Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 26 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

COMMENT TROUVER ET INTERPRETER LES INFOS TECHNIQUES AUDIOS

Message » 01 Nov 2018 14:12

Pio2001 a écrit:D'ailleurs, le principe même va à l'encontre de la haute fidélité. Pourquoi compenserait-on la sensibilité de l'oreille à un certain volume sonore et pas à un autre ?
Si on met un loudness pour écouter à 40 dB au lieu de 70, pourquoi ne met-on pas un "anti-loudness" pour écouter à 100 dB ?
Tout simplement parce que c'est une coloration indésirable dans tous les cas.


Ca existe, ça s'appelle un loudness adaptatif. On cale un niveau de référence sur lequel il n'y a pas de correction et lorsque l'on fait varier le volume, le loudness s'adapte.
Il y en a un sur Jriver mais je ne l'ai jamais essayé. Par contre, il faut trouver le bon niveau pour chaque morceau. Il me semble qu'Igor note sur ses CD le niveau pour l'écoute.
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5352
Inscription: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse

Annonce

Message par Google » 01 Nov 2018 14:12

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 01 Nov 2018 14:19

Pio2001 a écrit:


Merci. Je l'avais zappé parce qu'il y a le nom d'un appareil dans le titre. Je ne lis jamais les sujets consacrés à un appareil que je ne possède pas et auquel je ne prévois pas de m'intéresser 8)


Je te comprends, il y a tellement de choses à lire déjà!
Ceci étant, malgré les recommandations de Jean-Marc, qui se heurtent aux gouts esthétiques de ma compagne concernant le DEQ2496, peut être devrai-je me diriger vers une solution plus discrète et pas trop chère, c'est à dire un miniDSP, pour l'égalisation. C'est surtout à cette fin que j'ai ouvert le fil biamp, connaitre les solution, et selon mon choix (Qui n'est donc pas guidé que par la raison, désolé Jean-Marc), j'aurai certainement besoin de tes conseils éclairés. Mais cela pourra se faire sur mon fil "mesures REW", il faut d'ailleurs que je mesure mes nouvelles enceintes pour avancer. J'espère ce week end!
Bigga69
 
Messages: 531
Inscription: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline

Message » 01 Nov 2018 14:20

JIM a écrit:En numérique, c'est plutôt la précision du calcul qui est à vérifier, le calcul doit se faire en 32 bits voir 64 bits.
Si on règle le volume en numérique, ça suppose qu'il y a un DAC qui attaque directement les blocs de puissances.
Dans cette condition, il faut viser un DAC avec une dynamique de 110-120dB.

Sur un préampli comme sur un DAC, il est important d'utiliser la plage dynamique maximale.
La dynamique ne peut être que réduite après la source, il est donc important de partir par le meilleur capital.


Les DACs des BSS 366 et DCX (c'est un AKM 4393 de tête) sont en 24 bits, mais sais tu s'ils proposent 110 à 120dB de dynamique ?

Sur mon BSS, à bas niveau, je ne perçois aucune dégradation, mais toute la chaine des gains est calée pour mon niveau SPL de référence, le régime normal de croisière ou les entrées du fitres actifs sont au meilleurs niveaux pour optimiser le quantize.

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4807
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 01 Nov 2018 14:45

JIM a écrit:En numérique, c'est plutôt la précision du calcul qui est à vérifier, le calcul doit se faire en 32 bits voir 64 bits.
Si on règle le volume en numérique, ça suppose qu'il y a un DAC qui attaque directement les blocs de puissances.
Dans cette condition, il faut viser un DAC avec une dynamique de 110-120dB.

En analogique, la difficulté sera de conserver un bon appairage entre les 2 canaux qui joue énormément sur la stéréo.
La précision d'un potentiomètre et la disparité entre pistes est médiocre.
Les meilleures performances sont atteintes avec des réseaux de résistances commutés mais ça revient très cher, c'est plutôt réservé au hdg.

La plupart des intégrés utilisent des circuits spécialisés qu'il faut plus ou moins la même chose mais miniaturisé.
Les performances sont légèrement moins bonnes en S/N mais ça évite les disparités des potentiomètres.
Bien sûr, il y a plein d'autres solution ou des mixs de solutions.

Sur un préampli comme sur un DAC, il est important d'utiliser la plage dynamique maximale.
La dynamique ne peut être que réduite après la source, il est donc important de partir par le meilleur capital.


Merci.
Cette problématique de volume numérique avait été abordée sur un fil consacré à un FDA, et c'est effectivement assez complexe dans le sens où on a pas toujours les détails de la gestion par les électroniques en numérique. Apparemment, à partir de 24, certains disaient que c'était suffisant pour ne pas poser de problème de bruit.
Mais tu nous renseigne sur la dynamique à joindre à cela, qui doit être haute, et c'est très intéressant car un choix minutieux du DAC est primordial dans ce cas. Ceci dit, je crois que beaucoup de DAC actuels sont à ce niveau de dynamique ou supérieur, n'est-ce pas?
Dans le cadre d'une gestion du volume en analogique, tu penses donc, qu'à moins d'être fortuné (Hélas ce n'est pas mon cas), une solution intégrée est préférable actuellement, c'est bien ça?
Bigga69
 
Messages: 531
Inscription: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline

Message » 01 Nov 2018 14:50

indien29 a écrit:
JIM a écrit:En numérique, c'est plutôt la précision du calcul qui est à vérifier, le calcul doit se faire en 32 bits voir 64 bits.
Si on règle le volume en numérique, ça suppose qu'il y a un DAC qui attaque directement les blocs de puissances.
Dans cette condition, il faut viser un DAC avec une dynamique de 110-120dB.

Sur un préampli comme sur un DAC, il est important d'utiliser la plage dynamique maximale.
La dynamique ne peut être que réduite après la source, il est donc important de partir par le meilleur capital.


Les DACs des BSS 366 et DCX (c'est un AKM 4393 de tête) sont en 24 bits, mais sais tu s'ils proposent 110 à 120dB de dynamique ?

Sur mon BSS, à bas niveau, je ne perçois aucune dégradation, mais toute la chaine des gains est calée pour mon niveau SPL de référence, le régime normal de croisière ou les entrées du fitres actifs sont au meilleurs niveaux pour optimiser le quantize.


J'ai peur de la réponse, qui pourrait bien compliquer l'affaire...
Sinon, je n'arrive pas à bien comprendre le concept de "quantize". Qu'est ce que c'est exactement?
Bigga69
 
Messages: 531
Inscription: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline

Message » 01 Nov 2018 19:07

Il ne faut pas confondre les 24 bits des DAC en sortie et les calculs réalisés en interne en 32/64bits.
Un dcx a un DSP de 32 bits, je pense que c'est idem sur un BSS.

Un Trinnov ou un soft comme Jriver travaillent en 64 bits.

D'ailleurs, rare sont les DAC (convertisseurs numérique/analogique) dont la dynamique dépasse réellement 20 bits, ce qui donne 120dB.
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5352
Inscription: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse

Message » 01 Nov 2018 19:20

Ah ben non, j'avais tort d'avoir peur!
Merci de tes éclairages, car c'est vraiment trompeur tout ça.
Donc nombre de bits sur lesquels travaille le DSP d'un côté, et dynamique de sortie des DAC de l'autre.
Concernant le nombre de bits en sortie d'un DAC et la dynamique, la corrélation respecte un logique de calcul, ou est-ce dépendant de choix du constructeur?
Bigga69
 
Messages: 531
Inscription: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline

Message » 01 Nov 2018 19:34

La dynamique théorique, c'est 20 log 2^nb bits.
Malgré les 24 bits de quasi tout les dac aujourd'hui, le bruit fait que les 3/4 premiers bits sont noyés dans le bruit.
Désolé, c'est vulgarisé.

Avec les puces ESS, ils arrivent à gagner un peu en mettant plusieurs sorties en parallèle, ça permet de diminuer le bruit de 3dB à chaque doublement. 2 Dac en //, 3dB de gagné. On passe à 4 pour gagner encore 3dB puis à 8 pour 3dB de plus.
Avec une puce à 8 sorties, on gagne 9db !
http://www.esstech.com/index.php/en/products/dac/
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5352
Inscription: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse

Message » 01 Nov 2018 19:41

Merci, et ne t'excuse pas, la vulgarisation c'est bien mieux pour mon cerveau!
je comprends maintenant mieux l'intérêt des DAC avec plusieurs puces, dont chacune a plusieurs sorties.
Bigga69
 
Messages: 531
Inscription: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline

Message » 03 Nov 2018 17:37

Pour reprendre un peu les caractéristiques à prendre en compte sur un ampli de puissance, j'ai repéré ce modèle de la marque RAM (ça fera plaisir à Indien29...):

Le modèle Zetta Z210: puissance 2x400W en 4ohms
Caractéristiques constructeur:
• Frequency Response (power bandwidth ±0.25dB): 20Hz-20kHz
• Phase Response (@1W 20Hz-20kHz): ±15deg
• Total Harmonic Distortion (20Hz-20kHz): <0.05%
• Intermodulation Distortion (SMPTE): <0.05%
• Damping Factor (20Hz-500Hz @8ohm): >500
• Crosstalk (20Hz-1kHz): >75dB
• Voltage Gain: 35 dB
• Sensitivity: Z210: 0.8V
• Signal to noise ratio: Z210: 101dBA
• Required AC Mains (230V AC Mains @4ohm1/8r.p.): Z210: 3.5A
• Dimensions (WxHxD): 483×88.9×254 mm – 19×3.5×10 inches
• Weight (Net): Z210/Z215: 5kg – 11lb
• Protections: Soft-start, Turn-on Turn-off transients, Muting at turn-on, Over-heating, DC, RF, Short-circuit, Open or mismatched loads, Overloaded power supply,ICL™, PMS™, SSP™

Par rapport à ce que disait Jim sur un post précédent, là déjà on a plus d'éléments que sur mes exemples précédents. La THD, en particulier, est précisée sur toute la bande de fréquences, et qui semble d'ailleurs très bonne.
Comment interpréter en revanche la distorsion d'intermodulation? Le crosstalk? Le Damping factor?
Bigga69
 
Messages: 531
Inscription: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline

Message » 03 Nov 2018 20:08

C’est du matériel serieux, reste à définir le reste des composants en amont.

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4807
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 04 Nov 2018 1:40

Le modèle Zetta Z210: puissance 2x400W en 4ohms
Plus que suffisant. Chez moi on avait écouté les Neumann de 50 Watts. Ca saturait un peu avec le son à fond, me semble-t-il.
Puis sur la batterie, les Dynaudio (4 ohms) étaient sur l'ampli Arcam, 120 Watts / 4 ohms. C'était trop fort pour écouter à 2 mètres.

• Frequency Response (power bandwidth ±0.25dB): 20Hz-20kHz
Ca ne nous donne aucune info utile

• Phase Response (@1W 20Hz-20kHz): ±15deg
Pareil, on ne peut rien en déduire

• Total Harmonic Distortion (20Hz-20kHz): <0.05%
Parfait, c'est en-dessous de 0.1 %

• Intermodulation Distortion (SMPTE): <0.05%
Parfait, c'est en-dessous de 0.1 %

• Damping Factor (20Hz-500Hz @8ohm): >500
Enorme. C'est parfait, c'est au-dessus de 100.

• Crosstalk (20Hz-1kHz): >75dB
Tiens, c'est pas beaucoup ça. Et apparemment, ce serait pire entre 1 kHz et 20 kHz.
Bah, de toutes façons, ça n'a pas d'importance.

• Voltage Gain: 35 dB
Je ne sais pas si c'est beaucoup ou pas.

• Sensitivity: Z210: 0.8V
Normal.

• Signal to noise ratio: Z210: 101dBA
Excellent. Mieux qu'un CD 16 bits.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 7099
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 04 Nov 2018 2:00

2 x 400W sous 4 ohms c’est effectivement beaucoup pour moi, mais c’est le plus petit de chez Ram audio, et je voulais prendre un exemple à base d’un ampli qui semble bien réalisé.
Tu penses que cette puissance trop importante est un problème dans des configurations comme les nôtres?
Bigga69
 
Messages: 531
Inscription: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline

Message » 04 Nov 2018 12:16

Non,
L'amplification n'ai jamais trop importante, ce RAM serait un bon choix

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4807
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 04 Nov 2018 12:19

Bonjour,

c'est bien, mais pour moi, il manque quelque chose d'important
la disto d'intermodulation est indiquée à 0,1 %
oui, mais mesuré à quelle puissance ?
ayant fait pas mal de mesures d'IMD, j'ai constaté sur plusieurs appareils de la THD bonne jusqu'à 99 % de la P max, mais de l'IMD bonne à petite puissance, très moyenne à mi-puissance et désastreuse aux 3/4 de la puissance, jusqu'à 10 % de disto à 99% de la P max
et la particularité des IMD est que ça ajoute plein de fréquences non harmoniques inexistantes au départ
et évidemment que ça colore

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 4278
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline


Retourner vers Discussions Générales