Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: adpcol, brugam, FGO, griosu, jujulolo, martinst4 et 39 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Y a-t-il une sur-représentation de l'homme dans le cinéma

Message » 09 Mar 2015 21:19

Joich a écrit:La question est loin d'être anodine. Et quand tu as des gamins et que tu cherches à les éduquer à peu près correctement, c'est très très très difficile. J'ai deux filles et un garçon. Les livres qu'on trouve ont presque tous des garçons pour héros. Les filles sont quasiment toujours reléguées à des fonctions support ou des rôles d'intendance, voire de cruches analphabètes. Chez Fleurus (éditeur jeunesse), il y a une collection "Petit Garçon" et une collection "Petite Fille". C'est affligeant. Les petits garçons sont des cow-boys courageux, des pilotes, des chevaliers, ils ont le rôle actif, celui qui fait les choix, celui qui sauve, qui agit. Dans la collection "Petit Fille", les héroïnes jouent à la poupée, sont infirmières (pas docteur), jouent à la fée, jouent à fêter son anniversaire, etc. Dans les dessins animés pour la jeunesse, c'est pareil. Peu de rôles féminins, toujours des rôles secondaires, d'aides des héros masculins. Il est impossible de trouver des lectures, des séries ou des films où les filles peuvent s'identifier à des personnages actifs, exemplaires, qui choisissent, se trompent et agissent en conséquence, etc. Les garçons, oui. Les filles, non. Même au cinéma, cherchez les, les films où un personnage féminin est le VRAI premier rôle.

Par contre, les quotas, c'est le truc le plus cons qui soient. Mais ça, c'est pas nouveau. On aura plus de femmes à des fonctions principales (au cinoche ou ailleurs) quand leur éducation, faite par leur mère au passage (tout comme celle des machos :siffle: ) aura changé dès l'enfance...


Hier on a regardé Denzel tirer de partout au milieu des allées outillage et BA13 de Leroy Merlin dans le film Equalizer... Je me dis que la jeune femme assise à côté ne vit pas le film comme moi et qu'il ne lui parle à elle que par la voie de la 3ème personne...
A part la série télé Alias, le film Nikita, je vois effectivement très peu d'exemples qui tirent la femme du cadre dans lequel on l'inscrit généralement au cinéma et dans les œuvres télévisuelles.

Mais je suis aussi conscient de la dérive très facile autour du sujet. Les femmes que j'ai côtoyé dans ma carrière professionnelle et qui exercent des responsabilités ne sont pas des enfants de cœur... donc l'aspect récupération politico-identitaire d'une journée sur un calendrier et son cortège de gloussement ne m'émeuvent pas tant que ça.... :roll:
Comme j'ai dit à ma copine c'est ta fête toute l'année, on va pas se formaliser pour un jour en particulier... donc je mets bien de côté la question de départ et les arguments farfelus qui promeuvent des quotas (ce qui ne rend jamais service à personne par ailleurs...).

Pour autant et même si je n'ai pas une réponse aussi tranchée que notre ami Analokick sur la question je me dis que c'est une question qui m'a fait cogiter un moment hier.
chicken run
 
Messages: 3054
Inscription: 18 Aoû 2002 10:29
Localisation: The not too distant future...
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message