Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: indien29, speedbad et 33 invités

Les enceintes ( hors caissons qui ont un forum à part )

Enceinte monitoring studio "challenger bis"

Message » 28 Nov 2016 0:08

Nico1383 a écrit:Bonjour,

Pourquoi pas partir sur 3 voies avec un HP capable de faire du grave avec du SPL et une bonne descente (environ 40Hz), un petit médium et un petit aigu pour une bonne fusion des voies (j'ai un projet 3 voies à base de SPH-135C, SPH-30X/8SW, DT-28N, mais je pense que niveau SPL ce n'est pas ce qu'il te faut), en restant sur des fréquences de coupures peu élevées (en calculant la demi-longueur d'onde qui sépare chaque HP pour la Fc max).

Si tu veux rester sur du HP coaxial il y a celui là qui a l'air pas mal : http://www.p-audio.co.uk/pdf/SN6-150CX.pdf.
Avec un HP de grave en dessous, un bon placement du coax sur la face avant pour limiter l'influence du baffle step, ça doit être sympa.
Ou un doublet de grave, genre grave coax grave.


Oui exactement, j'ai cogité toute l'après-midi et je suis arrivé à la même reflexion, un subwoofer de 8" et un coax de 6", le tout pourquoi pas asservi. Désolé nico, apparament d'après J-C.B, l'amorce de pavillon sur le P-Audio serait nuisible.

Pour le subwoofer, chez Visaton il y a le AL-200 avec un joli x-max de ±10mm : http://www.toutlehautparleur.com/media/catalog/product/datasheet/visaton/AL_200-8.pdf ,
ou alors toujours chez Visaton le TIW-200XS avec un joli x-max de ±12,5mm :http://www.toutlehautparleur.com/media/catalog/product/datasheet/visaton/TIW_200_XS-8.pdf
Pour le coax chez SEAS, en 6" il y a le C16N001/F : http://www.toutlehautparleur.com/media/catalog/product/datasheet/seas/C16N001_F-4+6.pdf

J'avoue qu'esthetiquement le couple avec les membrane Alu et titanium me plait assez, mais l'estéthique est secondaire :wink:
Au niveau du prix, cela me semble assez raisonnable moins de 350€ de haut parleur :D

Bon me reste plus qu'a mettre un peu le nez dans les calculs, J-C.B j'ai lu une bonne partie des 72 pages du pré-projet Zippy BB, et j'ai commencé a lire une petite partie des 209 page :ko: du projet BB et je ne sais pas si j'aurais le courage de tout lire, de plus j'ai l'impression qu'a la fin c'est "parti en sucette".
Peux tu me dire si avec les éléments des premières pages, j'ai tout ce qu'il faut pour me débrouiller ?
Peux tu me dire si mon choix de HP est cohérent et me donner des éléments de calcul pour estimer les volumes nécessaires pour ces HP ?

J-C.D
jcdignan
 
Messages: 70
Inscription Forum: 25 Nov 2016 22:17
  • offline

Annonce

Message par Google » 28 Nov 2016 0:08

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 28 Nov 2016 10:35

Dans ces derniers raisonnement, il ne faut pas oublier que dans les basses fréquences le SPL est directement lié au volume d'air brassé Vmax =Sd*Xmax. (dans les mêmes unité)
Ce niveau sonore peut être évalué grâce à la formule pratique:
SPLmax= 20*log(Xmax)+20*log(Sd)+40*log(Fmin) - 31,2 si le HP rayonne dans un demi espace.
Xmax en mm, Sd en cm² Fmin en Hertz. la masse volumique de l'air étant fixée à 1,205 kg/m3.
Parler d'un subwoofer de 8" signifie qu'il devrait posséder un Xmax colossal.(Sd =220cm² en moyenne)
Il n'y a pas de grands mystères dans le domaine. Vouloir descendre bas nécessite la possibilité de brasser un volume d'air important.
A moins de vouloir reproduire des sons soutenus, type orgue par exemple, à basse fréquence,
Il est possible de s’accommoder de Xmax plus réaliste. Il suffit d'écouter un pied de batterie ou une basse pour observer que le spectre bas n'apparait qu'a partir du sustain de l'enveloppe de la note. Autrement dit l'attaque, est essentiellement reproduite dans un registre ou le HP encaisse.
Et puis estimer un niveau maxi de 106dB signifie pour un enregistrement de bonne qualité un niveau moyen de l'ordre de 86dB par enceinte.
J'ai souvenir que ceux (du forum) qui ont écouté les Bilqis étaient très étonné par la qualité et le niveau de restitution du grave de cette petite enceinte. Alkasar, Nico, Breizheau, .... en faisaient parti.
Il est certain que l'asservissement en pression des HP, permet une approche différente des problèmes liés à la bonne restitution d'un signal sonore. Entre autre, le calcul du volume de charge close n'est plus critique. Par contre il faut savoir qu'un volume trop faible nécessite une amplification puissante, et que cette dernière doit être admissible par le HP.
Avatar de l’utilisateur
J-C.B
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6849
Inscription Forum: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie
  • offline

Message » 28 Nov 2016 11:43

J-C.B a écrit:Dans ces derniers raisonnement, il ne faut pas oublier que dans les basses fréquences le SPL est directement lié au volume d'air brassé Vmax =Sd*Xmax. (dans les mêmes unité)
Ce niveau sonore peut être évalué grâce à la formule pratique:
SPLmax= 20*log(Xmax)+20*log(Sd)+40*log(Fmin) - 31,2 si le HP rayonne dans un demi espace.
Xmax en mm, Sd en cm² Fmin en Hertz. la masse volumique de l'air étant fixée à 1,205 kg/m3.
Parler d'un subwoofer de 8" signifie qu'il devrait posséder un Xmax colossal.(Sd =220cm² en moyenne)
Il n'y a pas de grands mystères dans le domaine. Vouloir descendre bas nécessite la possibilité de brasser un volume d'air important.
A moins de vouloir reproduire des sons soutenus, type orgue par exemple, à basse fréquence,
Il est possible de s’accommoder de Xmax plus réaliste. Il suffit d'écouter un pied de batterie ou une basse pour observer que le spectre bas n'apparait qu'a partir du sustain de l'enveloppe de la note. Autrement dit l'attaque, est essentiellement reproduite dans un registre ou le HP encaisse.
Et puis estimer un niveau maxi de 106dB signifie pour un enregistrement de bonne qualité un niveau moyen de l'ordre de 86dB par enceinte.
J'ai souvenir que ceux (du forum) qui ont écouté les Bilqis étaient très étonné par la qualité et le niveau de restitution du grave de cette petite enceinte. Alkasar, Nico, Breizheau, .... en faisaient parti.
Il est certain que l'asservissement en pression des HP, permet une approche différente des problèmes liés à la bonne restitution d'un signal sonore. Entre autre, le calcul du volume de charge close n'est plus critique. Par contre il faut savoir qu'un volume trop faible nécessite une amplification puissante, et que cette dernière doit être admissible par le HP.


Attention, j'ai l'impression que je ne me suis pas bien fait comprendre, je ne veux pas transformer mon enceinte moniteur en SUBWOOFER, j'ai juste employé le terme Subwoofer pour désigner les HP Visatons, qui sont classés dans cette catégorie.

Je réitère mon souhait d'avoir un enceinte qui restitue de 40 hz à 20Khz. Je pensais donc confier à un (sub)woofer de 8" la restitution de 40Hz à 300Hz, et le reste à un coax.

JCD
jcdignan
 
Messages: 70
Inscription Forum: 25 Nov 2016 22:17
  • offline

Message » 28 Nov 2016 12:33

je ne veux pas transformer mon enceinte moniteur en SUBWOOFER
Je l'ai bien compris, mais j’appuie sur le fait, physiquement incontournable, que c'est le volume brassé max qui définit la fréquence min possible pour un niveau sonore déterminé.
La formule précédente montre ( sauf erreur) , pour un débattement de 5mm, à 40Hz un niveau SPL de 94dB soit un niveau en bande établie de 97dB.
Ce que traduisent aussi, ces courbes ou la limite définie par le Xmax( paramétré de 5 à 20mm par pas de 5mm) apparait en rouge.
Image
Cela est indépendant de la technologie adoptée.
Si tu désires un niveau de 106db en bande établie soit 106-3 à 40Hz, pour avoir la certitude de passer des sons soutenus à cette fréquence et ce niveau, il faut trouver un 8" capable de se débattre de +/- 15mm sans que la bobine sorte du champ. Ou choisir plus gros, un 15" par exemple.
Avatar de l’utilisateur
J-C.B
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6849
Inscription Forum: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie
  • offline

Message » 28 Nov 2016 15:02

Pour rajouter,

les données sont pour une enceinte.
en stéréo,c'est +6dB/W/m.(doublement de la surface émissive et doublement de la puissance élec. fournie).

Il y a un "geste intéressant" ,c'est de se procurer un sonomètre (même à faible précision,genre +- 1dB),
et de prendre le "pouls",càd le niveau continu musical que l'on supporte pendant 1 ou 2 heures par ex.(au point d'écoute)
pour ma part,95dB moyen,ça me casse les tympans au bout de 5 minutes

Faut testet/jauger.
thierry38...
 
Messages: 485
Inscription Forum: 29 Déc 2015 15:26
  • offline

Message » 28 Nov 2016 15:16

les données sont pour une enceinte.
en stéréo,c'est +6dB.
Cela ne serait valable que si les signaux issus des enceintes étaient parfaitement corrélés.
/W/m
?
Avatar de l’utilisateur
J-C.B
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6849
Inscription Forum: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie
  • offline

Message » 28 Nov 2016 15:29

Haas effect.

Watt/mètre.
thierry38...
 
Messages: 485
Inscription Forum: 29 Déc 2015 15:26
  • offline

Message » 28 Nov 2016 15:52

Haas effect.
Ah! bon. Explique

Watt/mètre.
Sur des signaux relatifs, tu es sur ?
Avatar de l’utilisateur
J-C.B
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6849
Inscription Forum: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie
  • offline

Message » 28 Nov 2016 16:42

J-C.B a écrit:
je ne veux pas transformer mon enceinte moniteur en SUBWOOFER
Je l'ai bien compris, mais j’appuie sur le fait, physiquement incontournable, que c'est le volume brassé max qui définit la fréquence min possible pour un niveau sonore déterminé.
La formule précédente montre ( sauf erreur) , pour un débattement de 5mm, à 40Hz un niveau SPL de 94dB soit un niveau en bande établie de 97dB.
Ce que traduisent aussi, ces courbes ou la limite définie par le Xmax( paramétré de 5 à 20mm par pas de 5mm) apparait en rouge.
Image
Cela est indépendant de la technologie adoptée.
Si tu désires un niveau de 106db en bande établie soit 106-3 à 40Hz, pour avoir la certitude de passer des sons soutenus à cette fréquence et ce niveau, il faut trouver un 8" capable de se débattre de +/- 15mm sans que la bobine sorte du champ. Ou choisir plus gros, un 15" par exemple.


Ok je comprends mieux, merci pour l'explication. Mais je n'ai jamais indiqué de niveau :o je n'ai fait que donner un exemple pris a la volée sur les caractéristiques d'une enceinte que j'ai entendue. De plus les 106 dB annoncés étaient pour l'enceinte complète avec une disto de 3%. La valeur pour le grave de la K+H O 300 est :
Niveau de pression sonore maximal en demi-espace, pour 3% de THD, à 1 m --> 100,6 dB SPL
(moyenné entre 50 Hz et 100 Hz)

Et effectivement, je n'ai peut être pas besoin de tout ça :D
Attention, n'y voyez pas la que je cherche un compromis pour acheter un "gamelle" pas chère.
Je vais reprendre les bases de HP et les mesures indiquées par JCB, et je verrais si je passe par un 10" au lieu d'un 8", bon au niveau taille, ca va pas être bcp plus grand donc, à voir.

Au fait une question au passage JCB, quid de l'utilisation de deux HP en // au niveau de l'asservissement est-ce envisageable ?

JCD
jcdignan
 
Messages: 70
Inscription Forum: 25 Nov 2016 22:17
  • offline

Message » 28 Nov 2016 16:56

deux HP en // au niveau de l'asservissement est-ce envisageable ?
Ce n'est pas optimum. Perso, je ne le ferai pas. Vu le prix de l'amplification en DiY, il y a lieu de s'interroger. Le LM3886 (<6€ chez Moiser, il en faut deux) est tout à fait adapté pour un 8Bx/N
En ce qui concerne la limitation de bande aux basses fréquences, Mackye a adopté une solution que j'ai utilisé dans un ampli basse dans les années 70, à savoir un filtre passe haut à fréquence variable. Ce dernier ajuste la f de coupure lorsque l'enceinte est fortement sollicitée. Bien fait, c'est quasi inaudible.
Avatar de l’utilisateur
J-C.B
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6849
Inscription Forum: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie
  • offline

Message » 28 Nov 2016 19:39

L'idée du sonomètre c'est pas mal, en effet.

JCB, lorsqu'un constructeur annonce un niveau max de 106dB/1m, c'est le régime crête?
Le volume d'air brassé (le Vd?) quand tu le doubles dans les graves c'est intéressant, pourquoi ça ne serait pas bon (surtout asservi)?
Est ce que l'asservissement prend en compte l'effet de baffle?
En ce qui concerne l'application, il veut du filtrage actif et les amplis il y en a à tous les prix, ou bien tu as besoin d'un amplificateur particulier pour réaliser l'asservissement?

Regardes les références Dayton, il y a des HP intéressants, les rendements pas toujours au top, mais pour ton application ça peut être de bons candidats.
Nico1383
 
Messages: 1040
Inscription Forum: 26 Juil 2009 19:58
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 28 Nov 2016 20:15

Bonjour Nico1383,
Tant qu'il s'agit d'une écoute de proximité, car notre camarade n'a rien décidé de ferme, il y a intérêt à assurer une source ponctuelle. Je considère aussi, pour l'avoir vécu qu'un IS ne travaille pas toujours dans les mêmes lieux, il ne faut pas que l'enceinte soit intransportable.
Il est très confortable dans ce boulot ou l'oreille est sollicitée de nombreuses heures de pouvoir se fier à sa propre paire d'enceintes.
Sinon, il est clair que doubler la surface radiante, double le volume brassé.
Vu ainsi, toujours par soucis de ponctualité pourquoi pas un MTM, sans oublier que posée sur le bandeau de la console, une enceinte de proximité doit oculter la vue au minimum. Souvent la vitre qui sépare le control room et le studio est face à la console.

Est ce que l'asservissement prend en compte l'effet de baffle?
il accentue la zone de Fresnel, à travers cela l'effet de baffle est forcément diminué. Mais je ne jouerai pas sur ce paramètre. En outre, il permet de diminuer le bafflage à travers des volumes nécessaires faibles.

En ce qui concerne l'application, il veut du filtrage actif et les amplis il y en a à tous les prix, ou bien tu as besoin d'un amplificateur particulier pour réaliser l'asservissement?
Tu perds de vue la compacité de l'enceinte. A mon gout l'amplification doit y être intégrée .
Avatar de l’utilisateur
J-C.B
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6849
Inscription Forum: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie
  • offline

Message » 28 Nov 2016 22:17

J-C.B a écrit:Tant qu'il s'agit d'une écoute de proximité, car notre camarade n'a rien décidé de ferme, il y a intérêt à assurer une source ponctuelle. Je considère aussi, pour l'avoir vécu qu'un IS ne travaille pas toujours dans les mêmes lieux, il ne faut pas que l'enceinte soit intransportable.
Il est très confortable dans ce boulot ou l'oreille est sollicitée de nombreuses heures de pouvoir se fier à sa propre paire d'enceintes.
Sinon, il est clair que doubler la surface radiante, double le volume brassé.
Vu ainsi, toujours par soucis de ponctualité pourquoi pas un MTM, sans oublier que posée sur le bandeau de la console, une enceinte de proximité doit oculter la vue au minimum. Souvent la vitre qui sépare le control room et le studio est face à la console.


Si si c'est assez ferme, ce sera une écoute de proximité, je ne travaille pas encore dans un studio, donc elle me serviront d'abord a écouter ma musique sur mon mac derrière un DAC. C'est pour toutes les raisons évoquée ci dessus qu'elles ne doivent pas être trop volumineuses donc je suis pas très chaud pour mettre un 10" pour les graves.

J-C.B a écrit:Tu perds de vue la compacité de l'enceinte. A mon gout l'amplification doit y être intégrée .

Oui affirmatif

JCB, pour mon choix de HP, vu que l'asservissement oblige une enceinte close, faut-il obligatoirement choisir un HP adapté à une charge close avec Fs/Qts <100, ou peu importe ?

JCD
jcdignan
 
Messages: 70
Inscription Forum: 25 Nov 2016 22:17
  • offline

Message » 28 Nov 2016 22:38

Pour environ 54L externe, tu peux faire une enceinte de proximité (quand on dit de proximité, l'écoute est à quelle distance?) qui descend à 40Hz en doublant le grave sans x-max de compétition. C'est en bass-reflex, avec un doublet de 6.5", et ça doit faire 106dB/1m en continu, avec une 40aines de watts.
En restant dans le côté pratique, tu peux caser 2 poignées, une embase pour mettre un pied, l'amplification.
Jcdignan, tu es vraiment contre le bass-reflex, car une solution dans le genre remplis ton cahier des charges, et ce que tu ne dépenses pas dans les HP tu le mets dans un ampli-dsp 3 canaux, par contre quels genres de modules iraient, c'est à voir en fonction des HP choisis.
Je trouve que ça reste compact, ça fait du grave, et tu peux faire chaque registre (grave (40-200) médium (200-2k) aigu (2k-20k)) par un HP.
Si tu es tenté par l'asservissement, tu peux essayer de simuler les HP en clos avec une LT, pour avoir une idée des puissances qu'il te faut pour le volume dédié à ton HP de grave (corrige moi JCB, mais en gros niveau puissance consommé par le HP, ça ressemble à ce qu'une LT fait?).
Nico1383
 
Messages: 1040
Inscription Forum: 26 Juil 2009 19:58
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 28 Nov 2016 22:43

Il est vrai qu'un ingé son se déplace parfois avec ses enceintes, mais je n'ai pas vu ce critère dans le cahier des charges. Dans ce cas, l'amplification intégrée dans l'enceinte peut être un handicap car cela alourdi fatalement l'enceinte. 8 pouces pour une enceinte de proximité, c'est déjà beaucoup. En plus, les HP de grand diamètre posent des problèmes de directivité qui sont plus prégnants en proximité, pour des raisons trigonométriques évidentes.

54L, ce n'est définitivement pas une enceinte de proximité. Une enceinte de proximité c'est 1m, voire 1,5m très grand maximum. Et dans ce cas, le max, c'est plutôt 20L.
Glazik
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 1171
Inscription Forum: 25 Sep 2003 15:50
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message