Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 40 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

A la recherche du Graal, souvenir de votre meilleure écoute

Message » 18 Jan 2020 20:01

J'oubliais :oops: une de mes meilleures écoutes: l'installation à Bruxelles d' Olivier le Daim.

Un local traité, de 90 m2 et un volume "idéal" (?) de 350 m3 avec un haut plafond :o :bravo:

Cette installation DIY à base de chambre de compression TAD 4002 possède un rapport ampleur de reproduction/clarté rare. Et ne pensez pas que c'est une installation pavillonée uniquement bonne pour le jazz; la Musique Classique y est reproduite de façon exemplaire, en particulier les prises de sons à 2 micros :wink:
Me suis rendu compte, particulièrement, chez Olivier de importance, pour écouter en Haute Fidélité de la qualité du local d'écoute traité , et en particulier du volume et de la hauteur des plafonds. Le choix du nouveau local de Briare a été influencé... par celui d'Olivier.
Roland_de_Lassus a lui aussi entendu et grandement apprécié cette exeptionelle installation, avec un pavillon multicellulaire pour le médium récent que je ne connais pas.
J'ai entendu l'installation d'Olivier, une fois avec 1 seul sub et la 2ème fois avec 2 subs de 46 cm montés dans un grand volume.
Pour le problème de linéarité de la reproduction du grave soulevé par l'indien, je n'ai pas entendu les derniers ajustements réalisés par Olivier, donc pas d'avis tranché sur cette question.
Dernière édition par Igor Kirkwood le 19 Jan 2020 18:43, édité 2 fois.

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
4.3 Local d'écoute traité 130 m3 + QSC Q-SYS Core 110f +4 NS-1000x +4 subs SVS by Ohl
general-haute-fidelite/sys-igor-kirkwood-by-ohl-q-sys-core110f-4-subs-ns1000x-t30094413.html
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9191
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Annonce

Message par Google » 18 Jan 2020 20:01

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 19 Jan 2020 14:34

Merci Igor et merci Jean-Luc d’avoir mis mon installation sur l’éventaire de ce marché de l’excellence.

Je me souviens, malgré le temps qui passe et est passé longuement depuis, de l’installation d’Igor à Eaubonne où je me suis rendu deux fois avec mes amis Paul (Jf Acoustics) et Robert (qui a d’excellentes oreilles mais qui refuse obstinément d’écrire quoi que ce soit). Je me souviens d’avoir demandé à Igor de nous faire entendre certains de ses enregistrements que je possédais et que je considérais comme des tests très discriminants à cause de leur excellente prise de son : les ANTIENNES de la nonne von BINGEN par la cantatrice SCHROEDER dans son conteste moyenâgeux et l’acoustique d’une église romane, le piano de Pascal AMOYEL dans des NOCTURNES mélancoliques mais très bien éclairées de CHOPIN, le concerto pour deux mandolines de Vivaldi, et aussi évidemment la MUSIQUE POUR CORDES, CELESTA ET PERCUSSIONS (et harpe) de BARTOK, disque souvent cité par moi et d’autres comme étant une référence dans l’art de la prise de son. Sans doute également d’autres œuvres qui ont moins marqué ma mémoire.


En écoutant à Eaubonne le piano d’ AMOYEL, j’avais apprécié la cohérence des registres, l’homogénéité dans les parties du tissu sonore dont aucune ne se faisait entendre au détriment des autres, ce qui permettait de saisir à travers le délicat touché du pianiste le sens de de ces pièces mélancoliques comme un élément naturel du discours de Chopin.


En écoutant le concerto de VIVALDI, j'ai compris pourquoi Igor tenait à faire écouter cet enregistrement : la clarté évanescente des notes pincées sur les mandolines volaient légères et immatérielles dans l'acoustique de la pièce grâce à un tweeter magnifique. La voix de la cantatrice SCHROEDER était celle d'une tessiture bien rassemblée de soprano autour de laquelle il manquait peut-être un peu de l'atmosphère médiévale du lieu de l'enregistrement.


Autre facette mémorable de l’installation d’Igor, l’œuvre de BARTOK. Avec ce disque, l’installation mettait en évidence par sa clarté combien la spatialisation de la prise de son était en adéquation avec la partition, avec le dialogue des cordes scindées en deux parties dont on percevait bien qu’elles se répondaient, avec des crescendos très tendus mais parfaitement détourés (notamment ceux du 3ème mouvements le plus révélateur et le plus inspiré de l’œuvre) succédant à des parties fouillées tout en nuances (où l’on entend le celesta se confondre avec la harpe et le Xylophone), avec des percussions étalées dans l’espace derrière des cordes où l’on distingue les roulements des tambours et des caissons de la batterie, le coup de mailloche de la grosse caisse et l’onde tellurique du tamtam.


C’est en écoutant ce disque chez lui que j’ai pris réellement conscience des grandes qualités des prises de son d’Igor et que je me suis évertué à les reproduire chez moi. Mes visité chez Igor auront été un ferment dans la recherche d’une meilleure qualité de ma propre installation.


Voilà ce que j’avais apprécié en écoutant mémorablement l’installation eaubonnaise d’Igor. Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion d’entendre sa nouvelle installation après son déménagement. Mais je ne doute pas que cette nouvelle installation soit à la mesure de la précédente encore plus remarquable.


Je n’ai pas lu de compte-rendus de l’installation de l’Indien. Sans doute, les ai-je manqués. Il voudra donc bien m’en indiqué la référence. A bientôt donc.

Cordialement Olivier

La configuration dans mon profil


La haute-fidélité est une servante de la musique et non une fin en soi.
Le daim
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 377
Inscription Forum: 11 Aoû 2012 7:59
  • offline

Message » 19 Jan 2020 18:07

Évidement, ces dernières années, j’ai appris à relativiser des écoutes réalisées dans des conditions non comparables mais il n’en reste pas moins des moments magiques.

Plusieurs modèles Cabasse, d’abord écoutés sur les démos Cabasse Au salon, puis généralement chez mes deux revendeurs préférés.

La Gallion Vi, que j’ai fait acquérir par mon beau-père, puis reprise quelques années plus tard. L’équilibre et la précision que j’aimais. Parfaite dans mon troisième appartement sous les toits, pièce sous les toits façon cathédrale de 35 m2.

La caravelle à la même époque, qui m’accompagne encore, mais qui a perdu son compensateur dans un déménagement. Remarquable dans une petite pièce de 24 m2 également a plafond en cathédrale (duplex)

J’aurais aimé avoir la colonne 135 qui m’a semblé être la meilleure Cabasse encore accessible.

Une enceinte de Marcel Vaissaire, esthétique improbable, concepteur inconnu de moi a l’époque, précise et sans coloration. Une seule écoute mais quelle incroyable surprise.

La jbl Jobal citée par Haskil, une écoute à la Fnac Montparnasse (ben ouais), impressionnante à tous point de vue. J’y suis au moins retourné trois fois avec les disques, juste pour réentendre avec la complicité d’un vendeur bienveillant. Trop chère et trop grosse pour moi à l’époque et puis j’avais des a priori sur JBL, presqu’une écoute en cachette.

Un immense panneau STAX, sur ampli et préampli double mono (avec contrôle de volume façon horlogerie) également STAX, terriblement directif et au grave un peu flottant mais qui, dans cette grande salle de je ne sais plus quel salon dans les années 80, avait donné une sensation de non coloration et d’ampleur rare, à une époque où je courrais les concerts classiques. Je ne l’ai jamais revu nulle part. Même sur le net !

Une inconnue ou presque, la Ditton 442, au médium un peu coloré mais précise et douce à la fois, dynamique presque comme une Cabasse. Tenait mieux que bien la comparaison avec les vedettes du même revendeur versaillais, deux ou trois fois plus chères. Je comprends maintenant qu’elle était particulièrement mise en valeur et profitait d’une acoustique favorable. Elle était moins bien chez moi dans une pièce trop petite. Je l’ai donnée à mon père.

Les panneaux quad pour leurs qualités de finesse et aération, en oubliant leurs défauts ...

La mise en œuvre chez Igor. Tout a été dit. Mais ce qu’il peut écouter fort ! :wink:

La chaîne Arcade, comme d’autres, dont le concepteur m’a ensuite bien déçu.

La grande Allison, sorte d’alternative à Bose, bien plus précise, et de très belle écoutes dans mon souvenir.

Comme Haskil encore, la Philips asservie, bien moins chère aussi que les Cabasse asservies de l’epoque. Ce qui me fait penser à la BO de mon grand-père, bloc ampli-tuner au dessin monolithique acier sublime, enceintes avec HP Philips (non asservis), et l’écoute était belle.
wald
 
Messages: 1950
Inscription Forum: 07 Avr 2008 9:40
  • offline

Message » 04 Mai 2020 20:05

Bonjour à tous,
nouvellement réinscrit sur se site, je m'excuse par avance si mon propos est hors sujet et vous remercie de me diriger vers une personne pouvant répondre à ma question :) .
Je possède une paire de modéré et souhaite les vendre mais je ne sais pas quels sont les passionnés que cela pourrait intéresser ni leur valeur.
Je vous remercie de votre aide.

Message de modération de itofa » 05 Mai 2020 17:43


Bonjour et bienvenue sur le forum,

Les ventes sont interdites sur les forum (Charte Art 6.2). Il y a les petites annonces du forum pour ça
Merci de ta compréhension
Eliton
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4
Inscription Forum: 03 Mai 2020 21:31
Localisation: Gard
  • offline

Message » 05 Mai 2020 11:20

Bonjour Eliton. Tu n'es pas dans la bonne rubrique ni dans le bon fil de discussion. Il ya une rubrique "vente de matériels" avec des subdivisions par type de matériels.

Pour revenir et raviver ce fil de discussion consacré à nos meilleurs souvenirs d'écoute, voici les miens, d'abord les souvenirs anciens voire même très anciens :

- les panneaux Quad ESL 63 sur un des premiers intégrés Accuphase : respect des timbres, finesse, espace sonore. on oublie les limitations en SPL et dans l'extrême grave.
- les grosses Cabasse amplifiées et asservies (modèle Galion je crois) de la grande époque de cette firme. Très différent des Quad, moins subtil et soyeux, mais quelle précision et quelle dynamique !
-les gros panneaux électrostatiques Stax sur de grosses électroniques Stax : un peu la même chose que les Quad mais avec plus d'ampleur et de grave, mais en revanche une sensation d’espace sonore moins naturel, très bon cependant, mais hors de prix à l'époque et très encombrant, contrairement aux Quads
- les Studio 30 de Klinger Favre sur électroniques Klinger Favre dans un studio de mastering à Paris, à l’acoustique traitée. Magique ... Quoiqu'on pense du côté élitiste et un peu sectaire de KF, qui m'agace un peu moi aussi, cette écoute est vraiment l'une des meilleures que j'ai jamais faite, rien à redire
- les grosses TAD 2401 sur des amplis Pioneer Exclusive de très haut de gamme. Écoute assez proche par son caractère général de celle des KF, mais l’acoustique de la pièce était moins bonne
- les Duntech Sovereign (conçues en Australie par John Dunlavy avant qu'il n'émigre aux USA et n'y crée Dunlavy Audio) sur de grosses électroniques japonaises (je ne me souviens plus lesquelles) dans une salle très vaste à la bonne acoustique : excellent sur tous les plans.
- les PMC MB3 en version passive sur des amplis Bryston : précis, dynamique, beaux timbres, grave très profond et bien maîtrisé, de très bons et très chers monitors de studio. et la version active doit être logiquement encore meilleure.
- les ATC 100 version active. Pas très éloigné de l'écoute des PMC, précis, cohérent, juste en timbres, grave un peu plus court mais encore mieux contrôlé, excellent aussi.

Et pour finir 3 très bonnes écoutes plus récentes :

-les Magico S5 sur des électroniques Soulution, hors de prix, snob, excessif, mais aussi très très bon
-les JMR Adara actives : excellentissimes, mais hors de prix et hyper élitiste, un très bel exercice de style cependant par ce petit fabricant français que j'aime beaucoup
-les KII actives avec leur embase subwoofer et "cardioïdes" (je mets le terme entre guillemets, puisque l'Indien et Wakeup considèrent que ce n'est pas vraiment adéquat techniquement) : excellentissimes, rien à redire.

Bien sûr, ce ne sont que des souvenirs subjectifs d'écoutes effectuées dans des lieux différents, avec des musiques et des sources variées mais différentes, donc ça reste sujet à caution et limité, j'en conviens volontiers. Mais quand une écoute marque vraiment en beaucoup mieux que des écoutes plus "ordinaires", on peut néanmoins affirmer que la matériel est de qualité.


j'ai fait d'autres très bonnes écoutes au fil du temps, par exemple d'autres monitors de studio (la Yamaha Ns 1000 chère à Igor, des Genelec, Adam, Focal, etc...), sans oublier d'anciennes Radford (je ne me souviens plus du modèle, c'étaient des 3 voies compactes avec médium souple à dôme, très beaux timbres et cohérence sonore), ainsi que mes vielles Audiotec et mes actuelles Revel de "début de gamme", mais les écoutes les plus marquantes sont celles que j'ai listées ci-dessus.
tovarich007
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1675
Inscription Forum: 05 Jan 2010 21:51
  • offline

Message » 05 Mai 2020 19:10

L'indien dans toute sa sagesse :thks: a intitulé son fil « souvenir de votre meilleure écoute » et non « souvenir de votre meilleure enceinte. »

Donc il convient d'inclure dans ce « souvenir » non seulement l'enceinte, mais aussi le local d'écoute et son éventuel traitement acoustique + la mise en œuvre (EQ ,réglages fins ,amplification,etc...)

tovarich007 a écrit:-les gros panneaux électrostatiques Stax sur de grosses électroniques Stax : un peu la même chose que les Quad mais avec plus d'ampleur et de grave, mais en revanche une sensation d’espace sonore moins naturel, très bon cependant, mais hors de prix à l'époque et très encombrant, contrairement aux Quads

C'est une écoute que j'aurais absolument aimé faire :P
Rappelons que fut un temps Stax construisait aussi des panneaux électrostatiques TTHG et non seulement des casques électrostatiques.
tovarich007 a écrit:j'ai fait d'autres très bonnes écoutes au fil du temps, par exemple d'autres monitors de studio (la Yamaha Ns 1000 chère à Igor, des Genelec, Adam, Focal, etc...),

Tu as effectivement écouté Tovarich la Yamaha NS-1000 .
C'était une bonne enceinte, mais manquant homogénéité entre le médium Be et le boomer en carton.
La Yamaha NS-1000x sortie 10 ans après la NS-1000 bien que « ressemblante » à la NS-1000 comporte …. 10 ans de technologie Yamaha en supplément qu'il serait trop long de détailler ici..
Cela étant cette Yamaha NS-1000x n'est, à priori, pas meilleure que les autres enceintes que tu cites, et peut être moins bonne ? (Génélec Adam, Focal). :wtf: .

Pour la version « upgradée » par Ohl (avec le tweeter Focal Be) et son filtrage FIR actif QSC dans son nouveau local d 'écoute + 4 subs ….. ce n'est pas à moi d'en juger :zen:

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
4.3 Local d'écoute traité 130 m3 + QSC Q-SYS Core 110f +4 NS-1000x +4 subs SVS by Ohl
general-haute-fidelite/sys-igor-kirkwood-by-ohl-q-sys-core110f-4-subs-ns1000x-t30094413.html
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9191
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 05 Mai 2020 19:29

J'ai eu les deux paires à la maison Igor, ns 1000m et ns 1000x.

Je ne partage pas ton avis. :wink:

Et quand tu parles de la ns 1000m, de qu'elle version tu nous parles ? Il en existe au moins 3 ou 4. :x
De plus, la ns 1000m, et la seule version ayant été produite jusqu'à 1997.
jeoffrey59
 
Messages: 3739
Inscription Forum: 30 Mai 2011 20:55
  • offline

Message » 05 Mai 2020 19:50

Différents souvenirs très précis gardés en mémoire.
Festival du son 1978, toute la gamme des Studios monitor JBL en écoute, (j'étais fanatique de la marque).
Impact des 4350, et dans une moindre mesure 4343 et 4333.
Festival du son 1986, écoute des JBL Everest DD55000, bluffante avec l'effet stéréo constant quelque soit la position d'écoute.
Festival du son tout début des années 90, les Apogées Grand avec électroniques Krell.
Il y a une petite dizaine d'années, des grandes Magico alimentées par des électroniques Soulution.
PAT 94
 
Messages: 12592
Inscription Forum: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 05 Mai 2020 20:25

Une démo de l'audiophile à l'espace Kiron à la fin des années 80
Onken W, bas medium pavillon western electric, medium pavillon le dauphin (je ne me souviens plus de la compression TAD 2001 ou Onken, tweeter Onken en mono amplification par un Hiraga JH 50
et de memoire un lecteur de CD Studer....
Le fait d'etre dans une salle de spectacle et un certain eloignement de la scene n'étaient sans doute pas pour rien dans la cohérence de l'ensemble
Enfin Jean Hiraga aux commandes savait parfaitement doser le volume sonore en fonction des instruments reproduits
j_yves
 
Messages: 5130
Inscription Forum: 18 Oct 2002 14:21
  • offline

Message » 05 Mai 2020 21:03

j_yves a écrit:Une démo de l'audiophile à l'espace Kiron à la fin des années 80
Onken W, bas medium pavillon western electric, medium pavillon le dauphin (je ne me souviens plus de la compression TAD 2001 ou Onken, tweeter Onken en mono amplification par un Hiraga JH 50
et de memoire un lecteur de CD Studer....
Le fait d'etre dans une salle de spectacle et un certain eloignement de la scene n'étaient sans doute pas pour rien dans la cohérence de l'ensemble
Enfin Jean Hiraga aux commandes savait parfaitement doser le volume sonore en fonction des instruments reproduits


Tu as raison Jean Yves d'associer cette fabuleuse enceinte entendue avec l'exeptionelle qualité du local d'écoute

Et avec la fine oreille de Jean Hiraga :thks: , les volumes devaient êtres bien réglés !

D'ailleurs mes meilleurs souvenirs d'enceinte c'était.... à la reflexion .... des souvenirs enceinte + salle qualitative, mais j'avais (un moment) oublié la salle d'écoute...
C'est rétrospectivement que je me suis dit que les locaux des enceintes d'exeption étaient......exeptionnels

PS: jeoffrey, afin de ne pas alourdir ce sujet de l'indien, je te renvoie à ce fil indiscutable:

http://www.thevintageknob.org/yamaha-NS-1000x.html

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
4.3 Local d'écoute traité 130 m3 + QSC Q-SYS Core 110f +4 NS-1000x +4 subs SVS by Ohl
general-haute-fidelite/sys-igor-kirkwood-by-ohl-q-sys-core110f-4-subs-ns1000x-t30094413.html
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9191
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 05 Mai 2020 22:43

Ton site indiscutable...Il parle de quelle version des ns 1000m Igor ? :siffle:

J'attends pas vraiment de réponse pour en effet, ne pas alourdir le fil de l'indien (bien que de son coté je lui dresse la palme en "détournement de fil", donc un hs ou deux sur son fil ça devrait pas lui poser de problème... :lol:).

Il existe au moins 4 ou 5 versions, dont certaine sont totalement inconnue en dehors du Japon. Même sur google image, je serai incapable de retrouver ces versions un peu spécial (la version anniversaire par exemple, avec le contour des hp doré)

Donc...meme si de mon coté j'ai préféré mes ns 1000x aux ns 1000m, il vaut mieux raison garder. il y a du bon et du moins bon chez l'une et l'autre.
Les ns 1000m par exemple, ont un grave bien plus rapide et bien plus sec que la 1000x. Sur une rythmée de grosse caisse, c'est bien plus lisible sur la ns 1000m, là ou la 1000x ne suit plus. Le poids de la membrane ça fait beaucoup. Perso j'aime pas trop ces membranes trop légères, c'est surement bien pour une écoute monitoring, pas vraiment pour la hifi comme moi je l'aime.

C'est pour ces raisons que les ns 1000m ont données à beaucoup le sentiment d'avoir un grave écourté, ou jouant dans son coin. Mais là encore, faut voir de quelle version il est question. Sur les 5, 3 versions ont le 30cm légèrement différent. Pour les dernières versions comme la mienne, ils ont choisi d'alourdir le poids de la membrane (de couleur noire) pour avoir plus d'impact et descendre un peu plus bas que les 1ère versions à membrane blanche. Je n'ai pas ce sentiment d'un manque d’homogénéité, mais ça reste néanmoins ultra propre et sec, et je préfère quand même le grave des ns 1000x. C'est plus lourd et plus baveux, mais ça cogne bien aussi...

Sur les ns 1000m (du moins sur ma version, la dernière sortie), tu ne retrouves pas cette bosse dans le médium très présente sur les ns 1000x, que ohl à très vite remarqué en comparatif de ces infinity. Donc la bande passante des ns 1000m, est à mon sens plus linéaire que les ns 1000x.

Mais là encore j'ai préféré les ns 1000x, parce que moi j'écoute toujours à faible volume, alors avec cette bosse sur la courbe dans le médium, ça permet d'avoir une belle lisibilité sur cette plage de fréquence y compris à faible volume. Par contre, tu augmentes le niveau du médium sur les ns 1000m avec le petit potar sur le coté, et là tu ne fait plus aucune distinction entre les deux...

Du bon et du moins bon, chez l'une comme l'autre. Tout dépend des besoins, des attentes :wink: :wink:

Image

Image
jeoffrey59
 
Messages: 3739
Inscription Forum: 30 Mai 2011 20:55
  • offline

Message » 05 Mai 2020 23:48

Bonsoir

- FIS Porte Maillot fin 70's : Les Marantz quadriphonique :o

- En 2006 : ensemble Verdier + McIntosh C42+ Mc352 + JBL 4320 S8. Un CHOC :o, puis une révélation .... :ane:

- KEF Reference 207/2 chez Elecson. Ca marche d'enfer, cette enceinte ...

- Un ensemble composée d'une Verdier, d'un KRELL 300CX et de JBL K2 S5500. Un modèle d'élégance

- Ma config actuelle : inchangée depuis 2010. On ne s'en lasse pas, avec itofette 8)

La configuration dans mon profil


Micro Seiki - Marantz - McIntosh - Phase Linear - JBL
CR installation by HcFr Team : http://issuu.com/homecinema-fr.com/docs ... 81/9959588
Pour les autres photos, voir lien dans mon profil
Avatar de l’utilisateur
itofa
Administrateur Forum Haute-Fidélité
Administrateur Forum Haute-Fidélité
 
Messages: 9453
Inscription Forum: 14 Déc 2007 23:31
Localisation: Montpellier area...
  • offline

Message » 06 Mai 2020 1:19

C'est super ces souvenirs, on voit que pour pas mal d'entre nous, des écoutes anciennes restent bien gravé dans la mémoire.

Je suis retourné l'an passé écouter chez un copain chez qui j'avais fabriqué et posé un caisson il y à environ 20 ans, une écoute gravé dans ma tête comme excellente.

J'ai écouté à nouveau, rien n'a vraiment changé chez lui, matériel identique, c'est nous qui avons vieillis... et bien je n'ai pas retrouvé la sensation de l'époque, j'ai même trouvé ça assez mauvais, surtout si je compare à mes dernières écoutes, sans avoir écouté récemment à l'écoute, j'aurai classé la sienne dans mon top 5, comme quoi, peut etre avec le temps et l'expérience, on devient plus difficile !

Je me méfie donc des souvenirs trop ancien.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6981
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Message » 06 Mai 2020 1:41

Le daim a écrit:
Je n’ai pas lu de compte-rendus de l’installation de l’Indien. Sans doute, les ai-je manqués. Il voudra donc bien m’en indiqué la référence. A bientôt donc.

Bonjour Olivier,

Je pense comme tu le sais, que pour passer certaines barrières qualitatives, la salle devient le critère prépondérant, avec évidement d'excellentes enceintes et mise en oeuvre (quoique plus simple dans une bonne salle).

Mon installation principale est posée dans un salon asymétrique, j'ai fais le mieux avec ces conditions, mais ce salon impose des limites qui ne devraient pas exister pour passer à une écoute d'exception, c'est ainsi.
Le grave est très correct, mais le saccage de cette asymétrie sur le domaine temporel ne permet pas une restitution parfaite, c'est impressionnant car ça permet des écoutes à fort niveau, mais ça s'arrête là.


J'ai une paire de colonne 3 voies passives avec guides d'ondes sur le tweeter et le médium, égalisées au 1/4 de poil dans ma chambre, 15 m2 avec 2,5m3 de bass trap derrière les enceintes (ma femme est cool..) :D

C''est à peu près symétrique et l'écoute est excellente, très agréable, hyper linéaire et spatiale, mais ça n'a pas l'ampleur d'une grande salle, ni les effet que l'on peut y trouver, comme ceux que l'on perçoit chez toi... en la matière, c'est une de mes meilleures écoutes que j'ai eu l'occasion de faire, quelle spatialisation !

J'ai prévu de déménager l'an prochain en maison, une salle de qualité est un critère primordial dans la recherche, je pourrais donc sans doute faire quelque chose de qualitatif.

En attendant, il reste chez moi (un appartement), une chambre d'amis vide ou j'aurais bientôt la meilleure écoute de mon appartement, j'en parlerai quand ce sera fini et que le confinement permettra les visites :wink:

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6981
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Message » 06 Mai 2020 11:35

indien29 a écrit:J'ai prévu de déménager l'an prochain en maison, une salle de qualité est un critère primordial dans la recherche, je pourrais donc sans doute faire quelque chose de qualitatif.


+1 avec l'indien et Olivier :D

Effectivement le choix d'une maison semble une option, assez incontournable, surtout si on veut pouvoir écouter fort et bien.
En particulier Olivier a pensé la hauteur des plafonds de son immence grenier, plutôt qu'utiliser le salon du 1er étage
Il a admirablement tenu ce pari :thks: , et je souhaite le même succès à l'indien.

La recherche du Graal en Haute Fidélité c'est souvent la réussite d'un grand et excellent local d'écoute que l'on pourra traiter.
Parfois l'écrin compte davantage encore que le bijou . :love:


PS: Pour jeoffrey : Après ta longue réponse, suis obligé de te répondre, du moins brièvement, tu n'as pas tord....
D'ailleurs Ohl a très bien égalisé,via le QSC, mes Yamaha NS-1000x passives et surrounds, voir courbe MMM ci dessous

92.Surr.7-p1.png

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
4.3 Local d'écoute traité 130 m3 + QSC Q-SYS Core 110f +4 NS-1000x +4 subs SVS by Ohl
general-haute-fidelite/sys-igor-kirkwood-by-ohl-q-sys-core110f-4-subs-ns1000x-t30094413.html
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9191
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline


Retourner vers Discussions Générales