Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: beb, bernardi, CaCasque, Camocim, gilmour, grossetouf, kéké 26, mannitheear, mikel83, pierrepauljack, sle, Sylvanor et 57 invités

Casques HDG qui valent bien moins que ce qu'ils coûtent.

Message » 10 Oct 2021 15:54

kéké 26 a écrit:ouais ...


Re Bernard.

kéké 26 a écrit:Pourquoi ce post n'a aucun sens , tout simplement parce que comme te l'as dit Julien , le Stax 009 que tu trouves avec le recul comme étant un casque à éviter surtout à son prix , est pour d'autres un très bon casque .
Et c'est valable pour tous les casques , tout est une affaire de goût .


Certes, Bernard, tout, au final, est une affaire de goûts (et tous les goûts sont dans la nature ...), mais personnellement, je tiendrai aussi compte de l'avis de gars expérimentés, concernant le Stax SR-009 (alimenté par un ampli Stax SRM-353 X, a peu près de la même puissance que l'ampli Stax SRM 727-II, et probablement dépourvu du défaut de linéarité du SRM 727-II) ; et bien, le critique Crinacle (qui a manifestement la même sensibilité d'oreille que la mienne), n'encense pas ce caque Stax SR-009, en lui donnant la note globale (très quelconque pour un casque HDG) de Grade C+ (dans le détail : grade D+ pour la tonalité " Bright neutral - Detail and resolution worthy of being called "the best", marred by the tonally-off midrange" et grade S+ pour la technicité).
De plus, Crinacle ne lui décerne pas l'étoile du “Worth the price” (MSRP), contrairement au Focal Utopia.
https://crinacle.com/rankings/headphones/

A propos du Focal Utopia, André a eu du nez pour choisir ce casque, car, toujours d'après le même critique Crinacle, le Focal Utopia obtient un bien meilleur classement global (que le Stax SR-009 + SRM-353 X) avec un solide grade S- (Nb : S- étant supérieur à A+ dans le classement de Crinacle : S étant le "Must try. Experience what the best has to offer"), et pour le détail (de l'Utopia), le grade S pour la tonalité et S- pour la technicité, avec pour commentaire "Neutral - Solid tuning with close to top-tier resolution. An inoffensive all-rounder that lives up to its reputation", et également la distinction de l'étoile du “Worth the price” (MSRP), ce qui est assez rare pour un casque HDG, il faut le préciser.

Bonne fin de journée.
eric65
Contributeur HCFR 2018
 
Messages: 4554
Inscription Forum: 29 Sep 2010 12:38
  • offline

Annonce

Message par Google » 10 Oct 2021 15:54

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Oct 2021 16:00

je pense que les gens sont capable de faire leur propre opinion d'un produit ..... perso ce "crinacle" je ne connais pas et ça ne m'intéresse pas .
Les avis des gens sont à prendre avec précaution ( Eric Dub te l'as dit quelques posts plus haut ) , mais aucun casque ne fera jamais l'unanimité car tous les gouts sont dans la nature :wink:
Avatar de l’utilisateur
kéké 26
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 8359
Inscription Forum: 03 Juin 2007 17:15
  • online

Message » 10 Oct 2021 16:39

les courbes ,les avis ,les revues techniques , rien ne remplacera une oreille ! :lol:
Nono
 
Messages: 28167
Inscription Forum: 09 Avr 2004 19:56
Localisation: 2.8 en BEAUCE
  • online

Message » 10 Oct 2021 20:18

Je n'avais pas kiffé plus que ça l'Utopia sur une écoute, ni l'Odin (sur 2 écoutes).
Le SR009 est un sacré casque, performant: résolution, image spatiale, rapidité mais ce n'est pas le modèle que je préfère sur l'équilibre tonal. Le SR007 un peu typé m'avait beaucoup plus sur une écoute, par sa douceur, sa spatialisation. Ces 2 Stax font partie du top sur le confort. Ils restent très chers, même d'occasion.
Aucun casque n'est parfait. La qualité d'étude et de réalisation peut être au RV et tel casque va plaire à certains et pas à d'autres.
Les mesures apportent des indications. C'est complémentaire de l'écoute.
@eric65, Crinacle leur classement n'engage qu'eux car je ne suis pas d'accord concernant Utopia et Stax, ni sur la technicité/réalisation, ni sur un ensemble de qualités d'écoute! c'est mon jugement de valeur, il n'est pas généralisable sur les qualités d'écoute, par contre sur la technique...
Avatar de l’utilisateur
Rayphi
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 960
Inscription Forum: 15 Avr 2019 19:17
Localisation: 60
  • offline

Message » 11 Oct 2021 0:08

Bonsoir,

le fil devrait être renommé "les péripéties d'Eric dans la recherche d'un casque audiophile", car je ne suis pas convaincu que ces expériences ont permis de comprendre le pourquoi de ce fiasco qui n'est peut-être pas lié au tarif des produits.

Pour ma part, je considère que les discours enflammés de passionnés, combinés à des mythes audiophiles, entrainent des phénomènes "panurgiens" dont notre Eric a peut-être été victime ?

Moi même, entrainé par ces discours, j'ai expérimenté une bonne quantité de vecteurs dans l'espoir de transcender ce qui ne pouvait l'être.
Ma prudence, liée à ma culture prolétaire, m'a évité les achats trop lourds, même si pour beaucoup cela fait des sommes conséquentes.
Le doute s'est rapidement installé dans mon esprit et j'ai décidé d'utiliser une approche beaucoup plus technique, que ma carrière professionnelle m'avait apporté.
Cela m'a permis dans un premier temps d'élaguer toutes les absurdités qui encombrent les propos de beaucoup, ce qui évite rapidement de tomber sur la fausse évolution ou itération qui amène si peu.
L'autre élément, qui ne devrait être que le seul, est la connaissance des sons en situation réelle et certainement pas celle d'une salle de cinéma ou de la sonorisation d'un concert.

Ces propos "élitistes" sont en rapport avec le sujet concernant des produits qui ont la prétention d'être "HAUT DE GAMME" qui est un qualificatif "discriminant" et pas forcément qualitatif.

Je précise, pour les "bons" ou "mauvais" esprits, que je ne suis pas un frustré de banlieue, car je jouis depuis ma naissance du bonheur de la musique à travers des appareils de reproduction ! :ko: :ane:

Mon cher Eric, tu ferais mieux d'arrêter de ressasser tes déboires et de les imputer à d'autres que toi même.

Amicalement

René

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2934
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 11 Oct 2021 8:18

renecito a écrit:Bonsoir,

...

Pour ma part, je considère que les discours enflammés de passionnés, combinés à des mythes audiophiles, entrainent des phénomènes "panurgiens" dont notre Eric a peut-être été victime ?

...

Amicalement

René


Merci à toi, René, je viens d'apprendre un nouveau mot de vocabulaire, le "panurgisme".

Victime du panurgisme ? Peut-être ...

Pour conclure ce fil (pour ma part), sur un mode humoristique.

Je suis loin d'être la seule victime du ... panurgisme.



Bonne journée.

EDIT:

renecito a écrit:L'autre élément, qui ne devrait être que le seul, est la connaissance des sons en situation réelle et certainement pas celle d'une salle de cinéma ou de la sonorisation d'un concert.


Re René.

Jamais un casque électrostatique, y compris le plus prestigieux, le plus élitiste en prix, et le mieux amplifié au monde, ne reproduira la "viscéralité" d'une sono (HP) d'un concert live.
J'attends avec impatience "mon" concert Live de Nightwish, le 2 juillet 2022, aux arènes de Nîmes (2 places réservées, bien placées en gradins, avec un ami amateur du genre). Je m'en réjouis d'avance.
eric65
Contributeur HCFR 2018
 
Messages: 4554
Inscription Forum: 29 Sep 2010 12:38
  • offline

Message » 11 Oct 2021 17:22

eric65 a écrit:
renecito a écrit:Jamais un casque électrostatique, y compris le plus prestigieux, le plus élitiste en prix, et le mieux amplifié au monde, ne reproduira la "viscéralité" d'une sono (HP) d'un concert live.

ça c'est sur et d'ailleurs aucun casque ne le peut.

Mais devraient ils avoir cette prétention ?
N'est ce pas cette forme de course à vouloir reproduire ce qui n'est pas possible, qui fruste certains ?
Les enregistrements sont déjà une réduction du réel ou du moins une interprétation supportable (dans tous les sens du terme), alors les équipements de reproduction sont souvent une réduction de plus.

La diffusion de quoi que ce soit (musique, peinture, etc....) sous une forme médiatique est une réduction du réel et permet la vulgarisation et cela ne s'oppose pas, car cela apporte au plus grand nombre des créations pas si accessibles.
Grand bien à ceux qui peuvent aller souvent aux concerts, aux musées, aux lieux d'histoires et autres éléments culturels, mais heureusement que la diffusion sous forme diverses s'amplifient.

En tout cas pour ce qui me concerne, vive l'écoute musicale au casque ! :ko: :ane:

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2934
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 11 Oct 2021 17:49

Pour paraphraser un autre René (Magritte de son nom)
"Ceci n'est pas un concert" :ane:
Avatar de l’utilisateur
roland_de_lassus
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 12318
Inscription Forum: 17 Juin 2004 15:08
Localisation: LLN
  • online

Message » 11 Oct 2021 19:13

renecito a écrit:
eric65 a écrit:

ça c'est sur et d'ailleurs aucun casque ne le peut.

Mais devraient ils avoir cette prétention ?
N'est ce pas cette forme de course à vouloir reproduire ce qui n'est pas possible, qui fruste certains ?
Les enregistrements sont déjà une réduction du réel ou du moins une interprétation supportable (dans tous les sens du terme), alors les équipements de reproduction sont souvent une réduction de plus.

La diffusion de quoi que ce soit (musique, peinture, etc....) sous une forme médiatique est une réduction du réel et permet la vulgarisation et cela ne s'oppose pas, car cela apporte au plus grand nombre des créations pas si accessibles.
Grand bien à ceux qui peuvent aller souvent aux concerts, aux musées, aux lieux d'histoires et autres éléments culturels, mais heureusement que la diffusion sous forme diverses s'amplifient.

En tout cas pour ce qui me concerne, vive l'écoute musicale au casque ! :ko: :ane:


Bonjour à tous.

Re René.

Pour une fois je vais être bref.

Amen! (j'applaudis des deux mains ces sages paroles).

Sinon, concernant l'opposition d'un concert live amplifié (sonorisé), vécu en vrai, versus l'écoute de la même musique, mais cette fois-ci avec un casque THDG (du genre Stax SR-009 + BHSE) sur un enregistrement de qualité (pour l'époque), et bien la (franche) supériorité de l'un sur l'autre me paraît évidente, du moins concernant l'impact psycho-affectif de la musique jouée en vrai pour le concert live, ou au contraire reproduite au casque, pour la musique enregistrée, sur l'auditeur (et l'auditrice ...).

Et pourtant, la sono des Beatles n'est qu'une sono parmi d'autres ...



versus



Bonne soirée.

EDIT:

55 ans après le concert live des Beatles, du 7 December 1963, en Angleterre, et bien un autre groupe de musique (venu cette fois-ci de Finlande), fait aussi vibrer les foules, ... mais plus au Sud, en Argentine (à Buenos Aires, le 30 Septembre 2018), et je l'espère, aussi, le 2 Juillet 2022 prochain, en France (à Nîmes) ...

https://youtu.be/ox4C3sok-SI?t=3461
https://youtu.be/ox4C3sok-SI?t=3993
eric65
Contributeur HCFR 2018
 
Messages: 4554
Inscription Forum: 29 Sep 2010 12:38
  • offline

Message » 16 Oct 2021 14:44

me suis fait 10 concerts sur marciac au festival cet été,et bien , je préfére sans hésiter une seconde l'écoute au casque, mais sans dénaturer le plaisir pris en concert, c'est juste pas le meme, mais si je me concentre sur la musique ,le plaisir qu'elle m'offre, le casque est mon meilleur allié
glamsam
 
Messages: 1281
Inscription Forum: 13 Juin 2007 20:37
  • offline

Message » 17 Oct 2021 21:16

Bonsoir,

De retour du concert de ce dimanche après-midi donné par l'orchestre régional dirigé par le chef néerlandais invité Arie Van Beek, avec le concerto brandebourgeois n°3 de J-S Bach, le concerto pour piano et orchestre n°2 de Camille Saint-Saëns (Cédric Tiberghien déjà entendu dans Liszt et Moussorgski en 2019) et la symphonie n°2 de Robert Schumann au programme. J'invite à nouveau ceux qui trouvent des défauts à certains casques dans le haut médium et l'aigu, qui jugent trop clairs un Utopia ou un SR-009, à aller écouter un orchestre symphonique dans le dernier mouvement du concerto pour piano de Saint-Saëns, ainsi que le premier et celui qui conclue la symphonie de Schumann.
Car, je ne serais pas étonné que même ces casques paraissent tout à coup un petit peu timides et manquer d'éclat lorsqu'interviennent les cuivres. :wink:


Bonne soirée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 28149
Inscription Forum: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: 06400
  • offline

Message » 18 Oct 2021 23:46

Bonsoir à tous ; bonsoir André.

Comme l'a déjà écrit l'ami René quelques posts ci-dessus : "N'est ce pas cette forme de course à vouloir reproduire (au casque) ce qui n'est pas possible, qui fruste certains ?
Les enregistrements sont déjà une réduction du réel ou du moins une interprétation supportable (dans tous les sens du terme), alors les équipements de reproduction sont souvent une réduction de plus. "


Il faut accepter que les enregistrements de musique ne sont en effet qu'une réduction du réel (et une réinterprétation plus ou moins crédible de la musique jouée), et que les équipements de reproduction sonore sont également une réduction de plus.

Une fois que l'on a compris cela, il me paraît vain de croire qu'un casque, aussi bon soit-il, puisse dépasser ces limites de cette double réduction de la musique, de ce qui est joué en vrai, comme dans un concert symphonique, pour reprendre ton exemple André, ou d'un concert live amplifié, pour d'autres styles de musique (comme celle des Beatles).

L'une est la "vraie" musique, jouée en vrai par les musiciens (d'un orchestre symphonique ou du groupe de musiciens rock) ; l'autre (l'enregistrement + écoute au casque) n'est qu'une réduction (et réinterprétation) de cette même musique.
(Nb : réécoutez mes deux vidéos ci-dessus des Beatles, la 2ème vidéo, avec un casque, et pour la première vidéo, faite preuve d'imagination en faisant un voyage imaginaire, à la fois dans le temps et dans l'espace, pour se replacer en plein milieu des spectateurs de ce show télévisé des Beatles de 1963, et vous comprendrez immédiatement, ce qui différencie la musique live, vécue en vrai, de celle enregistrée et réinterprétée, reproduite au casque ; l'expérience n'est pas du tout la même).

Ce constat étant fait, cela relativise (pour moi) fortement l'intérêt de reproduire au casque, avec une TDH parfaite, cette double réduction de la musique (enregistrement + écoute avec un casque), intrinsèquement limitée (de manière insurmontable), au profit de l'écoute en "vrai" de cette même musique (en allant au concert), qui s'affranchit de cette double réduction, même si elle n'est pas dépourvue de défauts (acoustique du lieu).

En effet, jamais un casque ne reproduira cette ampleur réelle d'un orchestre symphonique vécu en vrai à la place du spectateur, d'où, comme tu le dis, André, l'aspect bien timide de la reproduction d'un casque (aussi bon soit-il), pour la dynamique et la plénitude (épaisseur) réelle du son, sans compter, bien sûr, l'impact corporel, du coup d'une grosse caisse sur l'ensemble du corps, toutes comme les vibrations "aériennes" d'un ensemble de contrebasses, ou de celle d'un orgue, pour reprendre une certaine symphonie de Saint Saëns, et qui vous prend aux tripes.

Bref, plutôt que de dépenser des dizaines de milliers d'Euros dans des casques et ampli casques (inutilement ?) chers, et intrinsèquement limités, et bien, amha, ne serait-il pas préférable d'utiliser ce même argent en allant directement à la source de la musique, c'est à dire aux concerts, pour s'affranchir de cette double réduction de la musique (très bien décrite par René) et pour profiter au maximum de cette musique, en son entier (sans réduction) ?

A moins que vous n'acceptiez de continuer à vivre en mode "limité" (réduit) de la musique, ce qui peut se défendre pour des questions de commodité, et aussi de coût ... sauf si vous dépensez plus que ce qui est réellement "utile", nécessaire (et suffisant), pour ce mode "limité" ....

Bonne fin de soirée.
eric65
Contributeur HCFR 2018
 
Messages: 4554
Inscription Forum: 29 Sep 2010 12:38
  • offline

Message » 19 Oct 2021 1:31

Je pense que considérer nos équipements et nos supports de musique comme une réduction du réel est un égarement de ceux qui se focalisent un peu trop sur la musique classique (même si ce n'est pas le seul genre majoritairement acoustique).
Pour ma part, j'ai été biberonné à la musique électronique. J'ai grandi avec du Vangelis et du Enya dans les oreilles, ainsi que beaucoup de musique africaine (Salif Keita, Ismael Lô, Mory Kante, Papa Wemba, Angélique Kidjo... des musiques bourrées d'électronique), mes premières découvertes musicales personnelles à l'adolescence ont été ce bon vieux Jean-Michel Jarre, Tangerine Dream, les bandes sons de jeux vidéo, puis il y a eu le rock progressif avec Pink Floyd, Marillion, Pendragon, Rush... Des musiques amplifiées, donc, avec beaucoup de synthés.

Le classique et le jazz sont venus plus tard, et sont minoritaires dans ce que j'écoute.
Aujourd'hui j'écoute beaucoup de choses (même si je garde une affection particulière pour les genres qui m'ont bercé) mais finalement quasiment quasiment tous les artistes que j'écoute font un usage abondant d'électronique et leurs concerts sont amplifiés, et donc sont nécessairement des "réductions" (ou plutôt, des restitutions comparables à la mienne chez moi).
Car oui je pense que tu oublies que dans le cas d'un concert rock (puisque tu en parles) ce que tu entends passe par un ampli et des enceintes, tout est électronique, même la voix passe par un micro. Et généralement je préfère ce que j'ai à la maison aux enceintes de scène !

La musique que j'écoute, son support et mon système n'évoquent pas pour moi une réduction du réel parce que ce réel n'existe pas. Les artistes que j'écoute pour la plupart soit ne se produisent pas en concert, soit le font avec du matériel électronique semblable au mien.

Opposer concerts et musique enregistrée n'a, par rapport à ma consommation de musique, aucun sens.
Sans parler de tous les artistes qui sont morts et que nous ne pouvons de toute façon écouter que par l'intermédiaire de nos systèmes.

Par ailleurs, si c'était le cas, il me faudrait encore m'accommoder avec le fait de sortir pour aller au concert, ça prend du temps, ça demande de mettre le nez dehors, et le cavernicole que je suis n'aime pas ça du tout mais alors pas du tout. :D

J'ai la chance cependant de travailler dans un collège dont le préau sert régulièrement de salle de concert (et il s'agit essentiellement de concerts classiques, même si récemment on a eu un concert de jazz). Et comme j'habite juste à côté je fais l'effort d'y aller. :ko:
C'est ce qui m'a inspiré mon dernier post, sur le fait que les concerts en vrai c'est super mais qu'aux oreilles du drogué aux tubes que je suis il manque inévitablement quelque chose. :ane:
Même si effectivement la dynamique et l'impact de certains instruments dépassent ce que la plupart des systèmes savent faire.
Oui le son live est assez impressionnant pour peu qu'on soit bien placé, entendre un instrument réel a quelque chose de magique. Je pense qu'on a une salle pas trop dégueu et vu que c'est pas trop grand je pense qu'on a de belles conditions d'écoute. J'y ai passé de très beaux moments.
Mais je suis toujours content de revenir à mes casques qui m'apportent autre chose (et à mes tubes !), et avec lesquels le son que j'entends possède d'autres qualités, subjectives mais aussi objectives je pense, parce que le son qui me parvient dans un concert (même sans amplification), subit forcément des dégradations liées à la distance, à l'acoustique de la salle, et qu'il perd en précision par rapport à ce même son capté en proximité, et je ne suis pas sûr que la captation puis la restitution par mon système soit le chemin implique la plus forte dégradation.
Il est très facile pour moi de faire cette expérience, car montre en main je peux être chez moi en 5 minutes après un concert... Et donc je m'amuse souvent à allumer le système lorsque je rentre (bien que forcément, ce que je peux écouter chez moi n'est jamais la captation de ce à quoi je viens d'assister à l'instant).

Il y a cependant d'autres plaisirs dans les concerts, le fait d'avoir les artistes devant soi joue beaucoup dans l'émotion, même si ça ne change rien à la musique à proprement parler. La communion public/artistes, le fait d'être réuni avec plein de gens a probablement aussi un effet psychologique, tout comme l'éclairage d'ambiance et le côté inédit (le concert n'est jamais parfaitement identique à ce que l'on connaît).
Enfin, il y a le fait de se poser et de ne rien faire d'autre qu'écouter, avoir l'esprit totalement consacré à la musique. Combien d'entre nous prennent encore le temps de faire ça chez eux, écouter sans rien faire d'autre ?
Pour ma part j'en étais capable quand j'ai commencé la hifi, quand j'avais la vingtaine, je pouvais passer des heures à ça, aujourd'hui je ne le fais plus, je ne prends plus ce temps. L'écoute au casque m'aide à me concentrer sur la musique, mais la plupart du temps je m'occupe à faire autre chose pendant ce temps.
Sylvanor
 
Messages: 1376
Inscription Forum: 18 Oct 2005 15:39
Localisation: Dans la lune
  • online

Message » 19 Oct 2021 10:00

Salut Sylvain.

Concernant le rendu "psycho-affectif" du concert live des Beatles de 1963, as-tu remarqué, Sylvain, dans la vidéo montrée en exemple ci-dessus, la réaction fort différente du public, suivant le sexe et l'âge ?
Très, très intéressant.
Grosso modo, les jeunes filles sont en extase ; les femmes plus mures, sous le charme ; les hommes, amusés ; et les enfants ne comprennent tout simplement pas la situation de cet enthousiasme général, très communicatif, mais apparemment moins pour eux.
Une question de phéromones ?

Cela dit, Sylvain, si tu te limites à l'écoute de la musique dite "moderne" et enregistrée, je ne vois pas trop l'intérêt de l'écouter avec un casque "sur performant" comme le Stax SR-009 (et même encore plus cher), sachant que de bons HP seront à mon avis des transducteurs plus naturels et réalistes pour reproduire ce type de musique.
Sinon, si les musiciens se produisent en concert, et bien l'expérience du concert live (amplifié) sera, amha, encore supérieure à celle de l'écoute au casque de cette même musique, ne serait-ce pour l'ambiance procuré par le live du concert (*).
(*) https://youtu.be/hRzzF-WObYE?t=740
(*) https://youtu.be/_W7wqQwa-TU?t=48 et 18 ans plus tard ... https://youtu.be/87by1DjfxLw?t=2


Si, au contraire, c'est pour écouter de la musique classique ; et bien, si l'on veut éviter la double réduction de la musique, telle que décrite par René ci-dessus, et qui existe bel et bien, n'en déplaise à certains, et bien, l'expérience du concert écouté en vrai, si possible bien placé, avec une acoustique pas trop défavorable de la salle de concert, reste inégalée ; l'écoute au casque de ce même concert ne restera qu'un ersatz de la réalité, aussi bon soit le casque et la source enregistrée utilisés ; ce n'est pas la réalité, mais une double réduction, de surcroit déformée et réinterprétée, de cette réalité.

Dans ce cas (musique classique), comme déjà dit, de mon point de vue, mieux vaut placer son argent dans des concerts réels de musique classique (en y assistant), plutôt que dans des casques hors de prix et limités par cette double réduction de la réalité ...

Bonne journée.
eric65
Contributeur HCFR 2018
 
Messages: 4554
Inscription Forum: 29 Sep 2010 12:38
  • offline

Message » 19 Oct 2021 16:39

Le témoignage des uns et des autres pour exprimer leurs préférences, résultantes de leur histoire, ne change pas le factuel de la reproduction.
Les fausses polémiques sur les genres musicaux ne font que détourner du constat des résultats techniques, qui se moquent bien de l'orientation musicale.
Quand à savoir ce qu'il vaut mieux faire, n'oublions pas que l'humain est ainsi fait que même si déguster un plat exceptionnel, chez un grand chef, apporte un énorme plaisir, on se contentera au jour le jour de sa propre cuisine avec satisfaction.
:ko: :ane:

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2934
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline


Retourner vers Casques sédentaires

 
  • Articles en relation
    Dernier message