Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: anael32, DSAGNES, HoberM, Hoian, jean GROS, luce22222, manolo57420, metoujpense, Pacif31, PAT 94, philou3, pm57, sax.tenor, smurz44, Symphone et 75 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Le rapport qualité/prix en Hifi

Message » 22 Jan 2020 23:59

Je ne partage pas du tout cette idée, le marché du home cinema me semble tout au contraire le paradis des bonimenteurs du mieux disant technologique. Bien entendu les marques de hifi rêvent de faire la même chose dans leur domaine dans lequel un ampli de bon père de famille n'a aucune raison d'être changé trop souvent.
Ah oui un bon turn over des stickers avec une nouvelle norme toujours plus perfectionnée sur le capot pour donner envie de changer alors même que les contenus ne suivent pas. Et puis regarder un film médiocre mais avec le son spatialisé d'un boomerang de super héro semblant tournoyer au centre de la pièce n'est pas une quête personnelle. Je suis bien certain que s'ils travaillaient plus convenablement sur la simple piste stéréo, le résultat serait bluffant car beaucoup plus simple à mettre en oeuvre que leurs usines à gaz pour les particuliers lambda. Seul problème, ce ne serait pas bon pour le business.
Ils y arrivent un peu avec la guerre des nouveaux modules classe d avec apparition du petit autocollant qui va bien, on se croirait en informatique avec le toujours plus formidable processeur enterrant les précédents.
La stéréo est déjà capable de tous les débordements en matière de spatialisation et entre les mains d'ingénieurs du son excessifs, on pourrait se croire à Rolland Garros. Dans ces cas, on en viendrait à préférer un enregistrement mono respectant davantage la musique que voulant faire genre.
Et puis l'image, devenu tellement plate avec les images d'ordinateur que l'on a l'impression d'acteurs jouant devant un papier peint déroulant, qu'à cela ne tienne, on va essayer braves gens de vous vendre de la 3d. Ah oui Aquaman vu en famille sur mon vp semble tout plat, nanard de la décennie de l'avis de mes spectateurs :mdr: La même semaine je plonge à nouveau pour revoir Tabou de Murnau de 1931, enfin en bluray magnifiquement restauré. Il est possible de faire pause à tout moment et la qualité de composition est celle d'une magnifique photographie ou d'un tableau. Nous sommes dans l'image et la nécessité de 3d serait totalement saugrenue.
Entre écouter sur du bon matériel en mono, ou sur du mauvais en stéréo, mon choix se portera toujours sur le premier système. Tout comme je préfère associer mon vp au son de deux belles enceintes, plutôt qu'à 5, 7, 12 qui dit mieux, mauvaises.

Sinon pour répondre à la question du sujet, le meilleur rapport qualité prix est l'appareil dont on n'a pas envie de changer. :grad:
Kishizo42
 
Messages: 327
Inscription Forum: 02 Mai 2019 21:45
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Jan 2020 23:59

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Jan 2020 9:10

merci, souvent juste et pondéré... ça évoque d'autres trajectoires quand la méprise ou l'élan pris fait jusqu'à considérer la "Hifi", cet évenement, phénomène musical domestique et le "Home-cinema" comme une extension, un progrès de l'autre avec tous les excès de "réalité" et confusion de finalité que cela peut/souhaite induire, même s'il faut, sans doute, comprendre, au travers de tous ces fils dérivants, une certaine fascination pour la pure technique de labo mais bon ça fait parti, également, de ce jeu.

et re oui !... le bonheur peut être de désirer ce que l'on possède.
Dernière édition par BL89 le 23 Jan 2020 12:51, édité 1 fois.
BL89
 
Messages: 895
Inscription Forum: 17 Juil 2013 1:12
  • offline

Message » 23 Jan 2020 12:41

Kishizo42 a écrit:Je ne partage pas du tout cette idée, le marché du home cinema me semble tout au contraire le paradis des bonimenteurs du mieux disant technologique. Bien entendu les marques de hifi rêvent de faire la même chose dans leur domaine dans lequel un ampli de bon père de famille n'a aucune raison d'être changé trop souvent.
Ah oui un bon turn over des stickers avec une nouvelle norme toujours plus perfectionnée sur le capot pour donner envie de changer alors même que les contenus ne suivent pas. Et puis regarder un film médiocre mais avec le son spatialisé d'un boomerang de super héro semblant tournoyer au centre de la pièce n'est pas une quête personnelle. Je suis bien certain que s'ils travaillaient plus convenablement sur la simple piste stéréo, le résultat serait bluffant car beaucoup plus simple à mettre en oeuvre que leurs usines à gaz pour les particuliers lambda. Seul problème, ce ne serait pas bon pour le business.
Ils y arrivent un peu avec la guerre des nouveaux modules classe d avec apparition du petit autocollant qui va bien, on se croirait en informatique avec le toujours plus formidable processeur enterrant les précédents.
La stéréo est déjà capable de tous les débordements en matière de spatialisation et entre les mains d'ingénieurs du son excessifs, on pourrait se croire à Rolland Garros. Dans ces cas, on en viendrait à préférer un enregistrement mono respectant davantage la musique que voulant faire genre.
Et puis l'image, devenu tellement plate avec les images d'ordinateur que l'on a l'impression d'acteurs jouant devant un papier peint déroulant, qu'à cela ne tienne, on va essayer braves gens de vous vendre de la 3d. Ah oui Aquaman vu en famille sur mon vp semble tout plat, nanard de la décennie de l'avis de mes spectateurs :mdr: La même semaine je plonge à nouveau pour revoir Tabou de Murnau de 1931, enfin en bluray magnifiquement restauré. Il est possible de faire pause à tout moment et la qualité de composition est celle d'une magnifique photographie ou d'un tableau. Nous sommes dans l'image et la nécessité de 3d serait totalement saugrenue.
Entre écouter sur du bon matériel en mono, ou sur du mauvais en stéréo, mon choix se portera toujours sur le premier système. Tout comme je préfère associer mon vp au son de deux belles enceintes, plutôt qu'à 5, 7, 12 qui dit mieux, mauvaises.

Sinon pour répondre à la question du sujet, le meilleur rapport qualité prix est l'appareil dont on n'a pas envie de changer. :grad:



"Entre écouter sur du bon matériel en mono, ou sur du mauvais en stéréo, mon choix se portera toujours sur le premier système."

j'ai déjà entendu cette remarque en 1963 !!! chez téléradio commercial rue de Rome à Paris :)
quand les premiers amplis stéréo sont apparus ;) à l'époque j'étais apprenti photographe dans un studio à coté...on photographiait les premiers MC qui arrivaient des USA :)
jean GROS
 
Messages: 2888
Inscription Forum: 16 Aoû 2002 11:23
Localisation: PARIS
  • online

Message » 23 Jan 2020 13:20

Arf, probable que dans 200 ans... le bon soit toujours préféré au mauvais si, les improprement appelés "IA" parviennent à developper leurs sentiments au-dela de l'interprétation de Datas.

Des enregistrements Mono des années 50 exacerbent infinement plus les intentions des artistes que nombre de versions "sophistiquées" récentes. Les méandres de l'incarnation des messages musicaux, quand son évènement, car il s'agit de cela, n'est pas réduit qu'à un phénomène de laboratoire et en accepter les paradoxes.
BL89
 
Messages: 895
Inscription Forum: 17 Juil 2013 1:12
  • offline

Message » 23 Jan 2020 14:51

tout comme certains films en N&B ou l’image et le son sont bien meilleurs qu’aujourd’hui dans l'éclairage ! sans parler du scénario :oldy:

cela dit, les nouvelles enceintes connectées et même les nouvelles sphères Cabasse et Devialet sont "mono" ;)))))
jean GROS
 
Messages: 2888
Inscription Forum: 16 Aoû 2002 11:23
Localisation: PARIS
  • online

Message » 23 Jan 2020 21:57

boris_da a écrit:Très bonne remarque! Et d'ailleurs on peut s'interroger sur la pérennité du système stéréo. Dans la majorité des cas on se moque de reconstituer une scène sonore crédible: autoradio, poste radio, station pour téléphone ou pour baladeur, poste de télévision.


C'est oublier l'immense majorité des écoutes nomades avec casques Marshall, Beats et autres écouteurs. La stéréo est in-dis-pen-sable dans ce cas. Je ne me fais pas de soucis pour son avenir.

Mais je vois ce que tu veux dire. A un animateur de radio FM, qui travaillait dans un magasin de disques, j'avais signalé, sans toutefois le lui ramener, qu'un DVD de concert de Blutengel, qu'il m'avais vendu, avait par erreur été masterisé en mono, alors que le CD en bonus dans le même coffret était en stéréo.
Sa réaction a été de lever les yeux au ciel en disant que des artistes se faisaient chier à préparer un superbe DVD, et les gens ne savaient faire que râler à propos de détails techniques !...
J'en suis resté baba.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8354
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 24 Jan 2020 1:26

jean GROS a écrit:"Entre écouter sur du bon matériel en mono, ou sur du mauvais en stéréo, mon choix se portera toujours sur le premier système."

j'ai déjà entendu cette remarque en 1963 !!! chez téléradio commercial rue de Rome à Paris :)
quand les premiers amplis stéréo sont apparus ;) à l'époque j'étais apprenti photographe dans un studio à coté...on photographiait les premiers MC qui arrivaient des USA :)


La photographie d'objets doit être très formatrice sur la gestion de la lumière avec chacun ses petites astuces. J'ai une connaissance qui fait en amateur des photos de ses préparations culinaires, notamment de pizzas. Ils sont encore plus fous que nous et modifient les fours domestiques pour obtenir une plus grande montée en température. Il a un objectif zeizz remarquable et arrive à prendre des photos qui ne dépareraient pas dans un très beau livre de cuisine.

D'ailleurs en parlant de photographie, Floyd Crosby est arrivé en secours sur Tabou le film que j'évoquais précédemment et a gagné l'oscar du directeur photo pour celui-ci, plus tard en 1953 un Golden Globe pour Le Train sifflera trois fois. Son travail est remarquable et associé à Murnau avec son grand amour de la peinture, cela donne un film artistiquement magnifique. Même si le transfert sur Youtube est imparfait comparativement à un visionnage sur grand écran avec le bluray de chez Carlotta, cela vaut le coup d’œil. Les vidéoprojecteurs sont intéressants avec leur grande taille d'image, le relief ressort davantage, les différents plans, on aurait presque l'impression de vouloir entrer dans le film.



La grande force de Murnau est qu'il ne s’embarrasse pas de digressions en appuyant trop sur une critique de la colonisation. La forme est luxuriante et le fond coule comme une rivière sans dévier ni s'arrêter, c'est sec et inéluctable. A noter que Spielberg a forcément vu ce film car la petite partie avec le requin fait fortement penser aux dents de la mer :grad:

Les projecteurs super 8 malgré tous leurs défauts avaient quand même un côté séduisant, sans doute un peu comme les tournes disques, pas forcément envie d'y revenir mais le souvenir d'une période révolue auquel le temps accorde un souvenir plus magique. Mes parents me passaient les Charlie Chaplin, les Laurel et Hardy, pas de son, juste le souffle, le bruit des bobines et la chaleur de l'appareil. Sans doute la fragilité apporte une meilleure considération de valeur, les disques rayés, les bandes coupées ou brûlées renseignent davantage sur la chance que l'on a et puis on devait se déplacer pour acquérir. Aujourd'hui tout le risque du processus semble être devenu une connexion internet.

BL89 a écrit:et re oui !... le bonheur peut être de désirer ce que l'on possède.

Le temps de l'émerveillement est compté, favorisé au moment de l'achat par les fabricants, ensuite il faut vite engendrer la phase de frustration en laissant apparaître l'appareil comme dépassé par une fonctionnalité accessoire et provoquer la pulsion de remplacement. Le cycle de consommation est effréné et si on n'y prend garde on passe plus de temps à s'informer sur les évolutions qu'à profiter de la finalité de l'appareil. Plus de temps à envier le voisin qu'à profiter de ce que l'on a, lequel n'est pas impérativement plus heureux car rêvant d'encore meilleur.
Kishizo42
 
Messages: 327
Inscription Forum: 02 Mai 2019 21:45
  • offline

Message » 24 Jan 2020 9:17

Le temps de l'émerveillement est compté, favorisé au moment de l'achat par les fabricants, ensuite il faut vite engendrer la phase de frustration en laissant apparaître l'appareil comme dépassé par une fonctionnalité accessoire et provoquer la pulsion de remplacement. Le cycle de consommation est effréné et si on n'y prend garde on passe plus de temps à s'informer sur les évolutions qu'à profiter de la finalité de l'appareil. Plus de temps à envier le voisin qu'à profiter de ce que l'on a, lequel n'est pas impérativement plus heureux car rêvant d'encore meilleur.


Très bien dit, et tellement vrai! :thks:
Fraktur
 
Messages: 1969
Inscription Forum: 06 Jan 2018 23:31
Localisation: Pézenas
  • offline

Message » 24 Jan 2020 9:53

Powerdoc a écrit:
boris_da a écrit:Très bonne remarque! Et d'ailleurs on peut s'interroger sur la pérennité du système stéréo. Dans la majorité des cas on se moque de reconstituer une scène sonore crédible: autoradio, poste radio, station pour téléphone ou pour baladeur, poste de télévision. En dehors du tout petit monde de la hifi, il est devenu rare de se poser pour écouter vraiment un morceau, et encore plus de le faire en appréciant la restitution de la scène sonore. Pourtant l'immense majorité des appareils sont encore stéréo, et les morceaux enregistrés le sont aussi. Demain, radio et télévision diffuserait en mono que personne ne s'en rendrait compte à part les hifiste :wink:
Dans la variété; la complication technique de l'enregistrement des disques se justifie-t-elle encore ou est-ce une coquetterie d'artiste que de vouloir de la stéréo? Ou bien est-ce la standardisation du matériel studio qui a ancré cette habitude ?


Ce serait quand même une performance hors norme, sur un sujet technologique, d'arriver à faire moins bien en 2020 qu'en 1955. En matière de cinéma, on en est au Dobly Atmos , avec des effets de spatialisation incroyables ...
Si c'est pour retourner au mono, et bien je n'acheterait plus rien, et je pense que je ne serai pas le seul ...


Et pourtant c'est bien le cas avec les moins de 30ans :wink: Ce n'est pas de leur faute mais ceux avec qui je parle ignore déjà..les modalités de l'écoute stéréo. La mono.. n'est pas un problème pour eux ils ne savent pas à quoi ça correspond. Demandez donc autour de vous..vous allez tomber. :o
wuwei
 
Messages: 3944
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 24 Jan 2020 10:35

Je ne crois pas que cela est un lien avec l'âge. Personne n'a jamais compris ce qu'était la stéréo. Quel que soit les maisons dans lesquelles je rentre, les enceintes ne sont jamais disposées correctement, sans parler de la zone d'écoute. Il n'y a guère que les amateurs de home cinéma chez qui l'on peut espérer un placement cohérent. Rappelez-vous de la disposition des enceintes de vos parents...
Glasgow
 
Messages: 1155
Inscription Forum: 14 Avr 2009 11:44
Localisation: Cent clochers et un bûcher
  • offline

Message » 24 Jan 2020 19:00

C'est certain mais la situation ne s'est pas arrangée avec les années depuis les débuts de la Haute Fidélité proposée dans les années 60 et les Vinyles microsillons stéréo. C'était une révolution..(sans jeux de mots). Une révolution mal comprise et probablement mal ou pas expliqué dans les faits.
Aujourd'hui il y'a bien d'autres centres intérêts pour le Budget des ménages.
Pourquoi donc l'industrie musical continue à produire des Albums stéréo alors que 99,9% de la population n'y est pas sensible, sensibilisé ?
wuwei
 
Messages: 3944
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 24 Jan 2020 22:05

wuwei a écrit:Pourquoi donc l'industrie musical continue à produire des Albums stéréo alors que 99,9% de la population n'y est pas sensible, sensibilisé ?


A mon avis, plus de 75 % de la population écoute avec une paire d'écouteurs. Et ils en ont un dans chaque oreille.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8354
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 24 Jan 2020 23:01

Moi non plus je ne suis vraiment pas sûr que les jeunes soient des décérébrés qui n'ont pas compris l'intérêt de la stéréo.
Fraktur
 
Messages: 1969
Inscription Forum: 06 Jan 2018 23:31
Localisation: Pézenas
  • offline

Message » 24 Jan 2020 23:02

Par contre qu'ils ne comprennent pas l'intérêt de dépenser une fortune pour écouter de la musique, alors ça oui j'en suis assez sûr.
Fraktur
 
Messages: 1969
Inscription Forum: 06 Jan 2018 23:31
Localisation: Pézenas
  • offline

Message » 25 Jan 2020 0:43

Pio2001 a écrit:
wuwei a écrit:Pourquoi donc l'industrie musical continue à produire des Albums stéréo alors que 99,9% de la population n'y est pas sensible, sensibilisé ?


A mon avis, plus de 75 % de la population écoute avec une paire d'écouteurs. Et ils en ont un dans chaque oreille.


Oui bien entendu, :wink: Le signal sonore pourrait être mono.
Les écouteurs par paire sont sur les deux oreilles souvent par comodité et mimétisme.. Je connais des personnes qui n'en laisse qu'un..sans en être pour autant perturbé.
J'ai beau leur dire qu'ils sont perdu l'effet stéréo mais rien n'y fait :lol:
wuwei
 
Messages: 3944
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message