Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 43 invités

Toutes les enceintes HiFi

Enceintes PSI Audio

Message » 24 Avr 2021 11:27

J'ai enfin pu écouter deux modèles de cette marque suisse d'enceintes de monitoring dont les retours très laudatifs, tant de professionnels du son que d'audiophiles et mélomanes, titillaient ma curiosité depuis longtemps.

Tout d'abord, un énorme merci à Jean-Luc Ohl et à l'équipe de la société 44.1, basée à deux pas de chez moi (je l'ignorais, la vie est parfois source de bonne surprise) pour avoir organisé cette écoute et pour la gentillesse de leur accueil.

Qu'il est agréable de constater qu'une personne aussi experte que JL Ohl dans les domaines de l'acoustique, de l'audio et des matériels et appareils les plus divers est restée aussi simple et ouverte à un amateur n'ayant pas d'intention d'achat.

Deux modèles donc furent comparés : la petite A 17 M (une deux voies avec Hp de 17 cm) et la plus grosse A 23 M (trois voies, un 20 cm, un dôme medium). Les liens vers ces modèles et vers l'ensemble de la gamme PSI :
https://www.psiaudio.swiss/monitors_overview/
https://www.psiaudio.swiss/a17-m-powerf ... o-monitor/
https://www.psiaudio.swiss/a17-m-powerf ... o-monitor/

Je n'ai donc pas écouté le plus petit modèle A 14 M ni le plus gros A 25 M.

Les enceintes étaient reliées à un lecteur CD Marantz pro lui-même relié à un petit processeur DAC multi entrées et sorties de type professionnel dont je n'ai noté ni la référence ni la marque, qui permet de passer instantanément sur plusieurs entrées et sorties, dont les deux enceintes écoutées. JL Ohl complètera s'il le juge nécessaire l'aspect technique et les références de ce composant essentiel. A noter que le dispositif d'EQ acoustique était débrayé, de façon à pouvoir écouter les enceintes.

Ecoutes faites à environ 2 m de distance dans un local modérément traité à la bonne acoustique, surtout à cette distance. Il est certainement possible d'améliorer encore un peu l'écoute avec une EQ fine, mais l'objectif était d'écouter les PSI telles que sorties de leur emballage.

Rien d'ésotérique ni de "high end" donc en amont des enceintes, juste du matériel à la technologie éprouvée et adaptée, ça remet les pendules à l'heure sur ce qui fait vraiment la différence à l'écoute, j'y reviendrai.

j'avais amené des Cds variés, que je connais bien (piano classique -Debussy , trio jazz -EST, voix féminines -Shirley Horn et Susanne Abbuehl , voix masculine -Nougaro live, pop -Pet Sounds version mono des Beach Boys, orchestre symphonique avec chœur (Daphnis et Chloé de Ravel, funk-fusion -Vital Tech Tones, world music (un disque de cithare vietnamienne avec instruments électroniques et violoncelle). Pas d'enregistrements audiophiles là encore, (même si certains sont bien enregistrés/mixés/masterisés) mais une grande variété de timbres, textures et dynamiques sonores pour apprécier ce que ces enceintes ont dans le ventre.

J'aurais pu prolonger la session d'écoute avec d'autres Cds mais je ne voulais pas abuser de l'hospitalité de nos hôtes je suis venu accompagné d'un ami musicien amateur -joueur de Santur persan- il est d'origine iranienne, ce qui n'était pas prévu initialement.

Je précise que les écoutes ont été faites de niveau sonore très modéré à moyennement élevé, jamais plus. Mais ces enceintes peuvent "jouer" nettement plus fort si on les pousse davantage.


Alors, passons aux impressions d'écoute :

Ce qui marque dès les premiers moments, c'est d'une part la précision et la neutralité de ces enceintes, et d'autre part l'étonnante "pêche" et tenue du grave du petit modèle. Aucun traînage ou gonflement de ce registre sur les deux modèles. j'avais déjà ressenti une telle impression à l'écoute d'autres petits monitors (petites ATC, PMC, Focal, Genelec ancienne génération, mais là c'était à mon avis encore plus marquant et encore meilleur.

Deuxième point fort : une faculté à reproduire sans détour ni fard les particularités des prises de son, des mixages, les timbres, comme savent le faire les très bons monitors de studio. seuls quelques modèles d’enceintes hifi amateur que j'apprécie particulièrement - JMR, Revel, TAD, Magico, ont également ces facultés mais elles ne disposent pas de l'électronique embarquée et leur tenue en puissance à taille égale est moindre, et leurs prix plus élevés pour ce qui est de Revel et surtout TAD et Magico

Troisième point : une très grande homogénéité entre les deux modèles (et le reste de la gamme) : la différence est dans la tenue en puissance, l'étendue du grave (donc également l'impression de profondeur, corollaire de l'ampleur générale et de la profondeur du grave) et la distance maximale d'écoute possible. Là encore, cette impression d'unité et de signature sonore minimale et identique sur tous les modèles est très rare dans la hifi amateur, et également rarement aussi poussée dans l'audio pro que chez PSI.

Sur ce dernier aspect, la petite A 17, bien que présentée pour être une enceinte nearfield -de proximité- remplit étonnamment l'espace avec une puissance telle qu'elle pourrait être écoutée de plus loin. Selon JL Ohl, jusqu'à 3 mètres de façon optimale, mais je pense encore davantage pour une écoute plaisir. Bien évidemment, la A 23 et sans doute plus encore la A 25 (non écoutée) permettent des écoutes à plus haut volume et de plus loin encore.

la A 23 se caractérise par une plus grande profondeur, très perceptible sur les masses orchestrales, un étagement des plans sonores supérieur, un peu plus de subtilité dans le medium due à l'excellent medium dôme dédié, et un volume sonore maximal plus élevé. La descente de cette enceinte qui n'est pas très volumineuse et dont les hp de garve ne fait que 22 cm est impressionnante de profondeur et d e précision. excellente optimisation de la part de PSI.

Quatrième point : une absence totale de dureté dans le haut du spectre et le medium. Une fois de plus, je souhaite tordre le coup à cette légende audiophile selon laquelle les enceintes de monitoring seraient dures et ultra sèches. certes, ça ne bave pas du tout et ça sort le signal avec un minimum de coloration, mais ça n'a rien de dur ni de desséché. Sur des enregistrements non exempts de défauts et de duretés (la version de Daphnis et Chloé, le Nougaro, le disque de cithare vietnamienne ou le Beach Boys) l'écoute reste agréable, les défauts s'entendent distinctement, mais ça s'oublie dans le cadre d'une écoute plaisir. ça reste à on avis meilleur qu'une écoute plus colorée qui fera ressortir d'autres défauts ou qui en créera artificiellement.

En résumé, ces enceintes PSI sont vraiment à la hauteur de leur réputation et font partie de ce qu'il y a de mieux dans cette gamme de taille et de budget. Leur prix, trop élevé pour moi, n'a finalement rien d'exorbitant pour du matériel de ce niveau produit par une firme au suivi qualité et SAV très réputé de surcroît.

il faut enfin constater que les techniques analogiques de filtrage actif, parfaitement maîtrisées par PSI, ne sont pas dépassées malgré l'utilisation de plus en plus courante de DSP chez beaucoup de leurs concurrents. Certes, le DSP permet plus de souplesse à prix contenu mais est-ce vraiment supérieur ? Au vu des résultats obtenus à ce stade par PSI, je peux en douter.

J'espère d'ailleurs pouvoir un jour comparer une PSI et une Genelec the Ones de taille équivalente, pour voir si cette dernière est aussi bonne et quelles sont les différences tangibles à l'écoute.
tovarich007
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2332
Inscription Forum: 05 Jan 2010 21:51
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 Avr 2021 11:27

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Avr 2021 13:04

tovarich007 a écrit:J'ai enfin pu écouter deux modèles de cette marque suisse d'enceintes de monitoring dont les retours très laudatifs, tant de professionnels du son que d'audiophiles et mélomanes, titillaient ma curiosité depuis longtemps.

Tout d'abord, un énorme merci à Jean-Luc Ohl et à l'équipe de la société 44.1, basée à deux pas de chez moi (je l'ignorais, la vie est parfois source de bonne surprise) pour avoir organisé cette écoute et pour la gentillesse de leur accueil.

Qu'il est agréable de constater qu'une personne aussi experte que JL Ohl dans les domaines de l'acoustique, de l'audio et des matériels et appareils les plus divers est restée aussi simple et ouverte à un amateur n'ayant pas d'intention d'achat.

Deux modèles donc furent comparés : la petite A 17 M (une deux voies avec Hp de 17 cm) et la plus grosse A 23 M (trois voies, un 20 cm, un dôme medium). Les liens vers ces modèles et vers l'ensemble de la gamme PSI :
https://www.psiaudio.swiss/monitors_overview/
https://www.psiaudio.swiss/a17-m-powerf ... o-monitor/
https://www.psiaudio.swiss/a17-m-powerf ... o-monitor/

Je n'ai donc pas écouté le plus petit modèle A 14 M ni le plus gros A 25 M.

Les enceintes étaient reliées à un lecteur CD Marantz pro lui-même relié à un petit processeur DAC multi entrées et sorties de type professionnel dont je n'ai noté ni la référence ni la marque, qui permet de passer instantanément sur plusieurs entrées et sorties, dont les deux enceintes écoutées. JL Ohl complètera s'il le juge nécessaire l'aspect technique et les références de ce composant essentiel. A noter que le dispositif d'EQ acoustique était débrayé, de façon à pouvoir écouter les enceintes.

Ecoutes faites à environ 2 m de distance dans un local modérément traité à la bonne acoustique, surtout à cette distance. Il est certainement possible d'améliorer encore un peu l'écoute avec une EQ fine, mais l'objectif était d'écouter les PSI telles que sorties de leur emballage.

Rien d'ésotérique ni de "high end" donc en amont des enceintes, juste du matériel à la technologie éprouvée et adaptée, ça remet les pendules à l'heure sur ce qui fait vraiment la différence à l'écoute, j'y reviendrai.

j'avais amené des Cds variés, que je connais bien (piano classique -Debussy , trio jazz -EST, voix féminines -Shirley Horn et Susanne Abbuehl , voix masculine -Nougaro live, pop -Pet Sounds version mono des Beach Boys, orchestre symphonique avec chœur (Daphnis et Chloé de Ravel, funk-fusion -Vital Tech Tones, world music (un disque de cithare vietnamienne avec instruments électroniques et violoncelle). Pas d'enregistrements audiophiles là encore, (même si certains sont bien enregistrés/mixés/masterisés) mais une grande variété de timbres, textures et dynamiques sonores pour apprécier ce que ces enceintes ont dans le ventre.

J'aurais pu prolonger la session d'écoute avec d'autres Cds mais je ne voulais pas abuser de l'hospitalité de nos hôtes je suis venu accompagné d'un ami musicien amateur -joueur de Santur persan- il est d'origine iranienne, ce qui n'était pas prévu initialement.

Je précise que les écoutes ont été faites de niveau sonore très modéré à moyennement élevé, jamais plus. Mais ces enceintes peuvent "jouer" nettement plus fort si on les pousse davantage.


Alors, passons aux impressions d'écoute :

Ce qui marque dès les premiers moments, c'est d'une part la précision et la neutralité de ces enceintes, et d'autre part l'étonnante "pêche" et tenue du grave du petit modèle. Aucun traînage ou gonflement de ce registre sur les deux modèles. j'avais déjà ressenti une telle impression à l'écoute d'autres petits monitors (petites ATC, PMC, Focal, Genelec ancienne génération, mais là c'était à mon avis encore plus marquant et encore meilleur.

Deuxième point fort : une faculté à reproduire sans détour ni fard les particularités des prises de son, des mixages, les timbres, comme savent le faire les très bons monitors de studio. seuls quelques modèles d’enceintes hifi amateur que j'apprécie particulièrement - JMR, Revel, TAD, Magico, ont également ces facultés mais elles ne disposent pas de l'électronique embarquée et leur tenue en puissance à taille égale est moindre, et leurs prix plus élevés pour ce qui est de Revel et surtout TAD et Magico

Troisième point : une très grande homogénéité entre les deux modèles (et le reste de la gamme) : la différence est dans la tenue en puissance, l'étendue du grave (donc également l'impression de profondeur, corollaire de l'ampleur générale et de la profondeur du grave) et la distance maximale d'écoute possible. Là encore, cette impression d'unité et de signature sonore minimale et identique sur tous les modèles est très rare dans la hifi amateur, et également rarement aussi poussée dans l'audio pro que chez PSI.

Sur ce dernier aspect, la petite A 17, bien que présentée pour être une enceinte nearfield -de proximité- remplit étonnamment l'espace avec une puissance telle qu'elle pourrait être écoutée de plus loin. Selon JL Ohl, jusqu'à 3 mètres de façon optimale, mais je pense encore davantage pour une écoute plaisir. Bien évidemment, la A 23 et sans doute plus encore la A 25 (non écoutée) permettent des écoutes à plus haut volume et de plus loin encore.

la A 23 se caractérise par une plus grande profondeur, très perceptible sur les masses orchestrales, un étagement des plans sonores supérieur, un peu plus de subtilité dans le medium due à l'excellent medium dôme dédié, et un volume sonore maximal plus élevé. La descente de cette enceinte qui n'est pas très volumineuse et dont les hp de garve ne fait que 22 cm est impressionnante de profondeur et d e précision. excellente optimisation de la part de PSI.

Quatrième point : une absence totale de dureté dans le haut du spectre et le medium. Une fois de plus, je souhaite tordre le coup à cette légende audiophile selon laquelle les enceintes de monitoring seraient dures et ultra sèches. certes, ça ne bave pas du tout et ça sort le signal avec un minimum de coloration, mais ça n'a rien de dur ni de desséché. Sur des enregistrements non exempts de défauts et de duretés (la version de Daphnis et Chloé, le Nougaro, le disque de cithare vietnamienne ou le Beach Boys) l'écoute reste agréable, les défauts s'entendent distinctement, mais ça s'oublie dans le cadre d'une écoute plaisir. ça reste à on avis meilleur qu'une écoute plus colorée qui fera ressortir d'autres défauts ou qui en créera artificiellement.

En résumé, ces enceintes PSI sont vraiment à la hauteur de leur réputation et font partie de ce qu'il y a de mieux dans cette gamme de taille et de budget. Leur prix, trop élevé pour moi, n'a finalement rien d'exorbitant pour du matériel de ce niveau produit par une firme au suivi qualité et SAV très réputé de surcroît.

il faut enfin constater que les techniques analogiques de filtrage actif, parfaitement maîtrisées par PSI, ne sont pas dépassées malgré l'utilisation de plus en plus courante de DSP chez beaucoup de leurs concurrents. Certes, le DSP permet plus de souplesse à prix contenu mais est-ce vraiment supérieur ? Au vu des résultats obtenus à ce stade par PSI, je peux en douter.

J'espère d'ailleurs pouvoir un jour comparer une PSI et une Genelec the Ones de taille équivalente, pour voir si cette dernière est aussi bonne et quelles sont les différences tangibles à l'écoute.



concernant les prix, à l'époque où j'ai acquis mes k+h o300 les A21 étaient au même prix. Puis la parité euro franc suisse a été cassée.

Donc pour le prix, c'est très très chère.

Ca me fascine cet aveuglerment audiophile à la notion de prix.
Jecours
 
Messages: 554
Inscription Forum: 24 Déc 2020 17:35
  • offline

Message » 24 Avr 2021 14:43

Qu'est-ce que tu entends par ; tenue en puissance moindre pour les TAD & compagnie, en comparaison des PSI ?

Pour ce qui est de la faculté à reproduire les particularités des prises de son ; les quelques marques que tu cites...tu crois vraiment avoir eu la possibilité d'écouter l'ensemble de la concurrence du monde entier pour affirmer ce constat ? :roll:
jeoffrey59
 
Messages: 3945
Inscription Forum: 30 Mai 2011 20:55
  • offline

Message » 24 Avr 2021 15:26

jeoffrey59 a écrit:Qu'est-ce que tu entends par ; tenue en puissance moindre pour les TAD & compagnie, en comparaison des PSI ?

Pour ce qui est de la faculté à reproduire les particularités des prises de son ; les quelques marques que tu cites...tu crois vraiment avoir eu la possibilité d'écouter l'ensemble de la concurrence du monde entier pour affirmer ce constat ? :roll:


Laissez l'enthousiasme reposé avant de le proclamer.
Jecours
 
Messages: 554
Inscription Forum: 24 Déc 2020 17:35
  • offline

Message » 24 Avr 2021 16:25

C'est vrai que j'ai été assez enthousiasmé par ces enceintes. Vrai aussi que je n'ai pas tout écouté (mais depuis le temps, j'en ai quand même beaucoup écouté).

Pour le prix des PSI, il est élevé mais je maintiens que ce n'est pas si cher que cela par rapport à bien des références audiophiles ou même dans l'absolu. Bien sûr, la valeur du franc suisse a renchéri le coût par rapport à d'autres marques pros européennes, mais que dire alors des marques anglaises comme ATC, PMC ou à un degré moindre Quested, encore nettement plus chères et pas meilleures ?

Quant à Neumann, très bonnes enceintes aussi et moins chères, mais la qualité de fabrication et la qualité de service (SAV notamment) de PSI me semble supérieure. Tu le disais toi même il n'y pas si longtemps dans un de tes posts, Jecours.

Quant à la tenue en puissance, je doute beaucoup qu'une petite JMR ou même une Revel ou Magico de taille comparable puissent développer l'énergie de la petite PSI, même si elles peuvent être aussi bonnes sur d'autres critères, et pourtant j’apprécie beaucoup mes Revel et je respecte beaucoup ces marques.

Enfin, pour la faculté à bien reproduire les particularités des prises de son, de mixage, etc, sans en faire trop, j'ai bien précisé que certaines firmes Hifi comme TAD, JMR, Magico, Revel ont aussi cette qualité essentielle pour moi (et probablement quelques autres, mais ce n'est pas la qualité dominante des enceintes hifi amateurs même de haut de gamme, il faut bien en convenir).
tovarich007
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2332
Inscription Forum: 05 Jan 2010 21:51
  • offline

Message » 24 Avr 2021 19:32

Atc, pmc ont toujours étaient t onéreuses. Ces deux marques étant aussi Audiophile.
Quested la 3110 si ma mémoire est bonne coûté le prix d'une k+h o410. 4000 euros aujourd'hui comme une kh420.

Psi je maintiens la qualité très élevée de la fabrication et la conservation d'une conception éprouvée. C'est du haut de gamme.
Pas une anglaise a 2 voies avec un filtre passif et une caisse zoliment plaquée.
Mais comme tous les produits importés les différences de changes sont toujours appliquées à la hausse et rarement à la baisse et ça ça me :grr:
Relec c'est aussi tous ou partie de https://www.rowen.ch/en/ls_absolute.php
Psi avait présenté une colonne audiophile en 2019. https://audioxpress.com/news/psi-audio- ... h-end-2019
Jecours
 
Messages: 554
Inscription Forum: 24 Déc 2020 17:35
  • offline

Message » 25 Avr 2021 10:37

tovarich007 a écrit:relié à un petit processeur DAC multi entrées et sorties de type professionnel dont je n'ai noté ni la référence ni la marque, qui permet de passer instantanément sur plusieurs entrées et sorties, dont les deux enceintes écoutées.

Ce processeur est le Xilica QR1 qui sert ici de sélecteur de source, contrôle de niveau, égalisation, sélecteur d'enceintes et convertisseur DAC. C'est vraiment très pratique pour beaucoup d'autres choses (générateur, filtre actif, EQ paramétriques et FIR, etc....).
Là j'ai créé une interface sur tablette wifi utilisée pour la comparaison de 4 paires d'enceintes :

Image

Quant aux enceintes PSI, ce fut un plaisir d'accueillir tovarich007 et son collègue. Mais travaillant beaucoup avec PSI (comme avec d'autres marques pro), je ne vais quand même pas donner mon avis sur cette marque et je préfère que chacun se fasse son écoute et sa propre opinion.
ohl
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1834
Inscription Forum: 13 Aoû 2004 16:17
  • offline

Message » 25 Avr 2021 16:15

Jecours a écrit:Atc, pmc ont toujours étaient t onéreuses. Ces deux marques étant aussi Audiophile.
Quested la 3110 si ma mémoire est bonne coûté le prix d'une k+h o410. 4000 euros aujourd'hui comme une kh420.

Psi je maintiens la qualité très élevée de la fabrication et la conservation d'une conception éprouvée. C'est du haut de gamme.
Pas une anglaise a 2 voies avec un filtre passif et une caisse zoliment plaquée.
Mais comme tous les produits importés les différences de changes sont toujours appliquées à la hausse et rarement à la baisse et ça ça me :grr:
Relec c'est aussi tous ou partie de https://www.rowen.ch/en/ls_absolute.php
Psi avait présenté une colonne audiophile en 2019. https://audioxpress.com/news/psi-audio- ... h-end-2019


Tu as raison d'être agacé pour les taux de change jamais appliqués à la baisse, c'est comme pour les prix des hydrocarbures. Dans le cas du Franc suisse, le problème pour nous est que de toute façon il ne baisse presque jamais.

Plus exactement, ATC et PMC sont devenus audiophiles au fil du temps, le marché purement pro étant restreint. C'est sans doute la raison de cette association de PSI avec Rowen, firme suisse beaucoup plus design, et de cette tentative de sortir une enceinte PSI amateur plus chère encore que leur gros modèle pro et pas forcément meilleure (mêmes hps, même électronique. Apparemment, la tentative n'a pas été poursuivie.

Les prix des ATC et surtout des PMC, y compris ceux des versions pros, sont devenus bien plus vertigineux que ceux de PSI, je ne parle pas des Meyer Sound, idem.

La Quested V3110 est vendue par Thomann plus de 3 800 € pièce, quand même pas donné pour une enceinte, très bonne certes, mais qui n'a pas du tout évolué depuis au moins 10 ans et me semble un peu moins sophistiquée au niveau filtrage et conception des Hps que les PSI A23 M et A 25 M dans leurs dernières versions, certes nettement plus chères. La Neumann KH 420 est un peu plus chère que la Quested (+ 4 000 € pièce) et me semble elle aussi un peu plus sophistiquée que celle-ci. Les plus grosses Quested, importées au compte-gouttes, sont quant à elles très très chères. Les Genelec The Ones et leurs gros monitors "classiques" ne sont pas donnés non plus.

All in all, quelle que soit la marque de prédilection et les limites budgétaires de chacun, ce n'est pas du tout donné de s'équiper en bon matériel pro, ça c'est sûr !

Mais c'est du sérieux, ce sont tous des constructeurs qui ne se moquent pas du monde, même après l'achat, qui ne changent pas leurs modèles tous les 4 matins pour des raisons de marketing ou de relance commerciale (avec un petit plus pour PSI en termes de service et suivi, encore supérieur aux autres) et tout ça "sonne" très très bien.
tovarich007
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2332
Inscription Forum: 05 Jan 2010 21:51
  • offline

Message » 25 Avr 2021 17:54

Bravo pour ce CR intéressant ! :bravo:

Cela faisait une éternité qu'il n'y en avait pas eu sur HCFR...

Cela dit la Quested 3110 est un tout autre animal qu'une PSI A23. C'est la gamme au dessus. Elle est plus comparable à une A25 ou une KH420. Il n'y a qu'à lire son pédigré (SPL, poids, BP, taille de HP, ...). :wink:
FDDRT
 
Messages: 2431
Inscription Forum: 25 Avr 2018 13:33
Localisation: Yvelines
  • offline

Message » 26 Avr 2021 9:05

FDDRT a écrit:Bravo pour ce CR intéressant ! :bravo:

Cela faisait une éternité qu'il n'y en avait pas eu sur HCFR...

Cela dit la Quested 3110 est un tout autre animal qu'une PSI A23. C'est la gamme au dessus. Elle est plus comparable à une A25 ou une KH420. Il n'y a qu'à lire son pédigré (SPL, poids, BP, taille de HP, ...). :wink:


En termes de SPL, BP dans le grave sans doute oui, pour le reste, je pense que les PSI sont encore plus droites et précises que cette déjà excellente Quested.

La A 23 M est assez impressionnante pour sa taille, je n'ai pas écouté la A 25 M, qui doit logiquement descendre encore plus bas et jouer plus fort. Son nouveau medium cône/dôme qui est coupé plus bas que le remarquable dôme medium de la A 23 devrait logiquement procurer un léger avantage au plus gros modèle en matière de précision et "matière" dans le bas medium.

J'aimerais pouvoir un jour comparer la A 25 M à la Genelec The One 8361 et/ou à une grosse Quested, mais ça ne doit pas être facile à organiser.
tovarich007
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2332
Inscription Forum: 05 Jan 2010 21:51
  • offline

Message » 26 Avr 2021 9:36

tovarich007 a écrit:C'est vrai que j'ai été assez enthousiasmé par ces enceintes. Vrai aussi que je n'ai pas tout écouté (mais depuis le temps, j'en ai quand même beaucoup écouté).

+1 :D
Au point que j'ai failli acquérir une enceinte centrale PSI, c'est le besoin, de Ohl, d' d'explorer l'écoute binaurale qui a conduit à une autre solution.
FDDRT a écrit:Bravo pour ce CR intéressant ! :bravo:

Cela faisait une éternité qu'il n'y en avait pas eu sur HCFR...

Oui, mais c'est le Covid 19 qui a empêché les séances d'écoutes avec CRs.... Bientôt la fin ? :-?

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9499
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 26 Avr 2021 12:31

Audiophile ou Avengers? Télékinésie, téléportation, voyage dans le temps...
Perso une enceinte droite, c'est une enceinte qui fait un agnle de 90° degrés avec son support.
Perso une enceinte précise, c'est une enceinte qui respecte les cotes du manuel.
Jecours
 
Messages: 554
Inscription Forum: 24 Déc 2020 17:35
  • offline

Message » 05 Mai 2021 9:41

Psi audio n'affiche plus les mesures des enceintes sur son site. :hein: Le marketing de cette marque depuis la cessation d'Alain Roux se rapproche de plus en plus du bling bling audiophile à la ATC, PMC très prisé par les home studistes & pro audiophiles :bravo: .
Jecours
 
Messages: 554
Inscription Forum: 24 Déc 2020 17:35
  • offline

Message » 05 Mai 2021 14:03

Je n'ai absolument aucun intérêt chez PSI ni chez son distributeur que j'ai rencontré pour la première fois il y a deux semaines mais franchement je ne vois rien chez PSI qui soit bling bling "pro audiophiles" ; voici d'ailleurs une catégorie de personnes dont je ne connaissais pas l'existence. Je ne sais pas qui peut se retrouver dans cette association de termes qui pourrait être un oxymore.
Le site de PSI n'a pas évolué depuis environ deux ans que je le connais et on y trouve toujours des specs assez détaillées de leurs modèles (moins détaillées que chez Neumann je te l'accorde, mais bien davanatge que chez la plupart des autres fabricants y compris les marques pro), voici par exemple la page de la A 23 M que je suis allé écouter :

https://www.psiaudio.swiss/a23-m-three- ... erfection/

Pour appâter les audiophiles amateurs de bling bling, on fait bien mieux que PSI ou même qu'ATC.

D'ailleurs la plupart des audiophiles n'ont jamais entendu parler de PSI et assez peu nombreux sont ceux qui connaissent ATC.
tovarich007
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2332
Inscription Forum: 05 Jan 2010 21:51
  • offline

Message » 05 Mai 2021 16:19

Sans ta déclaration d'amour pour l'enceinte lie de vin (y a d'autres couleurs) suisse je ne serais pas retourné voir ce site depuis une décénie.
Tant que le build to last for a lifetime est true on peut forgive le merchandising blingbling.
Y a même guru Katz en testi moniale.
Jecours
 
Messages: 554
Inscription Forum: 24 Déc 2020 17:35
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message