Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Continuez-vous à acheter des CD ?

Message » 03 Jan 2019 19:27

Me concernant, j'ai rippé mes cds il y a 3 ans environ (je pense 300-400, j'en ai profité pour faire du tri).
J'ai gardé dans l'appart ceux auxquels je tiens le plus, mais ils sont rangés dans un carton :mdr:

Le passage à la démat était au départ une question pratique, je devais gagner de la place dans l'appart.

Pour des raisons financières et par principe (je préfère "posséder" les albums plutôt que "louer" un service d'écoute, cf la remarque de "Vynz100"), je n'ai pas d'abonnement. J'ai bien assez d'albums à écouter comme ça, et de temps en temps j'achète, soit en démat, soit en cd si moins cher (et je rippe...). J'habite en Suisse, et du coup il y a un avantage légal par rapport à la France, c'est que les copies sont autorisées dans la famille et même entre amis.

L'avantage d'avoir tout passé les cds en démat, c'est qu'il m'est facile d'en copier sur mon baladeur (un Fiio). Il y a juste mon autoradio qui ne lit pas les flacs, je dois les passer en mp3.

Pour écouter la musique, j'ai 2 configs (salon et cuisine), avec un pc (netbook et laptop) et JRiver comme lecteur (discothèque sur disque usb local) + télécommande IR.
ssebs
 
Messages: 522
Inscription: 23 Nov 2014 22:30
  • offline

Annonce

Message par Google » 03 Jan 2019 19:27

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 03 Jan 2019 23:08

Il m'arrive d'acheter des CD, oui. J'en ai acheté trois en décembre. Mais je les rippe sans les écouter directement dans un lecteur de CD.

Par ordre de priorité, je cherche à
-Acheter le CD directement à l'artiste
-Acheter le CD directement au label qui l'a produit
-Acheter le CD à un vendeur sur Discogs.com

Si le CD n'est pas disponible ou n'existe pas,
-Acheter le fichier numérique sur Bandcamp
-Acheter le fichier numérique sur une autre plate-forme.

Je rejoins les intervenants précédents sur le fait de ne pas dépendre d'un abonnement qui peut cesser à tout moment, changer de prix ou de conditions d'utilisation, et d'être propriétaire de ma discothèque.
Je rejoins aussi Indien29 sur les vidéos de concerts, en Blu-ray ou DVD.

Enfin, j'écoute beaucoup de choses sur Youtube. C'est devenu ma principale source de découvertes. Parfois j'enregistre l'audio des vidéos Youtube, quand ce n'est pas disponible ailleurs (exemple : concert enregistré par Radio-France) ou disponible à un prix exorbitant (disques rares).

Je ne trouve pas le prix des CD excessif. C'est le prix d'un repas au restaurant. A peine plus que le prix d'une place de cinéma.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 6959
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 04 Jan 2019 10:29

Bonjour,

Actuellement, ma discothèque CD, débutée en décembre 1983, compte environ 4500/4600 CD -je n'ai pas mis à jour ma base de données ces dernières semaines-, et je continue à en acheter entre 150 et 300 chaque année, essentiellement des coffrets de musique classique que l'on ne trouve pas toujours en streaming. J'écoute de 5 à 7 CD chaque jour, et plus pendant mes congés.
Le prix des CD a énormément baissé depuis l'apparition de ce support : 135 francs en 1983, parfois moins de 2€/pièce dans des coffrets prestigieux de musique classique désormais... je les achète assez régulièrement en Allemagne, où les disquaires sont encore assez bien implantés et où l'on trouve un choix plus vaste à des prix moins élevés.
Diablotin67
 
Messages: 3
Inscription: 02 Mar 2015 18:07
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 04 Jan 2019 15:29

Je trouve ça assez intéressant le retour des habitudes de chacun.

Concernant la bibliothèque CD physique, il y a certainement un effet générationnel (sans conotation péjorative hein...), car j'ai l'impression qu'il faut avoir "commencé" un jour (= avant l'ère Spotify & co.) à collectionner pour avoir envie de continuer aujourd'hui à le faire. Il en est de même pour le vinyle: les "jeunes" qui en achètent font une sorte de retour aux sources en essayant de répliquer les habitudes des générations précédentes. Pourtant, quelle que soit la génération, on arrive assez vite à une collection quasi-complètement dématérialisée. On range relativement vite le CD/Vinyle dans un carton ou au fond d'une bibliothèque en dehors de quelques favoris.

Pour ma part, je fais beaucoup de découvertes par Spotify et maintenant Qobuz (dont j'aime bien les mini-articles et les mini-biographies, ainsi que les suggestions). Mon ensemble HiFi est quasi-complètement dématérialisé (je ne compte pas mon lecteur Blu-ray dedans...). Donc si j'açhète un CD, je le dématérialise. Et c'est là que j'ai l'impression d'être schizophrène, à me demander pourquoi j'achète ce support si je peux l'obtenir directement dématérialisé (livret numérique et cover inclus).

Mon raisonnement personnel serait:
1) Un retour aux sources musicales, à mieux palper l'histoire de chaque oeuvre.
2) Une diminution de la dépendance au tout-numérique. Entre Qobuz, Netflix, et autres abonnements, on est piégé par l'attrait de la facilité. Et un support physique est une protection supplémentaire à une rupture de service, d'évolution de formats ou de perte de données.
3) Un achat plus "éthique" ? J'ai l'impression de mieux "aider" l'artiste en achetant physiquement son disque. Les achats numériques sont-ils d'ailleurs comptabilisés pour les récompenses de type disque d'or etc... ? Intuitivement, pour la musique classique, je m'oriente plus facilement vers un support uniquement dématérialisé.

Reste que, à se valoir d'une collection de ce type, faut-il malgré tout acquérir en plus un lecteur CD HiFi/Vinyle ? D'un point de vue qualitatif, je ne suis pas convaincu, car il faudrait débourser bien plus qu'un lecteur réseau d'entrée de gamme comme le mien pour atteindre la même qualité sonore avec une platine. Pourtant, je trouve ça paradoxal d'avoir une discothèque dans un salon sans lecteur à côté...
zoxygen
 
Messages: 112
Inscription: 24 Jan 2006 1:51
Localisation: Lille

Message » 04 Jan 2019 15:36

Toujours en train d'acheter mes disques, aucune dématérialisation de prévue.

Déjà parce que j'aime bien être propriétaire de l'objet.
Deuxièmement parce que pour trouver de la musique en 5.1, le plus simple et le plus courant, ça reste encore le sacd (ou le dvd/br), surtout que ça continue à sortir.

Je regrette la disparition des disquaires, parce que je trouve nettement plus simple de parcourir des rayons de boitiers physiques que des pages et des pages de vignettes sur internet!

La configuration dans mon profil


Membre de l'association pour l'hégémonie du Sacd multicanal
Et sinon, (re)venez visiter le site passionnant des passionnés de la marque d'enceintes Cabasse :
Le forum Cabasse : https://www.forumcabasse.net
Avatar de l’utilisateur
domin
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 4878
Inscription: 11 Oct 2002 10:20
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 04 Jan 2019 15:52

Je suis un "presque vieux" même si je reconnais la facilité d'utilisation du dématérialisé, il me faut du visuel, du palpable...c'est peut être une question de génération, mais c'est probablement plus un goût personnel... J'ai commencé ma collection en 1984, si je n'avais pas fait "d'épuration", j'en aurai probablement 2500/3000 à l'heure actuelle. Ayant une nouvelle platine CD, je n'en avais plus depuis plus d'un an, sauf un Blu Ray bruyant, (c'est ce qui m'a décidé à revenir à une vraie platine) je vais me remettre à en racheter !

ilsagno
ilsagno
 
Messages: 2432
Inscription: 30 Nov 2010 18:30
Localisation: En face des iles d'Or
  • offline

Message » 04 Jan 2019 17:11

Bonjour et meilleurs voeux !! :D

oui j'achète encore des CD, quand on a un lecteur comme le Metronome Technologie CD8S autant l'utiliser..... :siffle:
d'autre part la démat", les ordis et tout ça me donnent la gerbe. :lol: :lol: :lol:
Nan mais j'aime pas, c'est tout.
C'est pratique mais j'aime pas. Et ils m'ont donné trop de soucis fin 2018 pour que je me réconcilie avec eux.
:grr:

Comme déjà dit plus haut : le CD c'est palpable. De plus le disque est souvent accompagné d'un livret, pour être renseigné sur l'auteur, les musiciens, la musique qu'on écoute. Chose qui n'existe pas dans la démat' (enfin, je crois).
Christian85
 
Messages: 522
Inscription: 20 Mai 2018 14:57
  • offline

Message » 04 Jan 2019 17:33

Nb: si l'éditeur est 'sérieux', avec un album démat, le livret est livré en pdf.
Le tour de force marketing qui a été fait avec la jeune génération, c'est de faire croire que d'office dématérialisé=abonnement…
ssebs
 
Messages: 522
Inscription: 23 Nov 2014 22:30
  • offline

Message » 04 Jan 2019 19:12

Je préfère acheter des CDs et les écouter du début à la fin, cela m’évite de picorer seulement dans les morceaux qui me plaisent, cela permet de mieux découvrir l’oeuvre de l’artiste... :wink:

La configuration dans mon profil


Samsung 65KU6300 - Yamaha RX-V1900 - Panasonic UB-9000 - JBL LC2 - Logitech Harmony 885 - Parasound P5 - Rotel RB-1552 Mk2 - Consonance CDP 5.0 - Davis Matisse - Kef Reference 203/1 Mk2 - PC NUC 1.7Gz - iPad Air2 - NAS D-Link DNS-323 - SVS PB12-NSD
LeBarr
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 830
Inscription: 04 Nov 2007 16:36
Localisation: Andenne - Belgique
  • offline

Message » 04 Jan 2019 19:29

Pour moi de moins en moins d'achat de cd et j’avoue savourer de plus en plus la demat après il est vrai que j’emets des doutes sur les qualités de mon marantz cd 6005 peut être qu’une montée en gamme de ce côté me ferait changer ma consommation musicale ??.
corail 86
 
Messages: 635
Inscription: 18 Nov 2013 20:15
Localisation: Chatellerault 86
  • offline

Message » 04 Jan 2019 19:46

Bonjour,

Plus aucun CD acheté depuis au moins 4 ou 5 ans.

Je suis d'une génération vinyle ( né en 69), ce qui ne m'a jamais empéché de faire cohabiter les deux supports à la maison depuis plus de 30 ans.
Achat quasi exclusif de vinyles de 1985 à 1990 ... puis achat quasi exclusif de CD de 1990 à 2014. Je dois avoir pas loin de 1000 CD et environ 250 vinyles.

Et puis est arrivée la musique en ligne. Abonnement Apple Music ( peut-être pas le plus audiophile, mais le service qui propose le plus beau catalogue dans mes goûts musicaux)

Plus de 80 % de mes écoutes ( minimum 3 à 4 heures par jour) se font via ce service, même quand je possède l'album en CD.

Par contre, quand un album m'hypnotise, je l'achète dorénavant en vinyle ... pour posséder l'objet, et pour laisser des ronds aux musiciens en l'achetant majoritairement via leur site ou leur Label ..... et puis parce que j'adore la sonorité vinyle :mdr:

Donc pour répondre à la question ... Plus d'achat de CD
lolo05
 
Messages: 143
Inscription: 01 Avr 2017 9:41
Localisation: Dijon
  • offline

Message » 04 Jan 2019 22:04

Je n'achète que des CD et SA-CD.

Les raisons principales sont l'habitude et le fait que je possède déjà le matériel de lecture.

Je n'éprouve aucun besoin de passer à un mode de consommation de la musique (et de la vidéo) différent de l'usage de disques optiques. Je n'ai pas non plus l'envie de dépenser de l'argent pour acheter du matériel nouveau pour le faire cohabiter avec l'ancien, voire pour supprimer l'ancien, alors que ce dernier fonctionne impeccablement. Ce serait du gâchis de ne pas employer du matériel en bon état de fonctionnement alors que la quantité de disques produits qui peuvent être lus sur la platine CD/SA-CD est considérable.

Je pense aussi que j'ai un certain attachement, pour ne pas dire une certaine fascination, pour les supports physiques, notamment optiques. Dans le domaine vidéo, j'ai d'ailleurs très récemment acheté un certain nombre de lecteurs de Laserdiscs et je me suis monté un petite collection de disques de ce type avec grand plaisir. J'ai beaucoup de respect pour la qualité que nos prédécesseurs ont pu atteindre avec des techniques moins avancés que de nos jours. D'ailleurs, pour revenir au son, beaucoup d'anciens albums de musique distribués encore aujourd'hui ont une qualité sonore excellente et même parfois meilleure que bon nombre de remastérisations des dits albums. C'est l'illustration que, parfois, la manière dont on se sert de ses outils a plus d'importance que la qualité de ces outils. Il semble que les producteurs de musique d'il y a quelques décennies avaient plus de respect pour la musique qu'ils distribuaient que beaucoup de producteurs d'aujourd'hui qui vendent des disques vraiment mal fichus sur le plan de la qualité ou de la fidélité sonore. Le dernier album de Mylène Farmer, par exemple, est décevant sur le plan technique.

Je ne rechigne pas à découvrir des nouveautés, mais j'use pour cela de la radio et de l'Internet (notamment Youtube). Dès que je trouve quelque chose qui m'intéresse, je cherche à l'acheter en disque.

Le disque optique pressé a l'avantage d'être un support durable, que l'on peut posséder. A l'inverse un accès en lecture à un serveur distant ou une mémoire quelconque contenant un fichier audio sont volatiles : on peut en être privé par la volonté d'un tiers qui en refuserait l'accès, un accident ou une fausse manœuvre. Combien de choses ai-je déjà perdu sur des disques durs sur lesquels, pour des raisons diverses, je n'ai plus accès. Les disques optiques, je les ai, et l'information est physiquement contenue dans la couche réflexive. Le seul risque de perdre le contenu est, pour le moment, de perdre le support ou de le détruire, ce qui est tout de même plus rare que de perdre une clef USB, de formater un disque dur sans avoir tout sauvegarder ou d'effacer par mégarde un fichier informatique. Et personne ne peut me priver de l'usage de mes disques.

J'ajoute un dernier point. Bien que je ne sois pas équipé pour lire les vinyles, je sais qu'un certain nombre d'albums (beaucoup d'albums mineurs certes, mais aussi, notamment dans l'ancien bloc de l'Est, des curiosités ou des albums dignes d'intérêt) n'ont, à ma connaissance, jamais été réédités sur un autre support. Sont-ils disponibles sur l'Internet ? Peut-être. De même, il existe en Laserdisc des œuvres qui n'ont jamais été distribuées sur un autre support vidéo. Et bien, c'est pareil pour certains albums de musique qu'on ne peut trouver que sur CD. Ce que je veux dire par là, c'est que la seule façon, encore aujourd'hui, de jouir de certaines production audiovisuelles, c'est d'en disposer sur un support déterminé, car l'offre et la mémoire de la musique en ligne ne sont pas encore exhaustives.

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10263
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 05 Jan 2019 0:30

Intéressant sujet !

Je comprends que les " jeunes " ( = moins de 30 ans ? ) n'achètent plus de cd car ils vivent depuis longtemps dans l'univers dématérialisé . ...
Mais moi qui suis un ancien ( 62 prunes :o ) n'en ai jamais acheté autant , les prix sur amazon étant devenus très bas , tant à l'unité qu'en coffret , en neuf ou occasion . Les aubaines abondent .
Il y a aussi un grand plaisir à ranger ses disques sur des étagères et mon classement A à Z par compositeur permet de retrouver très vite un cd .

Je ne vois pas l'intérêt de numériser ma discothèque de plusieurs milliers de cd , sans parler des 33T . Et ce serait un énorme chantier ...
Il faut dire que j'ai toujours eu des lecteurs cd de haute qualité , avec les cables secteur et modulation ad hoc .
A noter que les sacd apportent un léger plus en finesse , pas toujours décisif mais appréciable .

Les vinyles : j'écoute mes disques achetés dans les années 70 .
J 'ai acheté quelques 33 T neufs proposés actuellement un peu partout , en général mastérisés numériquement : pas concluant ! La version cd était meilleure !

Qobuz : je pourrais essayer , à condition qu'il y ait zéro bug informatique ...
Pour l'instant , il n'y a qu'un endroit où je dématérialise et c'est dans ma voiture : je glisse un cd et en quelques minutes il est gravé et archivé sur le disque dur de ma berline . Capacité : 350 cd . Pratique ! Et aucun problème de lecture , contrairement aux clefs usb qui peuvent réserver des mauvaises surprises .

Le cd a fait la preuve de sa robustesse et de sa fiabilité comme support physique : mes cd de 82 passent et sonnent toujours impeccablement .

A mon avis , les adeptes de la dématérialisation devraient , par contre , sérieusement s'inquiéter de la pérennité de leur discothèque , car l'obsolescence des outils informatiques est rapide :oldy: : comment être sûr de pouvoir lire ses précieux fichiers dans 20 ou 30 ans ?

J 'ai fait aussi de belles découvertes , en jazz , chez les très rares grandes surfaces ayant encore des rayons de disques sérieux et des responsables de rayons qui aiment les disques et la musique ( Leclerc Loisirs , dans mon coin )

La configuration dans mon profil


McIntosh C 2300+MC 462/Accustic Arts/Linn LP 12 Ittok LVII Lingo 2Charisma mc-2/Pioneer PD6/Magnum Dynalab MD 100/Tannoy Canterbury 15 SE+ST 200/Kimble Fadel Art Mogami Inakustik Audiophile Access/conditionneur GigaWatt/Trinnov/diffuseurs/panneaux
Avatar de l’utilisateur
philou3
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1777
Inscription: 20 Aoû 2005 16:44
Localisation: entre CHERBOURG et VALOGNES
  • offline

Message » 05 Jan 2019 9:44

J’achète toujours encore des CDs / sacd et bluray ( j’ai horreur des machins téléchargés ,ça vaut rien ! Moi il me faut le vrai support avec la pochette et tout le bazard qui va avec :ohmg:
J’ai pas acheté du Matos pour écouter du démat........... :hein: :thks:
terminator 57
 
Messages: 86
Inscription: 05 Oct 2011 17:25
Localisation: moselle 57
  • offline

Message » 05 Jan 2019 12:00

https://fr.m.audiofanzine.com/audio-fan ... aires.html

Un début d'édito pas bien rassurant pour ceux qui comme moi ne veulent pas d'abonnement…
J'ai un exemple typique, en photo: la politique d'Adobe. Une fois qu'ils ont eu suffisament d'abonnés, ils ont tout simplement viré la possibilité de licence non abonnement (on paye une fois). Beaucoup de foin sur les forums, mais ils n'ont pas changé d'avis…
J'espère que pour la musique ils ne vont pas nous faire cette même crasse!
ssebs
 
Messages: 522
Inscription: 23 Nov 2014 22:30
  • offline


Retourner vers Discussions Générales