Modérateurs: Staff Home-Cinéma, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités

Tout sur les écrans de projection (fixes, déroulants, ouvrants, motorisés...)

peut être une nouvelle idée d'écran de projection

Message » 10 Jan 2019 12:49

Je voudrais alerter les forumeurs sur la fausse bonne idée des projecteurs à Ultra Courte Focale. Vous êtes nombreux à vous laisser tenter par ce type de matériel (je n'ose pas dire ce type de "projecteur") car ils présentent l'avantage apparent de ne pas avoir besoin de recul.
Sur le plan technique, c'est tout à fait exact. Mais il faut connaitre 2 informations importantes: 1) Le contraste de ces projecteurs (quelque soit la marque) est très mauvais: souvent autour de 3000 ou 10000:1, alors qu'un projecteur moyen a un contraste de 60.000 et un très bon projecteur + 100.000:1. Les consommateurs ne voient que la puissance lumineuse annoncée (de plus en plus avec lampes laser pour faire croire que cela résout le problème des projecteurs) alors qu'une belle image est due à son taux de noir diffusé dans les couleurs, donc à son contraste.
2) Tous les projecteurs à Ultra Courte Focale ont été conçus initialement pour les écoles, et par extension pour le grand public qui ne s'y connait pas: ce sont des projecteurs dont la lentille est conçue pour que l'image projetée soit la plus grande possible sans nécessiter de recul. Donc forcément, la lentille déforme considérablement l'image. C'est pourquoi ces "projecteurs" sont exclusivement conçus pour projeter sur des murs rigides, ou des planches, ou des tableaux blancs comme dans les écoles. Ainsi, les publicités de ces projecteurs les montre bien en train de projeter sur un mur et non sur un écran. Aucune toile cinéma même tensionnée ou tendue sur cadre ne peut être associée à des Ultra Courte Focale car les tendeurs des écrans (tensionnés ou fixes et quelque soit la marque) ne peuvent jamais tendre à 100% sur tous les bords: une toile reste une toile (et heureusement).
J'espère que ces informations permettront au grand public de moins se faire avoir, ou au moins de choisir en toute connaissance de cause. Si les Ultra Courte Focale étaient de bons projecteurs, ils seraient utilisés par dans les vrais salles cinémas. En résumé, choisissez votre projecteur pour son contraste et non sa puissance lumineuse,et vous serez certain de ne pas vous faire avoir, et d''avoir un bon projecteur (quelque soit la marque). Que la Force soit avec nous...! :bravo:
esuteau37
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 873
Inscription: 25 Nov 2004 18:23
Localisation: tours (37)

Annonce

Message par Google » 10 Jan 2019 12:49

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 11 Jan 2019 7:32

Le principal défaut des projeteurs à focale ultra courte vient surtout de l'optique qui rend la géométrie de l'image très difficile à régler. Pour avoir installé des Epson, la sensibilité des réglages est telle qu'il faut être d'une patience angélique et je n'ai jamais réussi à avoir une image parfaitement rectangulaire. La planéité de la surface est primordiale car le faiseau de projection étant quasiment parallèle à la surface de projection, tout défaut est amplifié. L'usage d'un mur est à banir en premier lieu car ce n'est jamais vraiment plat à moins de faire un ponçage de surface parfait ce qui est un travail énorme. Le mieux est effectivement un panneau d'aggloméré sur lequel on met une toile de projection. Un cadre fixe avec une toile tendue n'est pas à exclure car un cadre bien rigide et une toile bien tensionnée offrent une très bonne planéité.

La plus grosse erreur est sans doute de poser ce genre de projecteur sur une table en dessous de l'écran. Il faut impérativement les attachés en hauteur pour que surtout personne ne les bouge ne serait-ce que d'un milipoil et devoir régler de nouveau la géométrie. Certain modèle récent contournent ce problème en proposant un keystone multipoints qui règle l'image automatiquement, mais c'est au détriment de la précision de l'image car on pert forcément des pixels dans cette opération d'interpolation.

Pour le contraste, ce n'est pas vraiment le problème car ils sont fait pour des installations non dédiées. Dans ce type de salle la luminosité ambiante créée par les reflexions sur les surfaces de la pièce ne permettent pas d'exploiter le potentiel de contraste des projecteurs haut de gamme dédié HC. La puissance lumineuse est un critère plus important car celà permet un usage avec de la lumière ambiante. Il existe maintenant des écrans spécifique pour ces projecteurs qui utilise une surface en marche d'escalier avec la propriété de rejeter la lumière ambiante et amméliorer le contraste natif (http://www.xy-screen.com/xy_en/fabric/fabric.asp?id=20. Ce sont des écrans fixes car la "toile" est très rigide.
Alain Dupuis
 
Messages: 1683
Inscription: 02 Mar 2006 12:30
Localisation: Singapore
  • offline

Message » 11 Jan 2019 11:27

Tout à fait d'accord. J'ai moi-même équipé mes écrans tendus sur cadre d'une toile à gain négatif (0.6) rejetant la lumière ambiante pour avoir à la fois planéîté et contraste amélioré. Mais j'ai opté pour ma propre configuration pour une toile blanc mat cinéma et un vrai projecteur 4k placé normalement à 5m de distance, la tradition çà a du bon... :D https://www.design-screen.com/ecran-de-projection-images-dinstallations/
esuteau37
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 873
Inscription: 25 Nov 2004 18:23
Localisation: tours (37)

Message » 16 Fév 2019 12:08

De + en + de forumeurs me demandent des toiles techniques, j'ai le plaisir de vous confirmer que je fabrique désormais sur demande mes écrans fait-mains avec des toiles techniques d'un gain de 0.6 à +1.3 (même caractéristiques que presque toutes les marques de toiles techniques). Vous pouvez donc maintenant faire un choix beaucoup plus large selon vos configurations et vos préférences. Il faut se rappeler qu'une toile technique d'un gain de 0.6 améliore nettement le contraste mais "mange" de la luminosité du projecteur (on perd forcément 0.4, donc 40%). Une toile technique à +1.3 au contraire "rajoute" de le luminosité (brillance) à l'image projetée (donc ici +30%). Dans tous les cas, une toile technique réduit l'angle de vision vers les 120° alors qu'une toile blanc mat au contraire conserve un angle de vision panoramique large permettant à tous de voir la même chose à l'écran (mais il faut faire le noir dans sa pièce, ce qui est après tout le principe même du cinéma...une photo comparative ici "en live": https://www.facebook.com/DesignScreenHD/photos/a.244468738931388/1182489585129294/?type=3&theater
esuteau37
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 873
Inscription: 25 Nov 2004 18:23
Localisation: tours (37)


Retourner vers Ecrans de projection

 
  • Articles en relation
    Dernier message