Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Dedej et 39 invités

Toutes les enceintes HiFi

Rendement, les vendeurs sont des escrocs ...

Message » 24 Mai 2020 17:43

Je parle de rapport, pas de sensibilité
je n'ai pas trop la notion du spl, mon sonomètre est une chinoiserie à laquelle je ne fais pas confiance
j'ai acheté un sonomètre HDG d'occase, il faut démonter le galvanomètre, l'aiguille bouge mal :evil:

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 5131
Inscription Forum: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 Mai 2020 17:43

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Mai 2020 17:47

Igor Kirkwood a écrit:Donc à part le Haut Rendement point de salut pour celui qui veut écouter à niveau "réaliste" . :wtf:


A condition de partir du principe que dans notre enregistrement à 20 dB de dynamique, le message sonore qui est à -20 dB doive effectivement être restitué à 85 dB SPL. Ce n'est pas toujours vrai.

MickeyCam a écrit:je n'ai pas trop la notion du spl, mon sonomètre est une chinoiserie à laquelle je ne fais pas confiance
j'ai acheté un sonomètre HDG d'occase, il faut démonter le galvanomètre, l'aiguille bouge mal :evil:


J'en ai une chinoiserie comme ça. Après être parvenu à faire comprendre à REW comment utiliser l'étalonnage SPL de l'Umik-1, j'ai pu constater que le sonomètre bas de gamme donnait une indication correcte, à 1 ou 2 dB près, en pondération C, mais qu'il indiquait une valeur très différente du couple REW+Umik en pondération A. Il y avait bien 6 ou 8 dB d'écart.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8100
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 24 Mai 2020 18:05

Donc si techniquement j'essaye de résumer le processus de l'industrie musicale nous avons des audiophiles radicaux qui cherchent à reproduire chirurgicalement le message sonore écrasé par le mastering et issu de musiciens sourds. En vérifiant le tout avec des chinoiseries qui bougent.

:mdr:
4AD
 
Messages: 1027
Inscription Forum: 04 Nov 2018 18:08
  • offline

Message » 24 Mai 2020 18:36

Combien de fois on a besoin de 105 db en pointe ?

C'est un peu comme dire "j'ai besoin d'une voiture de 1000CV car j'aurai surement la nécessité -un jour- de doubler très très rapidement". Certes cela peut exister mais de la à en faire un principe de base quant à l'achat du matériel, c'est peut être un peu raisonner sur l'exception ? ;)

De plus, même si on disposait (*) de cette possibilité matériel chez soi, on n'écouterait pas à une moyenne 80 /85 db SPL (C) car dès la première montée en puissance (volume), chacun d'entre nous le baisserait (et nous n'aurions plus 80/85 db mais 70/75 SPL).

Et en allant ainsi :
Exemple — dynamique d'un orchestre symphonique :
On mesure le niveau de bruit de fond d'une bonne salle d'écoute de musique classique, public présent, alors que le chef a réclamé le silence, à 38 dB. Le niveau maximal de la musique, entendu au milieu du parterre dans le passage le plus fort, est à 122 dB.
La dynamique de cette exécution musicale est de 122 - 38 = 84 dB

Cela fait quel ratio de puissance ampli ? :mdr:

Dans ce cas, tout bonnement impossible à reproduire chez soi (en "mode" hifi)

(*) edit : en écoute proche, on peut écouter à 105 db SPL (pointe) sans trop de soucis matériellement, mais les oreilles ne vont pas suivre
Dernière édition par fred-ql le 24 Mai 2020 18:53, édité 2 fois.
fred-ql
 
Messages: 4457
Inscription Forum: 12 Juin 2001 2:00
Localisation: Champagne
  • offline

Message » 24 Mai 2020 18:39

Igor Kirkwood a écrit:
wakup2 a écrit:Ce n'est pas une théorie, c'est un constat, un facteur de crête de 20dB et parfois possible sur certains bons enregistrements, mais de toute façon, qui a dit qu'il fallait 2x25W pour obtenir un niveau de 85dBC dans la zone d'écoute ? Le dimensionnement d'un ampli se fait bien en rapport aux crêtes et non pas en rapport a un niveau moyen.


Donc à part le Haut Rendement point de salut pour celui qui veut écouter à niveau "réaliste" . :wtf:


Non..seulement il faudra que les HP dont la sensibilité est faible ( 90dB/w/m) soient capables d’encaisser de fortes puissanceS. Un amplificateur très puissants sera nécessaire.
Les meilleurs explications sont

https://www.forumcabasse.org/wiki/Réflexions_sur_le_choix_des_enceintes_acoustiques

Image

Image

Image
wuwei
 
Messages: 3595
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 24 Mai 2020 18:52

L'article n'indique pas que quand on double la distance, on a besoin de 6 db sup. Avec une écoute à 4 m, on a besoin de 105+12 = 117 db SPL / 1 m au niveau de l'enceinte.

Si on reprend l'exemple d'une symphonie à 122 db, l'enceinte doit être capable de fournir 134 db SPL / 1m. :roll:
fred-ql
 
Messages: 4457
Inscription Forum: 12 Juin 2001 2:00
Localisation: Champagne
  • offline

Message » 24 Mai 2020 19:09

Et pour deux enceintes en stéréo donc tu rajoutes 3db :wink:
52gege
 
Messages: 2644
Inscription Forum: 13 Fév 2009 14:25
  • offline

Message » 24 Mai 2020 19:44

Pour écouter à niveau réaliste, la norme est bien de 85dB au point d'écoute en cinéma.

Avec des enceintes dont le rendement réel est de 85dB, il faut 100 Watts pour faire 100dB à 1 metre, jusque là, rien d'impossible pour de grosses enceintes à radiation directe.

En théorie, on pert en moyenne 5dB par doublement de la distance, ce qui nous fait en crete, 110dB à 2 metres, 115dB à 4 metres.

Pour l'écoute à la norme cinéma dans un salon, le HR est en effet la solution et ça passe très bien d'ailleurs car ce ne sont que des cretes.

C'est utile pour tout les morceaux à forte dynamique, maintenant comme le dit Pio, on est pas obligé d'avoir 85dB sur les pianissimo, surtout si la salle est silencieuse... et surtout, rare sont les morceaux avec 20dB de dynamique

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8887
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Message » 24 Mai 2020 19:48

Si on parle vraiment de Haute Fidélité sonore on arrive vite à des puissances ampli impossibles à tenir avec la quasi totalité des enceintes du marché HiFi tournant autour de 86dB/W/m qui ne peuvent en aucun cas aborder les "pic" de dynamique.
Le problème n'est pas le rendement, la sensibilité etc...mais simplement de prétendre une enceinte Haute Fidélité sonore alors que sur le critère du niveau SPl à respecter...elles ne peuvent pas faire cela..
wuwei
 
Messages: 3595
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 24 Mai 2020 21:07

Moustique a écrit:Une enceinte à 86dB de rendement c'est de la daube. Je parle bien sûr d'une enceinte colonne, pour une enceinte biblio de petite taille 86 est acceptable.
Pour ma part, aucune enceinte en-dessous de 90 n'est autorisée à franchir ma porte.

Tu te plante complètement et tu n'as pas compris l'essentiel, toutes les réponses sont sur la premiere page de ce post...

Ce qui compte, c'est le rapport entre le SPL cible et le taux de disto relevé à ce niveau SPL, le rendement n'est qu'un moyen pour y parvenir, il n'est en aucun cas un critère de choix, surtout en milieu domestique...

Relis bien la page 1, tu as toutes les réponses avec différents intervenants.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8887
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Message » 24 Mai 2020 22:22

Choisir une enceinte en fonction de son rdt n'a , de toute façon , aucun sens .

Sauf si on est un fanatique du haut rendement : cad 100 db / 1 watt / 1 mètre et davantage .

La configuration dans mon profil


C 2300/MC 462/Canterbury 15 SE/K-01/LP 12 Ittok Lingo Charisma/MD -101/Trinnov/Siltech/In-akustik/GigaWatt
Avatar de l’utilisateur
philou3
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2374
Inscription Forum: 20 Aoû 2005 16:44
Localisation: Normandie
  • offline

Message » 24 Mai 2020 22:47

Si cela a un sens mais pas vis à vis du SPL max sauf à vouloir disposer d'une dynamique (très) importante qui n'est présente que sur de très rare enregistrement.

Au préalable à cela, il y a la qualité de restitution du signal qui est plus importante comme précédemment indiqué (et des goûts - sans forcement être fanatique)
fred-ql
 
Messages: 4457
Inscription Forum: 12 Juin 2001 2:00
Localisation: Champagne
  • offline

Message » 25 Mai 2020 2:21

fred-ql a écrit:Combien de fois on a besoin de 105 db en pointe ?

C'est un peu comme dire "j'ai besoin d'une voiture de 1000CV car j'aurai surement la nécessité -un jour- de doubler très très rapidement". Certes cela peut exister mais de la à en faire un principe de base quant à l'achat du matériel, c'est peut être un peu raisonner sur l'exception ? ;)

De plus, même si on disposait (*) de cette possibilité matériel chez soi, on n'écouterait pas à une moyenne 80 /85 db SPL (C) car dès la première montée en puissance (volume), chacun d'entre nous le baisserait (et nous n'aurions plus 80/85 db mais 70/75 SPL).



Il n'y a pourtant rien d'extraordinaire, il suffit de se balader avec un sonomètre et de mesurer en "Lpeak" (possible avec Arta et une chaîne de mesure calibré). Pouvoir passer ces crêtes sans distorsion reste un gage de fidélité, après chacun est libre et la valeur crête cible dépend entièrement des cas, les petites enceintes seront très bien pour une écoute assez proches, faut juste prendre les enceintes adaptée au cas par cas, le document Cabasse qui a été partagé explique bien la problématique.

Pour ce qui est de baisser le volume, je ne comprend pas vraiment, tu peux très bien avoir un niveau crête instantanée de 105dBC de quelques millisecondes et avoir en même temps un niveau moyen équivalent de 85dBC, la différence et uniquement le temps d'intégration du sonomètre, ce qui se rapproche le plus du niveau SPL perçu est un temps d'intégration FAST (125ms).

L'article de Bob Katz donne les bonnes explications, le 0dBVU est calé généralement en studio a -18dBFS, ca peu être plus ou moins variable et ca peu aller jusqu’à -20dBFS, il est donc normal de bénéficier de la même "marge" pour pouvoir passer des crêtes sans aucuns problèmes.

fredoamigo a écrit:Bob katz milite pour une norme , standard a 83db ( mix et écoute ) avec de plus en plus de succès car de plus en plus adoptés par les ingé son..
https://www.digido.com/portfolio-item/level-practices-part-2/

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 8336
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 25 Mai 2020 2:43

Moustique a écrit:
wuwei a écrit:Image

C'est bien ce que je dis depuis le début. L'efficacité se mesure bien en fonction de la puissance et pas de la tension.

wuwei a écrit:... la quasi totalité des enceintes du marché HiFi tournant autour de 86dB/W/m

La majorité à 86dB ??? :siffle: :D :roll: :siffle: :D :roll: :siffle: :D :roll:

Une enceinte à 86dB de rendement c'est de la daube. Je parle bien sûr d'une enceinte colonne, pour une enceinte biblio de petite taille 86 est acceptable.
Pour ma part, aucune enceinte en-dessous de 90 n'est autorisée à franchir ma porte.
Je sais ce que certaines vont répondre, en exigeant 90dB minimum je passe à côté de certaines enceintes très qualiteuses. C'est fort possible mais le rendement et le niveau max sont pour moi des critères très importants et un rendement en-dessous de 90 ne permet pas de satisfaire mes besoins et mes envies.
Je changerai peut-être d'avis le jour où on me proposera des enceintes à 86dB capables d'encaisser 1.000W en puissance nominale et livrée avec un ampli de 2x1.000W RMS. :lol:



Mais comme je l'ai déja dit, l'utilisateur final verra surtout la différence a tension constante, de plus avec cette norme de valeur a 2,83V tu as l'impédance qui te permet de faire le calcul, tu a donc tout ce qu'il te faut pour pouvoir dimensionner ton système audio.

86dB de la daube.... et oui je confirme que beaucoup d'enceintes du marché ne dépasse pas réellement les 86dB/2,83v/m sous 8ohms.
Trouve moi donc une enceinte avec un 25cm qui descend a 25Hz de manière linéaire et qui fasse plus, et pas une enceinte dont la sensibilité a été donné sur un pic et a 1KHz.... c'est sur que ca aide les enceintes ayant une réponse peu linéaire, tout cela est purement physique, il suffit de jouer un peu avec les paramètres T&S des hauts parleurs pour se rendre compte qu'aucune bibliothèques avec des HP de 16/17cm n'auront plus de sensibilité si ces dernières descendent a 35Hz "flat".

Le problème n'est pas le fait que la sensibilité soit donnée pour 2,83v, mais le fait qu'il faudrait savoir exactement comment les fabricants l'ont mesuré afin d'avoir des valeurs réelles et comparable entre elles.

Des HP capable de tenir 1000W avec une sensibilité de 86dB dans sa charge ca existe, les Dynaudio M3VE ont un rendement plus élevé (volume de 145L tout de même :mdr: ) mais elle sont vendues avec des Labgruppen PLM10000, les HP utilisés ont des rendement assez faibles et je connais tout un tas de HP ayant de fortes sensibilité incapable d'encaisser le tiers de cette puissance, il ne faut pas uniquement se baser la dessus.

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 8336
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 25 Mai 2020 8:01

Ce qu'il faut comprendre, pour aller plus loin dans les T&S, c'est qu'un HP peu amorti (fort bl, en gros forte motorisation) est un HP qui a du rendement, son équipage mobile est léger et sa motorisation forte, il est tenue par une main de fer...
C'est très bien, mais ça ne descends pas dans le grave.

Pour qu'un HP descende en fréquence, il faut le contraire, un moteur assez faible (bl faible), et un équipage mobile lourd, cet état lui permet de resonner, d'ou le grave.
Ce HP n'a pas de rendement car sa masse à mouvoir est trop lourde et sa motorisation trop faible.

Dans une 2 voies, le HP de grave / médium sera un compromis entre ces 2 extrêmes, donc un rendement très bas si le HP est de faible surface émissive.

Le rendement montera un peu en augmentant la taille du HP (qui devient vite un problème en terme de directivité pour le raccorder avec un tweeter car la directivité monte avec la fréquence devant une meme surface de HP)

Une 3 voies ou plus verra les 2 types de HP cohabiter, un gros, faible BL et fort Mms pour faire du grave, un autre plus amortis avec plus de rendement pour le médium, un tweeter au dessus.

Le rendement général est limité par le maillon qui a le moins de rendement... car la réponse de l'enceinte doit etre plate... mais le grave est compensé par le gain de la salle en fonction du placement des enceintes dans la salle.
Dernière édition par indien29 le 25 Mai 2020 12:16, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8887
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message