Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: merlin87 et 51 invités

Toutes les enceintes HiFi

Je peux avoir mieux ? Choix d'enceintes...

Message » 06 Juil 2020 22:19

Bonsoir pat789 :D

Non tu ne jette pas un pavé dans la marre, enfin pour moi ! Pourquoi ? parce que je suis autant méfiant et que j'ai le même sentiment de c'est beau pour être vrai et que tout le monde en parle en bien (pas vu de mauvais commentaire encore, j'aimerai en lire pour voir). C'est pour ça que je veux les écouter ! Évidement chacun défend sa crémerie, c'est normal sur un forum, bon après, de la à dire que c'est presque au niveau d'enceinte a 10000€, je ne pousserai pas autant. Moi je veux écouter comme d'habitude au final, c'est sur mon compte que l'argent va se retirer ! :mdr:

Moi j'ai des enceintes fatigués, et l'envie d'avoir de nouvelles enceintes, donc j'écoute ce qu'on me propose (sinon je posterai pas :P )

Je suis pas acousticien sinon, je sais de quoi est capable Bose, même si c'est pas de la hifi, alors pourquoi pas !

M'enfin, sinon je suis toujours ouvert pour en chercher d'autres ! Pour l'instant les Aria sont toujours en course :siffle:
OiseauPython
 
Messages: 48
Inscription Forum: 09 Juil 2013 14:59
Localisation: Provence
  • offline

Annonce

Message par Google » 06 Juil 2020 22:19

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 06 Juil 2020 22:39

OiseauPython a écrit:Je suis pas acousticien sinon, je sais de quoi est capable Bose, même si c'est pas de la hifi, alors pourquoi pas !

Je ne comprends pas votre phrase.
Presage
 
Messages: 257
Inscription Forum: 24 Nov 2017 14:07
Localisation: Switzerland - Geneva
  • offline

Message » 06 Juil 2020 23:08

On sous entend ici que ce n’est pas possible d’avoir des basses assez profondes avec un 16cm. Et j’ai aussi du mal à croire qu’un simple 16cm dans une petite structure descend plus bas qu’une enceinte avec 2 woofer de 21cm dans une structure 2x plus grosse. Mais comme je ne suis pas acousticien, je ne peux pas dire que ce n’est pas possible, je peux juste douter et aller vérifier moi même.

J’ai pris l’exemple de Bose car j’ai ma soundlink mini depuis des années et le son que ce tout petit appareil sort m’étonne à chaque fois (sans comparaison aucune avec du matériel hifi, la n’est pas le débat)
OiseauPython
 
Messages: 48
Inscription Forum: 09 Juil 2013 14:59
Localisation: Provence
  • offline

Message » 06 Juil 2020 23:13

On peut faire descendre un 4" très très bas, mais au détriment d'autres paramètres..
Presage
 
Messages: 257
Inscription Forum: 24 Nov 2017 14:07
Localisation: Switzerland - Geneva
  • offline

Message » 06 Juil 2020 23:25

Oui ça ne m’étonnerais pas vraiment, tout est question d’équilibre entre ce qu’on recherche et ce qu’on peut faire ... Mais du coup, comment arrivent-ils a sortir de pareilles enceinte avec un grave aussi profond et « maîtrisé » d’après les commentaires ... l’évent est plus gros que d’habitude ? Le filtre y est pour quelque chose ? Je vous demande ça car vous êtes sûrement plus calé que moi sur le sujet. Au final je veux juste prendre mon pied sur la musique que j’aime !
OiseauPython
 
Messages: 48
Inscription Forum: 09 Juil 2013 14:59
Localisation: Provence
  • offline

Message » 06 Juil 2020 23:47

Comment font-ils pour sortir du grave sur des enceintes nomades aussi petites ... ? C'est simple : chemin acoustique/résonnateur étudié à l'intérieur de l'enceinte, haut-parleur passif assorti, et traitement numérique en direct. C'est un ensemble qui fonctionne de concert avec un triptique haut-parleur + enceinte + amplificateur finement ajusté par le fabricant. Par contre il ne vaut mieux pas regarder la distorsion, notamment dans le grave ! Elles sont également "tunées" pour fournir beaucoup de haut grave, mais le reste est sans profondeur. Pareil, Bose installe des subwoofers 11cm sur les voitures Renault, j'ai pu tester en profondeur deux Renault équipées d'un pack Bose c'était vraiment dégueulasse. Ah oui ça du grave il y en a, mais boomy et baveux au possible. Soit y'en a pas assez, soit tu as mal au crâne. Pas d'entre deux. Et le medium/aigu était d'une insipidité assez pathétique ... :hein: Bref. C'est pour ça que la hi-fi traditionnelle est en retard : les puristes ignorants qui ne connaissent que la touche "Pure Direct" ou carrément les amplis sans contrôle ni calibration, ont en fait des ensembles qui ne sont pas optimisés. Pour moi la possibilité de calibrer l'installation (avec un micro, etc.) est primordiale et permet à des installations modestes de doubler facilement des installations plus chères. N'en déplaise à ceux dont le seul argument est le prix !

Niveau enceintes colonnes comme je vois que tu en parles, Aria 948, Monitor Audio Silver 500, Elipson Prestige 4i. Toutes sont bien dotées.
Dernière édition par Subway2400 le 07 Juil 2020 11:03, édité 1 fois.
Subway2400
Contributeur HCFR 2020
Contributeur HCFR 2020
 
Messages: 16812
Inscription Forum: 11 Oct 2011 22:05
  • offline

Message » 07 Juil 2020 0:30

Presage a écrit:On peut faire descendre un 4" très très bas, mais au détriment d'autres paramètres..

je confirme, j'ai récupéré une paire de JMR studio 2 (HP grave de 10 cm) ça descend assez bas mais il n'y a pas le kick des 17 cm de mes Magnat quantum 1003, malgré tout je trouve la performance remarquable (pour des enceintes de plus de 20 ans)
guyniol
 
Messages: 2678
Inscription Forum: 26 Fév 2015 20:31
Localisation: Le Mans
  • offline

Message » 07 Juil 2020 2:05

Les Defines sont d'excellentes enceintes bien conçues avec de très bonnes mesures, sans doute parmi les meilleurs dans cette gamme de prix pour des enceintes en woofer mono 5 pouces et tweeter, il y a un cahier des charges comme toute les enceintes et une limite SPL à ne pas dépasser car ensuite, comme toute petites enceintes, la disto monte si on demande à ce que la grenouille se transforme en éléphant...

Le choix d'une enceinte, c'est avant tout la bonne analyse de son cahier des charges, il est défini par la pièce, sa réverbération, que peut on y faire ?

La question est, quel recul permet ma pièce ?
Est-ce que je peux sortir les enceintes des angles et du mur arrière ?

Si la pièce est réverbérante (carrelage, baie vitrée, salon moderne etc) il faudra écouter de près, 1 mètre, 1,5 mètres maxi, et la, de petites enceintes comme les Define sont parfaite, ou meme un modèle plus gros avec un peu plus de SPL possible, ce qui compte, c'est que l'enceinte reste "point source" assez bas en fréquence (disons au dessus de la fréquence de transition, donc 400 / 500Hz) si on est proche pour une bonne fusion entre voies.

Celui qui a un grand salon cossu, grande hauteur sous plafond, assez mat (quand on tape des main ça résonne peu), lui peut viser un recul plus important, une cible SPL plus haute donc des enceintes plus imposantes, s'il veut écouter en plus à niveau réaliste, il peut faire le choix de très gros modèles.

Le parametre de l'adaptation à la pièce est le premier à prendre en compte, il conditionne le recul possible, d'une manière générale.

Dans l'acoustique d'une pièce assez vide, l'auditeur est toujours trop loin et les enceintes collés contre le mur arrière, ce n'est pas bon.

L'écoute en HiFi s'effectue à distance critique, 50% du son vient des enceintes, 50% des murs, ce dosage permet de continuer à percevoir une phase pas trop perturbée par les murs et une réponse en fréquence moins masquée par la réponse en peigne (très perturbateur).


L'écoute performante en HiFi, c'est d'abord la pièce qui reçoit l'installation, c'est le facteur limitant.

De petites enceintes écoutée de près et éloignées des murs, permettent de limiter la casse et de bien percevoir la musique, mais il faut pour écouter de près, de bonnes enceintes...car on écoute plus les enceintes et moins la pièce, les défauts deviennent audibles (réponse hors axe qui suit la RF dans l'axe, dégradé de disto homogène, H3 modérée comme le reste des disto impaires, délai de groupe contenu, belle phase et impédance bien gérée)

Le reste, les amplis doivent être puissant pour ne jamais écrêter à SPL cible, avec encore de la réserve, le Dac doit accepter les formats dont on a besoin (mais inutile de faire mieux que 16 bits / 44kHz, Flac par exemple).

Pas la peine de chercher midi à 14H, tout est dans la salle, le choix des enceintes par rapport à la salle, le placement de l'auditeur et des enceintes et éventuellement, l'initiation à la calibration de l'ensemble pour affiner tout ça... surtout sous les 500Hz...
Dernière édition par indien29 le 07 Juil 2020 2:56, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6957
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 07 Juil 2020 2:38

Presage a écrit:On peut faire descendre un 4" très très bas, mais au détriment d'autres paramètres..


Il existe des HP qui résonnent très bas, ça n'a pas de rapport direct avec la surface du HP, c'est un rapport entre la masse en mouvement (membrane et bobine) et la force électrique du moteur (couple aimant et bobine)

Plus la masse est lourde avec une force électrique faible (petit aimant), plus ça résonne et ça fait du grave.

Plus c'est léger avec un gros aimant très puissant, moins ça fait de grave, mais plus ça sort du son avec peu de courant aux bornes du HP.

D'ailleurs, vous pouvez pour vous amuser, sur une vieille enceinte, coller de petits plombs de chasse à la colle à chaud sur la base du cône du HP, 30 grammes sur un 15cm, c'est radical, il fait plus de grave, il résonne plus, par contre il traine un peu plus (il emmagasine plus d'énergie, et son rendement baisse fortement), il faudra plus de courant dans la bobine pour sortir le même niveau sonore.

Un HP polyvalent qui doit reproduire une plage fréquentielle large est un compromis entre le rendement pour 1 watt injecté et sa capacité à résonner sans emmagasiner trop d'energie si on veut une montée en fréquence pour raccorder un tweeter par exemple.

Les petit HP modernes font le grand écart, avec une longue course possible, placé dans un volume assez important et avec une charge bien calculée, il plonge dans le grave, le Xmax permet de mettre des watts dedans pour faire le SPL, le petit diametre permet de repousser un peu le fractionnement pour assurer une montée en fréquence convenable (membrane rigide).
Les constructeurs arrivent à faire sur un 5", un bon compromis avec une plage utile de 30 à 2,5kHz pour les meilleurs !!! de vrais petits pitt bull...

Une 2 voies qui descends, c'est forcément des compromis, mais comme la qualité du grave est principalement conditionnée par la salle, le compromis et la polyvalence font l'affaire, le trainage audible est celui de la salle et non celui du HP.

Par contre dans une excellente salle, volumineuse, ou le Temps de Réverbération sera plus faible et le régime modal plus dense en basse fréquence, un HP qui emmagasine trop d'energie limitera la sensation de Kick (200 / 500 Hz environ), il faudra mieux séparer les voies par des HP spécialisés, un qui résonne en bas et un autre qui "tape" avec du rendement mais incapable de descendre...

Dans un salon réverbérant un peu moderne, le trainage de la salle et son mode dominant à 40 / 50 Hz qui joue à +20dB avec 0,8s de trainage, sera toujours supérieur à celui d'un petit HP polyvalent, le soucis n'est pas l'enceinte... :( :D :wink:

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6957
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 07 Juil 2020 9:49

Je te remercie indien29 ! Ta réponse m'a apporté des éléments que je n'avais pas en mains. Très utile.



En effet, j'ai une pièce que je juge compliquée. Normalement je devrais prioriser le choix en fonction de la pièce, mais comme d'ici 2 à 4 ans je dois déménager pour normalement un salon plus conventionnel, j'essaye d'avoir le meilleur des deux solutions, qui je pense n'est pas possible.



Mon salon actuel est un rectangle de 25m² de 4,5m de largeur et 5,5 m de longueur en gros. J'écoute dans la largeur. Jusque-là, ça va.

Ensuite le plafond du salon est haut : entre 4 et 5m, et ce avec une mezzanine sur environ la moitié du rectangle. Il y a un escalier droit le long d'un mur, escalier vide en dessous.



Placement de la chaine et position d'écoute :

j'écoute la musique dans le sens de la largeur. J'ai donc peu de recul. De plus, la chaine est en face du mur ayant l'escalier, et moi je suis juste en dessous des escaliers (enfin par dessous, mais j'ai la tête qui est juste avant le "dessous" (pas très clair j'en conviens). La chaine est bien en face de moi. Enceinte à 1,7m de moi, espacées de 1,8m. J'ai espacé les enceintes (Cabasse Chaloupe je rappelle) du mur d'environ 40 50cm. Elles sont pincées vers mon siège. Le salon est assez meublé, je n'ai pas trop de réverb mais le plafond me casse la tête et je ne sais pas trop comment m'y prendre. Je suis en location pour l'instant je ne peux pas faire de travaux ahah, juste un rideau pour la baie vitrée à droite de la chaine hifi (pile-la ou il ne faut pas apriori, avec la technique du miroir). Le son vient sur moi et tape dans l'escalier aussi, pour moi je pense que c'est une bonne chose, ça agit comme un diffuseur non ?



M'enfin voilà. J'espère vite revenir sur un salon de 40 50m² classiques avec une hauteur sous plafond classique aussi, parce que je ne sais pas trop comment faire.
OiseauPython
 
Messages: 48
Inscription Forum: 09 Juil 2013 14:59
Localisation: Provence
  • offline

Message » 07 Juil 2020 11:51

Pour ce type de configuration j'ai opté pour un ensemble biblios de compétition + caisson. Ça permet d'avoir une plus grande marge de manœuvre je trouve. L'avantage des bibliothèques c'est qu'on peut avoir un son assez extraordinaire sans dépenser des fortunes. J'ai mis une semaine à régler mon caisson mais là c'est que du bonheur ! J'ai l'impression d'avoir des B&W 802 à bon volume tout en gardant la proximité des biblios à faible volume.
Nigel
 
Messages: 726
Inscription Forum: 28 Oct 2003 13:45
Localisation: Orléans
  • offline

Message » 07 Juil 2020 11:54

Je vais essayer de simplifier au mieux.

Le son pourrait être décomposé en 3 parties.

1- le domaine fréquentiel (la réponse en fréquence)
2- le domaine temporel (le temps que mette les sons a se propager en différents points)
3- la phase

Si un oiseau chante dans un arbre, le cerveau perçoit par analyse le son, sa fréquence, sa provenance par analyse comparative du temps que mets le son à arriver sur les oreilles droite et gauche de son auditeur.

Ce sera facile pour le cerveau en extérieur, dans l'arbre.... car le même oiseau sur son perchoir dans le salon ne sera pas perçu de la même façon, les ondes ont des directivités qui varient en fonction de lambda (la longueur de l'onde sonore).

On peut définir la longueur d'une onde en multipliant sa fréquence par la vitesse du son, 100Hz à 340m/s, c'est une onde de 3,4 mètres.

Si l'oiseau est gros et qu'il a un registre fréquentiel large, il va chanter entre 1000Hz et 10000Hz, soit des ondes dont les longueurs varient entre 30cm et 3cm.

Si sa cage est placée au milieu de la pièce et que l'on se rapproche à 30cm de l'oiseau, toute les ondes seront entendues directement, mais elles iront frapper les parois de la pièce qu'elles vont parcourir à la vitesse du son, pour venir croiser les oreilles de l'auditeur.

Le temps que mets l'onde à recroiser dépends donc de la proximités des murs
La décroissance sonore en décibels dépends de l'absorption des murs (mesurée par exemple en Sabine)

Plus la parois rencontrée est dure et sa masse élevée, moins elle absorbe, le verre est dure et lourds, il réfléchi bcp l'énergie sonore.

Si l'oiseau arrete de chanter, on percevra un écho qui corresponds en dB, à l'intensité réverbéré des murs et à l'impact de l'absorption des cloisons dans le domaine fréquentiel (son initial déformé).

On entendra le retard du son, par la distance (domaine temporel)

Son origine sera diffuse, proportionnellement diffuse dans le domaine fréquentiel que lambda sera long.

Si les murs sont durs et proches, ce sera la cacophonie, le chant de l'oiseau sera noyé dans les réflexions, surtout les sont graves (grandes longueurs d'ondes)

On dit que les sont graves sont omni directifs, 100 Hz = lambda 3,4m, ça rebondi beaucoup, l'origine n'est plus localisable si les murs sont proches de l'auditeur

Les sont aigus sont uni directifs, 10 000Hz c'est 3 cm, ça rebondi moins.

On peut rajouter que la directivité d'une source sonore dépends de la taille du générateur de l'onde sonore, un grand haut parleur qui joue une fréquence élevée sera plus directif qu'un petit devant lambda.




Ca c'est pour un seul oiseau dans sa cage...


Si on imagine 2 oiseaux et que l'on imagine qu'il sont capable d'émettre les mêmes sons dans le domaine fréquentiel et temporel, le son a sortir des 2 becs seront en phase et perçus comme un son unique si l'auditeur se place à équidistance des 2 sources émettrices.

Si on se décale un peu, le cerveau calculera la différence temporelle entre la source droite et gauche, il analysera aussi la différence d'intensité sonore.
Ainsi les yeux fermés, l'humain est capable d'identifier s'il est proche ou loin de l'au ou de l'autre oiseau et même de deviner que l'oiseau bouge s'il est assez près des 2 cages.

Plus il s'éloigne des cages, plus les réverbérations vont perturber la phase, l'origine des sons va se flouter et finir par disparaitre, noyé dans les réverbérations.

Il faut donc pour bien percevoir les sons, si on a 2 sources :

- Se placer à équidistance pour que les mêmes sons en fréquence et en temps soient perçu au centre (son en phase, les sons mono d'un enregistrement par exemple)

- Rester proche des sources pour limiter l'impact des réverbérations

- Limiter l'intensité des réverbérations pour ne pas masquer le champ direct, donc éloigner les enceintes des murs et éloigner le couple enceinte / auditeur des murs et limiter si possible la quantité d'énergie réverbéré par le mur en diminuant le coefficient Sabine des parois (simple pour lambda faible), impossible pour 3,4 m de longueur qui demanderait 1,5 metre d'amortissant à fort coef d'absorption sabine)

- Se focaliser sur la symétrie du champ réverbéré, car sinon, on détruit la phase, le temporel est différent entre la droite et la gauche et le cerveau ne comprends plus rien des sons d'origines, donc pas une enceinte en angle et l'autre éloignée de l'angle... :cry:

On comprends avec tout ce bazar, que c'est plus simple d'écouter de la musique dehors ou de mieux percevoir le chant des oiseaux..., sans réflexion, (si le vent ne perturbe pas les ondes sonores portées par l'air.)

En gros, les enceintes doivent être éloignées des cloisons, 1,5 mètres c'est super.

L'auditeur est proportionnellement plus proche que les réflexions sont fortes et reviennent sur la zone d'écoute avec un temps court (petite pièce) ou premier mur proche.

La limite de la proximité avec les enceintes est conditionnée par la distance entre centres émissifs si il y a plusieurs sources (respect de la phase) exemple, un tweeter et un woofer pas trop éloigné l'un de l'autre, surtout en Horizontal (sens d'implantation de l'oreille sur la tête, sens du pouvoir d'analyse des sons)

Elle est aussi limitée par le manque de naturel, l'humain est habitué a une certaine réverbération.

Cette reverb doit être maitrisée en phase... donc symétrique.

Une salle acoustiquement étudiée par un acousticien tient compte de tout ces paramètres, symétrie, répartition fréquentielle et temporelle, là on peut écouter les défauts des enceintes et apprécier une réverbération symétrique et homogène.

Dans les autres cas, il faut trouver un compromis de distance avec les enceintes et limiter le niveau de grave.
Un triangle de 1 metre est tenable, 1,5 mètres permet plus d'immersion dans le champ réverbéré, mais si la pièce est petite, asymétrique et réverbérante, c'est déjà trop !!!

Comme dit plus haut, une grande salle, volumineuse et richement meublée, fauteuils en velours, rideaux lourds etc etc, permet plus de distance, en fait la distance dépends à la fois du Temps de Réverbération, de la symétrie et de l'absorption des cloisons / sols / plafonds.

Pour améliorer, il faut amortir le son dans la pièce, tout les moyens sons bons, laine de roche dans des males acoustiquement neutre, etc...

Il faut etre imaginatif...
Chez moi, j'ai mis 40cm d'épaisseur de laine de roche, suspendu au plafond, collé au mur arrière derriere les enceintes, c'est un bon début (3m3 quand même), mais il reste les problèmes d'asymétrie par exemple, c'est pas simple !!!
Donc j'écoute proche...

Le grave est un autre sujet (grande lambda) on peut y revenir plus tard !

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6957
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 07 Juil 2020 12:14

Enfin, j'ai écrit *écouter les défauts des enceintes, c'est plutot, pour commencer à les entendre, parceque sinon, on entends principalement les défauts liés à l'acoustique, sauf enceinte pourrie (il y en a encore un bon paquet en circulation et même en vente...)

Le but final, c'est bien d'écouter de la bonne musique dans les meilleurs conditions possible, donc de tenter de réunir les conditions acoustiques et matériel pour parvenir à cet objectif. :D

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6957
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 07 Juil 2020 12:42

Ça c'est bien vrai, on juge souvent des systèmes différents écoutés dans des pièces parfois complètement différentes. Je recherche donc comme je l'ai dit, de prendre du plaisir, c'est notre hobby à tous ici (voir le métier pour certains) et c'est le but final d'une super installation hifi...

Je recherche un système qui n'agresse pas et qui ne fatigue pas à fort volume. Evidement j'écoute un peu plus la musique à volume raisonnable, je n'ai pas toujours les conditions pour pousser le volume.



J'ai conscience pour cela que l'acoustique joue beaucoup et je dois dire que c'est ce qui occupe beaucoup ma pensée quand j'écoute la musique maintenant ! il faut que je fasse attention à ne pas me focaliser dedans, sinon on n'en sort jamais !



Plus il s'éloigne des cages, plus les réverbérations vont perturber la phase, l'origine des sons va se flouter et finir par disparaitre, noyé dans les réverbérations.




C'est bien ça mon souci ! J'ai l'impression que mon plafond n'aide pas beaucoup ... Mais si je comprends bien, je ne suis pas trop mal niveau placement site/haut parleur ... Je pensais être trop près mais peut-être que finalement c'est une bonne chose ? Cependant l'espacement des enceintes je vais avoir du mal à y travailler, il y a un meuble long au milieu.



Assez souvent, notamment sur rock/metal j'ai l'impression d'écouter de la "soupe" jusqu'à perdre des détails pas si petits que ça a fort volume ! C'est beaucoup plaisant que des titres de jazz ou de folk.



Pour le mur, c'est du classique avec placo et parpaings. Pas top du tout. Le bas de la pièce j'ai pas mal de meuble et ça ne résonne pas beaucoup. En revanche passé 2m de hauteur plus rien, du mur blanc.



Une pièce dédiée prend tout son sens ici, contrairement à une pièce à vivre ou l'on doit composer avec le pratique, la déco, la compagne.



Encore une fois je te remercie!
OiseauPython
 
Messages: 48
Inscription Forum: 09 Juil 2013 14:59
Localisation: Provence
  • offline

Message » 07 Juil 2020 13:44

Là , mon pauvre , tu n'a pas le cul sortie des ronces !!! ......bon courage :)
fredoamigo
 
Messages: 3910
Inscription Forum: 04 Déc 2010 10:21
Localisation: aix en provence
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message