Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

Les enceintes ( hors caissons qui ont un forum à part )

Comment mesurer la directivité d'une enceinte

Message » 07 Jan 2019 23:21

J'ai posé ce soir la question à Thxrd sur de possibles différences d'amortissements en faveur d'un ratio favorable sur un rapport Bl / Mms (+ ou - de "patate", de dynamique).

Pour lui, même réponse qu'Androuski :bravo: , pas de sujet en dehors d'une différence de rendement, donc on regarde et on compare seulement la disto à niveau alignés.

Un meilleur rapport rapport Bl / Mms n'apporte pas un son plus "sec", plus "rapide", etc... ce n'est pas un critère.

Il y a donc 2 critères différentiels (et non 3):

1- La distortion
2- La notion de rayonnement / directivité en salle / raccord de directivité axe et hors axe entre composants.

Le meilleur composant est donc celui dont la directivité correspond à l'application et dont la disto affichée est la plus basse.

Donc vous avez raison, ce que j'entends, c'est des différences de disto (composants inférieurs) et de directivité (mauvaise position du tweeter, radiation directe Vs directivité contrôlée)...

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4120
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Annonce

Message par Google » 07 Jan 2019 23:21

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 07 Jan 2019 23:27

Tu oublies le comportement temporel qui est très important également.

D'autre part dans les distos ne pas oublier les IMD
Avatar de l’utilisateur
Kro
Staff DIY
Staff DIY
 
Messages: 27182
Inscription: 12 Jan 2004 19:24
Localisation: L'Isle d'Abeau (38)

Message » 08 Jan 2019 0:08

Comme je suis très pris par le boulot pendant quelque temps encore (entre avril et mai cela devrait être plus coo), l'indien, impatient, a fait des manips sans attendre que je puisse venir avec mes PHL et mes ESS AMT Great Heil.

Pour JIM, en rapport avec la discussion sur le bon point de rotation pour la mesure de directivité, as tu pu déterminer l'axe de rotation d'un TH-4001 qui permet de retrouver les courbes catalogue?
Je dois mesurer la réponse polaire d'un Arai290 (un autre que celui de l'indien avec possiblement des mesures en extérieur) dans quelque temps et je voudrais savoir à quel emplacement le faire tourner.
Ragnarsson
 
Messages: 595
Inscription: 25 Mai 2016 20:15
  • offline

Message » 08 Jan 2019 1:25

Attention, le A290 de l'indien n'en est pas vraiment un, son profil est un peu différent :wink: sa réponse polaire sera donc un peu différente d'un Arai A290.
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Contributeur HCFR 2018
 
Messages: 4850
Inscription: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 08 Jan 2019 10:51

Ce n'est pas grave Ragnarsson, comme j'étais à l'atelier, j'en avais profité pour faire les supports de HP et comme j'avais des HP compatibles, je me suis décidé par curiosité, mais pas grand chose à en tirer comparativement compte tenu de la qualité des Beyma et tweeters employés.

J'ai du mal à identifier d'ou provient la différence qualitative, normalement, pas de la directivité, donc, c'est la disto... Je n'imaginais pas à quel point cela pouvait être aussi audible qualitativement

On refera ce test avec tes HP quand tu le pourra !

Merci à toi en tout cas

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4120
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 08 Jan 2019 14:38

wakup2 a écrit:Attention, le A290 de l'indien n'en est pas vraiment un, son profil est un peu différent :wink: sa réponse polaire sera donc un peu différente d'un Arai A290.


J'ai vu sur le site web de Arai qu'il y avait plusieurs modèles, c'est un de ceux là ou encore autre chose ?
On le trouve où ce modèle ?
Il y a des mesures de références pour comparer avec le pav Tad?
Ragnarsson
 
Messages: 595
Inscription: 25 Mai 2016 20:15
  • offline

Message » 08 Jan 2019 15:16

En mesurant la directivité à 2m idéalement ou plus (j'étais à 1.6m), l'erreur est faible et on peut conserver le même axe de rotation.
Pour ma part, j'utilise comme repère la face avant de l'enceinte.
De mémoire, ma mesure était proche de celle de Tad.

Sinon, la règle est indiquée dans l'image postée précédemment en page 1 pour un pavillon radial.
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5275
Inscription: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse

Message » 08 Jan 2019 15:59

Ragnarsson a écrit:
wakup2 a écrit:Attention, le A290 de l'indien n'en est pas vraiment un, son profil est un peu différent :wink: sa réponse polaire sera donc un peu différente d'un Arai A290.


J'ai vu sur le site web de Arai qu'il y avait plusieurs modèles, c'est un de ceux là ou encore autre chose ?
On le trouve où ce modèle ?
Il y a des mesures de références pour comparer avec le pav Tad?


Non c'est autre chose, ça vient d'Europe de l'Est, profil moins progressif et bords droits à la place de profilés, raccord rond carré, c'est plus proche d'un A290 que d'un TH4001 mais ce n'est pas un A290.
Je ne pense pas qu'ils soient encore produits, on trouvait le gas sur ebay mais il a disparu depuis quelques années.
Avatar de l’utilisateur
speedbad
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2043
Inscription: 13 Fév 2005 5:12
  • offline

Message » 08 Jan 2019 16:41

Question ouverte :
Pourquoi s'interdirait t'on une mesure de directivité à la RTA comme je l'ai fait ce WE ? (Scan sur un axe vertical de 30° pour une mesure en H, la même mesure pourrait s'effectuer pour V avec un scan horizontal de 30°)

En quoi ces mesures ne seraient pas valable pour effectuer le contrôle d'un raccord de directivité entre composants.

Je pense qu'au contraire, il apporte en plus d'une mesure en Freefiled, les informations sur la réponse de la pièce, informations manquantes d'une mesure en Freefiled.

Ce type de mesure varie par la position de l'enceinte en interaction avec l'acoustique de la pièce, le raccord de directivité devrait donc théoriquement également varier sur ce critère ! (dans la plus pure théorie :D ) et avec la traçage d'une réponse polaire, par exemple à 150cm et une autre à 3m.


De la même façon, en cas d'asymétrie de pièce (une enceinte dégagée d'angles, l'autre non), on aurait des mesures sensiblement différentes, qui pourraient aussi avoir une incidence sur ce raccord.

C'est d'ailleur ce que l'on fait depuis le point d'écoute sur la réponse en fréquence en cas d'asymétrie, et de façon obligatoire sous la fréquence de transition pour s'assurer d'une bonne symétrie finale après EQ entre l'enceinte droite et l'enceinte gauche (voir même la possibilité de le faire pleine bande, mais avec l'introduction d'une gestion de phase différente)

Ca peut être complémentaire à une mesure en Freefield, ou même venir en remplacement de ces mesures.

Qu'en pensez vous ?

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4120
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 08 Jan 2019 17:41

Ça prête le flanc à la même critique que l'on formulerait à l'encontre d'une mise au point qui serait effectuee à partir d'une mesure non fenetree. Par principe la mise au point se fait à partir de la réponse incidente qui surdétermine l'ecoute. Sinon tu corriges la pièce, ce qu'on évite de faire au dessus de 300hz.
Avatar de l’utilisateur
androuski
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 18722
Inscription: 14 Mar 2007 14:43
Localisation: Tu n'as pas envie de le savoir.
  • offline

Message » 08 Jan 2019 18:50

indien29 a écrit:Question ouverte :
Pourquoi s'interdirait t'on une mesure de directivité à la RTA comme je l'ai fait ce WE ? (Scan sur un axe vertical de 30° pour une mesure en H, la même mesure pourrait s'effectuer pour V avec un scan horizontal de 30°)

En quoi ces mesures ne seraient pas valable pour effectuer le contrôle d'un raccord de directivité entre composants.

Je pense qu'au contraire, il apporte en plus d'une mesure en Freefiled, les informations sur la réponse de la pièce, informations manquantes d'une mesure en Freefiled.

Ce type de mesure varie par la position de l'enceinte en interaction avec l'acoustique de la pièce, le raccord de directivité devrait donc théoriquement également varier sur ce critère ! (dans la plus pure théorie :D ) et avec la traçage d'une réponse polaire, par exemple à 150cm et une autre à 3m.


De la même façon, en cas d'asymétrie de pièce (une enceinte dégagée d'angles, l'autre non), on aurait des mesures sensiblement différentes, qui pourraient aussi avoir une incidence sur ce raccord.

C'est d'ailleur ce que l'on fait depuis le point d'écoute sur la réponse en fréquence en cas d'asymétrie, et de façon obligatoire sous la fréquence de transition pour s'assurer d'une bonne symétrie finale après EQ entre l'enceinte droite et l'enceinte gauche (voir même la possibilité de le faire pleine bande, mais avec l'introduction d'une gestion de phase différente)

Ca peut être complémentaire à une mesure en Freefield, ou même venir en remplacement de ces mesures.

Qu'en pensez vous ?



C'est de la simple et pure logique l'indien :wink: Comment peux tu mesurer la réponse polaire d'une enceinte si ta mesure prend en compte les réflexions de la salle ? on ne veux justement pas la salle ! sinon ce n'est tout simplement pas une mesure de directivité :wink: lorsque l'on mesure une enceinte, on le fait en free-field, pourquoi venir s’embêter avec avec tout le bordel de la salle et tout mélanger ??? Toute mesure doit respecter un protocole :wink: tu ne vas pas mesurer non plus le waterfall d'une enceinte en RTA ??? :mdr: et bien une mesure de directivité en RTA intégrant la salle n'est tout simplement pas une mesure de directivité, il faut respecter un minimum le protocole et la on en est vachement loin, impossible d’interpréter quoi que ce soit comme cela. Pense qu'il faut pouvoir isoler chaque paramètres si on veux pouvoir et cibler un problème et en tirer des conclusions.

Le soucis c'est que tu restes sur ta position qui est de faire de l'EQ a distance en salle en intégrant et confondant tout et en pensant que tu obtiendra le même résultat que si tu fait les choses dans l'ordre, je te met au défis de faire sonner de manière identique 2 enceintes différentes dans 2 salles différentes avec de l'EQ :wink: je te souhaite bon courage :mdr: le seul moyen de concevoir une enceinte c'est de ne mesurer qu'elle seule et avec suffisamment de précision pour pouvoir interpréter quelques chose, et comme par magie c'est ce que font 100% des fabricants d'enceintes et de HP :mdr: il existe tout un tas de documents sur les procédures a suivre, j'en partage quelques uns ici d'ailleurs, lis les doc Arta, tout est parfaitement clair et détaillé.

Mais sinon quel est l’intérêt de connaitre la réponse de la pièce dans le choix du raccord de directivité de ton enceinte ? La réponse de ta pièce variant a 1cm prêt ! Ta mesure RTA "lissant" tout le bazard.... pourquoi ne pas mesurer directement ta pièce avec de vrai mesures adaptés pour la caractériser ? Le RTA est d'ailleurs un mauvais indicateur sur le ressenti a l'écoute, imprécis et ne prenant pas en compte le temps d'intégration temporel de notre système auditif. Sur tes mesures je ne voix rien d’interprétable correctement, l'accident de raccord avec le tweeter a dôme serait d'ailleurs bien plus visible sur une vrai mesure de la directivité, de toute façon je souhaite bien du courage a celui qui veux filtrer une enceinte a base de mesures RTA en salle a distance, pourquoi faire compliqué quand on peu faire efficace et sur ?

Tu prend le problème a l'envers voila tout :wink:
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Contributeur HCFR 2018
 
Messages: 4850
Inscription: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 08 Jan 2019 20:05

indien Geronimo a écrit:Pourquoi s'interdirait t'on une mesure de directivité à la RTA comme je l'ai fait ce WE ? (Scan sur un axe vertical de 30° pour une mesure en H, la même mesure pourrait s'effectuer pour V avec un scan horizontal de 30°)


:) Bien sûr que c'est valide.(Mvt vertical (MMM) suivi de chaque pas/step (angle) en horizontal).
Et vice-versa (MMM horizontal)+ step verticaux.

:bravo:
Thierry38-
 
Messages: 184
Inscription: 14 Sep 2018 17:54
  • offline

Message » 08 Jan 2019 20:11

Je pose la question parceque je n'ai pas la réponse, ce n'est pas une conclusion :D

Par contre, tu as raison Wakup sur l'origine de la question, on est pas d'accord sur le sujet général, sur le principe de la validité d'une mesure RTA / MMM depuis un point d'écoute précis en mono auditeur, pleine bande.

Je ne remets pas en cause la mesure en champ libre, il est clair que c'est un bon moyen (historique) de calibrer une enceinte et que ces mesures sont valides d'une manière générale une fois les enceintes en place.

Néanmoins, je constate que le fait de déformer cette réponse au profit de la prise en compte des altérations de la pièce sur le perçu au point d'écoute, améliore les choses de façon audible, toutes fréquences confondues, c'est mon point de vue, après mes essais perso.

Ces mesures, comparées à des mesures sinesweep sur la même zone de scan sont très proches l'une de l'autres, elles sont confondables lorsqu'on les superposes, sauf sous la fréquence de transition de la pièce ou le sinesweep est... moins réaliste en terme de perçu.

Je pose la question car je sais que pour la directivité, les mesures fenêtrés sortirons les premières reflexions (si elles sont bien identifiées), mais en réalité, je pense qu'en intérieur, c'est très long / compliqué, c'est plus simple de tout sortir.
Je pense néanmoins que l'allure générale des mesures sera proche (sauf dans des fréquences inférieurs à 300Hz, ou plus dans une petite pièce) et que le controle d'un rapport de directivité entre 2 composants reste possible par ce biais.

L'autre point intéressant, c'est l'adaptation générale de la directivité d'une enceinte en fonction de son placement (avec l'incidence indirecte de différences de Fc car une même enceinte mesuré par ce biais, aura une réponse hors axe différente en fonction de la situation acoustique voisine de chaque emplacement /pièce.)

Ca parait plus compliqué, c'est une interrogation purement théorique, sans affirmation sur le sujet de la directivité.
Dernière édition par indien29 le 08 Jan 2019 20:28, édité 5 fois.

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4120
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 08 Jan 2019 20:11

Thierry38- a écrit:
indien Geronimo a écrit:Pourquoi s'interdirait t'on une mesure de directivité à la RTA comme je l'ai fait ce WE ? (Scan sur un axe vertical de 30° pour une mesure en H, la même mesure pourrait s'effectuer pour V avec un scan horizontal de 30°)


:) Bien sûr que c'est valide.(Mvt vertical (MMM) suivi de chaque pas/step (angle) en horizontal).

:bravo:


A oui très fort :lol: comprend tu ce que tu mesure avec une MMM ? MMM dans un seul axe :mdr: et vous appelez ca une mesure de directivité..... on est pas sortie de l'auberge :lol:
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Contributeur HCFR 2018
 
Messages: 4850
Inscription: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 08 Jan 2019 20:12

Merci Thierry de m'avoir compris :wink: :D

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4120
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris


Retourner vers Enceintes