Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: cholley et 85 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Caractéristiques permettant de discerner un son live vs CD ?

Message » 23 Mar 2019 18:22

pm57 a écrit:Et là, ça sonne comment ?


Dynamique hyper-compressée : ça sonne pas live. :wink:
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8040
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Annonce

Message par Google » 23 Mar 2019 18:22

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Mar 2019 18:35

Bin alors je dois aimer la musique compressée, j'ai du faire quelque centaines de concert rock/Blues dans ma vie, et ça sonne comme ça, l'illusion chez moi et pas parfaite, mais presque, manque le volume inaccessible en locatif.

Sur du menuet, faut peut-être pas du tout compressé ?



:ane:
pm57
 
Messages: 2529
Inscription Forum: 02 Aoû 2004 16:16
Localisation: Genève
  • online

Message » 23 Mar 2019 20:09

Ha mais, la compression de dynamique est aussi utilisée en concert.

Mais est-ce que yomsGH, en passant devant une salle de spectacle, saurait dire "tiens, y a un groupe qui joue ce soir", et "tiens, y a un DJ aux platines ce soir" ?
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8040
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 23 Mar 2019 20:19

Pio2001 a écrit:Ha mais, la compression de dynamique est aussi utilisée en concert.

Mais est-ce que yomsGH, en passant devant une salle de spectacle, saurait dire "tiens, y a un groupe qui joue ce soir", et "tiens, y a un DJ aux platines ce soir" ?


Je n'en sais rien, mais mon but n'est pas de savoir quand est-ce que je vais être piégé et si j'ai tort sur un cas précis.

D'ailleurs, moi je dis TANT MIEUX si je me fais avoir par ton exemple car ça veut dire qu'un CD pourrait me donner l'illusion d'un concert (ce que j'aime par dessus tout avant la justesse des timbres, le ceci ou le cela). Et si c'est le cas, j'aurais envie de dire : "Top ! Du coup c'était quoi les éléments et surtout leurs caractéristiques dans la chaînes de reproduction du son issu du CD qui ont permis de me berner ? Ou est-ce aucun éléments de la chaîne en particulier, mais juste l'enregistrement + mixage + mastering du CD lui-même qui a été fait comme ça et qui a permis de me berner ?
yomsGH
 
Messages: 265
Inscription Forum: 29 Oct 2006 18:18
  • offline

Message » 23 Mar 2019 20:32

A mon avis c'est tous les éléments de la chaine qui participe a donner une illusion de réalisme, mais il faut partir d'un enregistrement bien fait (compressé avec discernement ou pas), et surtout le niveau sonore doit être le même que la prestation live (adapté quand même à la taille de la pièce), autrement on reste dans de la musique bonzaï, bien mais tout est plus petit.
pm57
 
Messages: 2529
Inscription Forum: 02 Aoû 2004 16:16
Localisation: Genève
  • online

Message » 26 Mar 2019 12:57

En fait, en vous lisant je me dis que je pose presque le pb à l'envers. La question devrait plutôt être : pourquoi les enregistrements ne sonnent pas live ? Et la réponse : parce que justement ce sont des enregistrements qui ont subi pas mal de compression, de traitements, etc.


oui et non..

le principal problème vient du fait que dans la réalité la source sonore est emissive de manière omnidirectionnelle en de multiples et quasiment infinis points ( si on prend en compte les réflections directes et indirectes) dans un positionnement spatial multiple... là où au mieux dans un système de reproduction multicanal on est à quelques points émissifs dans un placement fixe.. on entend en 3D ne l'oublions pas.. donc même si une captation est faite dans les règles de l'art, sans compression, en respectant la dynamique autant que la technique le permet, qu'on évite l'écueil de la distortion angulaire, les problèmes de phase etc etc... on aura toujours une captation et une diffusion en un nombre de point limité et donc pour nos oreilles une distortion par rapport à la réalité. La stéréo est un gros bidouillage... heureusement que notre cerveau a une capacité adaptative assez remarquable.
Sans parler de la distortion générée par la superposition de l'acoustique captée et celle du lieu de reproduction... notamment pour les premières réflections.. d'où l'importance majeure du lieu d'écoute... importance que l'on met souvent au placard... en se penchant sur des problématiques qui n'en sont pas.. en cherchant le DAC ou l'ampli ou le câble qui tue... alors que ce qui tue pour de vrai , c'est l'acoustique du salon de monsieur tout le monde.. :siffle:

Il y a eu de nombreuses recherches pour tenter de reproduire une image aussi proche que possible de la réalité.. par le multicanal (sur plan fixe, ou sphérique, ou carré etc etc) ou par le positionnement dans un ratio fixe entre les micros et les enceintes ( travail effectué par Cabasse.. le studio Passavant utilise encore cette technique ). Mais il faut des enceintes avec une emissivité compatible et surtout placées au cm près.. cette technique ( grand AB ) est incompatible avec l'écoute au casque.
Il y a aussi la prise binaurale, qui elle est exclusivement réservée au casque.. sur le papier c'est la plus mimétique de la réalité, le problème c'est qu'il faudrait qu'elle soit captée avec la réplique exacte de notre morphologie auriculaire et qu'elle soit reproduite par un casque qui émet un front d'onde plan et d'une parfaite rectitude fréquentielle.. ça reste le résultat le plus immersif.

fil très intéressant :bravo:

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5470
Inscription Forum: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 26 Mar 2019 15:54

cleriensis a écrit:Sans parler de la distortion générée par la superposition de l'acoustique captée et celle du lieu de reproduction... notamment pour les premières réflections.. d'où l'importance majeure du lieu d'écoute... importance que l'on met souvent au placard... en se penchant sur des problématiques qui n'en sont pas.. en cherchant le DAC ou l'ampli ou le câble qui tue... alors que ce qui tue pour de vrai , c'est l'acoustique du salon de monsieur tout le monde.. :siffle:


+1

Très juste, mais hélas :( les audiophiles préfèrent s'amuser plutôt qu'affronter le problème N° 1 et de loin: la configuration et le traitement de l'acoustique du local d'écoute.

PS: Seul bémol les locataires…..
Dernière édition par Igor Kirkwood le 26 Mar 2019 16:05, édité 2 fois.

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9505
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • online

Message » 26 Mar 2019 16:15

Igor Kirkwood a écrit:
cleriensis a écrit:Sans parler de la distortion générée par la superposition de l'acoustique captée et celle du lieu de reproduction... notamment pour les premières réflections.. d'où l'importance majeure du lieu d'écoute... importance que l'on met souvent au placard... en se penchant sur des problématiques qui n'en sont pas.. en cherchant le DAC ou l'ampli ou le câble qui tue... alors que ce qui tue pour de vrai , c'est l'acoustique du salon de monsieur tout le monde.. :siffle:


+1

Très juste, mais hélas :( les audiophiles préfèrent s'amuser plutôt qu'affronter le problème N° 1 et de loin: la configuration et le traitement de l'acoustique du local d'écoute.

PS: Seul bémol les locataires…..



et re +1 :bravo:

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 8207
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • online

Message » 26 Mar 2019 23:45

cleriensis a écrit:le principal problème vient du fait que dans la réalité la source sonore est emissive de manière omnidirectionnelle en de multiples et quasiment infinis points ( si on prend en compte les réflections directes et indirectes) dans un positionnement spatial multiple... là où au mieux dans un système de reproduction multicanal on est à quelques points émissifs dans un placement fixe.. on entend en 3D ne l'oublions pas.. donc même si une captation est faite dans les règles de l'art, sans compression, en respectant la dynamique autant que la technique le permet, qu'on évite l'écueil de la distortion angulaire, les problèmes de phase etc etc... on aura toujours une captation et une diffusion en un nombre de point limité et donc pour nos oreilles une distortion par rapport à la réalité.

...



Oui, mais justement n'a-t-on pas déjà ce problème lorsque le son d'un groupe jouant live ne provient pas directement de leurs instruments, mais de micros placés devant leurs instruments reliés à une table et une sono ? On se trouve dans une situation de concert où le son provient quand même de captations. Et pourtant, cette sensation "live" est là. Ce qui me pousse à croire, à tord peut-être, que la captation n'est pas le problème (puisque j'ai la sensation d'un live dans mes oreilles) mais que c'est le traitement que l'on fait de cette captation. Non ?
yomsGH
 
Messages: 265
Inscription Forum: 29 Oct 2006 18:18
  • offline

Message » 27 Mar 2019 5:44

C'est qu'en direct tu as 100 % du message musical et en reproduction sonore une partie seulement. C'est pour ça que la qualité de la chaine de reproduction est importante, et pas que la dynamique et la courbe de réponse, si tu a perdu trop d'infos.
Le percheron
 
Messages: 2824
Inscription Forum: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline


Retourner vers Discussions Générales