Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Alain Dupuis et 17 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Ecoute à niveau bas ou normal

Message » 18 Nov 2019 0:04

STRA a écrit:
Avec fabfilter pro Q on peut isoler une bande de frequence reduite en supprimant le reste du message sonore.
En utilisant le titre perfect sens de roger waters ( attention, version cd, la version cd sur spotify est massacree, le Qsound est complètement dégradé...ou alors la version live qui est épargnée sur spotify) pour le test grace au travail particulier sur la stereophonie de phase j’isole la bande passante centree sur la rotation de phase. La composante frequentielle de la voix de roger waters reproduit sur cette petite bande passante n’est alors plus au bon endroit dans la scene stereo mais donne un crachin flou derriere l’enceinte.
Pas audible en pleine bande en ecoute normale
C’est le seul moyen que j’ai trouvé pour percevoir une rotation de phase.

Très interressant, merci pour le tuyau !

STRA a écrit:
Notre cerveau est quand même balèze pour compenser...dans une certaine limite biensur

On à du mal à percevoir tout ce qui est à Q faible, le cerveau perçoit mieux des détails sur un Q faible avec une faible variation en dB, qu'un Q fort et forte variation en dB.
Pour la phase, je manque d'essais concret pour donner un avis perso, c'est un sujet pour moi qui reste à creuser

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8677
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 18 Nov 2019 0:04

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 18 Nov 2019 0:28

Les constructeurs font ce qu'ils veulent en matière de réponse en fréquence, en fonction de la cible de clientèle visée. B&W est maître en la matière avec des gammes plus ou moins fidèles, intégrant ou pas les effets mis en lumière par Fletcher et Munson. Normalement le revendeur doit être capable de définir le type d'écoute de son client et ainsi pouvoir l'orienter vers le produit qui lui procurera le plus de plaisir. Si il écoute à niveau "proche du réel" ou bien "beaucoup plus bas que le réel", il sera orienté vers tel ou tel produit.

Par exemple : une 801, c'est de la HiFi au sens premier du terme. C'est fait pour écouter à niveau réel de la musique acoustique.

Image

Une biblio 705 ancienne série, c'est également HiFi avec un léger manque dans le grave qui sera compensé par un placement près des murs. Ce qui est généralement le cas avec les biblios.

Image

En revanche, une 683, bien que ce soit une colonne, présente un profil de réponse avec une compensation inverse à Fletcher et Munson. C'est une colonne qui plaira à quelqu'un qui écoute à bas niveau car elle intègre un effet loudness.

Image

A l'inverse, Georges Cabasse expliquait dans ses rares interviews que sa logique le conduisait à fabriquer des enceintes linéaires quelque soit les gammes et à laisser aux électroniques le soin de gérer la fonction loudness. Ainsi, on peut le débrayer selon que l'on souhaite écouter plus ou moins à niveau réel. La B&W 683 ne fonctionne correctement que pour un niveau de SPL donné. En d'autres termes, son loudness est fixé une fois pour toute à sa conception.
syber
 
Messages: 11950
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 18 Nov 2019 0:43

Oui, mais si on regarde de près ces courbes et que :

1) l'on compare à la zone d'analyse maximale du cerveau, soit 500 / 5khz
2) l'on tienne compte qu'un lissage au 1/3 d'octave est celui dont le Q correspond le mieux à notre ouie
3) Que le régime modal impact de façon progressivement importante à la descente en fréquence à partir de sa fréquence de transition (la, réponse de la pièce domine le perçu au point d'écoute et imprime sa marque bien au dela de la réponse de l'enceinte)

On constate que ces 3 courbes, au 1/6 d'octave, sont relativement identiques, relativement plate...
C'est la pièce que fera le grave sous les 300Hz, ou pas, c'est dans tout les cas à égaliser si cela ne convient pas ou si un haut niveau d'exigence est souhaité si ça convient déjà.

Il manque la réponse hors axe qui est vitale pour juger de la réponse en puissance de l'enceinte, sans elle, il n'est pas possible de juger quel sera le perçu.

La lecture de l''aspect temporel de l'enceinte est le 3ème critère qui les distinguera fortement à l'écoute, la lecture de simple courbe de réponse sert bien d'indication, surtout si sa bug fort entre 500 / 5khz sur une réponse au 1/6eme d'octave
Dernière édition par indien29 le 18 Nov 2019 0:52, édité 2 fois.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8677
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 18 Nov 2019 0:48

syber a écrit:A l'inverse, Georges Cabasse expliquait dans ses rares interviews que sa logique le conduisait à fabriquer des enceintes linéaires quelque soit les gammes et à laisser aux électroniques le soin de gérer la fonction loudness. Ainsi, on peut le débrayer selon que l'on souhaite écouter plus ou moins à niveau réel.

Comment ne pas etre d'accord avec lui, la pièce fout déjà assez le bord*l pour qu'en plus, les concepteurs d'enceintes viennent encore empirer la chose par rajout de défauts volontaires dans la réponse de l'enceinte.

Fort heureusement, tout ceci s'égalise pour celui qui est habile à la mesure et dans le paramétrage d'un egaliseur / DSP.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8677
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 18 Nov 2019 6:42

indien29 a écrit:
syber a écrit:A l'inverse, Georges Cabasse expliquait dans ses rares interviews que sa logique le conduisait à fabriquer des enceintes linéaires quelque soit les gammes et à laisser aux électroniques le soin de gérer la fonction loudness. Ainsi, on peut le débrayer selon que l'on souhaite écouter plus ou moins à niveau réel.

Comment ne pas etre d'accord avec lui, la pièce fout déjà assez le bord*l pour qu'en plus, les concepteurs d'enceintes viennent encore empirer la chose par rajout de défauts volontaires dans la réponse de l'enceinte.

Fort heureusement, tout ceci s'égalise pour celui qui est habile à la mesure et dans le paramétrage d'un egaliseur / DSP.
Quand je regarde des vidéos clip via YouTube en passant par mon home cinéma et que je compare ces mêmes clips en passant par mon Dac stéréo....je donne +100 à mon Dac et +10 à mon HC...donc l'égalisation via un micro...et dsp....bof bof...

Envoyé de mon HTC 10 en utilisant Tapatalk

La configuration dans mon profil


CONFIG VIDEO
PIONEER KURO 6090H DVD : MARANTZ DVD 9600 BLU RAY FR : PIONEER BDP-320 BLU-RAY US : PIONEER BDP-320 LASERDISC : PIONEER DVL-919 Convertisseur / Switch : PIONEER PDA-V100H
hongkongfoufou
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 2654
Inscription Forum: 15 Avr 2006 15:34
Localisation: Sur la lune
  • offline

Message » 18 Nov 2019 7:59

Il faut surtout voir comment est réalisé l'égalisation, c'est sur que les égalisations faite en Auto dans les ampli HC via Audissey et consort, c'est rarement bon, l'égalisation d'une enceinte pour rendre sa réponse linéaire faite a base de mesures sérieuses c'est toujours bénéfique, l'égalisation qui consiste a adapté la réponse du couple enceinte/salle dans le grave ça marche aussi mais sur une zone d'écoute plus restreinte.

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 8160
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 18 Nov 2019 8:07

indien29 a écrit:
syber a écrit:A l'inverse, Georges Cabasse expliquait dans ses rares interviews que sa logique le conduisait à fabriquer des enceintes linéaires quelque soit les gammes et à laisser aux électroniques le soin de gérer la fonction loudness. Ainsi, on peut le débrayer selon que l'on souhaite écouter plus ou moins à niveau réel.

Comment ne pas etre d'accord avec lui, la pièce fout déjà assez le bord*l pour qu'en plus, les concepteurs d'enceintes viennent encore empirer la chose par rajout de défauts volontaires dans la réponse de l'enceinte.

Fort heureusement, tout ceci s'égalise pour celui qui est habile à la mesure et dans le paramétrage d'un egaliseur / DSP.



Malheureusement il n'y a pas que la réponse en fréquence dans un axe unique qui dicte les qualités acoustiques d'une enceinte, la coloration est aussi apportée par la distorsion, résonances et autre problèmes de décroissance en temporel, déphasage, et surtout si le filtre n'est pas bon, aucune égalisation n'y pourra rien a moins d'avoir une voie d'égalisation par HP, l'égalisation permet d'optimiser la réponse d'une enceinte mais ne peux pas non plus faire de miracles et ne corrigera aucun des problèmes cités.

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 8160
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 18 Nov 2019 9:07

Pio2001 a écrit:
haskil a écrit:Je ne comprends pas comment on peut mettre en doute une donnée connue depuis plus de 90 ans et dont les applications aux électroniques hifi ont elles au moins 60 ans ! Se sont affinées et font même l'objet de modélisation informatique...


Je répète que je ne mets pas en doute l'exactitide des courbes isotoniques.

Je mets en doute l'une de leurs applications indirecte à la hifi, car la validité de cette application dépend d'au moins une dizaine de facteurs différents, répartis dans les trois grandes catégories que j'ai citées plus haut, et qui peuvent, chacun pris séparément, invalider cette application.

Pour info, mon doute est aussi motivé par mon expérience personnelle (qui ne vaut rien en elle-même, c'est pourquoi je ne l'invoque pas comme un argument) : j'entends moins de grave et d'aigu à niveau élevé sur mes enceintes, et davantage à niveau bas.
Je précise que c'est une impression, et non une réalité : le micro de mesure est formel : il y a autant de grave et d'aigu à fort niveau qu'à bas niveau.


Décidément ! :lol:

Personne ne dit qu'il y en a plus ou moins en fonction du niveau, mais juste que l'oreille humaine perçoit moins bien les fréquences extrêmes en fonction du niveau. Un micro n'a pas ce problème en fonction de ses caractéristiques, il ne fait que réagir à la pression acoustique qui fait varier sa membrane...

Cette application des courbes de sensibilité à l'oreille dont tu doutes du résultat est pourtant implantée de façon pertinente dans des électroniques haute-fidélité depuis un bail. Plus ou moins bien, c'est une autre histoire, mais implantée et quand elle l'est bien donne des résultats efficaces.

Et si dans tes conditions d'écoute et avec la musique que tu écoutes, il en va autrement, interroges-toi sur tes conditions d'écoute. Que des enceintes se mettent à gueuler dans le médium à niveau élevé, masquant ainsi l'extrême aigu et le grave, n'est pas une nouveauté.
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 18 Nov 2019 9:08

MickeyCam a écrit:Bonjour,

la conclusion de certains serait qu'il ne faut jamais écouter à faible niveau
donc le soir on doit ignorer ceux qui dorment dans les chambres d'à côté, tant pis s'ils se réveillent
perso, si quelqu'un dort à côté, je baisse le volume et le mets le loudness
dans la journée, je remonte le volume et plus besoin du loudness
ça convient à mes oreilles, et rien d'autre

Michel...


Ben voilà ! C'est simple, efficace, pragmatique
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 18 Nov 2019 9:16

STRA a écrit:
wakup2 a écrit:C'est normal de vouloir récupérer des informations perdu a cause d'un niveau d'écoute inadapté :wink: mais en dehors de ça, vouloir se baser sur des courbes d'isosonie pour adapter la réponse d'un système en fonction du SPL est une erreur, a plus fort niveau ça ne marche pas, si on suis cette idée on devrais aussi faire varier la réponse du système en fonction des crêtes en temps réel ? et mieux... on devrais le faire en fonction de l'audition de chacun ? on devrais également corriger la décroissance dans l'aigue en fonction de la distance lié a l'absorption de l'air ? Je pense comme pio, qu'il ne faut pas tout mélanger :wink:


Espèce d’extrémiste :mdr:

Mon loudness va juste remonter le grave ( une sorte de bessel a +6db/oct, donc surtout l’infra) et un poil les extrêmes aigus a +3db/oct a partir de 10khz....ça reste leger...et cette correction est variable en plus d’etre desactivable en etant basée sur un niveau de référence que j’ai defini


Ben oui !

Heu, c'est Pio2001 - cf. les réponses de Scytales à ses propos -, et Wakup2 qui mélangent tout et ne répondent pas à la question toute simple posée par Jeangros... :siffle:
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 18 Nov 2019 9:22

STRA a écrit:
jeoffrey59 a écrit:
C'est ça que j'aimerai savoir. :wink: pourquoi certaines enceintes reagissent-elles mieux à faible volume que d'autres. Et si le filtrage peut avoir une influence la dessus ou pas.


Le filtre ne rentre pas en jeux.
Par contre une reponse en frequence non neutre pourra etre plus adaptée a une ecoute a bas niveau.
Comme la b&w 705 s2 que j’ai écouté a bas volume: très agréable. Quand j’ai demandé a poussé le son ( le proprio a dit ok mais pas longtemps a cause des voisins) le grave est devenu boomy et les aigus criards.

Si je devais écouté seulement a volume modéré cette b&w me comblerai!

Une enceinte a rf plus neutre sera plus équilibré a differents volume mais a bas volume il restera toujours un manque de grave—> le loudness ratrape ça


Les enceintes conçues pour être agréables à écouter à niveau très modéré de près dans des petites pièces d'appartements urbains, particulièrement des bibliothèques, sont légions : léger relevé de la zone 80-100 hZ et petit relevé dans l'aigu... enceintes qui font mouche dans les salons avec du jazz en trio ou vocal, des petites formations classiques... Alors évidemment si tu pousses le volume, ça fait désordre assez vite. Heureusement, pas toutes, mais c'est fréquent.
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 18 Nov 2019 9:31

A voir aussi ce que donnent les enceintes en champ proche dans ce contexte.

La configuration dans mon profil


Tout peut se mesurer et se calibrer du moment qu'on dispose des bons outils.
Avatar de l’utilisateur
jacko
Secrétaire Général de l'Association & Relations PROs
Secrétaire Général de l'Association & Relations PROs
 
Messages: 38300
Inscription Forum: 12 Juin 2002 12:45
Localisation: Antibes
  • offline

Message » 18 Nov 2019 9:33

indien29 a écrit:
syber a écrit:A l'inverse, Georges Cabasse expliquait dans ses rares interviews que sa logique le conduisait à fabriquer des enceintes linéaires quelque soit les gammes et à laisser aux électroniques le soin de gérer la fonction loudness. Ainsi, on peut le débrayer selon que l'on souhaite écouter plus ou moins à niveau réel.

Comment ne pas etre d'accord avec lui, la pièce fout déjà assez le bord*l pour qu'en plus, les concepteurs d'enceintes viennent encore empirer la chose par rajout de défauts volontaires dans la réponse de l'enceinte.

Fort heureusement, tout ceci s'égalise pour celui qui est habile à la mesure et dans le paramétrage d'un egaliseur / DSP.



Nous voici donc revenu après bien des détours hors sujet au propos originel : la question posée par Jean Gros à laquelle Georges Cabasse répondait de façon claire, nette. Sans doute ne connaissait-il pas trop ce dont il parlait ? :lol:

(Notons quand même qu'il privilégiait le clos et une réponse pas trop étendue dans l'extrême grave, en tout cas coupant raide, ayant bien intégré le fait que la pièce jouait des tours dans ce domaine. )

On écoute à très bas niveau le soir ? Ben on relève le grave et l'aigu pour avoir la sensation de conserver le même équilibre que celui que l'on a quand on écoute au niveau que l'on utilise la journée... Il y a des solutions pour cela, dont le loudness et les correcteurs de tonalité. Malheureusement, ils ont été éradiqués de la plupart des amplificateurs haute-fidélité pour des raisons de profit que l'on a réussi à faire passer pour des raisons liées à la haute fidélité qui s'est dès lors appelée audiophilie...
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 18 Nov 2019 9:49

haskil a écrit:
STRA a écrit:
Espèce d’extrémiste :mdr:

Mon loudness va juste remonter le grave ( une sorte de bessel a +6db/oct, donc surtout l’infra) et un poil les extrêmes aigus a +3db/oct a partir de 10khz....ça reste leger...et cette correction est variable en plus d’etre desactivable en etant basée sur un niveau de référence que j’ai defini


Ben oui !

Heu, c'est Pio2001 - cf. les réponses de Scytales à ses propos -, et Wakup2 qui mélangent tout et ne répondent pas à la question toute simple posée par Jeangros... :siffle:



Je ne mélange rien... je dit simplement que prendre les courbes d'isosonie comme base absolue afin de faire une EQ satisfaisante pour adapter a notre sensibilité en fonction du niveau ne fonctionne pas vraiment, ni plus, no moins :wink: c'est bien trop simpliste, et j'ai expliqué également en quoi le niveau de bruit de fond dans le grave a aussi son importance sur les sons masqués, si on ne pouvais se fier qu'a ses courbes d'isosonie pour faire de l'EQ on le ferais depuis bien longtemps sur des niveaux d'écoute moyen et élevé, et comme je l'ai dit, pour une écoute a bas niveau le loudness reste efficace et on a tout intérêt a écouter des morceaux déjà un peu compressé afin de ne pas trop perdre d'informations dans le bruit de fond de la salle.

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 8160
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 18 Nov 2019 10:05

jean GROS a écrit:Bonjour,

Je suis de plus en plus déçu par mon système sur les écoutes à niveau "normal" :cry:
manque de relief...etc
il est certains que les écoutes à bas niveau ou niveau moyen ont tjrs un soucis sur les aiguës et grave, d’où le loudness !
n'ayant pas cette possibilité, quelles seraient les autres solutions sans tout changer ?
C'est plutôt dans la définition globale que je trouve un manque à bas niveau, plus qu'un manque de grave ou d’aiguë...

CDl



La question originel, ce manque de définition a bas niveau est principalement due au sons masqués dans le bruit de fond, la solution consisterai déjà a réduire ce bruit de fond au maximum, ce n'est pas simple car c'est une question de construction et d'isolation, mais il y'a également des sources de bruits dans les logements, vmc, et tout les équipements standard que l'on trouve dans une maison, il faut déjà essayer de les réduire au maximum.

Sinon, et la je vais m'attirer les foudres :mdr: il faut écouter des morceaux plus compressés.... la compression de dynamique relève les niveaux les plus bas et les font sortir du bruit de fond et c'est malheureusement pour cela qu'on trouve aujourd'hui tant de compression de dynamique pour que la majorité des gens puissent écouter leur musique dans des écouteurs dans le metro, dans la rue, ou dans la voiture, ect.... que des environnements très bruyant.... alors certes la compression de dynamique est une plaie pour l'écoute fidèle des enregistrements a niveau normal :ko: mais c'est une solution loin d'être deconnante si on veux écouter dans des conditions limites.

Et le loudness qui est aussi bénéfique a niveau faible également :wink:

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 8160
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message