Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Alesien, bartgign, blam17, boXem | audio, cecmateleo, dabass, davt94, guigui_62, HoberM, jean GROS, MidiReims, Pascal.G, Reul, spads, Steffou80, vfr2002 et 60 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Prise de son selon B. Neveu et G. Cabasse

Message » 20 Déc 2019 18:38

Effectivement Osso, Philippe Pélissier :thks: était un grand chercheur, il avait avant les années 80 aussi inventé, en prise de son,le panoramique de micros .

Toutefois Philippe Pélissier a souvent enregistré en format ITU . Il pensait que ce format tout en ayant un rendu musical inférieur à celui de sa Pentaphonie ; pouvait en étant bien exploité donner de bons résultats .

Certes certains essais n'ont pas étés fameux, mais l'ITU est le seul format multicanal qui a "réussi" qu'on le regrette ou pas.

Dans le cimetière des formats multicanaux qui ont échoués commercialement, la quadriphonie de l'Ingénieur du Son Georges Kisselhoff .... dommage !

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10129
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Annonce

Message par Google » 20 Déc 2019 18:38

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Déc 2019 0:08

Philippe Pelissier était aussi hautboïste et enregistrait ses disques...chez BNL/Syrius (je crois savoir qu'il possédait des Cabasse).

Les fichiers 4/6 canaux issus des enregistrements réalisés par B. Neveu seront peut être disponibles un jour (espérons-le! il continue d'ailleurs d'en produire régulièrement). L'amateur un peu curieux pourrait alors juger de la différence entre l'itu et le "multicanal naturel".

Si l'on s'interesse à la fidélité de restitution de la scène sonore, c'est la la stéréo 2 canaux qui semble vouée au cimetière, au moins pour le classique. Une simple écoute en 4.0 (4 micros omni / 4 enceintes identiques) suffit pour s'en convaincre et montrer la direction des progrès à réaliser.

Si la confrontation direct/reproduit est une expérience pertinente pour juger de la fidélité d'un système de reproduction, il en va de même pour la captation (micros et géométrie). Les démonstrations de pentaphonie en "live music" menées dans les années 90 semblent attester l'intéret de cette méthode pour dépasser les limites imposées par l'exploitation de 2 canaux.

Un lecteur de réseau associé à 4 petites enceintes très performantes pourrait permettre à l'amateur d'expérimenter très facilement des fichiers 4 canaux dans un environnement domestique.
oso
 
Messages: 1352
Inscription Forum: 17 Juin 2003 16:23
Localisation: Nice
  • offline

Message » 09 Jan 2020 1:01

Le problème majeur en fait c'est la compexité de mise en oeuvre d'un système multicanal.. il faut une salle dédiée, traitée.. etc.. la stéréo a encore de beaux jours devant elle à mon avis, sur un beau système, une belle prise donne un rendu très crédible et réaliste, notre cerveau compense le reste. Reste pour des résultats spatiaux assez convaincants le binaural avec un casque de haute qualité, on a les avantages sans les inconvénients et le principe de base reste dans la même démarche que la stéréo naturelle de Cabasse, une reproduction symétrique entre captation et diffusion.

Je pense qu'à terme les labels qui n'accepteraient pas le compromis devraient faire 2 captations simultanées, l'une pour le casque et l'autre pour les enceintes ( stéréo et/ou multicanal.. ). La dématérialisation prenant de plus en plus de place il serait facile de choisir l'une ou l'autre selon la configuration d'écoute.
cleriensis
 
Messages: 5737
Inscription Forum: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 09 Jan 2020 9:28

Je ne suis pas sûr que la mise en place soit plus complexe, surtout si l'on utilise des enceintes de taille raisonnable avec des puissances admissibles importantes (voir ce que proposent des marques comme Kef ou Cabasse). Il ne faut pas oublier les points suivants:

-Avec, par exemple, 4 canaux, le niveau souhaité est obtenu avec 4 enceintes au lieu de 2. Chaque enceinte est donc deux fois moins sollicitée (moins de distorsion, meilleure exploitation dans les basses, etc...)

- Avec 4 ou 6 canaux, on se débarrasse du canal central qui est pénible à insérer pour des raisons pratiques.

- En multipliant les canaux, et donc les enceintes, on disperse, tout en les réduisant (il y a moins de niveau fourni par enceinte que dans un systeme 2.0), la nature des défauts résultant de l'interaction avec la pièce: l’influence de la pièce a donc toutes les chances de se révéler plus discrète qu'avec un système 2.0. On peut ajouter que le son diffus contenu dans l'enregistrement a plus de chance de paraître naturel lorsqu'il est émis pas un nombre de sources secondaires plus important. En 2.0, il faut compter sur la pièce pour apporter du "diffus", et c'est bien plus délicat à optimiser.

En pratique, le studio de B. Neveu n'est absolument pas traité, et la reproduction en 4, 5 ou 6 canaux tient toutes ses promesses (à un point que l'on ne peut pas bien imaginer tant que l'on ne sort pas du cadre très appauvri du 2.0.). Je précise qu'aucun traitement numérique du signal n'est utilisé pour "corriger" la salle.

Dans l'idéal, il faudrait effectivement proposer le même événement sonore en 6 (ou 4) canaux discrets, desquels on pourrait directement tirer le 2.0 pour les installations les plus simples, plus un enregistrement réalisé à partir d'un couple étroit ou d'une tête artificielle spécialement destiné au casque.

On peut toutefois comprendre que les progrès significatifs dans la fidélité de reproduction de la scène sonore passent par là:

Image

Ca fait rêver, n'est-ce pas? 8)
Dernière édition par oso le 27 Oct 2020 8:28, édité 2 fois.
oso
 
Messages: 1352
Inscription Forum: 17 Juin 2003 16:23
Localisation: Nice
  • offline

Message » 09 Jan 2020 15:12

cleriensis a écrit:Le problème majeur en fait c'est la compexité de mise en oeuvre d'un système multicanal.. il faut une salle dédiée,traitée .. etc.. la stéréo a encore de beaux jours devant elle à mon avis,

oso a écrit:En pratique, le studio de B. Neveu n'est absolument pas traité, et la reproduction en 4, 5 ou 6 canaux tient toutes ses promesses (à un point que l'on ne peut pas bien imaginer tant que l'on ne sort pas du cadre très appauvri du 2.0.). Je précise qu'aucun traitement numérique du signal n'est utilisé pour "corriger" la salle.


+1 avec cleriensis

:D la stéréo est loin d’être morte :D

J'ai un grand respect pour les Prises de Son de Bernard Neveu :thks:

Mais en pratique le multicanal exige un local davantage traité :wtf:

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10129
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 09 Jan 2020 16:14

En ce qui concerne l'affirmation selon laquelle le traitement du local est d'autant plus nécessaire que l'on utilise un système HiFi en multical, le studio de Bernard Neveu apporte la preuve du contraire. Il suffit d'aller se rendre compte chez lui, ce que j'ai fait et c'est pourquoi je me permets d'en parler en toute connaissance de cause.

Il dispose bien sûr d'une salle très agréable acoustiquement, mais non traitée. Ses proportions sont harmonieuses et son volume important (de mémoire 70m2 avec presque 3m de plafond,soit 210 m3). Ce n'est absolument pas un étouffoir comme c'est le cas pour les salles de ciné Dolby par exemple.

En 4 ou 6 canaux, elle s'ouvre sur une scène sonore très large et très détaillée, sans aucun sweet spot, on peut se déplacer en toute liberté dans la pièce en conservant une parfaite cohérence de l'image. La salle est suffisamment discrète pour que l'on n'ait pas besoin de l'"effacer", acoustiquement parlant.

Je le répète, la multiplication des canaux diminue forcement l'amplitude des défauts d'interaction avec la pièce (4, 5 ou 6 enceintes pour restituer le même niveau qu'avec 2 enceintes), et la nature même des défauts s'étale puisqu'il y a 6 (ou 4) sources secondaires au lieu de 2. Les défauts sont moins "localisés" qu'avec 2 enceintes, donc moins perceptibles, ce qui rend la salle plus discrète acoustiquement. Il faut se souvenir qu'il ne s'agit pas ici de HC (qui écouterait de la musique de chambre dans une salle de cinéma agréée Dolby ou THX? :wtf: ). Avec les enregistrements tels que ceux réalisés par BNL/Syrius, une salle convenablement meublée et proportionnée, ne fait qu'augmenter le réalisme de l'écoute en complétant le front d'onde.

Expérience interessante: j'ai comparé chez lui deux modèles d'enceintes Cabasse, les Goéland (4 voies actives asservies) et les Catalane (colonnes 3 voies passives). En 2.0, les Goéland sont très nettement meilleures (la définition de ces enceintes est nettement supérieure à ce que j'obtiens avec un casque électrostatique comme le Stax Omega, pour donner une idée, et je ne parle ni de l'ampleur ni de l'exploration de l'extrême grave). Cependant, la configuration à 6 Catalane apporte un réalisme de la scène sonore auquel ne peuvent prétendre les Goéland en Stéreo à 2 canaux; c'est sans commune mesure. En stéréo, je choisis les Goéland; Avec 4 ou 6 canaux, pas d'hésitation, le système à base de Catalane (car malheureusement il est difficile de réunir aujourd'hui 6 Goéland[*] :( ).

De ma propre expérience, 4 ou 6 bonnes enceintes font bien mieux que 2 enceintes exceptionnelles, dans une excellente pièce. Ca interroge un peu tout de même.

Je pense qu'il existe aujourd'hui des enceintes logeables de grande qualité qui permettraient d'introduire 4 canaux dans une pièce domestique: la technologie est disponible. Il reste à produire des enregistrements pour dépasser le carcan du 2.0. Il y a tout à attendre d'un principe qui transcende la stéréo classique.

*Il est prévu que les 6 Catalane soient remplacées à terme par des Atohm GT3 HD qui sont très proches des Goéland lorsqu'elles sont associées à des amplis très puissants. Je partage cet avis pour avoir entendu les Atohm et les Goéland chez BNL, en stéréo.
Dernière édition par oso le 26 Oct 2020 22:40, édité 1 fois.
oso
 
Messages: 1352
Inscription Forum: 17 Juin 2003 16:23
Localisation: Nice
  • offline

Message » 25 Oct 2020 17:18

Un fil très intéressant, qui finalement ne révèle aucune méthode supérieure à une autre. C’est finalement la « pédale du chef » qui importe plus.
nica
 
Messages: 540
Inscription Forum: 29 Mar 2013 18:07
  • offline

Message » 25 Oct 2020 18:20

oso a écrit:En ce qui concerne l'affirmation selon laquelle le traitement du local est d'autant plus nécessaire que l'on utilise un système HiFi en multical, le studio de Bernard Neveu apporte la preuve du contraire. Il suffit d'aller se rendre compte chez lui, ce que j'ai fait et c'est pourquoi je me permets d'en parler en toute connaissance de cause.

Il dispose bien sûr d'une salle très agréable acoustiquement, mais non traitée. Ses proportions sont harmonieuses et son volume important (de mémoire 70m2 avec presque 3m de plafond,soit 210 m3). Ce n'est absolument pas un étouffoir comme c'est le cas pour les salles de ciné Dolby par exemple.

En 4 ou 6 canaux, elle s'ouvre sur une scène sonore très large et très détaillée, sans aucun sweet spot, on peut se déplacer en toute liberté dans la pièce en conservant une parfaite cohérence de l'image. La salle est suffisamment discrète pour que l'on n'ait pas besoin de l'"effacer", acoustiquement parlant.

Je le répète, la multiplication des canaux diminue forcement l'amplitude des défauts d'interaction avec la pièce (4, 5 ou 6 enceintes pour restituer le même niveau qu'avec 2 enceintes), et la nature même des défauts s'étale puisqu'il y a 6 (ou 4) sources secondaires au lieu de 2. Les défauts sont moins "localisés" qu'avec 2 enceintes, donc moins perceptibles, ce qui rend la salle plus discrète acoustiquement. Il faut se souvenir qu'il ne s'agit pas ici de HC (qui écouterait de la musique de chambre dans une salle de cinéma agréée Dolby ou THX? :wtf: ). Avec les enregistrements tels que ceux réalisés par BNL/Syrius, une salle convenablement meublée et proportionnée, ne fait qu'augmenter le réalisme de l'écoute en complétant le front d'onde.

Expérience interessante: j'ai comparé chez lui deux modèles d'enceintes Cabasse, les Goéland (4 voies actives asservies) et les Catalane (colonnes 3 voies passives). En 2.0, les Goéland sont très nettement meilleures (la définition de ces enceintes est nettement supérieure à ce que j'obtiens avec un casque électrostatique comme le Stax Omega, pour donner une idée, et je ne parle ni de l'ampleur ni de l'exploration de l'extrême grave). Cependant, la configuration à 6 Catalane apporte un réalisme de la scène sonore auquel ne peuvent prétendre les Goéland en Stéreo à 2 canaux; c'est sans commune mesure. En stéréo, je choisis les Goéland; Avec 4 ou 6 canaux, pas d'hésitation, le système à base de Catalane (car malheureusement il est difficile de réunir aujourd'hui 6 Goéland[*] :( ).

De ma propre expérience, 4 ou 6 bonnes enceintes font bien mieux que 2 enceintes exceptionnelles, dans une excellente pièce. Ca interroge un peu tout de même.

Je pense qu'il existe aujourd'hui des enceintes logeables de grande qualité qui permettraient d'introduire 4 canaux dans une pièce domestique: la technologie est disponible. Il reste à produire des enregistrements pour dépasser le carcan du 2.0. Il y a tout à attendre d'un principe qui transcende la stéréo classique.

*Il est prévu que les 6 Catalane soient remplacées à terme par des Atohm GT3 HD qui sont très proches des Goéland lorsqu'elles sont associées à des amplis très puissants. Je partage cet avis pour avoir entendu les Atohm et les Goéland chez BNL, en stéréo.


C'est ce que j'ai remarqué depuis longtemps déjà et en ai fait part plusieurs fois sur le forum... la multiplication des sources émissives donne cette sensation chaque fois, quelque soit la qualité intrinsèque des maillons.
haskil
 
Messages: 57130
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 25 Oct 2020 22:01

Je crois que la mise en œuvre d’une chaîne 5 ou 6 canaux serait plus facile aujourd’hui. Les petites enceintes performantes existent, les caissons aussi.
L’amplification numérique ne coûte quasi rien et l’informatique via un PC capable de gérer des fichiers musicaux multicanaux via un soft Facile dédié est tout aussi possible ainsi que proposer ce type d’albums sur une plateforme en téléchargement ou streaming..

Plus simple maintenant qu.hier car l’informatique se trouve dans la totalité des foyers.

Hier c’etait 5 grosses enceintes, une amplification type homecinéma coûteuse, un lecteur type SACD chère capable de lire le multicanal et des albums SACD introuvables en dehors des boutiques spécialisées de très grandes villes. Tout ces facteurs et d’autres n’ont certainement pas aider l’émergence de ce progrès de la stéréo vers plus de Haute Fidélité.
wuwei
 
Messages: 3955
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 26 Oct 2020 10:59

wuwei a écrit:des albums SACD introuvables en dehors des boutiques spécialisées de très grandes villes. Tout ces facteurs et d’autres n’ont certainement pas aider l’émergence de ce progrès de la stéréo vers plus de Haute Fidélité.


Pas d'accord, on les trouve un peu partout glissés au milieu des autres disques
Une fois qu'on a repéré les éditeurs, cela va vite.
Par contre, c'est limité au classique et il faut que ce soit assez bien achalandé

La configuration dans mon profil


Membre de l'association pour l'hégémonie du Sacd multicanal
Et sinon, (re)venez visiter le site passionnant des passionnés de la marque d'enceintes Cabasse :
Le forum Cabasse : https://www.forumcabasse.net
Avatar de l’utilisateur
domin
Administrateur Suppléant de l'Association & Admin Forum Home-Cinema
Administrateur Suppléant de l'Association & Admin Forum Home-Cinema
 
Messages: 8953
Inscription Forum: 11 Oct 2002 10:20
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 26 Oct 2020 14:18

domin a écrit:
wuwei a écrit:des albums SACD introuvables en dehors des boutiques spécialisées de très grandes villes. Tout ces facteurs et d’autres n’ont certainement pas aider l’émergence de ce progrès de la stéréo vers plus de Haute Fidélité.


Pas d'accord, on les trouve un peu partout glissés au milieu des autres disques
Une fois qu'on a repéré les éditeurs, cela va vite.
Par contre, c'est limité au classique et il faut que ce soit assez bien achalandé



:bravo: :bravo:

Et sur les étagères d'Amazon, le plus grand disquaire du monde, on les trouve facilement... et on les trouvait déjà facilement naguère.
haskil
 
Messages: 57130
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 26 Oct 2020 14:34

wuwei a écrit:Je crois que la mise en œuvre d’une chaîne 5 ou 6 canaux serait plus facile aujourd’hui. Les petites enceintes performantes existent, les caissons aussi.


Je reste réservé sur la mise en œuvre de 4 ou 5 enceintes frontales.

Cela reste une affaire de passionnés et un public de toute façon trop restreint.
jybliste
 
Messages: 423
Inscription Forum: 30 Aoû 2011 22:48
  • offline

Message » 26 Oct 2020 19:10

haskil a écrit:
domin a écrit:
Pas d'accord, on les trouve un peu partout glissés au milieu des autres disques
Une fois qu'on a repéré les éditeurs, cela va vite.
Par contre, c'est limité au classique et il faut que ce soit assez bien achalandé



:bravo: :bravo:

Et sur les étagères d'Amazon, le plus grand disquaire du monde, on les trouve facilement... et on les trouvait déjà facilement naguère.


Vous m’avez lu trop vite et pas quoté totalement :wink: Je parlais bien d’hier.. au début de la pentaphonie, 5 canaux, le multicanal etc..arrivé peut-être dans le milieu des années 90. Amazone n’existait pas..arrivé ici juste un peu après.
Je ne me souviens pas en avoir vu des SACD à cette époque en province sur les étagères des boutiques de CD ni même après. En 1996 je possédais un téléphone portable Ola :mdr:
J’ai commencé à acheter des CD en ligne sur le site de CD universe en 1998 après notre premier abonnement sur le net la même année. Une révolution pour moi...ces disques venait des USA. :o Et tout cela depuis un PC dont la capacité du disque dur était de 4giga. Que de chemin parcouru par internet et tout les services proposés en ligne aujourd’hui.
J’ai commencé à dématérialisé en 2010 tout nos albums CD et une partie des vinyle non rééditées en CD. J’ecoute la musique en ligne essentiellement sur Deezer ou YouTube. Pas d’abonnement pour l’instant avec d’autres sites.
wuwei
 
Messages: 3955
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 26 Oct 2020 19:57

wuwei a écrit:
haskil a écrit:

:bravo: :bravo:

Et sur les étagères d'Amazon, le plus grand disquaire du monde, on les trouve facilement... et on les trouvait déjà facilement naguère.


Vous m’avez lu trop vite et pas quoté totalement :wink: Je parlais bien d’hier.. au début de la pentaphonie, 5 canaux, le multicanal etc..arrivé peut-être dans le milieu des années 90. Amazone n’existait pas..arrivé ici juste un peu après.
Je ne me souviens pas en avoir vu des SACD à cette époque en province sur les étagères des boutiques de CD ni même après. En 1996 je possédais un téléphone portable Ola :mdr:
J’ai commencé à acheter des CD en ligne sur le site de CD universe en 1998 après notre premier abonnement sur le net la même année. Une révolution pour moi...ces disques venait des USA. :o Et tout cela depuis un PC dont la capacité du disque dur était de 4giga. Que de chemin parcouru par internet et tout les services proposés en ligne aujourd’hui.
J’ai commencé à dématérialisé en 2010 tout nos albums CD et une partie des vinyle non rééditées en CD. J’ecoute la musique en ligne essentiellement sur Deezer ou YouTube. Pas d’abonnement pour l’instant avec d’autres sites.


Non je t'avais bien lu... avant de quoter Domin qui te cotait pour vous répondre à tous les deux...

Tu ne risquais pas de voir des SACD multicanaux en vente même dans les grandes villes au milieu des années 1990, car le SACD stéréo n'est sorti que fin 1999 avec uniquement des SACD stéréo... et que le premier lecteur multicanal SACD date de 2001...

A cette date Amazon existait déjà, ainsi que sa filiale française depuis 2000... et l'on pouvait bien sur déjà acheter des disques par correspondance, y compris des SACD via aussi, entre autres, une filiale d' Universal qui n'existe plus mais était très connue à cette époque...
haskil
 
Messages: 57130
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 26 Oct 2020 20:27

haskil a écrit:Tu ne risquais pas de voir des SACD multicanaux en vente même dans les grandes villes au milieu des années 1990, car le SACD stéréo n'est sorti que fin 1999 avec uniquement des SACD stéréo... et que le premier lecteur multicanal SACD date de 2001...


Alors la pentaphonie a donc probablement démarrée avec le DVD dans ce milieu des années 90. Finalement le SACD est peut-être arrivé au mauvais moment pour le monde de la Haute Fidélité qui ’méprisait" sans doute un peu le monde du home cinéma.
Pour le reste.. avoues quand même que le SACD est resté une affaire de passionnés et d’initiés contrairement au CD qui c’est diffusé rapidement partout dans les boutiques en province et dés sa sortie.
wuwei
 
Messages: 3955
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message