Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Pour discuter de tout ce qui sert dans un projet DIY, de la défonceuse au logiciel de mesure

Test matériel de mesure

Message » 29 Jan 2017 22:14

Dans ce domaine, je ne pense pas que le prix soit le reflet de ce que qualité peut dire, surtout en usage amateur.
Tu ne vas pas faire la tournée des Zenith avec ton micro.

L'idée du est cardio intéressante.
Il est vrai que l'on cherche le plus souvent à avoir une mesure du son direct et pour cela on utilise un micro de mesure qui lui est omni.

J'ai testé rapidement ce kit :
https://www.thomann.de/fr/the_tbone_sc140_stereoset.htm

Voici comparé à un M23, sans aucune courbe de calibration.
En rouge et brun le micro de mesure M23 et en bleu le cardio SC140.
Le mesures du dessus sont à 1.5m de l'enceinte, celle du dessous vers 3.5m (position d'écoute).
cardio.PNG


Et la phase correspondante en position d'écoute.
cardio phase pos.PNG


PS : les caissons étaient coupés lors de ces mesures.

Un jour je m'y remettrais, il y surement moyen d'avoir des choses intéressantes et surtout si l'on mesure avec 2 micros en simultané.
Plus serait mieux, mais moins simple niveau carte son.

PS2 : les courbes de calibration, c'est bien, mais faut pas en abuser, ce n'est qu'une correction logicielle qui peut être trompeuse sur des mesures de distos par exemple.
thierryvalk
 
Messages: 5509
Inscription: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique

Annonce

Message par Google » 29 Jan 2017 22:14

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 29 Jan 2017 23:10

thierryvalk a écrit:L'idée du est cardio intéressante.

Je me suis toujours demandé pourquoi on mesurait avec des micros omni ...
En mesure de proximité, on veut le signal direct et donc plus le micro est directif et mieux c'est.
En mesure au point d'écoute, on a le vague espoir de mesurer ce qu'on entend, sauf que l'oreille est tout sauf omnidirectionnelle :
Image
Dernière édition par tcli le 29 Jan 2017 23:37, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


J'avais la télé, mais ça m'ennuyait, je l'ai r'tournée. D'l'aut' côté c'est passionnant
Avatar de l’utilisateur
tcli
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3466
Inscription: 23 Nov 2009 22:40
Localisation: Complètement à l'ouest
  • offline

Message » 29 Jan 2017 23:29

d'ailleurs on entend tout de suite la diff entre un 40X60 et un 60X40 avec nos OMNIRAY D'oreilles :siffle: :mdr:
Sagem
 
Messages: 13596
Inscription: 29 Nov 2007 10:55
Localisation: lyon
  • offline

Message » 29 Jan 2017 23:38

On quand même le droit d'écouter couché non ? :lol:
Avatar de l’utilisateur
androuski
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 19870
Inscription: 14 Mar 2007 14:43
Localisation: Tu n'as pas envie de le savoir.
  • offline

Message » 30 Jan 2017 2:27

Bonsoir

tcli a écrit:
thierryvalk a écrit:L'idée du est cardio intéressante.

Je me suis toujours demandé pourquoi on mesurait avec des micros omni ...

Ils donnent une mesure exacte de la pression sonore.

En mesure de proximité, on veut le signal direct et donc plus le micro est directif et mieux c'est

La pression sonore en proximité est élevée par rapport au son environnant qui est comme du bruit de fond. .

En mesure au point d'écoute, on a le vague espoir de mesurer ce qu'on entend, sauf que l'oreille est tout sauf omnidirectionnelle

L'oreille est sensible à la pression sonore. Point commun donc avec un micro omnidirectionnel. Et elles sont deux, avec la tête qui participe à la localisation des sons. Vouloir mesurer ce qu'on entend est présomptueux, la 'post-prod' effectuée par le cerveau jouant un rôle énorme dans la perception finale.

Siméon
etsimonogn
 
Messages: 248
Inscription: 16 Aoû 2016 11:46
  • offline

Message » 30 Jan 2017 10:08

C'est mon cerveau qui fait la post prod??? :o Hé merdeuuuu.... :ko:
Sagem
 
Messages: 13596
Inscription: 29 Nov 2007 10:55
Localisation: lyon
  • offline

Message » 30 Jan 2017 10:11

etsimonogn a écrit:Bonsoir

tcli a écrit:Je me suis toujours demandé pourquoi on mesurait avec des micros omni ...

Ils donnent une mesure exacte de la pression sonore.

En mesure de proximité, on veut le signal direct et donc plus le micro est directif et mieux c'est

La pression sonore en proximité est élevée par rapport au son environnant qui est comme du bruit de fond. .

En mesure au point d'écoute, on a le vague espoir de mesurer ce qu'on entend, sauf que l'oreille est tout sauf omnidirectionnelle

L'oreille est sensible à la pression sonore. Point commun donc avec un micro omnidirectionnel. Et elles sont deux, avec la tête qui participe à la localisation des sons. Vouloir mesurer ce qu'on entend est présomptueux, la 'post-prod' effectuée par le cerveau jouant un rôle énorme dans la perception finale.

Siméon


+1 :bravo:
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 5626
Inscription: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • online

Message » 30 Jan 2017 12:11

Bonjour

J'ai une question peut-être idiote mais si d'un coup le micro ou le type de micro est mis en question qu'en est il de toutes les mesures faites précédemment par ceux qui en parle ?
Regular
 
Messages: 122
Inscription: 18 Jan 2017 11:19
  • offline

Message » 30 Jan 2017 13:09

Ils donnent une mesure exacte de la pression sonore.

Oui, mais en ayant la bonne courbe selon l'orientation du micro.
Un micro de mesure, c'est surtout fait, il me semble, pour des mesures de bruits : avions, usines ... ou encore pour vérifier un niveau dans une salle de cinéma par exemple.
C'est donc une mesure omni qui est demandée et d'avoir une mesure absolue. D'où la classification de certains micros de mesure.

Nous ce que l'on a, c'est une enceinte dans une pièce et l'on recherche à avoir le moins pire comme mesure en tentant de séparer ce qui est direct ou indirect.
Un cardio va bien mesurer une pression sonore, mais en favorisant un axe. C'est pas plus mal.

Il y a pas mal de lecture sur les mesures audio dans des salles, petite ou grandes.
Il existe aussi des produits "innovants" tel que chez Trinnov.
http://www.trinnov.com/technologies/3d- ... one-3d-fr/

Aucune idée de l'efficacité réelle de ce produit.

Vu que l'on est en DIY, on peut aller un peu plus en avant dans les recherches, par exemple :
http://www.montefiore.ulg.ac.be/service ... on_tfe.pdf

Quelques capsules de micro à 2€, un peu de travail manuel puis de logiciel et il deviendrait possible d'avoir une représentation 3D du son.
Toujours pas l'équivalent de ce que l'on entend, mais au-moins de savoir qui est quoi dans ce l'on mesure.
thierryvalk
 
Messages: 5509
Inscription: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique

Message » 30 Jan 2017 13:52

tcli a écrit:
Je me suis toujours demandé pourquoi on mesurait avec des micros omni ...
En mesure de proximité, on veut le signal direct et donc plus le micro est directif et mieux c'est.


L'avantage du micro omni est qu'il n'est pas soumis à l'effet de proximité, sa réponse est stable avec la distance,
quand un cardioïde dans l'axe à quelques centimètres d'un boomer donnera une réponse complètement faussée,
augmentant les basses fréquences.
Cependant il y a un angle d'incidence, à trouver par comparaison, pour lequel cet effet s'estompe.

cdt

from DPA: http://www.dpa-by-audio2.fr/wp-content/uploads/2014/03/50omndirectionnel_versus_cardio%C3%AFde1.pdf
Dernière édition par jimbee le 30 Jan 2017 16:39, édité 1 fois.
jimbee
 
Messages: 197
Inscription: 21 Oct 2012 17:20
  • offline

Message » 30 Jan 2017 14:48

Bonjour

thierryvalk a écrit:
Ils donnent une mesure exacte de la pression sonore.

Oui, mais en ayant la bonne courbe selon l'orientation du micro. Un micro de mesure, c'est surtout fait, il me semble, pour des mesures de bruits : avions, usines ... ou encore pour vérifier un niveau dans une salle de cinéma par exemple.
C'est donc une mesure omni qui est demandée et d'avoir une mesure absolue. D'où la classification de certains micros de mesure.

Ca ne dépend pas vraiment de ce que l'on mesure puisque c'est fait pour mesurer la pression sonore en un point précis.

Nous ce que l'on a, c'est une enceinte dans une pièce et l'on recherche à avoir le moins pire comme mesure en tentant de séparer ce qui est direct ou indirect.

On sait s'affranchir de l'indirect par fenêtrage ou en l'atténuant énormément par anéchoïsme ambiant.

Un cardio va bien mesurer une pression sonore, mais en favorisant un axe. C'est pas plus mal.

Je crois qu'un cardio utilise en partie la vitesse de l'onde sonore et pas la pression pure.

Siméon
etsimonogn
 
Messages: 248
Inscription: 16 Aoû 2016 11:46
  • offline

Message » 30 Jan 2017 15:00

Sagem a écrit:C'est mon cerveau qui fait la post prod??? :o Hé merdeuuuu.... :ko:

'Post-prod' c'était pour rigoler. Disons 'post-proc'. Après avoir été capté par les organes d'audition, le signal est analysé par le cerveau qui se livre en une fraction de seconde à une grosse opération de tri des informations avant de réagir.

Siméon
etsimonogn
 
Messages: 248
Inscription: 16 Aoû 2016 11:46
  • offline

Message » 30 Jan 2017 17:47

Tout les micro directifs ont ce qu'on appel un effet de proximité, et donc modification de la réponse dans le grave/bas medium en fonction de la proximité du micro, ce genre de micro ont un fonctionnement non-linéaire avec la distance, aucun acousticien ou professionnels de la mesure acoustique n'utilise de micro directifs pour ce genre de mesure :wink:
Dernière édition par wakup2 le 31 Jan 2017 16:58, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 5626
Inscription: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • online

Message » 30 Jan 2017 20:09

Un doc intéressant sur le fonctionnement des micro, l'effet de proximité y est parfaitement expliqué :wink:

http://www.claudegabriel.be/Acoustique% ... re%205.pdf
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 5626
Inscription: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • online

Message » 30 Jan 2017 20:43

Bonjour à tous,

Je me lance, c'est mon premier message sur un forum, inscrit depuis dix jours seulement.
J'espère pouvoir bénéficier de vos conseils. Bientôt les enfants vont quitter la maison et je vais pouvoir me remettre sérieusement à une vielle passion, celle des enceintes DIY (j'ai commencé à l'époque des kits Siare). J'ai besoin de m'équiper en mesure, cela fait quelque temps que je parcours les différents forums, blogs et sites web afin de trouver la bonne configuration.

J'ai déjà le PC portable (sous Windows7 64bits). C'est quoi la meilleure carte son pour faire des mesures ? J'aimerais bien pouvoir avoir des niveaux pro en entrée et sortie, pour attaquer un filtre numérique avec les bons niveaux sans avoir à le bricoler pour l'adapter, mais aussi du numérique en entrée/sortie jusque 192kHz.
Et le logiciel peut-on vraiment utiliser les gratuits, ou bien ne pas s'embêter et acheter une solution toute faite comme ClioPocket? L'avez vous testé car personne n'en parle ici?

Si je comprends bien les dernières discussions, faut-il avoir plusieurs types de micros, adaptés chacun à un type de mesures/distance?

Je voudrais me construire de grosses enceintes, avec un gros haut-parleur de grave (pourquoi pas deux car j'ai la place) et peut-être m'orienter vers un pavillon pour le médium aigue, comme pour les enceintes de cinéma (j'aime bien les JBL). Il y a-t-il du matériel plus adapté à mesurer ce type de matos, ou quelle que soit la taille de l'enceinte on peut utiliser la même chose? C'est à quelle distance l'effet de proximité pour le micro?

A vous lire
Zilwicki
 
Messages: 220
Inscription: 20 Jan 2017 0:18
Localisation: Le Havre
  • offline


Retourner vers Outils & Logiciels

 
  • Articles en relation
    Dernier message