Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: boXem | audio et 14 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

correction active - les solutions matérielles

Message » 10 Nov 2017 8:40

@JAVA=
J'essaie de répondre à tes questions:
-la "descente" après 10k est due au fait que le micro, en position d'écoute, se trouve donc HORS AXE % à l'enceinte, d'environ 15°
-il n'y a aucune égalisation
-la mesure est faite avec OMNIMIC V2, micro en triangle équilatéral,à hauteur des tweeters, cad exactement à la position des oreilles.Le micro est fourni avec le logiciel, il est étalonné au cas par cas par une liaison avec le site de Dayton Audio, et le CD contenant les sweeps. L'interêt est que les mesures ,y compris dDH, prennent en compte TOUT le systême, ldrive CD, DAC, cables, réglages..compris.Noter que les mesures continues par bruit rose sont a bannir, fausses, non significatives.
-au sujet des corrections numériques:En préalable: pour traiter par égalisation jusqu'à 20k, un processeur à 44 ou 48k ne suffit pas: il faut 88 ou 96. 1/il faut faire attention à mon avis que le DSP n'introduise pas de jitter (ou DI c'est pareil) dans la chaine.2/ L'influence de la correction choisie sur les courbes mesurées dépend EVIDEMMENT de cette correction et du type de correcteur. S'il s'agit d'un égaliseur paramétrique, la plupart sont à phase mini, mais certains comme l'EQ1LP de Weiss et divers logiciels d'égalisation sont à phase linéaire..A mon avis les égaliseurs graphiques sont à éviter car évidemment ils font faire des yo-yos à la phase acoustique au niveau de chaque bande tiers d'octave corrigée.
-au sujet des FORTES CORRECTIONS par égaliseurs classiques, je fais appel à ma longue expérience de la sono de qualité, j'ai beaucoup utilisé les égaliseurs énormément, notamment des égaliseurs mono KLARK TEKNIK tiers d'octave de bonne qualité.. J'ai été très souvent étonné (avant de comprendre), de constater qu'en commutant: - courbe d'amplitude parfaitement corrigée, linéaire - courbe non corrigée, eh bien l'écoute la plus réaliste et surtout la plus supportable par les oreilles...était SANS correction.J'ai compris plus tard d'une part que ne pas s'inquiéter de la phase acoustique est une grosse bétise, et d'autre part qu'unecorrection d'égalisation CONTINUE déforme la musique transitoire qui, elle n'est pas continue. Le remède peut s'avérer bien pire que le mal. Mon expérience m'amontré qu'il fallait corriger avec circonspection, souvent l'idéal était quand la correction d'amplitude était minimale, disons "homéopathique".

Ces commentaires en réponse n'engagent que moi, je ne cherche pas à "convaincre" mais seulement a communiquer mon expérience personnelle..Bien à toi.
maxitonic
 
Messages: 1933
Inscription Forum: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline

Annonce

Message par Google » 10 Nov 2017 8:40

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Nov 2017 11:36

maxitonic a écrit:@JAVA=
-il n'y a aucune égalisation


En fait ma question sur les traitements est par rapport à la courbe de phase.
Je n'ai jamais vu une courbe de phase brute faire ça, toutes les miennes sont bien plus erratiques.
Il y a un fenêtrage ou autre ?

En outre, je sais plus qui disait (Pio ?) que la phase mesurée au point d'écoute, ne veut pas dire grand chose puisqu'avec les réflexions, le micro reçoit plusieurs phases pour une même fréquence.
Que fait le logiciel avec ça, mystère.
La correction de phase a normalement pour but de corriger l'enceinte, tout particulièrement son filtre mais la pièce, tintin.

maxitonic a écrit:-au sujet des corrections numériques:En préalable: pour traiter par égalisation jusqu'à 20k, un processeur à 44 ou 48k ne suffit pas: il faut 88 ou 96. 1/il faut faire attention à mon avis que le DSP n'introduise pas de jitter (ou DI c'est pareil) dans la chaine.


Le signal que sort un appareil numérique n'est pas le signal que reçoit la puce du convertisseur.
C'est reclocké par le DAC (sauf dac très très mauvais) et le jitter éventuel que peut recevoir un convertisseur est liè uniquement au bruit interne du dac et à son horloge interne.
Mais si tu souhaites rester ceinture et bretelles là dessus, fait le traitement dans l'ordi, là il n'y aura plus aucun impact possible.

Concernant la fréquence d'échantillonnage, je ne vois pas en quoi elle peu jouer. A creuser.
Le nombre de bits, lui est important puisque faire des calculs peut induire un besoin de faire des arrondis.
Encore un fois avec un ordi normalement on est tranquille : calculs en 64 bits ou en flotant.

maxitonic a écrit:2/ L'influence de la correction choisie sur les courbes mesurées dépend EVIDEMMENT de cette correction et du type de correcteur. S'il s'agit d'un égaliseur paramétrique, la plupart sont à phase mini, mais certains comme l'EQ1LP de Weiss et divers logiciels d'égalisation sont à phase linéaire..A mon avis les égaliseurs graphiques sont à éviter car évidemment ils font faire des yo-yos à la phase acoustique au niveau de chaque bande tiers d'octave corrigée.


Connais pas les égaliseurs de ce type mais ce serait pas surprenant que certains mettent la grouille dans la phase.
Sur ordi, faire à phase linéaire est très simple.

maxitonic a écrit:-au sujet des FORTES CORRECTIONS par égaliseurs classiques, je fais appel à ma longue expérience de la sono de qualité, j'ai beaucoup utilisé les égaliseurs énormément, notamment des égaliseurs mono KLARK TEKNIK tiers d'octave de bonne qualité.. J'ai été très souvent étonné (avant de comprendre), de constater qu'en commutant: - courbe d'amplitude parfaitement corrigée, linéaire - courbe non corrigée, eh bien l'écoute la plus réaliste et surtout la plus supportable par les oreilles...était SANS correction.J'ai compris plus tard d'une part que ne pas s'inquiéter de la phase acoustique est une grosse bétise, et d'autre part qu'unecorrection d'égalisation CONTINUE déforme la musique transitoire qui, elle n'est pas continue. Le remède peut s'avérer bien pire que le mal. Mon expérience m'amontré qu'il fallait corriger avec circonspection, souvent l'idéal était quand la correction d'amplitude était minimale, disons "homéopathique".


Oui, ça a été dit ailleurs par je sais plus qui, corriger à +/- 15db sur un Q=20 par exemple n'a pas top de sens car en bougeant le micro ou la tête de quelques cm, ce genre de pic bouge énormément.
Il faut rester léger, et ne pas prendre des Q trop serrés :ane:

Pardon ... :ko:

Après, avec une correction pas trop violente, est-ce que le remède est meilleur que le mal, je pense que ça dépend de la réponse initiale des enceintes dans la salle, du matos qui fait la correction, du paramétrage de la correction et du bonhomme qui écoute.
Je comprends que ça ne t'ai pas plu, pour ma part c'est tout le contraire dans les cas que j'ai pu tester chez moi.
JAVA Alive
 
Messages: 2888
Inscription Forum: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

Message » 10 Nov 2017 12:33

Tu as raison d'avoir tes convictions personnelles et je n'ai rien a encore rajouter sauf les deux points suivants, qui intéressent à mon avis toutle monde:
.
Croire qu'un ordi protège de toutes les DI dues au jitter et aux parasitages divers, eh bien je pense juste le contraire!C'est le PIRE!!
Les ordis sont pleins de "bruits de commutation" ou d'alims, ou de masse, qu'ils balancent dans le signal USB.
La liaison USB peut avoir de gros défauts, véhiculer divers parasitages perturbant l'étage de réception USB;
L'histoire "asynchrone" c'est du marketing, les défauts existent quand même, et peuvent largement perturber et créer des anomalies dont jitter à l'entrée de l'étage de conversion DA.
Un exemple frappant est donné dans l'étude donnant l'analyse du signal d'entrée du DAC Exasound E22, l'analyseur montrant les énormes défauts se traduisant par une quantité industrielle de pics parasites....a supprimer en amont.

Quant à la nécessité qu'un DSP ait une fréquence nettement supérieure à la bande audio traitée, pour ne pas avoir de difficultés dans la bande approchant 20khz,ce n'est pas de moi mais de Daniel Weiss.
Ceci n'a rien d'une religion, je me contente de donner l'information que je crois bonne, chacun en fait ce qu'il veut, il peut la contester, no pb!!!!
maxitonic
 
Messages: 1933
Inscription Forum: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 10 Nov 2017 13:05

A bon.... peut on avoir des mesures qui montre ces disto ? perso je n'ai aucun problème de ce genre..... les studio auraient ils tout faux ?

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 8189
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 10 Nov 2017 13:12

L'histoire "asynchrone" c'est du marketing, les défauts existent quand même, et peuvent largement perturber et créer des anomalies dont jitter à l'entrée de l'étage de conversion DA.

:o :o :o du marketing ? Va donc voir la norme USB tout y est décrit et c'est gratuit. (mais un peu long à lire. :roll: )
Faut par moment arrêter de délirer et de penser que les concepteurs de matériel font n'importe quoi. (je parle du matériel normal et non le "spécialisé audiophile" qui raconte n'importe quoi)
thierryvalk
 
Messages: 5567
Inscription Forum: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique
  • offline

Maxi seul contre tous...la terre est plate

Message » 10 Nov 2017 13:41

maxitonic a écrit:Tu as raison d'avoir tes convictions personnelles


Merci :thks: Pour moi la terre est ronde.

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9501
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 10 Nov 2017 14:16

JAVA Alive a écrit:En fait ma question sur les traitements est par rapport à la courbe de phase.
Je n'ai jamais vu une courbe de phase brute faire ça, toutes les miennes sont bien plus erratiques.
Il y a un fenêtrage ou autre ?


Sur REW, il faut cliquer quelque part pour que la courbe de phase prenne une allure normale. C'est "generate minimum phase", je crois.

JAVA Alive a écrit:En outre, je sais plus qui disait (Pio ?) que la phase mesurée au point d'écoute, ne veut pas dire grand chose puisqu'avec les réflexions, le micro reçoit plusieurs phases pour une même fréquence.
Que fait le logiciel avec ça, mystère.


Oui c'est moi qui l'ai dit, mais c'est une remarque purement théorique. Je n'ai aucune pratique de la question.

J'ai du mal à comprendre ce qu'on appelle la "phase" de ce qui arrive au point d'écoute, sachant que cela comprend
-le son direct (des enceintes aux oreilles en ligne droite)
-les premières réflexions (les echos sur les murs / sol / plafond)
-le champ diffus (la résonance continue qui vient après)

Le micro voit-il la phase du signal direct ? J'en doute, mais va savoir, avec les techniques de déconvolution utilisées... s'il voit la phase qui résulte de la somme de tout ça, est-ce que ça a un intérêt de la rendre minimale ? Est-ce qu'il ne vaut pas mieux que l'enceinte émette tout en phase minimale et que cela soit mesuré dans le désordre au point d'écoute ? Pour l'amplitude, c'est en partie vrai. Notre oreille fait la distinction en fonction de la direction de provenance des sons. Il ne faut pas linéariser l'amplitude au point d'écoute, mais se donner une "courbe cible".

Pourquoi alors ne parle-t-on pas de la "courbe de phase cible" ?

JAVA Alive a écrit:
maxitonic a écrit:2/ L'influence de la correction choisie sur les courbes mesurées dépend EVIDEMMENT de cette correction et du type de correcteur. S'il s'agit d'un égaliseur paramétrique, la plupart sont à phase mini, mais certains comme l'EQ1LP de Weiss et divers logiciels d'égalisation sont à phase linéaire..A mon avis les égaliseurs graphiques sont à éviter car évidemment ils font faire des yo-yos à la phase acoustique au niveau de chaque bande tiers d'octave corrigée.


Connais pas les égaliseurs de ce type mais ce serait pas surprenant que certains mettent la grouille dans la phase.
Sur ordi, faire à phase linéaire est très simple.


La première question à se poser, c'est est-ce que la phase est la même sur l'enceinte gauche et sur l'enceinte droite ? Ce sera probablement le seul effet audible, et il sera probablement gênant. On connaît tous l'effet qui se produit par une inversion du + et du - sur les câbles d'une seule enceinte.

Théoriquement, le bon sens serait d'égaliser les deux voies avec exactement la même correction si on est en phase minimale (égaliseur Behringer, MiniDSP 2x4...) pour éviter de déphaser la gauche et la droite. Seule la correction à phase linéaire (Foobar2000, Diraclive...) permettrait de corriger séparément les canaux gauche et droit sans massacrer l'image stéréo.

maxitonic a écrit:-au sujet des FORTES CORRECTIONS par égaliseurs classiques, je fais appel à ma longue expérience de la sono de qualité, j'ai beaucoup utilisé les égaliseurs énormément, notamment des égaliseurs mono KLARK TEKNIK tiers d'octave de bonne qualité.. J'ai été très souvent étonné (avant de comprendre), de constater qu'en commutant: - courbe d'amplitude parfaitement corrigée, linéaire - courbe non corrigée, eh bien l'écoute la plus réaliste et surtout la plus supportable par les oreilles...était SANS correction.J'ai compris plus tard d'une part que ne pas s'inquiéter de la phase acoustique est une grosse bétise, et d'autre part qu'unecorrection d'égalisation CONTINUE déforme la musique transitoire qui, elle n'est pas continue. Le remède peut s'avérer bien pire que le mal. Mon expérience m'amontré qu'il fallait corriger avec circonspection, souvent l'idéal était quand la correction d'amplitude était minimale, disons "homéopathique".


Entièrement d'accord sur la nécessité d'y aller très doucement avec un égaliseur graphique. Un égaliseur graphique corrige des tas de fréquences qu'on ne voudrait pas corriger. J'ai un pic de résonance à 197 Hz. Pas à 190, pas à 210, mais à 197 uniquement. Et il est gênant. Avec un égaliseur graphique, c'est très délicat, parce que si on corrige le 197 Hz, le 190 et le 210 sont aussi corrigés en même temps.
Par contre avec une correction précise (paramétrique ou par convolution), la limite dépend de la fréquence. Doucement dans le médium aigu. Dans le grave, allez-y doucement vers le haut, mais allez-y à fond vers le bas. +20 dB à 45 Hz ? On corrige -20 dB à 45 Hz.
Mais attention, hein ? A 45 Hz, pas à 49 Hz, pas à 41 Hz ! Et avec très exactement la bonne largeur.

Concernant le résultat, meilleur sans correction qu'avec, c'est encore arrivé chez Igor récemment, avant la mise au point de la dernière courbe. Ce n'est donc pas une question d'égaliseur graphique, mais d'une part de courbe cible. Une mauvaise courbe cible, inadaptée à la distance enceintes / auditeur, ou inadaptée à la directivité des enceintes, ou encore inadaptée au RT60, et la correction peut faire plus de mal que de bien.

D'autre part, depuis des semaines qu'on parle de room correction, il y a un fondamental qu'on a complètement oublié : une enceinte à directivité irrégulière ne peut pas être égalisée. Le résultat sera toujours mauvais.

JAVA Alive a écrit:Oui, ça a été dit ailleurs par je sais plus qui, corriger à +/- 15db sur un Q=20 par exemple n'a pas top de sens car en bougeant le micro ou la tête de quelques cm, ce genre de pic bouge énormément.
Il faut rester léger, et ne pas prendre des Q trop serrés :ane:


Dans le medium, oui. Dans le grave, c'est moins vrai.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8035
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 10 Nov 2017 14:28

maxitonic a écrit:Croire qu'un ordi protège de toutes les DI dues au jitter et aux parasitages divers, eh bien je pense juste le contraire!C'est le PIRE!!
Les ordis sont pleins de "bruits de commutation" ou d'alims, ou de masse, qu'ils balancent dans le signal USB.
La liaison USB peut avoir de gros défauts, véhiculer divers parasitages perturbant l'étage de réception USB;


Je ne dis pas qu'un ordi protège du jitter.
Lis bien : ce qui protège du jitter, c'est le reclock fait par les DAC.
Et l'autre chose que je dis, peut être pas assez clairement alors je précise, c'est que faire des calculs pour des filtres ne dégrade pas le jitter d'un PC.

maxitonic a écrit:L'histoire "asynchrone" c'est du marketing, les défauts existent quand même, et peuvent largement perturber et créer des anomalies dont jitter à l'entrée de l'étage de conversion DA.


Asynchrone n'a rien de marketting.
Ca correspond à des normes de transmission USB, ça a un sens bien précis.

maxitonic a écrit:Un exemple frappant est donné dans l'étude donnant l'analyse du signal d'entrée du DAC Exasound E22, l'analyseur montrant les énormes défauts se traduisant par une quantité industrielle de pics parasites....a supprimer en amont.

Quant à la nécessité qu'un DSP ait une fréquence nettement supérieure à la bande audio traitée, pour ne pas avoir de difficultés dans la bande approchant 20khz,ce n'est pas de moi mais de Daniel Weiss.


Intéressant.
Tu as un lien pour ces deux éléments ?

Et pour la courbe que tu as publiée, tu as les paramètres pour courbe de phase ?
JAVA Alive
 
Messages: 2888
Inscription Forum: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

Message » 10 Nov 2017 14:35

Pio2001 > oui, parler de mesure de phase au point d'écoute quand on ignore le principe des algos utilisés pour calculer la courbe, c'est risqué.

Dans mon expérience, les pics fins de la réponse en amplitude bougent quand même rapidement selon l'emplacement du micro.
J'attends ma 2ième Airbase 24 pour refaire des mesures, je revérifierai ce point et posterai des screenshots.
JAVA Alive
 
Messages: 2888
Inscription Forum: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

Message » 10 Nov 2017 14:44

Chez moi ça donne ça aux divers points extrêmes qu'on peut atteindre avec la tête sans bouger les fesses :

Image

Certains pics sont précis. Par exemple à 330 Hz tout est trop haut. On peut baisser.
Par contre à 100 Hz, on ne sait pas du tout à quel niveau on est.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8035
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 10 Nov 2017 14:52

Sur trois points de détail=
-@Pio=je suggère de tracer la courbe de phase par enceinte, puis de superposer les deux impulsions dirac des deux enceintes en positionnant le micro a équidistance exacte des deux, et de tracer la courbe de phase en mode mono avec les deux enceintes.
-je n'ai rien contre la norme de transmission usb asynchrone; je voulais dire qu'elle ne protège pas de l'existence et la persistance d'un jitter non négligeable entrée étage de conversion DA. C'est en faisant croire le contraire qu'elle constitue un argument "marketing"
-croire que l'étage d'éntrée des dacs supprime le jitter est un raccourci non confirmé par l'expérience; il contribue à en réduire l'importance c'est déjà pas mal mais il ne fait pas tout.C'est pour ça qu'on entend les différences de sources, de cables digitaux, de traitement asrc, d'horloges maitre.

Mes avis n'engagent que moi. Merci de bien le noter, vous êtes bienvenus a ne pas me suivre si vous pensez différemment, toutefois on peut se respecter même si nos avis divergent !!!(Thierryvalk, tu pourrais l'appliquer STP)
maxitonic
 
Messages: 1933
Inscription Forum: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 10 Nov 2017 15:33

maxitonic a écrit:-je n'ai rien contre la norme de transmission usb asynchrone; je voulais dire qu'elle ne protège pas de l'existence et la persistance d'un jitter non négligeable entrée étage de conversion DA. C'est en faisant croire le contraire qu'elle constitue un argument "marketing"


Je rappelle juste un truc déjà dit plus haut : l’horloge qui clock le signal n'est pas dans le PC.
Elle est dans le DAC.
Des choses peuvent néanmoins passer, du moins en théorie.
Quelle quantité, là est la question.
La mesure étant la réponse.

maxitonic a écrit:-croire que l'étage d’entrée des dacs supprime le jitter est un raccourci non confirmé par l'expérience; il contribue à en réduire l'importance c'est déjà pas mal mais il ne fait pas tout.C'est pour ça qu'on entend les différences de sources, de cables digitaux, de traitement asrc, d'horloges maitre.


J'ai le sentiment que ton axiome de base est "j'entends donc ça existe" et qu'ensuite tu déduis ce qui devrait se passer au niveau scientifique pour corroborer ton écoute.
Peut être que je me trompe, en quel cas j'imagine que tu pourras me fournir une explication plus détaillée que "confirmé par l'expérience".

maxitonic a écrit:-croire que l'étage d'éntrée des dacs supprime le jitter est un raccourci non confirmé par l'expérience; il contribue à en réduire l'importance c'est déjà pas mal mais il ne fait pas tout.C'est pour ça qu'on entend les différences de sources, de cables digitaux, de traitement asrc, d'horloges maitre.

Mes avis n'engagent que moi. Merci de bien le noter, vous êtes bienvenus a ne pas me suivre si vous pensez différemment, toutefois on peut se respecter même si nos avis divergent !!!(Thierryvalk, tu pourrais l'appliquer STP)


Tes avis tu les publie sur un forum de discussions public donc supporte qu'ils soient questionnés d'autant que tu ne te prives généralement pas pour contredire les autres, parfois assez frontalement, voir brutalement.
Si tu publies tes avis sans autoriser qu'ils soient discutés, à quoi ça sert de venir sur un forum de discussion ?
En refusant de répondre à de simples questions comme "quel setup pour la mesure que tu publies (notamment fenêtrage)", je te l'ai déjà dit, tu es dans un monologue. Et en public, ça s'appelle même faire des discours.

Donc ton avis m'intéresse, peux-tu fournir les éléments de discussion qui vont permettre d'approfondir, à savoir les mesures de l'exasound dont tu parles et le setup de la courbe que tu as publié. Parce qu'avec un fenêtrage de la mort qui tue, j'arrive à avoir une courbe aussi belle que la tienne avec les enceintes posées au sol à l'arrache, un caisson pas réglé et 0 traitements.
JAVA Alive
 
Messages: 2888
Inscription Forum: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

Message » 10 Nov 2017 16:26

maxitonic a écrit:-je n'ai rien contre la norme de transmission usb asynchrone; je voulais dire qu'elle ne protège pas de l'existence et la persistance d'un jitter non négligeable entrée étage de conversion DA. C'est en faisant croire le contraire qu'elle constitue un argument "marketing"


Le problème c'est qu'il faut également te croire sur parole, mais tu ne montre aucune mesures montrant le problème que tu évoque.... moi je veux bien croire, mais c'est plus facile de faire passer la pilule quand on prouve ce que l'on avance :wink:

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 8189
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 10 Nov 2017 16:38

maxitonic a écrit:Noter que les mesures continues par bruit rose sont a bannir, fausses, non significatives.


Pour mesurer quoi ? ce qui est a bannir c'est ce genre d'avis, les mesures effectuées en RTA et bruits roses peuvent être utiles ! La base c'est d'utiliser le signal qui conviens a ce que l'on veux mesurer et observer :roll:


-au sujet des corrections numériques:En préalable: pour traiter par égalisation jusqu'à 20k, un processeur à 44 ou 48k ne suffit pas: il faut 88 ou 96. 1/il faut faire attention à mon avis que le DSP n'introduise pas de jitter (ou DI c'est pareil) dans la chaine.2/ L'influence de la correction choisie sur les courbes mesurées dépend EVIDEMMENT de cette correction et du type de correcteur. S'il s'agit d'un égaliseur paramétrique, la plupart sont à phase mini, mais certains comme l'EQ1LP de Weiss et divers logiciels d'égalisation sont à phase linéaire..A mon avis les égaliseurs graphiques sont à éviter car évidemment ils font faire des yo-yos à la phase acoustique au niveau de chaque bande tiers d'octave corrigée.


La encore tu ne tien pas en compte le fait qu'un système audio peu être a phase minimale.... je ne peu absolument pas être d'accord avec ce que tu conseil.... lorsque ton système audio est a phase minimale, et souvent il l'est en partie, le fait de faire une EQ a phase minimale corrige justement l'accident de phase associé.... l'important c'est justement de savoir ce qui est a phase minimale et ce qui ne l'ai pas :mdr:
Et le coup de la correction jusqu'a 20KHz n'est valable qu'en 88/96KHz et les soient disant problème de jitter..... jamais vu ça sur un appareil "normal"..... je répète, montre nous le problème, tu doit pouvoir bien sur le mesurer non ?

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 8189
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 10 Nov 2017 17:25

@wakup=J'ai déjà dit que je ne vois aucun inconvénient à ce que tu sois d'avis contraires aux miens.Donc tu n'as aucune raison de t'énerver à moins de ne pas supporter les avis que tu ne partages pas.
.
Je ne peux pas apporter sur un plateau toutes les informations que j'estime pertinentes pour m'être forgé mes opinions personnelles, car ce serait trop long, et que, de plus, chacun doit prendre en charge sa propre information et la bosser comme il veut, sans compter que d'autres leur apporte tout sur un plateau d'argent.
Au sujet des défauts de la transmission usb,j'ai donné un exemple, l'étude avec analyse spectrale effectuée sur le signal de sortie analogique d'un dac exasound E22,qui montre clairement l'effet du parasitage usb a partir d'un pc, disponible si tu cherches un peu.

Au sujet de l'utilisation d'un bruit rose pour égaliser l'amplitude d'enceintes, j'ai déjà dit que je l'ai pratiqué (pendant plus de 20 ans!! ) avec un analyseur KLARK et deux égaliseurs tiers d'octave KLARK TEKNIK, j'ai déjà communiqué à ce sujet.
L'utilisation d'un signal continu (bruit rose) a l'inconvénient, justement, d'être continu, alors que la musique n'est faite que de transitoires et que les fréquences transitoires durent en général peu, à l'opposé du bruit rose où elles durent. J'ai déjà donné les conséquences (prévisibles) de cet état de fait, et c'est pourquoi, à mon avis, AUCUN système de mesure "moderne" c a d évolué, genre MSSLA, ARTA, REW, HOLM, OMNIMIC..... n'utilise plus ce genre de signal pour tracer des courbes représentatives, mais utilise des signaux de courte durée, appelés "sweep", qui ont l'avantage de reproduire toutes les fréquences sur une durée courte, comme la musique, avec les conséquences sur lesquelles je ne reviens pas à nouveau.

La nécessité pour traiter phase et amplitude de fréquences de 20khz d'utiliser un DSP tournant à une fréquence très supérieure, relève non pas de mes compétences largement insuffisantes dans le domaine du processing, mais sans doute de marges de sécurité suffisantes en matière d'échantillonnage.Celle ci m'a été confirmée par un pro (Daniel Weiss) (bis repetita)

Egalisation avec un égaliseur à phase mini ou un égaliseur à phase linéaire(amplitude seulement)=Je n'ai jamais détaillé, il va de soi qu'il faut choisir la solution la plus adaptée cas par cas , à savoir celle qui permet le mieux de rattraper les erreurs d'amplitude, ou de phase, ou les deux. Dans le cas, ( hélàs fréquent), d'enceintes ou la courbe d'amplitude est assez linéaire, mais ou la phase est erratique, notamment a cause de la conception des filtres,il a fallu que quelqu'un de brillant développe le logiciel "Rephase" qui permet de rattraper la phase, même sans toucher à l'amplitude. Donc pas de divergence entre nous, je pense..
maxitonic
 
Messages: 1933
Inscription Forum: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message