Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot], cyril.edge, Kolian, laurent martiarena, mariofan de triangle, nonobowl et 37 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

teste des cables (pour rire)

Message » 04 Sep 2006 1:04

Boehlbach XXL série 2A
Cable HP en Argent Pur - 5 brins de 1 cm chacun

Contre

Sinn Londeq 0.1 :
Cable HP 99,9999% Cuivre OFC - 1 brin de 0.1 mm


Match au sommet ce mois ci avec le banc d'essai comparatif complet des deux cables HP les plus convoités du monde audiophile. Deux philosophies totalement différentes mais un prix et une réputation qui les réservent aux amateurs vraiment exigeants qui savent que, au final, c'est le choix de ce maillon qui permettra - ou non - de réellement transcender leur équipement.
Les deux marques ont depuis belle lurette prouvé qu'ils savaient chacun véhiculer de façon brillante les micro informations ultimes contenues dans les supports musicaux mais les approches sont tellement radicalement opposées qu'il nous a semblé judicieux de les confronter à nos appareils de mesure, puis, à nos oreilles expertes.

Boehlbach XXL série 2AP :

Le câble de tous les superlatifs. Un véritable monstre torsadé. 5 brins en argent pur de 1 cm chacun, une gaine en téflon, un maillage en cuivre tressé à la main dans un environnement sans oxygène, en l'occurrence, la station Mir2. Nous connaissons le degré d'exigence de la maison Boehlbach qui teste en station orbitale chaque brin pendant quatre mois.
L'explication en est simple et nous est révélé par Mr Boehlbach Jean Etienne lui-même : "Nos futurs utilisateurs ne sont pas encore complètement conscients de l'importance du rodage en milieu d'apesanteur. Nous éliminons par ailleurs généralement 4 câbles sur 5 qui ne répondent pas tout à fait à notre politique de communication"

Le verdict du laboratoire :

Préambule 1 . Deux techniciens de Boehlbach ont procédé aux mesures de nos appareils de mesure. L'un a été déclaré défaillant et la maison germanico-suisse nous a aimablement prêté l'un de leur propre matériel pour notre série de test.

Préambule 2 . Le test a eu lieu en milieu confiné, toute lumière éteinte, dans une cage de faraday (en argent pur, elle aussi, car la sensibilité du câble arrive aux limites des possibilités des oscilloscopes actuels)

Les images parlent d'elles mêmes. A l'oscilloscope, la réponse en signaux carrés montre clairement des carrés (voir photo 1). De véritables angles droits qu'une vérification méticuleuse à l'équerre allait vite confirmer. Jamais nous n'avions vu un tel beau carré (2 cm de large sur 2 cm de long environ), bien loin des vagues losanges auxquels nous étions habitués sur les matériels concurrents mais qui coûtent, il est vrai, cent fois moins chers.
En sinusoïdale nous devons nous frotter les yeux. Impensable il y a encore six mois (voir figure 2). Une courbe qui monte, franchit l'axe médian pour redescendre et ainsi de suite dans un ballet d'une régularité toute chorégraphique. Le délire !

Le verdict à l'écoute

Notre équipement :
- Pointe en diamant pur de chez chour (PDD9a) sur sa Platine Clorenz (TD195MK6)
- Ampli Audio Recherche 2.65, notre référence dans la gamme "pure analogique Classe 3"
0.8 W musicaux sur son lit de plexiglass sérigraphié
- La ronde des Enceintes LIEDL 4 – nos 2.5 W musicaux de prédilection.
- Le Divan Ikéa "Créateur" placé à égale distance de l'ampli.

Auditeurs : Messieurs Boehlbach Kurt, chef d'orchestre du Symphonic Orchestra de Vienne et Londek Olaf, trompettiste professionnel à Oslo.

Préambule : Nous avons eu un peu de mal à insérer les câbles de cinq centimètres de diamètre aux bornes de notre ampli audio Recherche. Nous avons également dû résoudre un autre problème, à savoir ré élever le canapé Ikéa de deux mètres pour arriver à la même hauteur d'oreilles que les hauts parleurs. En effet, malgré nos efforts, nous n'avons pas réussi à les maintenir au sol. Peut-être est-ce dû à la rigidité du câble, ou encore à la légèreté des LIEDL 4 (280 grammes), ce point reste encore obscur.

Disque test : 45 tours en gravure directe "Joe Dassin" "les petits pains au chocolat"

Dès les premières mesures, nous n'entendons rien. Peut-être est-ce dû à la faible puissance (o.8 W musicaux en pure classe 3) de sortie de l'audio Recherche 2.65. Pour en avoir le cœur net, nous décidons de nous rapprocher et de ne plus respirer (cette astuce simple nous avait déjà servi pour le banc d'essai des déjà mythiques LIEDL 5). Et là, merveille, Joe Dassin apparaît, plus vivant que jamais. Aucune note ne manque à l'appel, même les silences s'entendent parfaitement. Ce cable, de l'avis général de la moitié des auditeurs se fait totalement oublier pour laisser place à la musique de Joe. Chaleur, convivialité festive, moment de pure émotion qui nous fait même oublier qui nous sommes. Nous nous surprenons à remuer les lèvres au moment des "Laï Laï – Laï Laï Laî". Nous devenons Joe et, de mémoire de testeur, c'est la première fois que cette métamorphose s'opère. Ce que nous soupçonnions à la lecture de l'oscilloscope se confirme : Les signaux carrés chantent justes !
Nous sablons le champagne offert par la maison Boehlbach et nous nous embrassons, conscients d'avoir entendu ce que peu d'oreilles ont eu le privilège de savourer.

Sinn Londeq 0.1 :

Une solution audiophile aux antipodes du classicisme. Pas d'Argent Pur mais un extraordinaire cuivre OFC (99,9999%) usiné en un micro fil de 0.1 mm. Le 0.0001% restant est un secret de fabrication jalousement gardé dans les locaux R & D de la maison Sinn, mais ce câble possède une odeur entêtante qui nous fait penser à de la pomme ou du cidre. Nous n'en saurons pas plus mais la piste est intéressante. Au dos du packaging figure par ailleurs le logo Max Kevlar et la mention "pour une rémunération juste des producteurs de cidre normand" .
Un très joli brin de câble à la finition parfaite que l'on a plaisir à se passer de mains en mains avant que l'ingénieur suédois ne nous le confisque pour le réparer.
Joint au téléphone Monsieur Londeq tient à préciser "qu'ils appliquent les dernières touvailles de la biologie molléculaire et que, bien sûr, plus c'est fin, plus c'est bien. Au microscope atomique, on remarque nettement que les électrons de musique circulent mieux sur des petits trucs que sur des gros machins"

Le verdict du laboratoire.

Soumis, comme son concurrent aux signaux carrés, nous constatons que ceux-ci sont également carrés. Pareil, mais beaucoup plus petits. (voir figure 1, l'agrandissement) Nous nous interrogeons pour décider si de plus petits carrés sont aussi bien que des grands carrés et convenons que l'important est que leurs angles soient bien à 45°. Ce qui est le cas. La polémique est close. Les deux carrés en compétition sont tout aussi carrés l'un que l'autre, mais celui de BOEHLBACH est beaucoup plus grand.

La sinusoîdale du Londeq 0.1 elle aussi monte et descend en franchissant la ligne médiane, mais en plus petit. (voir figure 2)C'était prévisible vu la technique retenue par le constructeur suédois. A la loupe, nous retrouvons cette danse qui nous avait déjà tellement amusé avec le précédent cable.

A ce stade de la compétition, nous ne réussissons pas à départager les compétiteurs. C'était prévisible à ce niveau de performance.

Le verdict à l'écoute

Le matériel, évidement est identique à celui utilisé pour les XXL série 2AP. Première bonne surprise, aucun problème pour insérer le brin de 0.1 mm dans les bornes de notre amplificateur. Malheureusement, il sort tout le temps. Nous le coinçons avec une allumette (suédoise) cassée en deux. Cette excellente astuce que nous avons découverte dans le manuel technique numéro 4 de l'hypermarché Bonborama nous a bien souvent dépanné pour ancrer solidement les câbles un peu spécifiques de la maison Londek.

Disque test : 45 tours en gravure directe "Joe Dassin" "les petits pains au chocolat"

Une fois de plus, Joe Dassin surgit de sa boîte avec une présence tellement réaliste qu'elle nous fait douter qu'il soit mort. On a envie d'approcher les mains pour toucher l'artiste mais elles ne brassent que du vide. Il faut se rendre à l'évidence, il n'est pas là. Ce n'est que sa voix et ses musiciens qui sont là. A ce stade, nous essayons de nous remémorer si dans le test précédent, Joe Dassin était plus ou moins là. Ce n'est pas facile. Parfois, il est peut-être encore plus présent ici, mais sur les "Laï Laï – Laï Laï Laï" les avis divergent. Pour trancher, nous sommes obligés de préciser que nous nous réfugions dans la subjectivité pour nous accorder que Joe Dassin sort formidablement bien des deux câbles testés mais avec (peut-être) une taille légèrement différente.

Conclusion :

Avec un rapport qualité/prix extraordinaire eu égard à leur performance (1447 euros/mètre) Le Boehlbach XXL 2AP et le Sinn Londeq 0.1 sont des valeurs sûres qui ne sont pas prêtes d'être égalées. L'audiophile exigent ne pourra que se féliciter de son achat car dans un cas comme dans l'autre, nous devrions inventer de nouveaux mots pour les décrire car transparence ou clarté ne suffisent plus.
Nous sommes véritablement en présence de deux câbles d'exception au rendu finalement très très proche. (à la limite de nos appareils de mesure et de nos oreilles, faut-il encore le rappeler). Avant de choisir il faudra impérativement faire pouf-pouf.


ps : ce coup ci, c'est bon, j'arrête !
ps 2 : z'avez vu l'heure à laquelle je procède aux tests de matériel ? testeur, c'est pas une vie
ps 3 : c'était pour faire plaisir à une fille... je peux rien leur refuser
audioman
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 224
Inscription Forum: 29 Oct 2002 22:27
Localisation: belgique
  • offline

Annonce

Message par Google » 04 Sep 2006 1:04

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 04 Sep 2006 9:27

T'as trouvé ça où ???

Peg-harty nous l'a pondu sur HiFi déjà... :wink:
acmalko
 
Messages: 2247
Inscription Forum: 20 Nov 2002 19:47
  • offline

Message » 04 Sep 2006 9:53

Mais est-ce que ça a été fait en triple aveugle ? C'est à dire on ne sait pas ce qu'on écoute, avec quoi on l'écoute et qui fait l'écoute.
Le mieux étant le quadruple aveugle. Là, en plus, on ne sait pas quand on écoute.

:mdr: :mdr:

8)

La configuration dans mon profil


Naim Audio, Linn, Benz, EAR, Sonus Faber, Aurender, Luxman, Focal
filip-63
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2083
Inscription Forum: 19 Avr 2005 20:04
Localisation: 63. Sur le patrimoine de l'Unesco.
  • offline

Message » 04 Sep 2006 9:57

filip-63 a écrit:Mais est-ce que ça a été fait en triple aveugle ? C'est à dire on ne sait pas ce qu'on écoute, avec quoi on l'écoute et qui fait l'écoute.
Le mieux étant le quadruple aveugle. Là, en plus, on ne sait pas quand on écoute.
:mdr: :mdr:
8)

Soyons professionnel jusqu'au bout, rein ne vaut le quintuple aveugle ;
- on ne sait pas ce qu'on écoute
- on ne sait pas avec quoi on l'écoute
- on ne sait pas qui fait l'écoute
- on ne sait pas quand on écoute
- et on ne sait pas où on écoute.
- et accessoirement on ne sait plus pourquoi on l'écoute...

Yves
Yves Communal
 
Messages: 3880
Inscription Forum: 04 Nov 2001 2:00
Localisation: Chez moi
  • offline

Message » 04 Sep 2006 16:53

Le summum étant de réussir le quintuple aveugle sans période d'entrainement ! Une oreille d'or quoi :mdr:
Paradis
 
Messages: 2712
Inscription Forum: 03 Mar 2004 10:16
Localisation: Soignies (Belgique)Près d'un champ de Frites.
  • offline

Message » 04 Sep 2006 18:03

Paradis a écrit:Le summum étant de réussir le quintuple aveugle sans période d'entrainement ! Une oreille d'or quoi :mdr:

Gilbert Montagné est OK pour faire des tests. 8)

La configuration dans mon profil


Alain
Brigitte Lahaie fan's club
Avatar de l’utilisateur
Winchestermann
Staff Bla bla
Staff Bla bla
 
Messages: 12820
Inscription Forum: 27 Mar 2002 2:00
Localisation: Juste derrière Brigitte Lahaie
  • offline

Message » 05 Sep 2006 10:24

Convaincu, j'en ai achete 20 metres... :o
captain
 
Messages: 4867
Inscription Forum: 28 Mar 2003 12:03
Localisation: Hauts de France :-)
  • offline

Message » 05 Sep 2006 10:25

captain a écrit:Convaincu, j'en ai achete 20 metres... :o


J'oubliais l'essentiel, c'est pour mon pack JAMO achete 199 euros a Auchan. 8) , ben quoi ! on a rien sans rien...
captain
 
Messages: 4867
Inscription Forum: 28 Mar 2003 12:03
Localisation: Hauts de France :-)
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message