Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

Ampli faible cout & difficulté, choix autour du LM3886

Message » 19 Fév 2022 14:28

Pour celui qui a déjà les transistors bipolaires, c'est une solution 8)

Mais pour rester dans le meilleur compromis cout ET performance les MOS seront moins chers et plus performants
pour illustrer très rapidement une comparaison rapide entre 2 paramètres clefs du Darlington avec le MOS (à moins de 1 euro !) que je propose :
20A contre 129A
200W contre 440W
Dernière édition par LCD 31 le 19 Fév 2022 15:43, édité 2 fois.
LCD 31
 
Messages: 6131
Inscription Forum: 16 Sep 2006 9:48
Localisation: Banlieue Ouest Toulousaine
  • offline

Annonce

Message par Google » 19 Fév 2022 14:28

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 19 Fév 2022 14:32

Sur le schéma que tu donnes est noté : "alim régulé"
En fait, le terme plus juste est "stabilisé" car il faudrait que la pin d'ajustage de Z3 et Z6 soit connecté en aval (cad du coté de la sortie) pour réguler et pas en amont (du coté de l'entrée)
Les deux schémas de principes que j'ai posté illustrent la différence. Dans la régulation on compare (ou soustrait) la sortie avec une référence précise pour corriger l'erreur de la sortie
La régulation est sensé être plus performante, cela dit, je ne suis pas certain que ce soit vraiment mieux à l'écoute
Dernière édition par LCD 31 le 19 Fév 2022 15:24, édité 2 fois.
LCD 31
 
Messages: 6131
Inscription Forum: 16 Sep 2006 9:48
Localisation: Banlieue Ouest Toulousaine
  • offline

Message » 19 Fév 2022 14:39

La régulation est sensé être plus performante
Et pour cause, elle baisse l'impédance interne de l'alimentation.
J-C.B
 
Messages: 6491
Inscription Forum: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie
  • offline

Message » 19 Fév 2022 14:49

Je sais bien ! :wink: (j'étais concepteur d'alim à découpage)
Mais l'écart est tellement plus ENORME avec une alim par simple filtrage par condensateur !!!... alors entre alim stabilisé ou régulé... la différence sera bcp plus faible
Puis, je voulais dire qu'en écoute en aveugle, je ne mettrais pas un billet entre stabilisation et régulation (certains défendent même l'absence de la "grande" boucle de CR de la stabilisation ! alors...)
J'écris grande boucle de CR pour la régulation car la stabilisation cache une boucle plus petite, en effet, si Vs diminue => Vbe ou Vgs augmente => le transistor conduit davantage et Vs augmente
Comme il faut être précis ! je précise :wink:
LCD 31 a écrit:La régulation est sensé être plus performante, cela dit, je ne suis pas certain que ce soit vraiment mieux à l'écoute
LCD 31
 
Messages: 6131
Inscription Forum: 16 Sep 2006 9:48
Localisation: Banlieue Ouest Toulousaine
  • offline

Message » 20 Fév 2022 11:22

tgv73 a écrit:Merci,
je voulais simplement avoir une idée, parce que j'ai une carte avec 2 LM en // et j'ai entre 110 et 130mA de consommation, donc à priori je suis dans le bonne fourchette.
Merci encore.
Bonjour TGV73
"De mémoire", même après équilibrage des offset, il me semblait avoir une consommation un peu plus grande (cela dit mes LM3886 ne chauffent pas plus que ça 8) )
Mais il y aurait peut-être un point qui peut jouer sur le courant de repos à vérifier sur tes cartes combien fait la résistance entre la pin 8 et le -Vcc (c'est la résistance de mute mesurable à l'ohmmètre et qui peut être commune à plusieurs LM)
- si cette résistance est trop élevé (courant << 0.5mA) => distorsion de croisement ... puis mute
- si cette résistance est trop basse (courant >> 0.5mA) => le courant de repos augmente selon le post de J-C.B ci-dessous :

J-C.B a écrit:PS: Le LM3886 nécessite un courant de 500µA (-) injecté à la borne Mute. En dessous, une distorsion de croisement apparait, au delà le courant de repos peut devenir prohibitif entrainant une élévation de température du boitier nécessitant l'usage d'un radiateur imposant.

Cette résistance sur l'entrée mute se calcule facilement avec la loi d'ohm (R = (Valim -2.6V) / I pin8) voir page 17 de la DS du LM (on peut prendre une marge sur le courant, ou bien sur la somme des courants des pin 8 si plusieurs LM en // mais pas trop, sinon le courant de repos augmenterait d'après le quote de J-C.B)
LCD 31
 
Messages: 6131
Inscription Forum: 16 Sep 2006 9:48
Localisation: Banlieue Ouest Toulousaine
  • offline

Message » 20 Fév 2022 12:32

Oui, j'ai constaté que le courant de mute joue sur le courant de repos. Le courant de mute doit être ajusté jusqu'a la totale disparition de la distorsion de croisement. Ce courant optimal est très proche des 500µA préconisé par le constructeur. De mémoire celui que j'ai imposé sur les Bilqis est de 530µA.
J-C.B
 
Messages: 6491
Inscription Forum: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie
  • offline

Message » 20 Fév 2022 13:00

De mon coté, je n'ai pas ajusté ce paramètre et j'ai gardé le courant utilisé ici :
http://www.shine7.com/audio/bpa300.htm
Donc j'ai plus de courant, cela dit, je trouve que mon ampli ne chauffe pas bcp à vide
LCD 31
 
Messages: 6131
Inscription Forum: 16 Sep 2006 9:48
Localisation: Banlieue Ouest Toulousaine
  • offline

Message » 20 Fév 2022 20:10

Bonsoir LCD 31 et J-C.B
Sur mes 2 cartes (1 avec 2 LM en //, l'autre avec 3 LM EN //) j'ai une seule résistance de mute sur chaque carte et elle font toutes les deux 4,7K.
Aucun problème de distorsion de raccordement (contrôlée à l'oscilllo.)
tgv73
 
Messages: 5
Inscription Forum: 09 Fév 2022 14:45
  • offline

Message » 20 Fév 2022 20:27

Avec 4.7K (valeur très courante sur la broche mute car reprise sur plusieurs cartes différentes) tu es largement supérieur à 0.5 mA préconisé (surtout si il n'y a qu'un seul LM3886)
J'ai la même valeur mais pour 3 LM3886 en // avec une seule résistance aussi
La distorsion de croisement dont parlais J-C.B pourrait apparaitre pour un courant 5 ou 10x plus faible sur la broche mute ! donc pas de problème
LCD 31
 
Messages: 6131
Inscription Forum: 16 Sep 2006 9:48
Localisation: Banlieue Ouest Toulousaine
  • offline

Message » 20 Fév 2022 21:07

Dans ma réponse précédente, je vous indique qu'il y a 2 LM en // sur une carte et 3 sur l'autre.
tgv73
 
Messages: 5
Inscription Forum: 09 Fév 2022 14:45
  • offline

Message » 20 Fév 2022 21:17

tgv73 a écrit:Dans ma réponse précédente, je vous indique qu'il y a 2 LM en // sur une carte et 3 sur l'autre.

oui c'est vrai ! j'avais d'abord cru 1 et 2 LM mais effectivement c'est 2 et 3 LM (je l'ai vu en relisant) mais cela ne change pas bcp, ça fait juste un peu moins de courant pour chaque broche mute puisque le courant se divise (dans tous les cas le courant est largement supérieur à 0.5 mA ! comme pour moi)
LCD 31
 
Messages: 6131
Inscription Forum: 16 Sep 2006 9:48
Localisation: Banlieue Ouest Toulousaine
  • offline

Message » 22 Fév 2022 0:20

LCD 31 a écrit:Sur le schéma que tu donnes est noté : "alim régulé"
En fait, le terme plus juste est "stabilisé" car il faudrait que la pin d'ajustage de Z3 et Z6 soit connecté en aval (cad du coté de la sortie) pour réguler et pas en amont (du coté de l'entrée)
Les deux schémas de principes que j'ai posté illustrent la différence. Dans la régulation on compare (ou soustrait) la sortie avec une référence précise pour corriger l'erreur de la sortie
La régulation est sensé être plus performante, cela dit, je ne suis pas certain que ce soit vraiment mieux à l'écoute



Oui c’est une alim stabilisée, destinée à être couplée avec de gros condensateur TFRS.
Avatar de l’utilisateur
Ragnarsson
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1549
Inscription Forum: 25 Mai 2016 20:15
Localisation: Paris, men en dag i mine forfedres land
  • offline

Message » 27 Fév 2022 18:49

Une dernière chose à prendre en compte est une extension du point ci-dessous concernant l'éventuel condensateur de liaison placé en sortie de la source audio :
post180828656.html?hilit=modif#p180828656

Comme déjà dit, le montage inverseur est théoriquement plus stable MAIS l'inconvénient est qu'il présente une impédance d'entrée plus faible (sur cet ampli elle est principalement fixée par les 3 résistances de 10K en parallèle : R2, R5 et R11)
Un impédance d'entrée basse entraine un plus gros condensateur de liaison (C1) pour passer les très basses fréquences car la fréquence de coupure de ce passe haut est : Fc = 1 / (2 x Pi x R x C) (voir le liens ci-dessus : modif de la réponse dans le grave...)

MAIS il faut aussi s'assurer que l'étage de sortie de la source audio ne présente pas un condensateur de liaison de trop faible valeur car si c'est le cas, c'est lui qui va couper les basses ! (les 2 condensateurs se retrouvant en série, c'est le plus petit qui va limite la réponse dans l'extrême grave)

Pour s'en assurer (sans démonter l'appareil situé avant l'ampli) on peut refaire la mesure en utilisant le matériel situé en amont comme source (ainsi on prend en compte l'éventuel condensateur de cet appareil ou plutôt, la chaine globale avec les deux condensateurs en série)
Pour cela il suffit de générer le signal avec cet appareil à partir d'un fichier .wav créé avec audacity (logiciel facile et gratuit)
Notez qu'en cas de double condensateur de liaison (cad un condensateur en sortie du préampli et un autre en entré de l'ampli) on peut en supprimer un ! (1 condensateur de liaison est nécessaire ET suffisant ! même si on laisse souvent les 2 "par sécurité" mais il vaut mieux en avoir qu'un seul de bonne qualité !)


Une autre solution est d'ajouter/intercaler un buffer (ou un préampli minimal pour réaliser une adaptation d'impédance). Ainsi, l'ampli présentera une impédance d'entrée plus haute qui sera toujours compatible avec l'impédance de sortie de l'appareil situé en amont ou avec un condensateur de liaison de faible valeur.
Un simple AOP suffit, mais on peut aussi utiliser un préampli plus riche...
LCD 31
 
Messages: 6131
Inscription Forum: 16 Sep 2006 9:48
Localisation: Banlieue Ouest Toulousaine
  • offline

Message » 05 Mar 2022 15:36

Ma source avec niveau de sortie variable drive correctement cet ampli, cela dit, par soucis de compatibilité avec d'autres matériels qui n'apprécieraient pas son impédance d'entrée, je vais ajouter un préampli ou un étage adaptateur d'impédance.

Toujours dans l'optique de faire simple et pas cher je vais tester ce buffer (on le trouve tout fait pour une dizaine d'euro pour les 2 canaux)

https://www.diyaudio.com/community/thre ... er.130787/

Image
Dernière édition par LCD 31 le 05 Mar 2022 16:04, édité 1 fois.
LCD 31
 
Messages: 6131
Inscription Forum: 16 Sep 2006 9:48
Localisation: Banlieue Ouest Toulousaine
  • offline

Message » 05 Mar 2022 15:49

Mais dans le cas ou on a besoin d'un préampli avec un peu de gain en tension un AOP simple comme le le 5534 peut faire l'affaire...

Voire un double AOP 5532 avec d'abord l'étage de gain en tension, puis le potentiomètre de volume, suivi du 2nd étage à adaptation d'impédance (cad sans gain en tension mais à faible impédance de sortie pour "driver" correctement les 3 LM 3886 en inverseur)

(pour une question de bruit, le réglage de volume doit être fait le plus tard possible avec le maximum de tension => donc on privilégie le gain en tension AVANT le potentiomètre)
Dernière édition par LCD 31 le 05 Mar 2022 17:24, édité 1 fois.
LCD 31
 
Messages: 6131
Inscription Forum: 16 Sep 2006 9:48
Localisation: Banlieue Ouest Toulousaine
  • offline


Retourner vers Amplis et Préamplis

 
  • Articles en relation
    Dernier message