Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: ALAIN B 33, BL89, blam17, boboz2, DSAGNES, Goan, Nigel, pat789, Patrice75015, Salvador Hard-on, shawnforever, smalah, Steffou80, vdl1, vfr2002 et 67 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

AudioScienceReview - Discussions autour des mesures

Message » 20 Avr 2022 8:25

fredoamigo a écrit:
tovarich007 a écrit:Pour répondre à Fredoamigo, le problème, c'est qu'il y a encore beaucoup d'inconnus dans la façon dont nous percevons les sons et dont nous interréagissons aux sons et à l'ensemble de notre environnement et de notre psychisme. de surcroît, qui dit "psycho" dit forte subjectivité et individualisation des réponses aux stimuli en tous genres. Donc même en dévorant toute la littérature de ce domaine, cela ne nous expliquera jamais complètement pourquoi une personne en particulier préfère tel type de son et une autre un autre rendu sonore.

Bref, la littérature technique (plutôt que scientifique, ou alors scientifique seulement au sens de "research in progress") ne nous dira jamais quel ampli ou enceinte on préfère, cela dépendra toujours de chacun de nous, de nos goûts, de nos biais, et même de notre état de fatigue ou de nos humeurs du jour ou du moment.

Enfin, je ne peux pas suivre complètement le raisonnement selon lequel si des amplis ont des sons différents (des différences certes souvent ténues, parfois trompeuses) c'est qu'il y a un loup quelques part. S'il était démontré -je n'en suis pas sûr du tout- qu'une certaine dose ou forme de distorsion était jugée majoritairement comme plus agréable à l'écoute, pourquoi les concepteurs de matériels et les auditeurs devraient-ils s'en priver ? Et si on renversait le raisonnement ? après tout cela fait partie de la technique que d'introduire un peu de distorsion ; peut-être que la quête du zéro distorsion et de la neutralité absolue sont aussi des loups dans la bergerie, et sont peut-être contreproductives au-delà d'une certaine limite ?

Bref, nous avons encore beaucoup à apprendre, mais il faut aussi apprendre à se laisser aller à écouter ce que l'on préfère en oubliant de temps en temps les chiffres et les théories.


Le sujet est complexe mais pour y voir plus clair, il faut scinder le coté cognitif et le coté perceptif ..
Ce qui m intéresse le plus est le perceptif et ce que tu percevra réellement en fonction de tes actions sur ton système audio ou de ton positionnement vis a vis de celui ci . La plupart des effets psychoacoustiques sont du domaine perceptif ..
La grande partie de ces effets concerne l’interaction enceintes / pièce ---- oreilles /cerveau. par exemple : la plupart des effets de spacialisations/localisation que tu connais bien ou du moins je l’espère , sont de la psychoacoustique perceptive car dépendant du premier front d'ondes et des ondes arrivant plus tard et de leurs traitement par ton système auditif oreille /cerveau .. et si ton cerveau fait ce traitement permanent ce n'est pas parce que il sait que ta passion est l audio , non , s'il le fait ou plutôt s'il ne le faisait pas, ta vie quotidienne serait un enfer !
mais tout ça n'est pas facile a comprendre car contre intuitif .En effet, après le premier front d'ondes on pourrai penser que les ondes réfléchies arrivant en premier sont meilleures que celles arrivant plus tard ..or c'est exactement le contraire qui ce produit .https://stringfixer.com/fr/Haas_effect d’où le traitement des première réflexion .

Par exemple , l immersion que nous connaissons tous en écoutant un album qu on apprécie beaucoup et dont le marketing use et abuse n’est que du domaine cognitif et en aucun cas perceptif .

L’immersion est défini par la psychoacoustique comme « un état de profonde implication mentale dans lequel l'individu peut se dissocier de la conscience du monde physique ..https://www.aes.org/tmpFiles/elib/20220419/20857.pdf

certain associent la psychoacoustique qu a des biais cognitifs ou a des choses dont nous ne maitrisons rien ,c'est tout le contraire . bien que les recherches soit loin d’êtres terminées dans beaucoup de domaines , il y a eu quand même pas mal d'avancées avec la neuroscience dont la psychoacoustique est dépendante ..


J'avoue ne pas très bien saisir la distinction que tu établis entre psychoacoustique perceptive et psychoacoustique congnitive. Et je ne vois pas non plus ce que démontres ou pas ton exemple sur " "l'immersion que nous connaissons tous en écoutant un album qu'on apprécie beaucoup".

Ce genre de concepts et de distinction mériterait de bien plus amples développements et une sérieuse maîtrise à la fois des mécanismes de la perception auditive et de la psychologie profonde, qui in fine reste différente pour chacun.

Sans polémique aucune, je ne suis pas certain que tu maîtrises suffisamment les deux concepts et leur distinction, et plus encore leurs interactions, que tu énonces dans ton post. Pour ma part, je suis bien loin de les maîtriser également.
La seule chose dont je suis sûr, c'est que ce que tu appelles la science est loin de les connaître complètement à ce jour, au demeurant : "research in progress", comme je le disais dans mon post précédent. Nous sommes loin d'avoir fait le tour de la question, alors ne nous avançons pas trop sur ce sujets dont nous ne sommes pas experts, et dont les experts eux-mêmes débattent. Je ne parle évidemment pas de la perception spatiale ni de l'influence du local d'écoute et des sons réfléchis, qui sont désormais bien documentés (le second point ne relevant pas d'ailleurs de la perception à proprement parler mais de la mesure acoustique), mais le reste...

Ou bien alors, c'est que j'ai mal compris ce que tu voulais dire, auquel cas, toutes mes excuses.
tovarich007
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2769
Inscription Forum: 05 Jan 2010 21:51
  • online

Annonce

Message par Google » 20 Avr 2022 8:25

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 20 Avr 2022 9:01

bonjour tovarich007

je suis vraiment désolé que tu ne comprenne pas et je formule et m'exprime très mal certainement. j'ai pourtant choisis. 2. exemple. documentés (avec des liens ) dont un en français très simple ..
Lorsqu'un son est produit dans un environnement réverbérant,(non anéchoïque) il se propage dans de multiples directions et est ensuite réflechie par des surfaces proches. Le système auditif est confronté à la résolution de la compétition entre le premier son et ses réflexions pour la perception et la localisation. Malgré ce fouillis d'informations, nous pouvons localiser les sources sonores et identifier leur signification de manière assez précise . mieux ! ces reflecxion secondaire et retardées vont amélioré l'imagerie et les timbres (dans le cas d'une paire d’enceinte qui mesurent bien axe et hors axe dans le cas contraire ce n'est pas bon du tout ) et a partir du moment ou le premier son d'arrivée (axe) reste dominant (distance critique )


j'aurais pu prendre d'autre exemple sur notre influence de la vue et l'effet ventriloque par exemple .. ou encore de l effet cocktail party. très présent en audio pour te parler du cognitif. vs perceptif

sincèrement désolé
fredoamigo
 
Messages: 4318
Inscription Forum: 04 Déc 2010 10:21
Localisation: Aix en Provence
  • offline

Message » 20 Avr 2022 9:53

La plupart des sons que la plupart des gens entendent dans la plupart des pièces sont des sons réverbérants, et la plupart de ces sons réverbérants étaient au départ de l'énergie hors axe. Bien que les réflexions contribuent relativement peu à la localisation de l'image, elles contribuent à l'intensité sonore, au timbre et à l'espace. Bien faites, elles peuvent améliorer la clarté (en donnant à l'oreille plusieurs "regards" sur des sons complexes, (selon Toole), et mal faites, elles peuvent dégrader la clarté.

En règle générale, il faut que l'équilibre spectral de l'énergie réverbérante (hors axe )suive celui du son de première arrivée (axe) . La raison en est que si l'énergie réverbérante met trop l'accent sur une partie du spectre, elle rend cette partie du spectre plus forte qu'elle ne l'aurait été autrement. Cela fausse l'équilibre tonal perçu en conséquence et peut dégrader le timbre et la clarté et contribuer à la fatigue de l'écoute d’où l importance du hors axe dans les mesures .

Le temps d'arrivée des réflexions a également son importance. Les premières réflexions sont généralement mauvaise pour la clarté (selon Geddes et Griesinger), bien que les premières réflexions latérales puissent élargir un peu l'image stéréo, ce que beaucoup d'auditeurs apprécient (Toole). généralement , plus les réflexions sont précoces, plus elles nuisent à la clarté (Griesinger). , les réflexions qui arrivent environ 10 millisecondes ou plus derrière le son de première arrivée (Geddes) sont bénéfiques pour le timbre et l'espace .
fredoamigo
 
Messages: 4318
Inscription Forum: 04 Déc 2010 10:21
Localisation: Aix en Provence
  • offline

Message » 20 Avr 2022 10:33

Ah ça je confirme.
Avec les Hybrid j'ai un hors axe bordélique. Si je fais une réponse dans l'axe nickel chrome toute plate, une fois en place, j'ai une bosse à 3/4k qui vient t'agresser les oreilles et c'est pas génial à l'écoute.
Du coup, il faut corriger le hors axe pour avoir au point d'écoute une réponse équilibré.

L'idéal, comme tu le dis, c'est d'avoir une diffusion homogène (d'où l'explosion des guides d'ondes ces dernière années sur les tweeter).
Ça facilite l'intégration dans une pièce réverbérante (ou tout au moins dans une pièce de vie) et peu éviter l'intégration d'une égalisation de la chaine.

D.

La configuration dans mon profil


La bougie de ton intelligence n'éclairera ta vie que le jour où tu arrêteras toi-même de souffler dessus !
On ne peut pas donner à boire à un âne qui n'a pas soif
Avatar de l’utilisateur
Dagda
Staffs DIY & Haute-Fidélité
Staffs DIY & Haute-Fidélité
 
Messages: 12032
Inscription Forum: 22 Déc 2005 14:53
Localisation: Fontenay sous Bois
  • online

Message » 21 Avr 2022 10:21

Mais ça je l'avais bien compris. C'est un sujet depuis longtemps bien documenté que celui des sons réverbérés /vs. sons directs et de la faculté du cerveau humain à pouvoir relativement bien distinguer la localisation de la source sonore malgré les multiples sons réverbérés. Avec des limites quand même : par exemple le cas d'un écho ou c'est bien le son écho réfléchi par une paroi qui est alors perçu comme source lorsque le volume du son écho (réverbéré) est équivalent ou supérieur à celui du son source.

Mais ce que je ne comprends toujours pas, c'est le concept de psychoacoustique cognitive que tu opposes à psychoacoustique perceptive.
Qu'entends-tu exactement par psychoacoustique cognitive ? ça mériterait de plus amples développements.
tovarich007
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2769
Inscription Forum: 05 Jan 2010 21:51
  • online

Message » 22 Avr 2022 13:06

roland_de_lassus a écrit:[Mode Modo On]
On va en rester là, merci.
[Mode Modo Off]



indien29 a écrit:Sujet très intéressant, je propose d'ouvrir un post spécifique car le post de l'ASR est peut etre moins adapté :wink:



L'indien m'indique que le topic a été créé ici :wink: :

Sujet: HiFi et perception psychoacoustique



réouverture après nettoyage , retour au sujet ASR :wink:

La configuration dans mon profil


Un changement de laine de verre s'entend bien plus qu'un changement de câble !
Sujet: Mon installation "Steph-Hifi MK2"
Avatar de l’utilisateur
Steph-Hifi
Membre d'Honneur - Admin Supp de l'Association & Admin Forum Haute-Fidélité
Membre d'Honneur - Admin Supp de l'Association & Admin Forum Haute-Fidélité
 
Messages: 7208
Inscription Forum: 10 Nov 2002 2:55
  • online

Message » 06 Mai 2022 19:18

Bonjour,

Mesure de câble bon marché sur ASR

https://www.audiosciencereview.com/forum/index.php?threads%2Frecoton-rca-cable-review-ultra-cheap-cable.33473%2F

Et la video qui va avec :



Conclusion d'Amir : La prochaine fois qu'on reprochera à vos câbles RCA d'être trop fins et d'avoir l'air bon marché, vous pourrez renvoyer à cet article pour montrer qu'ils offrent toutes les performances dont vous ou quiconque a besoin !
jybliste
 
Messages: 423
Inscription Forum: 30 Aoû 2011 22:48
  • offline

Message » 06 Mai 2022 22:24

Ce n'est pas comme ça qu'on mesure des câbles RCA. C'est complètement bidon comme test.
boXem | audio
Pro-Fabricant.
Pro-Fabricant.
 
Messages: 508
Inscription Forum: 13 Oct 2020 10:56
Localisation: Quelque part entre Thionville et le Luxembourg
  • online

Message » 06 Mai 2022 22:27

boXem | audio a écrit:Ce n'est pas comme ça qu'on mesure des câbles RCA. C'est complètement bidon comme test.


Ha. Alors c'est comment ?
Subway2400
Contributeur HCFR 2021
 
Messages: 21743
Inscription Forum: 11 Oct 2011 22:05
  • offline

Message » 07 Mai 2022 0:23

hello jybliste,
merci cette info finalemnt très intéressante :lol:
jybliste a écrit:Bonjour,
Mesure de câble bon marché sur ASR
https://www.audiosciencereview.com/forum/index.php?threads%2Frecoton-rca-cable-review-ultra-cheap-cable.33473%2F
Conclusion d'Amir : La prochaine fois qu'on reprochera à vos câbles RCA d'être trop fins et d'avoir l'air bon marché, vous pourrez renvoyer à cet article pour montrer qu'ils offrent toutes les performances dont vous ou quiconque a besoin !

Ce n'est pas la 1ère fois que ca arrive (cf dac / hps etc...)
et finalement avec ce type de "mesure" qui "prouve" que etc...
Amir passe pour un c**, et montre qu'il est sourd comme un pot.
Dommage pour lui car l'idée de départ d'ASR est top et pertinente mais à force il se décrédibilise complet, et son site avec...

Et je dis cela alors que les câbles et moi, ca fait 2 ; j'y mets jamais plus de 15balles (cables xlr / AES prosnake , BNC 75ohm Sommercable sont d'un rqp top)
Cdt
phile
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1943
Inscription Forum: 12 Nov 2015 12:32
  • offline

Message » 07 Mai 2022 4:08

Subway2400 a écrit:
boXem | audio a écrit:Ce n'est pas comme ça qu'on mesure des câbles RCA. C'est complètement bidon comme test.


Ha. Alors c'est comment ?

KSTR le décrit quelques postes plus loin dans la première page. Un test relativement simple de mesure d'impédance et deux tests nécessitant des moyens importants comme par exemple une chambre EMC.
Pour simplifier, ce qui fait la qualité d'un câble RCA c'est la capacité de son blindage à ne pas ramener de cochonneries qui se mélangent avec le signal.
Le blindage relie les masses des deux appareils. A partir du moment où les masses sont à des potentiels différents (et elles le sont toujours dans le monde réel) des courants vont se créer dans le blindage, directement causés par les potentiels differents ou/et par l'effet antenne créé par cette différence de potentiel. Il faut donc que le blindage aie une impédance faible pour ne pas transformer les courants en tension et qu'il constitue une mauvaise antenne pour éviter de créer trop de courants.
Si le blindage est connecté à la même masse aux 2 bouts (l'APX555) on ne va rien voir de tout ce que j'ai décrit ci dessus. Et les résultats seront parfaits.
Peut être que le câble testé est effectivement excellent, mais on en sait rien suite à ce test.
boXem | audio
Pro-Fabricant.
Pro-Fabricant.
 
Messages: 508
Inscription Forum: 13 Oct 2020 10:56
Localisation: Quelque part entre Thionville et le Luxembourg
  • online

Message » 07 Mai 2022 11:05

merci pour tes explications, as tu une idée de la raison pour laquelle amir ne mesure pas les câbles avec un protocole approprié ? Je trouve que cela le dessert et pourrait finalement en profiter au marché de l'ésotérique alors que c'est un de ses combats.

La configuration dans mon profil


Un changement de laine de verre s'entend bien plus qu'un changement de câble !
Sujet: Mon installation "Steph-Hifi MK2"
Avatar de l’utilisateur
Steph-Hifi
Membre d'Honneur - Admin Supp de l'Association & Admin Forum Haute-Fidélité
Membre d'Honneur - Admin Supp de l'Association & Admin Forum Haute-Fidélité
 
Messages: 7208
Inscription Forum: 10 Nov 2002 2:55
  • online

Message » 07 Mai 2022 11:09

Merci BoXem. C'est vrai ! Effectivement. Et le blindage sur ce type de câble laisse parfois à désirer.

Ce que tu dis ça me rappelle un cas d'enquête en car audio, environment électrique assez dégueulasse il faut le dire, avec du RCA qui choppait pas mal de cochonneries entre le poste et les amplis. La masse du poste et des amplis étaient sur une résistance très proche. Pas d'amélioration en branchant les 2 sur la même masse. Hum ça devait donc chopper des merdes en route ! Après changement du câble, problème résolu. La dissection a montré que le blindage du mauvais câble n'en était pas un : zéro tresse autour de l'âme, simplement quelques brins voyageant à côté :ko: Plus rien après changement du câble RCA, silence complet. Un bon blindage ça change tout.

Donc effectivement le test d'Amir est incomplet parce-que pas d'essais de résistance au parasitage. Bon, au moins on sait que le câble en lui-même ne créé pas de distorsion à lui tout seul c'est déjà ça...
Subway2400
Contributeur HCFR 2021
 
Messages: 21743
Inscription Forum: 11 Oct 2011 22:05
  • offline

Message » 07 Mai 2022 11:11

:oldy: Nobody's perfect... :idee:

La configuration dans mon profil


Hi-fi : nas Qnap TS221, Transporter, Minidsp SHD, Soncoz SGD1, BoXem 4215/E2, Vivid Audio B1, Rel G2
HC : Pana EZ950, Vivid, Scandyna Minipod & Cinepod, Pana UBD820, Yamaha Rxa 1040
Avatar de l’utilisateur
JG Naum
Staffs Œuvres & Multimédia
Staffs Œuvres & Multimédia
 
Messages: 7224
Inscription Forum: 12 Mar 2005 20:08
Localisation: Paris
  • online

Message » 07 Mai 2022 17:25

Steph-Hifi a écrit:merci pour tes explications, as tu une idée de la raison pour laquelle amir ne mesure pas les câbles avec un protocole approprié ? Je trouve que cela le dessert et pourrait finalement en profiter au marché de l'ésotérique alors que c'est un de ses combats.

Objectivement, aucune idée
Subjectivement c'est hors sujet dans ce fil :D
boXem | audio
Pro-Fabricant.
Pro-Fabricant.
 
Messages: 508
Inscription Forum: 13 Oct 2020 10:56
Localisation: Quelque part entre Thionville et le Luxembourg
  • online


Retourner vers Discussions Générales