Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Reynaldk, THR4K et 52 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

La vie est plus belle à fort SPL...

Message » 06 Avr 2019 10:50

Quelle est la pression sonore produite par une soprano accompagnée d'un instrument solo (par exemple un hautbois) à l'opéra Bastille, au parterre, au 10eme rang ? Je n'en sais fichtre rien mais ça ne doit pas être très élevé.
Durant ces moments qui peuvent être magiques, les auditeurs respectent un silence absolu .
C'est ce type d'événement sonore que j'essaie de reproduire chez moi. Pousser un peu trop le volume détruit alors toute la magie du chant et de la mélodie
La Bastille
 
Messages: 280
Inscription Forum: 21 Avr 2008 21:38
  • offline

Annonce

Message par Google » 06 Avr 2019 10:50

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 06 Avr 2019 11:10

Ce meme enregistrement sur ce meme passage reproduit chez toi respectera les différences de dynamique.

Sur ce meme concert quell est la plage dynamique entre les pianississimo et les fortississimo ?

Lorsque ce passage calme est fini et que les musiciens jouent ensemble mezzo forte, quel est le niveau en dB C au 10ème rang ?

Je pense que l'on ne doit pas etre loin des 95dB C, avec des pics bien au dessus, très au dessus sur les pics des fortississimo (pics très court à 115dbC que très peu de systèmes passent, pour cette raison, il y a souvent une forte compression de l'échelle dynamique au mixage, sinon, ça casserait pas mal d'enceintes ) !!!

Il faut un très gros système pour bien reproduire toute la dynamique d'un orchestre, et tenter d'avoir qqs chose de réaliste, 2 petites colonne dans 30 metres carrées n'y parviendrons pas, ou alors au détriment d'une forte compression à l'enregistrement.

Tout dépends de la façon dont c'est mixé et de la compression de l'echelle dynamique appliquée (ou pas, comme le fait Igor par exemple)

Je pense que vous avez une mauvaise appréciation de ce qu'est le db C et de la pression acoustique que délivre un concert ainsi que de son echelle dynamique, très vaste sur du classique

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8695
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 06 Avr 2019 11:56

bjr,

Si je puis me permettre d'ajouter mon grain de DB :siffle:

la puissance/volume n'est pas tout ! il n'y a qu'a prendre un ampli sono avec des enceintes sonos et ont aura du volume !

ce qui m'intéresse le plus, c'est la qualité/véracité des instruments, même pris un par un ! donner l'illusion qu'un saxo ou une flute etc....est dans la pièce, ça c'est bcp plus délicat ! je ne parle pas d'une caisse claire, c'est quasi impossible !
Bon WE
jean GROS
 
Messages: 2671
Inscription Forum: 16 Aoû 2002 11:23
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 06 Avr 2019 12:05

Tout à fait !
Il y a d'excellent matériel sono, mais ce n'est pas le même usage, la distance d'écoute n'a rien a voir, tout comme la directivité dont ont se fout en sono puisque c'est le plus souvent utilisé en extérieur, loin des murs.

Maintenant en matériel sono il y a de petits satellites en 6,5" + 1" + caissons qui peuvent convenir en intérieur, c'est adaptable, mais ce n'est pas dédié à une appli dans un salon, disto et toujours la directivité à surveiller en fonction des marques et modèles, c'est un domaine très vaste et il y a de tout !

Les meilleurs enceintes utilisent du matériel pro qui peut aussi etre utilisé en cinéma, en studio ou en sono, le développement basique des premieres compressions étaient destinées à obtenir plus de SPL à longue distance, d'ou des rendements plus elevées, la naissance des pavillons pour concentrer l'energie vers les auditeurs etc...

Le terme sono est à tort "péjoratif", on voit toute de suite la boite en plastique chinoise avec le 15" et la 1" de piètre qualité appelée "enceinte de sono", utilisée dans les mariages sur la sono-mobile à Jackie, qui fout ça à fond, distortion à mort, courbe de réponse en vrac (que de l'aigu et pas de grave évidement :ane: ) et qui détruit les oreilles des invités...

Rien à voir avec une salle de cinéma ou de grandes salles d'opéras, qui pourtant usent de matériels pros (sono), mais dont la mise en oeuvre est soignée avec les bons composants...

Personnellement, j'utilise des amplis sono (enfin des amplis pro), pour moi, je pense que c'est ce qu'il y a de mieux (puissance réelle disponible et S/N) et je paye le vrai prix, pas le prix d'un truc ésotérique mal fichu, bon ce n'est pas n'importe quel modèle non plus...et ma réserve de puissance est de plusieurs centaines de watts pour la partie grave, ce que n'offre aucun ampli dit "hifi", ça a pour avantage de passer les pics de dynamique sans saturer, donc de ne pas casser les HP (les HP sont souvent détruit par la saturation de l'ampli, rarement par un pic de voltage que les bobines des HP prennent très bien si c'est très court)
Dernière édition par indien29 le 06 Avr 2019 12:28, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8695
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 06 Avr 2019 12:21

Je suis perplexe.. car comme la Bastille j'essaye dans la mesure du possible de ne pas gâcher un événement musical à cause d'un volume sonore trop fort.
Généralement lors d'un concert de Musique Classique type "concerto" les choses se passent bien.
A la maison à 3m des enceintes je trouve que mon seuil de tolérance est compris entre 80dBC et des pics de 100dBC
Sur des enceintes d'une efficacité de 94dB/W/m cela ne réclame pas une amplification si importante que cela. :)
Je dis cela car on a l'impression en lisant certaines recommandations genres.. "point de salut" si pas 2x500w en amplification.. et encore... :-?

Mesure avec pondération C et A
https://vimeo.com/313636971?utm_source= ... aign=28749
wuwei
 
Messages: 3562
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 06 Avr 2019 12:28

tovarich007 a écrit:La pondération A est celle qui simule le mieux le comportement d'une oreille humaine moyenne. la pondération C prend surtout en compte les crêtes de modulation, or c'est la durée d'exposition qui constitue le principal critère d'atteinte à l'audition. c'est la raison pour laquelle les normes européennes et celles du droit du travail français (et de bien d'autres pays) retiennent des mesures en pondération A. Bien sûr, une crête de modulation très élevée dans le grave peut aussi provoquer des dégâts auditifs, mais c'est moins fréquents en ambiance professionnelle ou quotidienne que des niveaux moyens élevés avec peu de crêtes.

Il ne s'agit pas seulement de psychoacoustique mais surtout de physioacoustique. certes, un son agréable à niveau élevé procure moins de stress, et est donc un peu moins dangereux qu'un son de même niveau ressenti comme désagréable (ce qui est le cas des sons en ambiance de travail, c'est nettement moins sympa que la musique). mais malgré tout, agréable ou pas, des SPL élevés soutenus ont des effets néfastes sur l'audition. Je maintiens que 45 mn en Dba, c'est vraiment beaucoup et plutôt dangereux, d'où les normes plus strictes.



A niveau moyen et faible la pondération A correspond assez bien a la sensibilité d notre système auditif, seulement sur de la musique le niveau de grave étant élevé, et oui c'est la zone ou la pression acoustique est maximale, la pondération A est bien trop restrictive, d'ailleurs on parle bien de calibration en pondération C en cinéma, et la nouvelle législation sur les niveaux sonore intègre d'ailleurs une valeur de 118dB en pondération C pour palier au manques des 102dB pondéré A, je te promet que ce n'est pas pour rien :wink: ici on parle de musique et non pas "d'ambiance professionnel". Les normes strictes au travail alors qu'on autorise 102dBA et 118dBC dans les lieux publiques :mdr: Perso, 95dBA en niveau moyen pendant 45 minutes je ne tiens pas chez moi :mdr: 95dBC pendant 45 minutes c'est déjà fort ! Alors pondéré A....

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 8184
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 06 Avr 2019 12:31

wuwei a écrit:Sur des enceintes d'une efficacité de 94dB/W/m cela ne réclame pas une amplification si importante que cela. :)


94dB/W/1m c'est déjà une très bonne sensibilité, qu'elles sont ces enceintes ? n'oublie pas aussi qu'on enlève 6dB a chaque doublement de la distance :wink: en intérieur de volume faible acoustiquement et non amorti ça sera moins.

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 8184
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 06 Avr 2019 12:36

Pour illustrer les propos de Wakup, voici en concert (bien réglé avec +10dB à partir de 60Hz, ce qui est la norme en extérieur) la courbe avec une pondération C, on voit bien que l'energie maximale est dans le bas grave
Fichiers joints
concert.jpg
Dernière édition par indien29 le 06 Avr 2019 12:42, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8695
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 06 Avr 2019 12:40

wakup2 a écrit:94dB/W/1m c'est déjà une très bonne sensibilité, qu'elles sont ces enceintes ? n'oublie pas aussi qu'on enlève 6dB a chaque doublement de la distance :wink: en intérieur de volume faible acoustiquement et non amorti ça sera moins.


Le problème de ces notions de rendement est de savoir comment est déterminé le calcul, tu connais la méthode ?

C'est par exemple sur une plage fréquentielle ?

94/dB/w/m, il faut voir surtout ce qu'il en reste à 50Hz... tout dépends ou est le -3dB, ces valeurs devraient toutes dire, 94dB/w/m, avec la position du -3 et - 6dB, sans cela, ça ne renseigne pas tellement sur l'enceinte, mais hélas, ce n'est pas fait / indiqué

Quelle est la règle de mesure pour définir le rendement des enceintes ?

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8695
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 06 Avr 2019 12:54

Je suis d'accord l'indien, c'est souvent mieux de monter le volume en comparaison directe, mais si tu baisses volontairement la qualité revient après quelques minutes quand tes oreilles se sont habituées.

Le volume, C'est le plus gros biais des écoutes comparatives pour moi

C'est mon gros problème quand je veux comparer mon système en hifi stéréo ou multicanal.

Le multicanal a par nature plus de SPL donc semble mieux, mais en réadaptant le volume c'est moins évident
mguw
 
Messages: 820
Inscription Forum: 26 Mai 2003 15:37
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 06 Avr 2019 13:01

wakup2 a écrit:
wuwei a écrit:Sur des enceintes d'une efficacité de 94dB/W/m cela ne réclame pas une amplification si importante que cela. :)


94dB/W/1m c'est déjà une très bonne sensibilité, qu'elles sont ces enceintes ? n'oublie pas aussi qu'on enlève 6dB a chaque doublement de la distance :wink: en intérieur de volume faible acoustiquement et non amorti ça sera moins.


Des Cabasse Clipper. Il faudra que je realise une mesure reellle de puissance de l'amplification pour ces pics à 100dBC. Cette écoute c'est faite à 3m des enceintes dans une pièce fermée de 40m2. Le niveau est supportable mais honnêtement après une heure ca commence à fatiguer.. Je comprend qu'une autre personne pourra avoir une "tolérance plus grande. :wink:
wuwei
 
Messages: 3562
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 06 Avr 2019 16:20

indien29 a écrit:Je pense que vous avez une mauvaise appréciation de ce qu'est le db C et de la pression acoustique que délivre un concert ainsi que de son echelle dynamique, très vaste sur du classique

Tu as parfaitement raison j'ai toujours apprécié les concerts sans me préoccuper de ce qu'est le db C....
La Bastille
 
Messages: 280
Inscription Forum: 21 Avr 2008 21:38
  • offline

Message » 09 Juin 2019 12:06

J'imagine que le titre du sujet est volontairement provocateur.

La vie n'est pas plus belle à fort SPL, sans parler du risque pour les oreilles.

Pas assez fort nous éloigne de la réalité. Pas crédible.

Trop fort, c'est exactement pareil. Rédhibitoire.

Laurent
totololo
 
Messages: 1322
Inscription Forum: 28 Oct 2004 10:28
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 09 Juin 2019 18:25

il me semble que le rendement des enceintes est mesuré à 1000 Hz donc effectivement si c'est le cas ce n'est qu'un critère indicatif voir commerciale
qmsqts
 
Messages: 1284
Inscription Forum: 01 Mar 2007 19:43
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 09 Juin 2019 18:39

totololo a écrit:J'imagine que le titre du sujet est volontairement provocateur.
La vie n'est pas plus belle à fort SPL, sans parler du risque pour les oreilles.
Pas assez fort nous éloigne de la réalité. Pas crédible.
Trop fort, c'est exactement pareil. Rédhibitoire.
Laurent

Titre accrocheur en effet, mais il a pour but d'indiquer qu ela courbe de l'isosonie fait que la musique est plus impressionnante à SPL élevé, dans le respect de la sécurité et des oreilles.

On peut apprécier à 75dB C (le C est important) mais sur un bon système et surtout dans une bonne salle, lorsque l'on monte le volume, l'impression, l'impact est supérieur, c'est d'ailleurs un excellement test pour voir si le couple pièce / enceintes est bon !

La limite est toujours la pièce !

Dans une grande salle, sur un très bon système, 100dB C Leq est fabuleux, c'est un niveau concert, atteindre ce niveau avec perfection n'exsiste que dans des salles de grand volume (cinéma, salles de concerts, studio d'enregistrement ou instal privée qualitatives

dB C inclut le grave (voir le début du post)

A titre perso, selon mon sonometre j'écoute entre 70 et 90dB A Leq, sur des périodes courtes (10 à 15 minutes lorsque c'est fort.)
90 dB Leq est le niveau ou c'est le plus spectaculaire, le plus envoutant

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8695
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message