Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: boXem | audio, Google [Bot] et 46 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

L'âge de nos oreilles : performances auditives ?

Message » 09 Déc 2020 12:33

J'ai édité mon message précédent avec quelques notions complémentaires pour alimenter le débat.

jean GROS a écrit:il serait intéressant de savoir parmi tous les intervenants ceux qui entendant encore les tweeter ? qui de façon générale commence à 3000 hertz
je sais que c'est bas, mais il y a peut être des surprises :)
Suivants les jours et les conditions, 16,5kHz pour moi, mais il faut mettre en // le niveau pour que ce soit pertinent :wink:

jean GROS a écrit:Merci, pour l'exercice de son travail ? ou à cause de son travail ?
Pour son travail car il bosse dans l'acoustique
Yoann44
 
Messages: 1206
Inscription Forum: 02 Fév 2004 20:55
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Déc 2020 12:33

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 09 Déc 2020 12:40

En ce qui concerne la reconnaissance du timbre d'un instrument, je vous propose cette expérience dont j'avais entendu parler et que j'ai reproduit avec Audacity.

Cela consiste à isoler la première note de piano d'un concerto (concerto pour piano, ce sera plus facile 8) ).

Ensuite avec Audacity, vous commencez la lecture juste après l'attaque de la dite note. Ca se repère visuellement très facilement.

Résultat, en trouvant le bon moment pour débuter la lecture, on réalise qu'il devient impossible de reconnaître un instrument à percussion (le piano) et que le son ressemble alors à celui d'un instrument à vent ! Genre flute ou hautbois !

C'est donc l'attaque, sa dynamique et les premières millisecondes du son qui caractérisent le timbre.
syber
 
Messages: 11953
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 09 Déc 2020 12:45

Pour la surdité, voici quelques éléments :
Transmission : touche principalement le grave et les voix d'hommes car cela demande une vibration mécanique ample
- Obstruction du conduit auditif externe (bouchon cérumen ou épidermique)
- Perforation du tympan
- Blocage des osselets
- Cattarhe tubo-tympanique (trompe d'Eustache qui ne s'ouvre plus)
- Otite
- Traumatismes
- Otospongiose
- Tumeur
- Malformation de l'oreille

Perception : sons aigus principalement
- Affections du labyrinthe
- Malformations congénitales
- Age (presbyacousie) - principalement après 60 ans et impacte la communication
- Traumatismes (plongée, baladeur, etc.)
- Virales, bactériennes, prénatales
- Médicaments (antibiotiques notamment)
- Diabète, hypertension, etc.

Je peux détailler les symptômes mais c'est long à écrire :oops: Toujours est-il qu'il n'y a pas de "traitement" possible sans faire une audiologie précise et poussée (acoumétrie, audiométrie, impédancemétrie, électrocochléographie électroencéphalographie...). C'est là qu'il faut avoir sous la main un spécialiste compétent.
Dernière édition par Yoann44 le 09 Déc 2020 12:46, édité 1 fois.
Yoann44
 
Messages: 1206
Inscription Forum: 02 Fév 2004 20:55
  • offline

Message » 09 Déc 2020 12:46

syber a écrit:En ce qui concerne la reconnaissance du timbre d'un instrument, je vous propose cette expérience dont j'avais entendu parler et que j'ai reproduit avec Audacity.

Cela consiste à isoler la première note de piano d'un concerto (concerto pour piano, ce sera plus facile 8) ).

Ensuite avec Audacity, vous commencez la lecture juste après l'attaque de la dite note. Ca se repère visuellement très facilement.

Résultat, en trouvant le bon moment pour débuter la lecture, on réalise qu'il devient impossible de reconnaître un instrument à percussion (le piano) et que le son ressemble alors à celui d'un instrument à vent ! Genre flute ou hautbois !

C'est donc l'attaque, sa dynamique et les premières millisecondes du son qui caractérisent le timbre.
Tout à fait, c'est ce que j'ai indiqué à la page précédente.
Yoann44
 
Messages: 1206
Inscription Forum: 02 Fév 2004 20:55
  • offline

Message » 09 Déc 2020 12:51

Yoann44 a écrit:
jean GROS a écrit:il serait intéressant de savoir parmi tous les intervenants ceux qui entendant encore les tweeter ? qui de façon générale commence à 3000 hertz
je sais que c'est bas, mais il y a peut être des surprises :)
Suivants les jours et les conditions, 16,5kHz pour moi, mais il faut mettre en // le niveau pour que ce soit pertinent :wink:


Oui c'est a mettre totalement en relation avec le SPL :bravo:


En live, avec les distances de recul importantes et l'absorption dans l'aigu lié a l'air, on entend rarement ce qui se passe au dessus de 10Khz, je suis bien moins sensible a l'extrème aigu dans ces conditions, alors que je vais y être bien plus sensible pour l'écoute a faible distance.

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 8176
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 09 Déc 2020 12:51

Yoann44 a écrit:Pour la surdité, voici quelques éléments :
Transmission : touche principalement le grave et les voix d'hommes car cela demande une vibration mécanique ample
- Obstruction du conduit auditif externe (bouchon cérumen ou épidermique)
- Perforation du tympan
- Blocage des osselets
- Cattarhe tubo-tympanique (trompe d'Eustache qui ne s'ouvre plus)
- Otite
- Traumatismes
- Otospongiose
- Tumeur
- Malformation de l'oreille

Perception : sons aigus principalement
- Affections du labyrinthe
- Malformations congénitales
- Age (presbyacousie) - principalement après 60 ans et impacte la communication
- Traumatismes (plongée, baladeur, etc.)
- Virales, bactériennes, prénatales
- Médicaments (antibiotiques notamment)
- Diabète, hypertension, etc.

Je peux détailler les symptômes mais c'est long à écrire :oops: Toujours est-il qu'il n'y a pas de "traitement" possible sans faire une audiologie précise et poussée (acoumétrie, audiométrie, impédancemétrie, électrocochléographie électroencéphalographie...). C'est là qu'il faut avoir sous la main un spécialiste compétent.



Oui, c'est horrible. J'ai rencontré une jeune infirmière (23 ans) qui est à présent appareillée du fait de prise de médicaments ototoxiques.
http://www.amds-midi-pyrenees.asso.fr/2 ... otoxiques/
sax.tenor
 
Messages: 925
Inscription Forum: 16 Mar 2019 12:15
  • offline

Message » 09 Déc 2020 13:32

Yoann44 a écrit:J'ai édité mon message précédent avec quelques notions complémentaires pour alimenter le débat.

jean GROS a écrit:il serait intéressant de savoir parmi tous les intervenants ceux qui entendant encore les tweeter ? qui de façon générale commence à 3000 hertz
je sais que c'est bas, mais il y a peut être des surprises :)
Suivants les jours et les conditions, 16,5kHz pour moi, mais il faut mettre en // le niveau pour que ce soit pertinent :wink:

jean GROS a écrit:Merci, pour l'exercice de son travail ? ou à cause de son travail ?
Pour son travail car il bosse dans l'acoustique

*
ok merci
jean GROS
 
Messages: 2671
Inscription Forum: 16 Aoû 2002 11:23
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 09 Déc 2020 13:35

syber a écrit:En ce qui concerne la reconnaissance du timbre d'un instrument, je vous propose cette expérience dont j'avais entendu parler et que j'ai reproduit avec Audacity.

Cela consiste à isoler la première note de piano d'un concerto (concerto pour piano, ce sera plus facile 8) ).

Ensuite avec Audacity, vous commencez la lecture juste après l'attaque de la dite note. Ca se repère visuellement très facilement.

Résultat, en trouvant le bon moment pour débuter la lecture, on réalise qu'il devient impossible de reconnaître un instrument à percussion (le piano) et que le son ressemble alors à celui d'un instrument à vent ! Genre flute ou hautbois !

C'est donc l'attaque, sa dynamique et les premières millisecondes du son qui caractérisent le timbre.


très intéressant !!! cela va dans le sens ou les enceintes qui ont une excellentes réponses transitoires sont plus fidèles, mais cette caractéristique n'est jamais indiqué, sauf peut être pour les enceintes pro. !!
jean GROS
 
Messages: 2671
Inscription Forum: 16 Aoû 2002 11:23
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 09 Déc 2020 13:37

Oui, et des amplis puissants :grad:
syber
 
Messages: 11953
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 09 Déc 2020 14:05

La réponse transitoire des enceintes se voie en partie sur la réponse impulsionnelle/step, cette donnée n'est que très rarement fournie, après en réalité le déphasage reste peu audible, par contre l'important c'est d'avoir un bon recouvrement de phase et une bonne sommation aux Fx entre hauts parleurs.
L'autre point important c'est la capacité de l'enceinte a fournir l'attaque et les crêtes sans distorsions et autres déformation du signal.

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 8176
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 09 Déc 2020 14:07

sax.tenor a écrit:Oui, c'est horrible. J'ai rencontré une jeune infirmière (23 ans) qui est à présent appareillée du fait de prise de médicaments ototoxiques.
http://www.amds-midi-pyrenees.asso.fr/2 ... otoxiques/
:(

syber a écrit:Oui, et des amplis puissants :grad:
Comme quoi, tout se tient :) Qualité des produits dès leur conception jusqu'à la mise en œuvre pour en garantir la perception sonore. Un produit bien conçu est capable de retranscrire toutes les nuances présentes sur le support et de se rapprocher d'une forme de réalisme.
Yoann44
 
Messages: 1206
Inscription Forum: 02 Fév 2004 20:55
  • offline

Message » 09 Déc 2020 14:43

wakup2 a écrit:La réponse transitoire des enceintes se voie en partie sur la réponse impulsionnelle/step, cette donnée n'est que très rarement fournie, après en réalité le déphasage reste peu audible, par contre l'important c'est d'avoir un bon recouvrement de phase et une bonne sommation aux Fx entre hauts parleurs.
L'autre point important c'est la capacité de l'enceinte a fournir l'attaque et les crêtes sans distorsions et autres déformation du signal.


Quand je parlais transitoire, je parlais d'attaque !
les deux sont différents ?
jean GROS
 
Messages: 2671
Inscription Forum: 16 Aoû 2002 11:23
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 09 Déc 2020 14:56

Non, ce sont les mêmes. Voici ce que j'ai mis à la page précédente :
- Les transitoires : notion d'attaque. Essentiel à la reconnaissance des timbres. Sans elles, il est impossible de reconnaitre un instrument. Mais ils sont robustes et résistent aux distorsions (ouf)
Yoann44
 
Messages: 1206
Inscription Forum: 02 Fév 2004 20:55
  • offline

Message » 09 Déc 2020 16:54

Robert64 a écrit:
Yoann44 a écrit:..... De l'autre côté du spectre, ce sont surtout les harmoniques qui vont disparaitre. Du coup, quand une personne avec une perte auditive trouve qu'une enceinte est linéaire ou terne, est-ce vraiment le cas ? Difficile à dire, hélas.
.....

A ce sujet, j'ai le souvenir d'une expérience qui a été faite dans les années 90. Je pense que Syber ou peut être JL Ohl ou Pio s'en souviennent mieux que moi:
On avait fait écouter à un panel d'audiophiles et de mélomanes avertis un certain nombre d'oeuvres musicales sur une excellente installation.
Un filtre passe bas à fréquence de coupure variable avait été installé sur le trajet du signal. L'essai se faisait en aveugle.
Il a fallu vraiment descendre très bas en fréquence de coupure avant que quelqu'un ne distingue quelque chose.
Expérience facile à refaire.
A+



ça a été fait plusieurs fois ! Et chaque fois les participants ont été effarés...

C'est ce genre d'expérience que j'aimerais voir faire par HCFR quand il prend un stand dans un salon du son...
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 09 Déc 2020 17:00

syber a écrit:En ce qui concerne la reconnaissance du timbre d'un instrument, je vous propose cette expérience dont j'avais entendu parler et que j'ai reproduit avec Audacity.

Cela consiste à isoler la première note de piano d'un concerto (concerto pour piano, ce sera plus facile 8) ).

Ensuite avec Audacity, vous commencez la lecture juste après l'attaque de la dite note. Ca se repère visuellement très facilement.

Résultat, en trouvant le bon moment pour débuter la lecture, on réalise qu'il devient impossible de reconnaître un instrument à percussion (le piano) et que le son ressemble alors à celui d'un instrument à vent ! Genre flute ou hautbois !

C'est donc l'attaque, sa dynamique et les premières millisecondes du son qui caractérisent le timbre.


J'en ai parlé de nombreuses fois sur HCFR, mais l'INA avait publié il y a quelques petites décennies une cassette assez épatante dans laquelle les compositeurs du GRM faisait entendre des manipulations sonores dont la suppression des attaques de notes de piano : ça sonnait alors comme une clarinette... en touchant divers paramètres ils pouvaient ainsi faire un glissando qui en fait était toujours là même note... etc.
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message