Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: yotpe et 33 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

CHOIX MUSIQUES TESTS comparatifs enceintes

Message » 03 Jan 2019 20:25

Ce sera déjà bien sur Youtube, la compression ne touche ni aux basses, ni a la dynamique, le risque pour les HP est déjà bien là, ne pas trop pousser donc (sauf pour ceux qui ont un compresseur)

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8706
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 03 Jan 2019 20:25

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 03 Jan 2019 20:29

Ok merci.

Par contre vos essais sont surprenants, quand je teste vos basses de compèt j'ai remarqué qu'une porte de commode vibre à l'autre bout du salon, genre bien comme il faut.
Vous devriez fournir la graisse à charnière avec vos playlists :mdr:
4AD
 
Messages: 1027
Inscription Forum: 04 Nov 2018 18:08
  • offline

Message » 04 Jan 2019 12:20

padcost a écrit:
cleriensis a écrit:la musique c'est la musique, l'alchimie entre le compositeur et la vision de son interprète, un phrasé exceptionnel le restera sur un système cheap de chez cheap.. Callas qui chante Verdi sur une mini-chaîne ça reste Callas qui chante Verdi et c'est exceptionnel... un amas de fil éléctrique et de composant n'a rien, mais rien de musical. Il se contente de reproduire un signal préexistant sans trop le déformer... c'est tout. C'est mon point de vue, et je sais qu'il n'est pas audiophilo-compatible... mais ça me gêne pas.

Mais si c'est « audiophilo-compatible » !.
Parler de musicalité d'un appareil, d'un composant, d'un câble, d'une enceinte, c'est parler de : reproduire un signal préexistant sans trop le déformer.
Mais dès lors qu'il est déformé, cela s'entend, plus ou moins. Et cette différence à l'écoute c'est une différence de musicalité.
Ce mot permet de bien se faire comprendre. Rien de plus...


La musicalité d'une chaine Hifi n'existe pas. La musicalité est une caractéristique attribuable au couple interprète/instrument par une certaine catégorie de population ; pas toute. Une chaine HiFi sert à reproduire la plus fidèlement possible un enregistrement. C'est tout ce qu'elle peut faire. Les mots ont un sens et bien les employer permet de se faire comprendre correctement. Une chaine Hifi (High Fidelity) sert à reproduire fidèlement un enregistrement. Si cet enregistrement est musical, tant mieux. Si cet enregistrement n'est pas qualifié de musical, cela n'empêche pas la chaine Hifi d'être fidèle. La musicalité est un concept culturel et non pas technique ; ce qui est musical pour l'un ne l'est pas forcément pour l'autre.

Comment apprécier (je ne parle même pas de mesurer, de quantifier) une différence entre un signal de sortie (ce qui sort des enceintes) et un signal d'entrée (ce qui est enregistré) si on ignore tout du signal d'entrée ?

Quelle est la réalité sonore d'une guitare électrique ? Est-ce la réalité de ce qui sort d'un combo ampli/enceinte utilisé par un musicien qui joue dans le métro ? Est-ce la réalité du signal capté en sortie de micro de la guitare ? Est-ce la réalité du concert dans un stade où elle est branchée sur un mur d'enceintes ?

En revanche, la réalité d'un piano (ou d'une guitare acoustique ou d'un violon ou d'un basson) est intangible. Quelque soit le lieu et quelque soit l'interprète, ses dimensions, sa puissance sonore et son rayonnement existent en tant que tels.

C'est pourquoi il est vain de vouloir apprécier la fidélité d'une chaine Hifi avec un enregistrement dont on ne connait pas la teneur. Et pour connaître la teneur d'une enregistrement, je ne vois pas d'autre manière de procéder que d'utiliser en enregistrement à deux micros, d'instruments acoustiques non amplifiés que l'on peut entendre en concert.

Un violon, un piano, je sais comment ça sonne, comment cela rayonne et comment le son se déplace dans l'espace. Je vais au concert en écouter. Si je retrouve ces caractéristiques lors de la reproduction d'un enregistrement, je saurai apprécier la fidélité ou pas d'une chaine Hifi.

Une guitare électrique ou en Rhodes ça n'a pas de réalité autre que celle du type de HP sur lequel ils sont branchés dessus. Sans compter les effets ajoutés sur ce type d'instruments lors du mixage.
syber
 
Messages: 11960
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 04 Jan 2019 12:50

4AD a écrit:Ok merci.
Par contre vos essais sont surprenants, quand je teste vos basses de compèt j'ai remarqué qu'une porte de commode vibre à l'autre bout du salon, genre bien comme il faut.
Vous devriez fournir la graisse à charnière avec vos playlists :mdr:

Ca c'est la distortion de la pièce :D

Mais on ne rigole pas avec cela, car en effet, c'est très audible, cela nécéssite un calage, pour cela, on peut utiliser le générateur de fréquence de REW et monter par pas de 10Hz de 10Hz à 200Hz pour exciter les différentes vibrations et les caler (meubles, un bibelot qui chante etc..)

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8706
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 04 Jan 2019 13:53

Si je dis à ma femme que le salon qu'elle a décoré est distordu, tu vas prendre cher. :mdr:
4AD
 
Messages: 1027
Inscription Forum: 04 Nov 2018 18:08
  • offline

Message » 04 Jan 2019 15:40

syber a écrit:La musicalité d'une chaine Hifi n'existe pas. La musicalité est une caractéristique attribuable au couple interprète/instrument

syber a écrit:C'est pourquoi il est vain de vouloir apprécier la fidélité d'une chaine Hifi avec un enregistrement dont on ne connait pas la teneur. Et pour connaître la teneur d'une enregistrement, je ne vois pas d'autre manière de procéder que d'utiliser en enregistrement à deux micros, d'instruments acoustiques non amplifiés que l'on peut entendre en concert.

Un violon, un piano, je sais comment ça sonne, comment cela rayonne et comment le son se déplace dans l'espace. Je vais au concert en écouter. Si je retrouve ces caractéristiques lors de la reproduction d'un enregistrement, je saurai apprécier la fidélité ou pas d'une chaine Hifi.

Une guitare électrique ou en Rhodes ça n'a pas de réalité autre que celle du type de HP sur lequel ils sont branchés dessus. Sans compter les effets ajoutés sur ce type d'instruments lors du mixage.


+ 1 avec Syber

On peut aussi enregistrer et écouter la voix de sa femme. :love:

indien29 a écrit:
4AD a écrit:Ok merci.
Par contre vos essais sont surprenants, quand je teste vos basses de compèt j'ai remarqué qu'une porte de commode vibre à l'autre bout du salon, genre bien comme il faut.
Vous devriez fournir la graisse à charnière avec vos playlists :mdr:

Ca c'est la distortion de la pièce :D

Mais on ne rigole pas avec cela, car en effet, c'est très audible, cela nécéssite un calage, pour cela, on peut utiliser le générateur de fréquence de REW et monter par pas de 10Hz de 10Hz à 200Hz pour exciter les différentes vibrations et les caler (meubles, un bibelot qui chante etc..)


Certes, on peut bricoler pour réduire les vibrations, mais avec un gros grave (boomers 30 cm ou plus et caisson) le problème devient insoluble comme l'écrit 4AD. Et encore une fois c'est la qualité du local et son traitement acostique qui fera la différence.
Mais tout le monde n'écoute pas des "basses de compèt" :zen:

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9501
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 04 Jan 2019 21:00

syber a écrit:Quelle est la réalité sonore d'une guitare électrique ? Est-ce la réalité de ce qui sort d'un combo ampli/enceinte utilisé par un musicien qui joue dans le métro ? Est-ce la réalité du signal capté en sortie de micro de la guitare ? Est-ce la réalité du concert dans un stade où elle est branchée sur un mur d'enceintes ?
...
En revanche, la réalité d'un piano (ou d'une guitare acoustique ou d'un violon ou d'un basson) est intangible. Quelque soit le lieu et quelque soit l'interprète, ses dimensions, sa puissance sonore et son rayonnement existent en tant que tels.

Un violon, un piano, je sais comment ça sonne, comment cela rayonne et comment le son se déplace dans l'espace. Je vais au concert en écouter. Si je retrouve ces caractéristiques lors de la reproduction d'un enregistrement, je saurai apprécier la fidélité ou pas d'une chaine Hifi.

Une guitare électrique ou en Rhodes ça n'a pas de réalité autre que celle du type de HP sur lequel ils sont branchés dessus. Sans compter les effets ajoutés sur ce type d'instruments lors du mixage.


Alors, une guitare électrique, pour peu qu'on ne la "noie" pas avec une multitude d'effets conservera son "grain"; son caractère sonore propre et identifiable...même avec des micros de même technologie. L'ampli également, dans une moindre mesure il me semble (quoi que...)...

Je connais mal le Rhodes (juste "écouté").

Tu sais comment sonnent un violon, un piano en direct, mais déjà, suivant l'acoustique du lieu, ta distance par rapport à l'instrument, il y aura des différences non? Et je ne parle même pas du "toucher" de l'interprète, de ses intentions, de son interprétation (que tu ne connais pas et découvres...et qui ne seront pas forcément les mêmes le lendemain). Et je ne parle même pas des différentes marques, qui ne donnent pas le même son...
Et si tu les écoutes ailleurs que dans une (relativement) petite salle, ils seront amplifiés également... Ils ne sonneront donc probablement plus pareil...

Donc, à mon avis, il est difficile de parler d'intangible, d"immuable...

La configuration dans mon profil


rien, c'est rien, trois fois rien, c'est déjà quelque chose...
françois/ EAR
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 375
Inscription Forum: 03 Jan 2003 13:21
Localisation: Sud Ardèche
  • offline

Message » 05 Jan 2019 0:33

Très difficile... quasiment impossible. Chaque violon sonne différemment, chaque violoniste développe un spectre harmonique unique, sans parler des chanteurs, des pianos et des pianistes etc etc...
C'est pourquoi il faut rester dans un cadre théorique quand on parle de fidélité et bien se cantonner à la fidélité du signal source, pas la fidélité du réel que l'on ignore dans le cas de la prise de son.

Néanmoins, si le travail du preneur de son est correctement fait, en musique acoustique, avec le matériel dont on dispose aujourd'hui, l'habitude qu'ont nos oreilles d'entendre une source stéréophonique ( qui est tout sauf réelle... une bien belle distortion d'un rayonnement naturel omnidirectionnel ), alors l'illusion sur un beau système peut être très crédible. Mais jamais ce système ne montrera une forte altération du signal source... jamais.. si c'est le cas l'illusion n'aura pas lieu ou pas totalement lieu.

Ce signal source n'a aucunement besoin d'être musical pour évaluer la qualité d'une chaine de reproduction. Une voix parlée familière fait très bien l'affaire (mais d'ailleurs une voix parlée n'est elle pas musicale finalement ?? vaste débat philosophico-culturel ) mais limitera le test à une bande passante réduite ( surtout dans les graves, quoiqu'une voix parlée ne développe pas des masses les harmoniques supérieures ). Un grand orgue dans une église réverbérée, bien enregistré évidemment, qui sort tous ses jeux sera plus déterminant, sur la bande passante, la cohérence de la phase etc etc.. Un gros orchestre sur le sacre du printemps peut aussi faire l'affaire.

Votre extrait passe hyper bien sur mon LCD-2F, qui a dit qu'un casque ne fait pas de grave ?? hyper clean.. mais bien sur sans l'impact physique. Par contre niveau definition il va falloir se lever tôt pour faire aussi propre avec une paire d'enceinte dans une pièce. Mais rien ne me permet de dire que c'est juste en niveau, seule la mesure de mon casque me renseigne sur ce point, car j'ignore tout du mixage source. Sur un piano je saurai déjà plus me prononcer.

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5470
Inscription Forum: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 05 Jan 2019 11:08

françois/ EAR a écrit:
syber a écrit:Quelle est la réalité sonore d'une guitare électrique ? Est-ce la réalité de ce qui sort d'un combo ampli/enceinte utilisé par un musicien qui joue dans le métro ? Est-ce la réalité du signal capté en sortie de micro de la guitare ? Est-ce la réalité du concert dans un stade où elle est branchée sur un mur d'enceintes ?
...
En revanche, la réalité d'un piano (ou d'une guitare acoustique ou d'un violon ou d'un basson) est intangible. Quelque soit le lieu et quelque soit l'interprète, ses dimensions, sa puissance sonore et son rayonnement existent en tant que tels.

Un violon, un piano, je sais comment ça sonne, comment cela rayonne et comment le son se déplace dans l'espace. Je vais au concert en écouter. Si je retrouve ces caractéristiques lors de la reproduction d'un enregistrement, je saurai apprécier la fidélité ou pas d'une chaine Hifi.

Une guitare électrique ou en Rhodes ça n'a pas de réalité autre que celle du type de HP sur lequel ils sont branchés dessus. Sans compter les effets ajoutés sur ce type d'instruments lors du mixage.


Alors, une guitare électrique, pour peu qu'on ne la "noie" pas avec une multitude d'effets conservera son "grain"; son caractère sonore propre et identifiable...même avec des micros de même technologie. L'ampli également, dans une moindre mesure il me semble (quoi que...)...

Je connais mal le Rhodes (juste "écouté").

Tu sais comment sonnent un violon, un piano en direct, mais déjà, suivant l'acoustique du lieu, ta distance par rapport à l'instrument, il y aura des différences non? Et je ne parle même pas du "toucher" de l'interprète, de ses intentions, de son interprétation (que tu ne connais pas et découvres...et qui ne seront pas forcément les mêmes le lendemain). Et je ne parle même pas des différentes marques, qui ne donnent pas le même son...
Et si tu les écoutes ailleurs que dans une (relativement) petite salle, ils seront amplifiés également... Ils ne sonneront donc probablement plus pareil...

Donc, à mon avis, il est difficile de parler d'intangible, d"immuable...


Les instruments acoustiques ont une réalité physique, des dimensions, une caisse de résonance, une puissance acoustique qui leur est propre. Les instruments électriques n'ont pas de réalité sonore tant qu'ils ne sont pas branchés sur un HP.

Lorsque j'écoute un enregistrement d'instruments acoustiques, quelque soit l'interprète, quelque soit le lieu d'enregistrement, je peux me référer à ce que j'ai entendu au concert. Lorsque j'écoute un enregistrement d'instruments électriques, je n'ai aucune référence sonore à laquelle me raccrocher pour comparer ce que j'entends de l'enregistrement avec l'expérience live.

Il faut bien comprendre qu'à partir du moment où le multi piste est inventé et les instruments électroniques ou informatiques sont généralisés, les enregistrements n'ont plus de rapports avec la réalité. Le live (concert acoustique non amplifié) et l'enregistrement deviennent deux expériences d'écoute qui n'ont plus de liens ; ils sont totalement décorrélés. Erik Truffaz en disque et Erik Truffaz en concert sont deux choses complètement différentes. Je ne peux pas utiliser un enregistrement d'Erik Truffaz pour jauger de la fidélité de ma chaine HiFi car ses enregistrements ne sont pas naturels et sonnent de manière complètement différente de ce qu'il donne en concert. Comment dire si l'enregistrement que j'entends sur ma chaine est fidèle ? Fidèle à quoi ? La musique n'a pas de réalité physique. La scène sonore est construite à la console. Les instruments sont amplifiés et enregistrés séparément, les niveaux respectifs entre instruments sont décidés au mixage, etc... les seuls commentaires que je peux faire en écoutant un enregistrement d'Erik Truffaz, c'est j'aime/j'aime pas ou bien je préfère telle enceinte à telle autre enceinte. Mais je ne peux rien dire de la fidélité de la reproduction par rapport à ce qui est enregistré car j'ignore tout de ce qui est enregistré.

En revanche, Maurizio Pollini en CD et Maurizio Pollini en concert, il y a des rapprochements possibles. Un piano reste un piano.
syber
 
Messages: 11960
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 05 Jan 2019 11:33

cleriensis a écrit:Néanmoins, si le travail du preneur de son est correctement fait, en musique acoustique, avec le matériel dont on dispose aujourd'hui, l'habitude qu'ont nos oreilles d'entendre une source stéréophonique ( qui est tout sauf réelle... une bien belle distortion d'un rayonnement naturel omnidirectionnel ), alors l'illusion sur un beau système peut être très crédible. Mais jamais ce système ne montrera une forte altération du signal source... jamais.. si c'est le cas l'illusion n'aura pas lieu ou pas totalement lieu.

syber a écrit:Les instruments acoustiques ont une réalité physique, des dimensions, une caisse de résonance, une puissance acoustique qui leur est propre. Les instruments électriques n'ont pas de réalité sonore tant qu'ils ne sont pas branchés sur un HP.

Lorsque j'écoute un enregistrement d'instruments acoustiques, quelque soit l'interprète, quelque soit le lieu d'enregistrement, je peux me référer à ce que j'ai entendu au concert. Lorsque j'écoute un enregistrement d'instruments électriques, je n'ai aucune référence sonore à laquelle me raccrocher pour comparer ce que j'entends de l'enregistrement avec l'expérience live.

.. les seuls commentaires que je peux faire en écoutant un enregistrement d'Erik Truffaz, c'est j'aime/j'aime pas ou bien je préfère telle enceinte à telle autre enceinte. Mais je ne peux rien dire de la fidélité de la reproduction par rapport à ce qui est enregistré car j'ignore tout de ce qui est enregistré.

En revanche, Maurizio Pollini en CD et Maurizio Pollini en concert, il y a des rapprochements possibles. Un piano reste un piano.


+ 2 :wink:

La supériorité des enregistrements acoustiques sur les enregistrements mixés est indéniable pour juger une chaine HiFi

Pour les forumeurs qui n'apprécient pas les Musiques acoustiques, classiques ils peuvent utiliser des bruits, ou voix connues...

Mais même pour juger du grave extrême un grand orgue sera plus performant qu'une guitarre basse.

https://www.youtube.com/watch?v=URJqvkBqFtU

https://www.youtube.com/watch?v=URJqvkBqFtU
Dernière édition par Igor Kirkwood le 05 Jan 2019 12:14, édité 12 fois.

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9501
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 05 Jan 2019 11:35

Lorsque j'écoute un enregistrement d'instruments acoustiques, quelque soit l'interprète, quelque soit le lieu d'enregistrement, je peux me référer à ce que j'ai entendu au concert. Lorsque j'écoute un enregistrement d'instruments électriques, je n'ai aucune référence sonore à laquelle me raccrocher pour comparer ce que j'entends de l'enregistrement avec l'expérience live.


oui, mais parce que tu assistes d'avantage aux concerts acoustiques que electro. Un as de la musique electro saura reconnaitre à coup sûr un rhodes d'un orgue hammond et même le type de cabine leslie utilisée avec l'orgue hammond ( si si j'ai un pote qui peut... ) . De même qu'un ampli Marshall ne sonne pas comme un Hugues et Ketner, c'est assez facilement discernable. Le son de Jimmy Hendricks n'est pas celui de Brian May et ça n'importe quel guitariste te le repèrera à l'oreille (même sur une note isolée, donc sans parler du phrasé bien évidemment). Les synthés ou les amplis sont fabriqués selon des processus fixes et donc identifiable par l'initié, sinon aucune marque ne pourrait exister face à une autre. Mais tout ceci dans les deux cas ( acoustique vs electro ) est trop imprécis pour juger de manière totalement fiable si le système est fidèle ou pas. Sans compter l'étape de la prise de son que l'on ignore.. prendre une guitare electrique en DI ou en face du HP c'est pas pareil, de même que prendre un piano à 3 mètres en ORTF ou en AB sous le couvercle..

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5470
Inscription Forum: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 05 Jan 2019 11:54

@ Syber : Un peu extrémiste comme point de vue... On peut vouloir reproduire chez soit les sensations d'un live amplifié et si l'on y parvient, on a une chaîne 'hautement fidèle'... à un mirage.

Tu prends ton installation calibrée pour les enregistrements acoustiques 2 micros, amha, elle pourra être mise en défaut sur la musique amplifiée...

La configuration dans mon profil


Hi-fi : nas Qnap TS221, Transporter, Classé 2200i, Vivid Audio B1, Rel G2
HC : Pana EZ950, Vivid, Scandyna Minipod & Cinepod, Pana UBD820, Yamaha Rxa 1040
Avatar de l’utilisateur
JG Naum
Staffs Œuvres & Multimédia
Staffs Œuvres & Multimédia
 
Messages: 6993
Inscription Forum: 12 Mar 2005 20:08
Localisation: Paris
  • offline

Message » 05 Jan 2019 12:13

en tout cas, il me semble indispensable pour qui veut faire évoluer sa chaîne vers plus de fidélité, d'aller souvent aux concerts acoustiques
On voit souvent des gens vouloir chez eux un médium "doux", "charnel", pas agressif ect...
la fréquentation des concerts acoustiques permet par ex.de se rendre compte de ce qu est un medium juste...
rha61
 
Messages: 2050
Inscription Forum: 11 Mar 2003 0:34
Localisation: Paris
  • offline

Message » 05 Jan 2019 12:43

cleriensis a écrit:
Lorsque j'écoute un enregistrement d'instruments acoustiques, quelque soit l'interprète, quelque soit le lieu d'enregistrement, je peux me référer à ce que j'ai entendu au concert. Lorsque j'écoute un enregistrement d'instruments électriques, je n'ai aucune référence sonore à laquelle me raccrocher pour comparer ce que j'entends de l'enregistrement avec l'expérience live.


oui, mais parce que tu assistes d'avantage aux concerts acoustiques que electro. Un as de la musique electro saura reconnaitre à coup sûr un rhodes d'un orgue hammond et même le type de cabine leslie utilisée avec l'orgue hammond ( si si j'ai un pote qui peut... ) . De même qu'un ampli Marshall ne sonne pas comme un Hugues et Ketner, c'est assez facilement discernable. Le son de Jimmy Hendricks n'est pas celui de Brian May et ça n'importe quel guitariste te le repèrera à l'oreille (même sur une note isolée, donc sans parler du phrasé bien évidemment). Les synthés ou les amplis sont fabriqués selon des processus fixes et donc identifiable par l'initié, sinon aucune marque ne pourrait exister face à une autre. Mais tout ceci dans les deux cas ( acoustique vs electro ) est trop imprécis pour juger de manière totalement fiable si le système est fidèle ou pas. Sans compter l'étape de la prise de son que l'on ignore.. prendre une guitare electrique en DI ou en face du HP c'est pas pareil, de même que prendre un piano à 3 mètres en ORTF ou en AB sous le couvercle..


De la même manière que j'ai écouté avant hier Clara Haski dans les Kinderszenen sur l'autoradio de ma voiture avec les bruits de l'autoroute et il ne fait pas grand doute que l'on reconnait bien le jeu de Clara Haskil même dans ces conditions d'écoute très mauvaises. Et il en sera, très certainement, de même pour Jimmy Hendrix ou la Callas ou Erik Truffaz.

La question est celle de la fidélité. Fidélité à quoi ? Dans un cas Clara Haskil joue sur un instrument acoustique qui a une réalité physique, un volume physique, une puissance sonore déterminée par sa caisse de résonance, une interaction avec le lieu du concert ou d'enregistrement. Dans l'autre cas, le son de la guitare électrique n'existe pas sans son ampli et sans les HP branchés dessus. Dans un cas j'écoute un piano, dans l'autre cas, j'écoute un HP. En écoutant le premier enregistrement, je peux me référer au réel. En écoutant le second instrument, je ne peux pas me référer au réel : l'expérience du Live et de l'enregistrement sont deux choses différentes.
syber
 
Messages: 11960
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 05 Jan 2019 16:52

Dans l'autre cas, le son de la guitare électrique n'existe pas sans son ampli et sans les HP branchés dessus. Dans un cas j'écoute un piano, dans l'autre cas, j'écoute un HP.


je te suis pas bien... la guitare électrique est un tout.. table, micro, cordes, ampli.. chaque élément apporte une couleur. Le son de la guitare électrique est une onde sonore, une source émissive tout comme un piano, certes avec des caractéristiques fort différentes.. mais je ne suis pas bien ton raisonnement. Réduire une guitare électrique à un HP et du coup considérer qu'il n'y a pas de référentiel mémoriel auditif.. je comprends pas bien.. sauf qu'il est vrai que souvent en concert rock on entend le son en facade, donc pas issu directement de l'ampli de la guitare ! c'est sans doute ça que tu veux dire, et là dessus t'as pas tord ;). C'est con d'ailleurs, il faut aller dans les petites salles ou il n'y a pas de reprise en facade.. avec batterie sans sonorisation ! là c'est top.. mais rare.

Bon je me fais l'avocat du diable, je suis bien plus sensible à un piano pour juger un système qu'à une guitare électrique, mais je ne doute pas qu'un féru de rock qui va souvent au concert préfèrera la guitare pour tester sa chaine... le référent fidèle sera pour le moins aléatoire.

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5470
Inscription Forum: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message