Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

Toutes les enceintes HiFi

COMMENT CHOISIR SES ENCEINTES HIFI ?

Message » 21 Sep 2018 13:44

Oui je patauge un peu entre toutes les possibilités qui existent et les termes techniques. Par contre je suis convaincu que ces problèmes de piè sont le gros du boulot si on veut une restitution sonore fidèle. Nous sommes en pour parler pour la date avec Pio2001, que je remercie encore de sa proposition.
Dans l’idee de choisir du matériel de qualité sans en exagérer l’importance, les enceintes Neumann m’avaient interpelé par leur réponse en fréquence très linéaire. Mais d’un point de vue pratique, l’ideal serait des enceintes passives 2 voies et un caisson passif également à côté de chaque enceinte, pour choisir l’amplification qu’on met sur chaque voie. Cela est plus évolutif, qui plus est, si jamais on déménage par exemple et qu’on a une pièce plus grande où les graves demandent du jus et où on peut se le permettre.
Mais je ne sais pas si des enceintes passives 2 voies (Monitoring ou non) aussi linéaires que ces Neumann existent à un prix comparable...
Bigga69
 
Messages: 1039
Inscription Forum: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Sep 2018 13:44

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Sep 2018 15:17

Pour moi et selon mon avis / expérience, la réponse en fréquence d'une enceinte n'est plus un critère SI la réponse en puissance est bonne au point d'écoute.

Toujours dans‘ mon opinion, l’objetif HiFi de haut niveaux est impossible à atteindre sans dsp, offrant la possibilité d’egaliser la réponse en fréquence de l’enceinte car elle doit être adaptée à la pièce dans les basses fréquences.
ces DSP coûtent 300 euros seulement.
On profite donc de cet égaliseur tres précis pour aussi corriger le reste de l’enceinte par une première série de mesure et egalisation à proximité dec l’enceinte afin de s’assurer de ne pas avoir l’influance des ref’exions de la pièce sur la mesure .

Ca veut dire que l'enceinte peut avoir des petits accidents (pas des pics à Q élevée, mais des choses corrigeable)
La réponse en fréquence de l'enceinte est donc corrigeable, c'est très simple par une mesure en champ proche et fenetré d'effectuer une égalisation très précise pour atteindre cet objectif de linéarité absolue.

La directivité de l'enceinte n'est pour sa part, pas égalisablew
c'est donc à ce niveau qu'est la difficulté, il faut que les HP de l'enceinte soit raccordés parfaitement, donc que le filtrage soit parfaitement adapté aux choix initiaux des HP.

C'est la différence principale entre une bonne enceinte et une mauvaise, avec le choix qualitatif des HP.

Le choix d'une enceinte de studio ne se fait pas sur la réponse en fréquence de l'enceinte, mais sur le filtrage numérique de qualité qui lui est associé.

Une enceinte passive, bien conçue et filtrée peut etre aussi bonne, si elle intègre les bons HP et surtout, le bon filtrage.

Une enceinte passive peut etre optimisé par un fitre actif extérieur, en bypasant les filtres passifs.
je t'ai parlé du DCX2496 qui est parfait pour cet exercice, avec pour principal avantage d'effectuer à bas prix une enceinte 3 voies très performante, à l'aide d'enceintes passive assez basique et a l'aide de 2 caissons de grave parfaitement intégrées.

J'ai lancé un post que je continuerais à animer sur ce que l'on peut faire comme montage avec 1500 euros tout inclus et les différentes options possibles !

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8894
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 21 Sep 2018 17:38

Superbe explication, merci Indien29. J’en profite pour te remercier, toi, Pio2001, et ceux qui participent à ces fils, de consacrer du temps et de l’énergie à faire partager vos connaissances et les synthétiser. Une initiative louable!
J’ai bien noté pour la directivité, en tous cas. Le problème qui se pose à un bleu comme moi, c’est comment connaître la directivité d’une enceinte avant achat? Quels critères à l’ecoute et hors écoute sont à repérer?
Par ailleurs, dans cas d’une enceinte passive, le by-pass du filtre passif passe forcément par un peu de bricolage dans l’enceinte j’imagine?
Nul doute que certaines réponses seront sur ton post du montage à 1500€, que je vais chercher de ce pas.
Bigga69
 
Messages: 1039
Inscription Forum: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline

Message » 22 Sep 2018 10:18

J'avoue que je patauge un peu en regardant sur le net des caractéristiques d'enceintes.
Par exemple, sur le site d'XTZ, plusieurs modèles me semblent intéressants. Plaçons nous dans un salon cuisine américaine d'environ 25 m2, qui je pense est une configuration assez courante chez les urbains.
Les enceintes que je trouve intéressantes sont:

1/ 99.36 FLR: apparemment de bons HP, mais j'imagine limitée en basses malgré l'annonce à 40 Hz, et avec une 2,5 voies mais à 3 bordiers, donc potentiellement tri-amplifiable. L'enceintes la plus puissante de cette liste. Fréquences de coupure à 180Hz et 3500Hz.
2/ 99.25 LCR: Apparemment une 2 voies identiques au modèle 9936 FLR, mais sans le 3eme HP woofer. Peut-être plus intéressant du coup, car on peut y rajouter des caissons, cela devrait être plus qualitatif dans les basses fréquences j'imagine. Fréquence de coupure à 3500Hz. Après, reste à trouver 2 bons caissons pas hors de prix, car les prix des XTZ montent vite.
3/ 95.44: là c'est une 3 voies, avec matériel embarqué un peu moins qualitatif au niveau du medium et grave que pour le modèle 99.36. Le rendement est par contre annoncé un peu meilleur que le modèle 99.36. Les fréquences de coupure ne sont pas précisées.
4/ 95.24: Une 2 voies qui a à peu près les mêmes caractéristiques que le modèle 99.25 LCR, avec des composants moins qualitatifs au niveau du medium, mais une puissance équivalente, et le budget laisse la place à de meilleurs subs ou à un peu de traitement acoustique de la pièce. La fréquence de coupure n'est pas non plus précisée.

Dans une pièce de vie de 25 m2, en appartement en ville, il est peut être préférable de ne pas privilégier une trop grande puissance (Même si la vie n'est pas un long fleuve tranquille et qu'on a pas envie forcément de changer d'enceintes quand on change de lieu de vie, avec une pièce plus grande), qu'en pensez-vous?
Qualitativement, que pensez vous des HP embarqués? Les tweeters sont les même sur ces 4 modèles d'enceintes, ou ai-je mal compris? La qualité des HP medium et bas est-elle un critère pour choisir la série 99 plutôt que la série 95?
3 voies ou 2 voies + subs dans ce contexte de 25m2?
Comment connaitre la directivité de ces enceintes d'après les spécifications?
Une fréquence de coupure non précisée, est-ce suspect?
Dans l'idée un appairage idéal avec des subs de la même marque, qui sont tous actifs, l'alliance enceintes 2 voies passives et et 2 subs actifs ne pose-t-elle pas de problème de latence ou de gestion d'un filtrage numérique en amont?
La puissance spécifiée étant celle de l'enceinte globale, dans l'hypothèse d'une multiamplification avec des colonnes 2,5 ou 3 voies, comment connaitre la puissance d'amplification nécessaire pour chaque voie?
Merci!
Bigga69
 
Messages: 1039
Inscription Forum: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline

Message » 22 Sep 2018 12:28

Bigga69 a écrit:Comment connaitre la directivité de ces enceintes d'après les spécifications?
Une fréquence de coupure non précisée, est-ce suspect?


Tout à fait suspect Bigga :grad:

Le seul moyen de connaitre la directivité approximative d'une enceinte, sans courbe polaire mesurée en chambre sourde généralement; c'est un rapport entre le diamètre des HP et la fréquence de coupure.

Il existe un "coefficient de directivité" dont je me souviens pas la formule, entre les diamètres des différents HP et les FC.

C'est le facteur ka…… J'essaie d'en retrouver la formule :P

Et le rappel que selon l'acousticien Jean-Pierre Lafont :thks: que la directivité d'une enceinte est un des facteurs absolument essentiel de sa qualité.

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9580
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 22 Sep 2018 13:13

Merci.
Je suis preneur de la formule si tu la retrouves, et aussi de la façon d’en interpréter le résultat.
Pour ce qui est des fréquences de coupure des XZT dont j’ai parlé plus haut, sur une 2 voies de type bibliothèque de puissance 100W en continu, 3500Hz c’est classique ou plutôt haut?
Bigga69
 
Messages: 1039
Inscription Forum: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline

Message » 22 Sep 2018 14:21

Bigga69 a écrit:à 3 bordiers, donc potentiellement tri-amplifiable.


Tu peux effectivement mettre trois amplis, mais cela n'a aucun intérêt, sauf si tu trouves qu'un modèle d'ampli a des aigus meilleur que les autres et qu'il faut le mettre sur la voie des aigus, et qu'un autre modèle d'ampli a de bons graves et qu'il faut le mettre sur la voie grave. Personnellement je n'y accorde aucune importance.

Le véritable intérêt de la triamplification, c'est lorsqu'on peut faire du filtrage actif. Ici c'est impossible, comme sur 99.99 % des enceintes du marché. Il faudrait démonter l'enceinte et débrancher les filtres, si toutefois ils sont accessibles. Toutes les caractéristiques de l'enceinte seraient modifiées. Toutes les options de réglage qui figurent sur ce modèle seraient supprimées, car le nouveau filtre ne comporterait aucun des jumpers proposés par le fabricant, et que, rappelons-le, nous avons tous débranchés pour retirer le filtre passif d'origine. La directivité de l'enceinte serait changée si on change la fréquence de coupure. Elles deviendraient invendables car on ne pourrait plus les utiliser sans notre filtre actif externe...

Il faut bien comprendre que la multi amplification avec filtrage actif, c'est exclusivement réservé à ceux qui fabriquent leurs enceintes eux-mêmes. C'est impossible avec une enceinte du commerce, sauf si on la démonte entièrement et qu'on en reconstruit une autre avec les pièces détachées !
Cela existe dans le commerce, car c'est une solution très performante, mais c'est vendu en tant qu'enceinte active, avec filtre actif et amplis intégrés à l'intérieur de l'enceinte. C'est donné tel quel. Le consommateur n'a pas à toucher au filtre, sauf s'il est lui-même concepteur d'enceintes.

Bigga69 a écrit:Dans une pièce de vie de 25 m2, en appartement en ville, il est peut être préférable de ne pas privilégier une trop grande puissance (Même si la vie n'est pas un long fleuve tranquille et qu'on a pas envie forcément de changer d'enceintes quand on change de lieu de vie, avec une pièce plus grande), qu'en pensez-vous?


Je n'en sais trop rien. Je pense que cela dépend des goûts et des habitudes de chacun. Il faut essayer soi-même les limites d'une petite enceinte pour se faire une idée.

Bigga69 a écrit:Qualitativement, que pensez vous des HP embarqués? Les tweeters sont les même sur ces 4 modèles d'enceintes, ou ai-je mal compris? La qualité des HP medium et bas est-elle un critère pour choisir la série 99 plutôt que la série 95?
3 voies ou 2 voies + subs dans ce contexte de 25m2?
Comment connaitre la directivité de ces enceintes d'après les spécifications?
Une fréquence de coupure non précisée, est-ce suspect?


Pour moi, ce qui compte, c'est la réponse en fréquence mesurée par une tierce partie. Même la réponse en fréquence publiée par Neumann n'est pas fiable. Leur courbe est de toute évidence incorrecte : la platitude qu'ils prétendent obtenir est au-delà de la précision d'un micro de mesure, même professionnel.
Il est évident qu'ils ont fait une sorte d'auto-calibration : ils ont placé l'enceinte et le micro sur des pieds, ils ont ensuite réglé l'égaliseur interne de l'enceinte jusqu'à ce que la courbe soit plate. Une fois ce réglage terminé, sans bouger ni le micro ni le pied, ils ont alors relancé une mesure, puis ils ont publié cette courbe.
Le problème, c'est qu'ils masquent ainsi les erreurs de mesure dues à leur micro et à leur installation. L'enceinte elle-même présente donc logiquement une réponse en fréquence inverse de celle de leur micro de mesure, tellement ils ont été précis. Tout au moins l'exemplaire qui a servi à faire la mesure, car il y aura inévitablement des variations d'un exemplaire à l'autre.

Je me fie plutôt à des mesures faits par d'autres sites web. Voici une vraie mesure de la KH-120 : https://www.kenrockwell.com/audio/neumann/kh-120-a.htm

Et une vraie mesure de la XTZ 99.36 (premier graphe) : http://www.xtzhifi.com/product-assets/e ... nglish.pdf

Pour lire les graphes, la première chose à faire est de comparer les échelles verticales. Ici, on peut lire 5 dB par graduation dans les deux cas.

On peut voir que malgré tout, la XTZ est moins neutre que la Neumann. Beaucoup moins, même : entre 2000 et 10000 Hz, et joue 3 dB de moins qu'entre 700 et 1800 Hz. Pour moi, c'est un problème majeur. Je l'éliminerais de ma liste sur ce seul critère.

Igor Kirkwood a écrit:Le seul moyen de connaitre la directivité approximative d'une enceinte, sans courbe polaire mesurée en chambre sourde généralement; c'est un rapport entre le diamètre des HP et la fréquence de coupure.

Il existe un "coefficient de directivité" dont je me souviens pas la formule, entre les diamètres des différents HP et les FC.


Oui, mais ça, cela va nous dire si l'enceinte est très directive, ou peu directive. Or, pour la qualité de l'enceinte, ce qui est important, c'est de savoir si la directivité est progressive ou irrégulière.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8102
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 22 Sep 2018 14:31

Bonjour à tous,

Je tente de répondre partiellement à toutes ces questions sur le post du defi à 1500 euros, j'ai mis les configs en ligne en page un, avec un premeir classement par équipement et un classement général, en lisant l apremeire page, on a une idée en regardant la mise en oeuvre des 4 differents packs, passif, actif etc...

http://www.homecinema-fr.com/forum/general-haute-fidelite/hifi-a-1500-euros-le-defi-t30090241.html

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8894
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 22 Sep 2018 14:41

Je reviens sur la directivité des enceintes : la régularité de la directivité est encore un critère mal compris, à mon avis.
Si on regarde la directivité verticale de la XTZ, on peut voir que la mesure est catastrophique. Mais la Neumann ne fait pas mieux (voir le graphe publié par Neumann). En fait, c'est inévitable sur toutes les enceintes non coaxiales, c'est-à-dire où le tweeter n'est pas au centre du woofer.

Le fait que Neumann, si pointilleux sur la qualité de leurs graphes, aient choisi de publier l'horrible directivité verticale de leur KH-120 est d'ailleurs révélateur : ils savent que les autres fabricants ne feront guère mieux dans l'ensemble, à part sur des modèles assez expérimentaux, qui auront d'autres problèmes par ailleurs.

Le fait que Genelec, Neumann et JBL aient choisi, sur leurs modèles réputés les plus neutres, de placer le tweeter au fond d'une sorte d'entonnoir qu'ils appellent -un peu pompeusement- "guide d'onde", et plus intéressant. Si les critiques confirment sur le long terme la qualité de la JBL M2 (pour l'instant, on a surtout le buzz du fabricant) ils semblerait qu'ils aient mis le doigt sur un point très important pour l'homogénéité d'une enceinte avec tweeter classique.
Notons qu'un tweeter à ruban peut avoir naturellement une directivité semblable à celle d'un dôme au fond d'un entonnoir. Notons aussi que la forme de l'entonnoir doit être calculée avec soin et dépendra du haut-parleur suivant avec lequel le raccord est fait. Copier le guide d'onde d'une enceinte pour en faire une autre, différente, ne sert à rien.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8102
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 22 Sep 2018 15:27

Merci Pio2001. Bien compris ton explication sur la complexité de supprimer un filtre passif dans une enceinte, enfin plutôt de le remplacer par un filtrage actif après.
Mais si on suit ce raisonnement, que je ne permettrais toutefois pas de remettre en question du haut de mes connaissances très maigres, qu’en est il des enceintes 3 voies passives du commerce par rapport aux associations 2 voies passives + 2 subs actifs? Est ce possible de trouver des colonnes passives 3 voies de qualité dans un budget non délirant?
J’imagine que ta préférence va peut être même au tout en actif?
Si j’ai bien compris, tu gères les difficultés posées par le besoin de restitution sonore fidèle surtout par un traitement de la pièce d’ecoute, en cherchant les enceintes dotées d’une bonne directivité régulière? Quelles enceintes sauvent leurs peaux dans un budget raisonnable? Parce que le constat général est plutôt désespérant...
Bigga69
 
Messages: 1039
Inscription Forum: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline

Message » 22 Sep 2018 16:42

Super Pio ta bonne connaissance des enceintes Neumann et…. XTZ :thks:

Concernant la directivité des enceintes, ne vaut il mieux pas des enceintes moins directives que des enceintes directives
La régularité de cette même directivité ne pouvant se mesurer seulement en chambre sourde ? :-?

Bigga j'ai passé mes enceintes d'origine Yamaha NS-1000x de passive en active..... C'est bien mais un énormissime travail :oops: :oops:

Il vaut mieux prendre dès lors directement des enceintes actives Pros. Chez Neumann le choix est très large.... avec les prix en conséquence mais qui restent raisonnables .

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9580
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 22 Sep 2018 16:47

Bigga69 a écrit:qu’en est il des enceintes 3 voies passives du commerce par rapport aux associations 2 voies passives + 2 subs actifs? Est ce possible de trouver des colonnes passives 3 voies de qualité dans un budget non délirant?


Une trois voies ne descendra pas forcément plus bas qu'une deux voies. Si tu veux du grave à fond, le diamètre du haut-parleur de grave est une indication beaucoup plus claire que le nombre de voies.
Une grosse enceinte avec un gros HP de grave aura plus de grave qu'un petit caisson avec un petit HP.

Mais j'avais cru comprendre que tu ne recherchais pas spécialement un grave trop présent, et même que cela serait un défaut gênant pour toi. Par conséquent, ce n'est peut-être pas le critère le plus important.

Je viens de consulter les mesures de courbes de réponses que j'avais faites avec 4 modèles d'enceintes différentes chez moi, et je m'aperçois que, bien que ce soient toutes des petites / moyennes "bibliothèques", la mesure au point d'écoute donne, par rapport au niveau à 1000 Hz, des niveaux de 0 dB à 42 Hz, 33 Hz, 27 Hz et 27 Hz pour respectivement les Neumann KH-120, Dynaudio Gemini MHP, Boston A26 et Kef R-300.

Cela signifie que ma pièce a un fort gain dans le grave, combiné, dans ma disposition, à une résonance acoustique fort opportune à 27 Hz.

Par conséquent, c'est la pièce, en particulier la nature des murs, et la disposition dans la pièce, qui va déterminer le niveau du grave. Avant de savoir s'il faut un caisson ou une grosse enceinte, il faut savoir dans quel genre de pièce tu te trouves. Dans la mienne, par exemple, avec les minuscules Neumann et leur HP de 12 cm, le 55 Hz sort à +16 dB au point d'écoute, alors qu'il devrait être à 0. Pourquoi il faudrait que je rajoute un caisson ? Pour monter à +30 dB ??
La vraie réponse à cette question est compliquée. C'est d'abord pour placer le centre émissif du grave à un endroit où le 55 Hz ne monte pas à +16 dB. Quel endroit au juste ? Cela va prendre du temps pour le déterminer. Il faut avoir la liberté de placer le caisson où on veut. Ensuite, c'est aussi pour descendre à 30, voire 20 Hz.

Utiliser un caisson, c'est bien, mais c'est du travail.

Bigga69 a écrit:Si j’ai bien compris, tu gères les difficultés posées par le besoin de restitution sonore fidèle surtout par un traitement de la pièce d’ecoute, en cherchant les enceintes dotées d’une bonne directivité régulière?


A vrai dire, je suis un paresseux du bricolage, et je suis en location. Donc j'ai fait l'impasse sur le traitement de la pièce d'écoute. J'ai longtemps écouté au casque étant donné l'impossibilité de traiter la pièce. Dans mon nouvel appartement, j'ai trouvé que la pièce principale sonnait bien, alors j'ai décidé d'acheter de bonnes enceintes.
Dans le petit bureau à côté du salon, le son est mauvais. J'ai donc décidé d'y mettre de petites enceintes d'appoint. Pas plus de 500 euros la paire.

J'ai donc choisi de remplacer mes Dynaudio Gemini par des Kef R300. Ma pièce étant très capricieuse dans le grave, j'ai essayé d'arranger ça en bouchant les bass reflex à l'aide des bouchons fournis, et en agissant sur le réglage de grave de l'ampli. J'ai pu obtenir un résultat acceptable.
Mais je n'ai pas aimé longtemps le son des Kef, et je suis passé aux Neumann KH120.

Là, il y a eu un gros problème : contrairement aux enceintes passives, les petites Neumann sont égalisées en interne avec un filtre actif, et descendent à 50 Hz sans atténuation. Même les Kef, qui étaient des 3 voies de taille moyenne, ne tenaient pas le 50 Hz à 0 dB. Et on ne peut pas boucher le bass reflex des Neumann. Il est devant, et de forme irrégulière.

Je me suis donc retrouvé avec un déferlement de basses fréquences proche du ridicule ! Ces enceintes ne peuvent pas s'adapter à ma pièce sans correction spéciale.

Et c'est là que j'ai commencé toute l'aventure de la room correction, avec le micro de mesure, REW, MiniDSP et tout ça.
Dernière édition par Pio2001 le 22 Sep 2018 16:51, édité 2 fois.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8102
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 22 Sep 2018 16:48

Igor Kirkwood a écrit:Super Pio ta bonne connaissance des enceintes Neumann et…. XTZ :thks:


Merci, mais ne vous y trompez pas. Je ne connais pas du tout les XTZ. Je ne fais que lire une courbe, et je fais le "pari" que ce que je lis posera un problème à l'écoute. Je n'en suis même pas certain à 100 %.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8102
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 22 Sep 2018 17:05

Oui de toutes façons je sais bien que je n’aurais jamais les connaissances suffisantes pour ce genre de choses. La question des enceintes passives, c’est aussi et surtout une histoire d’evolutivité de l'amplification qu’on y adjoint. Je pense surtout à la puissance. Je m’explique: on peut avoir un budget illimité mais ce n’est pas mon cas malheureusement, et je pense qu’une très grande majorité des forumeurs sont dans mon cas. Pour éviter des dépenses de multiples remplacements d’enceintes dans le futur, il est peut être plus judicieux d’allouer son budget (matériel, je ne parle pas du traitement de la pièce) à des enceintes de grande qualité, sans forcément acheter des caissons de basses de suite. L’amplification idem, on peut se contenter d’un FDA, pour éventuellement quelques mois ou années plus tard trouver un ampli plus adapté aux enceintes, et par ailleurs d’une source pas chère et d’un DSP pas trop cher non plus. Ce que j’ai compris, et j’en avais l’intuition auparavant, c’est que le plus important c’est la pièce, et là on est tous dans des cas particuliers ou presque. Ensuite, ce sont les enceintes, et là il semble bien difficile d’entrevoir les critères à prendre en compte avant achat, ou en tous cas de connaître ces critères sur les modèles en lice. En privilégiant nettement les enceintes, quitte à les sous exploiter un peu au début, on s’assure d’avoir quelque chose de plus durable, qui ne limitera pas la qualité sonore en cas de déménagement (évidemment je ne parle pas de passer d’un studio de 20m2 à un château avec une pièce dédiée de 200m2), et à qui on pourra adjoindre un ou des amplis plus puissants si nécessaires, ainsi qu’un DSP plus complet si on a progressé dans la compréhension de cette chose complexe.
Donc effectivement, puisque c’est l’intitulé de ce fil, comment connaître les critères qui font qu’un enceinte est bonne, et comment s’y retrouver dans l’offre hifi ou pro?
La directivité est donc un critère à développer: forte directivité ou non? Régularité? Directivité verticale mauvaise rédhibitoire?
Bigga69
 
Messages: 1039
Inscription Forum: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline

Message » 22 Sep 2018 17:14

Mon post précédent répondait à Igor Kirkwood, nos posts se sont croisés Pio2001.
Ta démarche est tout à fait pertinente, logique, et claire.
Reste qu’on a parfois un budget à allouer à la hifi, à un moment donné, et que ça ne dure pas forcément longtemps... D’où toutes mes questions quant aux critères de choix des enceintes, qui peuvent tout à fait être des 2 voies (Cela laisse d’ailleurs la possibilité d’y adjoindre des caissons si le besoin existe plus tard, c’est plus évolutif finalement).
Merci en tous cas d’elargir mon angle de vue sur tout cela.
Bigga69
 
Messages: 1039
Inscription Forum: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message