Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Apokrell, boboz2, cocogex, davt94, jean GROS, PAT 94, Patrice75015, renan, Steffou80, Xhala_debru et 88 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Différences entre audiophile, mélomane, hifiste et hc-iste

Message » 19 Déc 2020 20:30

Encore un sujet ( trop ) général qui part en sucette , car la plupart des intervenants ne répondent pas à la question posée en page 1 et dérivent très vite vers leurs marottes et obsessions .

C'est particulièrement lassant et flagrant sur HCFR ...

Ces tentatives de cataloguer les humains et de les faire entrer dans une case , à tout prix , témoigne d'une obsession bien française ( héritée de Descartes , peut-être ? ) : il faut rationaliser à tout prix !

Mais l'être humain est multiple et contradictoire .

Ainsi , je suis à la fois mélomane , discophile et audiophile .
Hifiste : ça ne veut rien dire .

Je prends grand plaisir à écouter , le dimanche matin , Christian Merlin , à 9h00 , sur France Musique , en prenant ma douche et /ou en faisant la cuisine et en buvant mon café , sur un petit Sony stéréo portatif de la cuisine ou une enceinte connectée de la sdb , et j' ai fait , ainsi , de fort émouvantes découvertes musicales , malgré la modestie voire la précarité du son disponible ...mais je préfère aussi l'entendre sur mon système hi-fi ...

Ainsi , je suis à la fois cinéphile traditionnel et adepte enthousiaste des nouvelles technologies ( fantastiques rééditions de vieux films noir et blanc en blu-ray mais aussi de films couleurs des années 60 ! )

La configuration dans mon profil


C 2300/MC 462/Canterbury 15 SE/K-01/LP 12 Ittok Lingo Charisma/MD -101/Trinnov/Siltech/In-akustik/GigaWatt
Avatar de l’utilisateur
philou3
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2420
Inscription Forum: 20 Aoû 2005 16:44
Localisation: Normandie
  • offline

Annonce

Message par Google » 19 Déc 2020 20:30

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 20 Déc 2020 0:27

Puisque tu poses la question, je pense que tu te trompes sur Descartes, le pauvre n'a strictement rien à voir avec ces dérives. L'intérêt de Descartes est avant tout une méthodologie de raisonnement bien davantage qu'une catégorisation figée. Avant même de classer, son premier réflexe serait de définir les termes, ensuite il prendra sans doute de nombreuses pages à se positionner, s'il y arrive catégoriquement. Cela n'a rien à voir avec les effets forums qui dépendent plutôt de la sociologie, d'effets de groupe.

A titre personnel, je ne maîtrise pas les définitions de ces termes, sans recherche particulière et j'ai peut-être tout faux, il me semble que l'audiophile est celui qui aime le son, le mélomane celui qui aime la musique, le hifiste celui qui recherche à obtenir un son reproduit identique à celui de l'ingénieur du son à l'enregistrement ( à la musique vivante cela m'apparait grotesque, mais ne relançons pas le débat :ko: ).

Je suis sans doute un peu des trois, mon seul intérêt de questionnement me semblerait être la hiérarchie opérée entre ces plaisirs. Si à un moment je me suis préoccupé de la qualité sonore, c'est parce que j'aimais la musique, mon audiophilie me paraît donc accessoire. C'est comme le vttiste parcourant avec plaisir les chemins le week end et qui se dit un beau jour, c'est mon plaisir alors comme j'ai les moyens, pourquoi ne pas m'intéresser à la qualité de mon vtt tant qu'à faire ? Autant avoir un bon vélo.

Le risque, cette préoccupation venue à l'idée, est de passer plus de temps dans son garage à bricoler le vélo ou à surfer pour trouver les dernières évolutions technologiques que sur les sentiers. A l'inverse, un gars s'intéressant à la technique du vélo avant même d'aimer en faire n'est certainement pas critiquable. Celui-ci sera bien davantage satisfait à le faire essayer au vttiste et recevoir l'approbation émerveillée de ce dernier. Nous sommes dans les plaisirs du passe-temps et l'important est de se connaître soi-même, peu importe les autres, nous sommes des individualités et ce qui importe est de ne pas se détourner de son plaisir.

En cela j'ai du mal à comprendre la teneur polémique de ce genre de sujet, si ce n'est chez des gens qui font d'une généralité leur préoccupation personnelle.
Kishizo42
 
Messages: 328
Inscription Forum: 02 Mai 2019 21:45
  • offline

Message » 20 Déc 2020 9:57

Voilà (enfin) un texte qui me paraît clair et sagement développé et qui devrait coudre la faconde de tous ceux qui discutent sans fin du sexe des anges de la reproduction musicale, en ne s'apercevant pas qu'ils émasculent le sujet. Amen. Ce n'est que mon avis. Cordialement Olivier

La configuration dans mon profil


La haute-fidélité est une servante de la musique et non une fin en soi.
Le daim
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 487
Inscription Forum: 11 Aoû 2012 7:59
  • offline

Message » 20 Déc 2020 11:45

philou3 a écrit:Encore un sujet ( trop ) général qui part en sucette , car la plupart des intervenants ne répondent pas à la question posée en page 1 et dérivent très vite vers leurs marottes et obsessions .

C'est particulièrement lassant et flagrant sur HCFR ...

Ces tentatives de cataloguer les humains et de les faire entrer dans une case , à tout prix , témoigne d'une obsession bien française ( héritée de Descartes , peut-être ? ) : il faut rationaliser à tout prix !

Mais l'être humain est multiple et contradictoire .

Ainsi , je suis à la fois mélomane , discophile et audiophile .
Hifiste : ça ne veut rien dire .

Je prends grand plaisir à écouter , le dimanche matin , Christian Merlin , à 9h00 , sur France Musique , en prenant ma douche et /ou en faisant la cuisine et en buvant mon café , sur un petit Sony stéréo portatif de la cuisine ou une enceinte connectée de la sdb , et j' ai fait , ainsi , de fort émouvantes découvertes musicales , malgré la modestie voire la précarité du son disponible ...mais je préfère aussi l'entendre sur mon système hi-fi ...

Ainsi , je suis à la fois cinéphile traditionnel et adepte enthousiaste des nouvelles technologies ( fantastiques rééditions de vieux films noir et blanc en blu-ray mais aussi de films couleurs des années 60 ! )



Encore une de tes réponses qui montrent ta détestation des forums HCFR et ton incompréhension des mécanismes d'une discussion contradictoire dans laquelle toute personne juste un peu bienveillante apprend des choses des autres, quand bien même ils développeraient leurs marottes. La mienne par exemple est de dire qu'il n'y a aucune différence qualitative des électroniques entre HC et haute fidélité... juste de bons et de moins bons appareils dans les deux gammes d'appareils...

Ta marotte à toi est de dire du mal d'HCFR en tentant de te mettre au-dessus des autres... Et pourtant, là tu nous entraînes sous ta douche :lol: :lol: :lol:

Chacun sa marotte 8)


PS. J'écoute chaque dimanche matin, l'ami Christian Merlin, après avoir écouté la cantate du dimanche... je ne suis pas toujours d'accord avec lui, avec ses marottes notamment, mais outre qu'il a beaucoup évolué sur certaines idées - celles de traditions nationales d'interprétation par exemple ), elles sont enrichissantes et nourrissent ma propre réflexion... je l'écoute d'ailleurs en ce moment même...

PS bis : n'ayant pas participé aux échanges de cette ancienne discussion que j'ai fait remonter des limbes d'HCFR, j'y vois les noms de forumeurs tels que Dub, GBO, TMS, Philippe Muller, Scytales,Fafa, Pio2001, Pat, le regretté Experdoc : voilà des forumeurs qui ont apporté - GBO !!!! - et apportent encore énormément à ce forum. Et m'ont apporté personnellement beaucoup de choses... même si pas toujours sur la même longueur d'ondes.
Dernière édition par haskil le 20 Déc 2020 11:57, édité 1 fois.
haskil
 
Messages: 57130
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 20 Déc 2020 11:57

Kishizo42 a écrit:) L'important est de se connaître soi-même, peu importe les autres, nous sommes des individualités et ce qui importe est de ne pas se détourner de son plaisir.


Donc c'est plus Socrates que Descartes...
Nigel
 
Messages: 929
Inscription Forum: 28 Oct 2003 13:45
Localisation: Orléans
  • online

Message » 20 Déc 2020 12:00

Nigel a écrit:
Kishizo42 a écrit:) L'important est de se connaître soi-même, peu importe les autres, nous sommes des individualités et ce qui importe est de ne pas se détourner de son plaisir.


Donc c'est plus Socrates que Descartes...


Comme disait l'autre au moment de sa mort, quand la ciguë avait déjà rendu ses jambes inertes : "n'oublie pas que nous devons un coq à Esculape"...

Je n'oublie pas ce que ce genre de discussions ouverte ici par Dub m'a apporté... et personne ne devrait l"oublier...
Dernière édition par haskil le 20 Déc 2020 15:35, édité 1 fois.
haskil
 
Messages: 57130
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 20 Déc 2020 13:10

haskil a écrit:
philou3 a écrit:Encore un sujet ( trop ) général qui part en sucette , car la plupart des intervenants ne répondent pas à la question posée en page 1 et dérivent très vite vers leurs marottes et obsessions .

C'est particulièrement lassant et flagrant sur HCFR ...

Ces tentatives de cataloguer les humains et de les faire entrer dans une case , à tout prix , témoigne d'une obsession bien française ( héritée de Descartes , peut-être ? ) : il faut rationaliser à tout prix !

Mais l'être humain est multiple et contradictoire .

Ainsi , je suis à la fois mélomane , discophile et audiophile .
Hifiste : ça ne veut rien dire .

Je prends grand plaisir à écouter , le dimanche matin , Christian Merlin , à 9h00 , sur France Musique , en prenant ma douche et /ou en faisant la cuisine et en buvant mon café , sur un petit Sony stéréo portatif de la cuisine ou une enceinte connectée de la sdb , et j' ai fait , ainsi , de fort émouvantes découvertes musicales , malgré la modestie voire la précarité du son disponible ...mais je préfère aussi l'entendre sur mon système hi-fi ...

Ainsi , je suis à la fois cinéphile traditionnel et adepte enthousiaste des nouvelles technologies ( fantastiques rééditions de vieux films noir et blanc en blu-ray mais aussi de films couleurs des années 60 ! )



Encore une de tes réponses qui montrent ta détestation des forums HCFR et ton incompréhension des mécanismes d'une discussion contradictoire dans laquelle toute personne juste un peu bienveillante apprend des choses des autres, quand bien même ils développeraient leurs marottes. La mienne par exemple est de dire qu'il n'y a aucune différence qualitative des électroniques entre HC et haute fidélité... juste de bons et de moins bons appareils dans les deux gammes d'appareils...

Ta marotte à toi est de dire du mal d'HCFR en tentant de te mettre au-dessus des autres... Et pourtant, là tu nous entraînes sous ta douche :lol: :lol: :lol:

Chacun sa marotte 8)


PS. J'écoute chaque dimanche matin, l'ami Christian Merlin, après avoir écouté la cantate du dimanche... je ne suis pas toujours d'accord avec lui, avec ses marottes notamment, mais outre qu'il a beaucoup évolué sur certaines idées - celles de traditions nationales d'interprétation par exemple ), elles sont enrichissantes et nourrissent ma propre réflexion... je l'écoute d'ailleurs en ce moment même...

PS bis : n'ayant pas participé aux échanges de cette ancienne discussion que j'ai fait remonter des limbes d'HCFR, j'y vois les noms de forumeurs tels que Dub, GBO, TMS, Philippe Muller, Scytales,Fafa, Pio2001, Pat, le regretté Experdoc : voilà des forumeurs qui ont apporté - GBO !!!! - et apportent encore énormément à ce forum. Et m'ont apporté personnellement beaucoup de choses... même si pas toujours sur la même longueur d'ondes.


Mon cher Haskil. Tu as raison de rappeler qu'idéalement la raison d'être d'un forum est de mieux connaître la pensée des autres et que le devoir premier des forumeurs est de chercher à la comprendre avant de la combattre. Je crois cependant qu'il faut se garder de tomber dans des querelles sans fin sur l'usage de certains mots-clés car j'ai l'impression que ceux qui entrent dans cette sorte de discussion sont tellement convaincus d'avoir raison qu'ils demeurent sourds à tout argumentation qui ne serait pas la leur. Ce n'est que mon avis. Cordialement

La configuration dans mon profil


La haute-fidélité est une servante de la musique et non une fin en soi.
Le daim
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 487
Inscription Forum: 11 Aoû 2012 7:59
  • offline

Message » 20 Déc 2020 15:34

Le daim a écrit:
Mon cher Haskil. Tu as raison de rappeler qu'idéalement la raison d'être d'un forum est de mieux connaître la pensée des autres et que le devoir premier des forumeurs est de chercher à la comprendre avant de la combattre. Je crois cependant qu'il faut se garder de tomber dans des querelles sans fin sur l'usage de certains mots-clés car j'ai l'impression que ceux qui entrent dans cette sorte de discussion sont tellement convaincus d'avoir raison qu'ils demeurent sourds à tout argumentation qui ne serait pas la leur. Ce n'est que mon avis. Cordialement


Cher Olivier, ce n'est pas grave du tout ! Ce qui compte, c'est leur conviction à partir du moment qu'elle est exprimée de façon compréhensible et qu'elle est l'émanation d'une grande passion : en ce cas, le propos n'est jamais agressif car qui le tient n'a pas besoin de s'en défendre ou d'attaquer...

Scytales, dans une autre discussion, avait donné le lien de cette publication sur laquelle nous échangeons. Connaissant mon Scytales, j'y suis allé voir et ai lu des échanges au sujet d'un thème pas du mal posé par Dub qui est un forumeur qui a oublié d'être idiot et n'est jamais animé de mauvaises intentions. J'ai lu des propos intelligents, bien exprimés, contradictoires, et même parfois un peu de côté, mais dans cet espace qui paradoxalement fait rebondir le sujet principal.

Donc voir venir un forumeur qui passe trop de temps à critiquer HCFR alors que je ne me souviens pas d'un propos vraiment passionnant de lui dans un échange, ce qui ne veut pas dire qu'il n'y en a pas eu, mais je ne les ai point vus, m'agace au plus haut point, comme quand je vois débouler ceux qui attaquent de façon floue "la secte" qui régnerait sur HCFR : ils me font penser à ces gens qui ont besoin de s'inventer des ennemis pour exister.

Bref, cette filière ouverte par Dub intéressante.
haskil
 
Messages: 57130
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 20 Déc 2020 15:54

:D un peu Elijah Price qui cherche David Dunn
tonylb
 
Messages: 2751
Inscription Forum: 21 Déc 2016 16:33
  • offline

Message » 21 Déc 2020 13:23

Philippe Muller a écrit:Sans avoir tout lu et au risque de dire la même chose que quelqu'un d'autre....

Le mélomane est amoureux de la musique.

L'audiophile aime le "beau son" mais il n'est pas nécessairement lié à la fidélité de ce son. L'audiophile est une forme d'idéaliste mais cet idéalisme est abstrait. Il s'applique notamment assez bien aux productions musicales dénuées de références telles que de nombreuses musiques dites actuelles.

Le Hifiste est celui qui recherche la vérité, sorte de Zadig du son. Il peut être indigent en terme de connaissances musicales mais ce qu'il veut, c'est que ça fasse vrai. Il part donc de l'existant et veut se conformer au réel. Un mélomane peut être Hifiste s'il désire compléter le plaisir musical par la sensation d'y être, sorte de matérialisation mentale. On pourrait parfaitement imaginer que l'amateur d'Opéra puisse être également un hifiste et d'ailleurs c'est assez fréquemment le cas.

Le hifiste tente d'être objectif, l'audiophile est totalement subjectif. Le mélomane n'a rien à voir avec ça mais on peut être l'un et l'autre ou l'un tout seul.



Je me suis permis de citer l’intervention initiale de Philippe Muller un peu comme pour remettre l’église au milieu du village.

Je me retrouve assez bien dans la définition que celui-ci donne des mots-clés : mélomane, audiophile, hifiste. Selon sa grille de définitions, je me voudrais avant tout comme un mélomane, mais avec un plaisir certain pour le beau son, c’est-à-dire pour celui qui me plait, avec un certain hédonisme égoïste sans doute, très peu tendance scientifique donc, ce qui me fait penser que, si je suis un tantinet audiophile, je ne serais malheureusement que très peu hifiste.

Pour moi, l’élément essentiel, primordial, de référence, c’est l’œuvre musicale, non seulement parce que s’y attache la source d’un de mes plus grands plaisirs dans ma vieille existence mais aussi parce que c’est pour moi l’élément descriptif par excellence sur lequel m’appuyer pour faire partager ce que je ressens en écoutant mon installation.

Je pense également que l'oeuvre musicale est le seul élément vraiment objectif pour faire apprécier à travers le forum les aspects techniques d'une installation et même pour entreprendre de comparer son installation avec celles des autres.

Faire la description de l’audition de telle ou telle œuvre musicale permet à chacun de reproduire chez lui sur sa chaine l’œuvre commentée et de retrouver ou pas la description des qualités auditives qui s’y rattachent.

Comparer l’excellence de différents appareils, les marques, les modèles, les avantages qu’ils fournissent à l'usage, avec des méthodes plus ou moins sophistiquées, cela peut être instructif et remplir des sujets de discussion, mais cela ne rendra jamais compte du plaisir que l’on peut ressentir en les écoutant. N'oublie-t-on pas trop souvent que les appareils de haute-fidélité sont des fabrications construites pour écouter de la musique et que, sans celle-ci, ces fabrications ne sont que des objets inertes, privés de l’élément de vie pour lequel ils ont été faits.

Ce n’est que mon avis.

Cordialement Olivier

La configuration dans mon profil


La haute-fidélité est une servante de la musique et non une fin en soi.
Le daim
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 487
Inscription Forum: 11 Aoû 2012 7:59
  • offline

Message » 21 Déc 2020 14:16

La définition donnée par Philippe Muller est la plus généralement acceptée comme juste.
haskil
 
Messages: 57130
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 26 Déc 2020 10:34

Haskil avait écrit dans un autre sujet :

Souvenir d'une écoute magnifique avec des enceintes HR dont la courbe plongeait dès 10 Khz alimentées par un amplificateur à tubes Filson qui ne descendait pas dans les tréfonds du grave et ne montait pas dans les aigus stratosphériques dans une grande pièce à environ 4 bons mètres des enceintes... souvenir de disques de luth, de clavecin, de piano-forte, de piano, de violon, d'orchestre qui ne manquaient pas d'une once d'aigu...

C'était coloré mais ça respirait et ce que tu appelles "le gras de matière sonore" était là... J'ai conservé dans ma mémoire une "photographie sonore" du disque de luth car on percevait les dimensions de l'instrument et qu'on entendait et voyait les mains sur le manche de l'instrument... J'ai eu une autre fois cette sensation à l'écoute d'un caisson onken avec Altec 416B surmonté du 17 cm audax et du Fostex 915 chez Jean Marie Piel du temps qu'il avait ça chez lui... Et il avait la possibilité d'écouter avec et sans le Fostex...[/quote]

posting.php?mode=quote&f=1037&p=180506397

Cher Alain, Voilà un compte-rendu comme j’aime en lire sous ta plume, où la description des sensations puis des émotions vient illustrer les explications techniques. Y ajouter l’œuvre écoutée, le nom des interprètes et la mention de l’éditeur de l’enregistrement serait à mon avis des précisions qui permettraient de reproduire sur sa propre installation ce que tu en as vécu. C’est d’ailleurs ce que je me propose de faire en écoutant le disque de Chopin édité par Tasset dont tu as écrit le plus grand bien et que j’ai commandé.

Ton appréciation sur le fait de la coloration de ton écoute m’interpelle. Elle est le résultat de la comparaison entre ce que tu as l’habitude d’entendre et ce que tu as entendu lors de cette audition inhabituelle. Il est possible que le propriétaire de l’installation écoutant le même programme chez toi eût trouvé l’audition un peu sèche, comme dépourvue de la chair sonore qu’il avait l’habitude de se mettre sous la dent.

Mais au delà des conditions et des habitudes d’écoute, il y a l’œuvre musicale et son enregistrement qui demeurent le même pour tous.

Ce n’est que mon avis

Cordialement Olivier

La configuration dans mon profil


La haute-fidélité est une servante de la musique et non une fin en soi.
Le daim
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 487
Inscription Forum: 11 Aoû 2012 7:59
  • offline

Message » 26 Déc 2020 11:54

Le daim a écrit:
Mais au delà des conditions et des habitudes d’écoute, il y a l’œuvre musicale et son enregistrement qui demeurent le même pour tous.

Ce n’est que mon avis

Cordialement Olivier



C’est certain cependant le problème une œuvre musicale est rattachée à un genre musicale, Classique, Rap, Rock, Jazz, Blues etc.. à un genre de musiciens qui a son feeling, etc... et le mélomane devrait être sensible à ça avant tout. Après je vois plus des sous groupes..c’est à dire Mélomane musicien, Mélomane audiophile, Mélomane Hifiste, des mixtes aussi.
Maintenant si on se place vraiment du côté Haute Fidélité Sonore d’une chaîne HiFi on ne devrait peut-être pas écouter et comparer nécessairement avec de la musique mais plutôt sur des conversations, des sons de l’environnement, de la vie de tous les jours.
wuwei
 
Messages: 3955
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 26 Déc 2020 13:46

Salut Wuwei. Tu partages certainement ta manière de concevoir la hifi avec beaucoup d'habitués de ce forum. Tu as certainement raison de proposer différentes manières d'évaluer la qualité d'une installation. Mais la finalité d'une installation n'est pas de se faire régler mais bien d'y écouter de la musique et c'est à ce stade du plaisir d'écouter que l'oeuvre musicale devient un irremplaçable point de comparaison en même temps qu'elle est la source du plaisir d'écouter.

Ce n'est que mon avis

Cordialement Olivier

La configuration dans mon profil


La haute-fidélité est une servante de la musique et non une fin en soi.
Le daim
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 487
Inscription Forum: 11 Aoû 2012 7:59
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message