Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: fred-ql, jcg74, Jpcha, jppaulus et 7 invités

Les enceintes ( hors caissons qui ont un forum à part )

Directivité en milieu réverbérant, que faire ?

Message » 14 Juin 2019 23:47

thxrd a écrit:Ben Jim je ne te prete rien .. c'est bien toi qui a dit que tu ne comprenais pas le choix d'un array de sub de ma part et fait une explication visant ã demontrer que c'etait erronné ?? Non ??
Donc je te repond que en effet que tu n'a pas compris , ni le fonctionnement d'un array , ni le but poursuivi quand on le fait en salle avec des subs
je n'ai rien fait d'extraordinaire , c'est un montage regulïeremen utilisé et pour les memes raisons .. mais evidemment jamais avec des dimensions domestiques .

Oui, pour moi, c'est hors normes mais de toute façon, comme je l'avais dis avant, tu peux faire ce que tu veux avec les dsps donc, à voir dans le temps.
Ce n'est pas commun, ça doit être même très rare et différent en terme de propagation de ce qui se fait habituellement en studio ciné. On en revient au point précédent.
Régulièrement utilisé dans des concerts, ok

Jim ..le mode largeur peut considéré comme hors bande utile en salle de cinema et meme chez moi donc la question n'existe pas , idem pour longueur ,
Je maintiens ..en grande salle , en concert et en salle de cinema le meilleur grave sera avec un array ( ou une solution " directive " ) et chez moi la comparaison est sans appel par rapport au meme HP utilisé en angle , ou ã 25% .ou n'importe ou

Depuis quand il n'y a qu'un mode sur chaque axe ? Ta salle est très grande mais la hauteur reste de dimension proche de nos largeurs voir longueur.

Je repete : le comportement en grande salle ou le regime modal est hors bande utile et les solutions ideales sont differentes de ce que l'on fait dans 25 m2 ..
Oui, bien sûr, personne n'a dis le contraire
J'aimerai quand même savoir ce que tu mets exactement comme explication derrière régime modal. Je pense que ça rendrait la discussion plus compréhensible pour beaucoup.

Je reitere ce que j'ai deja dit .. une discussion sur l'usage ou non de ligne array pour le sub ( et le reste d'ailleurs ) dans un HC domestique est
sans interet vu que ce n'est pas possible ..

personne n'a dis le contraire

Quand ã "l'onde plane " .. avec 2 Hp parce que tu est en salle fermée et en regime modal .. je prefere m'abstenir de repondre .... tu confond regime diffus et generateur d'onde plane ..
Suffit de mettre 2 Hp et hop on a une onde plane parce que c'est dans une salle..
Super ..on va faire ca dans toute les salles ...en effet c'est plus simple .. je commence de suite chez moi ..car une plane c'est encore mieux qu'une cylindrique ..
[/quote]

Je ne vois pas ce que tu mets derrière "régime diffus". Ni derrière régime modal d'ailleurs. Pour moi, il y a des modes à partir de 2L et le fonctionnement en pression en dessous.
C'est juste qu'à partir d'une certaine densité, les modes provoquent des accidents avec une largeur de bande plus réduite.

Une onde plane peut être générée avec n'importe quel hp est maintenu sur une grande longueur, y compris avec un seul Hp et même avec une chambre de compression avec gorge de 2p.
Comment t'expliques les simulations, les mesures, la doc Harmann qui montrent toutes que dans certaines conditions, la mesure est stable au dB près sur la largeur de la zone d'écoute ? Tu n'as jamais rencontré ça ?
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5454
Inscription: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse

Annonce

Message par Google » 14 Juin 2019 23:47

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Juin 2019 4:15

JIM a écrit:Julien tu dis sur 2 exemples que ça fonctionne mieux mais par rapport à quoi, par rapport à une préférence personnelle ? Il est bien la le problème.
Va voir en face sur Melaudia, beaucoup préfèrent le grave généré par des pavillons parce qu'ils préfèrent, ce sont exactement les mêmes arguments.



Ba c'est pourtant simple, je connait le son d'une vrai batterie et autre vrais instruments, ma référence elle est la et va vers la restitution la plus fidèle a mes oreilles, avant de juger aussi fermement quelques chose tu devrais toi aussi te déplacer et écouter :wink: il faut aussi parfois sortir du bouquin et et se servir de ses oreilles, c'est bien le seul juge final pour moi.
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 5653
Inscription: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 15 Juin 2019 8:40

C'est vraiment très intéressant...
Peut-être l'avis d'un pauvre nul béotien en ce qui concerne le débat peut aider?

Moi, mon petit problème n'est pas une salle de 850m3 mais un pauvre salon de M. Toutlemonde avec une distance sol/plafond de 2m50 et Il y a belle lurette (je ne compte plus :oldy: ) on parlais de line-array dans le salon comme une ligne droite de haut-parleurs qui reliait sol et plafond de manière continue. Cette configuration triviale permet très facilement une modélisation comme étant une ligne infinie en z dans un milieu totalement reflectif (le sol agissant comme un miroir et le plafond aussi.. je pense que tout le monde comprend? je ne ferais pas l'injure de la question (zut le ? m'a échappé. :mdr: ))

Alors, tout de suite de grosses réaction négatives et tranchées sur ce forum quand à l'intérêt de la chose (le seul intérêt à ma connaissance c'est de virer les anomalies de réponses sur les réflexions sol/plafond et d'accroître la dynamique du HP seul. ça ne repousse pas les murs et certains modes persistent). Que ça génèrera pas une onde cylindrique, que la réponse sera accidentée et pourrie etc... Réactions au nom de la sainte bible des WST qui est censée gérée toute configuration de type ligne... (sic! je serais-je fourvoyé avec ma pauvre modélisation sous lspCad? :oops: )
Je ne me suis jamais penché auparavant sérieusement sur les travaux de Heil et la WST qui poursuivent ceux de Keele. Pour moi, l'utilité de la chose ne me concernait pas car conçu pour le stade de France ou les concerts de la Courneuve. Les line-array qui se balancent en l'air, quel intérêt pour chez moi? Le principe est intelligent et plutôt compréhensible, pas besoin de creuser ça.
Suite donc à ce qui s'est dit sur ce fil, jai commencé à lire les publis de Heil et Bauman et je pense continuer cette semaine car c'est dense et intéressant (je n'ai donc pas fini!). Très, très intéressant mais dès les premières lignes on peut voir que ce n'est pas fait pour du milieu réflexif proche: Ma pauvre config sol/plafond reste en zone de Fresnel et semble se complaire dans le cylindrique avec une atténuation en -3dB. De plus, la distance critique d'écoute est en Chine :thks: ...

Pour le moment, mon sentiment est que la WST a été conçue pour de la "vraie" sonorisation de spectacles avec de jolies line-array courbes ou peut-être des empilement ou lignes de caissons. Conçue au pire pour de grandes salles, mais pas applicable dans mon salon ou du moins pas sur le genre de projet "ligne infinie". J'ai le sentiment aussi que l'on se doit d'être à distance d'éléments réflexifs, du moins d'éléments dont le plan est perpendiculaire à la ligne.

Bref, de manière générale, il faut relier les éléments théoriques à leur domaine d'application. Mais ça, tout le monde le sait.. (le fait? :) )

PS: Pleinement d'accord avec Wakup2 sur le juge final... :bravo: Ce sont les oreilles! Toutes ces pauvres simulations ne peuvent pas espérer coller à la réalité à 100%. Même si elles donnent généralement tendances et assez bonnes prédictions. Y'a généralement toujours un petit truc auquel on n'a pas pensé qui fait dévier, ou bien des approximations un peu "sauvages".

PPS: En ce qui concerne les ondes, mon background vient de l'électromagnétisme, mais c'est très proche dans l'ensemble.. alors une question: Qui a déjà entendu parlé d'ondes "évanescentes" ? D'après vous, ce type d'onde est il transposable en audio?
Dernière édition par Rascalito le 15 Juin 2019 10:08, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


Quand on a pas ce qu'on aime, faut aimer ce qu'on a...
Avatar de l’utilisateur
Rascalito
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 672
Inscription: 07 Jan 2009 17:06
Localisation: RP Nord
  • offline

Message » 15 Juin 2019 10:01

jim , un array horizontal est quasi omni en V dans cette bande .. pas d'action sur ce point .le seul'mode " visible " et isolé est bien strictement celui "calculé " et son amplitude tres faible car la hauteur n'est pas constante ( 5 niveaux avec une variation de 163 cm )
Le plenum important en surface et hauteur absorbant d'autre part ..
on est clairement en diffu au dela 35/40 hz ..
Le vrai probleme en grande salle n'est pas les modes ,c'est ce que tu ne semble pas comprendre .. ..
les modes "isolés" et surtout principaux ( longueur / largeur ) sont hors bandes donc on s'en fou.. et pour le mode V tu as la reponse
Mieux .. un mode principal largeur et longueur ã respectivement 15 et 11 hz ..me vont tres bien .. .. avec une source descendant suffisamment bas et une pression suffisante .. ca permet une reponse jusqu'ã 9/10 hz montante .. en dessous de 20 hz ..
le vrai probleme c'est le Tr dans le bas .et l'usage d'une source directive permet justement de contreccarrer partiellement ce point associé à une fort traitement dans le bas
Et contrairement au çomportement en petite salle , il est necessaire de beaucoup diffuser ( j'ai pu verifier combien le conseil de JP sur ce point etait important ) et avec des elements de tailles importantes .

le Lake ne sert qu'a la courbure .. la seule EQ dessus est à 31 hz ( mode V ) et de -3.5 dB Q 10 ..
d'ailleurs ce qui est tres amusant est de mesurer chaque HP separement ..progressivement couplés et la ligne complete
On y verifie que la theorie de l'extension de reponse vers le bas par couplage de surface rayonnante s'applique parfaitement
que la reponse entre un HP au centre ou en angle ne montre comme difference que l'extension vers le bas et le "niveau " .. la reponse et sa linearitê son idem ( normal .. on est pas en reponse modale )
Et que progressivement la reponse devient directive ..
l'ecart de pression à 50 cm des murs lateraux entre l'usage d'un seul HP et de la ligne ( comparaison apres alignement des niveaux comparatifs ) est de 16/18 dB entre 35 et 100 hz jusqu'à la rangée 3 .. avec la ligne courbée pour 60 ° de directivitė ( parfaitement conforme aux simu)
ã 1,5m su mur suivant courbure de la ligne on pourra etre au meme niveau qu'au centre ..
Avec un seul ou qqs HP mais sans montage en ligne .le niveau sur les cotés d'une salle est naturellement avec une grosse bosse ( phenomene normal )
Ceci est verifiable avec n'importe quel HP dans n'importe quel salle ..
Accessoirement les 4x18" dans'les angles arrieres meuvent servir d'absorbeur passif ( pour le fun car l'efficacité des absorbeurs passif ou actif sur base HP est surtout dansle portefeuille de ceux qui en vendent .. )


Les travaux de Toole , de Welti et autres sur ce point ne se verifie pas .c'est faux ..je l'ai fait en reproduisant quasi les memes dimensions que Welti et avec le meme nombre de HP . C'est juste un gros "merdier" de reponse lié aux reflexions de proximités entre les sources et les parois et en rien un generateur d'onde plane ..
Apres que tu en fasse une interpretation .. c'est une autre histoire ..moi j'ai essayé

un HP genere une onde spherique .. ..la decroissance en champs libre est de 6 dB/ doublemement de D ( idem pour un pavillon )
ca ne gererera une onde plane que par couplage L et H et si par exemple tu veut generer une onde plane dans le grave il te faudra faire
en reprenant l'exemple de la longueur que j'utilise un panneau de 11x11 m avec 144 HP .. ( la loi de "remplissage " edictée par Heil s'applique identiquement pour une onde plane )
le reste est de l'utopie ou une confusion
Maintenir la progression en onde cylindrique avec des obstacles est deja difficile ( car les obstacles font diffracter l'onde qui repasse en spherique ) mais c'est assez simple avec du cylindrique sol car on peut ne pas avoir d'obstacle en H
En onde plane c'est quasi impossible ailleurs qu'en champs libre parfait . et donc surtout pas en salle ( sur ce sujet c'est parfaitement documenté )
Figure toi que l'aspect "onde plane " c'est dans les années 90/95 que je m'y suis penché en croyant aux miracles .. et que j'ai fait tout les essais'possibles
Un petit constructeur francais ( disparu ) ã dans la meme epoque presenté un generateur d'ondes planes sur la base de panneaux de 1 m2 contenant des 10" tres rappochés et dans'le but de couplage de nombreuses unités
Des demos on ete faites avec de memoire un assemblage de 25x10 m .. !!
ca marchait parfaitement ..et generait bien une onde plane sur la base du calcul theorique c'est a dire un panneau de 10 m ( et non 25 ) et une conde cylindrique comme une ligne de 25 m
Grande portée / grosse puissance admissible mais .. gros inconvenients
1) la hauteur ..
2) la courbure ( car la courbure doit pouvoir etre gerée )
Ca a rapidement ete abandonné . La ligne array "sol " ou les montages endfire ou cardio presentent beaucoup plus d'avantages ..
au passage tu devrais expliquer aux sonorisateurs comment faire une onde cylindre en bande sub avec 1 HP ..ca leur simplifierait la vie à ces idiots qui font des lignes de sub de 30m et meme plus ..

Donc un 15" unique qui genere une onde plane ..dans'le grave ..oui ..sur 8 mm de portée ã 50 hz ..
thxrd
Pro - Contributeur HCFR 2017
Pro - Contributeur HCFR 2017
 
Messages: 1313
Inscription: 29 Mai 2008 20:08
  • offline

Message » 15 Juin 2019 10:17

Merci pour ces échanges, en fait, je m'aperçois à lire ce post des lacunes et du chemin me restant à parcourir pour bien saisir la notion de directivité, mais il y a des ampoules éteintes qui se sont allumées, avec pleins de questions pour tenter de comprendre encore certaines zones d'ombres.

Avant ces questions, je donne mon avis sur les limitations des studios d'enregistrements son, normés pour les films, sans normes pour l'audio en HiFi.

J'ai été voir le WE dernier le film Rocketman dans la salle numéro 1 du Pathé Beaugrenelle, nouvelle salle Atmos, comme on peut commander et réserver online les places à l'avance , j'ai pensé distance critique / immersion et ait fait le choix d'une zone centrée, milieu de salle.



Il y a de la musique sur le film, je peux donc donner mon avis sur ce que j'ai entendu sur une salle d'exploitation normé en Atmos, je n'ai pas trouvé ça terrible du tout sur de la musique, pour 2 raisons, la premiere dépends du choix au montage, consistant à faire jouer des instruments en dehors des frontales, avec de la musique qui venait du plafond etc, j'ai trouvé que ça manquait de réalisme, pour moi, la musique doit venir de devant, le reste ne devrait etre que des effets.
Pas de problème de normes, c'est un choix lors du mix.

La deuxième chose, c'est la limitation volontaire de la bande passante...
Dans l'aigu, ça semble coupé à 8kHz, il n'y a pas de finesses, mais c'est pareil dans toutes les salles...

Il n'y a pas non plus d'infra et clairement, le grave n'avait rien d'extraordinaire, pourtant, c'est la dernière génération de salle Atmos, mais tout ça semble "plat".

Je ne sais pas si cette limitation de bande passante est au mixage, par soucis de normes.

Pleins de vieilles salles utilisent des compressions 2" qui ne montent pas et qui ne créées l'aigu à SPL cible par de la montée de H2 et ça arrache l'oreille... pour cette raison, la norme limiterait la bande passante vers le haut sur le film et physiquement en salle ?
Dans le bas grave, pareil, c'est clairement coupé, il n'y a pas les nappes d'infra que je voudrais avoir en payant un billet pour être devant "une installation au top".

Ce que j'ai entendu en salle Imax me plaisait bcp plus (Pathé Ivry et Imax Disney), surtout dans le grave ou ça cognait bien fort, mais je n'ai pas vu de films musicaux en salle Imax pour l'instant.

Tout ça pour dire qu'il faut mieux faire le tri des normes cinémas pour faire ça salle, prendre ce qui est bon et faire mieux que ce qui ne l'est pas, sinon, on a plus d'aigu, pas de bas grave, c'est peut etre le film, mais en dehors des salles Imax, c'est ce que j'entends à peu près partout.

Je pense donc qu'une installation privée, que ce soit en HC ou en Audio / Hifi pure, doit être à la norme HC, mais capable d'aller au dela.

C'est même obligatoire puisque ces salles sont mixtes, pour le HC, mais aussi pour la HiFi et en écoute audio pure, il n'y a pas de coupe dans le grave ni dans l'aigu, l'install doit tout passer, le mieux possible, ça doit etre l'objectif, pourquoi la limiter si on peut faire mieux techniquement, que le studio qui a fait le mix ?
Que les limitations des normes qui tirent vers le bas ?

Je pense donc que le choix de l'approche offrant la meilleure performance possible est le meilleur choix pour ce type de salle, qui peut le mieux peut le pire !

J'ai eu la chance d'écouter chez Thxrd, en audio pur (stéréo) alors que ce n'était pas fini, je pense que la solution de grave retenu est la bonne, au dessus sans doute des normes Dolby, vous verrez les commentaires du futurs auditeurs, mais pour moi, en salle, je n'ai jamais rien entendu de tel, sauf en concert plein air dans le grave, mais avec de l'infra très bas en plus !
C'est clairement très spectaculaire à entendre !

A voir sur des films, mais le grave restera le même, avec le même niveau d'infra et de frappe que ce que l'on retrouve sur les concerts faisant appel aux matériels de la dernière génération.
Dernière édition par indien29 le 15 Juin 2019 13:57, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5370
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 15 Juin 2019 10:20

Rascalito a écrit:PPS: En ce qui concerne les ondes, mon background vient de l'électromagnétisme, mais c'est très proche dans l'ensemble.

Ah c'est pour cela que tu t’intéresses aux array ?
J'ai peur qu'en audio , ils soient encore très loin de faire ce que l'on peut faire dans le domaine radio ou des ultrasons du point de vue contrôle de directivité.
Pas les même longueurs d'onde et pas les même budgets recherche non plus.

La configuration dans mon profil


J'avais la télé, mais ça m'ennuyait, je l'ai r'tournée. D'l'aut' côté c'est passionnant
Avatar de l’utilisateur
tcli
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3466
Inscription: 23 Nov 2009 22:40
Localisation: Complètement à l'ouest
  • offline

ONDE PLANE

Message » 15 Juin 2019 10:36

En Amérique du sud, tourne le racha carreta truck, un générateur d'ondes planes :D

thxrd a écrit:" generer une onde plane dans le grave il faudra faire" ...... " un panneau de 11x11 m avec 144 HP .. ( la loi de "remplissage " edictée par Heil s'applique identiquement pour une onde plane ) "
"En onde plane c'est quasi impossible ailleurs qu'en champs libre parfait"




Avant d'avoir pareil kick en salle... y a du boulot :D
Dernière édition par indien29 le 15 Juin 2019 14:04, édité 3 fois.

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5370
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 15 Juin 2019 11:28

Ah c'est pour cela que tu t’intéresses aux array ?


Ben non, :D
En fait la première fois où je me suis intéressé aux "arrays" si on peut dire ça (étudiant et hifiste sans connaissances) C'est quand j'ai été bluffé par l'écoute de QuadESL 68 et leur système de grille en cercles concentriques avec des selfs qui les reliait (SEDMP). C'était bien décrit à l'époque dans "hifiStéréo" et l'ajout du retard permettait de simuler une source ponctuelle située plus loin. Après, les magneplanar c'était pas aussi bien... Je bavais devant les quad avec mes pauvres HRC dk1.
Je pense que c'est à partir de ce moment là où j'ai commencé à me dire que plusieurs sources pouvaient en simuler une qui n'existait pas dans la réalité.

En antenne radio j'y connais pas grand chose, moi c'était microondes et modes de propagation et cavités résonantes. :(
Avec permittivité et tout le tintouin... C'est pour ça que je demande si qq'un a déjà entendu parlé d'ondes évanescentes en audio.. En cavité résonante, quand les dimensions sont inférieures à la longueur d'onde, les solutions existent aussi bien que théoriquement ça ne pourrait pas rentrer mais l'onde suit un profil exponentiel décroissant... Je me suis toujours demandé si c'était pas pareil avec dimensions de pièces et infra vu que là aussi il y a des modes..

La configuration dans mon profil


Quand on a pas ce qu'on aime, faut aimer ce qu'on a...
Avatar de l’utilisateur
Rascalito
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 672
Inscription: 07 Jan 2009 17:06
Localisation: RP Nord
  • offline

Message » 15 Juin 2019 11:40

Je plussoie aux propos de Rascalito evidemment
Un array de subs ( ou du reste de la bande ) est uniquement reservé à l'usage en grande salle ou espace exterieurs
Quand les conditions sont reunies cela permet de resoudre certains problemes en salle et procure de nombreux avantages en particulier la gestion de la directivité et une decroissance energetique avec la doublement distance de 3 dB au lieu de 6 jusqu'au point de divergence ( ce qui techniquement est un enorme avantage faisant gagner 10 dB SPL à 10'm'de distance/ 16 dB SPL ã 40 m etc ..
Le tout dependant de la taille de la ligne ( d'ou des tailles souvent enormes voir gigantestques pour le sub )
Gagner 16 dB c'est obtenir à 40 m le meme SPL avec 40 fois moins de watts !!!
donc en dehors de grandes salle le permettant la mise en oeuvre et l'application de la theorie .ca n'a pas d'usage en domestique

D'autre part ce que l'on peut voir en hifi avec certaines enceintes usant de petit HP alignés verticalement sur 1,5 ou 2 m et montė sans courbure
Physique ou numerique ne sont pas des array , mais une ..anerie !! Le propre d'une " ligne" c'est justement d'etre ..courbe et non droite ( droite c'est pour la theorie de base ..)
Dixit Alain Pouillon Guibert ou C Heil .
Au passage ce n'est pas Don Keele qui est à l'origine de l'invention de l'arrayage ..ca remonte aux année 50 et meme un,peu avant
Phillips / bouyer etc faisait deja des "lignes " pour usage en eglises ou batiments reverberants ainsi que de nombreux constructeurs de sono ..
Mais sans vraiement comprendre le pourquoi du comment ..
c'est C Heil qui a defini les criteres mathematique réels : usage des guides d'onde isophase / taux de remplissage minimum de la ligne / rapport hauteur sur portée et frequence en onde cylindriques / divergences / gestion de la directivitê par courbures complexes etc..et c'est'im y a 40 ans
Keele avec ses CBT use de solution mixant 2 approches et reste en passif ( limité à l'usage en public adress en'milieux reverberants ) et c'est bien plus recent ( ce qui ne retire rien à ses travux interressants surtout dans bien d'autres domaines . J'ai eu la chance de le rencontrer il y a qqs decennies et c'est un type formidable avec des connaissances incroyables )
L'IRCAM est egalement à la base de nombreux travaux sur la WST
thxrd
Pro - Contributeur HCFR 2017
Pro - Contributeur HCFR 2017
 
Messages: 1313
Inscription: 29 Mai 2008 20:08
  • offline

Message » 15 Juin 2019 12:29

Oui, et pour compléter: Keele avant les CBTs a travaillé sur les Bessels Arrays (dont Heil s'est inspiré). C'est à dire des lignes droites avec modification de la phase et de l'amplitude par HP.
Par la suite, ça ne m'étonnerait pas que les travaux sur les B.A. aient inspiré les barres de son qu'on met sous la télé pour simuler des sources.. Mais j'y connais pas grand chose en barre de son de télé.

Euh... D'accord, la ligne droite est une ânerie :ane: si tu veux, mais c'est une config qui est intéressante sur le plan théorique en intérieur même avec ses défauts, ça fait un très bon premier jet et ça ne revient pas très cher en fait. Mes oreilles se souviennent d'une telle ligne avec des petits visaton, ça sonnait vraiment bien avec une grande dynamique. Mais j'ai pas des oreilles d'or, juste des oreilles (d') :ane: :mdr:
Dernière édition par Rascalito le 15 Juin 2019 13:31, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


Quand on a pas ce qu'on aime, faut aimer ce qu'on a...
Avatar de l’utilisateur
Rascalito
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 672
Inscription: 07 Jan 2009 17:06
Localisation: RP Nord
  • offline

Message » 15 Juin 2019 12:51

thxrd a écrit:Au passage ce n'est pas Don Keele qui est à l'origine de l'invention de l'arrayage ..ca remonte aux année 50 et meme un,peu avant
Phillips / bouyer etc faisait deja des "lignes " pour usage en eglises ou batiments reverberants ainsi que de nombreux constructeurs de sono ..
Mais sans vraiement comprendre le pourquoi du comment .


Alors que dans le domaine radio :
https://en.wikipedia.org/wiki/Phased_array#History
Phased array transmission was originally shown in 1905 by Nobel laureate Karl Ferdinand Braun who demonstrated enhanced transmission of radio waves in one direction. During World War II, Nobel laureate Luis Alvarez used phased array transmission in a rapidly steerable radar system for "ground-controlled approach", a system to aid in the landing of aircraft. At the same time, the GEMA in Germany built the Mammut 1 (1944) . It was later adapted for radio astronomy leading to Nobel Prizes for Physics for Antony Hewish and Martin Ryle after several large phased arrays were developed at the University of Cambridge (~ 1967).

La configuration dans mon profil


J'avais la télé, mais ça m'ennuyait, je l'ai r'tournée. D'l'aut' côté c'est passionnant
Avatar de l’utilisateur
tcli
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3466
Inscription: 23 Nov 2009 22:40
Localisation: Complètement à l'ouest
  • offline

Message » 15 Juin 2019 13:45

Question vitale concernant la directivité, voici parmi les règles essentielles ce que j'ai pu lire :

1- La source est isotrope dès que l'onde est inférieure à la taille de la source.
Elle devient directive au dessus, un coefficient X de 1,3 fois la taille assure une bonne directivité d'une fréquence, exemple à 1kHz (Vitesse du son 344m/s / 1000 = 34 cm).

Par exemple, avec un pavillon de 34 cm, on devient directif au dessus et 40cm offre une bonne directivité

En dessous de 34cm, la source reste isotrope



2- Une pièce soumise au régime modale n'offre plus la possibilité de guider quoi que ce soit en dessous de sa fréquence de transition.

Exemple, fréquence de Schroeder à 300Hz (ce qui correspond environ à un salon de 35m2 avec un RT classique de 0,5 par exemple), on peut imaginer tout ce que l'on veut pour guider une onde, la source restera isotrope sous les 300Hz...

Comme la fréquence de Schroeder n'est pas un mur physique mais un point de basculement étalé en fréquence, sa fréquence de référence est une médiane de cet étalement, on peut considérer qu'avec un basculement à 300Hz, à 400Hz, la directivité de n'importe quelle sources est rudement impacté... Espérer guider quoi que ce soit dans le grave dans une petite salle est une douce utopie.

C'est ce qui explique les propos de Thxrd concernant le non sens d'une ligne array dans une petite salle, la fréquence de transition est trop haute pour espérer guider quoi que ce soit en dessous de sa fréquence de transition... :oldy:


Le volume de la pièce (hors couplage) est donc le facteur limitant de toutes règles de directivité.


J'ai bon ?
Dernière édition par indien29 le 15 Juin 2019 14:14, édité 2 fois.

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5370
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 15 Juin 2019 13:56

Don et plein d'autres , oui , et ce depuis comme dit les années 50 ..donc bien avant lui mais ..
c'est Heil qui à donné les bonnes exolications et surtout les solutions en debut 80

Un array " hifi " aura une portée en onde cylindrique si la hauteur " utile "est par exemple de 1.5 m de 33 cm à 100'hz !!
De 3.30 m à 1000 hz et de 33 m à 10'khz ( en supposant qu'il respectenles criteres de la WST )
Comme le point de divergenge ( passage de cylindrique à spherique ) varie en continu avec la frequence , la courbe de decroissance suis et evidemment la courbe de reponse aussi
En cela la reponse d'un array " droit " est irrecevable " , d'ou avec une courbure numerique ( ou passive avec cellule passe tout) et ´l'obligation d'´une correction ultra musclée qui ne sera correcte qu'en un point de distance ou de tweeter central comme le fait Don ..
et meme dans ce cas la reponse est gravement montante ( mesure des CBT ou similaires à l'appui )

Seule une courbure physique et l'usage de guides d'ondes unitairement ultra directif et associés en sous groupe angulés peut fonctionner
Correctement en large bande , c'est la seule solution reyenue en concert d'ailleurs
dans le cas d'array en bande sub la question ne se pose pas car on est en bande etroite ... la variation reste faible
Cependant un simple calcul montre que la portée ( point de divergence ) entre du 30 hz et du 100 hz passe du simple ..au tripple

D'ou ..l'obligation de courbure ..dans tout les cas ..
L'arrayage " qui marche ".. est un peu plus compliqué que la supperposion de qqs hp
D'autant que il faut egalement se rappeler que le fonctionnement en array implique un ecart maxi entre centre acoustique inferieur â 1/2 lambda la plus haute à reproduire
Soit pour passer du 10 khz 1.7 cm donc strictement impossible meme avec des tweeters .. ( c'est d'ailleurs ce qui rend " ecoutable " les montages bidouilles hifi sans courbure ni delay .. , c'est qu'en fait ca ne marche pas en array .. ca genere juste un gros , bord..des qqs khz ..

c'est contrariant , mais c'est ce qui a fait la difference lorsque Heil å expliqué .. et surtout qu'il a apportė les solutions pour l'aigu ..
soit un ruban continu soit des guides isophase simulant un ruban continu
Le reste est juste du pipo hifi .. ( j'au verifier lors d'un salon qu'un constructeur d'enceintes hifi bien connu pour ses enceintes array usant de çellules ruban etait en fait ignorant des bases memes du principe des lignes .. !!!
L'ecoute de ses produits confirmant cet etat de fait ..
thxrd
Pro - Contributeur HCFR 2017
Pro - Contributeur HCFR 2017
 
Messages: 1313
Inscription: 29 Mai 2008 20:08
  • offline

Message » 15 Juin 2019 14:14

L'exemple avec le pavillon n'est pas le bon exemple car c'est plus complexe , hormis sa limite basse de guidage , se greffent d'autres questions .

Pour l'arrayage en sub la veritable question n'est pas tant le regime modal ..quî perturbera qq soit la source
Mais la taille de celle ci ..
Le distance où la directivitė cessera , c'est a dire le fonctionnement en onde cylindriques .... .( .ou planes ) est liée à la frequence et ã la taille de la ligne .cela se nomme point de divergence
Avec une ligne de 4 m'et un espacement de 90cm entre les centres des hp ( 4) le guidage en H sera sur ... 1 m .à 50 hz et 2 m ã 100 hz , au dela on repasse en ondes spheriques .. autant dire interet quasi nul
Donc il est simple de comprendre que tout raisonnement à propos d'un array sub dans le cas d'une petite salle est sans signification ..
au mieux un alignement en facade permettra une excitation des modes mieux " répartie" , mais ça n'aura aucun rapport avec une propag en cylindrique et encore moins en plane ..
cdt
Thxrd
Dernière édition par thxrd le 15 Juin 2019 14:21, édité 1 fois.
thxrd
Pro - Contributeur HCFR 2017
Pro - Contributeur HCFR 2017
 
Messages: 1313
Inscription: 29 Mai 2008 20:08
  • offline

Message » 15 Juin 2019 14:19

En effet , en HF . Il apparait que cela etait bien compris .. 75 ans avant ..
dans le meme ordre d'idée la diffraction par residu quadratique ou autres originellement a ete etudiée pour la HF ou l'optique
L'appli aux diffuseurs acoustiques est venue apres ..
thxrd
Pro - Contributeur HCFR 2017
Pro - Contributeur HCFR 2017
 
Messages: 1313
Inscription: 29 Mai 2008 20:08
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message