Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: cécénico, grossetouf, mannitheear, Nono, prevalli et 43 invités

Ecouter des vinyles avec un casque ?

Message » 31 Déc 2016 9:19

cleriensis a écrit:J'ai voulu être un peu diplomate. Moi j'aime beaucoup le vinyl, mais AUCUNE platine ne pourra rivaliser avec un bon DAC en HD... c'est technique et mesurable. Maintenant un magneto studer analogique là je dis pas... l'analogique étant par définition supérieur au numérique. Maintenant que l'on préfère le son d'un vinyl à un fichier HD DSD je peux le concevoir, mais ça reste une madeleine de Proust.... au casque ou aux enceintes. Donc pour répondre à ton interrogation... amha si tu veux t'éclater au casque passe au dématérialisé (à ne pas confondre avec un lecteur CD, l'extraction audio numérique peut causer quelques soucis si le matos n'est pas à la hauteur.)


Je ne cherche pas à etre diplomate juste à partager mon experience de 25 ans et comme beaucoup je suis venu au vinyle àapres avoir compris et fait le tour de la question.Je ne suis pas du tout d'accord, pour moi aucun DAC ne peut rivaliser avec lemotion et la vie que procure le son d'une platine vinyle et cela na rien à voir avec des souvenirs d'ecoute ou un comportement psycho affectif envers l'objet
Perso je me fous des données techniques et des mesures , j'ecoute avec mes emotions pas un programme de mesures, et j'ai eu des dac à + de 7000 euros des platines cd à + 10 000 euros, et jamais l'ecoute faite à partir de fichier flac ne m'a emue, c'etait bien, rigoureux, analysable mais cela ne me touchait pas (dernièrememet ecouté un dac à 10 000 euros un total dac quelque chose, bin ça respire pas pour moi , c'st bien, joli , precis mais .......)
Au contraire l'ecoute au vinyle ....... :P
j'aimerai bien savoir ce que tu as eu comme platine vinyle pour pouvoir comparer aux dac, perso j'ai eu une project (un dac minable la battait) une clearaudio (ça porte ien son nom ....) une rega p25 (à peine ecoutable pas d'emotion) une vpi scout (bref) , une dps (là on commence à ecouter) une raven one (ça enterre un MT) et enfin une kenwood kd 990 (là on entre dans le sublime et à mon sens un dac ne peut rivaliser à moins de se focaliser sur les mesures lextension de l'aigu , la presence du grave .... mais en ce qui concerne le silence entre les notes et le respect de la musique je sais pas)
Donc pour revenir au sujet, au casque oui tu peux ecouter du vinyle apres vu ton budget je peux te conseiller quelques platines ou prephonos mais comme toute chose il te faudra de l'experience et des essais
un systeme dac fichier est surement plus facile et secure à mettre en place
ps j'ai un systeme tres haut de gamme pour un prix mini seul mon casque m'a couté une blinde , faut savoir quoi ecouter ,moi perso j'en suis revenu des systemes hors de prix contemporains.....
Le vinyle est bien plus complexe à mettre en place et necessite patience et experience , que ce soit au casque ou sur enceintes (maintenant je prefere l'ecoute au casque mais bon je me fais vieux surement )
glamsam
 
Messages: 1281
Inscription Forum: 13 Juin 2007 20:37
  • offline

Annonce

Message par Google » 31 Déc 2016 9:19

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 31 Déc 2016 11:48

Nightwing a écrit:Je possède actuellement un ampli casque Little Dot MK3 , ainsi qu'un casque Sennheiser HD598 .

J'ai eu l'occasion de tester sur la chaîne de mon père , mon HD598 branché sur la sortie casque d'un Atoll IN100 , avec une platine Réga Planar 25 , et pour être franc , j'ai été super déçu : par rapport à ce que j'ai l'habitude d'entendre avec des enceintes , ce n'est même pas comparable , c'était de la bouillie ... j'ai eu l'impression d'un son bouché , aucun détail , aucune spatialisation , aucune aération :-?
J'ai ensuite essayé avec mon ampli casque Little Dot , c'était la même chose, aucun plaisir d'écoute ...

J'aimerai donc savoir s'il est possible d'avoir au casque , une écoute digne de ce nom avec les vinyles ? Je vois très peu de monde parler de ce type d'écoute , y a-t-il une raison?

Est ce que , avec la config que je souhaite m’offrir ,il y aura un (grand) changement ,car j'aimerai vraiment retrouver le plaisir le plaisir d’écouter des LP au casque ...

Merci d'avance pour vos réponses !


Ce que tu racontes me paraît curieux — car dans l'essai que tu décris, ça ne peut guère être le casque, ni l'ampli (tu l'as branché sur la sortie tape out de l'Atoll?), ni la prise casque de l'Atoll (que j'aurais a priori soupçonnée). Et peut-être pas le préphono, s'il donne de bons résultats sur les enceintes (quelles sont les enceintes au fait?).
Pour ma part, j'obtiens de bons résultats quand j'écoute des 33t, que ça soit sur casque ou sur enceintes. Il y a à mon sens deux niveaux de questions, d'une part la qualité intrinsèque de l'installation 33t (je veux dire le couplage cellule/préphono et le réglage cellule/bras), d'autre part la qualité des 33t: une fois la première question réglée, l'écoute n'est dépendante que de la qualité de l'enregistrement et du pressage du 33t et de l'état physique du 33t — de sorte que, si ça passe sur enceintes, ça passe nécessairement sur casque. Je laisse de côté la sempiternelle question "33t vs. CD" (àmha, un bon enregistrement sur un bon 33t peut être excellent, de même qu'un bon enregistrement sur CD: et inversement! — pour le reste, c'est la même question, celle des qualités du matériel employé).

Cdlt ;)

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35430
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 31 Déc 2016 12:20

dub a écrit:
Nightwing a écrit:Je possède actuellement un ampli casque Little Dot MK3 , ainsi qu'un casque Sennheiser HD598 .

J'ai eu l'occasion de tester sur la chaîne de mon père , mon HD598 branché sur la sortie casque d'un Atoll IN100 , avec une platine Réga Planar 25 , et pour être franc , j'ai été super déçu : par rapport à ce que j'ai l'habitude d'entendre avec des enceintes , ce n'est même pas comparable , c'était de la bouillie ... j'ai eu l'impression d'un son bouché , aucun détail , aucune spatialisation , aucune aération :-?
J'ai ensuite essayé avec mon ampli casque Little Dot , c'était la même chose, aucun plaisir d'écoute ...

J'aimerai donc savoir s'il est possible d'avoir au casque , une écoute digne de ce nom avec les vinyles ? Je vois très peu de monde parler de ce type d'écoute , y a-t-il une raison?

Est ce que , avec la config que je souhaite m’offrir ,il y aura un (grand) changement ,car j'aimerai vraiment retrouver le plaisir le plaisir d’écouter des LP au casque ...

Merci d'avance pour vos réponses !


Ce que tu racontes me paraît curieux — car dans l'essai que tu décris, ça ne peut guère être le casque, ni l'ampli (tu l'as branché sur la sortie tape out de l'Atoll?), ni la prise casque de l'Atoll (que j'aurais a priori soupçonnée). Et peut-être pas le préphono, s'il donne de bons résultats sur les enceintes (quelles sont les enceintes au fait?).
Pour ma part, j'obtiens de bons résultats quand j'écoute des 33t, que ça soit sur casque ou sur enceintes. Il y a à mon sens deux niveaux de questions, d'une part la qualité intrinsèque de l'installation 33t (je veux dire le couplage cellule/préphono et le réglage cellule/bras), d'autre part la qualité des 33t: une fois la première question réglée, l'écoute n'est dépendante que de la qualité de l'enregistrement et du pressage du 33t et de l'état physique du 33t — de sorte que, si ça passe sur enceintes, ça passe nécessairement sur casque. Je laisse de côté la sempiternelle question "33t vs. CD" (àmha, un bon enregistrement sur un bon 33t peut être excellent, de même qu'un bon enregistrement sur CD: et inversement! — pour le reste, c'est la même question, celle des qualités du matériel employé).

Cdlt ;)


je suis d'accord à 100 %

et oui curieux si le son est bon sur enceintes il doit l'etre au casque apres je connais pas le tien
glamsam
 
Messages: 1281
Inscription Forum: 13 Juin 2007 20:37
  • offline

Message » 31 Déc 2016 12:36

Je ne cherche pas à etre diplomate juste à partager mon experience de 25 ans et comme beaucoup je suis venu au vinyle àapres avoir compris et fait le tour de la question.Je ne suis pas du tout d'accord, pour moi aucun DAC ne peut rivaliser avec lemotion et la vie que procure le son d'une platine vinyle et cela na rien à voir avec des souvenirs d'ecoute ou un comportement psycho affectif envers l'objet
Perso je me fous des données techniques et des mesures , j'ecoute avec mes emotions pas un programme de mesures,


Mais je suis tout à fait d'accord avec ça ! ta phrase laissait penser qu'une platine était intrinséquement mieux qu'un DAC même honéreux... là je dis que c'est objectivement faux. Maintenant que TOI tu préfères le son vinyl ça me parait très légitime, mais la question de Nightwing concernait l'écoute du vinyl au casque dans sa configuration ( pas avec une platine qui coute le prix d'une bagnole ). Je lui ai donc de mon point de vue expliqué que le vinyl est réalisé selon des paramètres techniques particuliers qui me semblent être la cause de sa déconvenue de gars qui n'a pas plus que ça l'habitude d'écouter une galette. La typicité du vinyl en fait les plus grands amateurs ou les plus grands détracteurs ! Moi j'adore le vinyl et les fichiers HD numériques pour ce qu'ils apportent de complémentaires... j'ai pas 25 ans d'expérience, mais pas loin :wink:
Je précise également que 99% ( je ne dis pas 100% parce que je n'en ai pas la preuve ) des vinyl récents sont issus de masters numériques HD ( DSD ou DXD pour les plus sérieux ) ou même redbook ( 16bit 44.1khz ). Heureusement que j'ai gardé précieusement mes vieilles galettes post années 90 !

Le vinyle est bien plus complexe à mettre en place et necessite patience et experience , que ce soit au casque ou sur enceintes (maintenant je prefere l'ecoute au casque mais bon je me fais vieux surement )


oui absolument ! mais on peut aussi ne pas apprécier l'écoute vinyl et préfèrer la rigueur et la justesse d'un fichier HD DSD sans les emmerdes des réglages du vinyl... moi j'aime les deux personnellement..
Comme dit plus haut, j'ai un système vinyl respectable, mais pas HDG, constitué d'une platine Thorens TD 126 mkII avec bras SME et cellule grado Gold. Reliée à un préampli thorens pour l'écoute casque ( que je ne fais que très rarement car je préfère l'écoute du vinyl aux enceintes ) ou à un préampli-ampli QUAD. J'ai également écouté des platines UHDG... ça marche bien, mais c'est loin d'arriver au niveau d'un DAC DSD en terme de respect de la source, THD, ratio signal/bruit, dynamique etc etc... et je crois justement que c'est pour ça que certains n'aiment que le vinyl !

Et pour terminer le vinyl n'est qu'une des solutions pour convertir une tension électrique sinusoïdale analogique en onde sonore ! il y a aussi les grosses bandes analogiques et là... je suis d'accord qu'aucun DAC et sa copie numérique ne peut tenir objectivement la comparaison...
Dernière édition par cleriensis le 31 Déc 2016 12:55, édité 2 fois.

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5511
Inscription Forum: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 31 Déc 2016 12:41

si ça passe sur enceintes, ça passe nécessairement sur casque


ben pas forcément... oui ça passe si on est habitué, mais un vinyl au casque ne sonnera jamais comme un CD ( aux enceintes aussi, mais l'image est moins impactée qu'au casque ) et c'est pour ça que je mettais l'accent sur cette typicité qui fait notre grand bonheur à nous qui aimons le vinyl. Après je suis bien d'accord que l'usure du vinyl, le réglage de la platine etc ont une importance prépondérante, et peut-être que je me trompe et que Nightwing est un grand connaisseur et amateur de vinyl !! Dans ce cas le problème reste à découvrir.

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5511
Inscription Forum: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 31 Déc 2016 13:06

cleriensis a écrit:
si ça passe sur enceintes, ça passe nécessairement sur casque


ben pas forcément... oui ça passe si on est habitué, mais un vinyl au casque ne sonnera jamais comme un CD ( aux enceintes aussi, mais l'image est moins impactée qu'au casque ) et c'est pour ça que je mettais l'accent sur cette typicité qui fait notre grand bonheur à nous qui aimons le vinyl. Après je suis bien d'accord que l'usure du vinyl, le réglage de la platine etc ont une importance prépondérante, et peut-être que je me trompe et que Nightwing est un grand connaisseur et amateur de vinyl !! Dans ce cas le problème reste à découvrir.



Pour ma part, je mettrais deux bémols à ce que tu dis. Certains 33t récents ont tendance à être très très peu différents de leur version CD: j'en ai certains, de ce type, pour lesquels l'idée même d'un "son propre au 33t" paraît presque relever d'une vue de l'esprit.
D'autre part, dans ce que j'entends de mon côté (platine Well Tempered + cellule MC Zyx + préhono AudioLabor vs. fichier/PureMusic/W4S DAC2), quand on a bien ce beau son très fluide et très consistant dans le médium, on le retrouve au casque comme sur les enceintes — à condition de mettre de côté les différences enceintes/casques. C'est toujours délicat ce type de comparaisons, car on compare à la fois deux types d'écoutes fort différentes (en particulier sur l'image, l'assise dans le grave) et deux configurations techniquement différentes (autant la mise en oeuvre d'une écoute via DAC ou lecteur CD est relativement simple, autant celle d'un 33t est plus complexe).

Là, ce qui me frappe c'est le caractère catastrophique de l'écoute par rapport à une écoute sur enceintes donnée comme satisfaisante:

Nightwing a écrit:c'était de la bouillie ... j'ai eu l'impression d'un son bouché , aucun détail , aucune spatialisation , aucune aération :-?


Le problème ne me semble pas celui de la "qualité intrinsèque", mais de la distance entre les deux. Pour avoir ce type d'écoute très mauvaise il faut soit un préphono pas adapté, soit un mauvais 33t (ça existe qu'il s'agisse du support en mauvais état ou ayant mal vieilli, ou d'un mauvais enregistrement), soit un branchement défectueux quelque part.

J'ai parlé de la prise casque de l'Atoll parce que je me souviens d'avoir comparé celle d'un pré Atoll que j'ai eu à un petit ampli casque Amity sur lequel je branchais mon HD600: la prise de l'Atoll n'était pas terrible, mais ça ne se jouait pas sur un écart "très bon" vs. "catastrophique". Sur ce type de branchement ça devrait seulement être "un peu moins agréable"… Et surtout, ça semble le même résultat sur la prise casque et sur le LD, ce qui est tout de même étrange. De même, certains petit préphono (Vincent, Cambridge etc.) que j'ai pu avoir pouvaient donner un son un peu plat ou sans relief, mais pas avec une impression de perte, en particulier de détail. Pour moi, quand c'est mauvais à ce point là, il y a un problème d'ordre technique quelque part — or, je ne crois pas que ça soit le casque: sans quoi, ça donnerait le même écart sur CD — et de toutes façons le HD598 a certaines limites, c'est entendu, mais on ne peut pas dire que ça soit un mauvais casque, loin de là!

Ce qui me semble mystérieux dans l'histoire, c'est qu'on ne voit pas pourquoi le simple passage d'un set à l'autre donnerait une telle différence, sachant que c'est le même préphono, la même cellule, le même 33t, le même TD, etc. Par exemple, si le LD était branché via la tape out, et si c'était mauvais alors que ça restait correct sur la prise casque de l'Atoll, je me dirais que la sortie tape out a un problème; ou encore si c'était mauvais sur le LD et correct sur la prise casque, je me dirais que le LD a peut-être un problème (un tube mal enfiché ou rincé, ou que sais-je): en tout cas, ça donnerait une piste pour essayer d'isoler le problème. Mais là, la distance ne s'explique pas, et, pour ma part, avant d'incriminer le casque, ou une différence 33t/CD ou autre chose, je referais le branchement en vérifiant bien les étapes les unes après les autres.

Au fond, ce que je veux dire, c'est que la chose à laquelle je ne crois pas c'est l'idée suivant laquelle quand on écoute au casque, comme les écouteurs sont posés sur les oreilles, on entend les choses de plus près et donc, on entendrait mieux une mauvaise qualité — laquelle pourrait passer inaperçue, quand on l'écoute de plus loin, sur des enceintes… Certes, quant un 33t est rincé, c'est difficile à supporter au casque: mais ça l'est autant sur enceintes — sauf si on passe ça en musique de fond et pas fort, et encore…

Cdlt ;)

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35430
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 31 Déc 2016 13:22

oui Dub... sauf qu'on ne connait pas les enceintes de notre ami, ni la pièce d'écoute qui est peut-être brillante et réverbérée... peut-être qu'elles ont une signature à l'opposé du HD598 et que le passage de l'un à l'autre par comparaison directe est dur.

Un master vinyl est différent d'un master CD... il faut veiller à "limiter" les graves qui prennent plus de place sur la galette ( à moins d'avoir un 33T single avec juste 6 ou 7 minutes par face ), il faut limiter les problèmes de phase stéréophonique notamment sur les graves, sinon le sillon a trop d'amplitude et on peut avoir des surprises ( genre la cellule qui zippe... ), limiter la dynamique car si on est trop limite niveau saturation, la gravure d'un vinyl n'aime pas ça...
Un CD ne peut pas sonner comme un vinyl, c'est technique... à moins que celui-çi soit issu d'un master vinyl ( ce qui est possible dans les rééditions non remasterisées.. ). Et tous ces éléments donnent une typicité au vinyl qui fait tout son charme, un son très mid centré, doux une image dense, un grave dégraissé ce qui arrange la plupart des pièces non traitées acoustiquement ! mais au casque... ben c'est particulier, moi j'aime bien avec un grado, mais pas sûr que ça soit le cas avec un HD600... j'ai pas essayé, je vais faire des essais en rentrant chez moi le week-end prochain.

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5511
Inscription Forum: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 31 Déc 2016 13:40

cleriensis a écrit:oui Dub... sauf qu'on ne connait pas les enceintes de notre ami, ni la pièce d'écoute qui est peut-être brillante et réverbérée... peut-être qu'elles ont une signature à l'opposé du HD598 et que le passage de l'un à l'autre par comparaison directe est dur.


c'est pourquoi j'ai posé la question de savoir quelles enceintes étaient utilisées — mais d'un autre côté, j'y crois moyennement: car autrement, une écoute sur CD devrait faire froncer le museau puisque l'écoute 33t sur enceintes est donnée pour agréable

Un master vinyl est différent d'un master CD... il faut veiller à "limiter" les graves qui prennent plus de place sur la galette ( à moins d'avoir un 33T single avec juste 6 ou 7 minutes par face ), il faut limiter les problèmes de phase stéréophonique notamment sur les graves, sinon le sillon a trop d'amplitude et on peut avoir des surprises ( genre la cellule qui zippe... ), limiter la dynamique car si on est trop limite niveau saturation, la gravure d'un vinyl n'aime pas ça...


je n'ai pas dit que c'était "la même chose" au moment de la production
j'ai dit que le résultat à l'écoute était très très proche — ce qui indique que la fabrication visait ce résultat
mettons, par exemple le dernier Higelin, que j'ai sur les deux supports……

Un CD ne peut pas sonner comme un vinyl, c'est technique... à moins que celui-çi soit issu d'un master vinyl ( ce qui est possible dans les rééditions non remasterisées..). Et tous ces éléments donnent une typicité au vinyl qui fait tout son charme, un son très mid centré, doux une image dense, un grave dégraissé ce qui arrange la plupart des pièces non traitées acoustiquement ! mais au casque... ben c'est particulier, moi j'aime bien avec un grado, mais pas sûr que ça soit le cas avec un HD600... j'ai pas essayé, je vais faire des essais en rentrant chez moi le week-end prochain.


euh…… personnellement, j'aime bien avec un HD600, mais je suis certain de ne pas aimer avec un Grado… cela étant, c'est une question de goût et on doit probablement être d'accord
car je suppose que tu ne veux pas dire qu'il est impossible de reproduire un 33t sur support numérique (car à l'aide d'un enregistreur numérique, on peut évidemment reproduire le résultat d'un système 33t/TD/bras/cellule/préphono) — et que tu ne veux pas dire non plus qu'il serait impossible de produire un "type de son" via un process numérique — mais que tu parles de certains 33t (disons "les bons") produits à une certaine époque!

Cdlt ;)

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35430
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 31 Déc 2016 14:21

oui bien sûr qu'on peut reproduire un son vinyl en numérique.. les masters vinyl d'aujourd'hui sont numériques mais ils obéissent aux mêmes règles de mastering que les "ancêtres" analogiques sous peine d'être inécoutables !! On pourrait imaginer masteriser des supports destinés à être numérique " à la manière " d'un vinyl... ce serait une expérience interessante de voir alors si le DAC est toujours perdant face au vinyl...

Il semble inévitable à notre ami Nightwing de bien considérer les caractéristiques sonores d'un vinyl et de savoir si elles lui conviennent, car sinon je crains qu'il soit toujours déçu de ne pas entendre ce qu'il avait l'habitude d'entendre via sa freebox... c'était l'unique but de ma confrontation vinyl vs démat, sans prendre parti pour l'un ou l'autre.

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5511
Inscription Forum: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 31 Déc 2016 14:36

cleriensis a écrit:oui bien sûr qu'on peut reproduire un son vinyl en numérique.. les masters vinyl d'aujourd'hui sont numériques mais ils obéissent aux mêmes règles de mastering que les "ancêtres" analogiques sous peine d'être inécoutables !! On pourrait imaginer masteriser des supports destinés à être numérique " à la manière " d'un vinyl... ce serait une expérience interessante de voir alors si le DAC est toujours perdant face au vinyl...

Il semble inévitable à notre ami Nightwing de bien considérer les caractéristiques sonores d'un vinyl et de savoir si elles lui conviennent, car sinon je crains qu'il soit toujours déçu de ne pas entendre ce qu'il avait l'habitude d'entendre via sa freebox... c'était l'unique but de ma confrontation vinyl vs démat, sans prendre parti pour l'un ou l'autre.


d'accord avec vous, le son vinyle est tres different de ce que peut faire un DAC , perso j'aime ce coté mid centré, avec ce grave plein et dégraissé, avec ces details qui passent sans etre là pour que le cerveau s'y focalise
c'est un choix à faire selon son plaisir d'ecoute
glamsam
 
Messages: 1281
Inscription Forum: 13 Juin 2007 20:37
  • offline

Message » 31 Déc 2016 16:19

Bonjour à tous , et merci de vous intéresser à mon problème .

Je vais essayer de répondre brièvement , car je suis bien occupé en ce jour de réveillon ...

Les enceintes utilisées sont des JM Lab Cobalt 816S , dans une pièce de 35m² assez meublée. Le casque a été branché sur la sortie casque de l'atoll . Dans les différents LP que j'ai essayés , il y en avait de meilleurs que d'autres , exemple : le LP " Kind of Blue" de 200g que j'ai importé des Etat-unis et qui m'avait coûté bonbon , sur celui -ci , avec le casque, le son est bien meilleur que sur les autres , mais ça reste quand même bien moins bon que le même album en Flac 24/96 , alors que sur les enceintes, ce LP je le trouve juste magique , et là pour le coup je préfère sur celles-ci le son du vinyle au son en numérique.

Ce que j'aimerais, c'est retrouver le plaisir que j'éprouve avec les enceintes ,sur mon casque !
Nightwing
 
Messages: 13
Inscription Forum: 30 Déc 2016 16:23
  • offline

Message » 31 Déc 2016 16:38

glamsam a écrit:
cleriensis a écrit:oui bien sûr qu'on peut reproduire un son vinyl en numérique.. les masters vinyl d'aujourd'hui sont numériques mais ils obéissent aux mêmes règles de mastering que les "ancêtres" analogiques sous peine d'être inécoutables !! On pourrait imaginer masteriser des supports destinés à être numérique " à la manière " d'un vinyl... ce serait une expérience interessante de voir alors si le DAC est toujours perdant face au vinyl...

Il semble inévitable à notre ami Nightwing de bien considérer les caractéristiques sonores d'un vinyl et de savoir si elles lui conviennent, car sinon je crains qu'il soit toujours déçu de ne pas entendre ce qu'il avait l'habitude d'entendre via sa freebox... c'était l'unique but de ma confrontation vinyl vs démat, sans prendre parti pour l'un ou l'autre.


d'accord avec vous, le son vinyle est tres different de ce que peut faire un DAC , perso j'aime ce coté mid centré, avec ce grave plein et dégraissé, avec ces details qui passent sans etre là pour que le cerveau s'y focalise
c'est un choix à faire selon son plaisir d'ecoute


on est bien d'accord! :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35430
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 31 Déc 2016 16:41

dub a écrit:Là, ce qui me frappe c'est le caractère catastrophique de l'écoute par rapport à une écoute sur enceintes donnée comme satisfaisante:

Nightwing a écrit:c'était de la bouillie ... j'ai eu l'impression d'un son bouché , aucun détail , aucune spatialisation , aucune aération :-?



Le terme "bouillie" est peut-être un peu inapproprié ,j'essaie de décrire ce que j'entend avec mes mots , n'étant pas très à l'aise avec le jargon "audiophile".
Nightwing
 
Messages: 13
Inscription Forum: 30 Déc 2016 16:23
  • offline

Message » 31 Déc 2016 16:50

Le mieux je pense , c'est que je vais aller sur Lyon qui est à 1h30 de chez moi , je viens de me commander un nouvel ampli-casque,j'irai l'essayé chez un revendeur spécialisé sur une platine bien réglée , et là j'en aurai le cœur net !
Nightwing
 
Messages: 13
Inscription Forum: 30 Déc 2016 16:23
  • offline

Message » 31 Déc 2016 16:54

comme ça, tu en auras le coeur net! :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35430
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline


Retourner vers Casques sédentaires

 
  • Articles en relation
    Dernier message