Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: cédric1, flht, funkateer, pacpac69 et 42 invités

Toutes les enceintes HiFi

Choix d'enceinte pour un système HdG 2.2

Message » 29 Jan 2021 23:49

indien29 a écrit:C'est un compromis qui offre théoriquement la meilleure écoute.
Le son perçu au point d'écoute doit etre enveloppant, pour cela, l'enceinte à un rayonnement plus ou moins large qui fait que le son reflète plus ou moins sur les murs, une partie du son réverbéré des murs croisent la zone d'écoute et créé le "spaciousness".
Plus il y a de distance entre les enceintes et la zone d'écoute, plus le son de retour des murs domine, le bon compromis est à 50% pour le son direct des enceintes / 50 le son de retour des murs, un peu plus si par chance ... l'acoustique est bonne, moins si elle est mauvaise.

Bon ou mauvais dépends de la façon dont les sons réfléchis sont absorbés / diffusés sur la zone d'écoute, dans le domaine temporel et fréquentiel (en temps et en linéarité des fréquences sonores)

Merci l'Indien pour ces précisions. Pour ma culture perso, je serai intéressé s'il existait une étude scientifique sur le sujet. Mais en attendant je vais me fier à votre expérience.

indien29 a écrit:Il y a une solution assez simple qui facilite la vie, c'est une enceinte centrale qui remplace les sons monophoniques du mixage, ainsi, on a plus besoin d'etre à distance critique à 50/50, imposé par la reconstruction du centre virtuel de l'imagerie fantome.

Chez Magnepan, ils en ont fait l'expérience et il parait que c'est magique. Ils appellent ça Tri-center.
https://www.magnepan.com/tri-center
Augustin
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 46
Inscription Forum: 20 Avr 2012 18:24
  • offline

Annonce

Message par Google » 29 Jan 2021 23:49

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 30 Jan 2021 0:03

indien29 a écrit:
Augustin a écrit:[*]L'ensemble de la chaine (de la source à l'auditeur) doit être la plus neutre et la plus fidèle possible : courbe de réponse plate, distorsion faible au volume d'écoute souhaité, autre ?[/list]

Oui, pour les raisons évoquées plus haut, les enceintes doivent etre fidèles, ça veut dire « neutre », une réponse plate n’invente pas de sons.

Pour que l’équilibre direct / diffu soit bon / homogène, la réponse hors axe doit etre un clone parfait de la réponse dans l’axe, car plusieurs haut parleurs qui jouent ensemble les meme sons, affichent des rayonnement différents, la directivité d’un haut parleur devant une fréquence, varie en fonction de la taille du haut parleur.

Plus la fréquence monte devant un haut parleur, plus elle devient directive.
Pour garder le meme son hors axe, l’astuce, c’est de mettre des haut parleur plus petits pour reproduire les fréquences plus élevées, ainsi la directivité est maintenue dans le meme angle solide, sur le plan horizontal si l’implantation est verticale (d’où les colonnes de HP que tu vois)
Le souci, c’est de raccorder tout ce bazar en phase, c’est pas simple, mais ça se fait…

La distorsion on y est un peu moins sensible, on tolère bien, sauf quand c’est exagéré…
Les soucis proviennent des basses fréquences, les transducteurs pour les reproduire ont un soucis, ce sont des ondes sonores longues qui demandent un déplacement d’air proportionnellement plus important que le niveau sonore est élevé.

Comme notre ouie a une courbe isosonique chutante dans les basses fréquences, il faut compenser par un niveau sonore plus élevé.

Le HP qui reproduit les basses doit donc etre gros pour déplacer de l’air à chaque excursion et en plus, offrir un certain débattement, ça demande plus de volts sur la bobine du HP qui chauffe et qui en réduit son rendement, à un moment la course est dépassée, ça sature, ou l’ampli envoie trop de courant car la demande est trop forte et la bobine compresse…

Donc, il faut mieux une enceinte dont les basses sont reproduites par un HP séparé, pour ne pas que ces disto ne remontent sur les fréquences sensibles (fréquence de la voix humaine)


Si je résume, nous avons donc comme paramètres clés à prendre en compte :

  • Courbe de réponse plate
  • Mise en phase des haut-parleurs
  • Eviter toute distorsion, surtout à partir des moyennes fréquences et au dessus
  • Les fréquences basses nécessitent de déplacer de grand volume d'air
  • Maintenir une directivité constante sur la plus grande plage de fréquences possible

Je rajouterai bien aussi la rapidité des hauts-parleurs (réponse impulsionnelle ou transitoires, non ?)
Augustin
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 46
Inscription Forum: 20 Avr 2012 18:24
  • offline

Message » 30 Jan 2021 0:29

La rapidité des haut parleurs est un mythe, la bobine ira toujours à la vitesse de la fréquence injectée, ça ne peut donc pas etre rapide ou lent :D

Par contre effectivement, l'amortissement du haut parleur est un sujet, pour résumer au plus court, pour qu'un HP reproduise les basses fréquences, il doit etre très peu amorti, une masse mobile lourde (grande membrane lourde, longue bobine pour une longue course), une force magnetique faible (petit diametre aimant) assure la résonance du HP bas en fréquence, l'energie emmagasiné affecte sensiblement sa définition à haute vitesse et son rendement est faible, c'est par exemple un subwoofer.

Pour le tweeter, c'est le contraire, sa masse mobile est faible, et le rapport motorisation / poids est excellent, il est très bon à haute vitesse.

Entre les 2, on vas trouver des compromis sur le rapport poids / motorisation / amortissement en fonction de la plage d'utilisation ciblé, si elle est large, le HP doit faire le grand écart entre résonance et capacité aux hautes vitesses.

C'est une explication succinte car le sujet est vaste, mais une enceinte qui embarque des HP ultra spécialisés et bien mise en oeuvre, affichera de meilleurs perfs, qu'un compromis avec des HP trop polyvalent, mais comme en Hifi, c'est la somme des défauts qui est perçue, le trainage de la salle masque bcp les défauts d'un HP de grave un peu lourd qui couvre un peu le médium.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8279
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 30 Jan 2021 0:45

Je vais commencer par énumérer les solutions pour obtenir une bonne enceinte. Cela me semble plus simple à résoudre que celui des 50/50 que je vais donc garder pour après.

Courbe de réponse plate :
  • Prendre des enceintes neutres
  • Prendre des enceintes pas trop pourries et rattraper le coup avec un équaliseur paramétrique et beaucoup de patience et de talent
Mise en phase des haut-parleurs
     
  • Haut-parleurs large bande comme ça pas de problème de phase
  • Haut-parleur coaxiaux dont la mise en phase de varie pas avec le point d'écoute
  • Correction avec des filtres FIR
  
Eviter toute distorsion, surtout à partir des moyennes fréquences et au-dessus
     
  • Eviter de s'approcher de la puissance max du système
  • Avantage certain aux systèmes haut-rendement
  • Ecouter de la musique de chambre :-)
 

Les fréquences basses nécessitent de déplacer de grand volume d'air
     
  • Utiliser un voir plusieurs gros hauts-parleurs
  • Utiliser des Tapped Horn comme les Danley DTS10 qui vous font trembler la maison avec deux petits 12"
 (ou utiliser un gros ventilateur http://www.eminent-tech.com/RWbrochure.htm :siffle:

Maintenir une directivité constante sur la plus grande plage de fréquences possible
  • Utiliser les haut-parleurs les plus petits possibles et donc multiplier les voies
  • Utiliser une compression dans un pavillon (mais dont la taille étant proportionnelle à la longueur d'onde, ils sont déjà énormes à 500Hz et sont inlogeables en dessous)
  
Augustin
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 46
Inscription Forum: 20 Avr 2012 18:24
  • offline

Message » 30 Jan 2021 0:50

NFC a écrit:
itofa a écrit:Bonjour,
Alors la Revel sera la plus approprié e.
La Baltic, sur le Jazz et le Folk, nickel, mais sur de l indé, ça va pas le faire

Bonjour itofa, tu pourrais préciser pour les Baltic ? Elles font partie de ma short-list pour du classique et du métal.
Je vais bientôt aller les écouter chez Elecson.

Bonjour NFC,
J'ai hâte de lire ton compte-rendu d'écoute. Tu sais quand tu y vas ?
Augustin
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 46
Inscription Forum: 20 Avr 2012 18:24
  • offline

Message » 30 Jan 2021 1:05

Pour toi, les concepteurs ont déjà pensé à tout, mais c'est bien que tu t'interesses afin de comprendre, tu peux trouver tout un tas d'ouvrage sur ces sujets, ou meme sur Google, avec pas mal de liens qui t'orienterons, si c'est en Français, sur Hcfr.
Mais les grandes lignes sont celles du début du post, quelle distances peux tu te permettre, ou quelle distance entre toi et tes enceintes souhaites-tu ?
Ensuite, le choix de la directivité, ta pièce permet un certain niveau sonore car elle est grande, tu peux donc faire le choix d'enceintes très dynamiques, comme des enceintes à pavillon.

Je pense qu'une grande partie de l'expérience utile peut etre faite par le déplacement chez des membres du forum pour écouter, tout sera différents, mais les bons systèmes se rapprochent, ça sonne presque pareil.
Je vois que tu penches tu côté de la qualité sonore, chapeau, tu trouveras qqs passionnés ici qui t'apporterons toute l'aide pour que tu arrives à tes fins.

Tu trouveras sur ce forum, de grosses compétences en rubrique DIY si tu as des questions pointues

Dans quelle région te trouves-tu ?

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8279
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 30 Jan 2021 1:22

indien29 a écrit:Dans quelle région te trouves-tu ?

Je suis dans l’Ouest de l’Ile-de-France, 78.
Augustin
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 46
Inscription Forum: 20 Avr 2012 18:24
  • offline

Message » 30 Jan 2021 12:31

Augustin a écrit:
NFC a écrit:Bonjour itofa, tu pourrais préciser pour les Baltic ? Elles font partie de ma short-list pour du classique et du métal.
Je vais bientôt aller les écouter chez Elecson.

Bonjour NFC,
J'ai hâte de lire ton compte-rendu d'écoute. Tu sais quand tu y vas ?


Tout d'abord, merci pour les précisions fournies concernant ces très intéressantes enceintes PerListen.

Une bonne enceinte doit reproduire tout message sonore avec neutralité, absence de distorsion, bonne capacité en puissance et donc en dynamique. Les enceintes que tu as présélectionnées sont toutes assez bonnes sur ces critères pour écouter de manière fidèle tous types de musiques et également toutes autres informations sonores non musicales. Il n'y en a pas une qui est plus appropriée pour le classqiue, le métal, les bandes sons de cinéma ou autres. C'était parfois vrai dans les années 70 quand, par exemple, certaines enceintes étaient très typées "West coast Sound" ou à l'opposé "classique suave à l'anglaise", mais c'est fini cela. Je ne dis pas qu'elles ont toutes le même son, ce serait très excessif, mais il n'y en a pas une qui est plus typée "classique" ou plus "techno", etc. en tous cas parmi les constructeurs sérieux qui cherchent la neutralité (non absolue, car cela n'existe pas) de la reproduction sonore -ceux que tu as sélectionnés le sont.

Je rejoins l'Indien sur de nombreux points, malgré nos échanges parfois un peu vifs : une acoustique appropriée, une bonne mise en œuvre- calibration, placement, traitement acoustique, etc, font plus de différences que le choix de l'enceinte elle-même (si celle-ci a par conception un bon niveau de qualité et de neutralité, bien sûr) et lissent, sans les gommer totalement, les différences entre matériels.

J'écris tout cela sans tomber dans le dogme sur le ratio des 50/50 qui est une moyenne préférentielle établie après de nombreux tests d'écoute, il vaut mieux ne pas trop s'en éloigner c''est certain, mais ce n'est pas rédhibitoire d'avoir un ratio de 45/55 ou l'inverse, idem pour la distance d'écoute, c'est important mais selon moi pas à 10 ou 20 cm près. En tout cas pour un amateur et pour une écoute "plaisir" car pour des pros, c'est autre chose : 10 cm d’écart de placement d'un micro par exemple par rapport à ce qui est souhaité par l'artiste et/ou l'ingé son, ça s'entend pour certaines prises de son ou certains mixages très précis et une fois que c'est sur le master, ce n'est plus ou peu rattrapable.

Je rejoins aussi l'Indien sur le fait, que tu connais sans doute déjà intuitivement, qu'une enceinte pavillonnée nécessite, toutes choses égales par ailleurs, plus de recul qu'une enceinte à rayonnement direct et que sa directivité est homogène sur une large partie du spectre, lorsque le pavillon est bien étudié (c'est le cas des deux JBL que tu envisages). Mais les enceintes à rayonnement direct auxquelles tu penses sont également très bien étudiées sur ce point, les Revel bien sûr, y compris leur début de gamme, je peux en parler d'expérience désormais, et aussi la Genelec et la Cabasse de par leur conception coaxiale très bien réalisée et l’expertise importante qui est celle de ces deux firmes.

Quant à la distorsion dans l’aigu, certes une compression, par son rendement élevé, distord moins qu'un dôme ou cône classique, mais toutes les enceintes que tu as sélectionnées ont d’excellents tweeters qui distordent peu, ce sera inaudible sauf à des niveaux SPL très élevés où ce sont tes oreilles qui pourraient "distordre" les premières. C'est de toute façon bien moins audible que des résonances ou toniques dues au local d'écoute qui peuvent engendrer de fortes irrégularités de phase et de réponse fréquentielle, des amplifications d'harmoniques donc des distorsions en tous genres.
tovarich007
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2132
Inscription Forum: 05 Jan 2010 21:51
  • offline

Message » 30 Jan 2021 12:50

Floyd Toole Sound reproduction – art and science/opinions and facts

https://www.youtube.com/watch?v=zrpUDuUtxPM

Technical and construction details of Earl Geddes' speakers
https://www.youtube.com/watch?v=gozK2y_Y1OA
Jecours
 
Messages: 145
Inscription Forum: 24 Déc 2020 17:35
  • offline

Message » 30 Jan 2021 12:59

Augustin a écrit:Pour ma culture perso, je serai intéressé s'il existait une étude scientifique sur le sujet. Mais en attendant je vais me fier à votre expérience.

La Bible

Floyd Toole Sound & Reproduction The Acoustics and Psychoacoustics of Loudspeakers and Rooms. C'est en anglais, très accessible.

https://we.riseup.net/assets/443799/Sou ... +Toole.pdf
Jecours
 
Messages: 145
Inscription Forum: 24 Déc 2020 17:35
  • offline

Message » 30 Jan 2021 13:06

Jecours a écrit:
Augustin a écrit:Pour ma culture perso, je serai intéressé s'il existait une étude scientifique sur le sujet. Mais en attendant je vais me fier à votre expérience.

La Bible

Floyd Toole Sound & Reproduction The Acoustics and Psychoacoustics of Loudspeakers and Rooms. C'est en anglais, très accessible.

https://we.riseup.net/assets/443799/Sou ... +Toole.pdf


Amen :mdr:

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 7850
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 30 Jan 2021 13:34

Augustin a écrit: Cela me semble plus simple à résoudre que celui des 50/50 que je vais donc garder pour après.
 

tovarich007 a écrit:Je rejoins l'Indien sur de nombreux points, malgré nos échanges parfois un peu vifs
il n'y a pas de soucis, je m'exprime parfois mal, mais sans mauvaises intentions :wink:
tovarich007 a écrit:J'écris tout cela sans tomber dans le dogme sur le ratio des 50/50 qui est une moyenne préférentielle établie après de nombreux tests d'écoute, il vaut mieux ne pas trop s'en éloigner c''est certain, mais ce n'est pas rédhibitoire d'avoir un ratio de 45/55 ou l'inverse, idem pour la distance d'écoute, c'est important mais selon moi pas à 10 ou 20 cm près. En tout cas pour un amateur et pour une écoute "plaisir" car pour des pros, c'est autre chose : 10 cm d’écart de placement d'un micro par exemple par rapport à ce qui est souhaité par l'artiste et/ou l'ingé son, ça s'entend pour certaines prises de son ou certains mixages très précis et une fois que c'est sur le master, ce n'est plus ou peu rattrapable.

Je rejoins aussi l'Indien sur le fait, que tu connais sans doute déjà intuitivement, qu'une enceinte pavillonnée nécessite, toutes choses égales par ailleurs, plus de recul qu'une enceinte à rayonnement direct et que sa directivité est homogène sur une large partie du spectre, lorsque le pavillon est bien étudié (c'est le cas des deux JBL que tu envisages). Mais les enceintes à rayonnement direct auxquelles tu penses sont également très bien étudiées sur ce point, les Revel bien sûr, y compris leur début de gamme, je peux en parler d'expérience désormais, et aussi la Genelec et la Cabasse de par leur conception coaxiale très bien réalisée et l’expertise importante qui est celle de ces deux firmes..

Pour la Distance Critique, elle est relative à la distance entre les enceintes et l'auditeur, ce n'est donc pas à 10cm près évidement et puis cet équilibre varie avec la fréquence.

On peut difficilement etre sur cet équilibre à 100Hz, une onde de 100Hz mesurant 3,44m, envoie plus d'energie dans la salle car elle est plus longue qu'une onde de 1kHz qui elle ne fait que 34cm... et aussi moins directive, car la source émissive (la membrane du HP) est plus petite devant une onde de 3,44m qu'une autre de 34cm.

L'équilibre type est donc donné sur une moyenne des fréquences humainement les plus sensible, proche donc des 1kHz.

Cet équilibre varie avec la directivité de l'enceinte qui n'est ni plus ni moins qu'un diffuseur d'onde sonore, qui comme un arrosoir de jardin, diffuse le son de façon plus ou moins large que l'arrosoir diffuserait le son.

Si l'arrosage est large, l'énergie part beaucoup sur les murs et l'auditeur doit s'approcher des enceintes pour rééquilibrer et retrouver le 50 % d'energie directe et 50% d'energie réverbéré.

Un diffuseur large est une enceinte classique à radiation directe (elle n'a pas de grand pavillon, parfois un petit guide d'onde devant le tweeter, mais rien de plus)

Si l'arrosage est plus étroit, il y a moins d'energie sur les murs, l'auditeur peut reculer pour retrouver le 50/50.

Si cet équilibre de 50% de son en provenance des enceintes (radiation de l'enceinte dans l'axe) et 50% des sons réfléchis sur les murs est trop peu respecté, exemple :

20% de son direct / 80% de son réverbéré, situation d'un auditeur trop reculé devant des enceintes à radiation directe, les sons en phases sont masqués par la perception trop importante de la réverbération de la pièce,... le centre fantôme qui corresponds aux sons sommés en phase, tout les sons du mixages monophoniques placés au centre, se retrouvent "diffu" et non centrés.

C'est le cas de toute les installations à enceintes à radiation directe, écoutées au dela de 3 mètres, et bien moins si l'acoustique est asymétrique et réverbérante.
Une salle traitée et une position symétrique (salle / placement / auditeur) permet de reculer la distance critique.

Une enceinte à pavillon directif à par exemple 60°X 60°, placée dans la même pièce, toujours à 3 metres, rééquilibrera proche des 50/50 et fournira un centre fantôme fort et stable.

L'imagerie fantôme consiste en la perception d'origines de sons virtuels qui ne sont pas des sons en champ direct, ils peuvent etre dus à la position de la tete entre 2 sources qui jouent la même fréquence dans le même interval temporel.
De façon simple, on retrouve cet effet au casque lorsque l'on entends le chanteur jouer au centre de la tête, mais au casque, c'est assez moche car le chanteur se trouve au dessus de la tête, alors qu'il n'a rien à faire là haut :D :D

Il ne devrait pas se trouver au dessus de la tete, mais devant l'auditeur, comme lorsque l'on parle à une personne face à face, on retrouve cela au cinéma par exemple, ou les sons mixés au centre ont leur propre canal de diffusion, ou en Hifi sur une install bien étudié et à distance critique.

Il y a en ce moment des travaux importants pour replacer les sons sommés en phase au casque, par un bidouillage de phase de temps et de fréquences, connus sous les appellations IPD : Interaural Phase Difference, ILD "Interaural Level Diffference" ou "ITD Interaural Time Difference", gérés par une analyse des HRTF "Head related transfer function", ça commence à sortir, mais ça fonctionne plus ou moins bien en fonction des individus, car le fonctionnement HRTF dépends du profil du canal auditif... pas simple.

C'est plus simple avec des enceintes ... oufffff :D :love: mais on ne peut hélas pas se déplacer ou faire son jooging avec une paire d'enceintes devant soit (d'ou le casque) :ane:

En Hifi, donc en 2.X les sons mono sont de la même façon qu'au casque, reproduits par imagerie fantôme, donc à une position stricte de l'auditeur au centre, pour que temporellement, les sons des enceintes droites et gauches soient perçues en meme temps.

En écoutant les enceintes très proche, la tete bien au milieu, on perçoit bien ce qui est fait au mixage (si les enceintes sont bonnes, donc en phase)
On devrait retrouver tout le temps ce centre fantome, il est le témoin d'une écoute non diffuse, hautement fidèle au mixage original voulue par l'artiste(s)

Comme dit plus tot, on peut écouter à plusieurs 2 enceintes, donc "hors axe" loin des enceintes et très loin de la Distance Critique 50/50, mais si on a pas la perception du centre fantôme, ça veut dire que toute l'imagerie est effondrée... on perçoit encore vaguement quelques effets stéréo diffus, mais on est dans l'irrespect du mixage.

Ce n'est plus une écoute Hifi, mais une écoute diffuse, vaguement fidèle de l'oeuvre, assez proche finalement de ce que peut faire une seule enceinte omnidirective 360° type Homepod ou autres.

J'ai essayé de rédiger pour que ce soit compréhensible, dites moi si ce n'est pas le cas car le sujet est important, c'est pas simple et souvent mal interprété. :cry:

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8279
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 30 Jan 2021 13:55

Augustin a écrit:Je vais commencer par énumérer les solutions pour obtenir une bonne enceinte. Cela me semble plus simple à résoudre que celui des 50/50 que je vais donc garder pour après.

Courbe de réponse plate :
  • Prendre des enceintes neutres
  • Prendre des enceintes pas trop pourries et rattraper le coup avec un équaliseur paramétrique et beaucoup de patience et de talent
Mise en phase des haut-parleurs
     
  • Haut-parleurs large bande comme ça pas de problème de phase
  • Haut-parleur coaxiaux dont la mise en phase de varie pas avec le point d'écoute
  • Correction avec des filtres FIR
  
Eviter toute distorsion, surtout à partir des moyennes fréquences et au-dessus
     
  • Eviter de s'approcher de la puissance max du système
  • Avantage certain aux systèmes haut-rendement
  • Ecouter de la musique de chambre :-)

Les fréquences basses nécessitent de déplacer de grand volume d'air
     
  • Utiliser un voir plusieurs gros hauts-parleurs
  • Utiliser des Tapped Horn comme les Danley DTS10 qui vous font trembler la maison avec deux petits 12"
 (ou utiliser un gros ventilateur http://www.eminent-tech.com/RWbrochure.htm :siffle:

Maintenir une directivité constante sur la plus grande plage de fréquences possible
  • Utiliser les haut-parleurs les plus petits possibles et donc multiplier les voies
  • Utiliser une compression dans un pavillon (mais dont la taille étant proportionnelle à la longueur d'onde, ils sont déjà énormes à 500Hz et sont inlogeables en dessous)
  


Le large bande a une bande passante utilisable très restreinte, ca monte très mal dans l'aigu et ca ne descend pas

Les haut parleurs coaxiaux n'ont effectivement pas l'accident hors axe en verticale (dans l'axe des hauts parleurs), mais la réponse hors axe varie et donc la mise en phase aussi un peu, d'ailleurs rare sont les vrais bons coaxiaux, la majorités présentent plus d'accident hors axes et la réponse hors axe horizontale prime et sur ce point ils ne font pas forcément mieux.
La correction FIR permet de corriger le déphasage due au filtres notamment, mais normalement un bon filtre passif ou IIR procure un déphasage inaudible ou presque. Pour moi le gros avantage du FIR c'est aussi et surtout de pouvoir filtrer avec des pentes raides sans déphasage, ainsi l'accident hors axe du au raccord entre 2 haut parleur ayant un certain entraxe et quasi nul et sur une bande fréquences très très étroite et donc inaudible grâce au très faible recouvrement de la réponse des hauts parleurs filtrés, c'est d'ailleurs ce que je fait sur mon propre système audio.

La distorsion dans le grave est aussi importante a observer, même si elle est moins audible que dans le médium/bas-médium elle montre les capacité d'un haut parleur a pouvoir restituer la dynamique et les crêtes de modulations sans compression, lorsqu'un haut parleur approche de ses limites en excursion sa réponse en fréquence change, le niveau dans le grave n'augmente presque plus par rapport au reste de la bande passante et la restitution deviens déséquilibré. Il faut dimensionner cela en fonction de la salle, du recul et du niveau auquel on écoute, l'important étant d'avoir une marge sur le niveau crête maxi pour être sur de toujours pouvoir passer la dynamique sans effet de compression et de distortion.

Les Tapped sont rarement une solution retenus en domestique, a bande passante équivalente dans le grave ils demandent beaucoup plus de volume de d'encombrement, le délai de groupe est plutôt torturé et la bande passante utilisable très retreinte avec souvent quelques accidents, 1 octave. Les Tapped sont surtout efficace pour produire du SPL, en général 3/4dB de plus qu'un bass reflex, mais ca se paye sur l'encombrement, bande passante utilisable, linéarité de la réponse, phase accidentée.

Les haut parleur les plus petits possible, je ne suis pas sur, il faut surtout utiliser les hauts parleurs adaptés aux conditions d'écoutes, c'est cela qui prime sur le choix d'une enceinte.

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 7850
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 30 Jan 2021 14:04

Tu as 100% raison sur tout les points, mais c'est pas simple à comprendre pour les moins initiés :D :D

Je me rends compte qu'il faut essayer de simplifier les propos techniques, mais comment dire ces choses de façon simple ... alors que la phase n'est pas forcément comprise et que le rayonnement Horizontal et Vertical ne sont pas forcément non plus compris.

Il manque dans cette partie du forum (pour ce que ça interresse comme Augustin) un lexique, je crois que Speedbad en avait fait un

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8279
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 30 Jan 2021 14:13

Ah oui j'ai trouvé, c'est ici : https://www.homecinema-fr.com/forum/diy-enceintes/acoustique-elementaire-traitement-et-isolation-acoustique-t30096526.html

Sinon oui il y a Toole :D
Il y a des ouvrages en Français :

ssss.jpg
ssss.jpg (46.74 Kio) Vu 61 fois



Ou celui de P.Thévenot qui est déjà plus complet, destiné aux ingé son :

Image

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8279
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message