Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: boddhidarma, boXem | audio, cholley, drew, helmer, Hoian, jybliste, MountainMan, Recital-Audio, reiv, sax.tenor, SONTRACTEUR, wakup2, Walt et 170 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

[Les chiffres] - Amplitude des défauts des appareils hifi

Message » 02 Sep 2017 10:12

La première chose aurait été de voir les conditions d'écoute.
Quel niveau d'écoute, distance d'écoute et surtout quel niveau de bruit environnent.

Entre un studio hyper insonorisé et une pièce à vivre en pleine ville, il y a un mode de différence.

C'est un peu comme des discutions sur un forum, on peut avoir une discussion intéressante puis avec les trolls, et leur disque en boucle, le niveau de bruit monte et la discussion perd tout intérêt.
thierryvalk
 
Messages: 5598
Inscription Forum: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique
  • offline

Annonce

Message par Google » 02 Sep 2017 10:12

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 02 Sep 2017 15:28

maxitonic a écrit:A ce sujet, j'approuve presque toujours les opinions découlant de l'expérience d'Igor, et JL Ohl, de Mickey, de Pio, mais je trouve qu'il ne fait pas pousser à certaines exagérations= Prétendre que les problèmes d'électroniques (analogique ou digitales) sont "résolus à 100%, et donc, que le son des amplis "n'existe pas" , en faisant de plus référence à Cabasse ou Vaissaire, est très très exagéré, et de plus inexact pour les références.
Au sujet des références, tant Vaissaire que G Cabasse faisaient leurs propres électroniques, ce qu'ils auraient pu éviter "si tous les amplis sonnaient pareil".Ils auraient pu récupérer un ampli au GéantCasino.


Georges Cabasse et le défunt Marcel Vaissaire étaient des chefs d'entreprise dont le commerce avait pour objet... la fabrication et la vente de matériels hifi ! Il n'est donc pas étonnant qu'ils fabriquaient des électroniques : c'était le but même de leurs entreprises respectives ! G. Cabasse et M. Vaissaire ont expliqué dans deux entretiens accordés à la presse les raisons pour lesquelles le premier a progressivement abandonné le marché de l'électronique hifi grand public et le second a carrément arrêté sa petite entreprise : en substance, les coûts de production en Europe et singulièrement en France ont fini par peser trop lourdement sur la compétitivité de leurs produits face à la concurrence asiatique. Le premier a même précisé que jouer la carte de "l'audiophilie" pour justifier de vendre plus cher des produits pas meilleurs que les autres ne l'intéressait pas parce qu'un ampli est un ampli et le second a déclaré que jouer la carte des productions ésotériques chères pour une clientèle naïve ne l'intéressait pas parce qu'il n'avait aucune disposition pour "vendre du vent". Les entreprises dirigées pas ces deux personnalités n'ont jamais fondé leur discours promotionnel sur le son des amplis. Le son des appareils défectueux, oui, mais ils n'ont jamais prétendu fabriquer des appareils qui ont un meilleur son ou un son plus magique que les autres, juste des appareils qui ne sont pas affublés des défauts audibles qui caractérisent les appareils mal conçus.

J'ai eu et j'utilise encore beaucoup d'électroniques, notamment des amplis et préamplis, de la marque Cabasse, et elles n'ont rien de particulier si ce n'est d'être sans fioriture et de remplir les fonctions pour lesquelles elles sont fabriquées. Si je devais leur trouver des qualités particulières, ce seraient qu'elles sont pratiques, conçues non seulement pour le client qui les utilise (en tenant compte des besoins contemporains à leur époque), notamment en offrant des réglages difficiles à trouver ailleurs mais qui peuvent être utiles, voire indispensables pour employer certaines enceintes Cabasse, mais aussi pratiques pour la personne qui doit en assurer la maintenance. Trouver de nos jours des appareils électroniques dont la conception facilite à ce point leur réparation n'est plus très courant. Mais il est vrai que ce genre de précautions introduites dès la conception a inévitablement un coût. Et en général, la qualité des composants est adaptée à la situation, ce qui veut dire que Cabasse ne lésinait pas là où c'était le plus critique.

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 11039
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline

Cabasse et Vaissaire

Message » 02 Sep 2017 17:00

Merci Scytales :thks:

J'allais répondre à Maxitonic .....et tu l'as fait mieux que je ne l'aurais fait moi même

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9771
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 02 Sep 2017 17:09

L'exposé de Scytalès est raisonnable et conforme à la réalité.

Les conditions dela concurrence en général évoluent sans arrêt, et les marchés changent, ils évoluent eux aussi avec les cibles visées et l'évolution sociétale..

A titre d'exemple, il revient plus cher de réparer une carte électronique que de la remplacer, et ceci est un progrès (à condition qu'on résolve le problème écologique attaché soit au recyclage soit à la destruction sans pollution des éléments constitutifs, cette remarque ne valant pas seulement pour l'électronique, mais aussi pour les vieilles bagnoles ou les machines à laver..)

En effet 2 heures de MO productive dont le PR peut s'établir, toutes charges (énormes) comprises, tenant compte des congés +RTT, temps de travail,absentéisme,amortissement du local avec taxes diverses, entretien, normes à respecter, conditions obligatoires de sécurité draconiennes...à pas loin de 100E/heure, soit 200E,rend le remplacement de la carte fabriquée en grande série en chine (les Français font eux aussi fabriquer en Chine,un Iphone est fabriqué en chine,..c'est bien normal,)....bien plus adapté au pouvoir d'achat de la clientèle qu'une réparation ultra couteuse sur une carte vieille et sur laquelle d'autres composants vont lacher...

Le fait que la vieille génération prévoyait des réparations faciles est devenu suranné car les stratégies face aux marchés évolutifs ont changé.

Celà n'empêche pas que tous les produits ne soient pas égaux, et qu'il y ait des différences entre électroniques.

La vintage, séduisant pour l'esprit, n'est qu'un fantasme régressif..Cabasse a été obligé de se vendre car sa boite n'était plus dans le coup, Audiotec a disparu car la boite n'a pas su s'adapter..je pourrais faire une liste, tien..Pierre Clémént a disparu après s'être associé avec Schlum... etc etc.. Rien, hélàs de plus compréhensible..quand on n'est plus compétitif, on se vend et/ou on disparait irrémédiablement. C'est la vie.

Il faut vivre avec notre temps et nous adapter aux réalités sans raconter trop de choses inexactes, par exemple que toutes les électroniques ont un résultat identique, alors que l'expérience montre que ce n'est pas vrai.

Si on regrette le passé, il n'y a pas de mal... mais en faire une sorte de religion n'avance pas à grand chose - a mon avis personnel-chacun ayant le droit a sa propre opinion, avec tolérance et réalisme.
maxitonic
 
Messages: 1933
Inscription Forum: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 02 Sep 2017 17:09

Ce qui n'empêche :
1/ que les électroniques Cabasse étaient assez médiocres
2/qu'il y a un rôle important des sources ou des électroniques dans la reproduction sonore.
Le percheron
 
Messages: 2824
Inscription Forum: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Les amplis Cabasse "médiocres" !! Voir le post de Scytales

Message » 02 Sep 2017 18:12

Le percheron a écrit:Ce qui n'empêche :
1/ que les électroniques Cabasse étaient assez médiocres
2/qu'il y a un rôle important des sources ou des électroniques dans la reproduction sonore.


Ahhh ! Le percheron tu n'en rates pas une ! :lol:

J'ai peu connu Georges Cabasse, :thks: mais fort bien connu Marcel Vaissaire :thks: . Ces deux géants mondialement reconnus de la Haute Fidélité.
Tous les deux avaient sérieusement testés le soit disant "son des amplis" qui selon eux n'existait pas. Un ampli ayant soit des défauts audibles soit étant transparent. :idee:

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9771
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 02 Sep 2017 18:22

Oui je suis d'accord :bravo: . Les Amplis Cabasse avaient pleins de défauts...Les enceintes Cabasse étaient en revanche injustement décriées des audiophiles. Certaines marchaient très bien correctement mis en oeuvres.
Le percheron
 
Messages: 2824
Inscription Forum: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 02 Sep 2017 22:51

Voila de l'argumentation qui va faire progresser le sujet : "Amplitude des défauts des appareils hifi "
Par contre l'on peut estimer l'amplitude du niveau de trollage à plus 110%.
Pour cela pas besoin de la moindre mesure.
thierryvalk
 
Messages: 5598
Inscription Forum: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 02 Sep 2017 23:35

thierryvalk a écrit:Voila de l'argumentation qui va faire progresser le sujet : "Amplitude des défauts des appareils hifi "
Par contre l'on peut estimer l'amplitude du niveau de trollage à plus 110%.
Pour cela pas besoin de la moindre mesure.

hihi ;)
Alex.H
 
Messages: 1941
Inscription Forum: 20 Nov 2015 21:13
  • offline

Message » 02 Sep 2017 23:39

Deux opinions paraissent s'affronter, le désaccord tel que déclaré concernant l'importance des appareils électroniques (amplis,sources) sur les défauts ressentis grace à nos perceptions, à l'écoute d'un système complet.

Il me semble qu'il s'agit en réalité d'un conflit virtuel s'apparentant à un "dialogue de sourds".

En effet, Igor reconnait lui-même qu'il existe des amplis "ayant soit un défaut audible,soit étant transparents"..... C'est en gros exactement ce que pensent ses contradicteurs!
Il n'y a donc pas de conflit réel, sinon des postures qui, peut-être, occultent l'essentiel de l'absence de divergence totale.

Concernant l'effet de la source, qui pourrait prétendre que toutes les sources qui existent, si différentes, sont tellement identiques en réalité qu'aucune ne pourrait provoquer la moindre différence sonore? franchement je crois que personne ne pourrait sérieusement soutenir une affirmation aussi farfelue..

En définitive, je paraphraserai la chanson de Christophe Maé que vous connaissez: "Il est oooùùùùù, l'désaccoooooord,...... il est oùùùùùùù???????" :P :D
maxitonic
 
Messages: 1933
Inscription Forum: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 02 Sep 2017 23:46

franchement je crois que personne ne pourrait sérieusement soutenir une affirmation aussi farfelue..

Tu as tes croyances, c'est bien, mais justement, il me semble que le sujet est de quantifier non pas les croyances, mais juste relever et quantifier les défauts de nos appareils.

Quant à "personne", l'idéal serait de faire un sondage.
Il y a pour le moment :
Igor.
Thierryvalk

Nous sommes déjà à deux farfelus contre un. :D
thierryvalk
 
Messages: 5598
Inscription Forum: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 02 Sep 2017 23:52

thierryvalk a écrit:Il y a pour le moment :
Igor.
Thierryvalk

Nous sommes déjà à deux farfelus contre un. :D


Vraiment ? Aucune différence perceptible entres des sources différentes ? tu plaisantes là Thierry, non ?
Alex.H
 
Messages: 1941
Inscription Forum: 20 Nov 2015 21:13
  • offline

Message » 03 Sep 2017 0:01

Si tu prend un lecteur CD audiophile dans tout le mauvais sens du mot gonflé aux amphétamines, sans doute que tu percevra une différence.
Mais pour le coté Hifi un simple lecteur de qualité juste correcte sera plus juste.

Mais comme je l'ais dit plus haut, il faudrait voir l'usage.
Studio : le niveau de bruit sera sans doute très important.
Sono, concert ... : un appareil robuste (mais de ce que j'ai vu c'est le bête lecteur bien coincé par de la mousse dans son flight. :oldy: )
Pour les autres : il faut définir le besoin puis voir si un lecteur de base y répond ... ou pas.

C'est là l'intérêt d'un sujet du genre.
thierryvalk
 
Messages: 5598
Inscription Forum: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 03 Sep 2017 0:15

Oui, ok, pour les lecteurs cd, pourquoi pas. Cela fait tellement longtemps que je n'en utilise plus...hum..
Mais, par exemple, entre 2 interfaces USB différentes : les différences sautent littéralement aux oreilles !!!


Edit, mauvais exemple. Les interfaces ne sont pas des sources... ok... Donc oui, entre 2 ordis, et la même interface... ok, j'avoue que s'il y a différences elles sont - sauf problème - infinitésimales... méaculpa donc.
Alex.H
 
Messages: 1941
Inscription Forum: 20 Nov 2015 21:13
  • offline

Message » 03 Sep 2017 1:03

Disons que la source s'entend d'un appareil en amont de la partie de préamplification. Elles sont assez différentes à l'écoute, si c'est le fichier numérique lui même c'est sur que là aucune discussion de fond.
Après chaque équipement apporte des défauts ; la controverse, si on peut dire, porte sur le niveau et l'importance de défaut de chacun en l'état des technos actuelles. C'est peut être sur ce point que les expériences de chacun différe.
La mienne, peut être désuet, est qu'il persiste des écarts important de qualité entre les maillon source et amplification (à tous les prix). Oui le désaccord est assez faible en fait.
Le percheron
 
Messages: 2824
Inscription Forum: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message