Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: adpcol, carlos67, Fafa, lolo05, serge_e et 35 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Y-a-t-il des auto-entrepreneurs parmi vous?

Message » 09 Juin 2009 10:46

Faut pas réver ... un fond de commerce ne vaut plus rien aujourd'hui, ou alors pas grand chose.
(je parle pour les petits commerces, pas les PME :mdr: )

Qui ouvrirait sa boite et devrait déjà payer 10 20 ou 50k € pour racheter le fond .....

C'est plus le pas de porte qu'on paye.
Ptisik
 
Messages: 5613
Inscription Forum: 18 Mai 2001 2:00
Localisation: Là où la température est en bleu à la météo !
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Juin 2009 10:46

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 09 Juin 2009 10:48

Ptisik a écrit:Faut pas réver ... un fond de commerce ne vaut plus rien aujourd'hui, ou alors pas grand chose.
(je parle pour les petits commerces, pas les PME :mdr: )

Qui ouvrirait sa boite et devrait déjà payer 10 20 ou 50k € pour racheter le fond .....

C'est plus le pas de porte qu'on paye.

non non, parles en aux courtiers. :wink: (et 50K t'es loin du compte)

La configuration dans mon profil


I am Analogeek, and I approve this message.
Avatar de l’utilisateur
Analogeek
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1182
Inscription Forum: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Message » 09 Juin 2009 11:11

Analogeek a écrit:
Ptisik a écrit:Faut pas réver ... un fond de commerce ne vaut plus rien aujourd'hui, ou alors pas grand chose.
(je parle pour les petits commerces, pas les PME :mdr: )

Qui ouvrirait sa boite et devrait déjà payer 10 20 ou 50k € pour racheter le fond .....

C'est plus le pas de porte qu'on paye.

non non, parles en aux courtiers. :wink: (et 50K t'es loin du compte)


oui mais pour 90% ça vaut pas grand chose (par exemple pour mon entreprise individuelle de conception multimedia).
Je suis ok aussi pour dire que le statut auto-entrepreneur pose un pb de concurrence déloyale. le pb n'étant pas le nouveau statut (il faut encourager les initiatives) mais le poids des charges pesant sur les toute petites entreprises
Avatar de l’utilisateur
esteban
Membre d'Honneur - Contributeur
Membre d'Honneur - Contributeur
 
Messages: 6142
Inscription Forum: 09 Nov 2002 18:29
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 09 Juin 2009 11:16

Joich a écrit:Non, en fait 5 fois seulement. Mais j'ai présenté une fois l'agrégation (quand j'étais jeune et fougueux). Donc ça fait 6 concours.

Voilà... Avant, j'avais honte. Mais maintenant, même plus.

Ah, oui, et puis j'ai loupé mon permis de conduire deux fois aussi. Je l'ai eu à la troisième :-? 8)

A la limite, je pourrais rajouter dans les services que je vais proposer: "Gestion de l'échec: comment faire face à l'échec multiple" :lol:

:lol: :wink:
speedfan
 
Messages: 615
Inscription Forum: 10 Juil 2007 9:08
Localisation: Au fond, oui par là....
  • offline

Message » 09 Juin 2009 12:16

esteban a écrit:
Analogeek a écrit:
Ptisik a écrit:Faut pas réver ... un fond de commerce ne vaut plus rien aujourd'hui, ou alors pas grand chose.
(je parle pour les petits commerces, pas les PME :mdr: )

Qui ouvrirait sa boite et devrait déjà payer 10 20 ou 50k € pour racheter le fond .....

C'est plus le pas de porte qu'on paye.

non non, parles en aux courtiers. :wink: (et 50K t'es loin du compte)



Je suis ok aussi pour dire que le statut auto-entrepreneur pose un pb de concurrence déloyale. le pb n'étant pas le nouveau statut (il faut encourager les initiatives) mais le poids des charges pesant sur les toute petites entreprises


Tout-à-fait d'accord :wink:

Cela-dit, il faut aussi relativiser cette histoire de concurrence déloyale. C'est vrai que les avantages fiscaux dont bénéficient les auto-entrepreneurs font frémir les artisans. Mais il faut voir aussi que tout le monde ne peut pas faire n'importe-quoi. De très nombreuses professions sont encadrées et soumises à l'obtention d'un titre professionnel. C'est le cas de, globalement, tout ce qui tourne autour du bâtiment (et de la mécanique, désolé Ptisik, encore loupé :lol: , des services médicaux, de la bouffe, etc.). Et quand tu fais le tour, quand tu as payé tes assurances (y compris la décennale, obligatoire dans les métiers du bâtiment: paf 2000€ d'assurance), les frais habituels des entreprises (véhicules, locaux, car tu peux aussi avoir des locaux, etc.), et que tu le rapportes aux 32 000€ de plafond de CA, tu finis vite par monter ta SARL.

D'autre part, c'est un statut qui permet également de boucher des trous que les artisans ne bouchaient pas. Quand tu as des semaines de délai pour dégotter un peintre pour faire un plafond (alors que ça prend 2h) ou pour faire venir un plombier pour une fuite :-?

Je pense que ce statut est bien pour un complément de revenus ou pour lancer une activité sans trop de contraintes au départ, pour ensuite changer de statut si on voit que ça marche. Et puis, le complément de revenu, il se faisait avant au black, donc de toute manière en concurrence déloyale des artisans et autre TPE/PME. A moins que lesdits artisans ne fassent du black. Mais je n'y crois pas. Non. Un artisan, ça fait pas de black.


Loïc
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 09 Juin 2009 12:20

:mdr:

La configuration dans mon profil


I am Analogeek, and I approve this message.
Avatar de l’utilisateur
Analogeek
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1182
Inscription Forum: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Message » 09 Juin 2009 13:49

Joich a écrit:L'imposition ne devrait être calculée que sur le CA réel.

'Scusez la question idiote d'un ultra néophyte mais ... est-ce à dire qu'aujourd'hui une société est imposée sur un CA "virtuel", possiblement supérieur au CA réel. Ou que les impots et taxes diverses seraient "au forfait" et non en % (du bénéfice , du CA , de la masse salariale ...) ce qui par "effet de seuil" peut avoir des conséquences facheuses , je l'admets ?

A+
de_passage
 
Messages: 665
Inscription Forum: 13 Déc 2006 15:40
Localisation: 94
  • offline

Message » 09 Juin 2009 13:56

Joich a écrit:D'autre part, c'est un statut qui permet également de boucher des trous que les artisans ne bouchaient pas. Quand tu as des semaines de délai pour dégotter un peintre pour faire un plafond (alors que ça prend 2h) ou pour faire venir un plombier pour une fuite :-?

Là également je réagis en posant une autre question "bête" : comment se fait-il que les artisans semblent TOUJOURS débordés et donc refusent des missions, parfois petites certes, mais parfois pas ??
J'essaie régulièrement de faire bosser les artisans de ma ville et des proches environs ....bin pas possible ! Beaucoup ne prennent même jamais la peine de simplement me répondre ?! Et la seule fois où j'ai eu plusieurs réponses (c'était quand même pour un gros projet d'extension de la maison, genre 100KE mini), les devis reçus étaient si visiblement délirants que je n'ai pas donné suite. Alors vous pensez, pour une simple question de peinture/papier peint ou pour une simple terrasse de 15 m² ...

Vous me direz : s'ils sont débordés, ne font pas de devis ou font de mauvais devis, c'est parcequ'ils sont sous-staffés. Et ils n'embauchent pas parceque les charges sont trop élevés ?

C'est ça ?

J'essaie juste de comprendre. Mais ça m'énerve parceque du boulot à faire il y en a plein (tout le monde cherche un bon plmobier, peintre, électricien, ...), et pourtant on ne tgrouve pas ?! Cherchez l'erreur

A+
de_passage
 
Messages: 665
Inscription Forum: 13 Déc 2006 15:40
Localisation: 94
  • offline

Message » 09 Juin 2009 14:11

de_passage a écrit:
Joich a écrit:L'imposition ne devrait être calculée que sur le CA réel.

'Scusez la question idiote d'un ultra néophyte mais ... est-ce à dire qu'aujourd'hui une société est imposée sur un CA "virtuel", possiblement supérieur au CA réel. Ou que les impots et taxes diverses seraient "au forfait" et non en % (du bénéfice , du CA , de la masse salariale ...) ce qui par "effet de seuil" peut avoir des conséquences facheuses , je l'admets ?

A+

non, absolument pas, l'imposition se fait à 33 1/3 % sur le bénéfice net réel avant IS, décaissé qui plus est en N+1, sauf pour certaines petites structures qui bénéficient d'un IS à taux réduit. (6% de mémoire)

après (enfin, avant dans le compte de résultat) tu rajoutes toute une tripotée de taxes diverses et variées. (taxe d'apprentissage, taxe pro, etc)
Dernière édition par Analogeek le 09 Juin 2009 14:15, édité 2 fois.

La configuration dans mon profil


I am Analogeek, and I approve this message.
Avatar de l’utilisateur
Analogeek
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1182
Inscription Forum: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Message » 09 Juin 2009 14:14

de_passage a écrit:
Joich a écrit:D'autre part, c'est un statut qui permet également de boucher des trous que les artisans ne bouchaient pas. Quand tu as des semaines de délai pour dégotter un peintre pour faire un plafond (alors que ça prend 2h) ou pour faire venir un plombier pour une fuite :-?

Là également je réagis en posant une autre question "bête" : comment se fait-il que les artisans semblent TOUJOURS débordés et donc refusent des missions, parfois petites certes, mais parfois pas ??
J'essaie régulièrement de faire bosser les artisans de ma ville et des proches environs ....bin pas possible ! Beaucoup ne prennent même jamais la peine de simplement me répondre ?! Et la seule fois où j'ai eu plusieurs réponses (c'était quand même pour un gros projet d'extension de la maison, genre 100KE mini), les devis reçus étaient si visiblement délirants que je n'ai pas donné suite. Alors vous pensez, pour une simple question de peinture/papier peint ou pour une simple terrasse de 15 m² ...

Vous me direz : s'ils sont débordés, ne font pas de devis ou font de mauvais devis, c'est parcequ'ils sont sous-staffés. Et ils n'embauchent pas parceque les charges sont trop élevés ?

C'est ça ?

J'essaie juste de comprendre. Mais ça m'énerve parceque du boulot à faire il y en a plein (tout le monde cherche un bon plmobier, peintre, électricien, ...), et pourtant on ne tgrouve pas ?! Cherchez l'erreur

A+

je pense que le black leur prend un temps fou. :lol:

La configuration dans mon profil


I am Analogeek, and I approve this message.
Avatar de l’utilisateur
Analogeek
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1182
Inscription Forum: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Message » 09 Juin 2009 14:14

Joich a écrit:Tout-à-fait d'accord :wink:

Cela-dit, il faut aussi relativiser cette histoire de concurrence déloyale. C'est vrai que les avantages fiscaux dont bénéficient les auto-entrepreneurs font frémir les artisans. Mais il faut voir aussi que tout le monde ne peut pas faire n'importe-quoi. De très nombreuses professions sont encadrées et soumises à l'obtention d'un titre professionnel. C'est le cas de, globalement, tout ce qui tourne autour du bâtiment (et de la mécanique, désolé Ptisik, encore loupé :lol: , des services médicaux, de la bouffe, etc.). Et quand tu fais le tour, quand tu as payé tes assurances (y compris la décennale, obligatoire dans les métiers du bâtiment: paf 2000€ d'assurance), les frais habituels des entreprises (véhicules, locaux, car tu peux aussi avoir des locaux, etc.), et que tu le rapportes aux 32 000€ de plafond de CA, tu finis vite par monter ta SARL.

D'autre part, c'est un statut qui permet également de boucher des trous que les artisans ne bouchaient pas. Quand tu as des semaines de délai pour dégotter un peintre pour faire un plafond (alors que ça prend 2h) ou pour faire venir un plombier pour une fuite :-?

Je pense que ce statut est bien pour un complément de revenus ou pour lancer une activité sans trop de contraintes au départ, pour ensuite changer de statut si on voit que ça marche. Et puis, le complément de revenu, il se faisait avant au black, donc de toute manière en concurrence déloyale des artisans et autre TPE/PME. A moins que lesdits artisans ne fassent du black. Mais je n'y crois pas. Non. Un artisan, ça fait pas de black.


Loïc


L'exemple que tu prends n'est pas le bon ... ce gars qui prend un local, véhicule, assurances etc ... ne sera pas auto-entrepreneur, mais créera une société.
Et même si il était autoentrepreneur, il mériterait son "statut" car il investit et prend un risque (même si il est pas élevé)

Moi je parle des amateurs qui vont être auto-entrepreneurs du fond de leur chambre d'étudiant (ils n'interviennent que sur site ... ben oui la chambre chez papa maman c'est pas terrible pour recevoir les clients)

Là il s'agit de concurrence déloyale ..... je gagne rien ? pas grave çà me coute rien ....

Moi çà me coûte un bras même si je gagne rien ..... :evil:

PS : t1 j'ai pas de bol avec les métiers que je veux pas faire :mdr: .... homme de ménage peut etre ?
Ptisik
 
Messages: 5613
Inscription Forum: 18 Mai 2001 2:00
Localisation: Là où la température est en bleu à la météo !
  • offline

Message » 09 Juin 2009 14:38

de_passage a écrit:
Joich a écrit:L'imposition ne devrait être calculée que sur le CA réel.

'Scusez la question idiote d'un ultra néophyte mais ... est-ce à dire qu'aujourd'hui une société est imposée sur un CA "virtuel", possiblement supérieur au CA réel. Ou que les impots et taxes diverses seraient "au forfait" et non en % (du bénéfice , du CA , de la masse salariale ...) ce qui par "effet de seuil" peut avoir des conséquences facheuses , je l'admets ?

A+


Oui, c'est un peu ça le problème. Si j'ai bien compris (mais la fiscalité des entreprises, c'est un peu la galère), certaines taxes sont calculées en fonction du CA ou des bénéfices, mais d'autres sont forfaitaires. Autre problème: le décalage entre les appels de taxes de la part de l'Etat et la comptabilité réelle de l'entreprise au moment dudit appel. Par exemple, à la création d'une SARL, tu as intérêt à prévoir dans ton fonds de départ de quoi payer les impôts avant même d'avoir commencé à faire du chiffre d'affaires parce que des taxes seront demandées avant d'voir pu lancer réellement l'activité.

C'est pour ça que le régime fiscal de l'auto-entrepreneur est intéressant: tu déclares un CA trimestriel et c'est ce CA qui est directement imposé (de 12 à 21.3% du CA selon l'activité) à postériori. Il n'y a pas d'appel forfaitaire AVANT la réalisation du chiffre. Donc à chaque encaissement, tu places 30% des sommes encaissées, et quand l'appel arrive, pouf, yaplukapayer.

Concernant les artisans, effectivement on entend souvent qu'il est très difficile d'avoir un devis et un délai raisonnable quand on peut avoir un artisan. J'ai les mêmes hypothèses que toi (et Anlogeek :lol: ).

@Ptisik: oui, homme de ménage, c'est bon :lol: :wink:

Cela-dit, l'étudiant auto-entrepreneur qui fait son bizness depuis sa chambre d'étudiant, et donc créé une forme de concurrence déloyale, je ne sais pas si c'est la majorité des cas de création d'auto-entrepreneur. Ce n'est pas parce que la création est facilitée que les créateurs le font par dessus la jambe. Je m'intéresse pas mal à la création d'entreprise depuis quelques temps, et j'ai appris que la création de SARL n'était plus soumise à un capital minimum de départ. On aurait pu croire que tout le monde allait se lancer avec 1€, mais en réalité, ce n'est pas le cas: les sommes engagées par les nouveaux créateurs d'entreprise sont identiques à celles engagées apr le passé, et celles qui tiennent sont celles qui ont bénéficié d'un investissement à la hauteur au départ. Personnellement, je suis en train de monter une auto-entreprise, même si je n'en suis qu'au tout début, mais oui, ça va me coûter des ronds (ne serait-ce que pour convaincre les banquiers que je crois en mon propre projet), ça va me coûter un local (non pas pour recevoir une clientèle, mais je vais avoir besoin d'un véhicule avec du matériel: pas question de charger/décharger tous les jours dix-mille caisses à outils, donc garage sécurisé). Je prépare mon projet, je monte un dossier, un business plan, une étude de marché, etc. Exactement comme pour monter une SARL (d'ailleurs, je vais essayer de tirer profit de la souplesse du statut auto-entrepreneur pour me lancer mais je vais essayer de gérer mon affaire comme si c'était une SARL, donc en calculant les taxes et autres de la même façon). Je considère ce statut comme un tremplin, pas une fin en soi. Un CA max de 32 000€, comme le disait Poilau, ça va vite. Et comme tu peux considérer qu'il faudra virer 50% en taxes, assurances, frais divers (l'essence dans le véhicule, elle n'est pas plus gratuite pour les auto-entrepreneurs que pour les autres), ça te fait un salaire de 16 000€ par an. Le smic à quelque-chose près. Ce n'est pas mon ambition: je ne cherche pas une activité d'appoint mais une activité principale.



Loïc
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 09 Juin 2009 14:41

Joich a écrit: Et comme tu peux considérer qu'il faudra virer 50% en taxes, assurances, frais divers.
Loïc

je te trouve (très) optimiste sur ce point.

La configuration dans mon profil


I am Analogeek, and I approve this message.
Avatar de l’utilisateur
Analogeek
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1182
Inscription Forum: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Message » 09 Juin 2009 14:44

+1 ... tu peux partir sur 70% plutot ... :evil:
Ptisik
 
Messages: 5613
Inscription Forum: 18 Mai 2001 2:00
Localisation: Là où la température est en bleu à la météo !
  • offline

Message » 09 Juin 2009 14:51

Oui, et non. Le régime de l'auto-entreprise reste moins coûteux de ce côté là (dans le prélèvement sur CA sont compris la cotisation d'assurance maladie-maternité, la cotisation supplémentaire, l'indemnité journalière, la CSG/CRDS, la cotisation d'allocations familiales, la cotisation de retraite de base, la cotisation au titre de la retraite complémentaire obligatoire, la cotisation au régime d'invalidité et de décès). Mais oui, de façon générale, ça coûte cher, c'est clair, surtout si tu prends une mutuelle et une retraite complémentaire :wink:


Loïc
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message