Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: abdici3, ARNO 31, Augustin, autrichon gris, boXem | audio, Dagda, Goan, H@R, kéké 26, LaBlatte, mambo, rachma67, Taisetsu458, tweetypoels, vfr2002 et 90 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Mes progrès en HIFI !

Message » 26 Mai 2022 16:54

Igor Kirkwood a écrit:
gailuron a écrit: Aujourd'hui, je n'entends plus rien au-delà de 12 ou 13 kHz... et probablement plus rien non plus en-deça de 40 Hz.

Belle expérience gailuron :D
Si une perte progressive en aigu augmente avec l' age :oldy: .ce n'est apparemment pas la cas dans l'extrême grave.
Le 16 Hz du 32 pieds de l'orgue peut s'entendre, si l'ensemble local/enceintes /sub est nickel :idee:

Je ne sais pas si je peux encore l'entendre. Je ne peux plus sortir de chez moi pour aller au concert :cry:

Pour l'anecdote, le "pianiste amateur" qui entendait jusqu'à 20 kHz est devenu ingénieur à la DGA après avoir fait l'X et l'ENSTA et a travaillé sur la détection des SNLE de deuxième génération (classe Le Triomphant), qui sont toujours en service. L'oreille ne sert malheureusement pas qu'à la musique.
gailuron
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2056
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • online

Annonce

Message par Google » 26 Mai 2022 16:54

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 26 Mai 2022 17:11

gailuron a écrit: L'oreille ne sert malheureusement pas qu'à la musique.

Pourquoi malheureusement :wtf:

La configuration dans mon profil


Acoustique passif/actif : Aykoz Audio Projet : Enceintes avec pavillon et multi-caissons by Aykoz Audio
C'est ici : installations-haute-fidelite/installation-hifi-de-fabien-t30121890.html
Avatar de l’utilisateur
Fabien.56
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1598
Inscription Forum: 12 Juil 2019 11:58
Localisation: Lorient
  • online

Message » 26 Mai 2022 17:18

salut Fabien,
je pense que Gailuron parle de son expérience en tant que grandes oreilles, le métier consiste à détecter sous l’eau (souvent à bord de SNA ou SNLE) au travers d’un casque, le type de navire ou sous-marin et de pouvoir l’identifier à partir de sa signature Sonore, hélas ce métier a un rapport avec la guerre d’ou sa conclusion je pense

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9903
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Message » 26 Mai 2022 19:14

Bonsoir Jean-Marc
Oui j'avais fait moi aussi cette analyse et c'est pourquoi je demandais "Pourquoi malheureusement"...
Moi je penserais plutôt heureusement. C'est mon point de vue :bravo:

La configuration dans mon profil


Acoustique passif/actif : Aykoz Audio Projet : Enceintes avec pavillon et multi-caissons by Aykoz Audio
C'est ici : installations-haute-fidelite/installation-hifi-de-fabien-t30121890.html
Avatar de l’utilisateur
Fabien.56
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1598
Inscription Forum: 12 Juil 2019 11:58
Localisation: Lorient
  • online

Message » 26 Mai 2022 23:02

Steph-Hifi a écrit:en vrac sans ordre de priorité (sauf les associations) mes principaux progrès ont été quand :


Super message, Steph-Hifi ! Je me retrouve dans pas mal des points que tu évoques.

Steph-Hifi a écrit:- j'ai compris que peu importe la mise en œuvre SEUL le résultat compte.


Mouais, bon, ça, c'est assez évident.

Steph-Hifi a écrit:- j'ai compris ce qu'est la neutralité VS les colorations.


Au oui, d'une certaine façon, je pense avoir vécu quelque chose de similaire. A une certaine époque, l'un de mes critères était d'entendre le plus grand nombre de détails possibles. Or ce n'est pas parce que tous les clics et les micro-bruits sont audibles que le son est fidèle. Cela peut même vouloir dire qu'il y a trop de hautes fréquences. Avec un son neutre, les micro-détails ne sont pas nécessairement amplifiés.

Steph-Hifi a écrit:- j'ai compris de ne pas faire confiance à ses oreilles quand on veut s'en servir d'outil discriminant et/ou de comparaison "ou" la découverte non assumé au départ du biais cognitif, l'accepter et en faire une force.


Ca, ce n'est pas à moi qu'il faut le dire. A plusieurs reprises, j'ai entendu des soi-disant différences qui, en fait, n'étaient pas là. Les écoutes en aveugle sont très intéressante de ce point de vue. Et des écoutes en aveugle, j'en ai fait des tonnes.

Steph-Hifi a écrit:- j'ai compris de faire confiance à ses oreilles pour apprécier de la musique.


Heu... tu aurais un exemple ?

Steph-Hifi a écrit:- j'ai compris que si tu as tendance a écouter toujours les mêmes morceaux, c'est que ton système te dicte par compensation de ses défauts ce que tu dois/peux écouter


Alors celle-là, elle est superbe !
Dans mon cas, j'ai en effet noté, à l'inverse du consensus général, qu'avec des enceintes plus neutres, les mauvais enregistrements devenaient plus facilement écoutables.
On dit toujours que plus le matériel a un son transparent, moins il pardonne les défauts des mauvais enregistrements. Je trouve que c'est exactement l'inverse ! Plus le matériel est mauvais, plus les enregistrements approximatifs sont insupportables.

Tu as tourné la chose d'une façon tout-à-fait différente, mais je pense qu'au fond, tu dis la même chose.

Steph-Hifi a écrit:- j'ai compris que la quête de la perfection est néfaste et ne mène a rien : le remède : écouter plus de musique si tu arrives à l'intellectualiser sans écouter ton système, ne touche plus a rien.


Alors pour la première partie de la phrase, malheureusement, je resterai un indécrottable perfectionniste :P Je viens encore de changer mon égalisation.
Mais curieusement, je me retrouve aussi dans la seconde partie de la phrase : après deux ans de réglage du MiniDSP avec REW (2018 - 2020), je n'ai presque plus rien changé par la suite (moins d'un ajustement tous les 6 mois), et j'écoute énormément de musique avec plaisir. Mon système me convient, enceintes comme casque.

Steph-Hifi a écrit:- qu'un tout petit déséquilibre mal appréhendé peut tout gâcher.


Oui, tout-à-fait. Mais au fond, cela veut dire que le déséquilibre n'était pas si petit que cela.
C'est assez vrai quand on regarde des courbes de réponse. Les défauts les plus visibles ne sont pas les plus audibles, et inversement.

Steph-Hifi a écrit:- quand j'ai compris que le mieux est l'ennemie du bien


Ma devise : le mieux est l'ennemi du pas mieux.

Steph-Hifi a écrit:- qu'on a tous un rapport a l'intime avec nos subjectivités et que les ignorer c'est faire fausse route, il faut savoir les comprendre, les accepter et les assumer.


Ca, je le sais bien aussi : je règle mes basses fréquences plus bas que la plupart des audiophiles, et je suis content comme ça. D'ailleurs, un installateur surnommé JTLaden sur le forum Hometheatershack m'a rassuré sur ce point : il m'a dit "dans le grave, ne te soucie pas des courbes cibles, règle à ta convenance !"

Autre exemple : on parle beaucoup de la précision et de la symétrie de l'image stéréo. Personnellement, je m'en fiche un peu, pourvu que le son soit ample. Par contre, je ne tolère pas le moindre déséquilibre bas-médium / médium / aigu (j'allais écrire grave / médium / aigu, mais je me suis aperçu que cela contredisait ce que je disais juste avant).
C'est ma sensibilité personnelle et je l'assume.

Steph-Hifi a écrit:- le savoir d'écrire, savoir d'une manière objective décrire ce que tu ressens d'une manière subjective permet de mieux partager les choses, mieux comprendre l'autre et de mieux poser les problèmes.


Ah ça ce n'est pas évident. Je pense comprendre assez bien les autres, mais pour exprimer ce que moi j'entends, je ne suis pas très doué. Pour moi, les courbes de réponse sont plus parlantes que les discours sur le son :-?

Steph-Hifi a écrit:- le savoir écouter, savoir faire la différence entre l'enceinte que tu écoutes, le morceaux joué et l'acoustique qui t'entoure.


Ah oui, ça, ça vient naturellement avec l'expérience et l'habitude.

Steph-Hifi a écrit:- quand j'ai compris chaque système est unique, ce qui marche chez l'un ne marchera peut être pas chez l'autre. (et vis versa)


C'est fort possible, mais je ne connais que très peu d'autres systèmes. Je te fais confiance sur ce point.

Steph-Hifi a écrit:- quand j'ai compris l'énorme influence de l'acoustique


Hé oui... et de plusieurs façons : maîtrise des basses fréquences, intelligibilité du message (l'installation d'Igor est exemplaire sur ce point), coloration des voix humaines...

Steph-Hifi a écrit:- quand j'ai compris qu'on peut tout mesurer et que , comme passer de l'appareil photo analogique a numérique en son temps, l'accès a ces outils permet de tout comprendre et de faire des progrès immenses comparé à la méthode empirique (bien que tout à fait respectable)


Tout-à-fait d'accord, à condition de comprendre et de savoir utiliser ces outils. Ce n'est pas toujours évident.

Steph-Hifi a écrit:- quand j'ai compris que de se faire une acoustique dédiée, quoi que sans doute imparfaite est la portée de tous


Ah, je n'ai pas franchi ce cap.
Utiliser une simple perceuse reste un défi hors de ma portée :lol:
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8468
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 27 Mai 2022 10:32

gailuron a écrit:Pour résumer :
- ne pas confondre beau son et haute fidélité


C'est totalement subjectif. Ce qui beau pour les uns ne l’est pas forcément pour les autres. Il en va de même pour les instruments de musique d’une même famille qui ont des timbres différents..dur, sec, sustain etc..etc.
Un avis fiable demande une comparaison directe entre l'instrument et la chaîne
- rien ne remplace le concert de musique acoustique pour avoir des points de repères


Dangereux amha car il occulte d'autres référentiels plus sùr comme la pratique de la Musique à la maison. Là où on aurait invité les interprètes. La place des Musiciens est donc dans le mastering. Les timbres plus justes et pas modifié par la salle de concert dans la pièce d'habitation.

- la priorité est l'acoustique, celle de la pièce et celle des enceintes


C'est devenu un problème dans des maisons vides de mobiliers, carrelages, baies vitrées, placo etc..

- l'électronique n'a plus guère d'importance pour peu qu'on choisisse un matériel de bonne qualité et suffisamment puissant


On en revient au beau son vs haute Fidélité et donc la neutralité et l’objectif commercial des constructeurs de sortir des produits qui se vendent.. donc ça a de l'importance.


- actuellement, on peut se constituer une bonne chaine HiFi pour le prix d'un smartphone haut de gamme


Oui et la chaîne d'aujourd'hui c'est deux enceintes amplifiées connectées sur son téléphone qui lui peut avoir accès à toutes les Musiques du monde.
:wink:
Rien de plus :)
wuwei
 
Messages: 4109
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 27 Mai 2022 10:47

Steph-Hifi a écrit:- j'ai compris que si tu as tendance a écouter toujours les mêmes morceaux, c'est que ton système te dicte par compensation de ses défauts ce que tu dois/peux écouter

Pio2001 a écrit:Alors celle-là, elle est superbe !
Dans mon cas, j'ai en effet noté, à l'inverse du consensus général, qu'avec des enceintes plus neutres, les mauvais enregistrements devenaient plus facilement écoutables.
On dit toujours que plus le matériel a un son transparent, moins il pardonne les défauts des mauvais enregistrements. Je trouve que c'est exactement l'inverse ! Plus le matériel est mauvais, plus les enregistrements approximatifs sont insupportables.
Autre exemple : on parle beaucoup de la précision et de la symétrie de l'image stéréo. Personnellement, je m'en fiche un peu, pourvu que le son soit ample. Par contre, je ne tolère pas le moindre déséquilibre bas-médium / médium / aigu (j'allais écrire grave / médium / aigu, mais je me suis aperçu que cela contredisait ce que je disais juste avant).
C'est ma sensibilité personnelle et je l'assume.

Effectivement, plus la chaine HifI est bonne; plus elle supporte de mauvais enregistrements.
Les bonnes prises de son doivent "passer" sur tous les systèmes, bons ou médiocres.
Des enceintes non totalement symétriques en stéréo, cela peut aller, mais absolument pas en Home Cinéma 4,1 avec une centrale virtuelle.

La prise de son étant essentielle pour un rendu Haute Fidélité.... Cela m'a conduit... à devenir Ingénieur du Son

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10272
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 27 Mai 2022 16:18

Pio2001 a écrit:Dans mon cas, j'ai en effet noté, à l'inverse du consensus général, qu'avec des enceintes plus neutres, les mauvais enregistrements devenaient plus facilement écoutables.
On dit toujours que plus le matériel a un son transparent, moins il pardonne les défauts des mauvais enregistrements. Je trouve que c'est exactement l'inverse ! Plus le matériel est mauvais, plus les enregistrements approximatifs sont insupportables.

C'est un jugement un peu simpliste à mon avis. Certes, une bonne chaine n'accentuera pas les défauts de l'enregistrement. Mais une mauvaise chaine peut aussi bien les accentuer que les atténuer.

Je prendrai juste un exemple dans ma discothèque classique. Mes CD les plus anciens sont des enregistrements numérisés entre la fin des années 70 et le milieu des années 80, beaucoup avec un aigu assez "agressif" dû probablement à du repliement de spectre. Sur une chaine qui accentue les fréquences élevées, le résultat est très désagréable. C'est malheureusement le cas de beaucoup de matériels qui se prétendent "transparents" en accentuant les détails dans le haut médium et l'aigu. A l'opposé, d'autres matériels qui se prétendent "chaleureux" atténuent l'aigu, et donc aussi le défaut de ces enregistrements "agressifs".
gailuron
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2056
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • online

Message » 27 Mai 2022 16:44

Fabien.56 a écrit:
gailuron a écrit: L'oreille ne sert malheureusement pas qu'à la musique.

Pourquoi malheureusement :wtf:

Parce que la détection acoustique de signature sonore peut ruiner le cœur de notre défense stratégique. A l'époque de la conception de ces SNLE sur laquelle mon copain de lycée a travaillé, la détection acoustique de signature sonore se faisait encore en grande partie à l'oreille et non avec de l'intelligence artificielle.

Désolé pour ce hors sujet :wink:
gailuron
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2056
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • online

Message » 27 Mai 2022 17:31

Igor Kirkwood a écrit:Belle expérience gailuron :D
Si une perte progressive en aigu augmente avec l' age :oldy: .ce n'est apparemment pas la cas dans l'extrême grave.
Le 16 Hz du 32 pieds de l'orgue peut s'entendre, si l'ensemble local/enceintes /sub est nickel :idee:

En réalité 2 choses à dire :

- Qui écoute en réalité régulièrement des morceaux de musique contenant des fréquences si basses ? Moi je sais que non :oops: .

- Est-ce que l'on entend le 16 Hz au contraire les harmoniques nombreuses générées à ses fréquences qui sont généralement rapidement de fortes valeurs mêmes sur des HP de forts diamètres ... Ne pas oublier non plus les vibrations d'éléments de la pièce, car à 16 c'est difficile de ne pas faire vibrer une porte ou autre ...

Pour avoir la certitude d'entendre le 16 Hz il faudrait se mettre en extérieur et avoir un caisson capable de reproduire le 16 Hz avec un minimum de distorsion ... Ça c'est déjà un peu plus complexe comme protocole pour s'assurer de l'audibilité du 16 Hz :-? .
Esscobar
 
Messages: 5424
Inscription Forum: 27 Sep 2016 18:10
  • online

Message » 27 Mai 2022 17:43

Pio2001 a écrit:Dans mon cas, j'ai en effet noté, à l'inverse du consensus général, qu'avec des enceintes plus neutres, les mauvais enregistrements devenaient plus facilement écoutables.
On dit toujours que plus le matériel a un son transparent, moins il pardonne les défauts des mauvais enregistrements. Je trouve que c'est exactement l'inverse ! Plus le matériel est mauvais, plus les enregistrements approximatifs sont insupportables.

A titre perso, c'est comme Steph-hifi, plus des enceintes vont être fidèles, plus elles vont sublimer les beaux enregistrements et rendre les mauvais généralement beaucoup plus fatigants :wink: .

Oui, tout-à-fait. Mais au fond, cela veut dire que le déséquilibre n'était pas si petit que cela.
C'est assez vrai quand on regarde des courbes de réponse. Les défauts les plus visibles ne sont pas les plus audibles, et inversement.

Ça dépend de ce que l'on appelle "petit" ... Si je compense (à tort) un creux de 2dB entre 2 et 4 kHz qui est réalité permettait d'obtenir une réponse en puissance lisse au point d'écoute ... 2dB, c'est pas beaucoup ou c'est beaucoup ? :mdr: .
Esscobar
 
Messages: 5424
Inscription Forum: 27 Sep 2016 18:10
  • online

Message » 27 Mai 2022 17:45

wuwei a écrit:
gailuron a écrit:Pour résumer :
- ne pas confondre beau son et haute fidélité


C'est totalement subjectif. Ce qui beau pour les uns ne l’est pas forcément pour les autres. Il en va de même pour les instruments de musique d’une même famille qui ont des timbres différents..dur, sec, sustain etc..etc.
Un avis fiable demande une comparaison directe entre l'instrument et la chaîne

Justement non, la phrase de Gailuron est juste impeccable !

Beau son = subjectivité
Haute Fidélité = Objectivité

;)
Esscobar
 
Messages: 5424
Inscription Forum: 27 Sep 2016 18:10
  • online

Message » 27 Mai 2022 17:53

Igor Kirkwood a écrit:Effectivement, plus la chaine HifI est bonne; plus elle supporte de mauvais enregistrements.
Les bonnes prises de son doivent "passer" sur tous les systèmes, bons ou médiocres.
Des enceintes non totalement symétriques en stéréo, cela peut aller, mais absolument pas en Home Cinéma 4,1 avec une centrale virtuelle.

Ces propos me surprennent, pour se faire, je regarde ce que j'ai dans ma voiture :

car-audio-customisation/projet-esscobar-car-sans-blabla-ni-chichi-t30097013.html

Un truc assez bête, des HP ultra-basique mis là où j'ai pu, des réglages à l'oreille avec les limites que cela implique ... Et bien je peux écouter des morceaux de qualité moyenne sans ressentir de grosses fatigues à SPL modéré, dans mon salon avec des enceintes bien placées, réglées ... Là ça ne pardonne pas :siffle: .
Esscobar
 
Messages: 5424
Inscription Forum: 27 Sep 2016 18:10
  • online

Message » 27 Mai 2022 18:16

Igor Kirkwood a écrit:Les bonnes prises de son doivent "passer" sur tous les systèmes, bons ou médiocres.

c'est magique !
corintin
 
Messages: 3075
Inscription Forum: 24 Mai 2009 22:25
  • offline

Message » 27 Mai 2022 18:49

Esscobar a écrit:
Igor Kirkwood a écrit:Belle expérience gailuron :D
Si une perte progressive en aigu augmente avec l' age :oldy: .ce n'est apparemment pas la cas dans l'extrême grave.
Le 16 Hz du 32 pieds de l'orgue peut s'entendre, si l'ensemble local/enceintes /sub est nickel :idee:

En réalité 2 choses à dire :

- Qui écoute en réalité régulièrement des morceaux de musique contenant des fréquences si basses ? Moi je sais que non :oops: .

- Est-ce que l'on entend le 16 Hz au contraire les harmoniques nombreuses générées à ses fréquences qui sont généralement rapidement de fortes valeurs mêmes sur des HP de forts diamètres ... Ne pas oublier non plus les vibrations d'éléments de la pièce, car à 16 c'est difficile de ne pas faire vibrer une porte ou autre ...

Pour avoir la certitude d'entendre le 16 Hz il faudrait se mettre en extérieur et avoir un caisson capable de reproduire le 16 Hz avec un minimum de distorsion ... Ça c'est déjà un peu plus complexe comme protocole pour s'assurer de l'audibilité du 16 Hz :-? .


J'ai entendu le 16 Hz d'orgue reproduit proprement sur une chaine HiFi ,assez rarement certes.

Mais pour avoir enregistré des dizaines d'orgues, dont l'intégrale Bach avec l'organiste André Isoir; sais reconnaitre le pseudo 16 Hz du vrai 16 Hz reproduit sur une chaine Haute Fidélité. + un très bon local qui ne doit vibre quasiment pas vibrer.

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10272
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline


Retourner vers Discussions Générales