Modérateurs: Staff Home-Cinéma, Staff Univers TV, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités

influence de la distance de projection sur la luminosite

Message » 21 Oct 2003 15:28

bonjour,

j'ai fait un poste ou je disais que plus la focale est longue plus le projo doit etre lumineux pour compenser la distance de projection et que cela expliquait pourquoi tant de constucteurs lancaient des focales courtes (et pas uniquemment parce qu'ils sont japonais et ont de petits appartements ou plutot leurs clients).

un scientifique ou expert du forum pourrait apporter des données concretes a mon affirmation que certains contestent...

du genre perte de luminosité en % par metre parcouru par la lumiere dans un environnement propre avec un air normal (ni vide, ni brouillard :D )

merci d'avance.

colst03


Ps : quelqu'un a t il deja mesuré la luminosité au niveau de l'ecran ? on pourrait faire un rapport avec la luminosite en sortie du vp !
Dernière édition par colst03 le 22 Oct 2003 9:09, édité 1 fois.
colst03
 
Messages: 522
Inscription Forum: 29 Sep 2002 11:53
Localisation: Bandol / Boulogne
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Oct 2003 15:28

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Oct 2003 16:13

Cette question m'intéresse aussi et je rajouterais la suivante à propos du zoom (qui est restée sans réponse dans un autre topic je pense) : est-ce qu'il vaut mieux éloigner le projo un max et réduire l'image un maximum ou bien est-ce mieux de faire l'inverse à savoir le rapprocher et agrandir l'image un maximum...ou bien cela n'a pas d'influence sur la qualité ?

Merci
Han Solo
 
Messages: 7872
Inscription Forum: 28 Jan 2002 2:00
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 21 Oct 2003 17:21

à mon avis de raprocher et de zoomer un max va nous faire pencher sur des abérations optique de l'objectif alors que de loin on aura moins d'abbérations mais par contre on risque d'obtenir plus de perte quand à la luminosité...
Gros problème c'est que je n'ai pas le matériel nécessaire pour me permettre de mesurer tout ça...

A +

Dan :wink:
deutzilla
 
Messages: 45
Inscription Forum: 17 Oct 2003 17:50
Localisation: Suisse
  • offline

Message » 21 Oct 2003 17:29

Moi j'ai déjà donné mon avis ici:
http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... t=29716780
:)
FauxFrodon
 
Messages: 303
Inscription Forum: 18 Fév 2003 21:03
Localisation: Nice (enfin pas loin)
  • offline

Message » 21 Oct 2003 21:04

on a tous fait l'experience avec une torche si on reduit la taille du faisceau le point lumineux obtenu est plus brillant (et inversement).

Par contre si l'on s'eloigne du mur et que l'on reduit le faisceau a nouveau pour avoir un point luminuex de meme diametre, la brillance diminue aussi meme si la difference est moins perceptible c'est vrai.

sachant que toutes choses egales par ailleurs, si la distance de projection augmente la luminosite diminue, c'est une evidence qu'il n'est pas vraiment interessant de debattre...

donc ma vraie question est : est ce perceptible sur 3 ou 6m distance classique de projection pour focale courte et longue ?

colst03

Ps : Je ne cherche pas a faire du tort aux focales lognues mais juste essayer de mettre en evidence un phenomene physique.
colst03
 
Messages: 522
Inscription Forum: 29 Sep 2002 11:53
Localisation: Bandol / Boulogne
  • offline

Message » 22 Oct 2003 7:52

Je reprends ma réponse faite sur l'autre fil: la seul element determinant pour la luminosité d'un projo c'est la surface de l'écran. La focale ne joue pas (enfin mais plutot dans la conception de l'optique mais c'est un autre problème...)
pedro
 
Messages: 6133
Inscription Forum: 08 Déc 1999 2:00
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 22 Oct 2003 9:07

Pedro à écrit :
La focale ne joue pas (enfin mais plutot dans la conception de l'optique mais c'est un autre problème...)


tu en as trop dit ou pas assez, peux tu developper ?

quelqu'un a une cellule (pour photographe) pour faire le test ?

merci d'avance.
colst03
 
Messages: 522
Inscription Forum: 29 Sep 2002 11:53
Localisation: Bandol / Boulogne
  • offline

Message » 22 Oct 2003 9:09

Bonjour,

la réponse de Pedro est exacte. Si rien ne change au niveau de la source (le projecteur), ce que vous appelez la luminosité est en fait l'éclairement perçu par unité de surface sur l'écran. Si la surface augmente, l'éclairement diminue.

Le flux lumineux émis par la source se mesure en lumens. La luminosité perçu se mesure en lux (un lux = 1 lumens illuminant 1 m²).

Plusieurs facteurs parasitent ensuite cette simple règle.
L'objectif dont l'ouverture n'est pas identique d'un projecteur à l'autre, cette ouverture varie aussi, pour ceux qui ont un zoom, avec la longueur focale parfois. En prise de vue photographique un objectif ouvert à 4,5 donne un éclairement double par rapport à un objectif ouvert à 5,6.

Les objectifs à focales longues ont en général une ouverture maximum plus réduite. C'est un problème de contraintes dans la conception de l'objectif.

Si on imagine un objectif doté d'un zoom d'une amplitude de 2 (rapport focale mini / maxi) et ayant une ouverture constante à toutes les focales, on peut, grace au zoom modifier la distance de projection pour obtenir une image de taille constante. L'éclairement reste le même, abstraction faite des problèmes de diffraction et d'absorption dans l'air qui sont négligeables sur quelques mètres.

Ce que nous appelons luminosité est, pour être précis, un certain nombre de lumens (émis par la source) répartis sur une surface. C'est à dire un éclairement. Cela se mesure en lux.

Sur la quailté de l'image en fonction du réglage du zoom, il n'y a pas de réponse unique. Les qualités d'un objectif ne sont pas identiques à toute les focales, en particulier aux extrèmes.

Si les focales sont courtes c'est parce que les habitations sont relativement petites (ceci en moyenne). Si la taille d'un salon moyen était de 200m², les projecteurs auraient des focales plus longues. Même si en effet un objectif à focale courte à, en général, une ouverture maximum plus grande. C'est aussi une question de coût.

Cordialement,
Claude.
Claude Couillec
 
Messages: 417
Inscription Forum: 14 Nov 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 22 Oct 2003 9:18

ben justement pour reprendre la comparaison avec la photo, plus le zoom est gros plus il "mange de lumiere".
pour preuve il est beaucoup plus facile d'obtenir une ouverture à 2 sur un 50mm que sur un un 300mm...

=> plus on zoom plus on mange de lumiere.

mais bon ce n'est pas vraiment la question car je suppose que la luminosité est mesuré en sortie et le zoom en position neutre.

Claude : pourrais tu faire le test cité dans mon poste prédédent ? si tu possede une de ces fameuse cellules...
colst03
 
Messages: 522
Inscription Forum: 29 Sep 2002 11:53
Localisation: Bandol / Boulogne
  • offline

Message » 22 Oct 2003 9:19

Claude à écrit :
L'éclairement reste le même, abstraction faite des problèmes de diffraction et d'absorption dans l'air qui sont négligeables sur quelques mètres.


c'est justement ca qui me titille... quelqu'un peut il le verifier ?
colst03
 
Messages: 522
Inscription Forum: 29 Sep 2002 11:53
Localisation: Bandol / Boulogne
  • offline

Message » 22 Oct 2003 9:57

Bonjour,

je n'ai plus la possibilité de faire l'expérience que vous évoquez.

Dans une "vie antérieure", j'ai formé des photographes à quelques notions de base. Voici l'expérience plusieurs fois répétées.

Dans un studio de photographie nous déroulons un fond gris de 2,80 m de large, sur 4 m de hauteur. Nous éclairons le tout de façon homogène.

Un film noir et blanc dans un boitier, l'obturateur réglé sur 1/15e de seconde. Trois objectifs: 20 mm (très grand angle), 50mm et 300mm. Tous les diaphragmes sont réglés à 5,6.

Dans cette configuration nous réalisons une série de prises de vues. Deux choses changent : la distance au fond, les objectifs. Une condition: l'image n'est constitué que du fond gris. Trois distances différentes pour chaque objectif, soit 9 images au total.

Résultat: après développement nous avons sur le négatif 9 images dont la densité est strictement identique.

pour preuve il est beaucoup plus facile d'obtenir une ouverture à 2 sur un 50mm que sur un un 300mm...


J'en suis bien d'accord, mais vous faites varier un paramètre dont j'ai précisé qu'il ne change pas. Prenons le problème autrement. Un 50mm ouvrant à 2,8 et un ApoTelit Leitz de 280m qui ouvre aussi à 2,8. Le Telit ne "mange" pas plus de lumière que le 50mm. Face à une source lumineuse identique (même nombre de lumens) il donne le même éclairement (même nombre de lux) sur le film que le 50mm.

je suppose que la luminosité est mesuré en sortie


Vous avez raison c'est bien le nombre de lumens à la sortie de l'objectif qui compte. L'ouverture de certains zoom change avec la focale (en photo comme en projetion) mais ceci est un problème de concepion de l'objectif. Sur certains objectifs l'ouverture maximale reste constante lorsque la focale varie. C'est d'autant plus facile à faire que l'amplitde du zoom est limite.

Cordialement,
Claude.
Claude Couillec
 
Messages: 417
Inscription Forum: 14 Nov 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 22 Oct 2003 13:12

J'en suis bien d'accord, mais vous faites varier un paramètre dont j'ai précisé qu'il ne change pas. Prenons le problème autrement. Un 50mm ouvrant à 2,8 et un ApoTelit Leitz de 280m qui ouvre aussi à 2,8. Le Telit ne "mange" pas plus de lumière que le 50mm. Face à une source lumineuse identique (même nombre de lumens) il donne le même éclairement (même nombre de lux) sur le film que le 50mm.

et combien coute un ApoTelit Leitz ? :D

lequel des 2 projos a le plus gros zoom, le longue focale ou la courte, je pense que c'est le court non ?

si j'ai bien compris votre poste et si j'ai raison pour la phrase precedente, Claude, donc a mon avis, un "longue focale" a plus facilement une bon flux lumineux en sortie qu'un focale courte car on a moins besoin de zoomer pour la meme taille d'image ? correct ?

mais la luminosite (cad mesuree sur l'ecran de reception) sera identique si l'on fait abstraction de la deperdition dans l'air sur environ 6m.... (dans le cas ou le nombre de lumen est identique en sortie du projo)

et pour finir si le nombre de lumen n'est pas donné pour une position du zoom donné cette donnee n'a aucune valeur ?

merci pour votre aide.
colst03
 
Messages: 522
Inscription Forum: 29 Sep 2002 11:53
Localisation: Bandol / Boulogne
  • offline

Message » 22 Oct 2003 13:36

Merci tout d'abord à Claude pour cette réponse bien plus structurée que je n'aurais pu faire.

2 remarques dans le contexte des projecteurs:
- la position du zoom a bcp plus d'influence sur la géométrie de l'image que sur sa luminosité.

-La position du zoom par rapport à la mesure de la luminosité est bien moins intéressante que les reglages de couleurs employés (qui ne sont pas plus mentionnés dans les docs d'ailleurs). En effet la plupart des constructeurs publie un chiffre de luminosité à une temperature de couleur tres élevé, ce qui maximise la luminosité. Et il n'est pas rare de voire un projo correctement réglé perdre 50 ou 60% de sa luminosité. Il donc possible que le zoom aux amplitudes extremes te mange 1% de lumière (et encore ca dependra de la qualité de l'optique) mais face à 60% de perte dans le calibrage ca n'a rien de critique.
pedro
 
Messages: 6133
Inscription Forum: 08 Déc 1999 2:00
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 22 Oct 2003 15:14

Bonjour Colst03,
tres bonne question et j'ai eu la meme, puis je me suis convaicu avec ces quelques éléments:
l'éclairement du soleil devrait en théorie etre de 1500 W par m2, il est de 1200 W/m2 du à l'absorption de la couche atmosphérique, cette couche est de 4 Km environ, elle n'agit pas de maniere égale sur toute le spectre de la lumiere et n'a pas la meme densité sur cette distance mais en premiere approximation il est sage de considérer qu'il n'y a pas de perte de puissance lumineuse sur une distance de quelques metres , AMHA ;)

comme on suppose souvent que la permittivité et la perméabilité de l'air sont identiques à celles du vide
spectre d'absorption de l'atmosphere
WhyHey
 
Messages: 13844
Inscription Forum: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 23 Oct 2003 0:13

Bonsoir,

l'éclairement du soleil devrait en théorie etre de 1500 W par m2


Non, un éclairement ne se mesure pas en Watt/m² mais en lux dans le système métrique. Le Watt est une mesure d'énergie : moteur, fer à repasser, jambes d'un cycliste, central nucléaire ...

Comme le précise Pedro, je crois aussi que l'incidence du zoom est beaucoup plus importante sur les questions de géométrie et par ailleurs nous ne savons en effet rien des conditions dans lesquels les fabricants réalisent leurs mesures. En d'autres termes nous ne savons pas si ces mesures sont représentatives des conditions réelles dans lesquelles nous utilisons leur produit.

Je pense donc qu'il n'est pas utile de trop se soucier des problèmes évoqués plus hauts.

Code: Tout sélectionner
mon avis, un "longue focale" a plus facilement une bon flux lumineux en sortie qu'un focale courte car on a moins besoin de zoomer pour la meme taille d'image ? correct ?

Pas nécessairement, un objectif de projection bien conçu donnera des bons résultats, un autre mal conçu (et mal réalisé) donnera de mauvais résultats en terme d'ouverture maximum (et sur bien d'autres points comme l'a évoqué Pedro). La focale n'est pas un critère de qualité pertinent, ni même un indicateur.

mais la luminosite (cad mesuree sur l'ecran de reception) sera identique
...
Oui

et pour finir si le nombre de lumen n'est pas donné pour une position du zoom donné cette donnee n'a aucune valeur ?

Oui, cela n'a qu'une valeur très relative.
Claude Couillec
 
Messages: 417
Inscription Forum: 14 Nov 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline


Retourner vers Demande / Conseil