Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Baddabock, fabu988, Frostfel, GT2, haskil, karpatcio, LeBienHeureux, pascalcez, Wifiman et 40 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

L'âge de nos oreilles : performances auditives ?

Message » 04 Juil 2019 0:09

MickeyCam a écrit:jeune on n'a pas de difficulté à écouter quelqu'un qui parle dans un environnement bruité, mais passé 60/70 ans, on ne comprend plus rien dans ce cas là
une discussion autour d'une table dans un night-club devient un brouhaha pour moi


Bah… des fois, dans ces cas-là, ça vaut mieux! :mdr: :mdr:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 32444
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté

Annonce

Message par Google » 04 Juil 2019 0:09

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 04 Juil 2019 0:16

:mdr:
MickeyCam
 
Messages: 4346
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 04 Juil 2019 9:17

dub a écrit:
MickeyCam a écrit:jeune on n'a pas de difficulté à écouter quelqu'un qui parle dans un environnement bruité, mais passé 60/70 ans, on ne comprend plus rien dans ce cas là
une discussion autour d'une table dans un night-club devient un brouhaha pour moi


Bah… des fois, dans ces cas-là, ça vaut mieux! :mdr: :mdr:


Cas typique ou l'on peut exercer son oreille à mieux entendre, en focalisant son écoute successivement sur chaque participant....des limites toutefois.

C'est la raison pour laquelle en écoute Haute Fidélité on recherche.........un meilleur rapport signal sur bruit :idee:

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
4.3 Local d'écoute traité 130 m3 + QSC Q-SYS Core 110f +4 NS-1000x +4 subs SVS by Ohl
installations-homecinema-dediees/4-3-igor-kirkwood-by-ohl-qsc-4-ns1000x-4svs-sony75zd9-t30097156.html
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8418
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 04 Juil 2019 9:40

C'est ce que je fais parfois en concert.
Je fixe un interprète, et j'essaie de focaliser mon écoute sur le son produit par son instrument.
Samedi, j'ai été voir un concert de l'ensemble Jupiter.
Ensemble fondé par le luthiste Thomas Dunford.
Et justement, j'avais l'impression que le luth ne "servait à rien" lorsque l'ensemble jouait (2 violons, un alto, un violoncelle, un clavecin et un basson).
Pourtant, en me concentrant, je pouvais suivre facilement l'apport de cet instrument.
Le fait est qu'on arrive au même résultat sans l'apport visuel (plus difficilement il est vrai).
Avatar de l’utilisateur
roland_de_lassus
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10201
Inscription: 17 Juin 2004 15:08
Localisation: LLN
  • offline

Message » 04 Juil 2019 10:56

Oui, on arrive assez bien à isoler un chanteur au sein d'un chœur aussi. c'est bien que l'oreille est le cerveau ne font qu'un.
Le percheron
 
Messages: 2380
Inscription: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 04 Juil 2019 12:46

roland_de_lassus a écrit:C'est ce que je fais parfois en concert.
Je fixe un interprète, et j'essaie de focaliser mon écoute sur le son produit par son instrument.
Samedi, j'ai été voir un concert de l'ensemble Jupiter.
Ensemble fondé par le luthiste Thomas Dunford.
Et justement, j'avais l'impression que le luth ne "servait à rien" lorsque l'ensemble jouait (2 violons, un alto, un violoncelle, un clavecin et un basson).
Pourtant, en me concentrant, je pouvais suivre facilement l'apport de cet instrument.
Le fait est qu'on arrive au même résultat sans l'apport visuel (plus difficilement il est vrai).


Je fais ce que tu as fait, chaque fois que j'assiste à un concert.

Et dès lors qu'on a fixé son attention sur un instrument, le niveau sonore de cet instrument paraît singulièrement rehaussé alors qu'il n'en est rien...

On peut le faire quand il y a juste un duo violon-piano, ou chant-piano : fixer son attention sur le violon ou la voix et passer ainsi le piano à la trappe...

L'audition est un phénomène complexe... plein de surprises et de tours de magie...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 52022
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • online

Message » 04 Juil 2019 12:47

Le percheron a écrit:Oui, on arrive assez bien à isoler un chanteur au sein d'un chœur aussi. c'est bien que l'oreille est le cerveau ne font qu'un.


Meilleur est le choeur et plus ça devient difficile... mais ça reste possible.

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 52022
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • online

Message » 04 Juil 2019 12:59

roland_de_lassus a écrit:C'est ce que je fais parfois en concert.
Je fixe un interprète, et j'essaie de focaliser mon écoute sur le son produit par son instrument.
Samedi, j'ai été voir un concert de l'ensemble Jupiter.
Ensemble fondé par le luthiste Thomas Dunford.
Et justement, j'avais l'impression que le luth ne "servait à rien" lorsque l'ensemble jouait (2 violons, un alto, un violoncelle, un clavecin et un basson).
Pourtant, en me concentrant, je pouvais suivre facilement l'apport de cet instrument.
Le fait est qu'on arrive au même résultat sans l'apport visuel (plus difficilement il est vrai).


Nous faisons donc tous pareil ! :hehe: Dernier concert que j'ai vu, Snarky Puppy (un big band de jazz/funk epoustouflifliant en concert) y avait 9 musiciens sur scène dont 2 guitaristes et 3 claviers. Bon le spot qui éclairait le soliste au moment idoine était bien, mais en dehors des solo fallait se concentrer pour trouver qui jouait quoi...En même temps j'étais debout au milieu d'une dizaine de jeunes de 20 ans et + qui fumaient autre chose que du tabac, c'est peut-être ça ! :idee: Euh... que faisais-je au milieu de ces jeunes ? C'était parce que les filles de ce groupe étaient jolies... :oops:

La configuration dans mon profil


Streaming Freebox / PC Windows / CD Rega Apollo / Advance Paris DX 1/ SPL volume 2 /Double mono Hypex NCore 250/ Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staff Œuvres & Multimédia
Staff Œuvres & Multimédia
 
Messages: 6858
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 04 Juil 2019 13:03

haskil a écrit:
roland_de_lassus a écrit:C'est ce que je fais parfois en concert.
Je fixe un interprète, et j'essaie de focaliser mon écoute sur le son produit par son instrument.
Samedi, j'ai été voir un concert de l'ensemble Jupiter.
Ensemble fondé par le luthiste Thomas Dunford.
Et justement, j'avais l'impression que le luth ne "servait à rien" lorsque l'ensemble jouait (2 violons, un alto, un violoncelle, un clavecin et un basson).
Pourtant, en me concentrant, je pouvais suivre facilement l'apport de cet instrument.
Le fait est qu'on arrive au même résultat sans l'apport visuel (plus difficilement il est vrai).


Je fais ce que tu as fait, chaque fois que j'assiste à un concert.

Et dès lors qu'on a fixé son attention sur un instrument, le niveau sonore de cet instrument paraît singulièrement rehaussé alors qu'il n'en est rien...

On peut le faire quand il y a juste un duo violon-piano, ou chant-piano : fixer son attention sur le violon ou la voix et passer ainsi le piano à la trappe...

L'audition est un phénomène complexe... plein de surprises et de tours de magie...


N.B. On peut, me semble-t-il, faire une expérience analogue en se passant un DVD — et je continue à me demander, pour ma part, si un téléviseur au milieu des deux enceintes, ne crée un pas effet de centration, même quand il est éteint…

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 32444
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté

Message » 04 Juil 2019 13:53

MickeyCam a écrit:Bonjour,

il n'y a pas que les dB volume général qu'on perd avec l'age, ça descend plus vite dans les aigües que les médiums ou les graves
mais le pire est que jeune on n'a pas de difficulté à écouter quelqu'un qui parle dans un environnement bruité, mais passé 60/70 ans, on ne comprend plus rien dans ce cas là
une discussion autour d'une table dans un night-club devient un brouhaha pour moi
j'entends bien la musique même faible, mais si une personne me parle en même temps que beaucoup d'autres, j'ai du mal à comprendre, tout est mélangé
sur la musique non, même un grand orchestre, ça semble parfait

Michel...


L'écoute d'un orchestre représente en lui même un signal auditif, certes complexe, mais ce n'est pas un bruit de fond.
Le cerveau est capable de détecter un bruit de fond parasite, comme le brouhaha d'un restaurant, ou le bruit d'un moteur, et de le considérer comme n'étant pas souhaitable. Depuis l'oreille moyenne part une boucle neurologique réflexe appelée "reflexe stapédien" (De stapes, l'étrier en latin, l'étrier étant un des osselets de l'oreille moyenne), qui est régulée au niveau cérébral dans le centre auditif primaire. Cela sert à atténuer les bruits forts (Détonations, etc...) et le bruit de fond non désirable, afin de protéger l'oreille sur les fréquences concernées. Cela permet donc d'entendre un niveau de bruit de fond parasite moindre que la réalité.
Le problème, c'est qu'on le perd progressivement au cours de la vie, pour ne plus en avoir du tout vers 60 ans en moyenne.
Bigga69
 
Messages: 738
Inscription: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline

Message » 04 Juil 2019 20:24

Si on fait une analogie avec la reproduction de l'image, alors l'équivalent visuel de la perte d'audition due à l'âge est la perte de luminosité de l'image.
Pour autant, si l'écran ne claque pas ses 400 cd/m2, et-ce que cela veut dire que le respect des couleurs sera incorrect ? Que la neutralité des gris sera mauvaise ? Que le suivi du gamma sera chaotique ?

De même, ce n'est pas parce qu'on n'entend plus rien passés les 10 kHz qu'on n'est pas capable d'entendre 5 % de distorsion dans un haut-parleur, ou 1 dB de trop dans le bas-médium.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 7228
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 04 Juil 2019 20:42

Pio2001 a écrit:Si on fait une analogie avec la reproduction de l'image, alors l'équivalent visuel de la perte d'audition due à l'âge est la perte de luminosité de l'image.
Pour autant, si l'écran ne claque pas ses 400 cd/m2, et-ce que cela veut dire que le respect des couleurs sera incorrect ? Que la neutralité des gris sera mauvaise ? Que le suivi du gamma sera chaotique ?

De même, ce n'est pas parce qu'on n'entend plus rien passés les 10 kHz qu'on n'est pas capable d'entendre 5 % de distorsion dans un haut-parleur, ou 1 dB de trop dans le bas-médium.



Faut arrêter de penser qu'à un certain âge l'ouïe est fine... Pour une faible population dans une certaine tranche d'âge oui peut-être.. Mais dans grande majorité, la nature a constitué l'homme sujet à vieillesse.. Les oreilles n'y échappent pas..
Bonsoir,
Par analogie, les oreilles c'est comme la peau.. Ça vie.. T'a pas la même peau tendue à 30,40,50,60,70 ans... Ben les oreilles c'est pareilles...
A 30 ans tu regardes un film en blu-ray 2160p, a 40 ans en 1080p, à 50 ans en 720p.. À 65 ans ben c'est du VHS.. Oui tu regarde le même film... Mais pans de la même qualité que le jeunot à 30 ans... Il y a des exceptions.. Mais ça reste des exceptions...
Il Faut arrêter de croire que l'ouïe est fine passé un certain âge... Elle l'est beaucoup moins, elle perd en intensité
Y a que l'audiophile qui cherche à se convaincre... À lire certains, ça serait comme si ils cherchait à nous dire qu'ils on 40 ans mais en fait en ont 65..
Je pense que tous le monde a a ygagner à remettre un peu d'objectivité et de sincérité dans les débats, comme certains l'on fait d'ailleurs
tonylb
 
Messages: 1031
Inscription: 21 Déc 2016 16:33
  • offline

Message » 04 Juil 2019 21:05

Je pense que personne ne nie cela, Tonylb.
Cependant, si effectivement avoir un organe auditif de bonne qualité est un plus TRES appréciable, il n'est pas nécessaire qu'il soit à ce point performant pour analyser la musique.
Car finalement, la musique n'en a pas grand chose à faire du 20Khz.
Certes, entendre aussi haut peut procurer du plaisir, permet certainement de mieux ressentir les attaques de notes, les petites percussions métalliques...
Mais finalement, s'en passer n'empêche pas d'analyser la musique pour autant.

La configuration dans mon profil


Full HD, 3D, 4K, HDR... : OK --- Fluidité : pas OK ! C'est pour quand à la fin ???
Avatar de l’utilisateur
Fafa
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 73170
Inscription: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse

Message » 04 Juil 2019 21:17

La question est de savoir si les seuils de discrimination auditive diminuent avec l'âge.

La réponse est qu'on n'en sait rien. On ne connaît même pas ces seuils pour un âge moyen.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 7228
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 04 Juil 2019 21:20

Fafa a écrit:Je pense que personne ne nie cela, Tonylb.
Cependant, si effectivement avoir un organe auditif de bonne qualité est un plus TRES appréciable, il n'est pas nécessaire qu'il soit à ce point performant pour analyser la musique.
Car finalement, la musique n'en a pas grand chose à faire du 20Khz.
Certes, entendre aussi haut peut procurer du plaisir, permet certainement de mieux ressentir les attaques de notes, les petites percussions métalliques...
Mais finalement, s'en passer n'empêche pas d'analyser la musique pour autant.



Merci pour ton retour

Je n'ai jamais parlé de 20khz.. Ni même 19...

Je dis juste que passé un certain âge l'ouïe n'est plus aussi fine qu'avant, pas la même intensité..
Sur une bande de 50 à 8khz.. Tu n'auras pas la même intensité à 20,30,40,50,60 ans.. Tu entends toujours, certes mais moins finement.. Il est possible de compenser en augmentant le volume....
tonylb
 
Messages: 1031
Inscription: 21 Déc 2016 16:33
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message