Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Mesures vs écoutes: "the whole thing is tricky !"

Message » 20 Oct 2019 18:10

Powerdoc a écrit:
Fraktur a écrit:"les défauts du Totaldac, audibles sans aucun doute pour certains d'entre eux, peuvent devenir une qualité aux oreilles de tel ou tel auditeur. C'est ainsi. "

Est-ce qu'on peut imaginer que ceci soit la clé des appareils TTHDG? Qu'ils aient des défauts plaisants?


Je ne pense pas que l'on puisse généraliser. Certaines marques, seront orientées sur un design moderne, d'autres sur un volume très imposant (big is beautifull) ou une finition des plus luxueuses ...

. De toute façon les produits TTHDG, ne peuvent réveler leur potentiel que dans une pièce à l'acoustique optimisée, et le paradoxe, c'est que tout les matériels hi-fi de qualité bien conçus sonneront mieux dans une salle à l'acoustique optimisée.


:bravo:
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Annonce

Message par Google » 20 Oct 2019 18:10

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 20 Oct 2019 21:48

Enfin , un peu de bon sens ...

Mes trois commandements :

LE matos TTHDG tu n'apprécieras qu'avec des oreilles TTHDG ( cad jeunes , pour la bande passante , et exercées à l'écoute de la musique , à la comparaison des matos les plus pointus et connaissant le timbre réel des instruments acoustiques )

LE matos TTHDG tu n'implanteras que dans un local d'écoute d'un volume suffisant , idéalement , conçu par un architecte spécialisé , et acoustiquement traité .

Le matos TTHDG tu n'exploiteras qu'avec l'aide d'un puissant correcteur électronique ( Trinnov , Accuphase , etc . )

La configuration dans mon profil


C 2300/MC 462/Canterbury 15 SE/K-01/LP 12 Ittok Lingo Charisma/MD -101/Trinnov/Siltech/In-akustik/GigaWatt
Avatar de l’utilisateur
philou3
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2364
Inscription Forum: 20 Aoû 2005 16:44
Localisation: Normandie
  • offline

Message » 20 Oct 2019 23:01

philou3 a écrit:Enfin , un peu de bon sens ...

Mes trois commandements :

LE matos TTHDG tu n'apprécieras qu'avec des oreilles TTHDG ( cad jeunes , pour la bande passante , et exercées à l'écoute de la musique , à la comparaison des matos les plus pointus et connaissant le timbre réel des instruments acoustiques )

LE matos TTHDG tu n'implanteras que dans un local d'écoute d'un volume suffisant , idéalement , conçu par un architecte spécialisé , et acoustiquement traité .

Le matos TTHDG tu n'exploiteras qu'avec l'aide d'un puissant correcteur électronique ( Trinnov , Accuphase , etc . )

Je dirai que tout ceci et surtout les 2 derniers points est valable quelque soit le prix du matériel
Gort'h
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 12680
Inscription Forum: 25 Juin 2004 14:36
Localisation: 33670
  • offline

Message » 21 Oct 2019 0:31

philou3 a écrit:Enfin , un peu de bon sens ...

Mes trois commandements

LE matos TTHDG tu n'implanteras que dans un local d'écoute d'un volume suffisant , idéalement , conçu par un architecte spécialisé , et acoustiquement traité .

Le matos TTHDG tu n'exploiteras qu'avec l'aide d'un puissant correcteur électronique ( Trinnov , Accuphase , etc . )


Si la pièce a été correctement traitée par un bon acousticien: une correction par convolution de type Trinnov ne sera pas nécéssaire
jeanluc79
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 710
Inscription Forum: 13 Fév 2005 0:27
Localisation: Saint palais sur mer
  • offline

Message » 21 Oct 2019 8:17

Gort'h a écrit:
philou3 a écrit:Enfin , un peu de bon sens ...

Mes trois commandements :

LE matos TTHDG tu n'apprécieras qu'avec des oreilles TTHDG ( cad jeunes , pour la bande passante , et exercées à l'écoute de la musique , à la comparaison des matos les plus pointus et connaissant le timbre réel des instruments acoustiques )

LE matos TTHDG tu n'implanteras que dans un local d'écoute d'un volume suffisant , idéalement , conçu par un architecte spécialisé , et acoustiquement traité .

Le matos TTHDG tu n'exploiteras qu'avec l'aide d'un puissant correcteur électronique ( Trinnov , Accuphase , etc . )

Je dirai que tout ceci et surtout les 2 derniers points est valable quelque soit le prix du matériel

Ouais, enfin, faut pas déconner non plus...
On peut déjà obtenir de très bons résultats sans transformer sa pièce d’écoute ou installer un DSP...
Avatar de l’utilisateur
roland_de_lassus
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 12088
Inscription Forum: 17 Juin 2004 15:08
Localisation: LLN
  • offline

Message » 21 Oct 2019 8:47

roland_de_lassus a écrit:
Gort'h a écrit:Je dirai que tout ceci et surtout les 2 derniers points est valable quelque soit le prix du matériel

Ouais, enfin, faut pas déconner non plus...
On peut déjà obtenir de très bons résultats sans transformer sa pièce d’écoute ou installer un DSP...


si tu as une paires de revel salon avec une acoustique très correcte (stephifi ) ..je ne vois vraiment pas l intérêt de les exploitées avec un puissant correcteur ? en tout cas pas au dessus de 500 hz . ..si les hp sont tthdg , ils devrait être sensées de bien mesurer ? si non , c'est quoi le tthdg ?

quand je vois les absurdités des architectes autour de chez moi , pas du tout envie de m'adresser a un architecte "spécialisé " :-?
Dernière édition par fredoamigo le 21 Oct 2019 9:57, édité 1 fois.
fredoamigo
 
Messages: 3996
Inscription Forum: 04 Déc 2010 10:21
Localisation: aix en provence
  • offline

Message » 21 Oct 2019 9:49

philou3 a écrit:Enfin , un peu de bon sens ...

Mes trois commandements :

LE matos TTHDG tu n'apprécieras qu'avec des oreilles TTHDG ( exercées à l'écoute de la musique , à la comparaison des matos les plus pointus et connaissant le timbre réel des instruments acoustiques )

LE matos TTHDG tu n'implanteras que dans un local d'écoute d'un volume suffisant , idéalement , conçu par un architecte spécialisé , et acoustiquement traité .

Le matos TTHDG tu n'exploiteras qu'avec l'aide d'un puissant correcteur électronique ( Trinnov , Accuphase , etc . )

+ 1
roland_de_lassus a écrit:Ouais, enfin, faut pas déconner non plus...
On peut déjà obtenir de très bons résultats sans transformer sa pièce d’écoute ou installer un DSP...


- 1 pour roland_de_lassus

Il ne suffit pas d'écouter 3 paires d'enceintes dans un très bon local pour mentalement "soustraire" le local

Il faudrait écouter la même paire d'enceinte (bien placée) dans un local d’exception, puis la même paire dans un local moyen et enfin toujours la même paire dans un mauvais local.

La différence dans le rendu auditif sera colossale.

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9501
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 21 Oct 2019 10:02

Je suis évidemment conscient que la différence de rendu entre un local optimisé + traitement avec DSP si nécessaire sera meilleur que celui dans un local pourri, même si le matériel mis dans le local pourri vaut 10 fois en prix celui qui aura été optimisé.

Je dis simplement que dans un local "normal" (donc meublé, pas dans une pièce vide en carrelage avec baies vitrées), le son peut déjà être excellent sans recourir à la moindre modification.
Avatar de l’utilisateur
roland_de_lassus
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 12088
Inscription Forum: 17 Juin 2004 15:08
Localisation: LLN
  • offline

Message » 21 Oct 2019 10:23

+ 1 pour roland_de_lassus

Igor si tu écoutes des Utopia dans une pièce non traitée tu entends une différence colossale avec une enceinte basique, tout de même.

Après, estimer que c'est du gachis, OK, c'est possible mais ça sonne déjà pas mal.

Puisque tu as l'air décidé à sensibiliser les gens à l'importance du local, je te propose de m'incruster chez toi avec ma chaîne, bobonne, les enfants et le chat!

:mdr:
Fraktur
 
Messages: 1600
Inscription Forum: 06 Jan 2018 23:31
Localisation: Pézenas
  • offline

Message » 21 Oct 2019 10:28

Fraktur a écrit:Le monde audiophile est-il une gigantesque arnaque ou y a-t-il un truc qui échappe à ASR?


Ce WE je passe écouter les nouvelle Cabasse au Salon organisé à Paris. Parce que Cabasse.

A la fin de la démo, un auditeur va vers Christophe Cabasse et lui dit en substance "oui, mais ce n'est pas assez rond pour moi et puis j'aime bien mon caisson SVS".

Puis à la suite je m'entretiens avec Ch. Cabasse et je lui pose la question de savoir si une paire de Pearl (6000 euros) est comparable en performance avec une paire de Baltic TCA + Caisson (15000 euros).

Voilà les réelles préoccupations de l'amateur de HiFi : son imaginaire, son matos à lui qu'il possède et le pognon qu'il dépense :hehe:

Ça c'est la base. Et ce sont ces besoins auxquels répondent les fabricants. Ensuite il faut comprendre Fletcher et Munson et l'alignement des niveaux de sortie avant toute comparaison immédiate. Puis il faut comprendre le champ direct et le champ réverbéré.

Ensuite on continue de dépenser du fric parce que c'est rigolo.
syber
 
Messages: 11958
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 21 Oct 2019 11:06

Christophe Cabasse ne subirait pas ce genre de remarques s'il pratiquait le même type de démonstrations que celles que pratiquait son père : on prend des musiciens en chair et en os, et pas un joueur de pipeau, mais au minimum un pianiste avec un gros instrument et un percussionniste avec une belle batterie, plus du bonus, on enregistre cette joyeuse bande sur place et on alterne entre l'enregistrement reproduit sur des enceintes disposées sur place et les musiciens en vrai. Si on réussit son coup, c'est-à-dire si on n'entend pas ou très peu de différences entre les musiciens en vrai et l'enregistrement, ça met tout le monde d'accord et les audiophiles patentés n'ont plus qu'à la fermer. :)

Et accessoirement, les mesures sur ce genre de dispositif sont intéressantes pour le propos de cette filière : on peut découvrir, quantifier et se focaliser sur ce qui est vraiment important.

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10988
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 21 Oct 2019 12:00

Les musiciens chez moi, il n'y a pas la place ! :D

Les musiciens aujourd'hui jouent la majorité du temps sur des enceintes... amplifiées...
Ce qui déformera le plus, c'est sans doute la prise de son.

Donc, l'idée est bonne, mais pas révélatrice de la performance finale des enceintes, dont le test le plus dure est le banc de mesure, linéarité axe et hors axe, réponse impulsionnelle, phase, distortion, temporel, là c'est sans appel et celle qui est la meilleure aux tests sera la meilleure à l'écoute.

Ecoute qui dépends totalement de la salle, de la façon dont les enceintes y sont placées et de la distance d'écoute des enceintes, à ce jeu, la directivité des enceintes aura une très forte influence sur l'écoute car elle excitera moins les murs les plus proches si elle est plus prononcées (tot en fréquence), moins d'effet de Haas, plus de champ direct et un auditeur qui pourra se placer un peu plus loin des sources.
Dernière édition par indien29 le 21 Oct 2019 12:25, édité 2 fois.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8697
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 21 Oct 2019 12:08

Passage au salon Audio Vidéo Show (avec qqs copains de Hcfr), les sièges dans la majorité des salles sont, même pour le premier rang, trop reculés :ane: , à se demander si quelqu'un écoute avant de proposer aux auditeurs d'écouter les enceintes...

En radiation directe, dans des petites salles non traitées, c'est rarement plus de 2 mètres, plutôt 1,5 metres, avec, pour certaines enceintes, des directivités tellement particulières (pour ne pas dire foireuses) qu'elles ne permettent que 20 cm de sweet spot en placement avant arrière (ruban vertical).

Il y a aussi des enceintes mal conçues (défaut de phase), ou là il n'y a rien à faire.

Meilleure écoute sur le stand Klipsch, ou de grosses horn s'imposaient grâce à leur directivité dans une salle assez grande (meilleure écoute à mon gout, et à presque 3 mètres), sinon, il y a de tout, mais avec écoute entre 1,5 mètres et 2 mètres, écoute souvent dépendante des murs... mais rien de très excitant dans de pareilles conditions.

Dans les 3 commandements, le 1 et le 2 sont pour moi, le placement des enceintes (le plus loin possible des murs si pas de traitement autour) et ensuite un placement adapté des enceintes et de l'auditeur à l'oreille, sur une voix mono comme le fait Igor (par exemple) pour trouver le centre acoustique mono, la pièce et la directivité des enceintes, permettrons ou pas de trouver l'effet ou le son "monte" au dessus de la tête, mais avec des enceintes proches du mur, ça ne marchera pas (effet de Haas) ou très mal, les enceintes jouerons toujours dans leur coins.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8697
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 21 Oct 2019 13:30

Amusant... Je suis passé au stand Klipsch et c'était pour moi la pire écoute... :mdr: J'ai passé la porte, c'était bcp trop fort, le local saturait, une vraie bouillie... qui m'a fait fuir bien vite...Comme quoi on n'a pas tous les memes attentes...

@Scytales, un des souvenirs vraiment marquant du salon c'était mon passage sur le stand Vienna+MF... Il y avait une Dame qui avait réussi à voler la vedette a Monsieur Hernandez :
Lyn Stanley
Image
Elle présentait son vinyle en décrivant les condtions d'enregistrement (live) et en chantant par moment sur les morceaux... C'était assez magique de voir comment, sur du jazz, elle placait parfaitement sa voix sur celle enregistrée et qu'il fallait la regarder pour savoir si c'était elle ou le disque que l'on entendait...

Pas de doute, dans cette salle, c'était de la Hifi ! :ohmg:

La configuration dans mon profil


Hi-fi : nas Qnap TS221, Transporter, Classé 2200i, Vivid Audio B1, Rel G2
HC : Pana EZ950, Vivid, Scandyna Minipod & Cinepod, Pana UBD820, Yamaha Rxa 1040
Avatar de l’utilisateur
JG Naum
Staffs Œuvres & Multimédia
Staffs Œuvres & Multimédia
 
Messages: 6993
Inscription Forum: 12 Mar 2005 20:08
Localisation: Paris
  • offline

Message » 21 Oct 2019 13:33

indien29 a écrit:Les musiciens chez moi, il n'y a pas la place ! :D

Les musiciens aujourd'hui jouent la majorité du temps sur des enceintes... amplifiées...
Ce qui déformera le plus, c'est sans doute la prise de son.

Donc, l'idée est bonne, mais pas révélatrice de la performance finale des enceintes, dont le test le plus dure est le banc de mesure, linéarité axe et hors axe, réponse impulsionnelle, phase, distortion, temporel, là c'est sans appel et celle qui est la meilleure aux tests sera la meilleure à l'écoute.

Ecoute qui dépends totalement de la salle, de la façon dont les enceintes y sont placées et de la distance d'écoute des enceintes, à ce jeu, la directivité des enceintes aura une très forte influence sur l'écoute car elle excitera moins les murs les plus proches si elle est plus prononcées (tot en fréquence), moins d'effet de Haas, plus de champ direct et un auditeur qui pourra se placer un peu plus loin des sources.

Si c'est pour "écouter" du heavy metal, je me demande si la pire acoustique ne pourrait pas musicalement arranger les choses finalement. Enfin, on peut rêver... :mdr:
padcost
 
Messages: 2239
Inscription Forum: 08 Sep 2014 9:19
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message