Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: henri alain et 39 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

LA HIFI PAR ORDRE DES PRIORITES

Message » 08 Nov 2017 12:09

La température influence effectivement le fonctionnement des composants, c'est donné dans leur datasheet.
La sensibilité à la température est d'ailleurs un des critères de qualité des composants.
Sauf cas particulier des tubes, un appareil correctement conçu avec des composants bien choisis ne sera pas sensible à la température de manière audible.
JAVA Alive
 
Messages: 2888
Inscription Forum: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

Annonce

Message par Google » 08 Nov 2017 12:09

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

HIFI STEREO AMPLI A LAMPE OU TRANSISTORS

Message » 08 Nov 2017 13:26

Bonjour,

Pour maxitonic :
Tu avances pleins de choses sans rien expliquer aux lecteurs, comment fait la personne quand elle lit ce que tu écris ? Tu fais des phrases et des conclusions mais rien n'est argumentés.
Point 1 sur la pièce, comment amortir les graves ? Avec quoi ?
La relecture de l'ensemble du post depuis la page 1, plusieurs fois même, te permettrait une mise à jour des bases.

Après, ton ordre des priorités diffère bien du miens, mais mon avis ne vaut pas plus qu'un autre alors pourquoi pas, par contre et avec mon expérience, les euros dépensés dans mes priorités risques de sonner mieux à l'oreille.

Pour le FIR phase lin, je ne conseille pas trop parceque cela demande une maitrise acquise par trop peu de monde.
Comprends que c'est de la haute technologie, avec des incidences qui font vite bcp plus de mal que de bien.
Perso je ne maitrise pas, c'est trop complexe à mettre en oeuvre et le GAIN NE VAUT PAS LA PEINE et que le résultat final dépends trop peu de ce choix (IIR Vs FIR)

Lorsque les 98% des autres sujets seront parfait, alors il sera temps de se poser cette question… alors que l'on constate sur ce fil que d'arriver déjà aux 20 premiers % sur l'acoustique de la pièce n'est pas simple.

Avant de faire du FIR phase lin, maitriser les autres sujets d’une chaine HiFi (98%, y a de la marge) et donc se contenter de faire Infinite Impulse Response, déjà plus maitrisable ou même déjà un filtrage passif à bon escient…

Il faut comprendre que le filtrage en FIR travaille dans le « temporel » et implique évidemment des contraintes au niveau des transducteurs et de la conception générale de l’enceinte pour conserver l’avantage de la non rotation de phase, ce qui est négligé par 99% les amateurs.

La mise en œuvre globale du FIR phase lin est à mon gout trop technique pour 99% des amateurs qui ne maitrise pas toute la chaine de A à Z.

Le FIR phase lin implique que toute la conception soit pensée à la genèse d'un projet, les HP, les caisses, l'acoustique de la pièce (avec un vrai acousticien et des mesures).

Bref, à fuir si vous n'avez pas un projet pharaonique en terme de budget, avec un ingé spécialisé en la matière… encore une fois, à mon humble avis... le GAIN NE VAUT PAS LA PEINE.

C'est bien évidement idem pour la convulsion, et les sujets sont ailleurs, surtout dans ce poste sur les règles de priorités.
Dernière édition par indien29 le 01 Juin 2018 14:20, édité 4 fois.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8695
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

HIFI STEREO FILTRAGE FIR OU IIR

Message » 08 Nov 2017 13:26

Je rappel modestement ce qui est, à mon avis la règle de priorité (voir le début de ce post pour ne pas prendre le train en marche) :
Une fois l'acoustique de la pièce maitrisée, qui définis la position d'écoute et le potentiel de cible SPL qu'il en résulte, (c'est le travail le plus complexe) on peut définir le cahier des charges de l'install :
Peu de cible SPL et une écoute proche si RT médiocre et petite surface et un peu plus de cible SPL au fur et à mesure que le RT s'améliore et que la taille de la pièce s'agrandit.

On garde bien en tête la fusion des voies parfaite dans la zone d'écoute, ainsi que la règle 50% direct, 50% diffu et on y va !

Je pense que si l'on doit fusionner court (1 mètre et moins, pour un RT bas et une petite pièce), il ne faut pas de mélange de voies
1 seul HP, une seule source, donc un HP large bande, en écoute proche et pour une cible SPL limitée, c'est une bonne solution.

Ce large bande est drivé par un égaliseur, un 31 bandes paramétrique numérique qui fait aussi DAC et qui permet de gérer une courbe de réponse adaptée (fondamental)… Je pesne par exemple à un bon model comme le SRC2496 Ultramatch Pro de chez Behringer.

L'infra sera limitée mais une petite transformée de linkwitz à l'EQ sera possible pour aller le taquiner en faisant gaffe à ne pas dépasser le xMax du HP.

Derrière, un ampli, transistor ou à lampe, on s'en fou, c'est la même chose.
L'ampli doit être correct (voir mes posts précédents), d'occasion c'est une très bonne idée évidement.
Les câbles doivent être en cuivres, à part ça, pas d'autres spécifications, simple non ???

Ensuite faut régler avec l'EQ, mesurer et régler encore jusqu'à ce que cela vous plaise.
Ça marchera mieux si la pièce est traité et le RT bas (j'insiste encore)…
Dernière édition par indien29 le 05 Déc 2017 1:27, édité 2 fois.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8695
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

HIFI FILTRES ACTIF IIR DCX OU FILTRES PASSIF

Message » 08 Nov 2017 13:27

doublon
Dernière édition par indien29 le 01 Juin 2018 14:21, édité 4 fois.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8695
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 08 Nov 2017 13:28

doublon
Dernière édition par indien29 le 01 Juin 2018 14:21, édité 3 fois.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8695
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

HIFI PAR ORDRE DES PRIORITES

Message » 08 Nov 2017 13:28

doublon
Dernière édition par indien29 le 01 Juin 2018 14:21, édité 2 fois.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8695
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 08 Nov 2017 13:53

maxitonic a écrit:@powerdoc= OUI, la t° influence les valeurs ou performances des composants électroniques.
La t° de stabilisation peut prendre beaucoup de temps pour être atteinte, elle dépend notamment de l'aération de ce qui chauffe,de la surface du radiateur, etc...sur certains amplis s.s. celà peut prendre 2 ou 3 heures. On ne s'en rend compte que si on y prête vraiment attention, il peut s'agir d'un léger changement de tonalité globale.
Pour mon ampli, c'est le cas alors qu'il s'avère immédiatement opérationnel en une minute dans de bonnes conditions sonores.

Harmoniques= les résidus d'intermodulation sont encore pires pour l'oreille que les harmoniques impairs car ils sont décorrélés de la fréquence à reproduire. L'objectif est et reste que toutes les harmoniques indésirables ainsi que tous les résidus d'intermodulation restent largement en dessous du seuil d'audibilité . Le gout pour les harmoniques pairs relève plus de Bocuse que de la hifi, qui par définition, s'intéresse a reproduire le son réel sans en rajouter, contrairement à Mr Bahlsen.

@ indien= L'écoute au casque efface l'information de profondeur de scène sonore, et en ce sens dénature le message de son contenu d'écarts temporels et distances correspondantes.
Cette écoute peut être très appréciée pour d'autres raisons, mais elle ne peut pas l'être pour sa qualité de reproduction de la cohérence temporelle, irrémédiablement disparue. (hélàs)


Attention.. ne me faîtes pas dire ce que je n'ai pas dit. Le tube apporte une coloration par la mise en avant des harmoniques. Je n'ai pas dit que c'était neutre. C'est une coloration qui peut apporter un plaisir à l'écoute. Tant que celle ci est maîtrisée et ne concerne qu'un maillon de la chaîne il n'y a pas de problème. De plus Tube ça ne veut pas dire grand chose.. J'ai écouté des montage tubes plus droits et fidèle que des montafes transistors. Sur le papier certains Tubes sont très rigoureux (les C3G notamment) abec la variable d'usure qui n'existe pas avec des transistors. Mais pour le travail, seul le transistor bien conçu est preconisable, c'est pour cela que je travaille avec.

Pour le casque.. Là aussi ça dépend de la source. Si la musique est enregistrée en procédé binaural ou ortf alors l'image sera plus réaliste au casque qu'aux enceintes, le crossfeed et la variabilité spectrale, les déphasages étant en partie contenu dans l'enregistrement lui même
En revanche le résultat aux enceintes posera le problème de la double tête.. rien n'est figé ni systématique. Les ecarts temporels sont reproduits au casque si la source est stéréo de phase. Aux enceintes si c'est le cas alors on a superposition du decalage temporel à la prise et à la reproduction.. ce qui pose problème aussi. Seul un signal mono ou d'intensité a une reproductibilité crédible aux enceintes. Cependant notre cerveau est malin et il fait le tri. De plus le côté très handicapant du casque c'est l'angle du front sonore face aux pavillons.

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5470
Inscription Forum: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 08 Nov 2017 14:20

@clariensis=

je n'ai rien en soi contre ceux qui apprécient l'amplification à tubes, que j'ai moi-même pratiquée, j'ai toujours un Ayon Triton II.
Mais en soi le rajout d'harmoniques 2 ne répond pas au critère visant a se rapprocher le plus possible du son réel (un chat est un chat, hélàs).
Pour moi, "agréable" n'est pas mon critère, le mien c'est "est ce que ça ressemble au son réel".

Il est évident que si le signal ne comprend aucune donnée retard concernant la profondeur de scène sonore, c'est inutile de se décarcasser pour que le système soit capable de reproduire correctement la cohérence temporelle.
Selon moi, cette cohérence joue aussi sur la largeur de scène, car pour que la différence de phase entre enceintes soit précise et fiable, encore faut il que leurs courbes de phase respectives soient régulières et linéaires.(sur ce point, j'accepte parfaitement aussi qu'on ne me suive pas,chacun pense comme qu'il veut)
Un casque en est rigoureusement incapable par principe même du fait que les écarts temporels dans l'axe d'écoute ne peuvent pas être différenciés si le rayonnement des transducteurs est sur les cotés (en latéral).
A l'impossible, nul n'est tenu, mais encore une fois, un chat est un chat.autant parler vrai.

Je suis bien d'avis qu'il faille tolérer les différentes approches, que chacun fait comme il veut et choisit ses moyens et préférences..
Mais dire la vérité me parait utile, chacun la gère à sa convenance.

Pour ce qui me concerne, et par expérience , je tiens comme a la prunelle de mes yeux à la cohérence temporelle d'un système hifi, car il s'avère chez moi que celà m'apporte une profondeur de scène sonore très appréciable, une différenciation de la position des instruments que j'estime précise (comparé aux cas où la cohérence temporelle n'est pas respectée, et les cas sont nombreux!!!)
maxitonic
 
Messages: 1933
Inscription Forum: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 08 Nov 2017 14:28

indien29 a écrit:La mise en œuvre globale du FIR phase lin est à mon gout trop technique pour 99% des amateurs qui ne maitrise pas toute la chaine de A à Z.


Ah, bizarre, j'aurai plutôt tendance à dire que c'est facile et qu'il n'y a pas besoin de maîtriser tout la chaine.
On mesure le résultat de ses enceintes dans sa salle et on corrige. Point.
Il y a un petit investissement intellectuel à faire, certes, matériel aussi (100€ de micro de mesure uniquement pour ceux qui sont en démat') mais toute l'aide est dispo sur le forum.

indien29 a écrit:Le FIR phase lin implique que toute la conception soit pensée à la genèse d'un projet, les HP, les caisses, l'acoustique de la pièce (avec un vrai acousticien et des mesures).


Si tu fais des enceintes DIY avec filtrage numérique, oui.
Sinon, je comprends toujours pas.

indien29 a écrit:Bref, à fuir si vous n'avez pas un projet pharaonique en terme de budget, avec un ingé spécialisé en la matière… encore une fois, à mon humble avis... le GAIN NE VAUT PAS LA PEINE.


Un gain aussi énorme pour 100€, je dirai que ça en vaut au contraire largement la peine.
Je ne vois toujours pas ce que tu vois de pharaonique là dedans.

indien29 a écrit:C'est bien évidement idem pour la convulsion, et les sujets sont ailleurs, surtout dans se poste sur les règles de priorités.


Certes, encore que pour définir les priorité, il faut bien comprendre le coût, la complexité et le gain de chaque élément.

As-tu déjà fait une correction de ta salle+enceintes avec un filtrage numérique ?
Si oui, comment as-tu fait, qu'est-ce qui a été pharaonique niveau budget, quels sujets on nécessité un ingé spécialisé ?
JAVA Alive
 
Messages: 2888
Inscription Forum: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

HIFI AMPLIFICATEUR A TUBE OU TRANSISTORS

Message » 08 Nov 2017 14:29

Un ampli à tube, comparé à un transistor, c'est la même chose, dans un sens comme dans l'autre.

Ce que vous appelez coloration n'est qu'une modification de la courbe de réponse par rapport à un autre ampli à transistor ou pas.

N'importe quelle EQ vous permet de régler cela dans n'importe quelle installation...
A vous de comprendre qu'une EQ peut simuler n'importe quelle qualité ou défaut d'un composant d'autrefois et qu'au final, c'est la fréquence injectée dans les HP qui compte...

PAR ORDRE DES PRIORITES, l'incidence finale ne serait que de 0,1% et je ne sais pas vous dire en faveur de quel ampli, transistor ou à tube, alors soyons sérieux.
Comparativement aux caractéristiques d'une pièce, vous être dans le nano détail...

Vos histoires sur les tubes sont hors sujet, je vous propose de vous recentrer sur LA HIFI PAR ORDRE DES PRIORITES.

(PS, je savais que ces histoires de tubes allait foutre le bordel...)
Dernière édition par indien29 le 05 Déc 2017 1:30, édité 3 fois.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8695
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 08 Nov 2017 14:50

Oui, les généralités sur les tubes et les transistors sont ... des généralités.
On ne peut pas dire à priori qu'un ampli tube va sonner comme ci et un transistor comme ça.

Les tubes peuvent avoir une faible DH même si, pour avoir le "son tube" une DH importante aux harmoniques qui vont bien et une courbe de réponse arrondie aux bons endroits seront nécessaires.
Ce qu'on peut aussi faire avec des transistors même si c'est plus rare, ou avec des égalisateurs ou des plugins "tube" VST.

Dans les priorités, effectivement je te rejoins sur ce point, on pourrait mettre en P1 : définir le type de son qu'on aime, coloré ou fidèle.
Et si on veut du coloré, définir la coloration en question.
JAVA Alive
 
Messages: 2888
Inscription Forum: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

HIFI FILTRE ACTIF FIR phase lin BRICK WALL

Message » 08 Nov 2017 15:12

Bonjour JAVA Alive,

La mise en œuvre globale du FIR phase lin est à mon gout trop technique pour 99% des amateurs qui ne maitrise pas toute la chaine de A à Z.
Dernière édition par indien29 le 01 Juin 2018 14:22, édité 4 fois.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8695
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 08 Nov 2017 15:16

Pour les tubes, on est d'accord, pour la courbe de réponse aussi, à titre perso, je ne suis pas fidèle au fait de tenter de reproduire le mix d'origine, ou une courbe ISO X ou Y, je règle sur ce qui me fait plaisir.

De toute façon, les écarts entre les mix sont tellement vastes que c'est compliqué de dire ce qui est fidèle ou pas.
L'EQ devrait dans ce cas etre faite morceau par morceau (ça arrivera peut etre dans le futur qu'un fichier numérique contenant les pistes audios et vidèos, soit livrés avec un fichier pour l'egaliseur)

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8695
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 08 Nov 2017 15:35

indien29 a écrit:...
C'est bien évidement idem pour la convulsion, et les sujets sont ailleurs, surtout dans se poste sur les règles de priorités.

Effectivement: à manier avec précautions! :grad:
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4960
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 08 Nov 2017 15:36

maxitonic a écrit:@clariensis=

je n'ai rien en soi contre ceux qui apprécient l'amplification à tubes, que j'ai moi-même pratiquée, j'ai toujours un Ayon Triton II.
Mais en soi le rajout d'harmoniques 2 ne répond pas au critère visant a se rapprocher le plus possible du son réel (un chat est un chat, hélàs).
Pour moi, "agréable" n'est pas mon critère, le mien c'est "est ce que ça ressemble au son réel".

Il est évident que si le signal ne comprend aucune donnée retard concernant la profondeur de scène sonore, c'est inutile de se décarcasser pour que le système soit capable de reproduire correctement la cohérence temporelle.
Selon moi, cette cohérence joue aussi sur la largeur de scène, car pour que la différence de phase entre enceintes soit précise et fiable, encore faut il que leurs courbes de phase respectives soient régulières et linéaires.(sur ce point, j'accepte parfaitement aussi qu'on ne me suive pas,chacun pense comme qu'il veut)
Un casque en est rigoureusement incapable par principe même du fait que les écarts temporels dans l'axe d'écoute ne peuvent pas être différenciés si le rayonnement des transducteurs est sur les cotés (en latéral).
A l'impossible, nul n'est tenu, mais encore une fois, un chat est un chat.autant parler vrai.

Je suis bien d'avis qu'il faille tolérer les différentes approches, que chacun fait comme il veut et choisit ses moyens et préférences..
Mais dire la vérité me parait utile, chacun la gère à sa convenance.

Pour ce qui me concerne, et par expérience , je tiens comme a la prunelle de mes yeux à la cohérence temporelle d'un système hifi, car il s'avère chez moi que celà m'apporte une profondeur de scène sonore très appréciable, une différenciation de la position des instruments que j'estime précise (comparé aux cas où la cohérence temporelle n'est pas respectée, et les cas sont nombreux!!!)


Vrai dialogue de sourd, je n'apprécie pas ton ton condescendant mais je vais être magnanime et te repondre en simple forumeur.
Le tube COLORE le son. Je l'ai dit. Donc forcément on est pas dans le réel. Pose toi la question de savoir si ta salle ne le colore pas d'avantage....
Ta théorie des écarts temporels mélange deux aspects. L'aspect captation et reproduction. Dans le son qui vient de tes enceintes à tes oreilles il y a intervention de ta pièce d'écoute et donc introduction d'écarts temporels ainsi que de variabilité spectrale (les déphasages seuls ne suffisent pas à construire une image sonore en profondeur... ). Mais ce son est le fruit d'une captation qui en elle même à capté des éléments temporels et une variabilité spectrale par la directivite même des micros qui la compose. Les deux dans une reproduction enceintes se superposent, pas dans une reproduction casque qui a d'autres inconvénients. Ce qu'il faut en retenir c'est que l'un comme l'autre (enceintes vs casque) ne sont qu'un bidouillage de la réalité car la stereophonie reste la reproduction sur un même plan sonore de sources qui en vrai sont tri dimensionnelles..
Le réel n'existe pas en hifi... C'est une vue de l'esprit, tout est interprétation et compromis... autant appeler un chat un chat...

Fin du HS en ce qui me concerne.

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5470
Inscription Forum: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message