Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: gil2b, jose6, Lolonini, mikel83, phil974 et 60 invités

BEYERDYNAMIC: DT1990-Amiron Home-DT990-T1-DT1770

Message » 17 Fév 2017 18:50

Franck.T a écrit:Pour avoir comparé mon DT1990 en live avec câble d'origine et un custom, je peux t'assurer que c'est pas du détail. Quand je dis live c'est avec deux DT1990, pas en changeant le câble etc... Tout simplement parce qu'au moment où j'ai payé le DT1990 et la promo il y a eu 2 semaines. Du coup merci Amazon j'ai commandé celui à 472€, et renvoyé celui à 589€ après mes test hihihi...

Et tout comme le Elear qui a mon sens ne se révèle qu'avec un câble Hybrid, que j'avais pris chez Forza. Le DT1990 mérite de se pencher sur le changement de câble, mais cela ne changera pas son caractère. Sur ma source le Idsd-black avec le iPurifier2, cette pointe de ''matitude copper'' qu'apporte le câble le met à l'équilibre à mon oreille ! Sans oublier le côté pratique, la bonne longueur, pas de bruit microphonique...

En ce qui concerne le câblage USB je me suis fait un petit plaisir qui passe d'abord par une question d'ergonomie, je voulais un câble souple, court, en USB-B pour le iPurifier2. J'ai donc le câble parfait pour accompagner le idsd-black sur mon pc portable. Bref ya mieux comme d'hab, mais à quel prix et certainement beaucoup moins pratique !

Si tu compares deux casques différents même si c'est le même modèle, il est possible d'avoir des nuances dues aux tolérances de fabrication !
Donc, tu n'as pas que testé les câbles, mais simultanément deux casques !
Déjà que lors de mesures entre un driver droite et un driver gauche , les testeurs trouvent de légères différences (manque d'appairage), alors entre deux casques !
Les différences entre câbles peuvent exister pour une question d'impédance propre du câble qui entraînera une légère différence de niveau.
Les phénomènes de couleurs (ou de pseudo-transparence ou pseudo-ouverture) ne sont dus qu'à des niveaux non strictement égaux !
Les discours sur les "effets de peaux" des câbles sont à reléguer dans la catégorie "attrape-couillon", car un tel phénomène, qui existe, serait dans le pire cas (câble aberrant) du niveau de 0,05 db à 20 kHz.

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2944
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Annonce

Message par Google » 17 Fév 2017 18:50

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 17 Fév 2017 19:37

renecito a écrit:
Franck.T a écrit:Pour avoir comparé mon DT1990 en live avec câble d'origine et un custom, je peux t'assurer que c'est pas du détail. Quand je dis live c'est avec deux DT1990, pas en changeant le câble etc... Tout simplement parce qu'au moment où j'ai payé le DT1990 et la promo il y a eu 2 semaines. Du coup merci Amazon j'ai commandé celui à 472€, et renvoyé celui à 589€ après mes test hihihi...

Et tout comme le Elear qui a mon sens ne se révèle qu'avec un câble Hybrid, que j'avais pris chez Forza. Le DT1990 mérite de se pencher sur le changement de câble, mais cela ne changera pas son caractère. Sur ma source le Idsd-black avec le iPurifier2, cette pointe de ''matitude copper'' qu'apporte le câble le met à l'équilibre à mon oreille ! Sans oublier le côté pratique, la bonne longueur, pas de bruit microphonique...

En ce qui concerne le câblage USB je me suis fait un petit plaisir qui passe d'abord par une question d'ergonomie, je voulais un câble souple, court, en USB-B pour le iPurifier2. J'ai donc le câble parfait pour accompagner le idsd-black sur mon pc portable. Bref ya mieux comme d'hab, mais à quel prix et certainement beaucoup moins pratique !

Si tu compares deux casques différents même si c'est le même modèle, il est possible d'avoir des nuances dues aux tolérances de fabrication !
Donc, tu n'as pas que testé les câbles, mais simultanément deux casques !
Déjà que lors de mesures entre un driver droite et un driver gauche , les testeurs trouvent de légères différences (manque d'appairage), alors entre deux casques !
Les différences entre câbles peuvent exister pour une question d'impédance propre du câble qui entraînera une légère différence de niveau.
Les phénomènes de couleurs (ou de pseudo-transparence ou pseudo-ouverture) ne sont dus qu'à des niveaux non strictement égaux !
Les discours sur les "effets de peaux" des câbles sont à reléguer dans la catégorie "attrape-couillon", car un tel phénomène, qui existe, serait dans le pire cas (câble aberrant) du niveau de 0,05 db à 20 kHz.


Mouai enfin je pense avoir eu au minimum une bonne 30ene de casques en 3 ans, je passe chaque jour au moins 4h avec le DT1990 moyenne basse... Je crois qu'on est apte à percevoir une différence qui n'est pas obligatoirement un gain si l'on utilise beaucoup un matériel. Que ce soit un casque, par exemple enlever 300gr sur le poids une détente de carabine en la faisant passer de 1kg à 700gr quand on a tiré 1000 cartouches avec c'est directement perceptible... Tout comme changer le dosage d'un café de 1 à un demi sucre surtout quand tu as l'habitude d'en boire 3/4 par jour comme moi !

Tu ne crois pas au câble ma fois tant mieux pour toi, en ce qui me concerne le changer n'est pas un acte systématique... Pour l'exemple du DT1990 je trouve les câbles d'origine pénible au possible, le 3m est un merveilleux conducteur de bruit le moindre choc se transmet sans problème. Celui à spirale est un peut lourd, de plus il a tendance à créer un déséquilibre de clamping selon la tension que tu exerce dessus... Je ne change pas les câbles d'origines sans les avoir testé longuement, avec certains casques comme le Hifiman Edition X j'ai passé plusieurs centaines d'heures sans rien changer, ou encore un Oppo PM-2 ou tout récemment le Beyer T1 v2... Et j'affirme sans me tromper qu'un câble hybrid donne un meilleur résultat sur un Focal Elear ou encore un Beyer T1v2 que les câbles d'origines. D'ailleurs tout ceux qui en ont fait l'expérience me l'on confirmé, pour autant ce n'est pas une recette magique qui fonctionne à chaque fois. Sur le DT1990 j'ai avant tout cherché a enlever les bruit de microphonie du câble de 3m, je connais à peut près ce que va donner un Forza car depuis plusieurs années je navigue entre le hybrid et le Copper.

L'argument de l'attrape couillon la blague, si je suis ton raisonnement on a pas le m^me DT1990 comment peux tu prétendre a comprendre le changement de câble... Ce si dit ke pense que Beyerdynamic est beaucoup plus régulier dans sa fabrication de driver que les avis des utilisateurs... J'avais un peut cet avis avec le iPurifier2 de ifi audio, puis j'en ai commandé un et maintenant cet accessoire ira systématiquement sur l'USB de tout futur dac que j’achèterai...
Franck.T
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 588
Inscription Forum: 09 Aoû 2014 21:04
  • offline

Message » 17 Fév 2017 19:56

Je suis toujours précis dans mes propos :
Je n'ai pas parlé de croyance ou non croyance dans le câble.
Je dis que les différences sont liées à des problèmes de niveaux.
Par ailleurs, si des améliorations étaient liées à la résolution (transitoires), le fait que je constate une amélioration sur ce critère par rapport à mon SENNHEISER HD600, c'est que le dac à au moins un résolution supérieure au HD600 et l'apport d'un dac avec une résolution plus grande n'aurait rien apporté à ce pauvre HD 600 car il est l'élément limitatif du système sur ce critère.
Il est clair que si l'on prend chaque élément pour savoir lequel est le plus résolvant, la hiérarchie dans l'ordre décroissant est câbles (modulation et casque), dac, ampli, casque.
Donc pour améliorer son système prendre un casque plus résolvant avant de changer son ampli ou son dac. Maintenant, si le critère d'amélioration est une couleur, chacun peut prendre l'ampli, le dac, le câble qui lui plait, mais cela ne vas pas améliorer sa résolution (précision des attaques et des extinctions et donc des timbres) !
Dernière édition par renecito le 18 Fév 2017 1:11, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2944
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 18 Fév 2017 0:25

Ben si un câble peut faire beaucoup de bien à un casque, tout comme tout les ampli ne se valent pas... J'avais jusqu'à il y à peut un CHORD Hugo TT, je suis pas du tout dans le même niveau de restitution avec mon iFi IDSD-Black !
Franck.T
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 588
Inscription Forum: 09 Aoû 2014 21:04
  • offline

Message » 18 Fév 2017 20:21

Bonsoir,

Pour ceux qui pourrait craindre les aigus du DT 1990 Pro, il suffit d'écouter ce disque :
Une Symphonie Imaginaire sur la musique de Jean-Philippe Rameau par Les Musiciens du Louvre dirigés par Marc Minkowski édité par ARCHIV Produktion.
C'est un ensemble d'extraits orchestraux de ses opéras (ouvertures, danses, etc...).
Les cordes sont soyeuses, les percussions percutent, la dynamique est au rendez-vous dans un espace cohérent.
Un régal musical et sonore que retranscrit avec véracité notre DT 1990 Pro.
Dernière édition par renecito le 19 Fév 2017 15:07, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2944
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 18 Fév 2017 20:52

Franck.T a écrit:Ben si un câble peut faire beaucoup de bien à un casque,


+ 1 !!! :wink:
Avatar de l’utilisateur
kéké 26
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 8384
Inscription Forum: 03 Juin 2007 17:15
  • online

Message » 18 Fév 2017 22:34

renecito a écrit:Bonsoir,

Pour ceux qui pourrait craindre les aigus du DT 1990 Pro, il suffit d'écouter ce disque :
Une Symphonie Imaginaire sur la musique de Jean-Philippe Rameau par Les Musiciens du Louvre dirigés par Marc Minkowski édité par ARCHIV Produktion.
Cet un ensemble d'extraits orchestraux de ses opéras (ouvertures, danses, etc...).
Les cordes sont soyeuses, les percussions percutent, la dynamique est au rendez-vous dans un espace cohérent.
Un régal musical et sonore que retranscrit avec véracité notre DT 1990 Pro.


Merci pour le tuyau ! Je vais écouter ça... malheureusement j'ai pas de DT 1990 Pro.. pour l'instant... ;)

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5515
Inscription Forum: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes
  • online

DT1990 PRO

Message » 20 Fév 2017 14:18

.......suite Beyerdynamic DT 1990 Pro,

l'on peut aimer, le côté lissage des casques Sennheiser HD600 et 650 sur de l'opéra, du symphonique ou de la musique de chambre, mais sur du piano solo, une plus grande précision des attaques est la bienvenue.
J'ai écouté des enregistrements récents de "Jeux d'eau" de Maurice Ravel par plusieurs pianistes (Ader, Bavouzet, Chamayou, Hewitt, Queffélec, Tharaud) ou le travail de la pédale et l'ambiance "impressionniste" est souvent accentuée par des prises de son réverbérées.
Les résonances (HD 600, HD 650) ou le flou (AD900X) de certains casques sont évidents !
Le DT 1990 Pro s'en sort sur tous les enregistrements tout en préservant les choix esthétiques de l'équipe éditoriale et la précision, la densité, la dynamique sont époustouflantes.
Sur les enregistrements de Jean-Eflam Bavouzet, pris de loin avec une réverbération certaine ou de Alexandre Tharaud, pris de plus près, mais avec une certaine résonnance, j'avais toujours apprécié le jeu et la vision, mais trouvais que cela était un peu noyé !
Je redécouvre ces prises avec une acuité de bon aloi (quel pied) ! :love:
Dernière édition par renecito le 16 Sep 2021 10:31, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2944
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

DT1990 PRO

Message » 11 Mar 2017 15:56

........ suite Beyerdynamic DT 1990 Pro

Au bout de deux mois, je suis devenu prisonnier de mon casque et j'ai du mal a réutiliser les autres, ce qui ne m'était jamais arrivé !
Il n'est pas spécialement "euphonique", mais il est tellement "vrai" !
Amateur compulsif d'opéras du baroque au contemporain, je sais que le plus difficile est la retranscription des opéras véristes avec leur lourd orchestre et des chanteurs axés sur la dramatisation plus ou moins "mélo" !
J'ai écouté la dernière scène de l'Acte II de "Madama Butterfly" de Giacomo Puccini dans deux interprétations très dramatiques, celle de Renata Scotto dirigée par John Barbirolli en 1966 et celle d'Angela Gheorghiu dirigée par Antonio Pappano en 2009, toutes deux chez EMI Classics (Warner) !
Les prises de son certainement multi-micros ont été faites en studio et l'ambiance sonore est globalement mat avec un léger effet scénique pour la plus ancienne.
Celle de 1966 présente un souffle de bande constant mais pas gênant. Sur les "Forte" il y a tassement de la dynamique ou quelques duretés. L'on entend tout les bruits annexes de la prise liés à la proximité d'un micro (Barbirolli qui chantonne, des pages qui se tournent, chaises ou autres objets et même le jeu de certains instruments à vent). Le rendu de Renata Scotto est légèrement distancié, mais qui n'empêche pas d'apprécier sa dramatisation non "mélo" du personnage accompagné d'un orchestre qui se coule dans sa voix (quel chef).
Celle de 2009 est exempte de la moindre saturation mais présente aussi des bruits annexes, le tout dans une matité. Le rendu de la voix d'Angela Gheorghiu est d'une présence importante et vous prends à la gorge (quelle incarnation) avec une réponse de l'orchestre accentuant puissamment la force de la scène (grande réussite de Pappano dans ce passage).
Notre casque ne nous omet aucun détail dans les deux cas à un point ou je ne pourrai réécouter sur les autres.
Sur d'autre genre "Jazz", "Baroque", "Rock", etc.., il m'est possible de repasser à la légère baisse de résolution de mes autres camarades de jeu.
L'opéra est admirablement restitué sur ce casque, bien que je ne croie pas à une spécialisation par genre !
Il va falloir que je me soigne, car je commence à écrire comme un "audiophile". Au secours ! :ane:
Dernière édition par renecito le 16 Sep 2021 10:32, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2944
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 11 Mar 2017 19:55

j'ai beau bien vouloir te croire sur la très bonne qualité du DT1990 :bravo: de là à ne pas pouvoir réécouter un HD600... c'est peut-être un poil exagéré non ? :D moi en tout cas je peux réécouter à l'envie mon HD600 après mon Utopia. Malgré un manque de définition du Senn ( toute proportion gardée au regard de son tarif ), l'équilibre fréquentiel est excellent ! Un casque inécoutable pour moi serait un casque présentant un fort déséquilibre, on peut faire des reproches au HD600 mais pas celui là. Mais il faut le bouger le bougre..
Il faut que j'écoute ce Beyer..

De quelles résonnances parles-tu au sujet du HD600 ? qu'est-ce qui te gène ?

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5515
Inscription Forum: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes
  • online

Message » 11 Mar 2017 22:42

cleriensis a écrit:j'ai beau bien vouloir te croire sur la très bonne qualité du DT1990 :bravo: de là à ne pas pouvoir réécouter un HD600... c'est peut-être un poil exagéré non ? :D

la réponse à précédée la question. :mdr:
renecito a écrit:Au bout de deux mois, je suis devenu prisonnier de mon casque et j'ai du mal a réutiliser les autres, ce qui ne m'était jamais arrivé !
Il n'est pas spécialement "euphonique", mais il est tellement "vrai" !


cleriensis a écrit:moi en tout cas je peux réécouter à l'envie mon HD600 après mon Utopia. Malgré un manque de définition du Senn ( toute proportion gardée au regard de son tarif ), l'équilibre fréquentiel est excellent ! Un casque inécoutable pour moi serait un casque présentant un fort déséquilibre, on peut faire des reproches au HD600 mais pas celui là. Mais il faut le bouger le bougre..
Il faut que j'écoute ce Beyer..

Entièrement d'accord et je ne dis pas que mes casques sont inécoutables.

cleriensis a écrit:De quelles résonnances parles-tu au sujet du HD600 ? qu'est-ce qui te gène ?

Sur du piano, instrument percussif avec résonance de la table d'harmonie, la précision des timbres du dt 1990 fait la différence par rapport à ces casques dont la résolution inférieure rend flou ou plus confus le dit timbre alors que nous avons en plus à faire à des enregistrements réverbérants.
je me cite:
renecito a écrit:l'on peut aimer, le côté lissage des casques Sennheiser HD600 et 650 sur de l'opéra, du symphonique ou de la musique de chambre, mais sur du piano solo, une plus grande précision des attaques est la bienvenue.
J'ai écouté des enregistrements récents de "Jeux d'eau" de Maurice Ravel par plusieurs pianistes (Ader, Bavouzet, Chamayou, Hewitt, Queffélec, Tharaud) ou le travail de la pédale et l'ambiance "impressionniste" est souvent accentuée par des prises de son réverbérées.
Les résonances (HD 600, HD 650) ou le flou (AD900X) de certains casques sont évidents !

Je précise qu'avant d'écouter avec le dt 1990, j'aurai imputé ces flous et résonances globalement à la prise de son et au jeu des pianistes sans cerner la part de chacun, alors que maintenant je cerne les nuances dues à la salle, au jeu des pédales et les dé-timbrages des casques.

En gros, le gain en résolution, comme je l'ai dit plus haut c'est comme passé en vidéo du dvd au blu ray, ce qui est difficilement qualifiable pour décrire de la restitution sonore.
Ceci est indépendant de l'équilibre fréquentiel et il est clair que certains casques pourront être plus équilibrés sans atteindre cette définition.
Ceci m'explique aussi que certains "audiophiles possédants des casques "haute résolution" ayant des couleurs évidentes (descendant, montant, en v) les préfèrent à cause de cette précision timbrale due à la qualité des transitoires (casques électro-statiques, iso-dynamiques et maintenant électro-dynamiques avec drivers plus performants)!
Maintenant, vient se greffer sur le jugement, les références sonores (genres musicaux, expériences des instruments et du concert), qui permet d'identifier la similitude. Il est clair que sur des musiques électroniques ou des prises de son volontairement colorées, la référence se perd et à partir de cela, il n'y a plus de sentiment du vrai ou du faux et ce qui va primer c'est le gout de l'instant. :D

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2944
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 12 Mar 2017 1:05

Ah ok. D'accord avec ton explication. Neanmoins je ne sais pas si le "manque de définition du HD600 est imputable a des problèmes de resonnances interne aux membranes ?

Pour moi la fidélité timbrale passe d'avantage par l'équilibre fréquentiel que par les transitoires dans l'ecoute au casque, car au casque on a rarement des casques si lents qu'ils en perdent de la qualité timbrale, ce qui pour des raisons techniques est moins évident au enceintes (surtout sur du bas rendement). Certes un électrostatique est plus vif et tranchant. Mais si il a une RF trop acidentée ça me genera plus que la relative lenteur du HD600. L'idéal étant d'avoir les deux ! Et il faut se méfier aussi des casques avec un aigu en avant qui donnent une sensation de définition et rapidité pas toujours fidèle.. même si séduisante a priori.

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5515
Inscription Forum: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes
  • online

Message » 12 Mar 2017 1:33

le manque de définition du hd 600 n'est pas imputable à des problèmes de résonances internes aux membranes, c'est son manque de définition qui génère des résonances.
Pour ce qui concerne une certaine fidélité timbrale l'équilibre fréquentielle comme les transitoires sont importants et il est clair qu'un casque peut faire la différence grâce à l'un des deux critères.
Tu as raison de te méfier des casques ayant un aigu en avant qui donne une rapidité artificielle tel que le dt 990 enterré pour moi par le dt 1990 qui paraîtra plus sombre.
Dans un genre plus équilibré mais avec une pointe de luminosité qui peut le faire passer pour précis le AKG K702 est aussi dépassé.
Il est clair qu'un HD 600 avec un moteur rénové (puissance magnétique et membrane plus rigide à masse égale) tout en gardant son équilibre emporterait la décision ! c'est peut être l'Utopia

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2944
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 12 Mar 2017 13:00

Intéressant tout ça. Effectivement l'Utopia et le HD600 sont très proches en signature sonore. Le HD600 a plus d'énergie dans le haut médium ( plus linéaire ) mais a moins de définition. L'aigu de l'Utopia a un peu plus d'énergie. Mais surtout il est plus rapide.

Comment situes-tu le DT1990 par rapport à ton HD600 en terme d'équilibre fréquentiel ? Car pour son prix si on a autant de rectitude avec plus de netteté sur les transitoires ce serait tip-top !

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5515
Inscription Forum: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes
  • online

Message » 12 Mar 2017 15:07

Bizarrement et je n'ai pas écouté l'Utopia, je serai tenté de dire la même chose pour le dt 1990.
C'est à dire "Le HD600 a plus d'énergie dans le haut médium ( plus linéaire ) mais a moins de définition. L'aigu du DT 1990 a un peu plus d'énergie".
Les graves avec les pads "balanced" sont plus proche du HD 650. Le DT 1990 serait plus proche d'un DT 880 avec plus de définition.
Ne connaissant pas les courbes du dt 1990 (pas mesuré par certains chroniqueurs), je dirai légèrement en v.
Mais le plus important c'est le résultat et ayant écouté une grande diversité d'enregistrements, il est plus vrai sur les voix d'opéras y compris féminines et sur les virtuoses du violon.
Le HD 600, avant d'avoir le DT 1990 et en comparaison avec mes autres casques, m'a toujours paru flatteur au bon sens du terme.
Un effet lustré du haut médium et des aigus qui passe bien avec tout, mais qui n'est pas toujours réaliste et sur des "lives" d'opéras (Bayreuth avec Bohm, Boulez et d'autres), le PHILIPS Fidelio X1 parait plus authentique malgré son grave.
Par rapport au AKG K702, l'équilibre du HD 600 l'emporte et surtout procure une image plus réaliste.
Cette histoire d'image est importante, car la course au phénomène "3D" sur un casque amène certe à une sensation d'espace, mais dès fois au détriment de la cohésion. De ce point de vue HD 600 et DT 1990 sont dans la même famille et j'apprécie.
Ce nouveau casque Beyerdynamic est perfectible, mais quelle avancée sur la réponse du driver. Il faudrait voir l'AMIRON et je crois que Franck l'a testé et pourrait nous en parler.

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2944
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline


Retourner vers Casques sédentaires