Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Baddabock, bon1410, Patpat64 et 39 invités

Toutes les enceintes HiFi

Le topic des enceintes Apertura(Armonia,Edena,Onira and co)

Message » 08 Nov 2019 17:01

i-robot a écrit:Je vais le lire de suite…
Keron a écrit:(…) les entrées de gamme chez Apertura utilisent les mêmes tweeter XT30 (ou modèle très voisin) de chez Vifa. Les mêmes qui équipent mes enceintes DIY.
Il y a bien un truc qui fonctionne pour toi, sur ce choix des XT30 partagé avec Apertura. C'est plus qu'un signe de coïncidence, car pas question de loterie dans tes goûts et ressentis n'est-ce pas!
Après, en déduire une généralité de cette marque avec tes besoins perso, ça reste à prouver…


Cela restait une anecdote amusante :).
Keron
 
Messages: 20183
Inscription: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Annonce

Message par Google » 08 Nov 2019 17:01

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 08 Nov 2019 18:58

Anecdote pour qui veut l'entendre ainsi, et je vais juste un peu plus loin. Ce n'est pas une conclusion définitive, juste une pièce supplémentaire à mettre dans le registre de la "logique". Ou des preuves, que l'on recueille, petit à petit, au cours de ses recherches… Rien de plus (mais au final, une décision pourra basculer du côté des preuves, bien souvent!).

Keron a écrit:Le CR est en ligne ici :
post180085862.html#p180085862
Rien de pro, juste de la sincérité et du ressenti personnel.

Ben la surprise!
Je ne suis pas capable de mettre au point un article comme le tien :bravo: Photos, présentation, etc. Bravo.
Là, je n'ai pas tout lu, car je me suis dirigé directement vers l'article sur les Edéna EVOLUTION (intérêt de la discussion ici même).

Moi aussi je connais les lieux, très haut de plafond donc un grand volume, qui ne convient pas à toutes les enceintes (les Apertura Kalibrator étaient larguées là-dedans :lol: normal).
C'est déjà le 1er point qu'il faut noter concernant ton ressenti des basses un peu en retrait (je ne te trahis pas trop là?).
J'imagine que des Onira ou encore au-dessus seront probablement bien plus expressives jusque dans le très bas, par rapport au modèle Edéna EVO.

Et puis, pour connaître assez les Edéna (non EVO) et leur ancêtres Tanagra Signature que j'ai possédées des années, il est certain que non seulement les câbles et les électroniques ont une importance capitales, mais qu'il faut encore pousser plus loin les optimisations, si on souhaite faire un "tour du propriétaire" plus complet! CQFD
Si je n'avais pas essayé (à force de lire un topic dédié aux fusibles SR), je ne pourrais me rendre compte à quel point une source ou un ampli / préamp, sont carrément bridés à l'origine. Non par décision marketing délibérée des constructeurs, je suppose (quoique, il doit bien y en avoir qui ont conscience de cette évidence, puisque leur but est parfois de produire des électroniques hyper haut de gamme, avec des circuits aux petits oignons… et tout compte dans ce cas-là).
Selon mes pérégrinations, le second point qui fera une différence nette de chez nette (si ce n'est radicale, et je l'ai constaté notamment avec des amplis Gryphon et Audionet ou le lecteur PlaybackDesign) : un fusible "de niveau équivalent" à l'électronique (à définir à l'oreille).
Pourquoi je me répète dans ce topic sur Apertura? Parce que ces enceintes-là sont capables du meilleur. Du moins, elles ont un potentiel d'évolution (quelle que soit le modèle sûrement) dont ne sont pas capables toutes les marques! Ca je te l'assure.

Pour en revenir aux Edéna que tu as découvertes, trop petites pour le volume c'est sûr (pourtant super prometteuses hein?).
Et si elles avaient été plus à leur aise dans un espace idéal, je te conseillerais l'essai des fusibles Synergistic Research.
Je viens de recevoir les derniers aujourd'hui : SR 'ORANGE'. Ceux que j'ai eu sur sources et amplis : RED, BLACK et BLUE (ces derniers en fonction alors que j'écris…) ont à chaque nouvelle génération creusé l'écart avec le précédent. Pas la peine de passer par les précédentes si on possède du matos équilibré et de confiance, l'avant-dernier BLUE est excellent! Le petit dernier ORANGE, je ne l'ai pas encore installé…
Je laisse découvrir ici un paragraphe sur les fusibles :
:oldy: Je ne peux pas m'en passer. Tu m'enlèves ce fusible d'une électronique ou de l'autre, et tout retombe. Que ce soit en résolution, précision, douceur, moelleux, chaleur, dynamique, sécheresse, rapidité, richesse des timbres plus réalistes, et j'en passe (registres cohérents et espace 3D naturel, prise de son, effets instrumentaux…).

Ce que j'affirme est valable pour mon système (et mes systèmes antérieurs), et avec ces Edéna (non-EVO, peut-être moins poussées que les EVO logiquement). Ce qui renforce l'idée qu'il faille vraiment soigner les "détails" d'optimisation sur l'EVO par exemple.
Si on est prêt à accepter l'hypothèse qu'un petit fusible ne soit pas qu'un détail :
Parce que en fait tout le trajet électronique dans les câbles secteur va servir à alimenter au mieux les circuits de l'appareil (tout comme il est crucial que les cordons modulation ou HP soient en phase avec le matos, c'est l'objet de ton CR par ex.). À un autre niveau de travail (pas celui de l'information sonore elle-même), du côté de l'alimentation il est évident que le courant secteur ne peut être trop négligé.
Parce que le lien est évident avec le courant d'information, celui qui intéresse l'auditeur : sa propreté est conditionnée par celle du secteur qui alimente les électroniques.
Le parallèle avec l'immobilier est parlant : une maison que l'on construit sur des fondations planes (>linéarité du spectre) et solides (>message plein et équilibré) aura des chances de supporter des étages plus nombreux et stables. Ca tiendra le coup, dans toutes les situations, gros vent, vibrations, etc.

Donc dans certains systèmes, un fusible idéalement préparé peut devenir un élément incontournable du circuit, au lieu d'être boudé et ignoré comme on a l'habitude. Remarques, certains rigolent même du rôle des câbles, c'est le même sujet pourtant.
Je ne tiens pas au prosélitisme des fusibles en réalité, ce n'est que la réalité des faits et j'aime partager. Mais 100% des systèmes n'ont pas besoin d'upgrade sans doute, je vous laisse tester :mdr:

Je tente seulement une réponse partielle à ton questionnement sur les capacités des Apertura que tu as testées ; elles auront un immense bénéfice à fonctionner sur un système complètement optimisé, voilà tout. Sinon on peut passer à côté de leur vraie personnalité, bien dommage. C'est le propre des "excellentes Apertura", ça tu peux le trouver sur le web et dans la réalité :-)
Pour "elles", ce qui est certain c'est qu'on devrait leur fournir un courant propre et pur ; elles rendront chaque upgrade correct avec tout le plaisir espéré.
Même si "elles" possèdent de toute manière une grâce (le fameux côté 'mélomane' parfois opposé aux qualités dites 'audiophiles' < joker, ça ne m'intéresse pas, vu que je vise seulement la fidélité au réel, comme but ultime). Celle que j'ai connues porte de l'émotion effectivement, au sein de la musicalité et dans la plupart des situations de base… mais il faut être conscient de leur marge de progression assez "élastique" (dans la gamme des Edéna et au-dessus tout au moins)!

Là où la marque SR est douée, c'est qu'elle met au point des fusibles qui ne sont pas qu'un bout de fil tendu entre 2 pôles métalliques. Il faut voir comment ils préparent tout ça, ce qui n'a plus rien à voir avec des fusibles de base!
Ca peut faire penser à la cryogénisation de certains câbles aussi, mais là on fait dans le pré-rôdage de compétition (choix du matériaux: crucial, passage de courant ultra fort, etc.). Et c'est grâce à des spécifications très spéciales qu'un fusible SR réagira d'un manière précise, et influencera le comportement des électrons qui transitent à travers lui (voilà la clé, le secret). Cela agit comme une sorte de guide, de profil ou de cadre dans le seul but d'augmenter les capacités des circuits (pour la hifi en particulier). Rien de hasardeux encore :zen:
Il suffit que l'électronique en question soit en mesure de faire valoir des talents de haut vol, et qu'elle possède d'origine un fusible banal (pas assez "neutre" ou linéaire en terme de débit électronique) pour que le jeu en vaille la chandelle.
Pour l'instant chaque essai m'a été profitable, jusqu'au modèle SR Blue.

Et là, je souligne que le grave que tu espères pourras t'être rendu (et peut-être encore plus réaliste que tu n'as entendu ailleurs). En particulier, les plus basses fréquences vont apparaître et donner le 'solide' des sonorités qui en possèdent réellement (basses et percussions, aussi infimes soient-elles). Tout prend une autre allure!
J'en parle en connaissance de cause, vu que j'ai bataillé des années avec d'autres enceintes pourtant réputées (PEL Maestral, Nobilis, Tanagra Signature) : où était donc cette base solide et propre qui fait partie intégrante de la musique, des sons en général (en mode cinéma quotidiennement, via TNT ou Blu-Ray/DVD…) ?? Avec un local capricieux, on est vite confronté aux limites des maillons (HP, électroniques, câbles…). La marge de manœuvre est étroite, et c'est là qu'on doit absolument se rapprocher de la musicalité originelle maximale, du signal le plus pur et juste donc :hehe:

En résumé, avec le coup de boost du fusible qui ira bien, c'est l'ensemble du spectre qui est nettoyé, remis à neuf comme si on changeait une source ou un ampli pour un modèle supérieur.
Le message dégraissé n'est pas aride mais au contraire plus riche de tout, plus clair et lisible, en épousant mieux les détails et les dimensions/poids de chaque élément sonore. Plus évident et naturel, plein, propre et déployé correctement dans l'espace. Ce qui s'appelle aussi : fidélité.
Mais la croyance n'a jamais remplacé l'expérience… à chacun de juger par lui-même.
Merci pour ton CR Keron.
i-robot
 
Messages: 240
Inscription: 18 Sep 2006 14:49
  • offline

Message » 08 Nov 2019 20:36

Merci Keron pour ton CR :ohmg:

Dis donc I-robot ça a pas l'air "dégueu" ton Audionet :o :bravo:

audionet-watt-amplifier.jpg
audionet-watt-amplifier.jpg (25.23 Kio) Vu 360 fois
Avatar de l’utilisateur
atomheart
Administrateur Forum Installations
Administrateur Forum Installations
 
Messages: 4346
Inscription: 20 Oct 2011 21:06
Localisation: Dordogne
  • offline

Message » 08 Nov 2019 21:19

i-robot qui ose dire qu'il n'est pas capable d'écrire trois lignes et qui pond trois pages :o :mdr:

Je crois que je ne suis pas encore au stade des fusibles. Pourtant il y avait bien une barrette sur la table basse avec deux fusibles. Nous en avons un peu parlé. Mais surtout pour dire que c'est l'optimisation un peu plus tardive d'optimisation quand tout est un peu déjà fait.

Pour chez moi j'ai déjà tiré une ligne propre du compteur à mon salon. Exclusivement dédiée à la HIFI. C'est déjà un bon pas de fait. J'attends que mes enfants grandissent encore pour vraiment me remettre à la HIFI. Et il y a du boulot.

Vous auriez été sur Lyon, j'aurai pu venir avec les câbles Viablue pour faire une autre écoute et surtout apprécié les enceintes telles que vous les avez optimisées.

Pour l'auditorium de Quatuor, il permettait avant de passer les basses avec le mur du fond. Les étagères aussi sur les côtés. Même des tablettes parvenaient en reproduire. Là il faut revoir un peu l'aménagement je pense.
Keron
 
Messages: 20183
Inscription: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 08 Nov 2019 21:23

C'est cela les fusibles ?
https://www.highendaudio.fr/accessoires ... c-research

En fait je pensais à autre chose vu en magasin. Comme de gros condos a enficher dans une barrette secteur.

Donc là tu ouvres juste ton appareil et tu changes le fusible que tu trouves ? C'est cela ?

En gros tu optimises ton matériel. Comme si tu changeais les condos ou des résistances.
Keron
 
Messages: 20183
Inscription: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 08 Nov 2019 22:09

Hello, du coup ces nouvelles Sensa sont'elles meilleures que les Ariana MK2 :idee:

La swing vous en pensez-quoi sinon ?

Sont'elles toutes les deux bien positionnées en rapport qualité/prix ou pas ?
MS-SEB
 
Messages: 1693
Inscription: 02 Mar 2006 5:49
Localisation: BREST - BRETAGNE
  • offline

Message » 08 Nov 2019 23:37

Excellent test de l'Armonia évolution.
http://audiophilefr.com/apertura-armoni ... HeD37CXSTo

C'est amusant, c'est un peu le même matériel que j'ai eu l'occasion d'écouter avec l'Edena Evolution mercredi.

Les tests d’écoutes ont été effectués en auditorium avec le matériel suivant : Drive Moon 260 D, convertisseur Moon 380 D DSD, amplificateur intégré MOON 340 IX, câble numérique AUDIOQUEST AES/EBU, câbles de modulation symétriques NORDOST Red Dawn, câbles HP AUDIENCE Ohno III & AU24SX, et CONFIDENCE Audio.


Du Moon et le câble Audience pour le HP.
Keron
 
Messages: 20183
Inscription: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 09 Nov 2019 22:16

Keron a écrit:C'est cela les fusibles ? https://www.highendaudio.fr/accessoires ... c-research
>> Exact, et tu trouveras d'autres boutiques en ligne… Mais celle-ci est bien placée niveau tarifs!

Comme de gros condos a enficher dans une barrette secteur.
>> Pas du tout.

Donc là tu ouvres juste ton appareil et tu changes le fusible que tu trouves ? C'est cela ?
>> il suffit de tirer le petit tiroir (ou dévisser le logement, s'il est de type cylindrique) situé à côté du branchement du cordon secteur (embase IEC, pour nous les européens).
Il n'y a pas souvent les valeurs indiquées sur le fusible par contre. Donc se renseigner sur la doc de l'appareil, sinon au constructeur.
2 types de fusibles : les lents que l'on trouve sur la plupart de nos électroniques (marqués "T" pour Temporized, ou "S" pour Slow ; c'est kifkif).
Et 2 longueurs, un petit et un long, selon ton appareil. Les petits sont les plus fréquents de nos jours. Celui d'un ampli Jadis des années 1990 est long.


En gros tu optimises ton matériel. Comme si tu changeais les condos ou des résistances.
>> Faut bien ! Et un fusible (contrairement à l'un de ces composants) a une action générale, pour tous les circuits de l'engin. D'où l'importance capitale !


Une petite note quand même, quand je lis :
je ne suis pas encore au stade des fusibles

Tu as raison, faudrait pas mettre la charrue avant les bœufs, normal. Bien peaufiner ce qu'on peut avant, OK (donc les maillons à marier, les HP bien situés dans le local, etc.).
MAIS quand même, pour la faire courte: le gain est tellement ESSENTIEL que, ne pas essayer revient à nier qu'un câble est essentiel, ou qu'une enceinte est différente d'une autre.
Pour les fusibles c'est exactement le cas : ils ne sont pas tous des kadors!!
Et j'ose dire : "quels que soient les choix faits en amont", avec des apapreils bien nés (peu importe leur prix finalement) il y a toujours un test de vérification à tenter.
Je pense d'ailleurs avoir eu tort (quoiqu'ils n'existaient pas ces SR à cette époque, en tous cas je ne savais pas que l'on aurait de tels surprises sur une si petit pièce) de ne pas avoir essayé sur plus de matos que j'ai eu ces dernières 15 dernières années.
Un exemple récent, avec mon dernier intégré.
Cet Audionet est livré d'usine avec un fusible (pour une fois que je vois ça!) au rhodium. Moi je me disais 'cool, pas besoin d'upgrader le fusible, car ces teutons savent ce qu'ils font :-)'. Après de longs mois à retester mes cordons secteur en association avec les modulations (des dizaines de combinaisons possibles, mais passons… faut bien s'amuser aussi et c'est comme ça qu'on trouve ce qu'on n'attendait pas), je me dis qu'un petit SR Blue ne serait pas du luxe pour le genre d'ampli. Je sentais bien son potentiel, et alors comment m'arrêter à des câbles?
Avouons que pour assez peu cher (à côté du coût de pas mal de câbles, et qui ne feront pas toujours un upgrade réussi!!) là tu mets entre 60 et 150€. C'est le fonctionnement complet d'une électronique (circuits analogique ET numériques) qui en bénéficie. Ce n'est pas rien quand tu ressens le gap, la révélation que cela fait parfois.
Cet un élément que l'on néglige toujours, je crois par "pruderie" ou bizzarerie mentale. Car au fond, il faut savoir ce que l'on cherche : rester sur des entiers (re-)battus, ou obtenir le meilleur de d'une électronique (afin de planer dans le plaisir musical)?? Moi j'ai la réponse :wink:

Je ne crois en rien, pas de doctrine en hifi!! mais j'ai expérimenté 3 générations de SR avant/après, sur sources et intégrés. ET ils ont toujours porté des beaux fruits (inattendus quand on découvre, et puis c'est comme tout : on s'y fait, de passer à une vitesse supérieure).
Au tout départ, je me demandais bien comment cette petite chose pouvait engendrer un son différent.
Une certitude : il fait partie du schéma et ne peut être contourné, ce qui en fait effectivement une pièce [ULTRA] sensible.
Parce que c'est par lui aussi que tous les électrons qui vont se disperser dans tous les circuits de l'appareil doivent passer. Qu'on le veuille ou non, même si on le considère un peu comme l'appendice de notre ventre (ça sert à quoi ce truc, à part lâcher au bon moment en cas surcharge?). D'habitude le compteur générale du logement claque avant lui. Il a bien son rôle si nécessaire, en dernier recours. Et comme on ne peut l'éviter, pourquoi ne pas tenter de le soigner (au cas où)?
Pour moi, l"e cas où" se déroule à CHAQUE INSTANT de mes écoutes, musique, multimédia. Si ça ne vaut pas le coup pour tout le monde, je vous garantis que chez moi SI !
Je ne vois plus du tout depuis bien longtemps, en quoi il s'agirait d'une croyance (j'ai tourné cette page-là et ne vois plus les choses sous cet angle, terminé) :grad:
Peut-être que ça paraît trop simple à beaucoup de monde ?? :hehe: Trop illusoire, trop ridicule, hé hé. Chacun ses lubies, pour ma part je préfère éviter les croyances stériles, si possible (on est bien obligé parfois, de se pousser un peu de côté pour se voir soi-même c'est bien connu ; la pédagogie est justement le sens de ce mot, voir son origine grecque…).
On dit que c'est le 1er pas qui coûte. Je confirme, mais on ne demande pas de sauter d'un pont à l'élastique non plus (quoique je suis sûr que beaucoup préféreront cette option, les humains sont intrigants des fois…).

Pour faire un test gratuit, un vendeur californien permet l'essai sous 30 jours. On peut lui renvoyer le matos pour remboursement si ça ne convient pas (payer le port de retour seulement). Sympa non?
https://highend-electronics.com/collections/accessories/fuses
Et le prix est TTC, pas de frais de port pour l'achat. Ni de taxe d'import (car le vendeur ne déclare pas 30$). Ne le répétez pas chuuuut.

Autre idée : si vous cherchez des cordons secteur, au traitement identique à ces fusibles, la marque SR propose par exemple les modèles UEF Black ou Blue. J'en ai un de chaque, et ils dépassent tous les autres que j'ai eu (TWL, Zavfino…).
D'ailleurs hier le colis reçu contenait celui-là (Blue) : https://highend-electronics.com/products/synergistic-research-blue-uef-power-cords?variant=18406057967734 qui a pris la suite de mon "vieux" Black : https://highend-electronics.com/products/synergistic-research-red-black-uef-power-cords?variant=17096145347 avec succès. Pourtant pas rôdé :)
i-robot
 
Messages: 240
Inscription: 18 Sep 2006 14:49
  • offline

Message » 09 Nov 2019 22:20

atomheart a écrit:Dis donc I-robot ça a pas l'air "dégueu" ton Audionet :o :bravo:

Plutôt pas, je n'osais pas en attendre autant qu'il en donne. Tu vois un peu l'heureux qu'il a fait 8)
Pour le prix du Diablo revendu, quel deal inespéré !
i-robot
 
Messages: 240
Inscription: 18 Sep 2006 14:49
  • offline

Message » 09 Nov 2019 22:41

Pour les fusibles, il y a quoi comme différence entre les black, les blue et les orange ? Il faut s'attendre à quoi sur la source ?

Et cela c'est quoi dans le choix à faire ? Blow-Time ?

Après, il y a toujours une question que je me suis posé lors de mes réalisations DIY. Je vais mettre du bon câble HP. Soigner mes soudures à l'argent. Fixer chaque élément pour éviter toute vibration.
Et les pattes des résistances sont en métal pourri ? C'est étrange, non ? Mais j'ai bien vu l'apport de changer un condo par un audiophile par exemple.

Je pourrais tenter d'optimiser mon lecteur CD SACD Sony cet hivers avec ton fusible. Pas de pb de garantie.

Et changer mon cable coaxial. C'est un vieux RG je ne se sais plus quoi.

Il y a trois ans, j'ai refait toute l'installation numericable à l'intérieur de ma maison en changeant le coax installé par un câble a double blindage. Un gain de plusieurs db a été noté et fin des pb de déco.
Keron
 
Messages: 20183
Inscription: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 10 Nov 2019 0:36

Ces fusibles donnent tout leur potentiel après combien d'heures de rodage ?
pm57
 
Messages: 2210
Inscription: 02 Aoû 2004 16:16
Localisation: Genève
  • offline

Message » 10 Nov 2019 2:42

Selon la fiche constructeur : entre 200 et 300 heures. Perso, je n'ai pas pensé à chronométrer, quel intérêt :siffle:
Puisque le passage à un de ces fusibles (si on a en main celui/ceux qui apportent vraiment un "+" sensible dans son système, évidemment) se déroule un peu comme avec les câbles : on a le feeling du résultat final (ou très proche) dès les 1ers instants.
Même si en cours de rôdage ça pourra légèrement bouger… au final le rendu en sera tout proche (mais avec une ouverture inédite, in•ouïe faut-il dire en audio) à la clé. C'est justement l'intérêt.
À croire que leur succès n'est pas basé sur du vent…

Dans la dizaine de fusibles SR que j'ai eus, pour les matos successifs et revendus, ou gardés et upgradés (des Red> Black> Blue), je n'ai jamais été malmené par ce qu'on appelle le rôdage. Ce n'est pas une sorte de 'tunnel' à passer, dans lequel on perdrait ses repères, on serait balloté ou perdu dans des fluctuations bizarres!
Je trouve que dès sa pose ça marche déjà nettement, "à froid" tout neuf ; on passe illico vers une sérénité (stabilité, graves plus bas et propres…) et une définition qui marquent une certaine libération (présence améliorée sur tous critères, plus raffinée et riches dans tous les "registres" sonores, ceci révélant à leur juste valeur à la fois tous les sons doux et peu présents et renforçant toutes les attaques des sons naturellement percussifs). Attention, ce n'est pas comme une 'recette' appliquée par ces fusbiles, au contraire on est du côté de la révélation de l'électronique qui l'utilise, et par suite de ce que l'on va écouter.
Je voulais juste dire que plus on monte en gamme, plus on enlève d'obstacles entre le message et l'auditeur. C'est ça qui donne le sentiment de changer son matériel pour une gamme au-dessus. C'est plutôt le message qui est rendu avec plus de naturel et proprement, dans tous ses aspects. Le terme de transparence est sans doute plus juste.


S'il est vrai qu'on peut sentir parfois une petite évolution durant le rôdage (un petit cran qui vient valider définitivement un gain dans tous les domaines, dans la direction de plus de transparence avec tout ce qui s'y rattache…), la progression demeure très douce, plutôt insensible selon mes différents essais (200 à 300 h oblige!). Tous soldés de validation : pas possible de revenir en arrière :hein:

C'est un rôdage, mais d'un seul petit composant "simple", pas comme celui d'une électronique et de ses centaines de composants, liés les uns aux autres par groupe/circuits et pour certains qui ne fonctionnent que par moment…
Dans le cas du fusible, il est seul à se rôder (et en permanence, sans arrêt) donc logiquement très linéairement. D'où la difficulté de pointer une "fin" précise de cette période (courbe asymptotique).

En parler en détail serait difficile ; tout dépend du matos en jeu, et probablement de chaque modèle (20 / Red / Black / Blue / Orange, pour ceux de chez SR). Chacun a-t-il une 'courbe de rôdage' propre, et que je n'ai pas remarqué??
<Je ne connais pas du tout le "20", le + ancien, - cher et - optimisé.>

Les caractères communs des Red, Black et Blue - l'Orange je verrai dans quelques temps (qui sont vraiment plus marqués quand on monte en gamme, ce qui rapproche du graal recherché, n'en doutez-pas !) :
- recul du bruit de fond (frappant les premières fois !) avec l'accès à des graves et de petits détails inconnus qui ne passaient pas avant;
- dynamique en hausse nette (même s'il faudra attendre la stabilisation finale pour en mesurer l'ampleur) je ne dis pas "volume" en hausse, mais bien dynamique de lecture, d'expression, de rendu… selon l'électronique source ou ampli;
- décortication poussée du message, comme si on multipliait la résolution (tout particlulièrement dans la richesse des timbres, ce qui veut tout dire) ça se déploie et tout devient plus net, lisible et "trié" comme on dit en guitare).

Entre autres qualités…
i-robot
 
Messages: 240
Inscription: 18 Sep 2006 14:49
  • offline

Message » 10 Nov 2019 2:54

:o
pm57
 
Messages: 2210
Inscription: 02 Aoû 2004 16:16
Localisation: Genève
  • offline

Message » 10 Nov 2019 3:28

@Keron
Chaque maillon a ses qualités et défauts, si on peut résumer comme ça (points forts et faibles). Si on améliore un point faible, le gain "pourrait" être substantiel! Si on ne le fait pas, tant pis pour nous.
Du coup, si on laisse des zones douteuses en l'état, améliorer des points déjà forts peut ne pas suffire (on ne ressent pas de gain notable malgré une optimisation que l'on aurait cru majeure). Parce que des zones 'bouchons" persistent…
Ca dépendra de l'importance de chaque composant dans le rendu final, car c'est lui qui parle à nos oreilles, in fine.
On aimerait par exemple que les concepteurs eux-même sachent exactement ce qu'il en est de chaque composant de tous leurs circuits ; ce qui est loin d'être gagné!
Pour le cas des soudures ou des pattes de composants un peu douteuses (par ex.), on est peut-être sur des passages de courant pas trop sensibles par rapport au résultat en sortie finale (une portion de circuit pas si essentielle que ça dans le résultat global, tu vois ce que je veux dire)? Tout est relatif, ou plutôt : chaque chose à sa place, avec sa valeur et son importance dans l'organisme global (ici une électronique)
Là encore c'est le choix du constructeur, donc faudra lui demander pourquoi CE choix! Si tu es passionné, motivé, doué ; rien n'empêche de jouer l'apprenti sorcier, ou de confier les opérations à un "docteur" compétent.
Le tweakage est parfois redoutable d'efficacité sur des machines bien nées (je pense aux lecteurs OPPO notamment).
Pas de réponse universelle, en tous cas. Certaines bouses ne feront jamais d'étincelles :oops:

Blow-Time ?
est le temps de réaction "programmé" (selon la structure physique spécifique à chaque fusible) avant qu'il ne rende l'âme. En cas de dépassement de sa limite d'intensité max (pour un 10 Ampère, ce sera à partir de cette valeur donc) dûe à un pic qui viendrait du réseau électrique.
Les 2 Blow-Time habituels (je n'ai pas cherché les durées exactes…) sont LENT et RAPIDE.
En mode Rapide : le fusible lâche hyper vite (il est mort aussitôt que le pic dépasse la valeur d'intensité de courant prévue, mais il préserve le matos).
En mode Lent : il résistera un peu plus, ce qui permet de vérifier que le dépassement de courant est bien en train de s'installer (auquel cas il va claquer aussi, juste un peu plus tard qu'un Rapide).

De toute manière on n'a pas le choix, c'est le constructeur qui a choisi comment protéger l'appareil le plus efficacement, donc fixé le mode de Blow-Time.
Avant de le remplacer, si ce n'est indiqué nulle part dans la doc ni sur le fusible d'origine lui-même, se renseigner obligatoirement!!
i-robot
 
Messages: 240
Inscription: 18 Sep 2006 14:49
  • offline

Message » 10 Nov 2019 3:30

pm57 a écrit: :o

:wtf:
On n'est pas trop hors sujet, vu que ce qui est décrit se base sur des Edéna.
Mais si ça choque trop, on va arrêter :wink:
i-robot
 
Messages: 240
Inscription: 18 Sep 2006 14:49
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message