Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: valpau et 16 invités

Toutes les enceintes HiFi

Perdu dans mon choix d'enceintes

Message » 20 Mar 2020 10:43

tonylb a écrit:Après il mentionne que l'acoustique de ses 20m2 est merdique..

Alors mon conseil, qu'il se prenne une bonne cabasse sampan à 400e et il sera le roi du monde.. Pas la peine de mettre 3000e quand ton salon est merdique.. C'est pisser dans un violon..


Certainement pas !

Les Cabasse de ces générations sont conçues pour être écoutées dans de grandes pièces très amorties (le fameux salon bourgeois, cher à Philippe Muller). De plus elles sont conçues pour avoir une réponse équilibrée, écoutées à près de 5 mètres de distance. De plus, il faut les surélever sur des pieds d'une trentaine de cm.

Là, c'est sublime (si, si). C'est dynamique et c'est équilibré (même si les Clipper sont meilleures).

Dans une petite pièce à la mauvaise acoustique et écoutées de près, ce sera une catastrophe annoncée.


Syber, Cabassiste depuis près de 40 ans et le premier qui cherche à me contredire a intérêt à venir avec de sérieux arguments et là tu vois cette main, et ben elle a serré la main de Christophe Cabasse :lol: :wink:


______________________________


Dans une petite pièce à la mauvaise acoustique, si on ne peut rien faire en terme de traitement acoustique, le plus simple est d'écouter en near field de manière à faire le plus possible abstraction de la pièce. Le plus cohérent serait alors d’acheter des biblios near field posées sur leur pied. Leur rayonnement et leur SPL est conçu pour cet usage.

Il y a également la solution des biblios avec pavillon. Le pavillon rend ces enceintes un peu plus directives et elles vont "arroser" le sweet spot en minimisant les réflexions sur les parois. Ça fonctionne très bien, mais moi j'aime pas. Mais c'est possible. Mais moi j'aime pas ...
syber
 
Messages: 11533
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Annonce

Message par Google » 20 Mar 2020 10:43

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 20 Mar 2020 11:40

syber a écrit:Dans une petite pièce à la mauvaise acoustique, si on ne peut rien faire en terme de traitement acoustique, le plus simple est d'écouter en near field de manière à faire le plus possible abstraction de la pièce. Le plus cohérent serait alors d’acheter des biblios near field posées sur leur pied. Leur rayonnement et leur SPL est conçu pour cet usage.

dans cette optique ces petits monitors avec control room intégré (vendus avec le micro) pourraient faire l'affaire
https://www.thomann.de/fr/ik_multimedia_iloud_mtm.htm
Dernière édition par guyniol le 20 Mar 2020 13:11, édité 1 fois.
guyniol
 
Messages: 2493
Inscription: 26 Fév 2015 20:31
Localisation: Le Mans
  • offline

Message » 20 Mar 2020 11:45

Bonjour Hypsis ,


le cahier des charges rend le choix plus délicat , en fait : pièce de petite taille ( inutile de prévoir des enceintes susceptibles de descendre ++ dans le grave : le volume de la pièce ne le permettra pas ) , vos voisins âgés : niveau sonore modéré , je suppose ; éclectisme des genres musicaux ...

Il y a un sujet qui pourrait apporter des éléments : voir ici , sur Enceintes : " Comment choisir une enceinte bibliothèque ? "

Klipsch Heresy III : probablement , mais à écouter avant ! Les enceintes avec chambre de compression demandent souvent un certain recul .

Cabasse vintage : Sampan : transparentes et vives et précises : oui , mais attention à l'état ( membranes , suspensions , filtre , bornier ...) car ce sont des modèles anciens . A écouter car c'est loin de plaire à tout le monde , surtout côté aigu .

Les grosses biblio : pas très nombreuses car ce n'est plus à la mode , hélas ...

Spendor 100 : en très bon état , pour 3000 € la paire : pas sûr ...

Harbeth HP5 ( pas très grosse ) : celle tout à gauche sur la photo de groupe ...Se trouve en occasion , en cherchant un peu .

Harbeth-Monitor-family.jpg
Harbeth-Monitor-family.jpg (56.1 Kio) Vu 417 fois

certaines JBL vintage : la 100 vient d'être rééditée

jbl_l100_vintage.JPG
jbl_l100_vintage.JPG (79.45 Kio) Vu 417 fois

La configuration dans mon profil


C 2300/MC 462/Canterbury 15 SE/K-01/LP 12 Ittok Lingo Charisma/MD -101/Trinnov/Siltech/In-akustik/GigaWatt
Avatar de l’utilisateur
philou3
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2188
Inscription: 20 Aoû 2005 16:44
Localisation: Normandie
  • offline

Message » 20 Mar 2020 13:45

A 3000€ il y a des Dynaudio S40. C'est très très raffiné.
Pour des biblios, ça envoie du grave et comme c'est assez doux au niveau de l'écoute dans une petite pièce avec une acoustique moyenne ça peut-être pertinent.
Nigel
 
Messages: 691
Inscription: 28 Oct 2003 13:45
Localisation: Orléans
  • offline

Message » 20 Mar 2020 15:54

syber a écrit:
tonylb a écrit:Après il mentionne que l'acoustique de ses 20m2 est merdique..

Alors mon conseil, qu'il se prenne une bonne cabasse sampan à 400e et il sera le roi du monde.. Pas la peine de mettre 3000e quand ton salon est merdique.. C'est pisser dans un violon..


Certainement pas !

Les Cabasse de ces générations sont conçues pour être écoutées dans de grandes pièces très amorties (le fameux salon bourgeois, cher à Philippe Muller). De plus elles sont conçues pour avoir une réponse équilibrée, écoutées à près de 5 mètres de distance. De plus, il faut les surélever sur des pieds d'une trentaine de cm.

Là, c'est sublime (si, si). C'est dynamique et c'est équilibré (même si les Clipper sont meilleures).

Dans une petite pièce à la mauvaise acoustique et écoutées de près, ce sera une catastrophe annoncée.


Syber, Cabassiste depuis près de 40 ans et le premier qui cherche à me contredire a intérêt à venir avec de sérieux arguments et là tu vois cette main, et ben elle a serré la main de Christophe Cabasse :lol: :wink:


______________________________


Dans une petite pièce à la mauvaise acoustique, si on ne peut rien faire en terme de traitement acoustique, le plus simple est d'écouter en near field de manière à faire le plus possible abstraction de la pièce. Le plus cohérent serait alors d’acheter des biblios near field posées sur leur pied. Leur rayonnement et leur SPL est conçu pour cet usage.

Il y a également la solution des biblios avec pavillon. Le pavillon rend ces enceintes un peu plus directives et elles vont "arroser" le sweet spot en minimisant les réflexions sur les parois. Ça fonctionne très bien, mais moi j'aime pas. Mais c'est possible. Mais moi j'aime pas ...


Pour une fois suis 100% d’accord avec Syber.

Le bon choix serait une une enceinte near field au grand rayonnement sur pied et sans pavillon, ça trop projette le son, et cela s’entend, j’aime pas non plus les pavillons uniquement sous certaine condition, dans un endroit merdique il y aura plus de mal que de bien.

On n’en trouve que rarement, des LS3/5 sont des enceintes toutes désignées pour se genre de boulot, elles fonctionnent dans n’importe quel salle
avec n’importe quel amplification, tube transistor, collés aux murs ou pas leur niveaux de grave est ahurissant pour leur taille.
BPhil
 
Messages: 8813
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: La Vallée De Chevreuses 91
  • offline

Message » 20 Mar 2020 17:08

Pour l'écoute "nearfield" / champ proche, c'est la règle de la distance critique qui s'applique et comme elle dépends directement de la directivité des enceintes (rayonnement de l'enceinte hors de son axe), la distance critique recule par rapport à une enceinte à radiation directe, qui rayonne en général vers 120° (90° ou moins pour une enceinte à pavillon)

La définition de la dsitance critique, c'est 50% de champ direct (le son qui vient des enceintes) et 50% de son réverbérés (le son de retour des murs) sur la plage la plus sensible de l'oreille humaine (de 1 à 2kHz)


Donc, dans une salle identique, une enceinte dont la directivité est plus resserré (pavillons) permet d'écouter plus loin et avec le même taux de champ direct / champ diffu.

Ce qui est désagréable, c'est les enceintes à pavillon dont la directivité" est fortement chahutée ou à directivité très croissante, c'est aussi désagréable qu'une enceinte à radiation directe dont la directivité est chaotique.

Dans l'absolue, si les enceintes sont bien conçues, radiation directe ou pavillons offrent les mêmes sensations d'écoutes, si le recul est adapté et à parfait respect de la distance critique.

Il est par contre clair, qu'une enceinte à pavillons a des centres acoustiques plus éloignées qu'une petitE enceinte 2 voies dont le tweeter est collé au HP de médium / grave.

Ecouter de trop près des enceintes à pavillons ne fonctionne pas (inférieur à 2 mètres pour des pavillons de petites tailles), principalement parcequ'il n'y a pas assez de distance pour assurer une parfaite fusion entres voies/pavillons.

Le problème des enceintes à pavillons, c'est déjà d'en trouver des bien conçues, alors ensuite, pour en trouver des bien conçues et dédiées à l'écoute proche :siffle: , mais ça serait concevable, par exemple si l'auditeur avait une contrainte de recul par rapport aux enceintes, dans une mauvaise pièce, dont l'acoustique serait déplorable.

Je rejoins totalement Syber sur le fait d'écouter à distance critique, dans une salle moyenne sur le plan acoustique, c'est rarement plus de 2 mètres, 1 metre dans certains cas, une petites paire d'enceintes coaxiales sont dans ce cas indiquée (centres acoustiques écoutable de très près, fusion entres voies très proche).
Ce point de mise en oeuvre est de loin le plus important, il détermine la scène stéréo, l'empreinte de la pièce, masque une partie des résonances de la salle.

Il y a aussi l'alternative des enceintes à guide d'ondes, ou coaxiales à guide d'onde (voir les petites Génélec par exemple :D)
Dernière édition par indien29 le 20 Mar 2020 17:18, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6833
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 20 Mar 2020 17:15

GE.jpg

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6833
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 21 Mar 2020 14:23

Bonjour,

Faudrait déjà que l'on sache quelle type de musique écoute notre ami ...

Sinon dans le format bibliothèque, les JMR Ofrande offre une musicalité exceptionnelle, même à volume modéré.

La configuration dans mon profil


Micro Seiki - Marantz - McIntosh - Phase Linear - JBL
CR installation by HcFr Team : http://issuu.com/homecinema-fr.com/docs ... 81/9959588
Pour les autres photos, voir lien dans mon profil
Avatar de l’utilisateur
itofa
Administrateur Forum Haute-Fidélité
Administrateur Forum Haute-Fidélité
 
Messages: 9316
Inscription: 14 Déc 2007 23:31
Localisation: Montpellier area...
  • offline

Message » 25 Mar 2020 17:10

20200323175731_2020-03-23_Xavian_Terza_Family_(750x450).jpg


Modèle Xavian Terza .
Marque tchèque , importée à partir de juin .

La grosse bibliothèque : le bon compromis ?

La configuration dans mon profil


C 2300/MC 462/Canterbury 15 SE/K-01/LP 12 Ittok Lingo Charisma/MD -101/Trinnov/Siltech/In-akustik/GigaWatt
Avatar de l’utilisateur
philou3
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2188
Inscription: 20 Aoû 2005 16:44
Localisation: Normandie
  • offline

Message » 25 Mar 2020 17:32

Xavian était importé pendant un temps par BAUSSART d'OPUS21 à Reims...

Ce modèle ressemble à des HARBETH SHL5 et évolutions...

La configuration dans mon profil


Bien sûr que ça n'est pas raisonnable ! Mais en HI-FI est-ce le but ? Mario RICCI.
yijing
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 14242
Inscription: 08 Mai 2005 23:56
Localisation: Versailles
  • offline

Message » 29 Mar 2020 11:50

De mon point de vue, le choix de l'ampli est aussi très important. Comme il s'agit d'une petite pièce un petit ampl de classe A pour donner tout le potentiel de l'enceinte à faible volume a selon moi son importance. Et malheureusement un pure classe A (tube ou transistor) coute un certain prix, il faut garder du budget pour cet élement. :roll:
lexahifi
 
Messages: 20
Inscription: 28 Sep 2016 0:13
  • offline

Message » 29 Mar 2020 16:26

Bonjour, alors mon avis,

Une pièce aux dimensions modestes avec une mauvaise accoustique, un faible volume d'écoute imposé par un voisinage âgé, des styles de musique variés. Parmi les enceintes citées, je dirai que la Klipsch Heresy semble être une bonne candidate au vu de ces critères.

Ses pavillons offrent l'avantage de la directivité sonore (réduction de l'effet de réflexion sur les murs de la pièce) et la possibilité de jouer sur le rendu sonore selon l'orientation des enceintes vers le point d'écoute, sa sensibilité élevée et sa dynamique sont idéales pour les écoutes à faible volume également, enfin elle est versatile et s'accorde relativement bien avec tout style de musique. Son inconvénient principal sera la distance de recul nécessaire (minimum 2m, idéal 2,5m à 3m) du point d'écoute pour ne pas avoir un son trop projeté et perdant en cohérence.

Après, je ne connais pas la Linn Isobar, mais en terme de rendu sonore la Klipsch Heresy est clairement différente du son british. Peut être qu'à ce niveau des QEF LS50 voire LS-X conviendraient mieux (musicalement parlant plutôt avec le classique/jazz que l'électro ou le métal) ou encore des B&W (dont je ne saurai citer de modèle biblio, ne connaissant que les "grosses" B&W). C'est une question de goût, et là, comme toujours, une écoute en live est indispensable.

Cordialement.
THR4K
 
Messages: 11
Inscription: 02 Sep 2019 20:22
Localisation: Alsace
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message