Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: cécénico, fading-starlight, grossetouf, mikel83, Serge vdr et 41 invités

Comprendre les casques (récap sujets abordés post 1)

Message » 17 Mar 2017 20:24

Merci pour vos réponses. Je rebondis sur le message de Sorrodje, je comprends la motivation des marques très liées au monde professionnel pour fournir des caractéristiques bien spécifiques mais quelle est la motivation (ou la contrainte) d'Audeze d'être passé sur le LCD-4 de 100 ohms à 200 ohms par exemple ou de Hifiman, à l'époque, d'avoir sorti le HE-6 avec tout juste 83,5 db de sensibilité ?

La configuration dans mon profil


HC : Benq W1090 / Onkyo TX-NR646 / Focal Sib 5.1 + Cub 3 / (Realiser A16 bientôt) / EnigmAcoustics Dharma D1000
Hifi : Audio-GD NFB28 / Marantz CD 6003 / B&W 685 / Dharma D1000 (HE-6 / HD650 / HD598)
sebbs
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 2588
Inscription Forum: 10 Fév 2003 0:22
Localisation: dans le sud
  • offline

Annonce

Message par Google » 17 Mar 2017 20:24

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 17 Mar 2017 20:44

sebbs a écrit:Merci pour vos réponses. Je rebondis sur le message de Sorrodje, je comprends la motivation des marques très liées au monde professionnelle pour fournir des caractéristiques bien spécifiques mais quelle est la motivation (ou la contrainte) d'Audeze d'être passé sur le LCD-4 de 100 ohms à 200 ohms par exemple ou de Hifiman, à l'époque, d'avoir sorti le HE-6 avec tout juste 83,5 db de sensibilité ?


deux chose sdifférentes

dans le premier cas, c'était pour arrêter de sortir des unités qui tombaient en panne

dans le second, c'est parce qu'ils n'arrivaient pas à embarquer assez d'aimants pour augmenter la sensibilité…

Cdlt ;)

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35430
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 17 Mar 2017 21:00

Merci pour ces précisions Eric :thks:

La configuration dans mon profil


HC : Benq W1090 / Onkyo TX-NR646 / Focal Sib 5.1 + Cub 3 / (Realiser A16 bientôt) / EnigmAcoustics Dharma D1000
Hifi : Audio-GD NFB28 / Marantz CD 6003 / B&W 685 / Dharma D1000 (HE-6 / HD650 / HD598)
sebbs
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 2588
Inscription Forum: 10 Fév 2003 0:22
Localisation: dans le sud
  • offline

Message » 17 Mar 2017 22:21

Ouais voilà, comme dub, je pense que c'est une question de design du driver lui même qui donne des caractéristiques électriques particulières.

Après on pense souvent que faible impédance et haute sensibilité = facile à driver mais c'est pas forcément vrai. Forte sensi et/ou faible impédance = sensibilité au souffle ou au bruit de fond et aussi à l'impédance de sortie casque des amplis. Surtout si l'impédance basse du casque ou de l'intra n'est pas fixe tout au long de la réponse fréquentielle.
Sorrodje
 
Messages: 776
Inscription Forum: 28 Aoû 2013 15:04
Localisation: 21- Dijon
  • offline

Message » 17 Mar 2017 22:24

N.B. ce qu'elle est tout de même rarement sur des électrodynamiques

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35430
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 18 Mar 2017 1:02

l'impedance est un des plus gros mic-mac de la hifi. La relation entre haute impédance et meilleure qualité sonore n'est pas démontrée. Le seul avantage de la haute impédance c'est le risque de griller l'ampli qui est moins élevé. Avec de l'éléctrodynamique et son impédance en montagne russe, ça peut avoir un intérêt pour les tarés qui écoutent à FOND.. pour un ortho.. c'est plus étrange. Je crois que Sorrodje a vu juste, les hautes-impédances sont issues du monde pro, pour des raisons de bruit de fond et de sécurisation du matos, les amplis chauffent moins, fournissent moins de courant et peuvent donc supporter des pics de puissance plus forts. Pourquoi l' avoir transposé à la hifi.. en HDG.. tout simplement pour contraindre le client à acheter un ampli dédié.. ça fait du chiffre :hehe: bon j'exagère un peu... mais pas tant que ça :wink: je dirais a fortiori que l'ortho et son impédance plane est le meilleur candidat aux basses impédances, car dans ce cas de figure l'ampli travaille dans les meilleures conditions possibles.

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5511
Inscription Forum: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 18 Mar 2017 1:19

c'est difficile de dire qu'on l'aurait "transposé en hifi": car les casques basses impédances sont devenus nombreux dans les 10/15 dernières années, avec l'inflation des baladeurs…
dans les années 70-90, il n'y avait pas spécialement de différence entre un casque "hifi" et un casque de "studio": c'était souvent…… les mêmes……
d'autre part, un casque haute impédance permettait de ne pas avoir d'éventuels bruits sur une sortie casque "déwattée" — car de même, la suppression des prises casques sur les intégrés, c'est une "mode" aussi récente que l'ampli dédié…

Cdlt ;)

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35430
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 18 Mar 2017 1:45

oui oui tout à fait..

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5511
Inscription Forum: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 02 Avr 2017 21:02

Sujet très intéressant !
Pour cette histoire d'impédence, je vais poser la question autrement.

Prenons les 2 casques planars Audeze LCD-3 et LCD-x, respectivement $1950 et $1700 soit des tarif similaires, de la même marque et de la même techno.
Leur réponse en fréquence est proche :
Image

La sensibilité est similaire : 102db SPL/V pour le 3, 103db SPL/V pour le X

Puissance recommandée par le constructeur : 1 à 4W pour les 2 casques.

La seule différence grosse différence que je vois entre les 2 est l’impédance : 110ohm pour le LCD-3, 20ohm pour le LCD-x (données constructeur) cette impédance resterait constante de 20hz à 20khz ce que semble confirmer headphone.com

Image
(je ne comprends pas pourquoi le LCD-3 est à 50ohm sur le graph alors que d'après Audeze on est à 110ohm, j'imagine qu'il y a une erreur sur le graph... Mais l'idée est surtout de montrer que l’impédance est constante.

On en arrive à ma question : Pourquoi faire 2 casques qui se ressemble en tout points hormis l’impédance. Le LCD-x à l'avantage de pouvoir être utilisé sur un équipement nomade mais quelle est l'interêt d'avoir un casque à 110ohm ? Alors qu'un autre "identique" a une impédance moindre et est donc plus facile a driver (ou du moins le son sera plus fort avec des amplis à faible puissance).
niklos0
 
Messages: 1229
Inscription Forum: 26 Avr 2009 12:15
  • offline

Message » 03 Avr 2017 1:43

On en arrive à ma question : Pourquoi faire 2 casques qui se ressemble en tout points hormis l’impédance


Un LCD-3 ne sonne pas du tout comme un LCD-X. Pour le reste tu as raison. Et pour ta question ? ben je me la pose aussi ? surtout qu'au départ le LCD-X était plus orienté Studio et monitoring que le LCD-3 or le choix d'une impédance basse est à l'opposé de ce qui se pratique habituellement dans le matériel pro. Donc c'est totalement incohérent. La seule explication est dans la contrainte technique liée au driver du LCD-3... je ne vois que cela.

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5511
Inscription Forum: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 29 Oct 2018 6:52

Bonjour,

Un sujet qui se morfond alors qu'il devrait intéresser ceux qui souhaitent rejoindre le bel univers du casque. :wink:


Bonne journée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 28138
Inscription Forum: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: 06400
  • offline

Message » 29 Oct 2018 9:24

Bonjour,

Bien sur André, mais beaucoup de choses plutôt "objectives" ont été formulées en début de fil avec un vrai débat.
La réponse en fréquence et sa perception ont été mises au cœur de la réflexion sur le niveau de qualité et cela reste le critère principal.
La réponse impulsionnelle, mise en corrélation avec la réponse en fréquence soulève plus de problématiques.

L'on constate que le haut de gamme ou la montée de générations nouvelles plus performantes, n'amènent pas forcément une amélioration de la réponse en fréquence (colorations perceptibles, y compris dans le HDG), mais une réponse impulsionnelle plus performante.
Cela est obtenu par un rapport rigidité/amortissement accru en jouant sur les matériaux et les formes des membranes, ainsi que sur la puissance des "moteurs" pour les électrodynamiques et orthodynamiques.
L'amélioration auditive, conséquente à ces évolutions technologiques, passe par un rendu paraissant plus "résolvant", c'est à dire une précision sur les attaques et extinctions instrumentales et vocales.
Paradoxalement, les problématiques de champs diffus ou de temporalité perdurent, qui eux sont tributaires des chambres acoustiques du casque (bafflage arrière avec les "cups" et avant avec les "pads")

Modestement, ma montée sur des MDG, me permet de voir une amélioration sur le critère de la "résolution", mais pas sur le critère de "l'équilibre sonore" !

Un fantôme de l'Univers Casque.

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2930
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 29 Oct 2018 10:51

tiens ce post m'avais échappé, je vais le lire depuis le début !

en tout cas, au vu du nombre et de la diversité de technologies de casques possédés par les membres du forum, il semble bien que comme pour les enceintes il n'y est pas une seule vérité ! ou du moins une part de subjectivité qui perdure au de là de l'aspect purement technique, le casque parfait n'existerait donc pas ?

La configuration dans mon profil


HC :TV LG oled C9,sony x800, marantz ud 7007, panasonic UB 9000,denon X4500H,dali ikon mk2,HIFI :magnepan MG1.7,xindak PA1-CA1,yamaha S2000,denon 3520 EX, Hifiman edition X v2, schiit magni 3
laurent martiarena
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2527
Inscription Forum: 12 Aoû 2013 13:07
Localisation: vernegues, bouches du rhône
  • offline

Message » 29 Oct 2018 10:55

àmha non, le casque parfait n'existe pas et oui, la part de la subjectivité est très élevée (mais si ça se trouve je ne suis pas objectif! :hehe: ) :zen:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35430
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 29 Oct 2018 10:59

renecito a écrit:
L'on constate que le haut de gamme ou la montée de générations nouvelles plus performantes, n'amènent pas forcément une amélioration de la réponse en fréquence (colorations perceptibles, y compris dans le HDG), mais une réponse impulsionnelle plus performante.


D'expérience, la réponse impulsionnelle est tout sauf représentative de la qualité technique; exemple: le HD800 (S ou pas): sa RI est un paquet d'oscillations non amorties, dont je ne puis que présumer qu'elles sont induites à de hautes fréquences, hors spectre audible, et que ne montrent ni les CSD, ni les burst-decay. :wink:

La configuration dans mon profil


En acoustique, l'analyse judicieuse des valeurs mesurées nécessite la connaissance de leur seuil d'audibilité.
Avatar de l’utilisateur
Agnostic1er
Administrateur Forum DIY & Contributeur HCFR
Administrateur Forum DIY & Contributeur HCFR
 
Messages: 10812
Inscription Forum: 19 Oct 2005 3:26
Localisation: Corrèze, à 500m de la Dordogne
  • offline


Retourner vers Casques sédentaires