Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités

Tous les câbles : modulation, alimentation, enceinte

Cables secteur - les oreilles ont raison!!!

Message » 19 Fév 2019 0:12

tonylb a écrit:Ben passé un certain âge, rien ne sert de posséder du matériel hyper performant puisque tu ne sera pas en mesure de faire une différence avec un matériel bien moins cher..


C'est la bande passante qui diminue avec l'âge, la perception des très hautes fréquences.
La capacité à discerner la régularité de la courbe de réponse en-dessous de ces fréquences reste intacte. De même que la capacité à distinguer un grave propre, une dymanique élevée, une réverbération trop importante etc.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 7053
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Annonce

Message par Google » 19 Fév 2019 0:12

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 19 Fév 2019 10:31

Voilà une courbe intéressante:
http://www.francepresbyacousie.org/IMG/ ... gramme.pdf

Cela étant, pour avoir eu l'opportunité avec d'autres collègues de faire des tests auditifs assez réguliers, tests qui n'ont d'ailleurs pas montré de différences importantes dans le temps en dessous de 10kHz, ils ont par contre montré des irrégularités de linéarité ponctuels pas toujours explicables. Pour ma part, je suis resté environ un an avec un gros "trou" vers 12kHz, avant que tout rentre dans l'ordre.

Il y a je pense beaucoup d'événements (longue exposition à un fort bruit ambiant, écoute au casque, chute, accident, etc.) qui peuvent altérer cette courbe de réponse de manière ponctuelle ou malheureusement définitive (un ami handicapé suite à un violent accident auto dans sa jeunesse n'a jamais plus entendu les fréquences au dessus de 15kHz).

Alors probable que l'audition d'un ouvrier dans un atelier bruyant puisse évoluer de manière différente de celle d'un médecin par exemple.
Et l'acuité auditive, comme le gout ou l'odorat, s'entretient, se travaille, se développe différemment selon les individus.

Quoiqu'il en soit, certes l'audition évolue mais de là à dire qu'avec l'age on achète du "matériel" :siffle:
gerardfma
 
Messages: 290
Inscription: 23 Nov 2006 14:46
Localisation: Isere
  • offline

Message » 19 Fév 2019 13:46

Merci pour le lien,
Je suis toujours étonné de voir l'amplitude de la chute. Par rapport à il y a 20 ans, j'ai 40 dB de moins à 8000 Hz. pourtant je ne m'en suis pas rendu compte.
Et malgré cela, je suis toujours capable d'entendre une erreur de 1 dB à cette fréquence, et même de juger si elle est déséquilibrée de 3 dB par rapport aux autres fréquences. L'audition se réétalonne toute seule sur les bruits ambiants.

Par ailleurs, le diagramme ne montre pas les extrêmes. Quelque part entre 10 et 20 kHz, il y a un mur au-delà duquel la courbe chute brutalement. Ce mur se déplace vers la gauche avec l'âge. Entre 10 et 22 ans il était à 16 kHz pour moi. Puis suite à une nuit traumatisante en boîte de nuit où j'ai dû rester exposé à 110 dB en continu pendant 8 heures d'affilée (pas un seul endroit dans toutes les salles où le niveau sonore descendait en dessous !), c'est tombé à 14 kHz.
20 ans plus tard, j'en suis à 13 kHz, 13500 max.

Du côté des très basses fréquences, ça va très bien, merci. Là l'audiogramme doit dépendre fortement de l'équilibrage des pressions de part et d'autre du tympan. On en parlait il y a quelques jours, avec les manoeuvres utilisées par les plongeurs pour déboucher les oreilles.
Si on ne peut pas effectuer ces manoeuvre de débouchage (qui se produisent toutes seules quand on roule en voiture en montagne en montant ou en descendant), on perd de l'acuité auditive dans les très basses fréquences (20-80 Hz à vue de nez). Bizarrement, l'audition ne compense pas. J'ai parfois l'impression que mon système manque de basses jusqu'à ce que j'effectue la manoeuvre, et là, clouc! tout se débouche et le grave revient.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 7053
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 19 Fév 2019 14:55

Je me rends compte que j'effectue cette manoeuvre assez régulièrement en fait et effectivement, entre avant et après, il y a souvent un monde.
Mais il est vrai que coté basses fréquences, l'audition évolue beaucoup moins.

Coté hautes fréquences, le diagramme ne montre pas les choses car à mon avis plus orienté "voix" que musique et donc plus médium que aigu. Mais tu as parfaitement raison, la chute au delà de 10kHz est beaucoup plus brutale et déjà jeunes, nous ne sommes pas tous égaux.
Vers 20 ans, je me souviens que j'atteignais les 20kHz. Cela fait quelque temps que je n'ai pas refait de test mais à mon avis si je suis à 15 / 16, ce serait déjà pas si mal :)

Les boites de nuit étaient un enfer pour les oreilles .. et même encore aujourd'hui je ne comprends pas que la mise à disposition de bouchons d'oreilles ne soit pas, en particulier pour les enfants, une obligation lors des concerts :cry: Autour de moi, bien peu de parents y sont vigilants, à part mes amis musiciens.

Bon, s'éloigne un peu du sujet des câbles secteurs ... mais en tout cas, si j'avais du faire des écoutes lorsque j'avais ce trou vers 12kHz, je pense que mon avis aurais été quelque peu faussé
gerardfma
 
Messages: 290
Inscription: 23 Nov 2006 14:46
Localisation: Isere
  • offline

Message » 19 Fév 2019 22:30

Pio2001 a écrit:Merci pour le lien,
Je suis toujours étonné de voir l'amplitude de la chute. Par rapport à il y a 20 ans, j'ai 40 dB de moins à 8000 Hz. pourtant je ne m'en suis pas rendu compte.
Et malgré cela, je suis toujours capable d'entendre une erreur de 1 dB à cette fréquence, et même de juger si elle est déséquilibrée de 3 dB par rapport aux autres fréquences. L'audition se réétalonne toute seule sur les bruits ambiants.

Par ailleurs, le diagramme ne montre pas les extrêmes. Quelque part entre 10 et 20 kHz, il y a un mur au-delà duquel la courbe chute brutalement. Ce mur se déplace vers la gauche avec l'âge. Entre 10 et 22 ans il était à 16 kHz pour moi. Puis suite à une nuit traumatisante en boîte de nuit où j'ai dû rester exposé à 110 dB en continu pendant 8 heures d'affilée (pas un seul endroit dans toutes les salles où le niveau sonore descendait en dessous !), c'est tombé à 14 kHz.
20 ans plus tard, j'en suis à 13 kHz, 13500 max.

Du côté des très basses fréquences, ça va très bien, merci. Là l'audiogramme doit dépendre fortement de l'équilibrage des pressions de part et d'autre du tympan. On en parlait il y a quelques jours, avec les manoeuvres utilisées par les plongeurs pour déboucher les oreilles.
Si on ne peut pas effectuer ces manoeuvre de débouchage (qui se produisent toutes seules quand on roule en voiture en montagne en montant ou en descendant), on perd de l'acuité auditive dans les très basses fréquences (20-80 Hz à vue de nez). Bizarrement, l'audition ne compense pas. J'ai parfois l'impression que mon système manque de basses jusqu'à ce que j'effectue la manoeuvre, et là, clouc! tout se débouche et le grave revient.


Plusieurs heures à 110db.. Je veux pas te faire de la peine mais la limite de tolérance de l'oreille a 110 db avant destruction des cellules ciliées de la cochlée est de 1 minute... Donc ta dû en prendre un sacré coup... Et c'est irrémédiable..
tonylb
 
Messages: 741
Inscription: 21 Déc 2016 16:33
  • offline

Message » 19 Fév 2019 22:46

Hé oui... mais je ne me plains pas. Je n'ai pas d'acouphènes ou si peu, et mon audition reste plutôt bonne sous les 13 kHz.
Vu le temps que j'ai passé en boîte de nuit et à écouter au casque, cela aurait pu être bien pire.

Bon, 110 dB, c'était à vue de nez. Evalué en fonction des différents tableaux qu'on trouvait des les dictionnaires et encyclopédies par rapport aux bruits de la vie courante.

J'avais un autre point de repère très net : la discothèque Amnesia au Cap d'Agde. Sur la piste de danse, vers 1993, le volume sonore était tel que la hauteur des sons devenait impossible à évaluer. Les mélodies devenaient troubles, les notes semblaient grelotter comme si elles étaient prononcées sous l'eau. Par exemple un do tenu semblait trembler sur un intervalle d'une quinte entière, tant les cellules de l'oreille interne étaient saturées. Je n'y ai jamais passé plus de quelques secondes.
Sait-on à quelle pression sonore se produit un tel phénomène ? J'estimais le niveau sonore, à vue de nez, à 120 dB.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 7053
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 20 Fév 2019 0:05

Pio2001 a écrit:....
J'avais un autre point de repère très net : la discothèque Amnesia au Cap d'Agde. Sur la piste de danse, vers 1993, le volume sonore était tel que la hauteur des sons devenait impossible à évaluer. Les mélodies devenaient troubles, les notes semblaient grelotter comme si elles étaient prononcées sous l'eau. Par exemple un do tenu semblait trembler sur un intervalle d'une quinte entière, tant les cellules de l'oreille interne étaient saturées. Je n'y ai jamais passé plus de quelques secondes.
Sait-on à quelle pression sonore se produit un tel phénomène ? J'estimais le niveau sonore, à vue de nez, à 120 dB.


Peut-être une piste:
(wiki)

....Le réflexe stapédien a une fonction d'augmentation du champ dynamique de l'audition permettant une bonne discrimination auditive pour des sons de forte intensité (jusqu'à 120 à 130 dB environ, soit le seuil de douleur). Au déclenchement du réflexe stapédien, toute augmentation du son est atténuée. Une augmentation de niveau de 10 dB n'entraînera qu'une transmission majorée de 3 dB vers l'oreille interne. C'est le principal rôle du réflexe stapédien : la protection de l'oreille interne. Cependant, comme tous les muscles, le stapédius se fatigue.

À 121 dB SPL, il lâche prise après 7 s. Ensuite l'oreille interne peut être irrémédiablement lésée.
À 109 dB SPL, il résiste environ 1 minute 52 secondes.
À 100 dB SPL, il résiste environ 15 minutes en moyenne.

Comme pour tous les réflexes, le système neurosensoriel qui met en œuvre le réflexe auditif a un temps de réponse. Lors d'un bruit impulsionnel (explosion, claquement de porte) l'oreille n'est pas protégée. Pour cette raison, il est bon de se boucher les oreilles ou d'utiliser une protection auditive lorsque l'on est conscient qu'un grand bruit va se produire.

A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4462
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online

Message » 22 Fév 2019 10:41

Pio2001 a écrit:Hé oui... mais je ne me plains pas. Je n'ai pas d'acouphènes ou si peu, et mon audition reste plutôt bonne sous les 13 kHz.
Vu le temps que j'ai passé en boîte de nuit et à écouter au casque, cela aurait pu être bien pire.

Bon, 110 dB, c'était à vue de nez. Evalué en fonction des différents tableaux qu'on trouvait des les dictionnaires et encyclopédies par rapport aux bruits de la vie courante.

J'avais un autre point de repère très net : la discothèque Amnesia au Cap d'Agde. Sur la piste de danse, vers 1993, le volume sonore était tel que la hauteur des sons devenait impossible à évaluer. Les mélodies devenaient troubles, les notes semblaient grelotter comme si elles étaient prononcées sous l'eau. Par exemple un do tenu semblait trembler sur un intervalle d'une quinte entière, tant les cellules de l'oreille interne étaient saturées. Je n'y ai jamais passé plus de quelques secondes.
Sait-on à quelle pression sonore se produit un tel phénomène ? J'estimais le niveau sonore, à vue de nez, à 120 dB.


110db à combien de mètre des enceintes ? :wink:

http://www.akustar.com/dossiers/497_dbdist.htm
https://www.lemonde.fr/sante/article/20 ... 51302.html
52gege
 
Messages: 1894
Inscription: 13 Fév 2009 14:25
  • offline

Message » 11 Avr 2019 9:30

pour les psychotiques qui entendent des choses ou qui ont une oreille sélective le câble secteur haut de gamme c'est génial ! ça ira toujours dans leur sens , et le vendeur aussi d'ailleurs ! Et plus c'est cher plus ça donne envie d'acheter ! décidément le cerveau a encore beaucoup de secrets à nous dévoiler
barbak
 
Messages: 625
Inscription: 01 Aoû 2010 22:45
  • offline

Message » 11 Avr 2019 9:47

Le client (l'audiophile) est demandeur et parfois même en dehors de toute logique de pensé et conseils du vendeur.
wuwei
 
Messages: 2865
Inscription: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 11 Avr 2019 11:36

Aussi, parfois c'est difficile de faire admettre à un client qu'un produit moins cher est meilleur qu'un cher c'est vrai.
Le percheron
 
Messages: 1914
Inscription: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 11 Avr 2019 12:00

Le percheron a écrit:Aussi, parfois c'est difficile de faire admettre à un client qu'un produit moins cher est meilleur qu'un cher c'est vrai.

Ça c'est vrai… surtout dans ce domaine qui est le nôtre :roll:

La configuration dans mon profil


Les leçons ne servent généralement qu'à ceux qui les donnent. [ Pierre Dac ] - Extrait de Y'a du mou dans la corde à noeuds !
Avatar de l’utilisateur
Maxwell Sheffield
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3881
Inscription: 14 Déc 2001 2:00
  • online

Message » 11 Avr 2019 12:11

Le pire c'est quand le client a mis du gros argent dans quelque chose de pas terrible, ou de mal mis en œuvre et qu'il faut solder sa déception. J'ai vu des cas où un système à 1000 euros surpassait un truc à 25000. Du point de vue de l'agrément de l'écoute musicale je veux dire.
Le percheron
 
Messages: 1914
Inscription: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 11 Avr 2019 12:26

Il est possible que les choses changent tout doucement, si l'entente commence à s'effriter entre le fabricant, le commerçant, le testeur soi-disant indépendant.
Tôt ou tard je pense que certains nouveaux fabricants devront se faire une place dans l'arène, ils choisiront peut-être de prendre tout le monde à contre-pied en plaçant des produits très qualitatifs à des prix très maîtrisés.
Les jeunes bousculent les vieux, toujours.

Enfin je suis un idéaliste, faut-il le rappeler.
4AD
 
Messages: 419
Inscription: 04 Nov 2018 18:08
  • offline

Message » 11 Avr 2019 12:49

Je pense que tu as rasion 4AD

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4329
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris


Retourner vers Câbles

 
  • Articles en relation
    Dernier message