Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: GoodNoize et 18 invités

Les enceintes ( hors caissons qui ont un forum à part )

Acoustique élémentaire et traitement acoustique en salon

Message » 22 Juin 2019 6:54

J-C.B il est clair que tu n'as pas envie de comprendre la démarche et ne semble pas avoir été un adepte de Fred et Jamy !
Mais que crois tu," c'est pas sorcier" fait partie des émissions que j'admirais

la vulgarisation a plusieurs niveaux et on peut parfaitement aborder un sujet très technique de manière très simplifié, tant que c'est assumé et dit, je ne vois pas où est le problème.
Ai je dis le contraire? Non. Par contre de nombreuses formulations sont ambiguës, voir inexactes ou mal ciblées. Les filtres sont un exemple patent. Les dB max un autre.
Ma démarche consiste à demander à ce que les textes correspondent au mécanisme qu'il est censé décrire. Fred et Jammy y parvenaient, pour le moment ce n'est pas le cas dans ce fil.


Donc, soit tu apportes quelque chose au sujet comme tout bon participant à un forum qui a les connaissances et qui peut aider la communauté à s'élever, soit tu nous considère comme des cancres ne valant pas la peine d'être éduqués auquel cas, abstient toi de répondre ça évitera les message inutiles.
Encore faudrait il que le sujet soit établi et structuré.
Pour le moment ça tire dans tous les coins. Dans, c'est pas sorcier, Fred et Jammy faisaient ressortir les bases du mécanisme qu'ils voulaient décrire, puis développaient autour. C'est la nécessité que j'essaie en grande partie de faire ressortir depuis quelques posts. Je ne prend personne pour des cancres, mais ai un profond respect pour ceux qui ont préalablement bossé pour qu'une discipline soit efficace. Vouloir communiquer leur boulot nécessite de la méthode et du temps.
J'ai aussi énormément de respect et de sympathie pour ceux qui aborderons une discipline complexe et devrons la comprendre. Donc , participer, Ok, mais dans l'optique de communiquer du solide en sollicitant la réflexion mère de toute compréhension.
Dernière édition par J-C.B le 22 Juin 2019 8:02, édité 2 fois.
J-C.B
 
Messages: 5901
Inscription: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie

Annonce

Message par Google » 22 Juin 2019 6:54

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Juin 2019 7:08

Je vais quand même pas expliquer ce qu'est un Db !
Il n'y a rien de déshonorant à en rappeler la base et la relativité qu'il représente. Qu'est le SPL si la relativité du dB n'est pas apparente.
Pour ceux qui utilise les termes acoustiques, le dB peut être qualifié d'indice. Tout comme l'est la directivité. Discerner facteur et indice peut ne pas être anodin. Entre autre cela permet de voir que le dB n'est pas une unité ( en fait un sous multiple) aux dimensions physique.
J-C.B
 
Messages: 5901
Inscription: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie

Message » 22 Juin 2019 8:43

Ce n’est pas parce que le dB est sans dimension (comme le radian) que ce n’est pas une unité.

https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9cibel

Le qualifier d’indice, pourquoi pas, mais encore faut-il définir ce qu’est un indice !

Quant au SPL, c’est une abréviation anglophone qui n’apparaît pas dans les normes acoustiques ou textes officiels français.

Cependant, je ne pense que ce type de débat est du sens ici, car les internautes de HCFR ne sont pas des élèves ingénieurs !

De mon point de vue, il faut laisser les amateurs échanger librement, c’est le principe du forum et arrêté de faire la leçon :roll:

:) :-? 8)
Bachi
Dernière édition par Bachibousouk le 22 Juin 2019 11:55, édité 2 fois.
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1594
Inscription: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon

Message » 22 Juin 2019 8:56

Ce n’est pas parce que le dB est sans dimension (comme le radian) que ce n’est pas une unité.
C'est bien la raison pour laquelle j'ai pris soin de souligner:
le dB n'est pas une unité ( en fait un sous multiple) aux dimensions physique.


Le qualifié d’indice, pourquoi pas, mais encore faut-il définir ce qu’est un indice !
La encore, j'ai fais un // avec l'indice de directivité. S'il est nécessaire de le définir, dans le cadre d'un texte, je le ferai.

les internautes de HCFR ne sont pas des élèves ingénieurs !
Non, mais ce sont des gens qui peuvent être curieux et qui ont le désir d'approfondir , pour lesquels donc, les réponses doivent être justes. Pourquoi limiter systématiquement les connaissances aux niveaux les plus bas sous prétexte d'être sur un forum.
J-C.B
 
Messages: 5901
Inscription: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie

Message » 22 Juin 2019 9:48

J-C.B .
Si tu as les connaissances, que tu penses que nous n'avons pas la bonne structure pour vulgariser au plus grand nombre, au lieu de faire des interventions stériles, met donc ce temps au profit de l'échange.
Si tu considères que ça n'en vaut pas le coup, arrête de nous prendre de haut ici et passe ton chemin.
Si tu souhaites apporter ton aide, fait le, et du coup peut-être de manière plus claire que nous puisque visiblement tu sembles être au dessus.

Nous attendons un message de coopération et d'échange, voir de structuration en ne perdant pas de vue que le but de la manœuvre est que ce soit parlant au plus grand nombre.

Wait and see.

D.

PS: si tu souhaites répondre à mes propos, fait le en MP. Si le reste de tes interventions ne sont pas destinées au sujet, je les supprimerais purement et simplement (et les autres aussi).

La configuration dans mon profil


La bougie de ton intelligence n'éclairera ta vie que le jour où tu arrêteras toi-même de souffler dessus !
Avatar de l’utilisateur
Dagda
Staff DIY
Staff DIY
 
Messages: 8470
Inscription: 22 Déc 2005 14:53
Localisation: Fontenay sous Bois
  • offline

Message » 22 Juin 2019 18:54

Bonjour
Bachibousouk a écrit:Ce n’est pas parce que le dB est sans dimension (comme le radian) que ce n’est pas une unité.
https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9cibel
Le dB exprime un rapport entre deux valeurs. Celle au dénominateur peut être une référence. Quand on parle de dB, le contexte et la référence, si il en est utilisé une, doivent être clairs pour pas dire explicites.

Quant au SPL, c’est une abréviation anglophone qui n’apparaît pas dans les normes acoustiques ou textes officiels français.
C'est devenu une abréviation d'usage international.

Cependant, je ne pense que ce type de débat est du sens ici, car les internautes de HCFR ne sont pas des élèves ingénieurs !
Les dB ça s'explique facilement à tout péquin qui a appris ce que sont les logs. On peut rien comprendre en audio sans.

code]De mon point de vue, il faut laisser les amateurs échanger librement, c’est le principe du forum et arrêté de faire la leçon
La barre a parfois besoin d'être redressée, il circule de temps en temps des monstruosités de contenu ou d'expression qui choquent ceux qui ont un certain bagage, c'est normal que ça les 'agace' et qu'ils réagissent avec 'vivacité'.

Siméon
etsimonogn
 
Messages: 248
Inscription: 16 Aoû 2016 11:46
  • offline

Message » 22 Juin 2019 19:17

Je vais juste répondre à ce qui est constructif sinon on a pas finis :

On peut mettre ça alors :

Db et Db SPL:
Le « niveau » d’un bruit est mesuré en décibel, unité représentative du rapport entre la pression acoustique produite par le bruit mesuré et celle d’un bruit juste audible. Ce rapport pouvant varier dans des proportions très grandes, c’est son logarithme qui est utilisé.
Un décibel équivaut à un dixième de bel (B), une unité qui doit son nom à Graham Bell, l'inventeur du téléphone. Son échelle logarithmique permet de représenter le spectre auditif de l’être humain dans son ensemble.

Le décibel de niveau de pression sonore (dB SPL) prend comme niveau de référence le plus petit niveau de pression acoustique perceptible à l’oreille humaine. Le plus petit son audible par l’être humain est typiquement de 0 dB SPL (seuil d'audition). Dans la pratique, « dB » est souvent utilisé pour « dB SPL ».

L’échelle des décibels est logarithmique, ce qui signifie qu’une augmentation du niveau sonore de 3 dB représente déjà un doublement de l’intensité sonore. Par exemple, le volume d’une conversation normale peut être d’environ 65 dB et, pour quelqu’un qui crie, ce chiffre peut atteindre environ 80 dB. La différence est seulement de 15 dB, mais le cri représente une intensité trente fois supérieure.

Il est important de souligner que l’intensité sonore n'est pas exactement la même chose que le niveau de pression acoustique. Pour traduire le fait que les sons particulièrement graves ou aigus paraissent moins forts à l'oreille humaine, le bruit se mesure généralement en décibels pondérés A (dB(A)).


Donc parler de SPL max pour un sub est un non sens car le SPL est forcément à 1khz ?
Avatar de l’utilisateur
speedbad
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2417
Inscription: 13 Fév 2005 5:12
  • offline

Message » 22 Juin 2019 19:24

Db et Db SPL: Un décibel équivaut à un dixième de bel (B), une unité qui doit son nom à Graham Bell, l'inventeur du téléphone.
Est-ce que c'est intolérablement chicaner de faire la remarque que dixième de Bell = dB et pas Db?
Donc parler de SPL max pour un sub est un non sens car le SPL est forcément à 1khz ?
Le SPL n'est pas forcément exprimé à 1 kHz.
Siméon

ED pour compliquer les histoires de majuscules 1 Hz = un hertz. https://fr.wikipedia.org/wiki/Hertz
etsimonogn
 
Messages: 248
Inscription: 16 Aoû 2016 11:46
  • offline

Message » 22 Juin 2019 20:27

etsimonogn a écrit:
Db et Db SPL: Un décibel équivaut à un dixième de bel (B), une unité qui doit son nom à Graham Bell, l'inventeur du téléphone.


Est-ce que c'est intolérablement chicaner de faire la remarque que dixième de Bell = dB et pas Db?

Non tant que ce n'est pas dit de façon agressive et hautaine ;), ce qui n'a pas l'air d'être ton cas, et que ça fait avancer et non dénigrer, le font la forme tout ça...
Donc ok :)

etsimonogn a écrit:
Donc parler de SPL max pour un sub est un non sens car le SPL est forcément à 1khz ?

Le SPL n'est pas forcément exprimé à 1 kHz.

Ba alors qu'est ce qui n'allait pas avec ma définition du SPL Max et le fait que je l'utilise :wtf:

Merci de ta participation :thks:
Avatar de l’utilisateur
speedbad
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2417
Inscription: 13 Fév 2005 5:12
  • offline

Message » 22 Juin 2019 21:08

Bravo speedbad, pour avoir effacé les points litigieux dont je t'ai fais part.
Une reprise du Xmax ne ferai pas de mal. Vois ça avec Siméon, il devrait te montrer que les Xmax (+/-) correpondent à des limites de fonctionnement linéaire du moteur du HP.
J-C.B
 
Messages: 5901
Inscription: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie

Message » 22 Juin 2019 21:46

Oui pas de soucis :), pas de soucis pour le xmax :)
Avatar de l’utilisateur
speedbad
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2417
Inscription: 13 Fév 2005 5:12
  • offline

Message » 23 Juin 2019 8:12

En ce qui concerne le dB, son emploi est surtout lié aux travaux de Fechner qui a constaté que:
" La sensation varie comme le logarithme de l'excitation. " Qu'il a édité sous forme d'une loi fondamentale qu'il est vivement conseillé de retenir.

A noter que le db utilise les logarithmes à base 10, dits vulgaires. A l'origine ce sont les téléphonistes qui évaluaient les niveaux sonores en utilisant le Néper, issus des Logs népériens ( base e=2,71828....).
J-C.B
 
Messages: 5901
Inscription: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie

Message » 23 Juin 2019 9:47

Le L de SPL dans les formulations de l’acoustique implique que ce soit en dB.
On indique en général dans les autres domaines la référence derrière dB.
Comme dBu, dBm, dBV.
En Acoustique c’est implicite sauf pour indiquer l’usage d’une courbe de pondération pour la mesure de l’intensité sonore (dBA, dBC..).
Ragnarsson
 
Messages: 729
Inscription: 25 Mai 2016 20:15
  • offline

Message » 23 Juin 2019 11:18

On n’utilise plus de façon pratique les grands Log mais ln (log néperien), le log (utilisé au lieu d’écrire log10) en dérivant, mais aussi le log2 utilisé en théorie et codage de l’information.

Après il faut savoir ce que sont les grandeurs que l’on manipule, si elles sont analogues à des puissances ou non et comment elles se somment.
Ragnarsson
 
Messages: 729
Inscription: 25 Mai 2016 20:15
  • offline

Message » 17 Aoû 2019 12:39

Ajout sur l'espace de rayonnement suite à la discussion ici, merci aux participants :) :
post180005386.html#p180005386

Ajout d'une cote de Jean-Pierre Lafont pour confirmer l'importance de la résistance à l'écoulement versus la densité.
Avatar de l’utilisateur
speedbad
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2417
Inscription: 13 Fév 2005 5:12
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message