Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: dauchinen et 57 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Y-a-t-il des auto-entrepreneurs parmi vous?

Message » 11 Mar 2012 16:32

En effet :wink: Mais j'y pensais parce que je viens juste de refaire mon chèque pour l'assurance :ko:
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Annonce

Message par Google » 11 Mar 2012 16:32

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 11 Mar 2012 16:34

:lol:

perso depuis que je suis en decennale,c'est autre chose niveau couts...par contre cela ouvre des chantiers biens plus gros :wink: :idee:

par contre comme je n'ai aucune memoire pour les règlements, tout est en prelevement par trimestres...

meme les charges,c'est sur le net,juste 2 chiffres a rentrer,et hop declaration et prelevement effectués...ca c'est le bon coté de ce statut.
Néon
 
Messages: 19937
Inscription Forum: 26 Jan 2001 2:00
Localisation: presque chez Mickey
  • offline

Message » 11 Mar 2012 17:01

Yep. Moi pareil. Prélèvement trimestriel pour la décennale. Pour la déclaration de CA, sur le net aussi. Avec ajustement à postériori par le RSI qui me réclame de temps à autre des sommes que je n'ai pas à payer, puis m'en rembourse une partie par la suite sans m'expliquer quoi que ce soit :zen:
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 12 Mar 2012 21:24

Tiens je l'avais pas vu ce topik.

My 2 cents, je suis passé AE en 2009 après un licenciement. La crise passe et débauche à tire l'abricot, du coup je me positionne sur de petits contrat en presta avec une grosse flexibilité (pas de strucure) et sans casser le marché (tarifs normaux).
A ce jour on est 3 à bosser à temps plein, à chercher des profils et à refuser du taf!! :ane:

Globalement j'ai gouté à l'indépendance et ai mis en place pas mal de choses innovantes qui dépannent bien mes clients, je ne suis pas pret à ce jour à repasser en salariat. Sauf p-e la lourdeur de l'administratif et ses aberrations (3 ans d'expérience et je pourrais écrire un bouqins!).

Le statut d'AE m'a permis de démarrer mon activité sans risque avec l'ACCRE. :ohmg:
peps49
 
Messages: 2323
Inscription Forum: 27 Sep 2005 10:01
Localisation: Los Angers
  • offline

Message » 12 Mar 2012 21:54

et enore pour avoir eu en charge plusieurs entreprise sous differents tatuts,je peux t'assurer que le notre est le plus simple,meme si en effet l'administration a le chic pour rendre compliqué,ce qui ne devrait pas l'etre :roll:
pareil que moi qui suis AE depuis Mai 2009 :wink:
mais moi j'ai quité un poste de directeur,tres bien payé,et au final comme toi,je ne suis pas vriment en recherche de clients,meme si je prefere ne jamais dire non.. :wink:
Néon
 
Messages: 19937
Inscription Forum: 26 Jan 2001 2:00
Localisation: presque chez Mickey
  • offline

Message » 12 Mar 2012 22:16

Disons que je suis resté AE 6 mois (sur 2009) puis en E.I. classique et j'ai monté une EURL début 2011, ça été vite pour moi et trop vite pour l'administratif. Je n'ai jamais été couvert par le RSI (heureusement pas malade) et la caisse de retraite viens juste de m'envoyer une attestion de mon inscription AE...que je ne suis plus depuis 2 ans...
Le ponpon c'est l'urssaf, ils n'arrivent pas encore à mettre à jour 2009 alors entre 2009 et 2012... c'est un grand vide!

J'ai appris a etre zen et à renvoyer poliment sans jamais m'ennerver les relances et mises en demeure que je reçois régulierement mais c'est assez chronophage tout cela :zen: .
peps49
 
Messages: 2323
Inscription Forum: 27 Sep 2005 10:01
Localisation: Los Angers
  • offline

Message » 16 Jan 2018 22:55

Je déterre ce fil de discussion car le statut a considérablement évolué depuis début 2018.

Les plafonds ont plus que doublé (70000€ pour les libéraux/170000€ pour le commerce) au point que le statut d'auto-entrepreneur, qui devait n'être au départ qu'un tremplin pour se mettre à son compte, concurrence maintenant sérieusement les autres formes juridiques y compris pour des activités pérennes.

Y-a-t-il parmi vous des personnes qui ont ce statut ou qui envisagent d'exploiter cette nouvelle réglementation?
poilau
 
Messages: 3995
Inscription Forum: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • offline

Message » 27 Jan 2018 23:20

On ne dit plus auto-entrepreneur, mais microentrepreneur :wink: Même si les plafonds ont globalement doublé, ceux de la TVA reste inchangés. De mémoire, en cas de dépassement deux années consécutives, le microentrepreneur doit changer de statut. Bref, la hausse du plafond permet plus de souplesse, mais de modifie pas radicalement la donne.

:) :-? 8)
Bachi
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1773
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline

Message » 02 Fév 2018 0:12

En AE depuis 2012 pour ma part.

En effet grosse évolution qui devrait permettre de pérenniser ce statut qui connaît quand même un énorme succès avec plus d'un millions d'AE (ou ME mais bon...) grâce à la simplification à l'extrême de la fiscalité comme de la comptabilité qui permet de faire autre chose que de passer son temps dans les papiers, mais aussi de payer ses charges en fonction de ses rentrées ce qui est ultra sécurisant.

Et enfin donc doublement des plafonds depuis cette année. Même si ça ne concerne que 7 % des AE, c'est je pense une excellente initiative qui devrait contribuer encore un peu plus certaines personnes à se lancer, notamment celles qui hésitaient à démarrer avec un statut autre à cause du plafond qui peut rapidement être atteint<. Là déjà 170.000 € de chiffre ça laisse voir venir. Je pense que même certains artisans pourraient rentrer dans ce cadre et être tentés de changer de statut pour l'AE.

Je suis bien content qu'ils aient réalisés aussi que l'ancien plafond était est un frein économique et que la bascule vers un autre statut était risqué avec seulement 82.000 € de CA, ce qui reste une petite activité. Là ça permet de voir venir et d'avoir un statut permettant une réelle charnière. Si en effet on atteint 170.000 € et que ça continue de se développer alors l'affaire est bien lancée. Et le cas échéant ça permet de continuer à développer tranquillement son activité sans avoir à regarder de près ses comptes annuels, de jongler avec janvier, voire de refuser du taf pour éviter de dépasser le plafond.

Par contre l'histoire de la TVA n'est pas claire. Perso je n'ai toujours pas compris si une fois atteint l'ancien plafond de 82.000 € la TVA va être redevable ou pas. Et si elle l'est, on la récupère aussi alors ? Enfin bref c''est le gros flou... Je crois me souvenir que cette histoire de TVA posait problème par rapport à l'harmonisation européenne et que c'était l'origine du plafond des 82.000 € qui était en fait le maximum autorisé sans que la TVA soit taxable. Donc soit ce plafond a changé au niveau européen, soit on applique la TVA (et la récupération, ce qui va quand même alourdir un peu la compta), soit on pourrait imaginer qu'à partir de l'ancien seuil on remplace les 13 % de charges par les 20 % de TVA, ce qui resterait dans l'esprit de simplicité de ce statut amha...

Si quelqu'un en sait plus qu'il n'hésite pas à nous apporter ses lumières. Néon peut-être ? Toi qui étais à la Fedae et en AE depuis 2009...

@ Bachi : je ne pense pas que si on continue de dépasser 82.000 € deux années de suite il faille changer de statut maintenant que le plafond est passé à 170.000 €, ça n'aurait aucun sens. Mais peut-être tu parlais de dépasser deux années consécutives le plafond de 170.000 € ?
Avatar de l’utilisateur
chris.24
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 16128
Inscription Forum: 13 Jan 2004 3:44
Localisation: Dordogne (24)
  • offline

Message » 03 Fév 2018 22:24

Le plafond de la TVA a été maintenu pour des raisons d’équité notamment vis-à-vis des entreprises individuelles :

https://www.lecoindesentrepreneurs.fr/r ... ment-2018/

Pour exemple, en Suisse, le plafond est fixé à 100 000 CH ce qui laisse un peu marge. Pour ma part, en profession libérale même en réalisant le plafond, il m’est impossible d’en vivre, car j’ai pas mal de frais obligatoires (MAJ logiciel, achat de matériel, assurance civile professionnelle ...). Du coup, pour moi la microentreprise ne peut être qu’une activité annexe, mais c'est déjà ça :)

:) :-? 8)
Bachi
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1773
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline

Message » 04 Fév 2018 21:43

OK Donc il y aura bien un calcul de TVA à faire lorsqu'on dépassera le plafond initial de 82.000 € qui est exempté de TVA. Ça va être simple pour les relations commerciales avec des pros ! Sur les 6 premiers mois tu lui factures net de TVA, et les autres 6 mois si tu as atteins le seuil, hop, là tu lui factures la TVA... Mais je connais quelques pros qui vont être contents !

Par contre "par souci d'équité" euh... les autres entreprises payent certes la TVA mais elles défalquent tous leurs frais. Donc là on se retrouve avec les charges qui vont en gros passer du simple au double (13 % de charges actuelles en gros +20 % - la TVA récupérée, on devrait pas être loin de 13 % de TVA à payer en gros en moyenne, soit 26 % de charges totales). Y'a intérêt à bien marger et ne pas avoir trop de frais derrière parce que c'est quand même plus le même topo...

En tout cas le dépassement, tel que je l'ai compris dans le lien, s'applique au nouveau seuil et sur 2 ans d'affilée.

Enfin bon, de toute façon, on ne va pas passer d'un coup de 82.000 € de CA à 170.000 €, donc même si on était au seuil et qu'on continue de progresser, ces nouvelles charges s'appliqueront sur une petite portion de chiffre au-delà de 82.000 €. Donc finalement ce sera pas si dur à encaisser que ça je pense. Par contre se posera la question du changement de statut sans doute avant d'atteindre le prochain seuil parce qu'à un moment la courbe de rentabilité/charges sera en défaveur de ce statut par rapport à une autre entreprise où tu défalques tous tes frais.

Autre point flou qui devra être mis sur la table à un moment donné : le seul d'importation qui est actuellement de 10.000 € sans avoir de n° de TVA intra-communautaire. Déjà ce plafond devrait être augmenté proportionnellement puisque si on a une activité où on importe une partie de ses achats et qu'on augmente son CA du simple au double il est logique de penser que sa part d'importation va aussi augmenter. Si à partir de 82.000 € de CA on est assujetti à la TVA il devrait aussi être logique de pouvoir bénéficier d'un n° de TVA intra-communautaire et de ne plus avoir de plafond d'achat... Bref ça va être simple à gérer aussi pour ceux qui importent ! ^^

Bachi, si tu as beaucoup de frais, as-tu fait faire une estimation comptable avec un autre statut ? Si ce n'est pas le cas tu devrais parce qu'effectivement ce statut est surtout valable si tu n'a pas beaucoup de charges. Si tu as un bâtiment commercial avec loyer, chauffage, électricité, etc., beaucoup de déplacements, des frais d'achats élevés, etc. tout ça pèse en faveur d'un statut où tu peux les défalquer...

D'ailleurs, savais-tu que tu peux être au réel simplifié et exempté de TVA, à condition là aussi de ne pas dépasser le seuil de 82.000 € ? C'est un statut à cheval entre la microentreprise et l'entreprise individuelle en quelque sorte. Tu fonctionnes en tant que entreprise individuelle avec bilan comptable, etc. sauf pour la TVA. Mais tu peux donc défalquer tous tes frais et selon les activités cela peut tout changer.
Avatar de l’utilisateur
chris.24
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 16128
Inscription Forum: 13 Jan 2004 3:44
Localisation: Dordogne (24)
  • offline

Message » 04 Fév 2018 21:55

Je ne vois pas trop pourquoi tu considères la TVA comme une charge.

C'est juste une taxe que tu collectes pour l'état, mais à part la charge d'avoir les déclarations à faire, c'est neutre. Tu ne dois "rendre" que ce que tu as collecté moins ce que tu as payé.
stipus
 
Messages: 5639
Inscription Forum: 03 Jan 2007 1:41
Localisation: Les pieds sur Terre...
  • offline

Message » 05 Fév 2018 9:34

stipus a écrit:Je ne vois pas trop pourquoi tu considères la TVA comme une charge.

C'est juste une taxe que tu collectes pour l'état, mais à part la charge d'avoir les déclarations à faire, c'est neutre. Tu ne dois "rendre" que ce que tu as collecté moins ce que tu as payé.



sauf qu'il n y a pas de mémoire de TVA déductible même avec ce doublement de plafond du statut.
Kolian
 
Messages: 8500
Inscription Forum: 14 Nov 2005 12:57
  • online

Message » 06 Fév 2018 23:08

stipus a écrit:Je ne vois pas trop pourquoi tu considères la TVA comme une charge.

C'est juste une taxe que tu collectes pour l'état, mais à part la charge d'avoir les déclarations à faire, c'est neutre. Tu ne dois "rendre" que ce que tu as collecté moins ce que tu as payé.

Eh bien parce qu'il va falloir penser à l'appliquer à partir du seuil de 82.000 €, parce qu'il va falloir garder toutes ses factures d'achat et faire le total de toute la TVA dépensée, puis faire celui de toute la TVA collectée et faire la déclaration et payer. Tout ça prend du temps et c'est donc une charge de travail, pour commencer.

Mais c'est aussi et surtout une charge financière puisque jusqu'ici on facturait net de TVA, ce qui ne veut pas dire HT. On ne va pas plomber nos tarifs de vente de 20 % supplémentaires. Donc tu comprends bien que les charges ne vont plus du tout être identiques.
Avatar de l’utilisateur
chris.24
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 16128
Inscription Forum: 13 Jan 2004 3:44
Localisation: Dordogne (24)
  • offline

Message » 07 Fév 2018 5:12

parce qu'il va falloir garder toutes ses factures d'achat


Parce que tu ne le fais pas déjà ?

faire le total de toute la TVA dépensée


Si tu as un logiciel de compta dans lequel tu rentres tes factures, c'est automatique.

puis faire celui de toute la TVA collectée


Idem, tu dois rentrer les factures que tu fais dans la compta, et le logiciel s'occupe du reste.

et faire la déclaration et payer


Une fois que les factures sont rentrées dans la compta, c'est relativement automatique.

Mais c'est aussi et surtout une charge financière puisque jusqu'ici on facturait net de TVA, ce qui ne veut pas dire HT.


C'est ce dernier point que je n'arrive pas à comprendre. Si tu dépasses le seuil, alors tu dois collecter de la TVA, donc ajouter cette TVA à tes factures et ne plus facturer net de TVA.

On ne va pas plomber nos tarifs de vente de 20 % supplémentaires.


Je ne vois pas trop comment tu peux faire autrement. Tout le monde ajoute la TVA aux factures émises. Pourquoi payerais-tu cette taxe à la place du client ?
stipus
 
Messages: 5639
Inscription Forum: 03 Jan 2007 1:41
Localisation: Les pieds sur Terre...
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message