Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Ky-C, le touriste, mannitheear, sle, Sylvanor et 42 invités

Sur la perception sonore

Message » 21 Avr 2019 19:34

Beaucoup d'entre nous positionnent leur choix de casque en se référant à un genre musical.
Je trouve réductrice cette approche, car pour ce qui me concerne, gros consommateur entre autres de musique "classique", ce "genre" propose une palette de sonorités extrêmement diversifiées allant du chanteur seul à des chœurs, d'instruments solistes à de petits ensembles ou grands orchestres, jusqu'à l'opéra qui sollicitent énormément d'intervenants.
Les sonorités des instruments vont de l'extrême sous-bassement de l'orgue à l'impalpable aigu du violon.
Les timbres peuvent être percussifs, soyeux, caressants ou stridents, etc......
A ces diversités, viennent se rajouter celles des prises de son, qui doivent tenir compte du lieu, du choix artistique de la production et de la technologie employée.
Écoutant pas mal d'interprétations différentes d'une même oeuvre, je constate que les écarts sonores sont extrêmement importants.
Rien que pour un piano seul, nous obtenons toute une palette d'expressions sonores et lorsque je lis qu'un casque est fait pour le piano, je ne comprends pas de quoi certains parlent, même en étant connaisseurs ou pratiquants, tellement l'incidence de l'enregistrement est prépondérante ! :hein:
Ce besoin irrépressible de codifier, de mettre dans des petites cases, pour élaborer des dogmes est contraire à l'expression musicale, mais plus l'on est réducteur pour soi, plus on l'est dans la communication avec les autres ! :zen:

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2928
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Avr 2019 19:34

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Avr 2019 19:45

Moi j'aurais tendance à dire qu'un casque se distingue en fonction des prises de son. Le rapport champs direct/champs diffus est très sensible au casque. Un casque "sombre" comme le LCD-2F s'accomodera bien mieux de prise "studio" avec beaucoup de champs direct, là ou un casque plus aéré comme le DT 1990 pro sera aggressif, voir fatiguant.
En fait comme en moyenne, bien qu'il y ait des écarts au sein de chaque style, la proportion de champs diffus est plus grande dans les enregistrements classiques, qui favorisent l'acoustique du lieu, bien souvent à cause du gros effectif instrumental, on préfèrera pour ce sytle un casque plus linéaire que dans l'écoute de Métal par exemple, ou les tassements dynamique et la distortion souvent enregistrée en sortie d'ampli ( DI ) seront très éprouvants sur un casque linéaire et passeront beaucoup mieux avec un planar rondouillard.

Mais le maitre mot, c'est plus un casque est résolvant plus il sera intransigeant avec l'enregistrement, mais si celui-ci est bien fait et équilibré, alors quelque soit le style reproduit il le fera bien.

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5511
Inscription Forum: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 07 Mai 2019 10:51

Certains veulent faire croire que les technologies récentes HiRes vont proposer des prises de son supérieures, c'est oublier que l'enregistrement est avant tout un choix esthétique et une compréhension acoustique de l'environnement de l'interprétation.
Je suis convaincu que des prises de son anciennes, bien faites, sont supérieures à des réalisations actuelles et je ne parle que du "Classique" et que les contraintes du format CD (résolution dépassée pour certains) ne nuisent nullement à une écoute de grande qualité.
Maintenant, je comprends que si l'on ne trouve la magie musicale qu'à travers un son superlatif, l'on puissent négliger la proposition artistique proposée par une grande interprétation combinée à celles du directeur artistique et des preneurs de sons.
C'est bien la différence entre l'audiophile et le mélomane et cela se retrouve dans les choix techniques de nos systèmes électroniques et de nos transducteurs.
Dernière édition par renecito le 17 Mai 2019 0:08, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2928
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 15 Mai 2019 20:49

renecito a écrit:Certains veulent faire croire que les technologies récentes HiRes vont proposer des prises de son supérieures, c'est oublier que l'enregistrement est avant tout un choix esthétique et une compréhension acoustique de l'environnement de l'interprétation.
Je suis convaincu que des prises de son anciennes, bien faites, sont supérieures à des réalisations actuelles et je ne parle que du "Classique" et que les contraintes du format CD (résolution dépassée pour certains) ne nuisent nullement à une écoute de grande qualité.
Maintenant, je comprends que si l'on ne trouve la magie musicale qu'à travers un son superlatif, l'on puissent négliger la proposition artistique proposée par un grande interprétation combinée à celles du directeur artistique et des preneurs de sons.
C'est bien la différence entre l'audiophile et le mélomane et cela se retrouve dans les choix techniques de nos systèmes électroniques et de nos transducteurs.


Je ne saurais mieux dire !

Il y a bien des prises de son mono bien plus agréables à écouter - aux enceintes -, que des prises de son stéréo. L''esthétique de prise de son est capitale. Bien plus que la résolution du signal enregistré... voir les prises de son de piano abominables de Hyperion ou de Decca pour le piano... Même si chez ces deux britanniques les choses évoluent de façon positive. Mais combien de disques de Hamelin foutus à cause du son ? Combien de disques d'Ashkenazy, Larrocha, Lupu bousillés ? Alors que bizarrement le piano et orchestre de ces deux éditeurs est plutôt bon...

Et le format du CD n'est pas du tout dépassé pour l'écoute de musique à la maison... mais alors pas du tout...
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 16 Mai 2019 0:21

je dirais même pour les preneurs de son qu'il faudrait maitriser d'abord les prises mono avant de passer à la stéréo. Puis en stéréo maitriser les prises en couple stéréo pure avant de faire du multimiking... mais le soucis c'est que souvent c'est l'inverse qui se passe.. par paresse ou manque de temps, ou la peur du sans filet ( on ne peut pas rattraper une prise ratée en mono ou en stéréo pure ) et le mono on a carrément lâché l'affaire.. il est pourtant très formateur pour trouver LA bonne place où placer son micro.. le bon rapport champs direct/diffus, maitriser l'acoustique du lieu.. bref très formateur..

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5511
Inscription Forum: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 04 Juin 2019 23:16

Ma réflexion du jour.
Une certaine "audiophilie": "se raconter des histoires ou ne pas se raconter des histoires, telle est la question !" :ko: :ane:

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2928
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 11 Juin 2019 10:19

Bonjour à tous,

Sans vouloir relancer une polémique sur les câbles de casque, je tiens à donner mon point de vue sur cet élément de liaison de conduction électrique entre l'amplification et le casque, car on lit souvent une dialectique imagée qui laisserait supposer que le câble apporterait un plus au contenu musical.
Un câble idéal ne devrait avoir aucune influence sur le signal électrique et l'on sait que ce n'est pas le cas, car chaque câble possède des propriétés résistives, capacitives et inductives qui dégradent le signal.
Mais quelles sont les niveaux de ces dégradations ?
Il est difficile de répondre à cette question, car les fabricants de ces produits ne communiquent pas les éléments et l'on ne sait même pas s'ils les mesurent !
Du côté des "testeurs" professionnels ou amateurs, c'est pratiquement la même chose, aucune mesure des caractéristiques.
Toute l'information se réduit à des discours technico-alambiqués, côté constructeurs et appréciations auditives sans protocole, côté testeurs.
Pourtant, en dehors des mesures, les conséquences sont calculables et l'on sait déterminer les valeurs maximums et probables sur le signal.
Dans la majorité des cas, l'impact des dégradations est en dehors du spectre audible et l'on trouve sur internet les équations, les simulateurs et les témoignages qui corroborent celles-ci.
Pourtant, beaucoup d'audiophiles "entendent" un apport positif de câbles à des coûts prohibitifs en regard de la fonctionnalité.
Ce constat, s'il était vérifié, mettrait donc en évidence qu'un câble ordinaire, ou fourni par le constructeur de casques même HDG, détériorent significativement le signal pour être audible !

Pour ce qui concerne mes propres expériences, je me suis limité à utiliser en alternative aux câbles "stock", ceux réalisés par DM-Audio qui fournit une transparence sur les brins utilisés et leurs nombres, sur les caractéristiques des soudures et des connecteurs, mais qui n'a pas la capacité comme les grands acteurs du marché, à mesurer des caractéristiques.
Je n'ai pu différencier, sans protocole particulier, une différence sonore et cela m'a amené à la réflexion suivante :
"J'entends un changement d'amplification de manière "subtile", j'entends un changements de "pads" de manière significative, j'entends un changement de casques de manière très importante et je ne perçois pas le changement de câble, c'est que ma subtilité est nettement inférieure au constat de certains ou que je me persuade "psychologiquement" qu'il n'y a pas de différences !"
Cette réflexion me fait dire que pour ceux qui ressentent "auditivement un apport", leur subtilité est très supérieure à la mienne ou qu'ils se persuadent "psychologiquement" qu'il y a une différence !

Ayant acheté des câbles "DM-Audio", je tiens à témoigner que les réalisations de Franck.T sont excellentes sur les plans de l'ergonomie et de la solidité et que cela a suffit pour moi comme arguments pour substituer des câbles constructeurs, souvent inadaptés sur ces critères. Et la, je suis sure de ma perception ! :ko: :ane:

René :zen:

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2928
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 11 Juin 2019 15:27

René , tout pareil pour moi et bien d'accord sur l'excellent travail de Franck sur la texture / souplesse et finition du câble DM-Audio .

:wink:
Avatar de l’utilisateur
kéké 26
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 8351
Inscription Forum: 03 Juin 2007 17:15
  • offline

Message » 11 Juin 2019 20:21

Bonsoir,

Si j'abonde dans ce concert de louanges pour la qualité de fabrication et le confort d'utilisation de ces câbles, je me dois de renvoyer le lecteur au test HCFR des Earsonics S-EM6 V2 où il pourra lire que le câble que j'avais acheté présente un important déficit dans les aigus qui altère l'équilibre général des fréquences.

Donc, retour au câble d'origine avec lequel ont été conçus ces IEM (mini-jack 3,5mm) et utilisation d'un autre câble avec mini-jack 2,5mm en cas de besoin.

Maintenant, comme je suis en train d'écouter - Road 66 - de Shani Diluka entendue en concert le 6 juin dernier sur un superbe piano Blüthner avec ce programme, celui qui écoutera le CD dont l'enregistrement a été effectué avec un C. Bechtein D. 282 pourrait préférer une câblerie qui coupe les ardeurs aiguës de ce piano.


Bonne soirée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 28135
Inscription Forum: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: 06400
  • offline

Message » 27 Juin 2019 9:18

Bonjour,

Lorsque je compare des casques, je choisis des enregistrements qui ne sont pas immédiatement flatteur et qu'est ce que j'entends par la ?
Pour moi, des enregistrements "flatteurs" présentent des champs diffus bien contrôlés (réverbération tangible), des impacts sonores dans l'ensemble des registres, de la présence sur des interprètes (multi-micros), mais ils ne sont pas forcément les plus "naturels" !
Je préfère utiliser des prises de son relativement "réalistes", pas forcément spectaculaires, ou l'équilibre du casque fera la différence. Cela me permettra d'obtenir un casque qui répondra avec satisfaction sur toutes musiques, en dépit des parti-pris esthétiques.
Grand amateur d'opéra, j'ai souvent été surpris du côté artificiel des enregistrements de studio, malgré des effets spectaculaires (Ring de Solti, Tosca de Davis, Bohème Decca de Karajan, etc....) et la comparaison avec des enregistrements Live, plus "artisanaux", mais plus "réalistes" est flagrante !
Ceci étant dit, j'apprécie aussi le côté magique proposé par les apprentis sorciers du son ! :ko: :ane:

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2928
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 27 Juin 2019 11:30

renecito a écrit:
Lorsque je compare des casques, je choisis des enregistrements qui ne sont pas immédiatement flatteur

Et pourquoi pas des enregistrements flotteur : https://www.mesdepanneurs.fr/blog/du-br ... -toilettes

:lol: :ane:
Rif hi-fi
 
Messages: 6051
Inscription Forum: 25 Jan 2008 0:39
  • offline

Message » 27 Juin 2019 11:35

Rif hi-fi a écrit:
renecito a écrit:
Lorsque je compare des casques, je choisis des enregistrements qui ne sont pas immédiatement flatteur

Et pourquoi pas des enregistrements flotteur : https://www.mesdepanneurs.fr/blog/du-br ... -toilettes

:lol: :ane:

Ah Ouiiii , musique contemporaine, je présume ...... ! :hein:

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2928
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 27 Juin 2019 13:20

renecito a écrit:Je préfère utiliser des prises de son relativement "réalistes"

oui, à condition que la prise de son du flotteur soit réaliste. Mais je serais curieux d'entendre ça avec du multi-micro :hehe: :ane:
Rif hi-fi
 
Messages: 6051
Inscription Forum: 25 Jan 2008 0:39
  • offline

Message » 27 Juin 2019 14:23

Rif hi-fi a écrit:
renecito a écrit:Je préfère utiliser des prises de son relativement "réalistes"

oui, à condition que la prise de son du flotteur soit réaliste. Mais je serais curieux d'entendre ça avec du multi-micro :hehe: :ane:

Va boire un peu d'eau, ton processeur "surchauffe" ! :ko: :ane:

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2928
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 27 Juin 2019 15:18

Pour me rafraichir, je vais aller écouter au casque un concerto pour chasse d'eau (avec réservoir en hauteur, le top du top !) :ane:
Rif hi-fi
 
Messages: 6051
Inscription Forum: 25 Jan 2008 0:39
  • offline


Retourner vers Casques sédentaires