Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

De l'usage d'un caisson en Haute-Fidélité

QUEL DSP POUR EGALISER SON SYSTEME

Message » 11 Juin 2019 10:44

Acheter du matériel professionnel, on ne leurre pas aussi facilement des gens dont c'est l'outil de travail, ci c'est pas performant, que ça tombe en rade trop souvent, c'est très rapidement connu et écarté, les trucs idiophiles on a beaucoup plus de mal à leur les fourguer.
pm57
 
Messages: 2118
Inscription: 02 Aoû 2004 16:16
Localisation: Genève
  • offline

Annonce

Message par Google » 11 Juin 2019 10:44

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 11 Juin 2019 10:58

pm57 a écrit:Acheter du matériel professionnel, on ne leurre pas aussi facilement des gens dont c'est l'outil de travail, ci c'est pas performant, que ça tombe en rade trop souvent, c'est très rapidement connu et écarté, les trucs idiophiles on a beaucoup plus de mal à leur les fourguer.


Eux lisent la réalité des fiches techniques.

C'est marrant comme le passionné de HiFi occulte certaines choses dans sa passion, alors que dans d'autre domaines, il tolérerait beaucoup moins de chose, lit les fiches techniques etc...

C'est tout le marché qui est comme ça, des revues HiFi en passant par les magasins spécialisés, le culte du "mystère" du système qui marche bien, du bon couple ampli / enceintes, la magie qui opère avec un dac haut de gamme qui leve le voile, qui "débouche" le système... :D

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5371
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 11 Juin 2019 11:02

pm57 a écrit:Un système bouché, il existe depuis très longtemps un ustensile très simple pour le déboucher.

Image

:ane:


Lequel des deux est le plus bouché...?

Celui qui ne veut rien entendre en se bouchant les oreilles ? Ou son voisin d'en face qui se fatigue à rien à vouloir crier 'ses' vérités sur un bouché ne voulant rien entendre ?
jeoffrey59
 
Messages: 3220
Inscription: 30 Mai 2011 20:55
  • offline

Message » 11 Juin 2019 11:16

Si je ne me trompe, le sujet du fil est « Quel DSP pour équilibrer son système » :roll:

Merci de ne pas revenir avec vos feintes à deux balles et les controverses habituelles..
Avatar de l’utilisateur
roland_de_lassus
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10208
Inscription: 17 Juin 2004 15:08
Localisation: LLN
  • offline

Message » 11 Juin 2019 11:28

indien29 a écrit:
pm57 a écrit:Acheter du matériel professionnel, on ne leurre pas aussi facilement des gens dont c'est l'outil de travail, ci c'est pas performant, que ça tombe en rade trop souvent, c'est très rapidement connu et écarté, les trucs idiophiles on a beaucoup plus de mal à leur les fourguer.


Eux lisent la réalité des fiches techniques.

C'est marrant comme le passionné de HiFi occulte certaines choses dans sa passion, alors que dans d'autre domaines, il tolérerait beaucoup moins de chose, lit les fiches techniques etc...

C'est tout le marché qui est comme ça, des revues HiFi en passant par les magasins spécialisés, le culte du "mystère" du système qui marche bien, du bon couple ampli / enceintes, la magie qui opère avec un dac haut de gamme qui leve le voile, qui "débouche" le système... :D


En fait, ils ne se préoccupent pas des hifistes en question, contrairement à d'autres.
Ils n'ont pas une certaine rancœur non expliquée contre une catégorie de personnes exerçant leurs passions.

Je pense que vous vous faites tout une montagne de ce qu'il se passe chez les pro, en studio d'enregistrement par exemple.
La réalité des fiches techniques... mouai. Encore ce matin sur BFM, on a pu voir un joli studio d'enregistrement avec comme enceintes principal et de proximité, une petite paire de tannoy little gold monitor des années 70. Complétement dépassée d'un point de vue technique & neutralité, mais elles sont toujours là.

Faut voir la réalité en face sans vouloir vous véxer, les pro en question se fichent complétement de ce que les hifistes peuvent bien faire...
Citer sans arrêt le monde pro et ses pratiques, pour vous permettre de lâcher tout votre amertume sur le marché de la hifi, les hifistes en question, c'est petit...

Faudrait envisager une thérapie et essayer de comprendre pourquoi vous en avez autant sur le cœur contre la hifi standard, les hifistes, les audiophiles...

On peut aussi prendre le meilleur des deux mondes, comme j'essaie de le faire, et arrêter de dénigrer les pratiques du voisin..?

Édit ; Roland tu m'excuseras mais j'ai pas pu voir ton message, j'étais en train de rédiger...
jeoffrey59
 
Messages: 3220
Inscription: 30 Mai 2011 20:55
  • offline

Message » 11 Juin 2019 12:49

haskil a écrit:Les mesures sont capitales pour évaluer les performances d'un appareil haute-fidélité....

Merci pour ce rappel incontournable :thks:
jeoffrey59 a écrit:
indien29 a écrit:Je pense que vous vous faites tout une montagne de ce qu'il se passe chez les pro, en studio d'enregistrement par exemple.

Il existe jeoffrey une explication très simple pour que certains pros, utilisent des enceintes anciennes (ou casques) pour leur monitoring:
En effet l'habitude et les repères que leur procure ces transducteurs plus anciens leur sont précieux .
Dernière édition par Igor Kirkwood le 11 Juin 2019 12:58, édité 2 fois.

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
4.3 Local d'écoute traité 130 m3 + QSC Q-SYS Core 110f +4 NS-1000x +4 subs SVS by Ohl
installations-homecinema-dediees/4-3-igor-kirkwood-by-ohl-qsc-4-ns1000x-4svs-sony75zd9-t30097156.html
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8445
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 11 Juin 2019 12:50

Revenons à nos moutons et les vaches seront bien gardées :

Les professionnels, justement, sont très intéressés par le progrès moderne et par les différents traitements que l'on peut appliquer au signal. Tous ceux que j'ai fréquentés professionnellement à la Radio par exemple. Et ceux que je connais très bien aussi : un de mes très proches - mon frère pour ne pas le nommer -, fait ainsi la veille technologique à Radio France et est par exemple directeur technique du concert sous la Tour Eiffel le 14 juillet et du Festival de Montpellier en plus d'être responsable de la sonorisation à la Radio : là, des systèmes numériques, des traitements par DSP et autres, il y en a partout :bravo: Et des professionnels qui adorent le son, se font des chaînes haute fidélité d'enfer chez eux, il y en a des quantités...

Mais c'est comme partout, il y en a de bons et de moins bons. Et il y a des studios plus ou moins bien équipés. Mais attention ! L'intérêt d'un outil, c'est qu'il soit connu dans tous ses recoins par celui qui l'utilise et sait se déjouer de ses qualités comme de ses défauts pour arriver à ses fins...

La correction paramétrique, et autre, le filtrage actif par exemple, est de plus en plus souvent incluse dans des DSP qui sont dans les amplis pros : LabGrupen, Yamaha, JBL, etc. Parfois préréglés pour tel et tel type d'enceintes.

Et pour les hifistes ?

La hifi a su s'emparer de ces façons de faire pour les intégrer de plus en plus aux appareils que nous utilisons, aux enceintes comme aux amplis. En fonctionnement automatique comme manuel...
Jusques et y compris le magnifique projet de caisson de grave HCFR d'Agnostic 1er... qui embarque un ampli-filtre-DSP de chez MiniDsp dont les produits ont fait de grands progrès depuis leur introduction...

DSP or not DSP ?

Alors, le bon DSP... peut aussi ne pas être un DSP mais un égaliseur plus classique... comme être une solution logicielle intégrée dans Mac, un Windows ou un Linux... Il y en a différents prix, manuelles ou automatiques... et les gratuites sont excellentes.

L'avantage, par exemple, des appareils de chez MiniDSP est qu'une fois les mesures et réglages faits et chargés dans le petit boitier, l'ordinateur est débranché et l'on peut donc intégrer ces petits appareils dans la chaîne hifi avant le DAC en utilisant une sortie numérique ou comme DAC correcteur en utilisant leur sortie analogique : il y a plusieurs modèles et configurations possibles.


Mais il ne faut pas se leurrer :

- le vrai DSP... est dans le cerveau de l'utilisateur, c'est lui qui va ou pas tirer le maximum de ce que l'on peut tirer de telles solutions : faire des mesures, bien les faire, puis savoir les interpréter, bien les interpréter, pour pouvoir les appliquer, bien les appliquer, est bien plus important finalement que la qualité intrinsèque du matériel dès lors qu'il est sérieusement conçu. Et ces appareils le sont généralement fort bien.

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 52098
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 11 Juin 2019 15:44

+ 1 avec Haskil...
Et pour etre utilisateur d'un Open DRC, je peux confirmer au dela de ses caractéristiques techniques, sa bonne fiabilité.

C'est cet appareil qui permet chez moi un résultat convenable, il permet de corriger sensiblement des problèmes de courbe de réponse, de faire des corrections d'asymétries de salle, de m'attaquer à 2 modes, dont 1 très fort qui serait insupportable, d'arranger la phase et d'avoir presque l'impression que je suis dans une salle à peu près normale et pas trop mauvaise... Un résultat finalement acceptable, bien loin hélas d'une vraie salle traitée (que j'aurais un jour :D )

Sans cela, mon écoute serait correcte à 1,5 metres des enceintes, pour cause de champ réverbéré médiocre... Celui que nous avons tous, avec plus ou moins de chance chez nous et qui devons faire avec... Celui qui finalement défini la qualité générale d l'écoute et de l'immersion qui peut avoir lieu... ou non...

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5371
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 11 Juin 2019 20:08

Pio2001 a écrit:Après, dire que si les câbles ne font pas de différence, c'est parce que le système est bouché, ça, c'est une conclusion hâtive. Il faudrait d'abord réussir un ABX sur un système non bouché, pour montrer que le son des câbles est objectif.


Je suis d'accord, il peut ne pas y avoir de différences entre des matériels donnés! Je n'ai jamais dit le contraire.

Ce contre quoi je m'inscris en faux, c'est l'affirmation générale qu'"il n'y a aucune différences générée par les câbles d'alimentation".

Après, bien sûr, aucun effet objectif reproductible pour des matériels différents à mettre en avant. Bien trop aléatoire et incertain!
Je dis juste que nous sommes plusieurs à entendre des différences et que le constat a été fait que dans certains environnements extrêmement transparents, certaines associations sont parfois toxiques, d'autres plus bénéfiques. Du pur empirisme et rien de généralisable pour UN câble donné.

La configuration dans mon profil


Un érudit, le 13 juin 2019 à 11:41: "si ça ne t'intéresse pas, passe ton chemin".
totololo
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1209
Inscription: 28 Oct 2004 10:28
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 11 Juin 2019 20:12

Et tu fait aussi des tests de câbles jusqu’à la centrale EDF ?
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 5657
Inscription: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 11 Juin 2019 20:42

Seul les 2 derniers metres compte :ane:

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5371
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 11 Juin 2019 21:09

totololo a écrit:
Pio2001 a écrit:Après, dire que si les câbles ne font pas de différence, c'est parce que le système est bouché, ça, c'est une conclusion hâtive. Il faudrait d'abord réussir un ABX sur un système non bouché, pour montrer que le son des câbles est objectif.


Je suis d'accord, il peut ne pas y avoir de différences entre des matériels donnés! Je n'ai jamais dit le contraire.

Ce contre quoi je m'inscris en faux, c'est l'affirmation générale qu'"il n'y a aucune différences générée par les câbles d'alimentation".

Après, bien sûr, aucun effet objectif reproductible pour des matériels différents à mettre en avant. Bien trop aléatoire et incertain!
Je dis juste que nous sommes plusieurs à entendre des différences et que le constat a été fait que dans certains environnements extrêmement transparents, certaines associations sont parfois toxiques, d'autres plus bénéfiques. Du pur empirisme et rien de généralisable pour UN câble donné.


Tu n'as pas encore compris que l'audiophile ne décrit pas une écoute, il se décrit lui-même a un moment donné :wink:

Ce n'est pas le son du câble que tu décris (ou de l'ampli, ou du lecteur, ou de tout autre chose), c'est la représentation que tu t'en fais à un instant dans un contexte. Tu crois isoler un sens (l"ouïe) alors que c'est impossible. Ta perception est globale et les sens interagissent entre eux, la vue modifie l'audition (effet McGurk). Et ce que tu entends est analysé en fonction de ce que tu as appris de droit et de travers. Et tout le monde fonctionne comme cela. C'est pour cela que l'on procéde aux teste en double aveugle : afin d'être certain que seule l'audition intervient.



Puisque l'automobile et la pharmacopée n'ont pas ton aval (ainsi que la communication non verbale, bigre quel réfractaire tu fais ! ), peut-être que l'agroalimentaire aura ton assentiment.

syber
 
Messages: 11267
Inscription: 30 Juil 2005 15:07

Message » 11 Juin 2019 21:50

Pour en revenir aux DSP, comme le rappelle très bien Haskil, ce n'est pas tant la matériel qui fera le succès de l'égalisation que les connaissances de l'opérateur en terme de méthodes de mesure et d'analyse du résultat mesuré.

Pour rappel, Ohl me corrigera, il y a 4 zones acoustiques aux comportements spécifiques lorsque l'on fait une mesure dans un local domestique qui s'échelonne de 20 à 20000 Hz.

La première c'est la zone dite "en pression". C'est la plus sympa car quoi que l'on fasse ... il n'y a rien à faire car on obtient une réponse en fréquence quasi droite dans les fréquences graves. Éventuellement, il manquera un peu de niveau, mais ce n'est pas bien difficile à corriger.

La seconde est la zone dite "modale". C'est la zone où l'on observe les fameuses montagne russes de +/- 20 dB dans la réponse en fréquence. C'est très désagréable à écouter. C'est ce qu'il faut corriger en priorité à mon sens. Les modes sont très espacés entre eux. Ils sont facilement identifiables et corrigible en niveau.

Puis vient la zone dite de "aux alentours de la fréquence de Schroeder" ou les modes se resserrent les uns aux autres et où le son commence à avoir en même temps comme dirait le célèbre acousticien E. Macron, un comportement spéculaire (j'adore ce mot, je me soupçonne de rédiger ce texte uniquement pour le placer).

Enfin la quatrième zone, les modes sont si rapprochés qu'ils en sont indiscernables et le comportement spéculaire l'emporte.

Spéculaire signifie que les ondes sonores se déplacent comme des rayons lumineux et ont le même comportement lorsqu'ils frappent une paroi. Alors que dans la zone modale, les ondes sonores se déplacent somme des vagues dans une piscine.

En pratique, en alignant le niveau dans la zone 1 et en identifiant puis corrigeant dans la deuxième zone les modes les plus gênants, on améliore grandement sa qualité d'écoute.

La quatrième zone nécessite t-elle un DSP ? Pas certain. Dans beaucoup de cas un simple correcteur de tonalité améliore grandement les choses.

En vérité, c'est la troisième zone qui est très délicate à corriger car il est bien difficile de faire la part des choses entre ce qui est du comportement modal et de ce qui est du comportement spéculaire. Quoi et comment corriger, telle est la question. Et pour corser les choses, c'est justement une zone (disons entre 100 Hz et 800 Hz) où se trouve le maximum d'énergie du message sonore et qui constitue le début le la zone de sensibilité maximale de l'oreille. Un manque d'intelligibilité dans cette zone est préjudiciable à la qualité d'écoute.

C'est la zone de tous les débats sur les bienfaits ou pas de l'égalisation.

Sans doute y aurait-il une attitude pragmatique à adopter en se concentrant en priorité sur la correction des deux première zones.
syber
 
Messages: 11267
Inscription: 30 Juil 2005 15:07

Message » 11 Juin 2019 22:12

tu as bien raison sur les différentes zones de la courbe de réponse en fréquence, je les définirais pour ma part ainsi :
10 / 80 Hz : source isotrope, régime modale plein
80/ 400, le nombre de modes augmente avec la montée de la fréquence jusqu’à ce qui pourrait être définie comme une zone de transition ou le régime modale est tellement dense qu’il n’est plus… Ce point de transition est aussi appelé fréquence de Schroeder

Image
*merci à JP Lafont pour son aide sur ce forum, animation essentielle de l'écolution du régime modale vers la montée en fréquence, on comprends bien en voyant les modes augmenter et leurs tailles diminuer : http://www.lafontaudio.com/etudes/00_menu.htm

le plateau hyper risqué, c’est à la sortie de la fréquence de transition vers les 300/ 400 Hz jusqu’à 4 k.hertz, on est dans la zone d’hypersensibilité de l’ouie humaine

Au-delà, on glisse dans le détail, le petit plus qui soignera l’ensemble de la réponse, mais la zone est moins essentielle Au fil ou la fréquence continue à monter
Dernière édition par indien29 le 12 Juin 2019 2:30, édité 4 fois.

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5371
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 11 Juin 2019 22:16

Ensuite, comment égaliser ? Toucher aux fréquences hypersensible est… Hypersensible.

Il est donc préférable d’egaliser sous la fréquence de transition et en particulier dans la zone des fréquences isotrope.
Là on retrouve souvent de grosses catastrophes, mode isolé a + 20dB ( post du GMEP)

Ça peut se faire à la main, avec un seul égaliseur paramétrique et un ou deux points d’égalisation au Hz près et Q adapté . C’est de la haute précision

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5371
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris


Retourner vers Caissons