Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: filayp, ivanjd, kike, mroboto, NiCoaStyle et 46 invités

Toutes les enceintes HiFi

A la recherche d'enceintes au son très organique

Message » 16 Jan 2019 9:22

Le percheron, j'ai posté un message (11 posts plus haut) qui t'est destiné, l'as tu lu ?
cordialement
laurent
vdl1
 
Messages: 1021
Inscription: 29 Mai 2002 10:48
Localisation: Lyon
  • offline

Annonce

Message par Google » 16 Jan 2019 9:22

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 16 Jan 2019 9:44

Ah oui ! j'avais zappé. J'ai en effet des comparaisons ordi+dac avec un lecteur complet (en l’occurrence un Linn Majik DSM), et il y a une grosse différence (et je ne parle pas de lecteurs plus ambitieux).

C'est comme toutes les sources ; la meilleure elle est, le meilleur est le résultat final.

Le fait qu'on a quelque chose de propre en faisant de la lecture démat avec un ordi est un petit DAC conduit à croire que cela règle tous le pbs de source. C'est renforcé par les opinions qui courent, et qui rapportent que toutes les sources numériques ont le même résultat...
Pour moi c'est simple, il faut se déplacer avec son pc+dac chez un bon revendeur et faire des écoutes comparatives, pour les sources il n'y a pas d'influence de l'acoustique de la pièce.
Le percheron
 
Messages: 1591
Inscription: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 16 Jan 2019 10:20

Lucus
 
Messages: 1384
Inscription: 14 Jan 2006 19:58
Localisation: Entre la Saone et le Rhône
  • offline

Message » 16 Jan 2019 11:27

Le percheron a écrit:Ah oui ! j'avais zappé. J'ai en effet des comparaisons ordi+dac avec un lecteur complet (en l’occurrence un Linn Majik DSM), et il y a une grosse différence (et je ne parle pas de lecteurs plus ambitieux).

C'est comme toutes les sources ; la meilleure elle est, le meilleur est le résultat final.

Le fait qu'on a quelque chose de propre en faisant de la lecture démat avec un ordi est un petit DAC conduit à croire que cela règle tous le pbs de source. C'est renforcé par les opinions qui courent, et qui rapportent que toutes les sources numériques ont le même résultat...
Pour moi c'est simple, il faut se déplacer avec son pc+dac chez un bon revendeur et faire des écoutes comparatives, pour les sources il n'y a pas d'influence de l'acoustique de la pièce.


merci pour ta réponse.
Mais ça reste assez vague (quel dac ?) et tu ne tiens pas compte des interfaces usb->spdif qui améliorent considérablement les choses.
vdl1
 
Messages: 1021
Inscription: 29 Mai 2002 10:48
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 16 Jan 2019 11:38

plusieurs DACs, et l'interface joue, mais n'est pas déterminantes (même su USB c'est en effet pas bon). Le trucs c'est que même avec des DAC trés bon et hors de prix (genre DCS dans mes écoutes par ex). Le pB commun c'est que le son change d'un DAC à l'autre mais en commun tu as une moindre quantité d'information reproduite avec un PC. L'écoute est souvent simplifiée et maigrelette comme si une partie du message était bouffée.
je te dis va faire des écoutes comparatives c'est le mieux ; la hifi ça s'écoute.
Le percheron
 
Messages: 1591
Inscription: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 16 Jan 2019 13:37

4AD a écrit:
syber a écrit:Je tiens la technique d'un sommelier. Il m'a par ailleurs certifié que les dégustations en aveugle où ils recrachent le vin, c'est du pipeau.


J'ai trouvé ton avis très intéressant quant à la difficulté d'estimer plus de 3 appareils pour des raisons de pollution sensorielle (en l'occurrence auditive).
Il est juste que les sommeliers ne brillent pas particulièrement aux tests de dégustation à l'aveugle, c'est l'épreuve traditionnellement la plus redoutée mais je suis très surpris de cette affirmation de la part d'un sommelier, es-tu certain que cette personne est réellement ce qu'elle affirme ? ... parce-que c'est complètement faux. Tout comme il est très facile d'estimer 3 vins différents à condition de respecter les règles de base (être à jeun, recracher, rincer, attendre).
Tu peux également y assister très facilement, sans ces tests il n'y a plus d'oenologie.


Evidemment si tu ne connais pas syber tu ne peux pas deviner qu'il s'agit de pure ironie mais c'en est :wink:
Unjeff
 
Messages: 1932
Inscription: 28 Nov 2006 12:45
Localisation: Ailleurs
  • offline

Message » 16 Jan 2019 16:47

Et bien il a tord, encore une fois...J'ai vu de mes yeux une dégustation en aveugle ou un sommelier champion de France a pris un vin blanc pour un vin rouge...!
Donc tous ces tests ABX ou les sens rentrent en jeu ne marchent pas...Désolé !
Dernière édition par Lucus le 16 Jan 2019 17:27, édité 1 fois.
Lucus
 
Messages: 1384
Inscription: 14 Jan 2006 19:58
Localisation: Entre la Saone et le Rhône
  • offline

Message » 16 Jan 2019 17:00

Ce qui est le plus contestable dans ces histoires d'ABX c'est de commuter en cours de morceau. On ne peut pas comparer des morceaux différent du même disque. Sinon perso l'aveugle ne me gène pas ; quand c'est mieux c'est mieux. Le pB souvent c'est qu'il n'y a pas d'écart qualitatif parce que le système marche mal. Genre se prendre le chou sur des câbles sur un systèmes qui fonctionne mal, ou comparer des enceintes précédées de source et d'électronique nulles. Dans les deux cas tu choisis ce qui cache la misère.
Le percheron
 
Messages: 1591
Inscription: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 16 Jan 2019 18:07

J'effectue en ce moment des tests pour tenter de différencier des HP entre eux, particulièrement sur la détection de distortion à SPL assez élevé, c'est très audible, à une condition, de passer d'un HP à l'autre à l'écoute en moins d'une demi seconde, au dela de 5 secondes, c'est quasi impossible de les distinguer, à 10 secondes, le test ne sert plus à rien.

Tests en aveugle, mais les yeux ouverts, on fait bien la différence également.

Lorsque l'on écoute un composant ou l'autre, les 2 offres de bonnes sensations, pourtant l'un est nettement meilleur.
Le test ne s'effectue qu'après un réglage fin du niveau d'écoute et par une égalisation fine (moins de 1dB de 400 à 5khz)

Ces tests sont conformes aux mesures de distortions, il est donc assez simple aujourd'hui de mesurer la distortion d'un HP et d'en qualifier sa performance, puisque l'écoute corrobore la mesure...

La mesure s'effectue HP par HP, il faut donc sur une enceinte, pouvoir débrancher les autres HP.

L'instantanéité est pour moi la seule règle qui vaut en terme de comparatif, l'oreille ne retient pas l'impression sonore de tel ou tel HP.

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4082
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 16 Jan 2019 18:18

Le pB c'est pas d'écouter un hp.
Sur des maillons on écoute un ensemble de paramètres, pas juste le "son". Les informations reproduites ou pas, les lignes mélodiques qu'on suis facilement ou pas, le suivi rythmique, la justesse des notes... sur 5 secondes en commutant pas possible... il faut écouter et mémoriser un extrait d'environ 15 s/20 secondes en le répétant, puis écouer le même extrait; faut aussi faire ça plusieurs fois. Après quand on a l'habitude, et que le cerveau est formé, c'est plus facile.
Le percheron
 
Messages: 1591
Inscription: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 16 Jan 2019 18:29

Le problème c'est les différences entendues en non aveugle, et que l'on entend plus en aveugle, que l'on écoute 5 sec ou 2 minutes...
pm57
 
Messages: 1970
Inscription: 02 Aoû 2004 16:16
Localisation: Genève
  • offline

Message » 16 Jan 2019 18:38

Perso je ne ressent pas ce pB souvent j'écoute la musique en fermant les yeux donc pour moi c'est pareil.
Le percheron
 
Messages: 1591
Inscription: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 16 Jan 2019 18:51

Unjeff a écrit:
4AD a écrit:
J'ai trouvé ton avis très intéressant quant à la difficulté d'estimer plus de 3 appareils pour des raisons de pollution sensorielle (en l'occurrence auditive).
Il est juste que les sommeliers ne brillent pas particulièrement aux tests de dégustation à l'aveugle, c'est l'épreuve traditionnellement la plus redoutée mais je suis très surpris de cette affirmation de la part d'un sommelier, es-tu certain que cette personne est réellement ce qu'elle affirme ? ... parce-que c'est complètement faux. Tout comme il est très facile d'estimer 3 vins différents à condition de respecter les règles de base (être à jeun, recracher, rincer, attendre).
Tu peux également y assister très facilement, sans ces tests il n'y a plus d'oenologie.


Evidemment si tu ne connais pas syber tu ne peux pas deviner qu'il s'agit de pure ironie mais c'en est :wink:


Oui, un mélange d'ironie et de démonstration par l'absurde :wink: pour tenter de débusquer les trolls qui inlassablement viennent nous expliquer les tests en double aveugle sans en avoir jamais pratiqué un seul et en contre argumentant à vide : l'agro-alimentaire est justement un secteur où les tests en double aveugle sont pratiqués et pas qu'un peu.

Un centième de gramme de vanille en plus ou en moins dans un yaourt et qui ne serait pas différentiable en dégustation en aveugle : on imagine les conséquences financières sur quelques milliards de pots de yaourts annuels !

Si il y a vraiment un secteur qui sait que nos différentes perceptions se mélangent et fusionnent, c'est bien l'agro-alimentaire. Donc citer ce secteur comme contre exemple est vraiment la preuve que l'on ne comprend pas un traitre mot de ce dont on parle !



Pour en revenir spécifiquement aux tests en double aveugle en audio, l'important ce n'est pas le test en aveugle en lui-même. L'important, est-il besoin de le rappeler à nos spécialistes de la chose, c'est ce qui se passe en amont du test. Ce qui est important c'est le protocole d'alignement des niveaux de sortie des éléments comparés.

Voici comment s'est déroulé mon premier test comparatif. Deux amplis écoutés en non aveugle et à niveaux de sortie non alignés : on entend clairement des différences. Puis on aligne progressivement les niveaux de sortie grâce à un bruit rose tout en continuant les comparaisons en non aveugle. Après quelques essais itératifs, les niveaux finissent par être suffisamment alignés au point qu'il devient impossible de différentier à l'écoute les deux amplis ; en non aveugle, en sachant quel ampli est en fonctionnement !

Ce n'est donc pas l'écoute en non aveugle qui empêche de différencier les deux amplis, c'est l'alignement des niveaux ! :grad:

Nous procédâmes de même avec des DAC et le résultat fut le même.
syber
 
Messages: 11090
Inscription: 30 Juil 2005 15:07

Message » 16 Jan 2019 19:03

Ce n'est donc pas l'écoute en non aveugle qui empêche de différencier les deux amplis, c'est l'alignement des niveaux
sophisme, c'est peut être qu'ils étaient en effet de qualité très proche, c'est peut être parce que le système était si médiocre qu'on entendait pas grand chose au travers... ou peut être que les conditions du tests avaient un autre biais (genre je commute toutes les 5 sec façon Indien)...
Le percheron
 
Messages: 1591
Inscription: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 16 Jan 2019 19:25

En HC aussi on sait faire des tests d'écoute!

https://www.homecinema-fr.com/test-hcfr ... ray-uhd/6/

Pas concluant du tout!
Donc entre un akm4493 dernière génération de la mort qui tue et une ES9038PRO 32-bit HyperStream totalement has been (ou est ce l'inverse?) ben c'est pas très audible la différence.
On a même utilisé un vrai bon disque de M. PM (n'est ce pas syber :ane: ) pour le test!

La configuration dans mon profil


Membre de l'association pour l'hégémonie du Sacd multicanal
Et sinon, (re)venez visiter le site passionnant des passionnés de la marque d'enceintes Cabasse :
Le forum Cabasse : https://www.forumcabasse.net
Avatar de l’utilisateur
domin
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 4875
Inscription: 11 Oct 2002 10:20
Localisation: Alsace
  • online


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message