Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Alexandre P., BL89, canard313, gouet, jean GROS, sax.tenor, Stefc13_2 et 32 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Atoll In80 Se, erreur d'achat ? Appel à l'aide

Message » 30 Nov 2018 10:26

tovarich007 a écrit:
Subway2400 a écrit:C'est surtout que l'Atoll ne permet pas, par bêtise de conception, de corriger les graves et aigus. Pourtant ! C'est bien à ça que servent les réglages graves/aigus.

Sur le fond on est d'accord mais une chose principale ici est de pouvoir travailler, même grossièrement, le rendu.


Si le fait de ne pas avoir de correcteurs de tonalité est une bêtise de conception, alors la plupart des amplis modernes sont bêtement conçus.
De toute façon, les correcteurs classiques et analogiques grave/aigu installés sur les amplis grand public ne peuvent pas résoudre un problème sérieux de déséquilibre, leur action étant très grossière, tu le dis toi-même.

Et bien oui, ils sont bêtement conçus ! Il faut savoir avoir l'esprit critique : ce n'est pas parce-qu'une chose est faite d'une certaine manière que c'est une manière correcte. Ne pas être capable d'augmenter ou baisser un peu les basses, de moduler un peu les aigus en fonction du local, de pouvoir appliquer une correction loudness à bas volume alors que ça répond à un fait scientifique concernant l'audition, c'est de la bêtise pure et dure, oui.

Quant aux dissipateurs de refroidissement des transistors de puissance, certes ceux d'Atoll sont faiblement dimensionnés mais il y a un petit dissipateur séparé de petite taille par transistor, ce qui relativise la critique.

Mouais non on ne compte pas comme ça, c'est la puissance de dissipation qui compte, pas le nombre de petit radiateurs ... de plus ils sont posés sur le circuit imprimé et non disposés au dessus du vide, du coup la convection naturelle s'effectue moins bien encore, ce qui diminue la puissance de dissipation.

Bref, Atoll n'est pas une de mes marques de prédilection, loin s'en faut, mais les propositions alternatives qui ont été faites à Jean-P ne sont pas forcément meilleures. Et les conseillers à distance sur internet ne sont pas les payeurs.

Si, moi je pense que si ! De toute manière il va aller faire des écoutes supplémentaires, donc nous verrons bien ;)
Subway2400
Contributeur HCFR 2021
Contributeur HCFR 2021
 
Messages: 20564
Inscription Forum: 11 Oct 2011 22:05
  • offline

Annonce

Message par Google » 30 Nov 2018 10:26

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 30 Nov 2018 13:32

Concernant les correcteurs classiques de tonalité, il est vrai que leur absence sur la quasi totalité des appareils de haut et milieu de gamme répond à une mode audiophile selon laquelle la plus grande simplicité théorique des circuits et de l'écoute est la meilleure solution, ce qui n'évidemment pas toujours vrai.

Mais force est de reconnaître qu'ils ne sont pas bien conçus. Mon Denon et mon Nad en sont équipés et je m'en sers jamais, sauf si les musiques elles-mêmes sont très mal équilibrées à l'enregistrement ou au mastering, mais l'effet est limité, en fait ils servent plus à corriger très sommairement des déséquilibres de la source musicale elle-même que des déséquilibres de la chaîne ou du local d'écoute. Le Nikko et le Rega n'en ont pas, idem l'Audio-Gd et mon interface Audient, et ce sont pourtant mes meilleurs appareils et ceux qui me donnent le plus de satisfaction.

A bas niveau, j'utilise parfois le loudness du NAD, les rares fois où je me sers encore de cet ampli, ; le plus souvent, j'écoute sur le Rega ou au casque avec l'interface Audient.

C'est vrai que l'oreille humaine est moins sensible aux graves et à un degré moindre aux aigus à bas niveau sonore, comme tu le dis, c'est scientifiquement démontré et mesuré depuis longtemps. Le loudness a donc un intérêt, mais en pratique, sa conception sommaire fait que l'utilité est assez limitée.

Certains petits amplis ou classe D (chez SMLS par exemple) ont des réglages numériques d'EQ, assez simples et pas forcement ergonomiques ; ce n'est pas la panacée mais c'est déjà mieux que les correcteurs grave/aigu et les loudness basiques et analogiques qui équipent les amplis grand public classiques.

Pour des mélomanes à petit budget, ces appareils sont une alternative à considérer. En plus, ils sont petits, légers, ne chauffent pas ou peu, consomment moins d'électricité.

Si je devais me rééquiper en ampli maintenant, c'est vers un bon petit classe D équipé d'EQ que je me tournerais en priorité.
tovarich007
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2340
Inscription Forum: 05 Jan 2010 21:51
  • online

Message » 30 Nov 2018 13:52

On est d'accord. Les petits amplis équipés de DSP plus poussés sont vraiment intéressants. Mais ils restent rares :-?

Là où Yamaha fait dans l'intelligence, c'est le loudness variable. Je m'en sers de temps en temps le soir ... le fait qu'il soit variable permet d'adapter le "taux" de loudness au volume d'écoute et ça ... franchement ça aide. Comme tu dis les réglages loudness sont souvent sommaires, les "tout-ou-rien" nécessitent parfois de réajuster via les potards graves-aigus ... bref : pas top. Et là où ils vont encore plus loin c'est avec le R-N803D, avec l'implantation des fonctions de calibration YPAO sur un ampli hifi. Du jamais vu sur un amplificateur hifi stéréo de grande série.

Tu soulève un point pertinent sur les amplis hifi : une présence encore fort d'un traditionalisme certain, resté coincé des dizaines d'années en arrière. Les fabricants et les vendeurs de hifi pourraient fournir, sur le haut de gamme, des fonctions de calibration, des conseils de calibration. Qu'en est-il ? Rien ... non, il vaut mieux jouer avec des câbles ou autres joyeusetés ... avec de temps en temps des mots sur l'acoustique du local d'écoute, heureusement.

Bref, la hi-fi ... n'est pas si hi-fi que ça.
Subway2400
Contributeur HCFR 2021
Contributeur HCFR 2021
 
Messages: 20564
Inscription Forum: 11 Oct 2011 22:05
  • offline

Message » 30 Nov 2018 14:33

Subway2400 a écrit:
Tu soulève un point pertinent sur les amplis hifi : une présence encore fort d'un traditionalisme certain, resté coincé des dizaines d'années en arrière. Les fabricants et les vendeurs de hifi pourraient fournir, sur le haut de gamme, des fonctions de calibration, des conseils de calibration. Qu'en est-il ? Rien ... non, il vaut mieux jouer avec des câbles ou autres joyeusetés ... avec de temps en temps des mots sur l'acoustique du local d'écoute, heureusement.

Bref, la hi-fi ... n'est pas si hi-fi que ça.


Je ne vois pas quel serait le rapport entre traiter l’acoustique et le choix du matériel. :wtf:

Il n’y a que le traitement passif de l'acoustique et la correction active qui puisse aider à résoudre les problèmes d’intégration à la pièce !

Les « joyeusetés » je ne sais pas ce que c’est. :roll:

Les câbles n’ont aucune autre fonction que de permettre une transmission optimum,
je ne vois pas le rapport avec la calibration.... :wtf:

Oui bien sûr les fonctions de calibration pourraient être plus souvent intégrées aux matériels.

Il y a des technologies avec lesquelles c’est plus délicat.

Et puis ..... il faudrait commencer par faire suivre une formation aux acheteurs !! :lol:

Ce n’est pas que les gens sont coincés, ni de mauvaise volonté,
c’est qu’il faut un apprentissage pour y comprendre quelque chose ! Et l’utiliser.

Un amateur de musique n’est pas forcément un matheux ou un informaticien !
Vous en avez de bonnes, au rythme où ça va il va fallor passer un diplome pour utiliser son système. :-?

Il faut un peu se mettre à la place des millions d'utilisateurs pour lesquels les courbes sont du chinois.
Moi la première. ......

Pour pouvoir vulgariser le procédé il va falloir un peu le rendre plus accessible !
Un peu plus automatique.
Or on sait qu’il faut toujours une part de réglage fin personnel.

Je ne comprends pas la dernière phrase.
MusicalBox
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1026
Inscription Forum: 04 Déc 2011 9:57
Localisation: Rouen
  • offline

Message » 30 Nov 2018 15:16

Et bien oui, évidemment que les câbles ne font que faire passer un signal. Mais combien vont te dire que si le système est trop " brillant " il faut changer un câble spécifique ? :lol: Combien vont te dire qu'un câble change le son ? Beaucoup trop de monde encore.

Il peut être intéressant de s'attarder un peu sur la technique. Les documentations sont nombreuses, ça ne fonctionne pas avec de la magie noire, c'est compréhensible en se penchant dessus. Franchement, je ne pourrais imaginer pratiquer la hi-fi et le HC sans passer par des connaissances techniques. Savoir ce que j'utilise, comment ça fonctionne, comment l'optimiser, ça c'est important pour moi. J'aimerais bien que les constructeurs soient un peu plus pédagogues comme tu dis ...
Subway2400
Contributeur HCFR 2021
Contributeur HCFR 2021
 
Messages: 20564
Inscription Forum: 11 Oct 2011 22:05
  • offline

Message » 30 Nov 2018 15:33

Entièrement d'accord avec Subway cette fois. La hifi est très conservatrice et très snob. Il vaut mille fois mieux traiter un peu sa pièce d'écoute et avoir quelques possibilités de réglage numérique d'EQ que de payer très chers des câbles audiophiles à l'efficacité au mieux très limitée, et le plus souvent plus colorés, pour ajouter un caractère au son, donc moins neutres et finalement moins fidèles que des câbles bien plus basiques. c'est ce que Subway appelle les joyeusetés de la hifi contemporaine. Moi j'appelle ça les délires, et parfois dans des cas extrêmes, de l'escroquerie.

Le système de calibration acoustique du Yamaha stéréo dont parle Subway est directement dérivé de celui qui équipe leurs amplis home-cinéma.
Yamaha est une marque plutôt sérieuse et cet appareil est assez séduisant en effet, même s'il n'a pas la qualité de fabrication des amplis nippons d'antan.

Mais chez Yam, leurs processeurs et amplis HC et leurs amplis pro sont plutôt plus performants et mieux équipés que leurs amplis hifi ; on en parle dans d'autres rubriques de ce forum. Évidemment, il n'y a pas le look ni l'image noble de la hifi. Comme quoi, les préjugés ont la peau dure.
tovarich007
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2340
Inscription Forum: 05 Jan 2010 21:51
  • online

Message » 30 Nov 2018 15:44

tovarich007 a écrit:
Le système de calibration acoustique du Yamaha stéréo dont parle Subway est directement dérivé de celui qui équipe leurs amplis home-cinéma.
Yamaha est une marque plutôt sérieuse et cet appareil est assez séduisant en effet, même s'il n'a pas la qualité de fabrication des amplis nippons d'antan.

Et pas besoin de connaissances pour faire fonctionner la calibration. La procedure est très simple. Le résultat ne sera pas optimisé mais dans la plupart des cas ce sera mieux que sans...

C'est comme en informatique, pas besoin d'être informaticien pour utiliser un ordi. On peut l'utiliser sans rien comprendre. C'est le cas de beaucoup de personnes qui ne veulent pas en savoir plus. Bien sûr, avoir une formation / des bases permet d'aller plus loin...

La configuration dans mon profil


LG OLED65C8, MARANTZ SR7012, 3 x CROWN XLS 1502, Platine UHD LG UBK90, HC-PC Asrock Deskmini A300, NVIDIA Shield, B&W CM10 S2, center 2xB&W CM5, B&W 686 S2, 4xCANTON GLE416, Caisson 2x SVS SB-1000.
Avant j'étais Stefc13, mais c'etait avant...
Stefc13_2
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1327
Inscription Forum: 27 Jan 2014 11:51
  • online

Message » 30 Nov 2018 15:53

En réponse à tovarich

Voilà, c'est ça. Au salon Paris Audio Video Show, quand un gars a commencé à parler des câbles et leurs bénéfices, je me suis barré de la pièce :lol: Ce topic regorge de joyeusetés : general-haute-fidelite/pas-de-limite-pour-vendre-n-importe-quoi-t29963343.html

Le matériel pro est effectivement intéressant : l'habit ne fait pas le moine.

Le hifiste qui, volontairement ou non, n'utilise aucun moyen de correction ... serait surpris de voir à quel point sa restitution est loin d'être haute fidélité. Ça n'empêche pas de prendre du plaisir à écouter, mais d'expérience le plaisir est encore supérieur avec un système installé dans une pièce à l'acoustique correcte et calibré. Chez moi, la calibration reste sommaire, faite à l'oreille à la recherche du juste milieu ... il n'en reste pas moins que j'ai de mémoire entre 30 et 40 points de correction sur la courbe entre les 20 et 20 000Hz. Filtre passe haut à 35Hz pour augmenter la tenue en puissance et réduire la distorsion par la limite des débattements inutiles, modulation du niveau des graves à telle et telle fréquence pour que ça ne soit pas -à l'oreille- la montagne russe lors d'un balayage des basses fréquences. Mediums ajustés et équilibrés avec les aigus ... bref, ON/OFF, la différence est présente dans les graves, subtile sur le medium/aigus et je dois bien dire que c'est bien avec la calibration qu'on prend plus de plaisir, qu'on est plus immergé dans la musique car elle semble plus réelle et équilibrée. Et loin de moi les considérations techniques incessantes lors de mes écoutes quotidiennes ... j'apprécie la musique, point. Parce-que les considérations ont été faites en amont.

C'est tout ça qui rend ce milieu intéressant ... pas juste admirer la finition bois ou la beauté d'un potard en métal d'un ampli, même si ça en fait partie.
Dernière édition par Subway2400 le 30 Nov 2018 15:55, édité 1 fois.
Subway2400
Contributeur HCFR 2021
Contributeur HCFR 2021
 
Messages: 20564
Inscription Forum: 11 Oct 2011 22:05
  • offline

Message » 30 Nov 2018 15:54

Stefc13_2 a écrit:
tovarich007 a écrit:
Le système de calibration acoustique du Yamaha stéréo dont parle Subway est directement dérivé de celui qui équipe leurs amplis home-cinéma.
Yamaha est une marque plutôt sérieuse et cet appareil est assez séduisant en effet, même s'il n'a pas la qualité de fabrication des amplis nippons d'antan.

Et pas besoin de connaissances pour faire fonctionner la calibration. La procedure est très simple. Le résultat ne sera pas optimisé mais dans la plupart des cas ce sera mieux que sans...

C'est comme en informatique, pas besoin d'être informaticien pour utiliser un ordi. On peut l'utiliser sans rien comprendre. C'est le cas de beaucoup de personnes qui ne veulent pas en savoir plus. Bien sûr, avoir une formation / des bases permet d'aller plus loin...


Exactement, le YPAO n'est pas parfait, tout comme les solutions domestiques. Mais ça aide pas mal, comme tu dis. Je suis aussi d'accord sur ton exemple informatique. Il suffit de se donner un peu de temps pour apprendre, un peu de bonne volonté. Je ne suis pas vraiment au top en maths, mais ça ne m'empêche pas d'avoir des connaissances en audio.
Subway2400
Contributeur HCFR 2021
Contributeur HCFR 2021
 
Messages: 20564
Inscription Forum: 11 Oct 2011 22:05
  • offline

Message » 30 Nov 2018 18:50

Stefc13_2 a écrit:Et pas besoin de connaissances pour faire fonctionner la calibration. La procedure est très simple. Le résultat ne sera pas optimisé mais dans la plupart des cas ce sera mieux que sans...

C'est comme en informatique, pas besoin d'être informaticien pour utiliser un ordi. On peut l'utiliser sans rien comprendre. C'est le cas de beaucoup de personnes qui ne veulent pas en savoir plus. Bien sûr, avoir une formation / des bases permet d'aller plus loin...


Très bien, si tu le dis.

Donc ma formation c’est Lettres et Musique,
je n’y capte rien en chiffres.

Explique.

TOUT ce qui est expliqué sur ce forum concernant la calibration, la correction active,
je n’y capte RIEN.
Rien c’est à dire pas une seule phrase.

Explique moi. :wink:
MusicalBox
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1026
Inscription Forum: 04 Déc 2011 9:57
Localisation: Rouen
  • offline

Message » 01 Déc 2018 10:04

Subway2400 a écrit:Et bien oui, évidemment que les câbles ne font que faire passer un signal. Mais combien vont te dire que si le système est trop " brillant " il faut changer un câble spécifique ? :lol: Combien vont te dire qu'un câble change le son ? Beaucoup trop de monde encore.

Il peut être intéressant de s'attarder un peu sur la technique. Les documentations sont nombreuses, ça ne fonctionne pas avec de la magie noire, c'est compréhensible en se penchant dessus. Franchement, je ne pourrais imaginer pratiquer la hi-fi et le HC sans passer par des connaissances techniques. Savoir ce que j'utilise, comment ça fonctionne, comment l'optimiser, ça c'est important pour moi. J'aimerais bien que les constructeurs soient un peu plus pédagogues comme tu dis ...


Tu mélanges deux notions. :wink:

- D’une part les propriétés des composants + de leur assemblage

- d’autre part la fonction d’un câble = l’utilisation de ces propriétés.
MusicalBox
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1026
Inscription Forum: 04 Déc 2011 9:57
Localisation: Rouen
  • offline

Message » 01 Déc 2018 10:45

tovarich007 a écrit:Le système de calibration acoustique du Yamaha stéréo dont parle Subway est directement dérivé de celui qui équipe leurs amplis home-cinéma.
Yamaha est une marque plutôt sérieuse et cet appareil est assez séduisant en effet, même s'il n'a pas la qualité de fabrication des amplis nippons d'antan.


Question sur Yam vu que tu as l'air de connaitre bien la marque.

Utiliser un Yam parait une bonne solution comme ampli stereo. Pour ceux qui aimeraient réduire leur nombre d'appareils, et utiliser un processeur AV à la place du pre-ampli stéréo : est-ce que le son est le même ?

Je vois sur le test HCFR du CX-A5200 que les trois testeurs étaient un peu décu du Yam en stéréo:
http://www.homecinema-fr.com/test-hcfr- ... -canaux/5/
Cependant, et de manière paradoxale pour de la hi-fi, l’image stéréo est plus définie et cohérente sur le
CX-A5100. Le CX-A5200 propose une image stéréo très large, mais du coup, le point central en devient trop large également.

Ce constat est intéressant car il corrobore le fait que le 5200 reste avant tout un appareil dédié au HC et notamment à l’ambiance sonore. Cet écart de scène sonore transparaît à l’avantage du 5200 en musique multicanale ou en film. Mais cela le dessert en écoute stéréo.
(...)
Si je peux émettre une petite réserve sur la scène stéréo, je ne peux qu’approuver la très grande qualité de restitution de ces nouvelles petites puces ESS Sabre. De même, le DSP Surround AI, s’il ne m’intéresse guère, apporte toutefois une avancée pour tous les amateurs de ce genre de restitution.


Les 3 testeurs ont entendu la même chose.
Est-ce qu'on a ce problème sur le premapli réseau Hifi Yam aussi, ou ils sont différents ?
Pierrebxl
 
Messages: 1798
Inscription Forum: 23 Nov 2017 23:21
Localisation: Environs de Bruxelles
  • offline

Message » 01 Déc 2018 11:00

MusicalBox a écrit:
Subway2400 a écrit:Et bien oui, évidemment que les câbles ne font que faire passer un signal. Mais combien vont te dire que si le système est trop " brillant " il faut changer un câble spécifique ? :lol: Combien vont te dire qu'un câble change le son ? Beaucoup trop de monde encore.

Il peut être intéressant de s'attarder un peu sur la technique. Les documentations sont nombreuses, ça ne fonctionne pas avec de la magie noire, c'est compréhensible en se penchant dessus. Franchement, je ne pourrais imaginer pratiquer la hi-fi et le HC sans passer par des connaissances techniques. Savoir ce que j'utilise, comment ça fonctionne, comment l'optimiser, ça c'est important pour moi. J'aimerais bien que les constructeurs soient un peu plus pédagogues comme tu dis ...


Tu mélanges deux notions. :wink:

- D’une part les propriétés des composants + de leur assemblage

- d’autre part la fonction d’un câble = l’utilisation de ces propriétés.


Non je ne mélange rien du tout, je pense que tu ne me comprends pas bien. Mon avis a toujours été qu'un câble est un câble, et non un égaliseur improvisé pour corriger les défauts d'un système comme encore beaucoup trop de monde ne le pense.

Le message que tu as cité parle bien de deux choses bien différentes, le second paragraphe étant dédié à la technique acoustique uniquement, c'est à dire comment chacun des éléments fonctionne et comment en optimiser le choix et fonctionnement.

J'ai envie de dire qu'on s'en fout des câbles. Tant qu'ils sont corrects (section suffisante, blindage suffisant, etc.) ils sont transparents et c'est bien ma dernière préoccupation.

Je t'assure que je ne mélange rien du tout ;)
Subway2400
Contributeur HCFR 2021
Contributeur HCFR 2021
 
Messages: 20564
Inscription Forum: 11 Oct 2011 22:05
  • offline

Message » 01 Déc 2018 11:05

@PierreBXL : j'ai lu le test Il y a peu de temps et de mémoire l'accent a bien été mis sur le fait que la qualité de reproduction est excellente mais que l'orientation HC du produit fait que la scène stéréo est peut-être un peu modifiée. De ce fait il n'y a pas de raison qu'un produit de gamme hi-fi présente la même caractéristique :)
Subway2400
Contributeur HCFR 2021
Contributeur HCFR 2021
 
Messages: 20564
Inscription Forum: 11 Oct 2011 22:05
  • offline

Message » 01 Déc 2018 11:17

Subway2400 a écrit:@PierreBXL : j'ai lu le test Il y a peu de temps et de mémoire l'accent a bien été mis sur le fait que la qualité de reproduction est excellente mais que l'orientation HC du produit fait que la scène stéréo est peut-être un peu modifiée. De ce fait il n'y a pas de raison qu'un produit de gamme hi-fi présente la même caractéristique :)



Et niveau technique et acoustique, comment tu vois la différence entre une scene sonore large et précise ?
Plus de séparation entre le L et R ?

Pourtant le CX-A5200 est fully balanced no, ca devrait être identique si il fonctionne en mode direct
Pierrebxl
 
Messages: 1798
Inscription Forum: 23 Nov 2017 23:21
Localisation: Environs de Bruxelles
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message