Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: ericb56, gg109, tiboard et 28 invités

Toutes les enceintes HiFi

Ecoutes et choix d'enceintes à moins de 10k€ la paire

Message » 12 Jan 2021 19:38

wakup2 a écrit:Oui la disto a l'air assez faible :wink: de part sa forme et de son mode rayonnement c'est une enceinte qui as très certainement une directivité faible et qui donc s'écoute pas trop éloigné si on veux garder de la précision et de l'intelligibilité.

L'avantage du caisson est qu'on peu le placer de manière optimisée en fonction du couplage avec la salle, le must en salon étant d'en mettre 2, la réponse est moyennée et lissé sur 2 positions.

Merci Wakup :bravo:

Directivité faible veut dire que la réponse en fréquence varie peu quand on s'éloigne de l'axe horizontal (et vertical puisque c'est une enceinte sphérique), c'est bien ça ?

Du coup en quoi ça implique qu'il faut l'écouter en étant pas trop éloigné pour garder de la précision et de l'intelligibilité ?
NFC
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1397
Inscription Forum: 30 Mai 2004 13:38
Localisation: Près de Versailles
  • offline

Annonce

Message par Google » 12 Jan 2021 19:38

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 12 Jan 2021 21:41

Oui c'est ca, l'enceinte a un rayonnement plus large et donc a salle identique pour avoir le même équilibre (ratio de champs direct de l'enceinte / champs diffus renvoyé par la salle) il faut se rapprocher un peu, a contrario les grosses enceintes avec de gros hauts parleurs et des pavillons demandent plus de recul, car c'est plus directif, ca rayonne moins contre les parois de la salle.

Chez toi avec le traitement tu n'auras pas vraiment de problème d'intelligibilité, je préfère parler d'équilibre, normalement on retiens que pour une écoute standard et précise on doit écouter a ce que l'on appel en acoustique, la distance critique. C'est la distance ou le ratio d'énergie que l'on reçois entre le champs direct de l'enceinte et le champs diffus renvoyé par la salle est de 50/50, en pratique plus on s'approche de l'enceinte et plus on va gagner en précision et intelligibilité car on augmente le champs direct de l'enceinte, et inversement plus on se recul et plus on va perdre en précision et en contrepartie on gagne en "immersion" et en confort d'écoute, certain préfères écouter avec un ratio de 30/70 et plus... la encore c'est une question de gout personnel. Dans un salon non traité et réverbérant, une enceinte a radiation direct devrais être écouté très proche en réalité pour respecter un ratio de 50/50, en général les gens écoutent avec un fort ratio de champs diffus car ils n'ont pas le choix sans traitement.

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 7871
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 06 Fév 2021 21:35

Bon, aujourd'hui c'était la suite des écoutes. J'étais accompagné de Domin que je remercie pour sa patience et ses retours très utiles. Syber n'a pu se libérer finalement à cause d'un impératif pro.

Le matin on était à nouveau chez Elecson près de Gare de Lyon à Paris pour écouter les Cabasse Baltic 5 et les Kelinac 914MG (on n'a pas eu le temps d'écouter les Blumenhofer Genium FS3 MKII finalement). Notre hôte était Fred, toujours aussi accueillant et sympathique.

Et l'après-midi on était chez Acoustic-Gallery à Paris pour écouter des Dynaudio Contour 30i et Dynaudio Confidence 20 (une grosse biblio de la gamme au dessus des Contour 30i).

La playlist : Audio Eval. En fait on s'est limité aux 20 premiers morceaux. Tout n'est pas de qualité nikel, mais on n'écoute pas non plus tous les jours que des masters au top. J'ai besoin que l'enceinte soit polyvalente en style et un minimum tolérante.

Voici le setup du matin, dans la même salle d'écoute de 22m2 que la fois précédente, à une distance d'environ 3,5m des enceintes :

Elecson 06-02-2021 mini.jpg
Chez Elecson le matin


On a commencé par la Baltic 5. Avec Domin, on doit d'ailleurs faire partie des tous premiers testeurs de ces enceintes. Elecson les avait reçues hier, et elles ne seront vraiment disponibles que mi-mars semble-t-il. Elles sont vraiment bien finies avec un blanc mat très agréable au toucher et un bois clair vraiment beau. Les amplis classe D des Baltics sont intégrés dans le caisson. Le système de calibration intégré était activé. Un DSP applique par ailleurs des corrections en fonction du type d'enceinte (Baltic 5, Riga 2 ou IO 3)

Cabasse Baltic 5 mini.jpg
Cabasse Baltic 5


Le caisson est encore en version béta car la finition va évoluer sur le dessus. En tout cas, malgré sa taille relativement petite (comme une Pearl en fait), il est super lourd. Si je me souviens bien, Christophe Cabasse m'avait dit lors d'un salon que le HP de grave seul faisait 9Kg...

L'écoute frappe immédiatement par la scène sonore très stable et profonde, située derrière les enceintes. Le sweet spot est très large et la directivité très bonne car on n'entend pas de différence importante de restitution quand on se promène dans la pièce. Il y a des différences, mais ce n'est pas radical comme sur certaines enceintes. D'autre part, les enceintes d'effacent totalement.

Le second point qui m'a marqué est la restitution tout en douceur et en finesse. Je précise que je suis habitué depuis quelques mois à écouter dans mon bureau des Onkyo D302 E quasiment dans les oreilles avec un angle de 110° parceque mon écran est large :siffle: . Du coup je suis habitué à une scène sonore plutôt projetée (et pas toujours très stable), mais avec une définition poussée (et un gain en finesse par rapport à mes Hypex UcD180 depuis que je suis passé à des blocs Purifi). Avec les Baltic, on est dans une logique opposée : la scène est large et profonde mais la restitution peut sembler légèrement feutrée quand on à comme moi pris des habitudes d'écoute de proximité par forcément bien réglées.

En tout cas, cette douceur et cette finesse donnent envie d'enchainer les morceaux. Les timbres m'on parus très réalistes. Les voix sont belles et présentes, bien que restituées avec douceur.

Le troisième point qui ma marqué est un grave bien intégré et qui descend bas. A aucun moment je n'ai eu l'impression d'un trou ou d'un problème de raccord. Il me semble que l'intégration caisson Baltics est réalisée automatiquement. Le morceau Norbu du Film Himalaya était juste impressionnant quand on considère la taille du caisson. Aucune autre enceinte de la journée n'est allée aussi loin que la Baltic sur ce morceau (même si la Kelinac n'était pas loin derrière).

Sur un morceau d'orgue très complexe comme la Toccata Op 11 de Prokoviev par Olivier Latry (qui est un morceau de torture pour tout ensemble hifi, que Domin et moi utilisions déjà il y a 15 ans lors de nos précédentes écoutes), la Baltic s'en sort, mais est un peu à la peine vu la profusion de sonorités graves qui sortent par tous les tuyaux de l'orgue en même temps (écouter la seconde partie du morceau, jusqu'au final). Sur ce morceau, la Kelinac s'en est mieux sortie, avec plus de tenue et de nuances de graves (et non pas de gris :ane:). Je tiens à préciser que ce morceau a mis à genou quasiment tous les systèmes que j'ai écoutés.

Sur les morceaux de métal pas tous bien enregistrés, la Baltic s'en sort très bien. J'avais peur sur ce point que le résultat soit de la bouillie. En fait non, sa restitution large et non projetée convient bien au morceau Time de Wintersun par exemple. Avec la Kelinac, ce morceau précis était un peu "mis en boite" entre les deux enceintes. La Kelinac s'en sort cependant honorablement sur le métal.

Quelques compléments sur la Kelinac maintenant. L'écoute s'est faite avec l'ampli Micromega M One -150 qu'on avait utilisé lors des précédentes écoutes. Il est droit mais pas froid. J'ai noté quelques petites résonances dans le haut grave, probablement dus à la salle. Contrairement à la Baltic, la Kelinac n'a pas de système de calibration pour l'aider.

Pour commencer, je précise que je n'ai pas eu chez Elecson le problème d'interférences que j'avais eu dans l'auditorium de Chambourcy. D'autre part, contrairement à mon impression initiale à Chambourcy, j'ai trouvé la directivité de l'enceinte très correcte et le sweet spot plutôt large (bien que moins large que celui de la Baltic, ce qui parait logique vu la conception coaxiale de cette dernière).

Par rapport à la Baltic, la scène sonore est un peu moins large et moins derrière les enceintes, avec parfois quelques disparités : une partie de la scène derrière et une autre partie devant. On n'a pas non plus tout à fait le même niveau de stabilité de la scène que sur la Baltic, ni toujours l'effacement total des enceintes comme avec la Baltic.

Là où la Kelinac s'en sort particulièrement bien c'est sur les grands ensembles orchestraux classiques. Elle n'est jamais débordée, tout est là. Et c'est parfois un peu plus organique qu'avec la Baltic.

Sur les voix, bien centrées et derrière les enceintes comme sur la Baltic, la définition de la Kelinac m'a parue supérieure à celle de la Baltic. Mais l'orchestre qui accompagne les voix est parfois en partie, et très légèrement, projeté en avant des enceintes.

En fait la Kelinac me laisse toujours cette impression d'un grand potentiel mais dont la maitrise n'est pas toujours parfaitement assurée dans tous les domaines d'emploi (je ne parle pas de l'ampli car les Kelinac sont faciles à driver, m'avait dit son concepteur).


Au final, on a deux belles enceintes qui suivent des philosophies un peu différentes.

Une Baltic 5 qui impressionne par sa cohérence générale, sa polyvalence, sa scène sonore et son raffinement.
Une Kelinac 914 MG qui n'a peur de rien et restitue la musique de façon organique, même si parfois tout n'est pas parfaitement poli et en place comme on aimerait.

Il faut noter qu'à environ 12k€ (enceintes, pieds, caissons) la Baltic est quand même plus chère que les Kelinac à 8k€ (mais auxquels il faut ajouter le prix d'un ampli).

Je laisse Domin donner son avis et compléter parce que j'ai sûrement oublié pas mal de choses. Il évoquera aussi un problème potentiel d'intégration de la Baltic dans un système 5.1.
NFC
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1397
Inscription Forum: 30 Mai 2004 13:38
Localisation: Près de Versailles
  • offline

Message » 06 Fév 2021 21:44

Très beau CR :bravo:
Merci de ton retour :wink:

La configuration dans mon profil


Sound performed by JBL, JBL powered by McIntosh. What else ...?
CR installation by HcFr Team : http://issuu.com/homecinema-fr.com/docs ... 81/9959588
Pour les autres photos, voir lien dans mon profil
Avatar de l’utilisateur
itofa
Administrateur Forum Haute-Fidélité
Administrateur Forum Haute-Fidélité
 
Messages: 10189
Inscription Forum: 14 Déc 2007 23:31
Localisation: Montpellier area...
  • offline

Message » 06 Fév 2021 22:11

merci, c'est très intéressant !
j'ai hâte de connaitre vos impressions concernant les Dynaudio.
vdl1
 
Messages: 1050
Inscription Forum: 29 Mai 2002 10:48
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 06 Fév 2021 23:52

Toujours intéressant de suivre tes écoutes, merci pour le cr :bravo:
kkouete44
 
Messages: 1605
Inscription Forum: 18 Oct 2004 13:52
Localisation: Nantes sud loire (44)
  • offline

Message » 07 Fév 2021 10:26

ça fait plaisir à lire un tel CR ! Merci et bravo ! instructif...

Il faut noter qu'à environ 12k€ (enceintes, pieds, caissons) la Baltic est quand même plus chère que les Kelinac à 8k€ (mais auxquels il faut ajouter le prix d'un ampli).


Et sans aucun doute un système de correction pour faire jeu égal et vraisemblablement un ou deux caissons de grave: avec 4000 euros se sera un peu juste mais pas impossible du tout... d'autant que 8 ohms + 94 dB de sensibilité les rendent plutôt pas du genre compliquées à alimenter...


Et là...

Reste que les Cabasse occupent moins d'espace visuel (et sont plus "belles" mais ça c'est personnel !)

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56551
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • online

Message » 07 Fév 2021 11:45

haskil a écrit:ça fait plaisir à lire un tel CR ! Merci et bravo ! instructif...

Il faut noter qu'à environ 12k€ (enceintes, pieds, caissons) la Baltic est quand même plus chère que les Kelinac à 8k€ (mais auxquels il faut ajouter le prix d'un ampli).


Et sans aucun doute un système de correction pour faire jeu égal et vraisemblablement un ou deux caissons de grave: avec 4000 euros se sera un peu juste mais pas impossible du tout... d'autant que 8 ohms + 94 dB de sensibilité les rendent plutôt pas du genre compliquées à alimenter...


Et là...

Reste que les Cabasse occupent moins d'espace visuel (et sont plus "belles" mais ça c'est personnel !)


Sauf que... les 914MG sont à -20% en vente directe, soit 6400€. Et même si elles ont 94 dB de sensibilité, elles sont demandeuses d'électroniques très bien faites pour en tirer toute la quintessence. J'ai rien contre Micromega, mais c'est pas l'association la plus heureuse avec des kelinac et ça c'est pour avoir écouté des Kelinac avec du Micromega, Il existe bien mieux en électronique, certes il n'y aura peut être pas la simplification d'un tout en un, puisque le M one 150 fait streamer, dac et aussi amplificateur intégré, mais sur la partie purement analogique avec une source externe de qualité supérieure à ce qu'il y a d'intégré dans le M one (encore plus vrai avec utilisation de ses entrées numériques en utilisant son dac intégré) et ce, en comparaison avec un autre amplificateur intégré moins cher d'une autre marque sans toute la partie numérique du M one, et bien le verdict fut sans appel, le M one était derrière. Mais cela peut être une solution très envisageable mais dans une autre association qu'avec des Kelinac. Car il est pas non plus à jeter à la poubelle et certains pourraient y trouver leur bonheur.

Comme il va y avoir une installation Hifi/HC la correction sera faite par le HC, et il y aura caisson aussi. Même si en écoute purement hifi on peut se passer sans problème de caisson basse avec les 914MG, certes avec un caisson il y aura du mieux, mais déjà en l'état sans caisson elles ne manquent pas de fréquences graves les 914MG. Alors oui la Baltic 5 c'est un design à part, une part de l'Histoire de la Hifi française, les Kelinac 914MG sont assez imposantes, et n'ont rien d'extraordinaire dans leur forme, c'est un fait, après personnellement je privilégie la fonction au visuel, (elles sont pas moches non plus les 914MG, mais c'est du "classique" niveau esthétique) et parfois les deux se rejoignent mais tout comme la recherche de l'événement sonore est propre à chacun, le visuel aussi et pour moi j'adore mon Moon Evolution 600i V2 que cela soit pour l'objet en lui-même et aussi dans sa fonction, enfin toute la gamme Evolution de Moon est pour moi visuellement réussie.

NFC, encore merci pour ton partage, qui comme toujours est détaillé. J'espère que tu vas pouvoir, si cela n'est pas encore fait, aller faire une écoute chez un particulier, comme il était prévu, si toujours d'actualité.

Charon
charon
 
Messages: 869
Inscription Forum: 05 Mai 2013 12:26
Localisation: France
  • offline

Message » 07 Fév 2021 12:43

Merci pour vos encouragements !

Pour Charon, oui, tu fais bien de préciser les prix actuels des Kelinac. Et concernant l'écoute chez un particulier que tu as proposée, c'est dans mes plans, mais là avec le déménagement vers la nouvelle maison, et le fait qu'on va devoir faire nous même une partie de l'électricité (pour économiser des sous pour acheter des enceintes :ane: ), et bien j'ai très peu de temps et j'avance du coup par petites étapes sur les écoutes hifi.
NFC
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1397
Inscription Forum: 30 Mai 2004 13:38
Localisation: Près de Versailles
  • offline

Message » 07 Fév 2021 13:58

L'après-midi on était chez acoustic-gallery. Bon accueil, vendeur très à l'écoute et salle très sympa de 60m2 remplie de beau matos. On était plutôt dans le bas du panier budgétaire avec nos modèles de Dynaudio :mdr:

En fait je voulais surtout écouter la Contour 60i (9000€), mais comme elle n'était pas disponible, le vendeur m'a proposé une Contour 30i (6000€) et une Confidence 20 (une biblio de la gamme au dessus, à 10000€ je crois).

J'avais déjà écouté la Contour 30 chez Cobra sur un ampli hybride Pier Audio MS 60S E, et l'écoute m'avait vraiment bien plu, mais ce n'était pas avec ma musique (cf. page 1).

Comme le vendeur avait privilégié le placement des Confidence, les Contour étaient un peu trop écartées et du coup, l'image sonore n'était pas si stable que ça au point d'écoute. Dommage. Sinon, les timbres sont bien, avec un rendu général plutôt détaillée. Le grave est plutôt écourté par rapport aux écoutes du matin (la pièce est grande il est vrai).

On est ensuite passé aux Confidence 20 et le gap en timbre et en scène sonore est très notable par rapport à la Contour. Les voix sont plus belles. On gagne en profondeur. On peut se déplacer dans la pièce et l'image est stable et homogène. On est au niveau du matin, voire au dessus sur les timbres et la définition.

Même le morceau de métal moyennement masterisé "Time" de Wintersun n'est pas enfermé dans une boite et d'une façon générale, ces enceintes sont très polyvalentes.

Mais il manque pour moi cependant un caisson de basse pour donner plus de corps à la musique qui sort de cette biblio de course. Sur le morceau Norbu du film Himalaya, c'était très clair (en particulier par rapport aux enceintes du matin). Mais aussi sur le morceau de violoncelle "Melody" de Kanneh-Mason, j'ai trouvé qu'on n'entendait pas assez le côté organique et resonnant dans le grave du bois et sur le morceau de piano de Bach par P. Anderszewski, ça manquait un poil de chaleur et de résonnance. Alors je précise que je compare ces deux morceaux par rapport aux écoutes faites chez moi sur les Onkyo, car je n'ai pas trop fait attention à ces détails le matin sur les Baltic et les Kelinac.

Je tiens à dire que je chipotte pas mal car l'écoute des Confidence 20 était quand même de toute beauté et de très haut niveau.

Comme j'avais apporté mes petits blocs mono Purifi (749€ le bloc chez Audiophonics), on les a branchés à la place de l'ampli actuel sur les Confidence. L'écoute a semblé perdre en consistance et variété, un peu comme si l'ampli était à la ramasse au niveau courant avec ces enceintes. Renseignements pris, l'ampli qu'on utilisait depuis le début de l'écoute était un Nagra à 15000€ :zen:

J'en déduis que ces enceintes sont très exigeantes sur les amplis, peut-être à cause de leur courbe d'impédance. Car je sais que le Purifi en soi est bon vu ce que je l'écoute depuis 2 semaines chez moi sur les même morceaux (sur les enceintes Onkyo D302E).

Bref, au final, un très belle écoute ces Confidence 20, mais la facture pour une mise en œuvre correcte m'a l'air très salée (ajout d'un caisson et d'un ampli de course). Et je ne parle même pas du budget cables à propos desquels le vendeur a commencé à nous expliquer tout le bénéfice du choix des bons cables dans une installation et en particulier dans celle qu'il avait mise en œuvre ici.

Je veux bien croire à certains apports des cables, mais je souhaiterais éviter de me lancer dans la construction d'un ensemble hifi où pour obtenir sa pleine performance, chaque maillon (et en particulier le cable) doit être ultime sous peine d'écrouler tout l'édifice. Je préfère investir par ordre de priorité dans : 1) la pièce, 2) l'enceinte, 3) l'ampli, 4) le preampli, et le reste derrière. Et si on me propose tout dans la même boite avec le minimum de conversion numérique-analogique et une optimisation globale de l'amplification, des filtres et des HP comme pour les Baltic ou comme pour les enceintes actives récentes (System Audio, Dutch&Dutch, GGNTKT...), alors je ne dis pas non.
Dernière édition par NFC le 07 Fév 2021 19:21, édité 1 fois.
NFC
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1397
Inscription Forum: 30 Mai 2004 13:38
Localisation: Près de Versailles
  • offline

Message » 07 Fév 2021 14:32

charon a écrit:
haskil a écrit:ça fait plaisir à lire un tel CR ! Merci et bravo ! instructif...



NFC écrit : Il faut noter qu'à environ 12k€ (enceintes, pieds, caissons) la Baltic est quand même plus chère que les Kelinac à 8k€ (mais auxquels il faut ajouter le prix d'un ampli).

Haskil répond Et sans aucun doute un système de correction pour faire jeu égal et vraisemblablement un ou deux caissons de grave: avec 4000 euros se sera un peu juste mais pas impossible du tout... d'autant que 8 ohms + 94 dB de sensibilité les rendent plutôt pas du genre compliquées à alimenter...


Et là...

Reste que les Cabasse occupent moins d'espace visuel (et sont plus "belles" mais ça c'est personnel !)


Sauf que... les 914MG sont à -20% en vente directe, soit 6400€. Et même si elles ont 94 dB de sensibilité, elles sont demandeuses d'électroniques très bien faites pour en tirer toute la quintessence. J'ai rien contre Micromega, mais c'est pas l'association la plus heureuse avec des kelinac et ça c'est pour avoir écouté des Kelinac avec du Micromega, Il existe bien mieux en électronique, certes il n'y aura peut être pas la simplification d'un tout en un, puisque le M one 150 fait streamer, dac et aussi amplificateur intégré, mais sur la partie purement analogique avec une source externe de qualité supérieure à ce qu'il y a d'intégré dans le M one (encore plus vrai avec utilisation de ses entrées numériques en utilisant son dac intégré) et ce, en comparaison avec un autre amplificateur intégré moins cher d'une autre marque sans toute la partie numérique du M one, et bien le verdict fut sans appel, le M one était derrière. Mais cela peut être une solution très envisageable mais dans une autre association qu'avec des Kelinac. Car il est pas non plus à jeter à la poubelle et certains pourraient y trouver leur bonheur.


Charon


Bonne nouvelle !

Si elles sont à ce prix, ça fait 1500 euros à ajouter aux 4000 euros prévus pour avoir un ou deux caissons de grave, un préampli numérique avec sorties filtrées pour alimenter en stéréo les caissons ou en mono le caisson et un amplificateur stéréo pour alimenter les enceintes Kelinac soulagées de l'extrême grave. Pour 5600 euros on trouve ça sans problème de haute qualité.

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56551
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • online

Message » 09 Fév 2021 23:24

Bon allez, vu que NFC a fait son CR, je rajoute le mien, vu que j'étais l'auditeur de droite pendant toute la session de ce samedi.

On s'est donc retrouvé chez Elecson, 15 ans plus tard, cette fois non pas pour trouver un ampli qui allait avec ses enceintes, mais juste trouver des enceintes.
En lice, des Cabasse Baltic 5 avec le tout nouveau sub Pearl (avec amplificateur stéréo intégré + streamer + DAC) contre des Kelinac 914, imposantes colonnes.
Le sub est particulièrement compact, il s'agit ni plus ni moins que d'une Cabasse Pearl sans médium ni tweeter.

La playlist de test a été composé principalement par NFC, j'ai juste rajouté quelques morceaux, notamment la Symphonie Fantastique, et la Toccata 11 de Prokoviev à l'orgue (qui est une torture pour la plupart des amplis, avec sa complexité des messages et un final descendant tellement bas que les amplis et les enceintes ne suivent tout simplement pas).

On a débuté par les Baltic, puisque personne n'avait encore eu l'occasion de les écouter.

Dès le premier morceau, le ton est donné : ça descend bas, très bas, et ça remplit bien l'espace.
Je retrouve immédiatement les qualités que j'apprécie sur les coaxiaux Cabasse : une grande profondeur de scène, qui se déploie en largeur mais surtout derrière les enceintes. Pas de son projeté qui vient agresser les oreilles, quelque soit le niveau sonore.

On enchaîne les morceaux, sur certains, le caisson se révèle absent : je refais revenir au premier morceau, non c'est juste le master qui n'insiste pas trop sur les basses (sur du métal, cela fait bizarre, sachant qu'en concert on n'entend souvent que la batterie).
Cela reste très lisible en toute circonstance, même sur des morceaux particulièrement chargés (la Symphonie Fantastique).
Sur la Toccata Op11, je suis un peu déçu du caisson, j'ai trouvé qu'il manquait un peu d'impact sur le final. Alors que sur un autre morceau avec de l'orgue beaucoup plus tard dans la cession (Heinillä Härkien, Live acoustique de Tarja), là on a entendu des nappes de basses que je n'avais jamais (autant si ce n'est du tout) distingués.
NFC décide de passer des morceaux de métal qu'il a sélectionné pour leur mauvais enregistrement : eh bien l'écoute est tout à fait honnête, loin d'être inécoutable ou illisible.
Même en mettant le volume à fond (mauvaise manip!) sur un des ces morceaux pourris, cela ne devient pas totalement strident!
Norbu du film Himalaya passe extrêmement bien avec une scène splendide et des percussions parfaitement maîtrisées.
Sur Crimson Tide d'Hans Zimmer dans son live à Prague, on ressent bien les + 10 dB ajoutés sur les graves, mais cela reste lisible et même si c'est envahissant, cela ne noie pas tout le reste.


J'ai retrouvé la filiation de mes Cabasse SCS 500 et Baltic 2, avec un caisson parfaitement intégré.
Le Pearl Sub a juste eu a priori 15 secondes de calibration + un réglage automatique intégré pour s'associer parfaitement aux Baltic 5 : dans la salle d'écoute d'Elecson, pas de gros défaut relevé, sachant que l'association caisson/enceintes, c'est quand même complexe à la base. Belle réussite!
Et surtout se rappeler que le caisson intègre tout pour qu'avec deux boules (iO, Riga ou Baltic), on ait un tout-en-un complet pour la musique dématérialisée.


On a enchaîné avec les Kelinac, pilotées par un intégré Micromega M150. Enceintes que je ne connaissais absolument pas.
A côté des Baltic, elles font sacrément imposantes!

Dès le premier morceau, je trouve que Enzo Enzo s'est avancée d'un bon mètre et se retrouve devant les enceintes.
La profondeur s'est sacrément réduite. Pour les timbres, cela monte un peu plus haut, et insiste plus sur les haut médium aiguës mais sans agressivité.
On continue les titres, à noter une petite résonance pas très propre dans les basses fréquences sur certains morceaux.
Après le premier morceau, je m'attendais que les Kelinac ne sachent reproduire l'ampleur des orchestres symphoniques : on n'atteint pas le niveau des Baltic, mais finalement c'est là-dessus qu'elles sont le plus à leur aise!
Et c'est sur le pop-rock que la scène est la plus réduite, avec un son légèrement projeté que personnellement j'apprécie moyennement.
Sur les morceaux mal enregistrés, c'est nettement moins bien, surtout en passant de The Carolean's Prayer de Sabaton à Time de Wintersun : d'un seul coup, on l'impression que les Kelinac ont été remplacées par une enceinte portable balançant de la bouillie. Impressionnant, mais pas dans le bon sens (plus tard on a réécouté ce morceau avec les Baltic, la scène et la lisibilité étaient honnêtes à défaut d'être extraordinaire).
Bon Time est vraiment le seul titre écouté qui les a réellement mises en défaut.
Une belle découverte que ces enceintes, un peu moins équilibrées que les Baltic, mais à l'aise sur les grandes masses orchestrales et très analytiques. Cela ne remplit pas aussi bien la pièce, mais cela reste agréable à écouter.


Après qu'Elecson nous ait accordé un peu de temps bonus (je remercie le client après nous qui a oublié de venir d'ailleurs), changement d'arrondissement et de boutique pour Acoustic Gallery.
On n'a vu qu'une seule salle d'écoute, préparée pour nous : enceintes colonnes Dynaudio Contour 30i (un peu trop espacées, même si on avait du recul) et biblio Confidence 20 que le tenancier tenait absolument à nous faire écouter. En électroniques, streamer Meitner + ampli de puissance Nagra.
On a commencé par les colonnes. Dès le début j'ai trouvé que cela manquait d'assise, malgré le gabarit des colonnes (bon elles doivent avoir un volume de 50% inférieur aux Kelinac).
C'est détaillé et assez précis sur le placement des instruments, mais cela avait du mal à remplir l'espace entre les enceintes: dès que l'on bougeait dans la pièce, on n'entendait plus que l'enceinte la plus proche, et rien dans l'espace central.
On a réécouté une grande partie des morceaux du matin : c'est honnête mais sans plus (et nettement moins bien que les deux enceintes du matin).
A noter que NFC était plutôt intéressé par le modèle du dessus, descendant probablement nettement plus bas, mais malheureusement pas dispo...

On passe alors au Confidence 20, bibliothèque d'assez gros volume mais élancée.
Clairement les colonnes se font totalement distancées : c'est extrêmement détaillé, et finalement ça a une meilleure assise que les colonnes (!).
On se balade dans la pièce, l'image est stable et le centre toujours rempli.
La scène sonore est large, avec de la profondeur (pas autant que les Baltic), mais rien de projeté, quelque soit le morceau (symphonique, rock, métal).
Sur Time de Wintersun, ce n'est pas terrible, mais on a quelque chose de plus étalé que les Kelinac et à peu près distinct.
Pour les percussions de Norbu, on se rend compte qu'un caisson serait quand même un plus.
Le test de NFC avec ses amplis Purifi à la place du Nagra n'a pas été hyper concluant : sur certains titres cela me semblait un poil mieux, d'autres un poil moins bien. Il m'aurait fallu un sacré entraînement avant que je ne me décide à oser tenter un ABX entre les deux.
Bref des bibliothèques extrêmement bien réussies et qui font mal sur tous les points aux colonnes de la gamme d'en-dessous.
Bon avec elles, plus l'ajout d'un caisson, plus les électroniques, on est largement au-dessus des Baltic (même sans casser son PEL pour le Nagra).
Belle découverte pour ma part, limite peut être un peu dommage pour les colonnes qui faisaient pâle figure à côté.

La configuration dans mon profil


Membre de l'association pour l'hégémonie du Sacd multicanal
Et sinon, (re)venez visiter le site passionnant des passionnés de la marque d'enceintes Cabasse :
Le forum Cabasse : https://www.forumcabasse.net
Avatar de l’utilisateur
domin
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 7340
Inscription Forum: 11 Oct 2002 10:20
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 09 Fév 2021 23:24

PS : NFC, tu as le droit d'aller donner ton avis des Baltic sur le forum Cabasse, j'ai créé un CR :wink:

La configuration dans mon profil


Membre de l'association pour l'hégémonie du Sacd multicanal
Et sinon, (re)venez visiter le site passionnant des passionnés de la marque d'enceintes Cabasse :
Le forum Cabasse : https://www.forumcabasse.net
Avatar de l’utilisateur
domin
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 7340
Inscription Forum: 11 Oct 2002 10:20
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 10 Fév 2021 0:09

Salut Domin, merci pour ton retour d'expérience, concernant les kelinac et ce que tu en as entendu, cela ne fait que renforcer ce que j'ai déjà exprimé, le Micromega n'est pas l'amplification la plus adéquate avec.

Car pour écouter sensiblement les mêmes choses que NFC, je ne retrouve absolument pas les défauts que tu as mentionné.

Mais plutôt l'inverse, se sont des enceintes fidèles qui reproduisent ce qu'il leur est donnée. Si dès la source c'est pas bon ou à partir de l'ampli il est clair que ce qui est perdu ne sera jamais récupéré.

Si la scène est ample ou étroite elles le retranscrivent.

J'ai eu le plaisir de pouvoir écouter le nouveau B.audio B.dac EX chez moi ce dimanche, ces enceintes les 914MG peuvent aller très très loin si source et amplification sont à la hauteur.

À un point que j'ai eu la larme à l'œil lors de l'écoute de Swanheart tiré du concert The beauty and the Beat de Tarja et Mike Terrana. Mais cela ne fut pas le seul moment de frisson du dimanche.

Quand on voit sur la photo comment était agencé les Cabasse et les Kelinac il est clair à mon sens que le souhait de la boutique était de mettre en avant les Cabasse. Bref, si tu as l'occasion d'accompagner NFC, lors de son écoute chez un particulier (pas moi) je pense que tu seras très surpris du résultat et remettra en perspective l'écoute faite chez Elecson.

Charon
charon
 
Messages: 869
Inscription Forum: 05 Mai 2013 12:26
Localisation: France
  • offline

Message » 10 Fév 2021 1:14

Merci pour ces CR.

Lors de vos écoutes chez Elecson, ou étiez vous placés, derrière la table noir sur les 2 petits sièges noir pas loin du fond de la pièce ?

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8309
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message