Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: aurelien69 et 14 invités

Les enceintes ( hors caissons qui ont un forum à part )

Quel est la meilleur technique d'assemblage ?

Message » 04 Avr 2018 3:19

Peu importe... entre "cons", on se comprend...
Par là je veux dire que d'une part/d'un côté (comme de l'autre) vous faites preuve de trop d’intransigeance... et pourtant je sais - pour vous avoir lu les uns comme les autres - que vous êtes aussi souples qu'une danseuse du Crasy Horse de l'époque de Lova Moore...
Donc... bon... c'est juste indigeste de lire vos remontrances...
Alex.H
 
Messages: 1923
Inscription: 20 Nov 2015 21:13
  • offline

Annonce

Message par Google » 04 Avr 2018 3:19

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 04 Avr 2018 6:37

Merci Alex pour le recadrage, j'allais le faire.
Si on pouvait rester sur le sujet de départ SVP.
Merci.

La configuration dans mon profil


C'est parce-que la lumière va plus vite que le son que certains paraissent brillants jusqu'à ce qu'ils parlent !
Avatar de l’utilisateur
ASP68
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3453
Inscription: 08 Mai 2010 18:54
Localisation: La plus belle région de France, l'Alsace (68)
  • online

Message » 04 Avr 2018 6:46

ASP68 a écrit:Merci Alex pour le recadrage, j'allais le faire.
Si on pouvait rester sur le sujet de départ SVP.
Merci.


Je plussoie!

Quelqu'un aurait-il fait des test avec différents type de colle? Colle blanche vinylique traditionnelle ou epoxy? j'ai entendu parler des colles d'os/nerf, qui sont réversible à la chaleur. Un avis?
Rotche
 
Messages: 26
Inscription: 02 Juin 2017 18:14
Localisation: Ile de La Réunion
  • offline

Message » 04 Avr 2018 7:15

Rotche a écrit:
ASP68 a écrit:Merci Alex pour le recadrage, j'allais le faire.
Si on pouvait rester sur le sujet de départ SVP.
Merci.


Je plussoie!

Quelqu'un aurait-il fait des test avec différents type de colle? Colle blanche vinylique traditionnelle ou epoxy? j'ai entendu parler des colles d'os/nerf, qui sont réversible à la chaleur. Un avis?


Les colles epoxy sont plus fortes, mais plus difficiles à manier, et plus odorantes (et probablement plus toxiques) . Elles sont également beaucoup plus onéreuses
Les colles d'os nef, a mon avis c'est moins costaud que de la vinilyque.

La configuration dans mon profil


Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 6807
Inscription: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline

Message » 04 Avr 2018 7:27

La bonne vielle colle blanche basique pour des assemblages de caisses bois reste bien la plus simple et efficace , le seul truc c'est qu'il faut bien respecter le temps minimum de mise sous pression des partie collées mais ça reste assez rapide
qmsqts
 
Messages: 1240
Inscription: 01 Mar 2007 19:43
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 04 Avr 2018 7:38

Je n'utilise que la colle blanche aussi. Tu peux replacer si problème à l'assemblage. Si tu en mets trop et que ca dégouline un coup d'éponge humide à l'eau tiède et c'est nickel.
Une fois la caisse assemblée j'en passe même dans les angles comme on le ferait pour un joint silicone. Ca augmente bien l'étanchéité. Mais comme dit powerdoc il faut un temps sous presse (les vis font office de presse).
La colle neoprene ça prends tout de suite mais il ne faut pas se tromper. Une fois en place c'est fini. Et pas sûr que pour assembler du medium ou du CTP ce soit vraiment mieux sur la tenue mécanique.
Avatar de l’utilisateur
Kro
Staff DIY
Staff DIY
 
Messages: 28335
Inscription: 12 Jan 2004 19:24
Localisation: L'Isle d'Abeau (38)
  • offline

Message » 04 Avr 2018 9:28

Kro a écrit:Je n'utilise que la colle blanche aussi. Tu peux replacer si problème à l'assemblage. Si tu en mets trop et que ca dégouline un coup d'éponge humide à l'eau tiède et c'est nickel.
Une fois la caisse assemblée j'en passe même dans les angles comme on le ferait pour un joint silicone. Ca augmente bien l'étanchéité. Mais comme dit powerdoc il faut un temps sous presse (les vis font office de presse).
La colle neoprene ça prends tout de suite mais il ne faut pas se tromper. Une fois en place c'est fini. Et pas sûr que pour assembler du medium ou du CTP ce soit vraiment mieux sur la tenue mécanique.



C'est Qmsqts qui l'a dit, mais je suis entièrement d'accord : bien respecter le temps de serrage. (pour ma part, je dépasse toujours les préconisations du fabricant de colle : si il y a des vis la question ne se pose pas)

La configuration dans mon profil


Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 6807
Inscription: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline

Message » 04 Avr 2018 9:48

PETOIN Dominique a écrit:Je me moque pas mal de ce que font les fabricants d'enceintes : Ils ont le droit de faire n'importe quoi et de trouver des pigeons sourds pour acheter leurs produits.

J'ai eu des enceintes multivoies, et ai cherché ce qui était important et ce qui l'était moins.
La mise en phase acoustique par recul du médium par rapport au grave, du recul du tweeter par rapport au médium, font partie des choses importante à respecter.
Que vous ne le faites pas est votre responsabilité.
Mais ne laissez pas entendre qu'aligner trois HP sur la même face avant sans recul relatif est une bonne chose.
Il y a un minimum de règles à respecter dans le DIY, et de bonnes pratiques à partager.

Je connais le filtrage, et il y a dans mon site deux outils assez pointus :
- Un simulateur théorique de filtre JMLC qui permet de savoir si nous avons besoin d'un recul théorique.
- Un outil pour calculer le centre acoustique d'un HP classique.
Je rappelle qu'un délai théorique de 0 mm, c'est l'alignement des centres acoustiques dans le même plan vertical, donc un recul du tweeter et du médium par rapport au grave.

Pour avoir mesuré des Cabasse Caravelle, je peux affirmer que le recul des HP est bidon dans ce cas précis, il en faudrait plus que ce qu'il y a en pratique...

Je ne sais pas qui rigole le plus entre vous et moi. La compétence n'est pas drôle tout les jours...

Cordialement, Dominique


On peut pencher la face avant pour aligner les HP!...ou utiliser les délais en actif pour rectifier...de toute façon, aligner à une coupure de 250Hz ne me semble pas faisable esthétiquement parlant. Aprés, on peut rectifier la phase grâce à rephase dans tout les cas et obtenir des signaux carrés..carrés :siffle: !

Un exemple de centres émissifs tweeter-medium alignés:

Image
sdf
 
Messages: 4399
Inscription: 09 Jan 2003 16:22
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 04 Avr 2018 9:52

J'utilise avec succès de la Sader Bostik R22 et R41.
sdf
 
Messages: 4399
Inscription: 09 Jan 2003 16:22
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 04 Avr 2018 10:10

La colle blanche vinylique c'est le top, cette colle "soude" les deux pièces en pénétrant dans les pores du bois.

Les colles d'os/nerf/poisson sont différentes:
La colle d'os était/est utilisée surtout pour les travaux de marqueterie et pièces martyres. Celle-ci étant réversible elle permet un démontage /repositionnement/restauration des pièces. Très utile pour le placage.
La colle de poisson à quelque chose prêt c'est la même, il me semble que la température de stabilisation diffère.
La colle de nerf (poudre) est utilisée pour donner de la souplesse à la colle d'os (additif). On appelle ce mélange "colle forte"

La néoprène je conseille la plan de travail, résiste aux fortes chaleurs et sollicitations, costaud.
La polyuréthane résiste à l'eau, gonfle pour les assemblages qui ne plaque pas très bien. Par contre à mon sens elle est moins solide pour faire du meuble. Elle fini par sécher et s'effriter avec le temps, c'est pas une "soudure" comme la colle blanche. On l'utilise plus en charpente

La configuration dans mon profil


La CG Baffle => cg-en-cours/projet-bounty-la-cg-baffle-t30102524.html
CG STX => ww.homecinema-fr.com/forum/post180190444.html#p180190444
Avatar de l’utilisateur
GoodNoize
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1617
Inscription: 13 Juil 2016 9:11
Localisation: Lons Le Saunier
  • offline

Message » 04 Avr 2018 10:23

Merci pour ces précisions.
Et en plaquage, vous faites quoi/comment ?

La configuration dans mon profil


C'est parce-que la lumière va plus vite que le son que certains paraissent brillants jusqu'à ce qu'ils parlent !
Avatar de l’utilisateur
ASP68
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3453
Inscription: 08 Mai 2010 18:54
Localisation: La plus belle région de France, l'Alsace (68)
  • online

Message » 04 Avr 2018 10:47

ASP68 a écrit:Merci pour ces précisions.
Et en plaquage, vous faites quoi/comment ?


Pour le placage , j'utilise la neoprène liquide que j'étale à la brosse (en prendre une la moins chère possible car elle est sacrifiée)

La configuration dans mon profil


Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 6807
Inscription: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline

Message » 04 Avr 2018 11:17

ASP68 a écrit:Merci pour ces précisions.
Et en plaquage, vous faites quoi/comment ?


Il y à la technique de colle blanche => laisser secher => fer à repasser

Personnellement j’utilise de la néoprène, parce qu'on m'a appris comme ça à l'école et j'ai plus l'habitude.
Ce produit en particulier : Image
C'est du luxe mais j'ai jamais eu de problèmes avec ce produit même dans des endroits sollicités (bistrot, banque d’accueil)
Je l'étale avec une "raclette crantée".
Je laisse dépasser et affleure à la défonceuse. Dans les règles de l'art il faut une affleureuse, en réalité seule la vitesse de rotation change. Faire des essais pour trouver la bonne vitesse d'avance. Mettre du scotch de peintre partout ou on à peur que ça éclate.

Pour revenir au sujet de départ j’utilise principalement des lamello pour la facilité d'ajustement.
Si soumis à des contraintes plus forte ou plus grosse épaisseur de panneaux je fais des "fausse languettes" de 1/3 de l'epaisseur du panneau avec du contreplaqué marin. (2 rainures puis languettes rapportée)
Image
Si vous n'avez pas de machine à lamello, une fraise à rainurer et des fausses languettes en CP de 5mm ça bouge pas.
Je boude un peu les tourillons par flemme car il faut des perçages impeccables et dans l'idéal une perceuse à colonne et une perceuse horizontale type mortaiseuse. Ceci-dit le technique de Kro avec les pointes de repérage marche bien. Avec les lamello/languettes il y à qu'un seul réglage.
Pour les adeptes des coupes d'onglets j'aime bien mettre une languette rapportée :
Image
Sauf que je fait des rainures arrêtée pour pas voir la languette en bois de bout. J'utilise cette technique quand je fait du 100% massif.

Pour le massif: Lors de la réalisation de mes enceintes "voir topic biblio focal", j'ai fait une caisse en mdf de 15mm que j'ai plaquée avec du massif de 10mm. Cela permet de limiter le travail du bois et apporter une finition plus "brut".
Techniquement la caisse doit être plus inerte mais les phénomènes vibratoires en audio, c'est pas mon domaine.

La configuration dans mon profil


La CG Baffle => cg-en-cours/projet-bounty-la-cg-baffle-t30102524.html
CG STX => ww.homecinema-fr.com/forum/post180190444.html#p180190444
Avatar de l’utilisateur
GoodNoize
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1617
Inscription: 13 Juil 2016 9:11
Localisation: Lons Le Saunier
  • offline

Message » 04 Avr 2018 11:20

Alex.H a écrit:Donc... bon... c'est juste indigeste de lire vos remontrances...

Bonjour juste une petite réflexion unique !

Quand une personne intervient et dit ouvertement :

Ce n'est pas sérieux de faire une enceinte DIY avec trois HP, graves, médium et tweeter, sur la même face avant.

Et donc faire passer des gens comme Kro, Agnostic1er, Sagem, Wilmo76 ... Pour des gens pas sérieux, donc des incompétents ... N'est-ce pas un peu osé et condescendant pour des personnes qui je pense ont plus que fait leurs preuves, non ?

L'audio n'est pas une science occulte, il suffit de l'apprendre sans rester figé sur des théories qui n'ont pas lieu d'être et sont invalides.

Bonne journée
Esscobar
 
Messages: 2714
Inscription: 27 Sep 2016 18:10
  • offline

Message » 04 Avr 2018 12:58

Les assemblages de bois, c'est toujours la même chose.
Du moment que les joints sont propres et bien parallèle, pas besoin de mettre des tourillons ou autre lamello.
Quelques rappels:
- La colle vinylique est faite pour coller le bois et le fait très bien. Certaines sont réversibles (en chauffant avec un fer à repasser) d'autre non (Titebond III par exemple).
- La colle vinylique pénètre dans les pores du bois et en séchant se rétracte légèrement
- Un joint de colle bien fait est plus solide que le bois autour. Si ça casse, c'est la fibre de bois qui s'arrache, pas le joint de colle
- Il est préférable de mettre en presse (avec cales martyres) plutôt que de visser ou clouer, la pression de collage sera mieux répartie.
- Il faut mettre la juste quantité de colle, ça évite que ça ne glisse !

L'époxy c'est bien pour coller deux matériaux différents, comme la néoprène d'ailleurs.
Ceci-dit, j'ai déjà coller de l'alu sur du bois avec la Titebond III, et également de l'acier sur du bois avec la même colle ça bouge pas.

Les colles animales sont utilisés en lutherie pour leur coté réversible (en chauffant) et le fait que le temps d'utilisation est souvent un peu plus long que les colles à bois.

D.

La configuration dans mon profil


La bougie de ton intelligence n'éclairera ta vie que le jour où tu arrêteras toi-même de souffler dessus !
Avatar de l’utilisateur
Dagda
Staff DIY
Staff DIY
 
Messages: 8932
Inscription: 22 Déc 2005 14:53
Localisation: Fontenay sous Bois
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message