Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Zbymar et 9 invités

problème transfo torique alimentation

Message » 23 Oct 2018 22:21

Tout à fait.
tubenstock
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1505
Inscription Forum: 16 Nov 2003 19:13
Localisation: Région parisienne
  • offline

Annonce

Message par Google » 23 Oct 2018 22:21

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Oct 2018 8:44

J'avais fait une petite vidéo de quelques secondes,montrant la forme du courant en présence de courant continu.C'est assez succinct mais on comprend vite quand on entend le bruit que ça fait.!

Le but est de montrer la nocivité de la superposition d'un courant continu à du courant alternatif!Pour l'expérience j'ai alimenté sur le secteur, un transfo 2 x 36V dont un des secondaire de 36V alimentait un second transfo identique par un de ses secondaires 36V.La sinusoïde relevée à l'oscilloscope sur le secondaire libre du second transfo n'est pas terrible,mais ce n'est rien à côté de ce qui va se passer ensuite!J'ai ensuite intercalé une pile de 1,5V en série dans la boucle des secondaires et on voit clairement la déformation que ça a introduit sur la sortie du second transfo!De plus celui-ci grognait et le courant que j'avais mesuré dans la boucle des 2 transfos est passé de 3 mA à 4A


https://www.youtube.com/watch?v=8WE4x6Tbkns

La configuration dans mon profil


STUDER A730 - SQUEEZEBOX DUET - Convertisseur PHILIPS IS5021- filtre numérique BSS FDS-366T - platineTHORENS TD318+DENON DL103R - Amplis WE300B et K209+ Grand_Floyd - Câbles ISODA - Enceintes AUDIOREFERENCE 224.
Avatar de l’utilisateur
Grand_Floyd
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1924
Inscription Forum: 01 Mai 2005 21:28
  • offline

Message » 27 Oct 2018 14:59

Si l'on prend un noyau une bobine avec une composante continue cela reviens à en faire un contacteur en somme.

Faute demouvement possible du noyau c'est au final le bobinage qui se mets à vibré au grès du achage.

Les bobines n'appréciant guère dans le temps la saturation doivent, je pense provoqué des micro coupures, la nature même d'un transformateur ne permettant normalement pas laissé passez cette composante.

J'ai eu bruit, qu'il arrivée que ce bruit de transformateur peut apparaitre en cas de sous exploitation du transformateur égallement dans une proportion assez large pour mon xpérience sur un Tri/mono de 1500VA.
Mais je n'en sais trop l'origine précise, n'étant pas ingénieur, peut-être un rapport de force contre electromotrice primaire secondaire faute de charge suffisante.
Allez savoir.
Colbert67
 
Messages: 257
Inscription Forum: 06 Aoû 2014 20:53
Localisation: Grand Est
  • offline

Message » 17 Déc 2018 20:31

suite à mon ronflement de transfo, je viens d'en acheter un nouveau, après montage l'ampli refonctionne et plus de bruits.
mais en relevant les tensions j'ai noté que le chauffage des 300b n'étais que de 3.7v et 3.4v (j'ai deux enroulements 5v.)
cest un problème ces tensions basses ?
octuor
 
Messages: 206
Inscription Forum: 09 Nov 2008 8:03
Localisation: montpellier
  • offline

Message » 19 Déc 2018 21:17

c'est un peu bas effectivement, normalement c'est 5V sur ce tube. Ca change les caractéristiques de fonctionnement du tube.
tubenstock
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1505
Inscription Forum: 16 Nov 2003 19:13
Localisation: Région parisienne
  • offline

Message » 19 Déc 2018 22:20

Cela semble être la tension efficace (mesuré) et non de crête.
Les autres enroullements correspondent en HT ?

Tension de crêtes font racine de 2 x la tension efficace.

Soit pour 3,7v x RACINE(2)= 5,23V

Soit pour 3,4v x RACINE (2)= 4,81V
Colbert67
 
Messages: 257
Inscription Forum: 06 Aoû 2014 20:53
Localisation: Grand Est
  • offline

Message » 19 Déc 2018 22:27

Encore une chose, une tension alternative traité par une alimentation linéaire à tendance à gagné en valeur de tension.
Plus il y a de condensateurs dans l'alimentation et plus la tension monte, sauf alimentation régulé par transistor.

Donc cela me semble correct.
Colbert67
 
Messages: 257
Inscription Forum: 06 Aoû 2014 20:53
Localisation: Grand Est
  • offline

Message » 15 Déc 2020 18:58

L'élément central d'un ogotransfo : un transfo torique de 1000 VA 2x115 - 2x115 qui a le défaut de ronfler joyeusement, à vide comme en charge.
J'aurais sans doute choisir un transfo E-I et pas un torique mais comme je l'avais sous le coude...
Montage avec des varistances, des capas X et des capas Y au primaire et sur chacun des enroulements secondaires, plus une self à air pour filtrer la terre (en croisant toutes les sources sur l'ogotransfo sur HCFR et ailleurs, on arrive facilement à trouver son bonheur, et les valeurs des composants à mettre en oeuvre).
Sans oublier un disjoncteur différentiel en sortie du secondaire, histoire de protéger les utilisateurs : s'agirait pas de rester coller betement à cette ligne secteur dédiée si un défaut apparaissait, avec arret cardiaque rapide.
Améliorer son système pour plus d'émotion, oui, mais sans jouer à la roulette russe ;o)

Le résultat est juste parfait pour réduire le "fond" : la dynamique a indéniablement augmenté mais c'était un peu frustrant d'avoir un peu de ronflete à 50 Hz, générée par le transfo.
Surtout le soir, quand les bruits de la rue s'évanouissent...
Mais tout ça, c'était avant de tomber sur ces histoires de DC blocker et des effets néfastes et parfaitement percetibles d'une composante continue sur le secteur (c.f. l'excellent video YouTube)

Grand_Floyd a écrit:J'avais fait une petite vidéo de quelques secondes,montrant la forme du courant en présence de courant continu.C'est assez succinct mais on comprend vite quand on entend le bruit que ça fait.!

Le but est de montrer la nocivité de la superposition d'un courant continu à du courant alternatif!Pour l'expérience j'ai alimenté sur le secteur, un transfo 2 x 36V dont un des secondaire de 36V alimentait un second transfo identique par un de ses secondaires 36V.La sinusoïde relevée à l'oscilloscope sur le secondaire libre du second transfo n'est pas terrible,mais ce n'est rien à côté de ce qui va se passer ensuite!J'ai ensuite intercalé une pile de 1,5V en série dans la boucle des secondaires et on voit clairement la déformation que ça a introduit sur la sortie du second transfo!De plus celui-ci grognait et le courant que j'avais mesuré dans la boucle des 2 transfos est passé de 3 mA à 4A


https://www.youtube.com/watch?v=8WE4x6Tbkns


DC bloqueur, peut être LA solution pour la ronflette de mon transfo torique.
Ronflette qui remonte jusque dans les transfo des amplis (ça, je ne m'explique pas comment le secondaire faisait vibrer le transfo de l'ampli en aval, peut-être à cause de la saturation du circuit magnétique du transfo torique qui ne générait pas au secondaire une belle sinusoïde, je ne sais pas ?!?)
Et puis, y'a un truc curieux : Linky renseigne sur ce qui est consommé en -presque- temps réel.
A la mise sous tension de l'ogotransfo, la puissance consommée monte à plus de 900 VA pendant plusieurs secondes.
Ensuite ça se calme mais même avec pas grand chose sur le secondaire de l'ogotransfo, ça pompe allégrement 300 VA quasi à vide.

La ronflette, le courant consommé à vide, les symptomes convergent vers un problème de composante continue sur le secteur qui sature la masse magnétique du transfo.
On va essayer de soigner ça avec la réalisation d'un bloqueur de tension continue.
Après la lecture des posts précédents et de l'excellente page https://sound-au.com/articles/xfmr-dc.htm, puis en creusant un peu, je réalise que le choix des capas n'est pas anodin.
En particulier ce qui concerne le ripple current :
"However, it would be non-sensible to use caps with a ripple current rating of less than (at least) a couple of amps. The suggested 4,700µF caps will typically have a ripple current rating of between 3 and 5A, and that's normally quite sufficient (higher ripple current ratings are preferred). Remember that when the transformer is pulling high current from the mains, the diodes (or preferably high current bridge rectifier) pass the majority of the peak current, and the caps won't be subjected to a particularly high current. "
et un peu plus loin :
"The capacitors need to be able to handle the maximum worst case current. For the sake of the exercise, it is worthwhile to size the caps so that they are capable of handling the full load current - 2A. On this basis, it is better to select a much higher voltage than needed to ensure that the ripple current rating is high enough. Although 16V caps would seem perfectly alright, 63V caps will have a ripple current rating that's more than double that of the low voltage type. The extra size helps to keep the cap cool, improving life expectancy."
Rod Elliott a fait ses calculs pour un transfo de 500 VA en 50 Hz.
Avec mon transfo de 1000 VA, je pars sur des valeurs doubles : 2x4700 µF -> 2x10000 µF qui seront montées tête bêche et qui tiennent un ripple current de 5A à minima, pour éponger les 1000 VA du transfo.

Direction les data sheet des capacités.
A priori, 16 V de tension d'isolement suffit largement puisque les capas sont protégées par les diodes du pont mais ça ne passe pas le cahier des charges du côté du ripple current.

On trouve des valeurs très différentes d'une capa à l'autre.
Finalement, j'écarte définitivement les capas de trop faible tension d'isolement : pas assez de ripple current sous le coude.

Un peu de lecture du côté de https://passive-components.eu/ripple-cu ... apacitors/
pour retenir que le courant qui traverse une capa la fait vieillir d'autant plus rapidement que sa valeur est élevée.
Et dans le cas d'un bloqueur de composante continue, la capa est constament traversée par un courant alternatif une fois passé le régime transitoire de la mise en route du transfo.
Courant qui monte si on consomme, en tournant le volume par exemple ou à force d'ajouter des modules sur la boite à ogotransfo (ce qui est mon cas convertisseur USB-I2S, DAC, PC, Ampli HC, ampli Hi-Fi...).
Une capa avec une valeur de ripple current trop faible pour le courant consommé va chauffer, vieillir vite et mal.
Robert64 a écrit:Les capas voient au max 4 seuils de diode. Des 10 V devraient suffire. Sauf si ça permet d'épurer les fonds de tiroirs.
A+

Je ne sais pas pourquoi mais ça me rappelle de mes inversions de polarité sur une capa chimique quand je faisais mes 1er montages électroniques : ça explose et ça ne sent pas très bon.
En basse tension, ça permet d'apprendre mais en extrapolant avec une capa qui vieillit et qui est traversée par du 230 V, ça donne envie d'éviter les "trial and error" du passé.
La capa doit vivre longtemps, très longtemps donc être bien dimensionnée.

Je trouve mon bonheur avec une capa électrolytique (je veux pas faire de pub, mais si ça en interesse certains, je vous donnerai la réf qui a fait mon bonheur)
10000µF, un ripple current de 10.8 A (yes !!!, même si c'est too much), une durée de vie de 11000 heures pour 63 V d'isolement : la Rolls à mes yeux.
Elle est couplée à un pont de diodes de 35 A et après les tests d'usage, le bloqueur de tension continue est placé en amont de l'ogo transfo.
La ronflette n'est plus là ! Disparue aussi bien au niveau du transfo torique qu'en aval au niveau des transfo des amplis.
Un oeil sur Linky : tout est correct maintenant, exit le pic de puissance consommée à l'allumage.
Et à l'écoute j'ai l'impression d'entendre plus de détails dans mes morceaux préférés : est-ce subjectif, est-ce que l'absence de 50 Hz permet de mieux entendre le reste ou est-ce que l'électronique marche mieux maintenant que le secteur symétrisé ne souffre plus de distorsion ?
Je ne ferai pas de tests ABX mais mes oreilles sont contentes !

En synthèse, ne lésinez pas sur le ripple current de la paire de capa mises en oeuvre pour un DC blocker et comme c'est amené à rester constamment sur le secteur, jetez aussi un oeil dans les data sheet sur la durée de vie des capas que vous utiliserez.
Et grande prudence avec les montages sur le 230 V.
Avatar de l’utilisateur
yannickA
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8
Inscription Forum: 12 Sep 2020 9:25
Localisation: Du côté de Grenoble, mais plus pres de la Chartreuse.
  • offline

Message » 15 Déc 2020 21:41

Je trouve mon bonheur avec une capa électrolytique (je veux pas faire de pub, mais si ça en interesse certains, je vous donnerai la réf qui a fait mon bonheur)
10000µF, un ripple current de 10.8 A (yes !!!, même si c'est too much), une durée de vie de 11000 heures pour 63 V d'isolement : la Rolls à mes yeux.


Tu peux dire, il ne s'agit pas de pub...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56846
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • online

Message » 15 Déc 2020 22:08

yannickA a écrit:....
En synthèse, ne lésinez pas sur le ripple current de la paire de capa mises en oeuvre pour un DC blocker et comme c'est amené à rester constamment sur le secteur, jetez aussi un oeil dans les data sheet sur la durée de vie des capas que vous utiliserez.
Et grande prudence avec les montages sur le 230 V.

+1.
L'électrolytique, ce n'est pas très sûr. Moi, je mettrais çà:
capa4.jpg

En plus, il n'en faut qu'un!
:lol:
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4849
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 15 Déc 2020 22:22

Les toriques du fait des faibles fuites magnétiques ont une self importante et un meilleur couplage que les transfos EI, du coup les appels de courant sont plus forts sur le primaire quand le secondaire est chargé. Ce qui peut créer des bruits de tôles et du réactif qui peut expliquer les indications sur le compteur Linky. Quant au DC blocker, en sus de bloquer le continu éventuel, il ajoute une impédance en série avec le primaire qui va limiter les pics de courant, à voir également l'impact de la capa sur le réactif. Sont ce ces effets qui causent la suppression du ronflement ou bien le blocage d'une composante continue ? (celle ci est forcément très faible car vu les impédances basses sur le réseau, ça ferait vite des ampères sinon).

Pour le point concernant le chauffage des 300B, la consigne est de 5V efficace. en alternatif (soit 7,07 V crête). Avec un chauffage continu il faut 5 V continue pour avoir la même puissance dans le filament qu'avec du 5 V eff alternatif, donc 33,4 ou 3,7 V alternatif efficace c'est pas assez.
tubenstock
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1505
Inscription Forum: 16 Nov 2003 19:13
Localisation: Région parisienne
  • offline

Message » 16 Déc 2020 10:00

haskil a écrit:
Je trouve mon bonheur avec une capa électrolytique (je veux pas faire de pub, mais si ça en interesse certains, je vous donnerai la réf qui a fait mon bonheur)
10000µF, un ripple current de 10.8 A (yes !!!, même si c'est too much), une durée de vie de 11000 heures pour 63 V d'isolement : la Rolls à mes yeux.


Tu peux dire, il ne s'agit pas de pub...


Voilà l'engin :
Fichiers joints
kemet.PNG
Avatar de l’utilisateur
yannickA
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8
Inscription Forum: 12 Sep 2020 9:25
Localisation: Du côté de Grenoble, mais plus pres de la Chartreuse.
  • offline

Message » 16 Déc 2020 10:25

Robert64 a écrit:
yannickA a écrit:....
En synthèse, ne lésinez pas sur le ripple current de la paire de capa mises en oeuvre pour un DC blocker et comme c'est amené à rester constamment sur le secteur, jetez aussi un oeil dans les data sheet sur la durée de vie des capas que vous utiliserez.
Et grande prudence avec les montages sur le 230 V.

+1.
L'électrolytique, ce n'est pas très sûr. Moi, je mettrais çà:
Le fichier joint capa4.jpg n’est plus disponible.

En plus, il n'en faut qu'un!
:lol:
A+


Je ne connaissais pas ces capas dédiées. C'est fait pour et ça serait dommage de s'en priver. Merci pour l'info !!!
Et à ce que je peux lire, en fin de vie, ni court jus, ni explosion : que du bonheur !

Par contre, je n'arrive pas à en trouver au détail. Un tuyau pour les coordonnées d'un fournisseur pour un achat à la pièce ? (demande d'un échantillon à AVX ?)
Fichiers joints
Capture.PNG
Capture.PNG (23.26 Kio) Vu 214 fois
Avatar de l’utilisateur
yannickA
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8
Inscription Forum: 12 Sep 2020 9:25
Localisation: Du côté de Grenoble, mais plus pres de la Chartreuse.
  • offline

Message » 16 Déc 2020 14:36

Essayer de retiré la self sur la terre, et donner la en référence à ce que vous considérer être le neutre.
La norme ne tolère pas de composants sur la terre par ailleurs.

Si vous placez le raccordement de la terre entre les deux enroulements il pourrait vous voir un potentiel (entre phase opposée) non nul vis à vis de la terre EDF, un ampli de classe 1 donc je avec la terre en suite fera de même ce qui pourrait expliquer la ronflette. ( creation de boucle)
Les enroulements de transformateurs non pas toujours des sorties appariés finement.

En m dernier si votre transformateur et surdimensionnée il est normal qu’il puisse grogner un peu fautes d’une charge suffisante.
Le courant générant le champs électrique.

Parole d’électrotech. ⚡️
Colbert67
 
Messages: 257
Inscription Forum: 06 Aoû 2014 20:53
Localisation: Grand Est
  • offline

Message » 17 Déc 2020 13:15

Colbert67 a écrit:Essayer de retiré la self sur la terre, et donner la en référence à ce que vous considérer être le neutre.
La norme ne tolère pas de composants sur la terre par ailleurs.

Si vous placez le raccordement de la terre entre les deux enroulements il pourrait vous voir un potentiel (entre phase opposée) non nul vis à vis de la terre EDF, un ampli de classe 1 donc je avec la terre en suite fera de même ce qui pourrait expliquer la ronflette. ( creation de boucle)
Les enroulements de transformateurs non pas toujours des sorties appariés finement.

En m dernier si votre transformateur et surdimensionnée il est normal qu’il puisse grogner un peu fautes d’une charge suffisante.
Le courant générant le champs électrique.

Parole d’électrotech. ⚡️


Merci Colbert67 pour ces idées.
J'ai retiré la liaison de la terre au point milieu du secondaire du transfo. A part éventuellement générer des problèmes de déséquilibre de potentiel entre les deux secondaires, ça ne servait pas à grand chose et ça a eu comme effet de baisser à la limite de l'audible (en collant son oreille juste à côté) la ronflette dans les transfos des amplis en aval, pourtant en E-I.
Par contre, j'aurais besoin d'éclaircissements pour l'histoire de la self de terre, celle que j'avais mise à l'entrée de l'ogotransfo sur la terre. Je comprends l'utilité de la retirer (=ne rien mettre pour entraver l'écoulement des charges vers la terre physique en cas de défaut électrique) mais la partie "donner la en référence à ce que vous considérer être le neutre" me laisse perplexe :roll: ...
Je ne me vois pas mettre la self de 3,9 mH sur le neutre, donc je n'ai pas du bien comprendre :wtf:
Avatar de l’utilisateur
yannickA
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8
Inscription Forum: 12 Sep 2020 9:25
Localisation: Du côté de Grenoble, mais plus pres de la Chartreuse.
  • offline


Retourner vers Amplis et Préamplis

 
  • Articles en relation
    Dernier message