Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: pm57 et 28 invités

Toutes les enceintes HiFi

jbl 4429

Message » 22 Juil 2018 15:04

laurent95 a écrit:Ça dépend également du facteur d'amortissement électromagnétique du HP. Un HP s'auto-amortit d'autant mieux que son moteur produit un flux magnétique puissant. Un HP fortement motorisé avec un ampli à gros facteur d'amortissement à tendance à sonner très mat, presque retenu, parfois sous ptrétexte d'avoir des HP bien "tenus", ça en est presque caricatural. :roll:


D'un point de vue du vocabulaire, la notion de "facteur d'amortissement" est une aberration quand on parle d'un ampli. Le facteur d'amortissement caractérise un système résonant. Un ampli n'est pas un résonateur !
Par je ne sais quelles vissicitudes tordues, l'impédance de sortie d'un ampli s'est vue affubler du nom de "facteur d'amortissement", mesuré par un nombre dans dimension, qui est défini arbitrairement comme l'inverse du rapport entre l'impédance de sortie en ohms et le chiffre de 8 ohms.

Pour que le signal de sortie soit identique au signal d'entrée, il faut (mais il ne suffit pas) que le facteur d'amortissement de l'ampli soit infini (impédance de sortie nulle, signal original respecté).
En pratique, un facteur d'amortissement de 100 présente une marge de sécurité suffisante, la limite acceptable étant autour de 20 à 30.
Mais c'est vrai que cela dépend beaucoup des enceintes. Ce qui compte, c'est le rapport entre l'impédance de sortie de l'ampli et l'impédance de l'enceinte, et surtout sa variation en fonction de la fréquence : si le facteur d'amortissement est mauvais, mais identique à toutes les fréquences, cela n'aura pour effet que de baisser légèrement le volume total du signal, ce qui n'est pas gênant.

Udayan a écrit:Voici le facteur d'amortissement du Crown ITech 4X3500 HD que JBL a associé à la M2. Mais je ne sais pas si c'est nécessaire car le Crown existait dans la gamme avant la M2 ...

Image


Ce graphe n'apporte aucune info utile. Il s'arrête à 1000 Hz, et on peut voir sur la courbe que c'est là que les problèmes commencent, car c'est la que la courbe passe sous la centaine.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8094
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Juil 2018 15:04

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Juil 2018 16:05

laurent95 a écrit: ...je désir acquérir une paire de jbl 4429 mais pensez vous qu un AR VS115 peut les driver ?

Je n’ai pas compris votre question. Pourquoi pas, avec ses paramètres objectifs exposés dans :
http://www.audioresearch.com/ContentsFi ... Manual.pdf
?
laurent95 a écrit: ...un son chaleureux et rond...

Pour moi, dans toute mon expérience pratique de longue durée, il n’existe pas, en appliquant au MATERIEL technique audio, de « chaleureux », « froid » etc. etc. ...

Les fers, cuivres, verres, cartons, plastiques etc. etc. du MATERIEL ne peuvent pas être chaleureux, froids, rudes, tendres, caressants etc. etc.

Il existe les paramètres techniques OBJECTIFS caractérisant la qualité de traitement du signal sonore, acoustique et électrique. Le matériel les traitant à la perfection, bien, assez bien, mer*eusement etc.

Le reste concernant les qualités « esthétiques » du son, c’est normalement le domaine de la gestion du spectre du système audio à l’aide d’un égaliseur, graphique ou paramétrique de grande qualité, permettant de maîtriser les graves à partir de la fréquence de 31 Hz, pas plus haut (très important !).
Portkula
 
Messages: 351
Inscription Forum: 01 Fév 2010 23:33
  • offline

Message » 22 Juil 2018 18:02

Portkula a écrit:Pour moi, dans toute mon expérience pratique de longue durée, il n’existe pas, en appliquant au MATERIEL technique audio, de « chaleureux », « froid » etc. etc. ...


Dans le cas précis des amplis à lampes, le son chaleureux peut faire référence à l'impédance de sortie élevée, combinée à des enceintes bass reflex avec une remontée d'impédance dans le grave. Le résultat est une mise en avant du grave sur la courbe de réponse mesurée aux bornes de l'enceinte.
La distorsion et le clipping peuvent compter aussi, mais je ne me rends pas compte. Je n'ai jamais eu d'ampli à lampes.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8094
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 22 Juil 2018 19:44

Pio2001 a écrit:
Portkula a écrit:Pour moi, dans toute mon expérience pratique de longue durée, il n’existe pas, en appliquant au MATERIEL technique audio, de « chaleureux », « froid » etc. etc. ...


Dans le cas précis des amplis à lampes, le son chaleureux peut faire référence à l'impédance de sortie élevée, combinée à des enceintes bass reflex avec une remontée d'impédance dans le grave. Le résultat est une mise en avant du grave sur la courbe de réponse mesurée aux bornes de l'enceinte.

1. Un coefficient d’amortissement insuffisant possible n’est la qualité inévitable ni la « prérogative » des amplis à lampes. Des amplis à transistor mal élaborés peuvent l’avoir.

2. Même en cas d’ampli de bonne qualité, une mise en avant du grave sur la courbe de réponse peut résulter d’un mauvais amortissement électrique et/ou mécanique « interne » d’une enceinte elle-même. De même qu’un affaiblissement des graves en cas d’une enceinte excessivement amortie acoustiquement.

3. Le fait d’avoir un inverseur de phase dans une enceinte acoustique (évent tubulaire ou rectangulaire inverseur de phase, ou bien un « radiateur passif ») ne signifie pas automatiquement un mauvais amortissement d’une enceinte acoustique.

4. Dans tous les cas, des défauts spectraux des enceintes acoustiques dans un système négligés, c’est-à-dire non corrigés par l’utilisateur par des moyens électriques et/ou acoustiques, n’ont jamais été pour moi « chaleureux », « froids » et pareil, mais des DEFAUX spectraux, un type de distorsion.
Pio2001 a écrit:
Portkula a écrit:Pour moi, dans toute mon expérience pratique de longue durée, il n’existe pas, en appliquant au MATERIEL technique audio, de « chaleureux », « froid » etc. etc. ...

La distorsion et le clipping peuvent compter aussi

Je crois que vous entendez par « distorsion » les distorsions non linéaires. Dans le cas de distorsions non linéaires audibles, elles représentent pour moi un son abîmé, et non pas « chaleureux », « tendre », « caressant », « froid » et tout autre non-sens...
Pio2001 a écrit: ...le clipping peuvent compter aussi

Oh! Clipping! Ce défaut « criant » d’un composant du système électro-acoustique, y a-t-il quelqu’un qui peut l’appeler « chaleureux » aussi ?!.. Et le laissez aller dans un système ?
Portkula
 
Messages: 351
Inscription Forum: 01 Fév 2010 23:33
  • offline

Message » 22 Juil 2018 22:18

Portkula a écrit:...
Je crois que vous entendez par « distorsion » les distorsions non linéaires. Dans le cas de distorsions non linéaires audibles, elles représentent pour moi un son abîmé, et non pas « chaleureux », « tendre », « caressant », « froid » et tout autre non-sens...
Pio2001 a écrit: ...le clipping peuvent compter aussi

Oh! Clipping! Ce défaut « criant » d’un composant du système électro-acoustique, y a-t-il quelqu’un qui peut l’appeler « chaleureux » aussi ?!.. Et le laissez aller dans un système ?



Mod ON

Bonsoir

Mon cher Portkula, tout le monde n'a peut-être pas ton orthologie ou ta faconde (je te laisse le choix du mot) pour exprimer des ressentis techniques. Ce n'est pas une raison pour adopter un ton suffisant dans tes réponses, pour bien nous faire comprendre qu'on est tous proche de la débilité profonde en manquant d'acribologie quand on parle de HiFi.

Alors soit à l'avenir, tu revois ton ironie à la baisse, soit notre relation va devenir très rapidement .... Colluctante :hein:

(PS : Tu vois moi aussi je peux sortir ma science et être très précis, mais en Français... 8) Tu es autorisé à sortir ton dico .... :hehe: )

Mod OFF

La configuration dans mon profil


Sound performed by JBL, JBL powered by McIntosh & Phase Linear. What else ...?
CR installation by HcFr Team : http://issuu.com/homecinema-fr.com/docs ... 81/9959588
Pour les autres photos, voir lien dans mon profil
Avatar de l’utilisateur
itofa
Admin Suppléant de l'Association & Admin. Forum Haute-Fidélité
Admin Suppléant de l'Association & Admin. Forum Haute-Fidélité
 
Messages: 10660
Inscription Forum: 14 Déc 2007 23:31
Localisation: Montpellier area...
  • offline

Message » 23 Juil 2018 9:02

Et surtout de revenir au sujet: les JBL 4429 !

Accessoirement, la question que j'ai posé:

FDDRT a écrit:Pour ceux qui les ont possédées (je parle des 4429), quel était votre setup (installation et réglage des enceintes, amplis, sources) ?

Elles ont facilement tendance à "briller" et a faire ressortir les défauts en amont. Cela pourrait être intéressant de connaître les configs qui marchent ou celles qui ne marchent pas...

Et, je n'ai pas entendu Yijing depuis sa visite. Est-ce l'effet JBL ? Est-il devenu sourd depuis ? :lol:


A moins que personne n'ai d'expérience significative de ces JBLs !
FDDRT
 
Messages: 2450
Inscription Forum: 25 Avr 2018 13:33
Localisation: Yvelines
  • offline

Message » 23 Juil 2018 15:15

Pio2001 a écrit:D'un point de vue du vocabulaire, la notion de "facteur d'amortissement" est une aberration quand on parle d'un ampli. Le facteur d'amortissement caractérise un système résonant. Un ampli n'est pas un résonateur !
Par je ne sais quelles vissicitudes tordues, l'impédance de sortie d'un ampli s'est vue affubler du nom de "facteur d'amortissement", mesuré par un nombre dans dimension, qui est défini arbitrairement comme l'inverse du rapport entre l'impédance de sortie en ohms et le chiffre de 8 ohms.


en fait , ce facteur a été inventé pour donner une réalité tangible à quelquechose d un peu abstrait
exemple : ampli éteint ( donc impedance Zsortieamp infinie , donc facteur d'amortissement nul ) , vous tapotez le boomer de votre enceinte et vous sentez que sa membrane résonne dans le grave
vous allumez l ampli, l'impédance Zsortieamp est proche de zero, donc le facteur d amortissement augmente en proportion des caracteristiques de l'enceinte : vous tapotez le boomer et vous sentez tout de suite une différence, la membrane est amortie en rapport avec le facteur d' amortissement
rha61
 
Messages: 2062
Inscription Forum: 11 Mar 2003 0:34
Localisation: Paris
  • offline

Message » 23 Juil 2018 17:48

rha61 a écrit:en fait , ce facteur a été inventé pour donner une réalité tangible à quelquechose d un peu abstrait
exemple : ampli éteint ( donc impedance Zsortieamp infinie , donc facteur d'amortissement nul ) , vous tapotez le boomer de votre enceinte et vous sentez que sa membrane résonne dans le grave
vous allumez l ampli, l'impédance Zsortieamp est proche de zero, donc le facteur d amortissement augmente en proportion des caracteristiques de l'enceinte : vous tapotez le boomer et vous sentez tout de suite une différence, la membrane est amortie en rapport avec le facteur d' amortissement


Tout à fait. Ca se calcule bien (réponse impulsionnelle à un lâcher, avec la membrane appuyée initialement). Bobine en court-circuit (comme quand on la branche sur un ampli à impédance de sortie nulle) ou bobine non connectée il n''y a pas photo, dans le premier cas la réponse impulsionnelle s'amortit rapidement, dans l'autre cas ça oscille en s'éteignant plus doucement. Du trainage donc, qui peut certes être agréable à l'oreille à défaut d'être réaliste.
Ca se comprend bien aussi quand on pense que le HP est un moteur, si vous shuntez sa bobine le courant provoqué par le déplacement de la membrane va créer une force qui s'oppose au mouvement donc freine la membrane.

Maintenant, un facteur d'amortissement de 10000 ne sert à rien vu qu'il y a toujours un câble entre la sortie de l'ampli et les bornes du haut-parleur, câble qui a sa propre résistance série.. avec 0.1 Ohm de résistance série (valeur faible) le facteur d'amortissement tombe à 80 (avec un HP de 8 Ohms)...
Et encore bien moins dès qu'il y a un filtre passif (résistance série des selfs).

Dans la pratique un "facteur d'amortissement" d'ampli supérieur à 50, en soignant le câblage et la connectique de l'enceinte, est suffisant.
Bruno_du_13
 
  • offline

Message » 23 Juil 2018 23:41

Merci pour ces quelques éclaircissements.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8094
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 10 Aoû 2018 9:18

Bon, ben, il semble que ces JBLs n'intéressent personne et que personne ne les aient possédées. C'est bien dommage... :adieu:
FDDRT
 
Messages: 2450
Inscription Forum: 25 Avr 2018 13:33
Localisation: Yvelines
  • offline

Message » 13 Aoû 2018 12:34

Bonjour

Si moi, j'ai !!! :lol:

Je possède une paire de 4429 depuis 2 ans, après être passé chez JBL par des L16, L50, 4312A, L96... Autant dire de suite que ces modèles sont largués et de très loin. Pour la petite histoire, l'expérience de rebrancher mes L96 après quelques mois fut assez douloureuse, celles-ci, malgré leur réputation, sont vraiment pour moi maintenant inécoutables tant la neutralité, l'équilibre, la finesse des 4429 sont à des années lumières. Vraiment aucun regret d'avoir changé...

Du coup j'ai du trouver un ampli plus adapté. J'avais un NAD C272 qui s'en sortait bien sur mes L96 mais qui du coup n'est pas à la hauteur.

Testé chez moi :

- Marantz PM11 : grave pas maitrisé, pas dynamique, trop doux.
- Nuprime MCH-K38, bridgé donc 400W par enceinte. Là oui, puissance, dynamique, impact. Mais son trop typé "tubes", trop chaleureux.

Pour moi, il faut donc pour les 4429 un ampli assez neutre. Ce sont des enceintes douces. Je ne les ai jamais entendues êtres agressives.

J'ai donc actuellement un ROTEL RB-1582 mkII, qui s'en sort très bien. Son beaucoup plus neutre que ce que j'ai essayé précédemment, dynamique, grave maitrisé. C'est pour moi le minimum (les 200 W correspondent d'ailleurs à la préconisation constructeur) afin de commencer à profiter pleinement des 4429. Mon essai avec le Nuprime de 400 W m'a laissé entrevoir qu'elles tirent vraiment profit de plus de puissance, mais ma config actuelle est suffisante pour une petite pièce.
Digeridont
 
Messages: 635
Inscription Forum: 08 Avr 2005 15:43
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 13 Aoû 2018 12:45

Bruno_du_13 a écrit:
rha61 a écrit:en fait , ce facteur a été inventé pour donner une réalité tangible à quelquechose d un peu abstrait
exemple : ampli éteint ( donc impedance Zsortieamp infinie , donc facteur d'amortissement nul ) , vous tapotez le boomer de votre enceinte et vous sentez que sa membrane résonne dans le grave
vous allumez l ampli, l'impédance Zsortieamp est proche de zero, donc le facteur d amortissement augmente en proportion des caracteristiques de l'enceinte : vous tapotez le boomer et vous sentez tout de suite une différence, la membrane est amortie en rapport avec le facteur d' amortissement


Tout à fait. Ca se calcule bien (réponse impulsionnelle à un lâcher, avec la membrane appuyée initialement). Bobine en court-circuit (comme quand on la branche sur un ampli à impédance de sortie nulle) ou bobine non connectée il n''y a pas photo, dans le premier cas la réponse impulsionnelle s'amortit rapidement, dans l'autre cas ça oscille en s'éteignant plus doucement. Du trainage donc, qui peut certes être agréable à l'oreille à défaut d'être réaliste.
Ca se comprend bien aussi quand on pense que le HP est un moteur, si vous shuntez sa bobine le courant provoqué par le déplacement de la membrane va créer une force qui s'oppose au mouvement donc freine la membrane.

Maintenant, un facteur d'amortissement de 10000 ne sert à rien vu qu'il y a toujours un câble entre la sortie de l'ampli et les bornes du haut-parleur, câble qui a sa propre résistance série.. avec 0.1 Ohm de résistance série (valeur faible) le facteur d'amortissement tombe à 80 (avec un HP de 8 Ohms)...
Et encore bien moins dès qu'il y a un filtre passif (résistance série des selfs).

Dans la pratique un "facteur d'amortissement" d'ampli supérieur à 50, en soignant le câblage et la connectique de l'enceinte, est suffisant.


Tout à fait, d'ailleurs il suffit de chercher "The Damping Factor Debate By GEORGE L. AUGSPURGER" sur Google (pour anglophones donc), qui conclut qu'au delà de 20, les différences sont négligeables.
Digeridont
 
Messages: 635
Inscription Forum: 08 Avr 2005 15:43
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 16 Aoû 2018 9:28

Bonjour le lyonnais ! :D

Ces 4429 ont remplacé chez moi des Merlin TSM + BK XXLS400. J'ai utilisé pas mal d'ampli avec succès. Ils fonctionnaient tous bien avec les 4429 mais ces JBL sont trés transparentes par rapport au caractère des éléments connectés en amont:

Le premier test a été fait avec des Parasound Halo A23:
- Parasound Halo A23 bridgé mono (400W par enceinte): trés bons, neutre, dynamique, détaillé, belle image tout en profondeur mais quelques duretés dans les aigus (manque de naturel, ... la transparence des compressions JBL ou est-ce dû aux trompettes ?). Grave bien tenus.
- Parasound Halo A23 stéréo (125W par enceinte): pas de différence avec 2 blocs bridgés. La dynamique n'est pas diminuée. Les enceintes conservent leur belle dynamique, la rapidité des transitoires... Les enceintes ne seraient pas trop exigeantes en terme de puissance (les 91db sont bien là !) à condition que l'ampli soit suffisamment bien conçu. Mais toujours ces duretés dans les aigus...

Afin de tester la capacité dynamique des JBL sur une faible puissance, comparaison entre le Parasound Halo A23 et un AUDIOPHONICS PA-S125NC (c'est juste une carte Hypex NC122MP (75W) mise en boite):
- Hypex NC122MP: Wouhhhaaa ! Dynamique et transitoires similaires ... tout y est. Tenue du grave excellente (encore un peu meilleure). Bref, malgré sa faible puissance, le Hypex affiche un damping factor au delà de 1000 à toutes les fréquences... et cela s'entend ! Il n'y a aucune frustration au niveau de la dynamique. Tenue parfaite des enceintes et belle transparence. Cerise sur le gâteau, les aigus sont bien plus naturels et raffinés.

J'avais préféré les aigus des Parasound par rapport aux anciens Hypex UCD. Là, je suis bluffé. Le seul défaut des UCD a totalement disparu avec les nouveaux Ncore et je retrouve toutes les autres qualités de ces amplis. :D

La qualité de cet ampli est inversement proportionnelle à sa taille et son poids (moins de 1.5kg). Le seul problème: son prix de 350€ ! (pas assez cher, mon fils ! :oops: ) et puis, ayant une entrée RCA seulement, cela m'oblige à passer par un adaptateur XLR/RCA en entrée... Mais, cet ampli a eu le mérite de me confirmer que j'étais sur la bonne voie... des blocs Hypex NC500 (~400W) ... Rouge Audio, Appollon, Hattor ? Finalement, cela sera le NAD M22 ! Il est plus cher ! :lol: Mais lorsque l'on regarde la construction de l'ampli, c'est plus "sérieux" que les autres marques sus-cités, avec une alim SMPS customisée, une attention particulière sur le refroidissement passif des modules et de l'alim (radiateurs), et un étage d'entré bien plus travaillé.

-NAD M22: Du tout bon. Idem sur la dynamique, la tenue du grave, ... mais une sensation de médium plus plein, plus riche, mieux intégré. L'étage d'entré est beaucoup plus travaillé, cela s'entend, la définition est vraiment excellente, on entends pas forcément plus de chose (les autres amplis étant déjà excellents sur ce critère) mais il semble que les détails sont mieux intégrés, plus à leur place. L'équilibre est parfait et tout est plus naturel du grave à l'aigu ! L'ampli parfait pour ces enceintes particulièrement transparentes et exigeantes.

Bon, là c'est pour la petite histoire avec les amplis. Mais, je pense que ce n'est pas trés significatif tant que les enceintes ne sont pas correctement utilisées et notamment le placement dans la pièce d'écoute est primordial si l'on veut obtenir un résultat à la hauteur de ce que sont capables de fournir ces enceintes.

J'ai pas mal de choses à dire à ce sujet ! Ce sera pour un autre post... :wink:
FDDRT
 
Messages: 2450
Inscription Forum: 25 Avr 2018 13:33
Localisation: Yvelines
  • offline

Message » 17 Aoû 2018 0:35

Bonjour ou Bonsoir,
J'ai commencé à alimenter les 4429 avec un YAM P2500S,
Côté bons points c'était neutre, bien tenu et "apaisé" grâce à sa -très- bonne puissance. Bonne richesse expressive aussi.
Question mauvais point le rendu était comme "feutré" / doux avec un caractère "systématique" où tout sonne un peu pareil, je caricature faute de mieux pouvoir le dire. En tout cas le rapport qualité prix est excellent lorsqu'on a besoin de puissance.
Edit : utilisé avec un DAC2 BENCHMARK à contrôle de volume et un ordi en usb.
______
J'ai eu envie d'aller voir ailleurs, j'avais d'abord pensé au gros intégré YAM A-S3000 mais les avis étaient mitigés sur ses qualités par rapport aux produits plus anciens de la marque.
Après avoir rejeté l'idée des bloc monos HDG d'occasion comme BRINKMANN (chers quand même), ELECTROCOMP°(pas moins chers:-) et d'autres (NUFORCE) que j'aurais pu ranger sous / dedans mes pieds d'enceintes SKYLAN, je me suis comme rabattu sur le concurrent du gros YAM : le gros MARANTZ qui m'a inspiré confiance par sa construction et son poids (950VA pour 27kg contre 600VA et 24kg pour le YAM)
______
J'ai acquis l'intégré MARANTZ PM11-S3 qui donna sa pleine mesure avec un filtre secteur SELECTRONIC 1000VA permettant d'obtenir une meilleure tenue, plus de finesse et une meilleure différenciation des instruments par rapport à une voix par exemple, cela dit en comparaison du YAM P2500S. Plus de nuance aussi pour le PM11.
A 300 EUR le filtre (prix du YAM :ko:), le MARANTZ coûtant près de 2000 EUR en occaz s'exprimait nettement mieux. C'est pas devenu du CHORD pour autant :mdr:
Je précise qu'avec ses prises informatiques le filtre secteur ne permet pas d'utiliser de câble secteur audiophile et d'un certain point de vu c'est tant mieux. De toute façon je n'en aurais pas mis entre le filtre et la prise murale, à la rigueur entre l'ampli et le filtre si on veut pinailler.
Le PM11 permet d'écouter à fort volume ou à niveau modéré si désiré contrairement au YAM pro qui m'incitait à écouter (très) fort.
Cependant la comparaison était inégale car le YAM pro utilisant un cordon secteur non détachable ne peut pas être utilisé sur le filtre secteur, sans parler de la différence de prix entre les deux amplis.
J'aurais bien aimé essayer la gamme au dessus chez YAM, c'est à dire PCxxxxN qui sont relativement introuvables, surtout quand on envisage une bi-amp.
______
Le point de non retour est arrivé avec l'achat d'un deuxième PM11-S3 (merci Scudabear:-), qui avec son switch en face arrière, permet de faire une bi-amp verticale; c'est à dire d'utiliser un ampli par enceinte (le premier ampli alimente le médium et le grave d'une enceinte et le second ampli alimente le médium et le grave de l'autre enceinte), ce qui fonctionne mieux dans mon expérience pour avoir testé la bi-amp horizontale avec mes ex-KLIPSCH Heresy III qui ont une construction semblable aux JBL.
L'une des premières impressions a été d'avoir moins de grave mais celui-ci était en fait mieux tenu avec deux amplis.
Surtout le gain s'est joué sur ce que les techniciens du son appellent la distorsion d'inter-modulation : le médium / aigu est mieux rendu car chaque registre a son amplification dédiée tout en conservant une fusion du haut et du bas grâce à une alimentation commune.
De mon point de vue, les deux PM11 deviennent des blocs mono améliorés.
Cependant avec de véritables blocs mono HDG le résultat pourrait être meilleur, chez Audio Gd peut-être ou alors avec un très gros bloc stéréo en double mono chez ROTEL, PRIMARE, HEGEL, CHORD ou YAM PC6501N / PC9501N (trop puissant ce dernier je trouve), j'oubliais NAD mais j'ai délaissé la classe D.
_____
Après mon meilleur achat 2013, j'ai nommé le DAC2 BENCHMARK, je suis passé (sans vendre le premier) au DAC AUDIO GD Master 7 et bien m'en a pris car j'ai gagné en dynamique ... Et oui il faut reconnaître que la dynamique n'est pas la qualité première du MARANTZ PM11.
Le DAC M7 allié au MARANTZ m'a permis d'atteindre d'avantage de dynamique, je le répète mais aussi de la matière et de la richesse expressive, je sais pas comment dire mieux. En tout cas le bon en avant est remarquable par rapport au BENCHMARK qui pourtant ne démérite pas !
_____
Et c'est pas tout car je suis passé au MINIDSP DDRC22D qui m'a fait constater que j'avais un trou, que dis-je un gouffre dans le haut grave à cause de ma salle, il ne peut pas faire de miracle là dessus mais a bien atténué ça tout en nivelant le reste avec une pente légèrement descendante comme je l'aime (càd comme avec mon ancien Tact 2.0 mais en beaucoup plus simple d'utilisation, par contre le Tact lui faisait du 192Khz...)
On ne peut pas tout avoir 8)
______
Alors elle est comment mon écoute ? Depuis que j'ai viré le conditionneur secteur BELKIN PF50 pour le remplacer par sa version améliorée chez POWERGRIP YG-1 (merci Adhara pour l'occasion), il n'y a plus de tassement de dynamique, pour le coup c'était un petit peu mou avec BELKIN.
J'ai bien sûr deux filtres SELECTRONIC 1000VA, un par ampli. Partenaires idéaux des amplis ayant une alimentation torique. Excusez le déballage quelque peu indécent et merci au forumeur qui m'en a vendu un et dont le nom s'est perdu dans les limbes de la messagerie privée du site.
L'utilisation de l'AES-EBU en entrée du DAC (et aussi en entrée du MINIDSP depuis un streamer) a bien sûr permis d'avoir une meilleure précision.
Ce système que je considère abouti est dynamique juste comme j'aime, sachant que par le passé il m'était arrivé d'avoir un système un peu trop dynamique : étonnement avec des enceintes KEF Q700 + ampli intégré PRIMALUNA EL34 + source CD AUDIOLAB (avec dac et pré intégrés).
Le son MARANTZ allié à AUDIO Gd donne un côté suave sans donner dans la guimauve ou le "trop plein" comme c'est arrivé à un journaliste testeur d'électronique MOON qui reconnaissait les qualités de ces dernières (380D si je ne m'abuse) mais qui au bout d'un moment arrivait à saturation, un peu comme lorsqu'on abuse du sucré pour reprendre sa comparaison. Je n'ai heureusement pas cette impression.
Mon parti pris a été celui de la sonorité un peu passe partout puisque les MARANTZ ont un côté facile qui pardonne à certains enregistrements.
Tout ça pour dire que le son est bon :roll: :hehe: :zzzz: :oops: :friend:
Merci de m'avoir lu :thks:
Philippe Bab
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1240
Inscription Forum: 15 Oct 2003 23:08
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 17 Aoû 2018 10:29

Bonjour,

C'est intéressant. Pour avoir testé la biamp verticale avec les blocs Parasound, je n'ai pas constaté de gain significatif chez moi.

Concernant le DIRAC, aurais-tu des courbes avant / après ? Comment cela fonctionne-t-il ?

Concernant le problème du creux dans le bas médium, j'ai eu le même problème: Un creux trés audible dans le bas-médium. Le placement joue une grande importance dans ce cas. De combien était l'atténuation de ces fréquences ? Comment as-tu résolu le problème ?
FDDRT
 
Messages: 2450
Inscription Forum: 25 Avr 2018 13:33
Localisation: Yvelines
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message